AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

tout ce qui fait mal (robin).
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 241 ✩ avatar : douce clara.
✩ crédits : blue comet (avatar) astra (sign) + solosands, pando (icons) + lorde
★ âge : 27
Lun 11 Juin - 11:33

c'est avec la peur au ventre que t'allais la rencontrer. robin, cette soeur discrète, cette âme flottante, cet ange gardien des temps passés qui avait déjà tant fait pour son frère. tes doigts alors que tu les observes passer sous les lumières fluctuantes du bus qui t'achemine à travers la ville, tu vois à quel point ils sont rongés. rongés par l'amertume et l'angoisse, la colère de ne jamais y parvenir et l'inquiétude de voir un jour tout disparaître. peut-on se remettre de ne pas avoir pu sauver l'homme que l'on aime ? une larme perle au coin de ton oeil droit comme pour te rappeler que certaines blessures peut-être ne se refermeront jamais. tu l'essuies consciencieusement avec le bout de cette manche qui pendouille sur ton bras trop maigre. il te faudrait des années de repos pour venir à bout de cette histoire. une éternité de sommeil. le bus te pose à quelques mètres de sa pâtisserie. un endroit chaleureux, baigné d'une lumière trop douce, compte-tenu de la situation. tu entres sous le tintement délicat de la porte, priant pour tomber directement sur cette jeune femme dont tu gardes le souvenir d'un sourire doux, et de grands yeux maternels. un souvenir vague, hanté, un souvenir de ta vie d'avant et des quelques mois de bonheur que tu avais vu se profiler dans ta vie avec cid. il avait alors eu l'envie de te présenter à cette soeur qui est tant une mère pour lui qu'un soutien indéfectible. avait-elle vécu l'absence aussi tragiquement que toi, tu te demandais à présent, l'index fourré contre les dents, les jointures douloureuses. des pas venaient à présent dans ta direction.

_________________


hard feelings of love
these are what they call hard feelings of love when the sweet words and fevers all leave us right here in the cold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 283 ✩ avatar : bethany joy lenz
✩ crédits : kenny (avatar) astra (sign)
★ âge : 32
Lun 11 Juin - 13:41

une nouvelle journée qui commençait. journée plus compliquée que les autres, compte tenu des dernières circonstances de ta vie. le retour de vance d'entre les morts. surtout. c'était ça qui te préoccupait le plus en ce moment. et te rendait parfois un peu étourdie. tu avais tendance à faire les choses à moitié. sans franchement te concentrer. parce que ton esprit était bien plus occupé par ce qu'il se passait dans ta vie. tu penses aussi à ton frère et à la visite de kira, aujourd'hui. visite à laquelle tu ne t'attendais pas. comme tu ne t'attendais pas à tomber sur ton frère d'ailleurs, il y a de ça deux jours en arrière. c'est de lui qu'elle voulait te parler. tu ne savais pas ce qu'il fallait penser de tout ça. et tu préférais ne pas y penser trop longuement. dans ta pâtisserie, tu disposes tes dernières créations dans la vitrine. sourire en coin, tu les observes quelques instants et puis tu pars dans l'arrière boutique. là où se trouve tout ton laboratoire. t'as peu de clients pour le moment. tu commences à te faire connaître de plus en plus. mais ce n'est pas non plus le grand succès pour le moment. ce qui te paraît plus que normal, d'ailleurs. tu entends la sonnette retentir et tu t'empresses de revenir pour accueillir ton client. sourire aux lèvres, c'est kira que tu découvres finalement. salut kira. ça.. ça me fait plaisir de te voir. tu dis un peu hésitante. pas franchement certaine de ce qu'il se passe vraiment dans ta vie en ce moment. tu vas bien ? je te sers quelque chose ? tu proposes, prête à lui offrir ce qu'elle voudra prendre, évidemment. tu peux toujours le faire pour tes connaissances. surtout une connaissance comme elle.

_________________
near, far, wherever you are, i believe that the heart does go on. once more you open the door and you're here in my heart and my heart will go on and on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 241 ✩ avatar : douce clara.
✩ crédits : blue comet (avatar) astra (sign) + solosands, pando (icons) + lorde
★ âge : 27
Jeu 5 Juil - 14:11

dring, dring, dring, trois fois. tu fais trois pas, dans l'magasin, ça vit là-bas. tu as souri sans un mot. pour l'inconnu. tu as dans l'pantalon un bout d'amour, un pass, là où il vit, lui. cid, un chagrin puis tout part, lui, toi, inconnus à jamais. tu voudrais, tu voulais, tu sais plus : bravant l'ouragan, tu offrais ton corps, avant ça allait, jusqu'ici ça va, voilà l'important. bonjour, robin, tu as dit, d'un ton froid, mais pourquoi ? tu sais pas. salut, rob, pas c'quil faut non plus. tu vas à l'assault d'un pas, un pas jamais tout droit, pas trop dur d'faire ça. ça disparait. ok, tu dis tout fort. un jus ? arquant un sourcil. il faut qu'on... tu dis, tout d'go. tu as vu cid, alors ? tu voudrais savoir.

_________________


hard feelings of love
these are what they call hard feelings of love when the sweet words and fevers all leave us right here in the cold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 283 ✩ avatar : bethany joy lenz
✩ crédits : kenny (avatar) astra (sign)
★ âge : 32
Jeu 12 Juil - 11:13

tu savais bien que la visite de kira aujourd'hui allait aboutir sur une longue conversation au sujet de ton frère. forcément, elle venait te parler de lui. cid, qui vit ici à trois-rivières. depuis quelques mois, visiblement. tu venais tout juste de l'apprendre, à ton plus grand étonnement. tu ne savais pas. avant de le croiser dans ce bar. un verre à la main. il recommençait à sombrer et cette fois-ci tu ne pourras pas l'aider. parce qu'il ne veut tout simplement pas de ton aide. et tu sais, depuis le temps, que s'il ne veut pas, ça ne sert à rien d'essayer. ça ne fonctionnera forcément pas. la demoiselle arrive, elle te salue sur un ton qui te paraît bien froid. bonjour, robin. tu ne comprends pas. tu ne penses pas qu'elle puisse t'en vouloir pour quelque chose, si ? tu gardes un sourire quand même. lui proposant ensuite quelque chose à boire. ok. un jus ? qu'elle te lance et tu hoches la tête, t'empressant déjà de préparer la boisson qu'elle venait de commander. tu t'en préparais une pour toi aussi, par la même occasion. il faut qu'on.. que vous parliez, tu le sais bien. tu termines tout juste de servir les deux jus quand elle enchaîne, tu as vu cid, alors ? tu hoches la tête, doucement. soupirant presque alors que tu lui tends la boisson qu'elle vient de te demander. tu tiens ton verre entre tes deux mains et tu plonges ton regard sur elle. ouais, avant-hier. je ne savais pas qu'il vivait ici, kira. tu précises rapidement. tu ne veux pas qu'elle te reproche de ne pas la tenir au courant de ça. tu venais de le revoir découverte déconcertante. tu ressentais aussi de la déception, en voyant qu'il replongeait, encore. il fait peur à voir.. tu annonces, doucement.

_________________
near, far, wherever you are, i believe that the heart does go on. once more you open the door and you're here in my heart and my heart will go on and on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 241 ✩ avatar : douce clara.
✩ crédits : blue comet (avatar) astra (sign) + solosands, pando (icons) + lorde
★ âge : 27
Mar 21 Aoû - 21:26

c'est étrange mais en la voyant, ce sont les lignes de son passé qui sont apparues. tu aurais pu voir la douceur des traits de robin lushea mais c'est la profonde noirceur de son regard qui te saute au yeux : on pourrait dire qu'elle te saute à la gorge. elle te saute dessus et chercher à t’étouffer non parce qu'elle est fautive ou que tu l'es, mais parce qu'elle porte avec des attitudes contraires les mêmes yeux délirants que son frère. la voir ainsi a été un choc que tu n'as su exprimer autrement qu'en relevant un menton fier, fier oui d'accord mais de quoi, personne dans la pièce n'aurait pu le savoir. une attitude de défense, devant ce sourire trop doux mais ces yeux qui trahissent tout, qui chez cid expriment le désespoir et chez elle, une forme d'anxiété profonde. l'endroit respire l'anxiété. tout autour d'elle prend les couleurs de l'anxiété, la forme de l'anxiété, tu es presque sûre que tu respires de l'anxiété. tu tousses légèrement, par réflexe, un poing fermé devant tes lèvres. elle s'affaire, robin, trop dévouée pour être honnête enfin presque, et puis de toute façon tu n'as plus qu'elle, il faudra bien y croire. une petite table qui restait là seule dans son coin reçoit le bruissement de ta présence, alors qu'elle apporte deux verres remplis d'un liquide coloré. ouais, avant-hier. je ne savais pas qu'il vivait ici, kira. elle tient son verre comme s'il était précieux, est-ce que tout est donc précieux chez robin ou est-ce qu'elle sélectionne ses causes comme le commun des mortels ? cet ange ambigu te donne le tournis, elle te met mal à l'aise et de rassure dans le même temps, dire que tu n'aurais jamais cru ça possible, c'est encore peu dire. tu reviens à toi, réalisant que tu n'as pas été très attentive. tu... d'accord. je comprends, tu murmures, tout à coup un peu sombre, elle ne te mentirait pas et pourtant. il était loin de toi et si proche d'elle. il fait peur à voir.. elle dit comme si c'était autre chose qu'une évidence, comme si tu n'étais pas à ses côtés depuis tout ce temps, dans la remontée comme dans la descente, à fond dans les virages et toujours en train de freiner. je sais, tu dis d'un ton ferme mais entendu, tu ne lui veux aucun mal, vous devez être alliées. vous le serez. il t'a dit quoi, lui ? tu distilles les mots mais tu dois avant tout savoir s'il tient le même discours à tous les éléments du grand tableau qui s'ouvre en ce moment sur scène.

_________________


hard feelings of love
these are what they call hard feelings of love when the sweet words and fevers all leave us right here in the cold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 283 ✩ avatar : bethany joy lenz
✩ crédits : kenny (avatar) astra (sign)
★ âge : 32
Lun 27 Aoû - 16:34

tu ne savais pas exactement ce qu'il convenait de dire à kira au sujet de ton frère. sans doute qu'il finirait par t'en vouloir s'il savait que vous aviez parlé de lui toutes les deux. mais tu sais qu'il doit s'en douter, à quelque part. et puis surtout, tu sais aussi qu'il te déteste déjà pour bien des raisons et qu'une de plus ne changera pas grand chose à votre relation. c'est compliqué, entre lui et toi. ça ne l'a pas toujours été. parfois ça te semblait même si facile. mais là, vos retrouvailles, elles ont été bien plus que compliquées. tu t'installes en compagnie de celle que tu peux considérer comme une amie. normalement. aujourd'hui, tu espères qu'elle vient dans cette optique-là. t'as peur qu'elle t'en veuille. mais pour quoi ? tu ne saurais le dire. t'as toujours voulu faire de ton mieux avec cid. malheureusement, tu ne peux faire de miracles. tu vois son regard qui semble un peu partir, alors que tu n'attends pas pour dire que tu ne savais pas que ton frère était en ville. tu... d'accord. je comprends. elle murmure, ne s'attend sans doute pas à ça. et pourtant, cid n'avait rien dit du tout. et aujourd'hui tu le trouvais mal en point, vraiment. mais totalement impuissante face à tout ça. je sais. il t'a dit quoi, lui ? tu poses ton regard sur le sien, prenant le temps de réfléchir à ce que tu vas dire. comment tu vas le dire, aussi. pas grand chose, en fait. il m'a fait comprendre qu'il n'avait pas besoin de moi pour être sauvé.. je ne crois pas qu'il était vraiment content de me voir. c'était bizarre. tu avoues. tu ne donnes pas plus de détails, mais à vrai dire cid ne t'en as pas donné beaucoup plus. il t'as dit quoi, à toi ? tu demandes, curieuse de savoir s'il a su s'ouvrir un peu plus avec kira.

_________________
near, far, wherever you are, i believe that the heart does go on. once more you open the door and you're here in my heart and my heart will go on and on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 241 ✩ avatar : douce clara.
✩ crédits : blue comet (avatar) astra (sign) + solosands, pando (icons) + lorde
★ âge : 27
Mar 28 Aoû - 17:37

onze coups et puis trois derniers, ça part en improvisation cette histoire. d'une belle pièce écrite à la main lors de petits matins éclairés de la lumière douce de brooklyn endormie, vous vous retrouviez aujourd'hui devant un public avide de nouvelles sentences et de nouveaux retournements. démunie, voilà comment tu te serais décrite à cet instant : démunie, sans force, laissée au bord du trottoir avec dans tes mains tremblantes ta tête devenue trop lourde et tes larmes devenues noires. tu pleures de l'encre, celle avec laquelle tu n'as pu écrire votre histoire à temps parce que les pages se sont consumée dans un grand feu de joie. le jour où tout est parti en fumée et où tes rêves sont devenus cauchemars. où était robin tout ce temps ? et son sourire doux, et ses grands yeux rêveurs, où les posait-elle pendant que son frère agonisait ? tu ne savais plus à qui en vouloir dans toute cette histoire aussi tu commençais à te blâmer toi-même. cid n'avait rien voulu dire à sa soeur mais il vivait près d'elle tout ce temps, comme pour regarder cette main tendue de loin et avoir le malin plaisir de ne jamais la saisir. comme pour vivre dans l'angoisse et l'exaltation de la croiser un jour, au détour d'un supermarché ou d'une fête populaire. alors qu'il t'avait laissé si loin qu'il était fort probable que même ton souvenir n'ait pas fait le chemin jusqu'à lui. tu te croyais oubliée. pas grand chose, en fait. il m'a fait comprendre qu'il n'avait pas besoin de moi pour être sauvé.. je ne crois pas qu'il était vraiment content de me voir. c'était bizarre. le regard qui se perd dans la couleur diffuse de ton jus de fruit, tu sembles réfléchir. tes minces sourcils viennent barrer un visage déjà fatigué, assombrissant d'un voile inquiet tes yeux clairs. rien dans le comportement de cid ne faisait sens à tes yeux. il venait vivre à deux pas de sa soeur, dans l'ombre de sa protection rassurante, mais c'est à toi qu'il confiait son besoin de rédemption ? tu restes silencieuse un moment, ne sachant comment lui expliquer et surtout, comment lui éviter un mal nécessaire. il t'as dit quoi, à toi ? elle relance, naturellement, devant ton air contrarié et ton silence pesant. les doigts serrés contre un verre un peu trop froid, tu inspires longuement avant de reprendre. c'est étrange... tu commences par marmonner, avant d'entamer un soupir. tu relèves des yeux doux dans les siens. il m'a demandé de l'aide, robin. dès qu'il m'a vue, comme s'il n'attendait que ça, que je le retrouve. pourtant il ne m'avait laissé aucun indice, tu grommelles, réfléchissant à voix haute tout autant que tu lui expliques. je ne comprends pas à quoi il joue. tu aurais pu l'aider mille fois avant que je le retrouve.

_________________


hard feelings of love
these are what they call hard feelings of love when the sweet words and fevers all leave us right here in the cold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 283 ✩ avatar : bethany joy lenz
✩ crédits : kenny (avatar) astra (sign)
★ âge : 32
Lun 3 Sep - 11:45

tu ne savais plus quoi penser de ta relation avec cid. toujours aussi complexe. tu devais toujours marcher sur des oeufs avec lui. tu ne savais jamais où ça allait te mener. tu ne savais jamais comment il allait se comporter avec toi. s'il serait ravi de te voir, prêt à te parler de ses problèmes ou si ce serait tout le contraire. tes retrouvailles avec lui dans ce bar avait été étrange. il t'avait en tout cas bien fait comprendre qu'il ne voulait pas de ton aide, avant de te faire danser, pour finalement encore t'engueuler. t'avais toujours le sentiment de tout faire de travers avec lui de toute façon et tu commençais à te demander si tu ne devais pas juste baisser les bras. après tout si cid ne voulait pas de ton aide, il ne servait à rien d'insister. tu savais pertinemment qu'avec lui, ça ne ferait qu'empirer les choses. ton regard dans celui de kira, tu cherchais à savoir ce qu'il lui avait dit à elle. c'est étrange... il m'a demandé de l'aide, robin. dès qu'il m'a vue, comme s'il n'attendait que ça, que je le retrouve. pourtant il ne m'avait laissé aucun indice. je ne comprends pas à quoi il joue. tu aurais pu l'aider mille fois avant que je le retrouve. qu'elle te dit et toi tu la fixes. étonnée de voir que c'était vers elle qu'il se tournait cette fois-ci. tu restes silencieuse quelques instants. comprenant sans doute que ton frère en avait assez de toi et de ta morale. il avait besoin de quelqu'un d'autre à ses côtés et tu ne pouvais que respecter ce choix. c'est.. inattendu, c'est vrai. j'imagine qu'il doit avoir bien plus confiance en toi pour l'aider comme il se doit. je crois qu'il en a marre que je lui fasse la morale, tu sais.. mais tu dois être ravie qu'il se tourne vers toi, non ? tu demandes gentiment. sans jalousie aucune. tu te contentais de respecter les choix de ton frère.

_________________
near, far, wherever you are, i believe that the heart does go on. once more you open the door and you're here in my heart and my heart will go on and on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 241 ✩ avatar : douce clara.
✩ crédits : blue comet (avatar) astra (sign) + solosands, pando (icons) + lorde
★ âge : 27
Lun 10 Sep - 11:52

de nouvelles pièces du puzzle viennent d'être lancées sur la table par l'intermédiaire de robin, cette présence étrangement discrète, rassurante comme effacée, dans la grande et dramatique histoire de cid lushea. tu commençais à comprendre, assise là en face d'un jus d'orange à moitié bu, qu'il y avait longtemps que vous n'étiez plus que des personnages secondaires face à la place, immense, que prenait la maladie de cid dans vos vies. tu commençais à comprendre que vous étiez, robin comme toi-même, des figurants habiles dans un roman très, très noir. ça te mettait en rogne, dans une colère sourde que tu ne pouvais t'expliquer, le genre de colère qu'on a envie de passer en roulant deux heures vers nulle part. un truc que tu aurais pu faire par le passé, sans hésiter.

ces pièces du puzzle, tu les contemples sans les voir : tu voudrais qu'elle s'alignent toutes seules mais tu sais à quel point la vie ne te fera aucun cadeau dans la résolution de cette affaire. plus que jamais, tu te dis en croisant le regard surpris mais calme de robin, il faudra faire preuve de patience et de courage. ainsi donc c'est toi que cid avait désigné pour rentrer en scène, pour prendre la lumière, pour devenir son sauveur. toi et pas elle, après toutes ces années. toi par amour, tu le comprenais, et toi par dévotion, ultime, suprême, parce que sur ce point, tu l'avais dépassée. un silence lourd mais sans amertume se glisse entre vous, on dirait plutôt les silences qui cèdent à la tempête. tu portes à tes lèvres le jus sucré. c'est.. inattendu, c'est vrai. j'imagine qu'il doit avoir bien plus confiance en toi pour l'aider comme il se doit. je crois qu'il en a marre que je lui fasse la morale, tu sais.. mais tu dois être ravie qu'il se tourne vers toi, non ? elle demande avec la plus grande sincérité du monde. et tu avales son regard, un regard si pur et si vrai que tu te sens soudain misérable, fausse et détestable. un poids, réel, s'abat sur tes épaules à cette question, parce qu'il va falloir faire le choix de lui mentir ou d'être affreuse. parce que par-delà l'amour et les rêves, et toutes les infinies possibilités de votre histoire, tu es rendue à faire celui-ci : tu en as marre. marre d'être trimbalée par des sentiments, marre d'attendre, dans le noir, une nouvelle qui n'arrivera jamais, marre d'imaginer le pire scénario dans les moindres détails, marre des larmes, des verres d'alcool, des promesses et des aurores sans chaleur. tes lèvres restent closes, ton regard sévère, épuisé. ahem.. tu commences, vraiment embarrassée. pas vraiment, robin, tu souffles enfin, les yeux chargés de honte et d'humidité. après toute cette attente passée à imaginer le pire, je... tu reprends ton souffle pour trouver dans l'air un peu de courage. je suis fatiguée de lui courir après.

_________________


hard feelings of love
these are what they call hard feelings of love when the sweet words and fevers all leave us right here in the cold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 283 ✩ avatar : bethany joy lenz
✩ crédits : kenny (avatar) astra (sign)
★ âge : 32
Ven 14 Sep - 10:54

tu ne pouvais pas vraiment dire que tu étais déçue que ton frère ne se soit pas tourné vers toi cette fois-ci. tu supposes en fait que c'est sans doute logique. parce que t'as déjà joué ce rôle par le passé. tu l'as déjà sorti une fois de ses merdes et ça ne semble pas avoir fonctionné très longtemps. sans doute voulait-il essayer autre chose, pour voir si kira aurait la capacité elle de le sortir complètement de tout ça. toi tu crois que personne n'a vraiment cette capacité-là, en fait. si ce n'est lui-même, bien sûr. quoi qu'il en soit lors de ta dernière discussion avec lui tu avais bien compris que ton frère ne voulait plus de ton aide. ou de toi dans sa vie peut-être même ? t'en sais trop rien. t'essayes de ne pas trop t'imposer pour éviter d'empirer les choses. mais c'est difficile. parce que tu voudrais que ton frère puisse être heureux. tu voudrais qu'il soit bien dans sa vie. et si il a besoin de kira pour ça, alors qu'il en soit ainsi. tu cherchais quand même à savoir comment se sentait kira face à tout ça. imaginant que pour le coup elle devait être contente qu'il se tourne vers elle. mais le long silence qui suivit ta question te fit te dire que les choses n'étaient sans doute pas si simples à ses yeux. ahem.. pas vraiment, robin. qu'elle souffle et tu la laisses continuer. après toute cette attente passée à imaginer le pire, je... je suis fatiguée de lui courir après. qu'elle conclut et tu hoches doucement la tête dans un soupir. pour le coup tu ne pouvais que la comprendre. cid était compliqué, c'est le moins qu'on puisse dire. difficile à suivre, toujours. et pour son entourage, ça pouvait en devenir plus qu'épuisant. je vois.. et je dois dire que je te comprends. ce n'est pas toujours évident avec lui malheureusement.. et tu lui as dit que tu n'étais pas prête à l'aider ? que tu demandes, curieuse de savoir si elle avait quand même accepter de le faire, malgré tout.

_________________
near, far, wherever you are, i believe that the heart does go on. once more you open the door and you're here in my heart and my heart will go on and on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

tout ce qui fait mal (robin).



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Du lead-core à prix modique !
» Boissons, barres, spordèj, etc .... tout ça fait maison.
» Un accroche-hameçon fait maison.
» La Jean Cyril Robin refuse les vélos couchés !
» dvd velo tout terrain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: T'es à l'Ouest. :: Village des Crêtes.-