AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

la trentaine c'est sexy (kyan)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 492 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Jeu 7 Juin - 8:40

Par moment, il y avait ce truc chez Alcee qui lui donnait envie de se rendre dans le bar le plus proche. Il suivait ce qui lui passait par la tête. Il ne réfléchissait pas vraiment à grand-chose à l’avance. L’argent de papa et maman ça aide pour avoir toujours les pieds en avant. Il voulait pas être ce fils de riche mais en même temps, il en prenait le comportement, sans même s’en rendre compte. Oh, il travaillait même si son boulot était davantage un amusement qu’un réel job. Il prenait son pied à enseigner à une nouvelle génération de musicien. Il riait, encore assez enfant pour s’entendre avec eux sans avoir besoin de hausser la voix. Les autres ne comprenaient pas trop pourquoi le petit gamin arrivait à tenir sa classe mieux que d’autres plus âgés. C’était le talent, le gênée et surtout une bonne dose de bonbons partagés après les entrainements. Alcee était cool alors sa classe et ses élèves prenaient la même direction. C’est le sourire aux lèvres qu’il entra dans le bar, pas grand monde ce soir mais il trouva rapidement une cible. Jolie à regarder malgré son âge et qui pourrait en faire craquer plus d’un enfin du moment qu’on aimait les hommes. « Salut le vieillard. » Qu’il le taquina tout en venant s’asseoir à ses côtés. C’était sympathique, pas pour le mettre à mal. Il l’aimait bien Kyan. Et puis malgré son âge avancé, il restait sexy et à en juger par le regard des filles aux alentours, très sexy même. « Papa ours est-il en chasse ce soir ? » Qu’il continua tout en indiquant d’un geste de la main de lui donner la même chose que son ami et en recommanda un autre pour lui. Il paya, d’un geste naturel, d’un geste de gamin de riche qui lui collait à la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 259 ✩ avatar : nick bateman
✩ crédits : kane
★ âge : 31
Ven 8 Juin - 18:50

t'es tranquillement installé au comptoir quand on te rejoint. tu ne peux pas le louper, tu ne peux pas fermer les yeux et ne pas le voir. il s'installe dans un boucan pas possible, comme toujours. à croire que le monde lui appartient à ce gamin. c'est en tout cas l'impression qu'il donne bien trop facilement. tu ne saurais dire pour quoi ou comment encore, mais c'est bel et bien le cas, il s'installe comme le petit prince qu'il est. tu pourrais le détester et faut dire que tu ne l'apprécies pas énormément non plus mais il a ce truc.. tu ne saurais dire quoi, ou tu n'as juste pas envie de le soupçonner. il ressemble à ton petit frère. certains gestes, certaines mimiques qui font que tu le supportes, qui font que tu l'apprécies même si tu as tendance à clamer le contraire. c'est vrai. salut le vieillard. il te lance. voilà une des raisons qui font qu'il passe de l'empathie à la haine dans ton esprit. vieillard ? et ça va hein, j'suis pas si vieux mec. tu lui assures en tournant ton regard vers lui. ta main qui vient doucement contre son épaule pour le pousser en tout amitié, évitant. une taquinerie en entraîne une autre, évidemment et il ne s'arrête pas l'homme. papa ours est-il en chasse ce soir ? tu te mets doucement à rire. pour le surnom, déjà, parce que t'as rien d'un papa, et d'un ours.. tu penses pas, à moins qu'il t'ait déjà vu au lit ce que tu n'penses pas pour le coup. t'espères pas. tu ricanes dans ton coin tandis qu'il commande la même chose que toi. en chasse d'inspiration ouais. rien d'plus, et toi ? fais gaffe à ce que tu vas prendre hein, c'est une boisson d'homme ça. tu le préviens, pour l'embêter à ton tour. des joutes verbales que tu apprécies même si tu dirais bien le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 492 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Sam 9 Juin - 20:57

tu devrais savoir te tenir, tu as appris mais là, maintenant t’en as clairement pas envie. t’es partie loin alcee, dans un de tes délires habituels. l’envie d’un bon coup à boire ou à prendre, t’es pas encore totalement décidé. c’est le visage de papa ours qui te fait trouver ton but de la soirée. t’as toujours eu l’habitude de te retrouver entouré d’adultes. bien trop pour que maintenant ça ne marque pas tes choix. t’es toujours mieux avec des gens plus âgés que ceux de ton âge. t’es plus à l’aise et c’est kyan qui en fait les frais. zero respect pur sa personne, ça commence tout de suite par un petit surnom bien choisi. « vieillard ? et ça va hein, j'suis pas si vieux mec.» t’en ris de sa réponse, de cette façon de prendre au sérieux ce qui n’était pour toi qu’une blague. c’est vrai qu’il est pas trop âgé, simplement plus que toi. pas assez pour être ton père, enfin tu crois. il doit pas avoir 40 ans quand même ? et puis même 40 c’est trop jeune, il t’aurait eu à 18 ans, en fait ça serait possible. mais non, kyan a pas encore la trait d’un mec de 40 ans. une trentaine surement. ou alors c’est sa barbe qui le vieillit un fameux coup… « j’en sais rien, je connais pas ton âge. »  que tu viens lui dire et lui non plus n’a aucune idée du tien mais ça fonctionne bien entre vous comme ça. pas besoin de trop en dire, tu l’as adopté tout de suite ton vieux… même si lui n’est pas forcément d’accord. t’arrives à le faire rire avec ton papa ours et toi ça ne fait que te faire tripper davantage. « en chasse d'inspiration ouais. rien d'plus, et toi ? fais gaffe à ce que tu vas prendre hein, c'est une boisson d'homme ça. » l’inspiration ? tu ne comprenais vraiment pas où il voulait en venir. un bar n’avait vraiment rien d’inspirant. « et un bar crasseux est le meilleur moyen pour trouver l’inspiration ? » t’essayais seulement de comprendre son raisonnement qui te semble plus que bizarre. « oh pitié, je buvais déjà ça que toi t’étais encore en train de t’astiquer le manque avec une chaussette.» surement pas vraiment mais l’idée te faisait rire. et puis t’avais bien raison de le taquiner un petit peu tout en vidant ton verre. t’aimais tellement quand ça t’arrachait la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 259 ✩ avatar : nick bateman
✩ crédits : kane
★ âge : 31
Dim 10 Juin - 0:34

il s'installe à côté de toi, l'homme et ne perd pas de temps pour te chercher.. chercher quoi au juste ? t'en sais trop rien, mais il tente déjà de te faire passer pour un vieux ce que tu ne penses pas être.. n'est-ce pas ? non, t'es pas vieux, pas tant que ça. tu as les trente ans passé, maintenant mais que d'une petite année, rien de plus. tu hoches la tête, tu lèves les yeux au ciel aussi. j’en sais rien, je connais pas ton âge. qu'il lance, malgré tout. ouais, c'est sûrement mieux comme ça. tu lui assures, pas besoin de lui mettre un nombre dans la tête, ça te va comme ça. qu'il pense ce qu'il désire. et un bar crasseux est le meilleur moyen pour trouver l’inspiration ? tu hausses les épaules, cette fois. non, pas vraiment, encore moins quand on vient t'parler, ça c'est sûr. tu lui relances le boomerang, sans ménagement. bien au contraire, c'est pas plus mal. un bar ou chez le fleuriste, peu importe, tu peux trouver l'inspiration de partout. tu n'as qu'un besoin.. attendre que ça arrive et ça peut arriver n'importe où. le soucis ensuite c'est d'écrire, trouver le courage d'écrire, mais ce sont ces choses là que tu ne fais pas forcément. généralement, tu n'oses pas. après ton premier bouquin publié sous un pseudonyme, c'est comme si rein d'autre ne pouvait être à la hauteur en réalité. oh pitié, je buvais déjà ça que toi t’étais encore en train de t’astiquer le manque avec une chaussette. tu éclates de rire, littéralement sur le coup. ouais ouais, sûrement, on va dire, ça même si j'ai un gros doute mon grand. vu ta tête, et vue ma tête, clairement j'suis plus vieux, clairement, j'devais déjà boire ça que tu te faisais encore dessus hein alors on descend d'un étage et on se calme. tu lui souffles, rapidement. tu souris, tu prends son verre pour lui ramener et tu lèves le tien en sa direction comme pour lever un toat, sans aucun mot.

_________________

☾ i'm a mess, i'm a loser,
i'm a hater, i'm a user
i'm a mess for your love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 492 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Lun 11 Juin - 21:57

« ouais, c'est sûrement mieux comme ça.» c’est con mais t’es toujours en train d’en rire. c’est stupide mais tu ne peux t’en empêcher. parce que ça le titille un peu toutes ses questions sur son âge. c’est en gros ce que tu cherches. une relation de chien et chat, dans laquelle tu ne te prends pas la tête, ça ne t’arrives jamais ça de toute façon. l’esprit libre qui apprend à en connaitre un autre. ça pourrait se résumer à ça si tu t’amusais pas autant à le faire tourner fou… « pourquoi ? t’as peur que je découvre tes sales petits secrets ? » c’était pas ton genre d’enquêter mais ça, il n’avait pas forcément besoin de le savoir. tu te concentrais toutefois sur les informations qu’il te donnait et surtout sur cette inspiration que tu ne comprenait pas vraiment. « non, pas vraiment, encore moins quand on vient t'parler, ça c'est sûr. » tu marquas un mouvement de recul comme s’il t’avait envoyé une flèche en plein cœur. « touché. » tu éclates de rire, tu n’arrives pas à t’en empêcher. « tu as besoin d’inspiration pour quoi au juste ? » t’en connaissais un rayon en inspiration avec la musique, tu pouvais peut-être servir à quelque chose même si tu en doutais un peu. t’arrives toutefois à le faire rire avec tes conneries. ça te fait sourire, t’aimes entendre le rire des autres, ça te rappelle les bonnes choses de la vie, c’est con un peu cliché mais c’est toi. « ouais ouais, sûrement, on va dire, ça même si j'ai un gros doute mon grand. vu ta tête, et vue ma tête, clairement j'suis plus vieux, clairement, j'devais déjà boire ça que tu te faisais encore dessus hein alors on descend d'un étage et on se calme.» tu ris, tu te retiens pas, c’est vrai dans un sens. en même temps, s’il a tout juste trente ans ça veut dire qu’il buvait déjà à l’âge de 12 ans ça te semble un peu fou. « soit t’es vraiment plus vieux que prévu soit t’as un vrai problème avec l’alcool si je pisais encore dans mon lange.» que tu viens dire tout en acceptant le verre qu’il te propose, tu le lèves aussi avant de l’avaler cul sec. « papa ours sera-t-il capable de suivre le rythme de la jeunesse ? » un petit défi, pas grand-chose mais déjà assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 259 ✩ avatar : nick bateman
✩ crédits : kane
★ âge : 31
Lun 11 Juin - 23:00

tu sais pas trop d'où il sort, mais ce qui est sûr c'est qu'il sait toujours où te trouver. tu devrais te poser des questions, il est peut-être un peu trop sûr de lui, le gamin. tu n'aimes pas et en même temps, il est comme ça alors qu'est-ce que tu pourrais faire de plus. tu le taquines en retour, des joutes verbales qui t'amusent plus qu'autre chose. t'aimes bien au final, même si tu ne le diras jamais non. pourquoi ? t’as peur que je découvre tes sales petits secrets ? tu secoues la tête. on sait jamais hein. tu lui assures, il ne sait pas qui tu es. tu pourrais être un fou furieux, même si dans ce cas.. tu penses et t'es même certain que c'est lui le fou entre vous deux. ou toi, à lui répondre et à l'alimenter. touché. tu as besoin d’inspiration pour quoi au juste ? il mine d'être touché, ça te fait rire au fond. pourquoi tu cherches l'inspiration ? pour écrire en fait. tu réponds, simplement et honnêtement. aucune once de taquinerie ou quoique ce soit. c'est véridique, tu écris, ou tu essaies. les mots ne viennent plus aussi naturellement qu'avant. un livre et c'est fini on dirait. soit t’es vraiment plus vieux que prévu soit t’as un vrai problème avec l’alcool si je pisais encore dans mon lange tu éclates de rire. pas faux. tu buvais quand même pas à douze ans, faut pas exagéré, mais t'avais déjà goûter en tout cas. papa ours sera-t-il capable de suivre le rythme de la jeunesse ? qu'il te relance. tu affiches un sourire. si j'ai vraiment un problème avec l'alcool, t'as conscience que t'es fichu hein ? tu lui rappelles ses propres mots. tu n'as peut-être pas un problème avec l'alcool, mais en tant que bon écrivain en manque d'inspiration, tu sais boire et donc tenir l'alcool alors tu relèves le défi. de toute façon, tu peux bien rentrer chez toi complètement torché, personne ne te dira rien. c'est l'avantage. alors tu termines ton verre et tu redemandes une tournée. et toi, tu viens faire quoi dans c'bar ?

_________________

☾ i'm a mess, i'm a loser,
i'm a hater, i'm a user
i'm a mess for your love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 492 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Jeu 14 Juin - 16:11

c’est facile les choses parfois, suffit que tu le vois pour savoir comment le chercher. tu sais pas trop pourquoi ça se passe toujours bien, t’adores en tout cas. ça te fait délirer de le voir ainsi, de lui sortir des paroles qui vont l’énerver mais il va pas te frapper. oh non, à la place, il te répond, il rentre dans ton jeu et toi ça te plait. la répartie, t’as toujours apprécié ça, c’est pour ça que tu lui colles un peu trop aux basques. il s’en plaint pas en tout cas… « on sait jamais hein» rien qu’un instant tu te demandes quand même quels genres de secrets pourrait cacher un homme tel que lui. c’est pas évident, il y en a tellement et en même temps t’es pas du genre à chercher trop loin. les gens ne viennent pas trop te faire chier et tu tentes de leur rendre la pareille au moins rien qu’un peu. le sourire il grandit tandis que toi, t’attends de savoir qui il est un peu plus. parce que c’est bizarre de chercher de l’inspiration dans un bar. tu ne comprends pas trop pourquoi toi… « pour écrire en fait. »  « t’écris ? » tu réponds du tac au tac la mine un peu surprise. tu t’attendais pas à celle là. tu  l’avais pas imaginé en écrivain. tu le voyais plutôt gigolo ou alors un travail manuel. les mots sur un bouquin, c’est pas trop la tête de l’emploi. en même temps avec une gueule pareille ses livres doivent se vendre comme des petits pains. « t’écris quel genre de bouquins ? » t’es curieux sur ce coup. t’arrives pas à lui donner un genre mais pour toi, il pourrait parfaitement écrire des romans érotiques. ouai, ça pourrait le faire. le sujet de la boisson, t’arrives à le faire rire une fois encore, t’es doué pour ça. papa ours est bon public aussi. t’as envie de le tester en lui proposant de voir, de savoir jusqu’où il pourra aller. ça te fait sourire gentiment. «. si j'ai vraiment un problème avec l'alcool, t'as conscience que t'es fichu hein ?  » tu ris à ton tour. « pas faux. » que tu commences à répondre. « mais t’en fais pas, j’ai de la bouteille aussi. » qu’il rajouter parce qu’il vidait les verres des grands dans les réceptions ennuyeuses. parce que la jeunesse dorée elle a tendance à boire pour oublier tout le reste. et pour toi, il y a eu tellement de moments où oublier c’est tout ce que tu avais le pouvoir de faire. une bonne bouteille et les soucis envolés. « et toi, tu viens faire quoi dans c'bar ?» tu hausses les épaules. « bonne question. » parce que pour toi ça en est une. « j’avais envie de venir  alors je suis venu puis je suis tombé sur toi et maintenant je te cause, c’est simple. » pas tellement c’est même genre un peu inconscient mais c’est ce que tu es. ton verre se termine, la seconde tournée arrive, tu la payes, t’as pas de soucis avec l’argent et t’as pas envie de le mettre dans la merde. il est peut-être pauvre le barbu, t’en sais rien c’est pas noté sur ses traits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 259 ✩ avatar : nick bateman
✩ crédits : kane
★ âge : 31
Dim 17 Juin - 16:00

tu lui lances, comme ça, que tu écris. t'es persuadé qu'il ne va pas s'y intéresser et que ça passera à autre chose. mais t'es surpris quand il reprend tes mots, tu t'y attendais sûrement pas qu'il marque la chose. t’écris ? il souffle, du coup. tu hoches un peu la tête en évitant soigneusement son regard. ouais ouais. tu lances, sans aucune émotion, de toute façon, tu n'écris pas franchement. officiellement, tu n'as sorti aucun livre après tout ? t’écris quel genre de bouquins ? il revient vers toi. tu hausses les épaules, tu termines ton verre que tu laisses glisser vers le centre du comptoir. pour l'instant aucun, mais le genre à raconter les histoires des autres, le côté réel. c'est tout. c'est vrai, t'as raconté ta propre histoire, mais tu l'as publié sous un pseudonyme pour garder ton intimité. toi, tu le sais, les autres l'ont su, ont trouvé ça juste mais ça s'arrête là. tu gardes ton secret encore intact en quelques sortes. pas faux. mais t’en fais pas, j’ai de la bouteille aussi. tu souris. ça t'étonnerait qu'il sache boire autant qu'un écrivain en manque d'inspiration ou de confiance, t'es sûrement bien pire que lui, mais tu vas pas aller te vanter, au contraire. t'es pas du genre à te moquer toi, t'es juste du genre à voir ce que ça va donner rien de plus. ouais ouais, bah commande au lieu de jouer les grands faut pas non plus abuser, alcee est un gamin, donc tu vas faire attention, tu vas faire comme si tu étais avec ton petit frère en réalité. bonne question. j’avais envie de venir alors je suis venu puis je suis tombé sur toi et maintenant je te cause, c’est simple. tu hausses un peu les épaules. ah ouais, ça semble logique hein. tu le taquines un peu. t'as des soucis avec ton âge pour traîner avec des plus vieux ? tu viens demander, encore une fois, pour l'embêter.



_________________

☾ i'm a mess, i'm a loser,
i'm a hater, i'm a user
i'm a mess for your love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 492 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Lun 18 Juin - 20:38

t’es un peu étonné, tu l’imagines pas vraiment comme un écrivain et en même temps, t’en connais pas assez pour savoir quel est la tête de l’emploie. de toute manière à part gigolo, t’avais pas vraiment une idée précise de ce qu’il pouvait faire. maintenant au moins t’es fixé… « ouais ouais.» ça a presque l’air de le faire chier de te le dire. tu comprends pas vraiment pourquoi et dans le fond, tu t’en fous, tu cherches surtout à en savoir plus. le genre de bouquins qu’il peut écrire ça t’intéresse… « pour l'instant aucun, mais le genre à raconter les histoires des autres, le côté réel. c'est tout. » tu hoches la tête. un truc surement bien barbant remplis de bons sentiments enfin t’en sais rien. tu juges sans l’avoir lu. « tu me passeras le titre ? » que tu demandes, t’as bien envie de savoir ce qu’il peut dire, de voir un autre visage de papa ours. « et pourquoi t’écris plus maintenant ? » t’enchaines les questions mais c’est pour comprendre et puis t’as vu que ça le faisait un peu chier alors ça te pousse à passer un peu plus de temps sur ce sujet. t’es la contradiction même et tu changeras plus maintenant. « ouais ouais, bah commande au lieu de jouer les grands» tu ris avant de commander deux tournées d’un coup, pourquoi faire les choses en petit alors qu’on peut les faire en grand. tu vides le premier verre avant de prendre le deuxième, clairement, tu veux pas laisser gagner papa ours et tu finis par demander au serveur de jamais laisser vos verres vides tout en lui donnant une liasse plus que comportant de billets…. « papa ours est bougon ce soir ? » le taquiner encore et toujours, t’as tellement pas envie d’arrêter ça te fait tellement plaisir… « ah ouais, ça semble logique hein. » il se moque un peu de toi quand tu lui expliques le pourquoi du comment. ce qui fait que t’es présent ici ce soir, que t’es en train de lui parler aussi. « je sais bien que tu préférais une jolie poupée. » un nouveau rire se fait entendre, tu vas en sortir beaucoup ce soir… «  t'as des soucis avec ton âge pour traîner avec des plus vieux ? » a ton tour de hausser les épaules. « pas forcément, je connais juste trop de faux culs… les gens sont pas souvent eux-mêmes avec moi… » que tu lui avoues, parce que les gens de ton âge, ils deviennent vite ton argent et leurs courbettes t’en as marre dans le fond. « et puis j’ai toujours eu l’habitude d’être entouré d’adultes depuis je suis petit, faux croire que ça me marque encore aujourd’hui. » parce que c’est surement le cas, les jeunes ça te va mais les vieux c’est différente t t’apprécies ça aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 259 ✩ avatar : nick bateman
✩ crédits : kane
★ âge : 31
Mer 20 Juin - 21:36

tu ne sais pas vraiment à quoi il joue. non, tu ne pensais pas qu'il s'intéresserait à ton livre, ou en tout cas, à ce que tu fais. tu essaies de faire en sorte de passer à autre chose, de faire passer ton taff pour.. pas grand chose, mais apparemment, ça ne fonctionne pas. tu me passeras le titre ? qu'il te lance, voilà. t'as perdu. tu hausses les épaules. ton titre ? t'en as pas officiellement alors.. le titre ? j'ai rien écris encore. je tente mais j'écris plus. t'essaies de lui expliquer, du mieux que tu peux. et pourquoi t’écris plus maintenant ? il cherche, encore, et tu ne sais pas quoi en faire. tu secoues la tête. parce que j'y arrive pas. ça s'explique pas. tu essaies de lui faire comprendre mais tu ne sais pas comment en parler.. tu ne sais pas comment en parler. alors tu tentes, quand même. c'est bien la première fois que les mots te manque pour le coup. papa ours est bougon ce soir ? tu lèves les yeux au ciel, pour toute réponse. je crois bien qu'avant que tu arrives je l'étais pas. tu lances une pique, mais tu lui souris, en même temps. tu ne veux pas être méchant et ton ton est loin de l'être. tu lui parles, simplement. je sais bien que tu préférais une jolie poupée. tu éclates de rire pour le coup en prenant ton premier verre et en le finissant. t'as vu les liasses de billets tu pensais pas qu'il avait autant le gamin. ah bah ça, j'vais pas te contredire, j'aurai préféré une belle blonde c'est possible. m'en veux pas hein. tu lui assures. tu n'aurais pas dit non à une nana ce soir, au contraire. mais bon, tu as alcee. pas forcément, je connais juste trop de faux culs… les gens sont pas souvent eux-mêmes avec moi… et puis j’ai toujours eu l’habitude d’être entouré d’adultes depuis je suis petit, faux croire que ça me marque encore aujourd’hui. tu l'écoutes, attentivement. t'en apprends un peu plus sur lui. c'est ce que tu aimes, en apprendre sur les autres, connaître leur histoire. t'es fils unique ? tu demandes, parce que pour avoir traîné avec les plus vieux, soit il est fils unique, soit il est le dernier de la famille. tu ne saurais dire, du coup, tu tentes la première option qui te vient en tête. mais j'suis d'accord, les "jeunes" et encore, façon d'parler, on sait jamais sur qui on tombe.

_________________

☾ i'm a mess, i'm a loser,
i'm a hater, i'm a user
i'm a mess for your love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 492 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Lun 25 Juin - 11:57

t’es intéressé pour lire les mots de papa ours. c’est étrange mais en même temps, t’as envie de savoir ce qu’il peut écrire. parce que clairement tu l’imaginais pas écrivain et que ça te donne envie. t’as toujours aimé un bon livre alors pourquoi tu n’aimerais pas l’un des siens ? t’as le sourire sur les lèvres et l’envie de passer directement commande sur amazon. « le titre ? j'ai rien écris encore. je tente mais j'écris plus. » tu ris rien qu’un instant avant d’entendre la fin de sa phrase. « c’est con pour un écrivain. » que tu viens dire un peu trop naturellement comme tu le fais si souvent. trop peut-être pour le bien des autres mais vraiment pas assez pour le tien. « mais c’est pas le titre de ton nouveau que je te demande mais de celui que t’as publié, pour l’acheter. » que tu lui avoues avec franchise pourquoi tu mentirais ? pourquoi tu lui ferais croire que tu le demandes pour autre chose que cela.  t’en vois clairement pas l’intérêt toi. « . parce que j'y arrive pas. ça s'explique pas. » et toi tu penses que si. que ça s’explique par son incapacité à pas se montrer têtu. cette manière d’être persuadé qu’il ne pourra plus écrire. c’est tellement ancré dans ses veines que maintenant, il ne peut faire rien d’autres que de croire que c’est le cas. que jamais plus il ne pourra composer un seul bouquin. «  j’espère que ça va te revenir. » que tu lui dis quand même te montrant un minimum encourageant. le plus possible en tout cas…  l’humeur se détend, t’es doué pour cela depuis toujours et ses réactions te font rire à chaque fois. « . je crois bien qu'avant que tu arrives je l'étais pas.»qu’il dit pour te taquiner. clairement toi, ça te fait rien ce qu’il dit. t’es pas du genre à prendre la mouche pour rien du tout et vraiment pas pour aussi peu… « je suis pourtant d’une compagnie incroyable.» que tu lâche dans un immense sourire, c’est ce qu’on t’a toujours dit en tout cas et que tu as ressenti également. enfin tu peux être un emmerdeur parfois mais avec lui t’as clairement pas envie. « ah bah ça, j'vais pas te contredire, j'aurai préféré une belle blonde c'est possible. m'en veux pas hein. » il rit quand tu parles de meufs et sur ce point tu ne peux que le comprendre, t’es un homme  à femme et tu le resteras certainement jusqu’à la fin de tes jours. t’attacher c’est clairement pas ce que tu as en tête.. « t’en fais pas, moi aussi j’aurais pas été contre avoir droit à maman ourse. » tu bois un peu ton verre tout en lui offrant un petit clin d’œil. «  t’as personne dans ta vie alors ? » que tu viens quand même rajouter, t’as un peu envie de le connaitre à force de parler avec lui. tout comme il a envie d’en découvrir davantage sur toi en te demandant ce qui te pousse à choisir les gens plus âgés plutôt que ceux de ton âge. « . t'es fils unique ? » tu hoches de la tête avant de soupirer. tu dis rien pendant quelques minutes le temps de vider ton verre et d’en prendre un autre parce que ce point rend le tout vraiment difficile à comprendre et à suivre… t’es pas dans une situation évidente, t’en es même loin. elle ne l’est plus depuis un moment. depuis que comme un con t’as pas pu faire autrement que de fouiller et découvrir que ta mère n’était pas que la tienne. que t’étais pas seul. « je l’ai cru pendant 20 ans de ma vie et puis un jour je suis tombé sur ça. » tu sors ton portefeuille, une photo d’un bébé, un prénom, une date et un lieu. une petite fille toute douce sur la photo, un ange qui n’avait rien demandé… un enfant qu’elle avait abandonné alors que toi elle t’a gardé…  tu lui laisses le temps de la regarder avant de la ranger précieusement, c’est précieux pour toi. « ma mère a eu un enfant avec un autre homme et elle les abandonné pour poursuivre sa carrière. je suis arrivé par accident et mon père a eu la même vision de la vie qu’elle. leurs carrières avant tout » t’en dis pas plus, tu veux pas parler des nourrices, de leurs absences, de cette sensation de jamais vraiment avoir eu de famille… « alors je suis venu ici pour retrouver cette fille, pour retrouver ma sœur. ça va faire un an.» que tu dis avant de boire une énième gorgée, te faut bien de l’alcool pour te donner la force d’en dire plus sur cette partie vraiment secrète de toi-même. « presque autant de temps que je l’ai trouvé cette sœur mais j’ai toujours pas osé lui dire qui j’étais. on est ami. » tu soupires sur ce coup tu manques clairement de couilles mais la peur de perdre georgia elle te pousse à garder le silence même si c’est vraiment pas bon… «  mais j'suis d'accord, les "jeunes" et encore, façon d'parler, on sait jamais sur qui on tombe.»  tu ris à nouveau, loin du sujet un peu trop délicat pour toi. « heureusement que t’es tombé sur quelqu’un d’aussi adorable que moi. » que tu prononces pour le taquiner une fois encore. parce que clairement, t’es pas un sale type. t’as parfois de drôles de manières. tu penses pas non plus comme tout le monde. mais dire de toi que t’es un connard fini c’est pas la vérité. et puis s’il ne voulait pas te supporter, il ne serait pas encore là à te parler. faut croire que tu rentres pas totalement dans la case les jeunes pour lui. que t’y échappes par miracle. tu finis par recommander à boire, parce que tu vas suivre son rythme, il ne sait pas encore rendu compte de qui il avait à faire…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 259 ✩ avatar : nick bateman
✩ crédits : kane
★ âge : 31
Mar 26 Juin - 21:25

c’est con pour un écrivain. il constante rapidement mais tu ne le prends pas mal. tu pourrais mais tu te mets doucement à pouffer de rire pour conclure que ouais, c'est con. t'en as conscience, c'est vraiment stupide, c'est vraiment pas malin, mais c'est comme si tu avais un blocage de toute façon. tant que tu ne seras pas passé au dessus, tu n'y arriveras pas. t'en as conscience. alors en attendant, tu te balades dans les bars avec un carnet, un stupide carnet et rien n'arrive. rien n'avance. tu te dis juste que ça viendra au bout d'un instant. quand ? aucune idée. tu hausses les épaules, tu lui assures que tu n'as pas de titre à lui donner mais il ne lâche pas l'affaire le métisse. au contraire. il est là et il fouine un peu plus encore. tu te contentes de le regarder, un peu plus. lui dire ou ne pas lui dire ? tu as bien trop peur de lui dire, en réalité. tu n'es pas rassurer, loin de là, alors.. mais c’est pas le titre de ton nouveau que je te demande mais de celui que t’as publié, pour l’acheter. il tranche. bon, au moins, ça a le mérite d'être clair. il veut ton bouquin et l'acheter, tu ne sais juste pas pourquoi. tu ne pensai pas qu'il s'intéresserait aux livres. tu ne le vois pas franchement lire, mais faut croire que tu as tort, faut croire qu'il ne faut pas juger. tu l'as fait, tu regrettes presque. j'peux pas te donner le titre. tu conclus, tu relèves ton regard, tu bois ton verre d'une traite avant de le reposer puisque de toute façon il y en a un second qui attend juste après. apparemment, il a décidé que vous alliez boire, ce soir, alcee. alors tu regardes dans sa direction, pour reprendre la conversation et lui expliquer pourquoi tu ne peux pas lui donner le titre de ton livre. j'ai publié sous un pseudonyme. pour justement ne pas être reconnu du coup, tu comprends que je ne peux pas donner quoique ce soit. tu restes honnête, oui, tu as écris un truc, un truc qui s'est très très bien vendu, mais de là à aller te révéler, non. t'as l'impression que ces derniers temps, c'est sans cesse là, t'as l'impression que c'est jamais loi, que ça tente encore et encore de trouver ce que tu fais dans ta vie. je savais pas que tu t'intéressais aux livres. ça m'étonne, t'as pas la tête à ça. encore une fois, t'es honnête avec lui, tu ne le vois pas lire et tu le lui dis, avant d'hausser les épaules encore. à croire que tu ne sais faire que ça. tu finis par confirmer ce qu'il pense. non, tu n'arrives plus à écrire et c'est un poids que tu transportes sur tes épaules.. alors.. en attendant tu bosses dans cette maison d'édition, tu lis d'autres auteurs et tu te rends compte que tu es encore loin d'avoir ce que tu veux. j’espère que ça va te revenir. tu lui souris, c'est au moins gentil de sa part, alors tu lui souris, et tu hoches encore la tête. ouais, c'est mieux comme ça et oui, tu espères que ça va te revenir. je suis pourtant d’une compagnie incroyable. tu souris, encore et tu ne réponds rien, une fois de plus. ouais, c'est vrai, tu ne l'avoueras pas, mais tu apprécies sa compagnie, vraiment. elle n'est pas si mal, bien au contraire. t’en fais pas, moi aussi j’aurais pas été contre avoir droit à maman ourse. t’as personne dans ta vie alors ? tu éclates de rire quand il dit vouloir une maman ourse. tu ne le vois pas avec une femme plus âgée, en réalité, donc ça te fait un peur rire. une maman, carrément, alors c'est ce que tu aimes toi ? tu cherches à savoir, plus pour l'embêter que par curiosité, parce qu'au fond, tu t'en fiches un peu de ce qu'il aime, il fait bien ce qu'il veut d'après toi. mais non, j'ai personne dans ma vie. et toi ? tu rajoutes, tu cherches toujours à en savoir plus sur lui, comme lorsqu'il te parle de sa famille et sa façon de faire; pour toi, il est fils unique et c'est ce que tu cherches à savoir. je l’ai cru pendant 20 ans de ma vie et puis un jour je suis tombé sur ça. il te sort une photo que tu es déjà en train de regarder. tu fronces les sourcils, tu observes avant de remonter ton regard sur lui attendant l'explication. ma mère a eu un enfant avec un autre homme et elle les abandonné pour poursuivre sa carrière. je suis arrivé par accident et mon père a eu la même vision de la vie qu’elle. leurs carrières avant tout. alors je suis venu ici pour retrouver cette fille, pour retrouver ma sœur. ça va faire un an. tu l'écoutes. c'est triste, ce qu'il te dit. tu ne t'y attendais pas. presque autant de temps que je l’ai trouvé cette sœur mais j’ai toujours pas osé lui dire qui j’étais. on est ami. tu pinces tes lèvres. c'est en effet, pas la folie. tu es ami avec ta soeur, sans qu'elle ne sache que tu es son frère, c'est ça ? tu cherches à résumer pour être sûr et certain que tu comprends ce qu'il te dit. et tu.. tu ne crois pas que tu devrais lui parler de tout ça ? tu essaies de savoir, parce qu'elle pourrait mal le prendre si jamais il n'avoue pas. en tout as, t'es d'accord, c'est jamais simple avec les gens, encore moins les jeunes. heureusement que t’es tombé sur quelqu’un d’aussi adorable que moi. tu te mets à rire cette fois. ah ça, c'est une réelle chance !

_________________

☾ i'm a mess, i'm a loser,
i'm a hater, i'm a user
i'm a mess for your love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 492 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Sam 7 Juil - 16:45

pourquoi ne plus écrire ? difficile à comprendre pour toi… un écrivain ça écrit, pas le contraire… et puis surtout, cette manie de ne pas vouloir en dire trop comme si un secret se cachait. etrange et franchement intriguant pour toi… dans le fond, ça réveille ta curiosité à un point que t’imaginais pas vraiment. ça vient comme ça et toi, t’attends qu’il te réponde, qu’il te dise dans le fond à quoi ça rime toute cette histoire, tout ce que tu trouves étrange… surtout quand il annonce que te donner le titre, il ne peut pas. tu ne le comprends pas vraiment, un titre ça ne peut pas tuer quand même ? pourtant ça semble être le cas pour lui à cet instant précis sans que tu ne puisses trouver une solution… tu le regardes vider son verre en silence tout en te demandant intérieures à quel point il parait étrange en ce moment. un écrivain qui ne veut pas qu’on le lise ça semble pas commun… il finit par parler à nouveau, par te dire qu’il utilise un pseudonyme et tout un charabia que tu n’écoutes pas vraiment. parce que dans sa bouche ça te parait que comme un ramassis d’excuses. tu ne veux pas les entendre et surtout tu disposes déjà d’une idée de rechange pour le convaincre. « je veux juste lire ton bouquin, je vais pas me mettre à te suivre comme un fanatique. et puis, je vois pas pourquoi je dirais à tout le monde que je te connais. allez, donne-le nom, je voudrais vraiment le lire. » pour découvrir son style d’écriture, pour le comprendre d’une autre manière, pour tellement de raisons qu’il ne connait pas kyan. t’espères simplement qu’il fera pas le con et qu’il finira par te dire ce que tu attends… tu hausses les épaules quand il vient te dire que tu ne possèdes pas le faciès de base du lecteur assidu. « je faisais des études de lettres avant de venir ici. » que tu commences à dire, la vérité, pas forcément la raison principale qui te pousse à vouloir le lire mais elle en fait partie… « et puis, quand on vit souvent seul, on apprend à apprécier la compagnie d’un bon bouquin. » ouai, tu te retrouvais souvent seul dans la grande maison, alors tu jouais de la musique ou tu lisais ou encore tu faisais des conneries, ça dépend de l’âge et du moment… lui parler devient vite d’une facilité déconcertante, vous enchainez les sujets comme pour rien. maintenant vous vous concentrez sur les nanas sur cette compagnie qui ne vous dérange jamais. il semble un peu comme toi sur le sujet, pas totalement, surement… il te fait rire en parlant des mères, en imaginant que ton style de meuf se limite à ça… tu hausses les épaules tout en buvant un coup pour pas lui donner la réponse de suite… « pas forcement que ça.» que tu commences à dire. « disons que je me limite pas à l’âge pour faire mes choix. du moment qu’elle dépasse pas les 40 ans, que ses courbes attirent mon regard et qu’elle pense pas que ça va durer pour la vie je prends. » que t’avoues, la beauté d’abord, le reste ensuite, ça dure jamais de toute façon alors pourquoi chercher d’autres critères ? t’écoutes la suite de ses propos, comment il raconte qu’il possède encore personne dans sa vie sentimentale. « et t’aimerais bien que ça change ? » que tu oses demander sans la moindre gêne, carrément pas même… tu te moques bien qu’il te prenne pour la personne la plus curieuse de l’univers. dans le fond, la vérité diverge de cette idée. pour toi cela permet surtout de continuer la conversation. finalement ta propre personne se dévoile également. ta drôle de vie de famille que tu expliques de long en large. tu viens affirmer tout le bordel que tu crées depuis quelques mois déjà. faudra bien un jour que tu dises la vérité à georgia, que tu lui avoues que vous faites partie de la même famille. qu’un lien de sang vous uni… une vraie merde en devenir que tu ne peux plus vraiment contrer maintenant… après un moment, il vient de lui-même reformuler tes propos. toi, tout ce que tu dois faire c’est acquiescer de la tête. lui dire que ouai, tu commences bel et bien ce merdier duquel tu t’en sortiras difficilement. sa question finale reste dans le fond bien trop semblable à celle que tu te poses intérieurement depuis des mois, depuis le début de tout ça en fait… sauf que tu cherches toujours la bonne solution qui ne te vient pas… « faudrait bien mais si elle me rejette ? si elle accepte pas que nous partagions le même adn… je ne veux pas prendre le risque de la perdre… » ta plus grande peur, celle contre laquelle tu ne peux pas faire grand-chose… elle te maintient dans ce statu quo. elle te refuse tout accès à une solution tout en te protégeant de tous les éléments négatifs qu’elle pourrait amener. alors ouai, tu restes là comme un con, proche d’elle mais pas comme t’aimerais dans le fond. tu vides ton verre avant d’en prendre un nouveau, ça coule à flot, tout ce que vous attendiez tous les deux non ? ça t’aide à décompresser. a oublier ce que tu ne peux en aucun cas contrôler… alors pour faire passer le tout, pour rendre la conversation moins dure, tu te laisses entrainer dans un trait d’humour, un truc que seul toi peut faire… ça fait son petit effet. alors t’en profites pour saisir la perche qu’il te tend. si te connaitre ressemble à une chance pourquoi il n’irait pas dans ton sens ? « assez pour que tu me donnes le titre de ton bouquin ? » que tu viens demander plein de malice. tu posséderas cette information avant la fin de la soirée… une certitude pour quelqu’un comme toi. telle que tu viens finir un autre verre, un de plus…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 259 ✩ avatar : nick bateman
✩ crédits : kane
★ âge : 31
Dim 8 Juil - 17:37

tu ne comprends pas cette manie de tout vouloir savoir. tu ne cherches pas à le mettre mal à l'aise, toi, alors pourquoi il n'arrête pas de redemander encore et encore à propos de ce livre que tu ne comptes pas lui donner. hors de question que tu laisses sortir un semblant de réponse. ton livre représente ce secret totalement et entièrement intime. tu ne veux pas que ça se sache. le fait qu'il sache déjà pour ton statut d'écrivain.. ça représente quelque chose d'énorme. alors faut pas qu'il abuse. pourtant, il le fait. pourtant il redemande une nouvelle fois, prêt à te prendre complètement fou apparemment. il fouine, tergiverse pour finalement toujours revenir sur le même point. tu veux te défiler toi, et tu vas le faire sans état d'âme pour le coup. non alcee, je dirai rien, désolé. si j'écris sous un pseudo, comprend que je souhaite pas qu'on m'assimile à ce livre. tu essaies de le faire rentrer dans sa petite caboche sans grand espoir pour autant. il te fait de plus en plus penser à ton petit frère pour le coup, ça devient de plus en plus déstabilisant.  des maux d'enfants, de gamins à peine pagés de quelques années, des gamins apprenant la dure réalité de la vie. tu te demandes ce qui fait qu'il s'intéresse autant aux livres, tu ne pensais pas non, que ça représentait quelque chose à ses yeux. faut dire que son physique et le jugement pousseraient plutôt à croire le contraire. apparemment tu te trompes et il te l'explique avec force et humeur quand même. étudiant en lettre. on dirait pas quand on te voit. bonne surprise pour l'coup. tu avoues, doucement tandis que vous continuez à échanger sur des sujets divers et variés. il te parle des femmes et tu lui réponds avec humour. il semble intéressé par les femmes, les vraies. chacun son truc, il en faut pour tout le monde. tu te mets à réfléchir à ton type de femme. terrible idée. une erreur. immédiatement, le visage d'une femme aux yeux bleus s'incruste dans ton esprit. tu bois pour oublier. tu bois pour effacer l'étrangeté du moment. pourquoi penser à elle ? pourquoi maintenant ? du genre pas difficile finalement, suffit de se comprendre.  tu résumes sa situation avant qu'il ne te demande si tu voudrais que ça change. ta situation ? tu ne réponds pas de suite, tu bois une nouvelle gorgée en pensant le pour et le contre. j'imagine qu'à mon âge on y pense de plus en plus mais.. pas sûr que ce genre de situation me corresponde. tu avoues malgré tout. tu le regardes. tu pourrais le vouloir, mais l'idée d'y arriver par contre ? une chose que tu ne sais pas pour le coup. le changement de sujet opère une nouvelle fois jusqu'à parler de sa famille, une soeur inconnue mais pas tant que ça non plus. il semble se perdre entre parler et ne rien dire. plus tu attends et plus ça peut devenir compliqué, l'oublie pas mais j'comprends le principe. tu préfères peu que rien du tout. ça se comprend ouais.  tu imagines. tu hausses les épaules. il reprend sur ton livre et cette fois tu éclates de rire pour lui signifier que non, il ne l'obtiendra pas. ça ressemble à ta fête non ?

_________________

☾ i'm a mess, i'm a loser,
i'm a hater, i'm a user
i'm a mess for your love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 492 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Ven 13 Juil - 14:54

tu vas continuer de poser des questions. tu vas continuer de lui demander des infos sur son bouquin. tu veux le lire et ouai clairement, tu vas pas arrêter de vouloir le faire parce qu’il te dit non. surtout s’il te dit non. ça ne te donne que plus envie de savoir le pourquoi du comment et de continuer à t’entêter malheureusement… « non alcee, je dirai rien, désolé. si j'écris sous un pseudo, comprend que je souhaite pas qu'on m'assimile à ce livre» tu soupires, tu boudes aussi un peu, incapable de comprendre pourquoi il tient tant à son anonymat. toi tu ne veux pas dire à la terre entière que le livre vient de lui. non, tu veux simplement le lire, savoir comment kyan arrive à aligner les mots sur une feuille de papier. le style qu’il utilise également. tu ne veux pas savoir pour te vanter mais pour connaitre davantage cette partie si secrète de sa personne. « pourquoi tu ne veux pas ? le livre parle de cul ? ou trop nul ? je comprends pas… » que tu lâches parce que rien de ce qu’il te dit ne te permet de comprendre son refus. ouai, il ne te connait pas, tu ne vas pas lâcher l’affaire de sitôt… pour le moment, tu laisses la conversation se poursuivre. sa surprise quand tu avoues que t’aimes lire. pourquoi te prendre pour un illettré, sans doute l’allure et ton regard ouai, tu fais pas vraiment rat de bibliothèque. « on dirait pas quand on te voit. bonne surprise pour l'coup. » tu souris, tu ris même, tu n’arrives pas à te retenir. « faut pas se fier à la couverture. » que tu lâches dans un clin d’œil avant de rajouter. «  assez bonne pour que tu me donnes le titre de ton bouquin ? » tu vas le harceler jusqu’à ce qu’il en parle. tu voudrais bien mais vous déviez sur les femmes, sur ce que vous aimez. «du genre pas difficile finalement, suffit de se comprendre.   » tu hoches de la tête avant de lâcher un « exactement » parce que ça te résume assez bien sur ce point. «j'imagine qu'à mon âge on y pense de plus en plus mais.. pas sûr que ce genre de situation me corresponde.  » tu souris doucement avant de hocher de la tête. tu bois une autre gorgée, tu comprends assez bien ce qu’il veut dire. « tu préfères rester un loup solitaire qui se fait plaisir. » que tu viens tenter de résumer, tu comprends ce qu’il te dit de la sorte en tout cas. un sourire sur le visage, tu apprécies ce moment en sa compagnie. tu en viens même à confier la partie la plus secrète de ton existence…ta sœur, personne à part lui ne connait cette partie de ta vie même pas la principale intéressée. pour sa sûreté pour la préservation de votre lien qui compte déjà bien trop à tes yeux pour risquer de la perdre d’une quelconque manière. «plus tu attends et plus ça peut devenir compliqué, l'oublie pas mais j'comprends le principe. tu préfères peu que rien du tout. ça se comprend ouais.  » tu hoches de la tête, il comprend pourquoi tu fais ça, pourquoi tu n’oublies pas… « si je la perds je survivrais pas. » que t’avoues, l’alcool aidant, georgia devient une nécessité dans ton existence sans elle, tu pourras pas continuer d’avancer, de vivre même. il ne répond rien concernant son bouquin et ça t’énerve vraiment. « tu sais que je finirais par le posséder. » que tu viens lui dire, tu veux, tu le posséderas, le comportement du petit riche qui ressort tandis que tu commandes une nouvelle tournée…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 259 ✩ avatar : nick bateman
✩ crédits : kane
★ âge : 31
Sam 14 Juil - 13:53

alcee est de plus en plus énervant, et tu ne sais pas franchement à quoi il joue. tu ne veux pas lui dire pour ce livre. une partie de toi, bien trop cher à tes yeux pour le délivrer à n'importe qui. tu ne peux pas, et tu ne le feras pas. pourquoi tu ne veux pas ? le livre parle de cul ? ou trop nul ? je comprends pas… tu secoues la tête, tu lèves les yeux au ciel et tu finis par boire une nouvelle gorgée pour t'éviter de lui répondre peut-être un peu durement. tu n'as pas envie d'être méchant, et ce même s'il t'énerve un peu trop. ça ne se fait pas, tu le sais, faut que tu gardes contenance malgré sa façon d'être qui parfois t'énerve un peu trop. faut pas se fier à la couverture. assez bonne pour que tu me donnes le titre de ton bouquin ? tu secoues encore la tête, une seconde fois. il ne lâche pas l'affaire. non alcee. je ne souhaite pas te donner ce titre. tu dis, un peu durement, pour être clair cette fois. qu'il lâche l'affaire putain, ça sert à rien d'aller chercher des choses enfouies beaucoup trop profondément. t'as publié sous un pseudonyme pour rester tranquille, pour garder ton intimité, rien de plus. tu préfères rester un loup solitaire qui se fait plaisir. tu hausses les épaules cette fois. j'veux surtout pas blesser une nana qui ne le mérite pas. j'sais que j'suis un vrai bordel dans les histoires.. justement à cause de ton passé, justement à cause de ton manque de confiance envers les autres. c'est comme ça que tu as grandi et ce sont des habitudes vraiment délicates à changer. si je la perds je survivrais pas. tu sais que je finirais par le posséder. tu secoues encore la tête avant de lever les yeux au ciel. tu sais quoi, occupe toi de ta soeur plutôt que de fouiner, ça sera bien plus utile. tu lui assures, un peu méchant, mais peut-être que c'est ce qu'il cherche, être remis à sa place, c'est en tout cas ce que tu penses quand tu le vois dans cet état en train de chercher des choses qui ne le concernent pas.



_________________

☾ i'm a mess, i'm a loser,
i'm a hater, i'm a user
i'm a mess for your love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 492 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Mar 17 Juil - 16:01

il ne veut pas en démordre de ce bouquin. bordel pourquoi il a fallu que tu tombes sur quelqu’un d’aussi têtu que toi ? c’est  bien ta veine, mais toi, tu veux le lire au moins rien qu’un peu. il évite de répondre, il continue d’agir de la sorte comme si allait changer ta façon de voir les choses… pour toi c’est clair, il n’a aucune raison de te cacher cette information… il change déjà de sujet, sans doute persuadé que cela changera les choses pour toi, que tout à coup, tu te mettras à les voir différemment. que tu arrêteras de penser à son livre mais cela reste bien compliqué, plus que difficile même. tu as cette idée en tête et tu n’en démords pas… « non alcee. je ne souhaite pas te donner ce titre» tu soupires, encore une fois sans rien répondre. tu vas tenter de faire autrement. tu vas tenter de le faire boire tellement qu’il aura plus le choix que de te donner le nom, qu’il s’en souviendra même plus d’ailleurs… alors tu parles des filles dans vos vies, rien de sérieux chez toi, chez lui, chez vous, sur certains côtés, il te fait penser à une version plus jeune de ta personne, ça te plait assez…« j'veux surtout pas blesser une nana qui ne le mérite pas. j'sais que j'suis un vrai bordel dans les histoires.. » tu hoches la tête avant de répondre. « c’est tout à ton honneur. » toi non plus t’aimes pas foutre du bordel dans les histoires sauf que tu as moins de scrupules que lui, que dans un certain sens, tu le fous le bordel, tu le fous même grandement à t’intéresser uniquement à ce que tu ressentir, à pas forcement prendre en compte ce que peuvent ressentir les meufs. tu le dis pourtant que tu veux bien de sérieux mais tu ne réagis pas à leurs pleurs si elles ont pensés que tu serais différent cette fois-ci… têtu, tu repars sur son livre et ça le fait chier, tu le vois bien. « . tu sais quoi, occupe toi de ta soeur plutôt que de fouiner, ça sera bien plus utile. » tu ris même si loin n’être nullement content. il voulait te remettre à ta place sauf que ce genre d’attitude ça en fonctionne pas trop avec toi… « faut croire que je suis aussi têtu que toi.» qu’il vient dire tout simplement avant de proposer une nouvelle tournée, le faire boire pour qu’il finisse par avouer, le nouveau plan…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 259 ✩ avatar : nick bateman
✩ crédits : kane
★ âge : 31
Mer 18 Juil - 18:48

c’est tout à ton honneur. il t'assure, tu hoches déjà la tête, simplement avant de finir ton verre. t'as conscience qu'être ne couple, c'est vraiment pas pour toi. tu sais comment tu es, sans attache, peu fidèle. tu te laisses guider par des émotions primaires, des sentiments qui percent mais qui changent bien rapidement aussi. ce n'est même pas que tu te lasses non, c'est juste que tu changes trop radicalement pour être instable. t'es un gros bordel, un total mélange de sentiments qui ne se contrôlent pas, qui jaillissent ici et là. comme un tournesol qui n'arrêterait pas d'être attiré par des lumières différentes jour après jour. c'est tout à fait toi. tu ne réponds pas, dans un premier temps, avant qu'il ne continue en reprenant sur ton livre. tu ne souhaites pas en parler, tu ne comptes sûrement pas lui délivrer une part de ton intimité si facilement alors que personne ne sait pour ta situation. ça serait fou, totalement stupide aussi et tu te protèges suffisamment pour ne pas l'être; tu secoues la tête, tu le remets à sa place, comme tu peux alors qu'il revient à a charge une énième fois. un gamin capricieux, rien de plus finalement. faut croire que je suis aussi têtu que toi. tu secoues la tête, il rajoute une tournée et tu secoues la tête. j'ai plus franchement envie de boire, désolé. tu lui assures, simplement. tu sors quelques billets pour payer ta consommation avant de le regarder. faut pas être capricieux dans la vie, être têtu c'est bien, mais pas capricieux gamin. ça gâche tout. tu lui assures, si simplement, autant qu'il soit au courant. tu n'as pas envie de continuer ta soirée avec lui, tu n'as pas envie de tomber là dedans, dans un pseudo duel de force. tu es sur tes gardes et dans ces cas là, il vaut mieux que tu rentres chez toi en réalité.

_________________

☾ i'm a mess, i'm a loser,
i'm a hater, i'm a user
i'm a mess for your love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

la trentaine c'est sexy (kyan)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Revue de presse ( ne pas mettre de commentaire ... merci )
» Un policier agressé par une trentaine de jeunes à Epinay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Les îles majeures. :: Caron.-