AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

love on the line. (bawey)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


team aristo
avatar
team aristo
✩ messages : 268 ✩ avatar : ursula corbero.
✩ crédits : hoodwink.
★ âge : 27
Lun 11 Juin - 10:05

babi n'est pas en avance. elle aurait dû déposer abel depuis déjà une dizaine de minutes. elle sourit à son garçon, le tirant du sol pour le prendre dans ses bras. elle n'arrive pas à croire qu'il soit déjà si grand... cinq ans bientôt, elle n'est pas prête pour ça... elle a l'impression que le temps passe encore plus vite depuis qu'elle est maman. elle se met à courir faisant rire son petit garçon qui pense probablement qu'elle est en train de jouer. pourtant, babi n'est pas sereine en ce moment. elle pense toujours au danger qui rode, elle n'est pas sûre d'être en sécurité et craint aussi pour son fils qui vit avec elle et qui aura au la malchance de naître dans une famille dont elle ignorait tout depuis le début. elle soupire. elle lui a demandé si elle pouvait venir.. ça lui arrive de temps en temps. un moment de nostalgie face à la vie qu'ils vivaient ensemble quand ils ont décidé d'avoir un bébé tous les deux. elle l'aimait hein ? elle est certaine de l'aimer encore, de manière totalement différente mais tout aussi forte. elle se plante devant la porte de l'immeuble, tapant le code rapidement. une confiance certaine en lui. elle se sent protégée ici, dès qu'elle passe la porte. il est quelque part, en haut et il porte une arme, plutôt rassurant hein ? elle pose abel à terre et glisse sa main dans la sienne pour monter jusqu'à l'étage qu'elle connait bien. elle frappe à la porte, toujours polie malgré tout ce qu'ils se connaissent. ils ne sont plus chez eux, chez l'un ou l'autre... elle a besoin d'être rassurée babi, besoin de passer un moment un peu léger pour l'aider à accepter l'idée d'être finalement une autre personne que ce qu'elle a toujours eu l'habitude d'être. papa est sous la douche on dirait. elle lance à abel en rigolant, frappant une seconde fois, toujours patiente avec dewey. ils ne sont plus ensemble depuis longtemps, ça n'empêche rien... il est important pour elle. il est le père de son enfant, ça représente assez à ses yeux...

_________________
don't say you love me, unless you do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team mermaid
avatar
team mermaid
✩ messages : 101 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : hershelves.
★ âge : 39
Lun 11 Juin - 11:39

des dossiers que tu ranges, doucement. des détails que tu classes, des interrogations non résolues encore et encore. comme cette gamine qui est venue un matin, prête à parler et qui finalement a fait demi-tour. c'est ce genre de choses qui t'empêchent d'abandonner, ce genre de choses qui te donnent envie d'avancer encore. une pensée pour lory. elle n'est pas partie, elle n'a pas fui. pourquoi fuir quand on est autant apprécié ? c'est impensable, et c'est d'ailleurs pour ça que tu ne lâches pas. avec tout ce que tu sais, tu ne peux pas baisser les bras. t'entends frapper à ce moment. tu te dépêches de ranger les derniers dossiers, rapidement avant de mettre ton arme de service en hauteur comme toujours quand abel et babi viennent te rendre visite. un accident est si vite arrivé. tu fonces ensuite à la porte que tu ouvres rapidement. tu vois babi, un sourire naît sur ton visage, puis tu vois abel qui fonce déjà dans tes bras. tu les ouvres et tu réceptionnes le gamin, rapidement. tu le prends dans tes bras, t'embrasses son front avant d'embrasser celui de babi naturellement. elle a sûrement été la seule femme que tu as aimé, et que tu aimes toujours, en quelques sortes. c'est plus aussi fort qu'avant, mais c'est toujours là. tu prends soin d'elle et tu prendras toujours soin de la mère de ton fils. le plus beau est là. tu souffles avant de le laisser descendre pour faire comme chez lui. parce qu'il est chez lui après tout. comment tu vas ? tu lui demandes, à la brune. petite mine, tu as l'impression, ton côté flic qui t'empêche de laisser passer. t'y peux rien. tu refermes la porte derrière elle. t'as une petite mine.. je dois m'inquiéter ? autant être direct, autant savoir si tu dois sortir et casser la gueule d'un type. tu le ferais, pour babi, tu trouverais bien un excuse pour elle.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team aristo
avatar
team aristo
✩ messages : 268 ✩ avatar : ursula corbero.
✩ crédits : hoodwink.
★ âge : 27
Dim 17 Juin - 13:07

moment de complicité qu'elle apprécie comme les autres, babi se sent tout de même soulagée lorsque la porte s'ouvre sur l'ancien homme de sa vie. elle avait besoin de ça, pour se sentir en sécurité, au moins quelques heures. le plus beau est là. elle laisse les éclats de joie exploser entre le père et son fils avant de sourire à son tour d'une attention déposé sur le dessus de sa tête. elle ne s'en lassera jamais, même avec les années qui passent. elle se sent toujours mieux lorsqu'elle est là et qu'elle se sait protégée. elle entre après abel pour déposer ses affaires dans un coin, comme elle le fait toujours. elle est presque chez elle ici, comme il l'est chez elle aussi. c'est étrange non ? elle ne s'interroge plus réellement sur la question aujourd'hui. cette relation est ce qu'elle est mais... elle semble être plus positive qu'elle aurait pu s'y attendre avec la séparation. tant mieux. elle n'aurait sans doute pas pu supporter de ne plus s'entendre avec le père de son fils. comment tu vas ? t'as une petite mine.. je dois m'inquiéter ? il tire toujours dans le mile dewey... un métier fait pour lui sans doute. elle hausse des épaules en faisant la moue. elle ne pensait pas parler de tout ça mais... elle imagine que c'est pour le mieux, s'il leur arrive quelque chose, il devrait probablement le savoir, pour retrouver jao et lui faire payer toutes ces années de mensonge. ça va... elle souffle, elle ne ment pas. elle n'est pas malheureuse, ni malade... mais il y a toutes ces choses qui tournent dans sa tête. mon frère est sorti de prison, je ne sais pas depuis combien de temps mais... enfin... il est venu me voir, il m'a raconté des histoires folles sur nos parents... il m'a dit que j'étais en danger... et enfin... j'imagine qu'abel l'est aussi si c'est vrai... je... je ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose. il le sait mieux que personne lui, sans doute parce qu'il est censé l'aimer exactement comme elle l'aime, ce petit garçon... bref... j'me suis dis qu'on risquerait rien en te rendant visite. elle dit avec un léger sourire. de toute façon, il n'a pas le choix, elle s'impose et il ne semble plus avoir le droit de la virer depuis qu'ils partagent de petit être humain tout à fait adorable.

_________________
don't say you love me, unless you do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team mermaid
avatar
team mermaid
✩ messages : 101 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : hershelves.
★ âge : 39
Dim 17 Juin - 22:35

t'es ravi de voir ton fils, toujours. tu ne caches d'ailleurs pas ta joie en le prenant dans tes bras doucement. il finit par descendre, évidemment et aller trouver les jouets qu'il laisse ici. il a sa chambre ici aussi abel, avec ses jouets, certains même en double.. on sait jamais, s'il en manque ça, on risquerait une crise. faut dire qu'il a un sacré caractère le petit, entre toi et babi, c'était quand même très prévisible. tu embrasses son front, tendrement, comme toujours. même si vous n'êtes plus ensemble, elle reste la femme qui a le plus compté dans ta vie et donc qui comptera à jamais maintenant. c'est la mère de ton fils. tu vois qu'il y a quelque chose, alors tu demandes, sans passer par trente-six chemins, c'est pas ton style quand il s'agit de tes proches. ça va... elle souffle, tu l'écoutes, t'es déjà en train de lui servir un café comme toujours quand elle vient chez toi. vous passez un moment à papoter, souvent d'abel, évidemment, mais pas seulement.mon frère est sorti de prison, je ne sais pas depuis combien de temps mais... enfin... il est venu me voir, il m'a raconté des histoires folles sur nos parents... il m'a dit que j'étais en danger... et enfin... j'imagine qu'abel l'est aussi si c'est vrai... je... je ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose. tu sais pas quoi dire. tu restes bloqué, la tasse entre les mains et tu assimiles les choses, comme tu peux. c'est une blague, n'est-ce pas ? abel en danger ? babi en danger ? merde. ton ventre se retourne, ton esprit aussi. t'as beau être réfléchi, t'as beau avoir du métier et de l'expérience, quand il s'agit de tes proches, tu ne peux pas fermer les yeux et te calmer.. bref... j'me suis dis qu'on risquerait rien en te rendant visite. tu poses la tasse en face d'elle et tu cherches son regard. attends.. vous êtes danger ? babi, est-ce que tu es sûre ou pas ? est-ce que.. merde. c'est pas à prendre à la légère. tu ne t'énerves pas contre babi et elle le sait, tu t'énerves contre ces gens que tu ne connais pas et qui peuvent te prendre les êtres que tu aimes. t'en sais plus ? il faut que tu me dises tout ce que tu sais pour que je fasse quelque chose. il est hors de question que.. qu'il vous arrive quoique ce soit. elle en a conscience, hein, qu'elle et abel compte plus que tout à tes yeux ?

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team aristo
avatar
team aristo
✩ messages : 268 ✩ avatar : ursula corbero.
✩ crédits : hoodwink.
★ âge : 27
Jeu 21 Juin - 15:26

babi ne sait toujours pas comment se sentir face à cette situation. elle n'a pas encore mis les choses au clair avec elle-même et elle redoute le moment où finalement, elle se rendra compte de la gravité de la situation... elle ne peut pas mentir, les choses ne vont pas comme elle l'avait prévu... elle qui appréciait tant cette tranquillité évidente... jao avait mis un point final à cette période pour de bon et babi ne voyait pas tellement à qui d'autre se confier. dewey est de la police après tout, il saurait forcément comment faire les choses hein ? il n'y avait d'autres solutions pour la brune, passablement chamboulée, peu désireuse de mettre son fils en danger. à deux, ils pourraient le protéger comme il le faut. attends.. vous êtes danger ? babi, est-ce que tu es sûre ou pas ? est-ce que.. merde. c'est pas à prendre à la légère. elle serre un peu les lèvres babi, elle s'en veut, elle n'avait pas envie de l'inquiéter mais... il devait savoir hein ? oui, elle a forcément fait le bon choix... surtout pour abel. elle hoche la tête babi, elle n'est certaine de rien mais elle se rend bien compte que jao n'aurait jamais pris la peine de venir la voir s'il n'y avait pas réellement quelque chose. elle a besoin de se protéger, elle devrait le faire avant qu'il ne soit trop tard. t'en sais plus ? il faut que tu me dises tout ce que tu sais pour que je fasse quelque chose. il est hors de question que.. qu'il vous arrive quoique ce soit. elle hoche la tête babi et elle tire un peu sur ses manches pour cacher ses mains refroidies par la situation. elle ne se sent plus si bien finalement. raconter l'angoisse, mais elle doit le faire... jao m'a dit que nos parents avaient fuit le mexique parce qu'ils travaillaient pour un cartel.. des... du trafic de drogue. c'était... avant moi. ils... ils ont voulu partir, fuir... parce que j'arrivais et qu'ils voulaient quelque chose de mieux pour moi... je... je savais pas. elle souffle, la voix un peu tremblante. la douleur d'être la seule à ne pas avoir été au courant l'accable à nouveau... elle aurait voulu tout savoir depuis le début, pour pouvoir les garder. ils ont retrouvés ma famille... mes parents sont morts à cause de ça... et... et ils ont trouvé jao quand il est sorti de prison, je crois... je... je suis pas sûre. elle avoue, parce qu'elle n'écoutait qu'à moitié babi, trop occupée à se mettre en colère pour tout ce qu'elle ne savait pas, pour tout ce qu'elle aurait voulu savoir avant de devenir la maman poule d'un garçon pour qui elle ferait tout. elle fait quoi maintenant ? à part chouiner dans les jupes de son ex pour qu'il puisse la protéger, elle et leur garçon ? elle est inutile babi, et elle déteste ça...

_________________
don't say you love me, unless you do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team mermaid
avatar
team mermaid
✩ messages : 101 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : hershelves.
★ âge : 39
Jeu 21 Juin - 23:52

la situation est grave et tu t'en rends compte. tu commences doucement mais sûrement à culpabiliser, c'est plus fort que toi, dewey. le soucis dans cette histoire, c'est que tu savais que jao n'était pas clair mais à quel point ? tu n'as jamais voulu le savoir pour la simple et bonne raison que tu ne voulais pas faire de mal à babi. tu n'as pas eu beaucoup d'histoire dans ta vie, dewey. les belles histoires, les histoires d'amour et tout ce qui va avec, tu n'en as pas eu beaucoup, elles se comptent sur les doigts de la main. il y a eu ton histoire avec babi, une belle histoire. putain ouais, tu l'aimais. elle était jeune, c'était sûrement pas la plus belle des histoires, c'était sûrement pas comme tout le monde mais c'était la vôtre et vous étiez heureux. évidemment, comme toujours,t on boulot a foutu son nez là-dedans et à force de ne pas être là vous vous êtes séparés. babi ne t'en a jamais trop voulu, au contraire, elle a toujours été là et vous avez pu gardé un lien infaillible pour votre fils. ces histoires, tu ne t'y attendais pas. c'est ton rythme cardiaque qui grimpe immédiatement devant ses mots. quelle est la gravité ? c'est ce que tu te demandes toi. jao m'a dit que nos parents avaient fuit le mexique parce qu'ils travaillaient pour un cartel.. des... du trafic de drogue. c'était... avant moi. ils... ils ont voulu partir, fuir... parce que j'arrivais et qu'ils voulaient quelque chose de mieux pour moi... je... je savais pas. tu écoutes. tu t'y attendais pas. des histoires de cartels, de drogue c'est forcément gros, c'est forcément dangereux, c'est forcément vrai. une réalité difficile à inventer pour quelqu'un.. alors ? ils ont retrouvés ma famille... mes parents sont morts à cause de ça... et... et ils ont trouvé jao quand il est sorti de prison, je crois... je... je suis pas sûre. ta main attrape la sienne, immédiatement. tu t'incrustes pour la soutenir. ton regard dans le sien, tu cherches à la rassurer tout en cherchant une solution dans ton esprit.. s'il y en a une évidemment. tu n'es pas responsable. d'accord ? on va trouver une solution, j'vais trouver une solution et crois-moi j'vais pas te laisser toute seule dans cette histoire. ça, c'est sûr et certain. elle est importante, tout comme abel, c'est ton fils, ta chaire. tu ferais tout pour eux. qu'est-ce que.. comment tu serais rassurée ? j'sais que c'est beaucoup te demander, mais i tu peux éviter.. ton frère ces prochaines semaines ça serait déjà une bonne sécurité. peut-être que ces gens qui lui en veulent ne connaissent pas ton existence. tu es déjà en train d’échafauder un plan dans ton esprit. tu reviendrais vivre ici ? enfin, passer plus de temps ici avec abel, pour que je sois avec vous. tu demandes. c'est peut-être pas politiquement correct, vous êtes séparés mais tu serais bien plus rassuré de les savoir ici avec toi.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

love on the line. (bawey)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» 24 HEURES DE LA NO FINISH LINE MONACO
» Ache Line - Qui a déjà entendu parler de cloches de chaleur p2
» Joli Black Love ...p..6
» 10 - 49 IC... Love me do des Légendes Celtiques (New P2 ! )
» JOYEUX ANNIVERSAIRE ........MARIE-LINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: T'es à l'Ouest. :: Village des Crêtes.-