AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  





Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 meet you again (bauke)

avatar
✩ messages : 82
✩ avatar : Blanca Padilla
✩ crédits : @faust
elle est naïve et sucrée
Sujet: meet you again (bauke)   Mer 16 Mai - 16:39

Meet you again⊹ Les orages commençaient doucement à ne plus faire leurs apparitions laissant les pluies et les dégâts derrière eux. Les journée étaient de plus en plus difficile Léandre était de moins en moins présents pour régler ses affaires aussi bien professionnelles que personnelles. Me laissant gérer toute cette petite maison aux hommes criards courant après les augmentations en concluant des affaires dans une efficacité optimale. Il fallait l’avouer que ma place devenait de plus en plus importante mon simple statut d’assistante ne se résumait plus à ça. Sans même m’en rendre compte travailler pour Francoeur m’avait permit de grandir un peu de prendre plus aisément cette posture d’adulte que j’avais si longtemps refoulée. Mes démons eux cependant demeuraient présents, toujours en moi comme une entité invisible au-dessus de mon crâne me rappelant sans cesse de m’enfuir de ne pas rester là de vivre tout simplement. Il y a bien longtemps que je ne montais plus sur un skate ou n’écrivait plus à Peter. Peter. Rêve illusoire qui avait bercé toute ma vie, rêve qu’un jour moi aussi je vive de folles aventures sans jamais n’avoir peur. Un ami imaginaire qui avait toujours été là pour me guider dans la désobéissance, la curiosité mais jamais l’amour. Je ne savais pas ce que c’était de ce que j’ai pu lire dans les livres ça se résumait à vivre à deux et s’abandonner. Je ne voulais pas moi m’abandonner. Je n’étais pas assez mature et consciente de l’enjeu des cœurs en cavalcades mourant dans le cœur d’un autre être. Je ne prenais pas de plaisir à jouer des hommes comme certaines étourdies pour combler le plaisir de la chair. J’étais humaine, j’avais des besoins que je comblais par-ci par-là mais je ne ressentais jamais rien comme un enfant ignorant tout de l’humanité. Une façade bien trop complexe pour que quiconque ose s’aventurer personne n’a le temps de s’occuper des autres. Le monde était bien trop égoïste , mes yeux toujours tournés vers les étoiles cherchant inlassablement un échappatoire une raison de vivre tout simplement. J’aurai aimé être une sœur standard pour mon frère remplissant tous les critères pour qu’ils puissent simplement vivre des moments de complicité et de joie. C’était tout l’inverse j’étais une catastrophe ambulante n’arrivant jamais à jauger le danger, un peu trop naïve, un peu toute seule dans un monde trop grand. Pour autant je n’étais pas celle qui broyait du noir, il fût un temps où oui j’avais succombé au désespoir et à l’envie de tout quitter mais aujourd’hui un souffle nouveau balayaient ces idées sombres. Il était vingt deux heures quand je me dirigeais dans un bar un peu isolé de Sainte-Marguerite un bar où là nature avait reprit ses droits, on y servait que des cocktails à base de produits locaux. Ici on aurait pu se croire dans une guinguette avec les lucioles à foison. La musique est cubaine on oublierait presque qu’on est au Canada. Ce n’était pas un endroit très guindé mais il s’apprêtait à devenir de plus en plus branché. Je m’installais au bar vêtue d’un croc top et d’un jean taille haute en cas de pluie tous mes tatouages enfin presque étaient à la vue de tous. Ceux sur mon poignet, derrière les oreilles, sur mes doigts. Commandant un cuba libre un homme s’installait à côté de moi sans que j’y fasse attention au début. Je me tournais vers lui en lui proposant « Je vous le conseille c’est vraiment le meilleur Cuba Libre que vous pouvez trouver ici ». Ma main décalant une mèche derrière mes cheveux je me délectais de la boisson.
©️Grey WIND.

_________________
ta vie en couleur
Il y a un certain point dans la vie où tout paraît plus étroit. Des choix ont été fait, il ne reste plus qu’à continuer. Le temps a passé et j’ai fini par me connaître par cœur, je peux prévoir chacune de mes réactions, ma vie est coulée dans le béton avec airbag et ceinture de sécurité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 meet you again (bauke)

Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to PUP ! :: Chapter Two / Trois-Rivières. :: Je viens du Sud. :: Ste-Marguerite.-

Sauter vers: