AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

strange story (pacôme)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Lun 11 Juin - 13:29

milieu d'après-midi, t'as reçu un message de pacôme. qui c'est ? un ami, un type que tu considères comme un ami en tout cas. il a toujours été correct avec toi, puis tu sais pas, il y a ce truc qui passe bien. il est correct, il est sympa, et il parle. ça t'aide, toi qui n'est pas toujours un grand bavard, vous vous complaisez dans cette toute nouvelle amitié. alors il a proposé que vous vous voyez, aujourd'hui, vers quinze heures dans ce petit café assez excentré, un peu à l'abris des regards. c'est ton côté flic qui te fait penser ça, qui te dit que c'est trop éloigné pour être normal, qui te souffle de te méfier. simple déformation professionnelle, rien de plus t'imagines. alors tu l'attends patiemment. tu tardes pas à prendre le journal et prendre les nouvelles du coin. trois rivières n'a jamais autant bougé que récemment. tout semble en mouvement depuis l'apparition des casiers et du contenu du casier 201 surtout. une bombe dans la fourmilière, des dossiers qui s'ouvrent de nouveau et des interrogatoires qui vont suivre. tu donnerais beaucoup pour y assister. tu auras sûrement une place, au moins cette oreille attentive. pour avoir été avec tous ces gens à l'époque, tu ne peux pas non plus avoir une place de choix, tu risques aussi de passer sous les questions. seule différence, t'as rien à te reprocher. ou presque. bref. en tout cas, pacôme entre en jeu, et t'aide à oublier un peu tout cas. tu souffles un coup et tu lui souris. salut pacôme, pile à l'heure. tu l'informes. il n'est que très rarement en retard, comme toi. comme quoi, vous étiez sûrement faits pour vous entendre finalement. la forme ? tu rajoutes, rapidement.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 235 ✩ avatar : stan.
✩ crédits : terpsykore (avatar) vocivus (icons)
★ âge : 34
Mer 13 Juin - 11:14

voir dewey tombe à pic, tu as des questions à lui poser. depuis que tu l'as rencontré, ici, tu t'es lié avec lui. d'une certaine manière, vous vous comprenez sans forcément avoir besoin d'échanger très longtemps sur ce que vous avez vécu. il n'a jamais daigné te poser de questions sur leah et sur votre histoire, il s'est toujours contenté de te rendre service quand tu le lui demandais. le problème, c'est qu'à présent que tu sais qu'elle fréquente quelqu'un d'autre, tu te demandes si dewey joue cartes sur table avec toi. est-ce qu'il est honnête ? sincère ? est-ce qu'il te cache quelque chose ? et pourquoi le ferait-il ? il ne connaissait pas leah avant de te rencontrer. alors une image a traversé ton esprit.. lui, elle ! l'équation est vite résolue, et ça t'écoeurt. tu le considères aujourd'hui comme un ami. son message, c'est la providence qui te l'envoie. tu vas pouvoir en avoir le coeur net. quand tu arrives au rendez-vous, il te sourit. tu ne peux pas croire qu'il puisse te faire ça, pas dans ton dos et pas en se montrant ensuite si jovial. tu veux bien croire qu'il est un bon flic, mais certainement pas un bon acteur. salut pacôme, pile à l'heure tu hoches la tête en t'asseyant en face de lui. toujours. tu dis, simplement. la forme ? tu le sondes, tu essaies. ton passer de tueur ne t'aide pas dans tes problèmes de confiance. tu te méfies de tout le monde, de dewey compris. pourtant, quand tu lui as demandé de surveiller leah, tu pensais qu'il le faisait avec plaisir sans pour autant avoir besoin de plus d'explications. j'ai.. j'ai vu leah, hier. tu lui dis, simplement. fait amusant, tu as pris une gifle monumentale. dans tous les sens du terme.

_________________

bang bang, he shot me down. bang bang, i hit the ground. bang bang, that awful sound. bang bang, my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Jeu 14 Juin - 18:49

l'envie de voir un ami, étrangement t'en as besoin. pacôme, il n'est pas d'ici, pacôme il ne sait pas tout ce qu'il se passe là avec tes amis d'enfance, d'adolescence. ces gens qui ont participé à une bonne partie de ta vie et que tu soupçonnes du mal en lui même. c'est compliqué au quotidien, de les soupçonner, de les regarder et d'être certain qu'ils ont fait un truc, d'être certain qu'ils ne disent pas tout. au moins avec pacôme la question ne se pose pas. tu n'as pas à enquêter sur lui, tu n'as pas à te demander ce qu'il fait, tu t'en fiches en réalité. il peut bien faire ce qu'il veut tant que tu n'as pas un milliard de questions en tête, tuot va bien de ton côté. toujours. il te lance en arrivant. rapidement échange de poignet de main avant qu'il ne vienne s'installer en face de toi. tu lui souris un peu, doucement. c'est ce dont tu as besoin. ne pas parler de l'affaire lory qui t'encercle jour après jour. c'est trop. beaucoup trop pour toi. alors tu souffles en compagnie de pacôme. j'ai.. j'ai vu leah, hier. il te lance, tu t'y attendais sûrement pas. tu pensais qu'il l'évitait, en réalité. alors tu fronces un peu les sourcils. au ton de sa voix, tu comprends que c'est pas la joie alors tu déposes ton café sur la petite table et tu l'observes. oh.. et du coup ? tu repenses à cette fois où tu l'as vu devant l'école, est-ce que tu dois en parler à pacôme ? la question ne se pose pas en réalité. d'ailleurs.. tu m'avais pas dit qu'elle avait une fille. est-ce qu'il a fait exprès, de ne rien te dire, est-ce qu'il ne sait pas. toi, tu penses qu'il sait, tu ne vois pas pourquoi il ne serait pas au courant, en réalité.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 235 ✩ avatar : stan.
✩ crédits : terpsykore (avatar) vocivus (icons)
★ âge : 34
Mer 20 Juin - 10:27

tu ne sais pas vraiment qui est dewey, sinon qu'il est flic et qu'il est plutôt sympathique. tu t'es lié d'amitié avec lui lors d'une manifestation sur la grande place. ton entreprise avait un stand, il était de garde. vous aviez pu discuter un peu.. vous vous étiez trouvés des points communs. du faux, du vent. parce que cette vie que tu as ici n'est pas représentative de l'homme que tu es. tu lui caches passablement de chose sur ton passé, tu ne lui parles pas de tes petits contrats ni même de cette arme que tu as toujours chez toi. du carnet dans lequel tu as répertorié le nom de toutes tes victimes et de ces menaces qu'on a fait ouvertement sur toi. non, tu ne lui parles pas de cet aspect là, pas plus que de cette femme que tu avais déjà eue et qui était morte par ta faute. mais l'avantage d'être ami avec lui, c'était son soutien.. parce que dewey est un homme bon, agréable à vivre et avec qui discuter se révèle assez simple. il est drôle, léger parfois. tu sais son vécu, tu as étudié un peu l'affaire avant de te permettre de lui parler de leah. depuis, vous êtes amis, sans pour autant vous raconter dans le moindre détail ce que vous traversez. quand il te demande comment tu vas, tu n'hésites pas un seul instant. oh.. et du coup ? il marque la surprise, tu soupires. tu attends qu'on te serve ta bière et tu la portes à tes lèvres. ça s'est mal passé, tu te doutes bien. très mal passé, sans doute trop. tu n'aurais jamais dû te faire remarquer, jamais.. elle.. elle a quelqu'un. tu soupires en baissant les yeux. et puis, il ajoute d'ailleurs.. tu m'avais pas dit qu'elle avait une fille. et tu marques une pause. tu lèves les yeux, tu le fixes de.. de quoi tu parles ? tu lui demandes directement. une fille ? leah a une fille ? tu n'étais pas au courant. et pourquoi tu ne l'apprends que maintenant ? et pourquoi tu n'as pas été fichu de le remarquer plus tôt ? de.. de quel âge ? et de qui est cet enfant ? de qui ? de lars ?

_________________

bang bang, he shot me down. bang bang, i hit the ground. bang bang, that awful sound. bang bang, my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Jeu 21 Juin - 23:11

retrouver pacôme, ça fait du bien. tu n'attends pas grand chose de votre échange, si ce n'est un bon moment. bon, il se trouve que tu as quand même des choses à lui dire et apparemment lui aussi. récemment, il t'a parlé de leah, il t'a soufflé quelques mots concernant ce qui pouvait se passer. en tant que flic et ami t'as pas hésité à relever le défi, en quelques sortes. il n'y a pas de défi qui tiennent en réalité, t'as juste envie de l'aider. t'as une certaine position qui te permet de faire un peu ce que tu veux dans le sens où tu peux surveiller les gens bien plus facilement que le commun des mortels. autant que ça serve à quelque chose non ? t'as bien passé des années et des années à courir après une vérité qui ne veut pas éclater, celle de al disparition - ou plutôt le meurtre - de lory, il est sûrement temps de faire des choses un peu plus utile pour le reste du monde. ou en tout cas pour le reste de trois-rivières. il te parle immédiatement de leah, alors vous rentrez dans le vif du sujet. ça tombe bien t'as des choses à demander, des informations que tu n'avais pas. en tout cas lui, il l'a vu. c'est pas plus mal, fallait bien que ça arrive à un moment donné. ils se sont vus et ? à voir sa tête tu te doutes immédiatement que ça c'est mal passé, mais tu demandes quand même une légère confirmation. dans le doute, on sait jamais non ? ça s'est mal passé, tu te doutes bien. il te confirme. t'as cette petite grimace qui se forme sur tes lèvres tandis que tu embarques ta bière. tes doigts qui s'accrochent à la hanche du verre, tu le laisses continuer. elle.. elle a quelqu'un. il reprend. pour l'coup, tu savais pas ça, c'est une autre partie que tu sais et que tu ne vas pas tarder à lui révéler. ah ouais ? merde, j'avais pas vu ça pour le coup par contre.. et ça sort tout seul. tu revois le visage de la petite fille blonde là qui court. ouais, faut que tu lui dises et tu ne perds pas de temps. tu vois à sa tête qu'il ne savait pas. ou alors, il joue bien la comédie ce que tu doutes. c'est ton ami, après tout non ? de.. de quoi tu parles ? il reprend, complètement perdu. pourtant, il ne te semble pas avoir parlé dans une autre langue, non ? leah a une fille ? de.. de quel âge ? il demande, cette fois. tu bois une gorgée du breuvage, rapidement comme pour reprendre un peu de courage. oui une fille, je l'ai vu à la sortie de l'école. sa fille va dans la même école que mon fils. elle a trois ans, c'est ce qu'elle m'a dit quand je lui ai demandé. tu lui expliques, brièvement. t'as l'air.. perturbé pacôme. tu constates et l'invites à parler en même temps.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 235 ✩ avatar : stan.
✩ crédits : terpsykore (avatar) vocivus (icons)
★ âge : 34
Mer 27 Juin - 11:37

il y a des instants où tout bascule. la vie change, la vie vous catapulte là où vous n'espériez ne jamais mettre les pieds. il y a des instants déterminants aussi, ceux qui définissent tout bonnement celui que vous êtes et celui qui vous deviendrez. tu les as vécus, déjà, ces instants là. ton premier mariage, ton premier contrat, le premier homme assassiné, la première arme entre tes mains, le meurtre de ta femme.. des instants qui sont, somme toute, les plus importants de vos vies, les plus marquants, les plus bouleversants. et puis, il y a eu ton déménagement, ta fuite, l'ouverture de ton entreprise ici. des choses toutes aussi lourdes mais qui ne sont que conséquences. la rencontre avec leah, un hasard. purement et simplement. et déjà, tu ne te rendais pas compte qu'elle marquerait le début d'un nouveau chapitre. une nouvelle histoire qui reprendrait exactement là où l'autre s'arrêtait. si, à l'époque, on t'avait prévenu. tu n'aurais pas donné suite. pourtant, c'est trop tard, aujourd'hui. leah est en danger. et tu ne peux plus rien faire pour vous, pour elle. tu t'es éloigné, bien décidé à ne pas reproduire les mêmes erreurs. sauf que.. perdu, dans un brouillard épais, voilà que tu te retrouves face à dewey, un ami. un mec que tu connais bien et qui te connait plus ou moins bien. qui accepte de te rendre service et qui ne pose pas plus de questions qu'il ne le devrait. ah ouais ? merde, j'avais pas vu ça pour le coup par contre.. le genre qui parle sans trop se soucier des conséquences. légèreté oblige, sans doute. vous ne vous connaissez pas suffisamment pour savoir ce qui peut être déterminant ou non. quand il te parle de tout ça, il ne sait pas ce qu'il provoque, ce qu'il soulève. il ne sait pas non plus ce qu'il se passe en toi. pourtant, quand il parle d'un enfant.. t'y voilà, à nouveau. croisement ! gauche, ou droite. savoir, ignorer ? mais cet enfant, tu le sens avant même de le rencontrer. c'est le tien ! -putain, c'est le tien- nouvel instant déterminant, on en revient toujours à ces instants à la con. tu poses une simple question, il te répond oui une fille, je l'ai vu à la sortie de l'école. sa fille va dans la même école que mon fils. elle a trois ans, c'est ce qu'elle m'a dit quand je lui ai demandé. t'as l'air.. perturbé pacôme. et ton teint vire au blanc. tu retiens ton souffle. tu le sens, tu le sais. elle n'aura jamais besoin de te le confirmer. quatre ans.. voilà tout ce qu'il te fallait comme information pour que le calcul se fasse seul. le danger imminent, la nouvelle surprenante. tu regardes dewey, sans pouvoir articuler le moindre son. ça dure un court instant, mais tu t'en rappelleras toute ta vie. ton coeur se serre, ta vie change, irrémédiablement. je.. je crois que c'est ma fille. voilà qui est dit, voilà qui est fait. l'univers s'écroule, mais ça, dewey ne peut pas l'imaginer.

_________________

bang bang, he shot me down. bang bang, i hit the ground. bang bang, that awful sound. bang bang, my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Ven 29 Juin - 13:40

une bière entre les mains et un moment qui n'aurait sûrement pas du devenir si dramatique si.. si tu avais été au courant plus tôt. il a le regard qui se perd, pacôme, il devient même de plus en plus blanc sans explication précise. tu lui parles, un peu, de ce que tu as vu, de leah et sa petite fille. une petite princesse aussi blonde que sa maman. ça semble le choqué, le laisser comme un con, sur le côté. tu fronces les sourcils, tu vois bien qu'il est perdu. il ne te répond même plus et c'est ainsi que tu comprends que quelque chose cloche. tu ne redemandes pas, tu lui laisses le temps de digérer quelque chose qui ne semble pas passer. il ne savait pas, pour la fille ? apparemment pas, c'est ce que tu lis sur son visage. tu lui en dis plus, tu lui parles de l'âge de la petite qui va dans la même école que ton fils. c'est naturel, pour toi, mais pour pacôme, t'as l'impression que tu viens de lui annoncer la fin du monde. ou en tout cas, la fin de son monde.. un souffle, encore et finalement son regard qui remonte vers le tien, instinctivement. je.. je crois que c'est ma fille. la bombe est lâchée. tu ouvres l bouche avant de venir pincer tes lèvres. tu captes enfin, dewey, ça percute et autant dire que c'est violent. tu prends conscience de ce que tu viens de lui avouer, sans même le savoir. tu ne sais pas, non, tu ne savais pas. comment pouvais-tu le savoir ? vous n'êtes sûrement pas assez proche pour arriver à de telles conclusions. tu te sens bien stupide, de l'avoir balancé si facilement, si rapidement, sans même prendre de gant. maintenant, tu ne sais pas où te mettre. tu bouges un peu sur ton siège, mal à l'aise. ah ouais.. putain, je m'en rendais pas compte pacôme, je.. je suis désolé. pour l'annonce, le fait qu'il l'apprenne comme ça, le fait qu'il ne le sache pas. une raison particulière ? c'est quoi leur histoire, avec leah ? c'est ce que tu es en train de te demander, mais tu n'oses pas poser la question, tu en as sûrement assez fait maintenant. elle s'appelle faith. tu rajoutes, à demi-mot. t'imagines qu'il a le droit de savoir, non ? oui, bien sûr qu'il a le droit de savoir. toi, tu ne pourrais pas vivre loin de ton fils, alors t'imagines bien la souffrance qu'il doit ressentir, là, maintenant. ça doit faire si mal qu'il ne sait plus quoi faire. il a une fille, de trois ans. encore le temps de rattraper le temps.. sauf.. sauf si elles sont en danger. c'est ce que tu avais compris pour leah. maintenant qu'il y a la petite qui rentre en jeu, t'imagines que tout va changer.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 235 ✩ avatar : stan.
✩ crédits : terpsykore (avatar) vocivus (icons)
★ âge : 34
Ven 6 Juil - 8:09

souffrance insurmontable, tu crois. la fin de ton monde, la fin d'une ère. tes certitudes qui volent en éclat. tu ne sais pas quoi dire de plus, quoi faire de plus. tu ne sais même pas comment affronter cette terrible nouvelle. ta fille ? ainsi donc.. toi, papa ? tu peines à y croire. tu n'aimes pas ce rôle avant même de l'enfiler. pas pour toi, pas comme ça. agent double, missions à la con. la mort un peu partout. offrir ça à une enfant ? hors de question. tu ne veux pas, tu ne le souhaites pas. tu regardes dewey, il ne doit pas comprendre ton visage blême et ta bouche ouverte. tu dis, tu parles. tu exprimes ce que tu ressens et le ton change, encore. il te regarde, sans savoir vraiment quoi ajouter. on se tait partout autour de vous, le temps qui se suspend. tu retiens ton souffle. souffrance infinie, souffrance insurmontable. tes responsabilités qui en prennent un coup. tu dois changer, indéniablement. tu dois devenir un père responsable ? mais qui te l'imposerait ? sans doute pas leah puisqu'elle te ment depuis quatre ans. ton pote s'excuse. pourquoi ? il ne te connait qu'à moitié, réciproquement. tu hausses les épaules dans un geste maladroit. pourquoi ? à quoi bon ? tu fermes les yeux, tu reprends ton souffle. il donne un prénom, ça raisonne en toi. faith.. joli, court, simple. efficace, tu penses. t'aimera-t-elle si elle te connaissait ? lui renverrais-tu l'image du père dont elle pourrait se sentir proche ? tu souffles. je.. leah.. je l'ignorais. tu détournes le regard, les yeux humides. tu ne pensais pas ressentir cette frustration et pourtant.. t'y voilà, à genoux. comme si tu pouvais faire autrement, désormais.

Spoiler:
 

_________________

bang bang, he shot me down. bang bang, i hit the ground. bang bang, that awful sound. bang bang, my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Sam 7 Juil - 14:23

tu comprends pas tout de suite ce qu'il se passe. tu comprends doucement mais sûrement que l'homme en face de toi tombe petit à petit dans tes travers. ce genre de travers qui fait mal, qui surprend, qui résulte en la puissance des mots. une fille qui apparaît. une fille qui reprend son souffle, elle vient de nulle part, totalement inattendue. tu aimerais presque revenir en arrière pour ne pas le lui dire. naïvement, tu pensais qu'il savait, tu pensais pas qu'il tomberait si bas. tu gardes un certain silence, par respect, pour ne pas entrer dans cette bulle qui n'appartient qu'à lui. un regard qui découle d'un côté puis de l'autre avant de revenir sur lui. faith..   il répète, cette fois, en ce faisant du mal par la même occasion, tu peux le sentir de là. tu ne sais pas ce qu'il cherche. tu réalises pas totalement ce qu'il se passe.  tu sais l'effet de devenir papa, mais quand tout tombe d'un coup, sur la tête, non, tu ne connais pas alors tu ne peux pas dire grand chose pour l'aider. un prénom qui n'en dit pas tant que ça. rien, non. je.. leah.. je l'ignorais.   tu observes la scène, comme si tout se passait trop vit epour capter la moindre information. une course folle qui ne souhaite sûrement pas s'arrêter là. tu réfléchis à la meilleure façon de procéder. je pensais que tu savais. je pensais vraiment que tu savais, je m'attendais pas à ça, justement.. j'me disais que.. enfin.. j'imagine que le danger les concerne toutes les deux non ? parce que l'important réside dans l'idée qu'un danger pesait sur la blonde. la première. maintenant, la seconde, la plus petite semble concernée et avec toutes ces révélations t'imagines bien que la donne change complètement. du tout au tout du dirait même.  tu ne sais plus ce que tu fais, ce que tu dois faire aussi. garder la même ligne directrice ? je peux prévenir la police, tu sais ? revenir dans quelque chose de plus légal et bien plus puissant qu'une petite surveillance par ici et par là. j'comprends que.. que tu veuilles tout gérer par toi-même mais s'il arrive quelque chose à.. faith.. il terminera sa course à terre, aucun doute là-dessus. toi même, tu sais l'état dans lequel tu finiras si jamais abel se retrouvait concerné. d'ailleurs, tu le sais, puisque toi même tu possèdes une étrange menace qui soupèse, et qui pèse bien trop lourd pour se gérer en solo. les alliés et collègues servent à ça. ton métier sert à ça, même, sinon.. tu pourrais te retrouver terrifié de la suite. tu ne sais pas s'il existe une solution à tout, mais en tout cas, rester dans la légalité te semble représenter quelque chose de primordial. sûrement ton côté flic qui fait ça, mais tu l'assumes totalement.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 235 ✩ avatar : stan.
✩ crédits : terpsykore (avatar) vocivus (icons)
★ âge : 34
Jeu 12 Juil - 9:53

ça ne devait pas se passer comme ça. on apprend pas sa paternité comme ça, de la bouche d'un parfait inconnu. et même si tu considère dewey comme un ami, tu dois bien admettre que pour le coup, tu le vois comme un parfait étranger. celui qui t'annonce, sans prendre vraiment conscience de ce qu'il vient de faire, qu'une gamine existe avec ton sang, tes gênes. tu n'y crois qu'à moitié, cependant. tu ne veux pas voir leah comme une menteuse, une hypocrite, capable de te cacher pareille information depuis si longtemps. les dates coïncides, les dates correspondances. tout se tient devant toi, tous les indices s'offrent à toi comme si on voulait que tu résolves cette enquête d'un simple battement de cils. le souffle qui se coupe, le souffle qui se fait même douloureux dans ta poitrine. et ce type qui te regarde, qui prend conscience brusquement de ce qu'il vient de balancer et de la bombe qui explose en toi. il s'en voudrait presque, il cherche ses mots. tu n'entends que la moitié de ce qu'il avance. faith, en danger ? désormais, ça se tient.. aussi ! leah, faith.. dans leur viseur ? tu ne peux y croire. tu viens de passer ces dernières années à les éloigner d'elle, désormais, tu vas devoir tout recommencer et faire pareil pour la petite. si elle porte ton sang, elle devient la cible numéro.. non ? tu regardes dewey, il parle de flics, il parle vite, il parle trop. tu lèves ta main non.. on ne dit rien. tu lances, vif, presque agressif. tu plantes tes yeux dans les siens. continue de les surveiller, s'il te plait. tu ajoutes simplement. mais ne dis rien à personne, s'il te plait.. je.. je vais régler ça. il faut que.. je dois voir leah. avant de prendre une décision. tout change encore, à nouveau. souffle court, souffle au coeur.


Spoiler:
 

_________________

bang bang, he shot me down. bang bang, i hit the ground. bang bang, that awful sound. bang bang, my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Jeu 12 Juil - 19:29

tu le regardes, tu te rends compte de ce que tu as provoqué chez lui et tu t'en veux presque. il faut bien que tu trouves quelque chose à dire, alors tu décides de parler du pourquoi tu surveilles leah. il y a un danger, sur sa tête. t'as accepté de le faire pour lui, pour pacôme, parce que tu l'apprécies et que ça ne te coutait pas grand chose au quotidien, mais les choses changent. la donne change et faut qu'il s'en rende compte. t'imagines qu'il va vouloir protéger sa fille, son sang, plus que n'importe quelle autre personne au monde. c'est en tout cas ce que tu ferais avec ton fils, toi. non.. on ne dit rien. il te coupe, il coupe tes pensées. tu le regardes, un froncement de sourcils qui se forme. rien ? rien de rien ? continue de les surveiller, s'il te plait. il rajoute, cependant. tu hoches à peine la tête. ok mais j'te préviens. s'il se passe un truc.. quoique ce soit. les choses ne changent pas, j'appellerais les flics avant toute chose. parce que t'es un flic, parce que c'est comme ça que tu fonctionnes et ça il le savait déjà avant tout ce bordel dans lequel tu viens de mettre les pieds. c'est en tout cas ce que tu ressens bien trop facilement. un bordel. mais ne dis rien à personne, s'il te plait.. je.. je vais régler ça. il faut que.. je dois voir leah. tu hoches la tête. je dirai rien. c'est pas mon genre de balancer des trucs. mais fais vite quand même. j'pense que c'est importante. autant pour lui, que pour leah, que pour la petite tête blonde qui ne se rend pas compte qu'elle a un papa. à moins que leah ait quelqu'un aussi. t'en sais rien, et tu ne veux pas t'en occuper parce que ça ne te concerne pas. non. pas tes histoires, vaut mieux que tu restes dans ce que tu sais faire et ce que tu connais.



_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 235 ✩ avatar : stan.
✩ crédits : terpsykore (avatar) vocivus (icons)
★ âge : 34
Jeu 19 Juil - 16:04

dewey ne pose jamais plus de questions, tu dois bien l'admettre. c'est arrangeant, en fin de compte. il se contente de faire ce que tu lui demandes comme si une espèce d'accord tacite avait été passé entre vous deux. comme si tu le payais pour les services qu'il te rend alors qu'en réalité, vous ne faites qu'échanger quelques mots en de rares occasions, comme celle-ci. quand vous vous retrouvez tous les deux et que vous partagez un verre. c'est une amitié un peu loufoque, du genre qui ne colle pas vraiment mais qui fonctionne plutôt bien. il n'y a pas grand-chose à ajouter de plus, entre vous. vous vous comprenez, vous vous écoutez, vous vous parlez. et si tu ne veux pas en dire plus, il l'accepte sans jamais forcer. là encore, même s'il se montre réticent, il acquiesce. ok mais j'te préviens. s'il se passe un truc.. quoique ce soit. les choses ne changent pas, j'appellerais les flics avant toute chose. tu hoches le visage de haut en bas. tu comprends, tu sais que ça fonctionne ainsi. tu ne doutes pas qu'il le fera. il n'a qu'une parole, dewey. c'est un mec bien, pas comme toi. mais face à la nouvelle, tu perds tes moyens. si cette gamine est la tienne, alors tout va changer, encore une fois. tu soupires, tu bégaies. je dirai rien. c'est pas mon genre de balancer des trucs. mais fais vite quand même. j'pense que c'est importante. tu relèves tes yeux vers lui, tu ne sais même plus quoi dire. tu reprends ton souffle doucement. c'est juste que.. si.. si c'est ma fille. tu passes une main dans tes cheveux. c'est la merde cette histoire. tu détournes tes yeux, tu en dis trop ou pas assez, peu importe. ça devait pas se passer comme ça. mais alors comment ? t'es paumé, désormais.. seul face à cette révélation, seul face à ce nouveau combat.

_________________

bang bang, he shot me down. bang bang, i hit the ground. bang bang, that awful sound. bang bang, my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Sam 21 Juil - 14:33

tu la regardes, tu vois sur son visage qu'il est complètement perdu.. mais tu ne peux pas faire grand chose pour l'aider. tu ne connais rein à cette histoire, tu ne connais rien à sa vie et tu sais au fond que tu ne veux pas franchement savoir. t'es pas stupide alors tu préfères ne pas savoir parce que tu l'apprécies ce type. vraiment. tu le regardes, tu pinces tes lèvres. quoiqu'il se passe, si jamais il se passe un truc, évidemment que tu feras appelle aux forces de l'ordre, c'est obligatoire pour toi. tu as été éduqué de la sorte, tu as confiance aux flics parce que t'en es un, simplement. c'est juste que.. si.. si c'est ma fille. c'est la merde cette histoire. tu hoches un peu la tête sans pourtant savoir de quoi il en retourne évidement. mais t'imagines que si tu dois jeter un oeil sur leah, c'est parce qu'elle est en danger. de quoi ? t'en sais trop rien, mais elle est en danger, c'est tout. tu la regardes, tu pinces tes lèvres, une fois de plus, n'osant pas demander de quoi il en retourne. c'est bien mieux comme ça. ça devait pas se passer comme ça. tu termines ton verre, en silence. peut-être pas, mais en attendant, c'est comme ça. va falloir réagir. tu me tiens au courant, d'accord ? en attendant, rien ne change, je garde un oeil sur elles, les deux. tu le rassures, comme tu peux avec les armes que tu possèdes. t'en as pas beaucoup, mais t'imagines que c'est juste ce qu'il faut pour aller en avant. tu finis par te lever, un billet déposé sur la table avant de déposer ta main sur son épaule et de plonger ton regard dans le sien. et n'hésite pas à me contacter. tu rajoutes, t'es là pour ça, et pas seulement parce que t'es un flic pour le coup, mais aussi parce que tu veux l'aider.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 235 ✩ avatar : stan.
✩ crédits : terpsykore (avatar) vocivus (icons)
★ âge : 34
Mar 7 Aoû - 9:19

tout ça te dépasse, très clairement, mais tu ne peux t'y résoudre. si cette gamine est ta fille, ça remet tout en question, une fois encore. il te faut réagir, il te faut savoir avant tout. savoir de quoi il retourne. si tu es le père de cet enfant, tu vas devoir prendre une décision. sans doute la pire qui soit, mais l'issue est inévitable. tu en dis trop peu à dewey pour qu'il puisse t'aider autrement qu'en faisant le strict minimum. tu ne le blâmes pas, mais jamais encore tu ne t'étais senti aussi seul, finalement. tu refuses d'admettre ce que tu ne sais pas encore. tu soupires, tu retiens ton souffle. il dit peut-être pas, mais en attendant, c'est comme ça. va falloir réagir. tu me tiens au courant, d'accord ? en attendant, rien ne change, je garde un oeil sur elles, les deux. catégorique avant de se lever, de poser un billet sur la table et de poser sa main sur ton épaule. et n'hésite pas à me contacter. ça doit s'arrêter là, il va partir et tu vas te retrouver seul. c'est injustifié, sans doute, de te servir de lui sans même te montrer aimable. tu soupires, ton coeur parle trop vite rassieds toi, s'il te plait. tu t'entends ordonner. ta voix est grave, le ton est posé. il.. il faut que je te parle de quelque chose. les aveux ? maintenant ? est-ce vraiment le bon moment ? franchir une nouvelle limite ? devenir son ami, lui confier ce que tu sais pour pouvoir compter sur lui autrement qu'en sa simple qualité de flic ? tu retiens ton souffle. il.. il faut que tu saches certaines choses. tu ajoutes, sans le regarder. attendant qu'il prenne à nouveau place, levant la main pour appeler un serveur, à nouveau.

_________________

bang bang, he shot me down. bang bang, i hit the ground. bang bang, that awful sound. bang bang, my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Mar 7 Aoû - 21:44

il est temps pour toi de plier bagages et c'est ce que tu comptes faire en te levant de la chaise. t'es déjà en train de fouiller dans ton portefeuille pour sortir deux trois billets et ainsi payer ta consommation.. mais il t'arrête dans ton geste. rassieds toi, s'il te plait. il souffle. tu l'observes, tes gestes qui s'arrêtent devant sa demande. que tu reprennes place ? pourquoi donc ? il.. il faut que je te parle de quelque chose. tu fronces les sourcils cette fois un peu plus inquiet qu'au début. t'es assez intelligent pour savoir qu'il y a toute une histoire qui traîne autour de lui, pour savoir qu'il doit se passer bien des choses autour de lui, mais de là à ce qu'il t'en parle ? tu ne pensais simplement pas qu'il finirait par le faire. ça t'étonne. il.. il faut que tu saches certaines choses. alors tu reprends place, doucement, tu t'installes, tes coupes qui se déposent sur la table tandis que tu le regardes droit dans les yeux; j'ai compris, tu sais, qu'il y avait bien plus qu'une surveillance en jeu mais.. t'es certain que je dois être au courant ? tu demandes, simplement, parce que tu es flic, parce que t'as un statut qui t'empêchera peut-être de l'aider ou de faire quoique ce soit, juste à cause de ta fonctionner et du fait que tu as juré de protéger ton pays. une histoire comme ça. tu ne souhaites pourtant pas le forcer. c'est.. c'est grave pacôme ? tu demandes, en te disant que la révélation sur sa fille a du jouer de son côté pour qu'il trouve finalement nécessaire de te faire part de ce qu'il peut bien avoir dans la tête.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 235 ✩ avatar : stan.
✩ crédits : terpsykore (avatar) vocivus (icons)
★ âge : 34
Ven 10 Aoû - 13:19

c'est pas la meilleure solution et sans doute pas la meilleure chose à faire mais tu ne peux plus lui demander de surveiller leah et sa fille si tu ne lui donnes pas de meilleures raisons. qu'il soit flic ou non ne change rien, à ce stade de la partie, il est sans doute plus important qu'il soit au courant de ce qui se trame dans l'ombre s'il devait t'arriver quelque chose. tu peux bien crever demain, tu veux simplement qu'il connaisse ton chemin pour pouvoir transmettre certaines informations si jamais tout s'arrêtait dès demain. il prend place, inquiet et pourtant toujours aussi stoïque. il est excellent dans ce qu'il fait, sans doute un flic hors pair, tu n'en as jamais douté. j'ai compris, tu sais, qu'il y avait bien plus qu'une surveillance en jeu mais.. t'es certain que je dois être au courant ? tu hoches la tête silencieusement avant de lui répondre si je veux que tu mesures l'importance de ce que je te demande, il vaux mieux que tu saches pourquoi tu le fais. tu lui dis, tout aussi calmement. t'as l'estomac en vrac, tu sais que tu fais une connerie. lui expliquer, c'est l'impliquer. on pourrait s'en prendre à lui, après tout. il est un ami, désormais. vous vous voyez trop souvent pour que personne ne l'ait remarqué encore. c'est.. c'est grave pacôme ? tu soupires, tu passes une main derrière ton visage sans rien dire. tu observes autour de vous, tu t'avances et tu parles plus bas. avant de débarquer à trois-rivières et d'être paysagiste.. j'ai.. enfin.. j'étais.. tu pousses un nouveau soupire, plongeant tes yeux dans les siens. disons qu'on me versait de grosses sommes et qu'en contrepartie, je n'avais qu'à faire.. disparaître certains gêneurs. tu penses que c'est assez clair, tu n'approfondis pas. à l'époque, j'avais une femme. je l'aimais plus que tout et puis, j'ai merdé.. j'ai accepté un gros contrat et fais mon job correctement. mais on m'a retrouvé et.. leila.. elle a été tuée. tu ravales un sanglot qui se meurt contre tes lèvres. alors j'ai fui le pays pour m'exiler ici, j'ai refais ma vie en espérant qu'on ne me retrouverait jamais. tu poursuis sur le même ton de la confidence. il y a quatre ans, j'ai reçu une simple menace. on m'avait retrouvé et on savait qui était leah.. alors.. alors j'ai feins d'être un salaud pour qu'elle s'éloigne de moi et la mettre hors de danger. c'est un gros résumé. ils n'ont plus jamais fait mention d'elle depuis, ils ont cru à notre séparation. mais s'ils apprennent que j'ai eu une fille avec elle.. ils reviendront à la charge. tu bloques ta respiration un court instant avant d'achever. on ne peut pas m'atteindre en s'en prenant à une femme que je n'aime plus, mais on peut m'atteindre s'il s'agit de ma fille.

_________________

bang bang, he shot me down. bang bang, i hit the ground. bang bang, that awful sound. bang bang, my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Mar 14 Aoû - 11:17

tu ne pensais pas qu'il te retiendrait et encore moins qu'il te parlerait de lui et de ce qu'il cache finalement. tu n'es sûrement pas prêt pour ça, tu n'as pas envie de te retrouver dans cette situation mais est-ce qu'il y a une solution, malgré tout ? tu ne penses pas, alors tu souffles doucement et tu t'installes tout en essayant de savoir si c'est grave. si je veux que tu mesures l'importance de ce que je te demande, il vaux mieux que tu saches pourquoi tu le fais. tu hoches doucement la tête, prêt à l'écouter malgré tout ce qu'il peut te dire. tu sais que ça peut être énorme et dangereux. tu vas sûrement devoir mettre ta conscience de flic de côté et c'est bien ce qui te fait peur, ce qui te gêne. t'as toujours été droit.. mais t'as jamais réussi à réellement amener de la justice. est-ce qu'il serait temps de changer de bord ? avant de débarquer à trois-rivières et d'être paysagiste.. j'ai.. enfin.. j'étais.. disons qu'on me versait de grosses sommes et qu'en contrepartie, je n'avais qu'à faire.. disparaître certains gêneurs.  tu avales ta salive, difficilement. tu comprends rapidement que cet homme élimait d'autres types pour de l'argent. le genre tueur à gage.. tu respires, tu écoutes, tu ne l'arrêtes pas. à l'époque, j'avais une femme. je l'aimais plus que tout et puis, j'ai merdé.. j'ai accepté un gros contrat et fais mon job correctement. mais on m'a retrouvé et.. leila.. elle a été tuée. tu baisses le regard un instant et tu penses à babi, c'est la seule femme qui passe dans ton esprit. alors j'ai fui le pays pour m'exiler ici, j'ai refais ma vie en espérant qu'on ne me retrouverait jamais. il y a quatre ans, j'ai reçu une simple menace. on m'avait retrouvé et on savait qui était leah.. alors.. alors j'ai feins d'être un salaud pour qu'elle s'éloigne de moi et la mettre hors de danger. ils n'ont plus jamais fait mention d'elle depuis, ils ont cru à notre séparation. mais s'ils apprennent que j'ai eu une fille avec elle.. ils reviendront à la charge. on ne peut pas m'atteindre en s'en prenant à une femme que je n'aime plus, mais on peut m'atteindre s'il s'agit de ma fille. il continue, il te raconte son histoire, il te raconte le danger qu'il court, que leah a pu courir et que maintenant sa fille court sans rien demander. comme abel.. une histoire qui ressemble étrangement à la tienne dans les enjeux. je.. je m'attendais à quelque chose de gros, mais aussi gros. non. tu laisses entendre doucement. tu ne sais pas quoi ajouter. il n'arrivera rien à ta fille. ils ne l'apprendront pas. tu dois mettre leah au courant. t'en viens à dire, doucement. je sais que tu veux pas d'fics là dedans, mais ils peuvent aider pour mettre en garde, pour surveiller. je m'occupe de la protection des témoins, et le service est bon. tu lui assures. suffisamment pour que tu leur fasses confiance pour babi. j'ai un fils pac. un fils qui est en danger aussi à cause de ses origines. tu laisses entendre doucement. t'as pas encore eu le temps de t'inquiéter, trop pris dans les actions à mener. ça te tombe dessus.

_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 235 ✩ avatar : stan.
✩ crédits : terpsykore (avatar) vocivus (icons)
★ âge : 34
Lun 20 Aoû - 15:27

silence de mort, il t'écoute sans même prendre la peine de te couper. tu sais qu'il est flic, et les révélations que tu lui fais pourraient bien jouer en ta défaveur. mais il est tenu par le secret professionnel, n'est-ce pas ? et puis, il est ton ami.. quelque part ! tu ne sais pas pourquoi, tu as juste confiance en lui. tu as besoin qu'il sache tout ça pour qu'il puisse t'aider au mieux. tu sais qu'après, plus rien ne sera jamais comme avant entre vous. quand il saura, il te regardera différemment. tu ne seras plus le simple paysagiste sans problèmes qui se fait du mouron pour son ex-copine mais bien l'ancien tueur à gages qui sait pertinemment les risques qu'encourt son entourage. leah a été menacée directement, même si elle est aujourd'hui hors d'atteinte. mais la présence de cette gamine remet tout en jeu. si toutefois elle est vraiment de toi. finalement, dewey reprend la parole. je.. je m'attendais à quelque chose de gros, mais aussi gros. non. tu ne souris pas.. tu penses bien qu'il ne pouvait deviner ce qu'il se cachait derrière ton histoire, derrière tes demandes un peu loufoques. il n'arrivera rien à ta fille. ils ne l'apprendront pas. tu dois mettre leah au courant. tu hésites un court instant. elle ne me le pardonnerait pas. tu réponds trop vite mais avec le coeur. leah ne supporterait pas de savoir que tu lui as menti, tout ce temps. toi qui te prétendais un gentil paysage se révèle être le pire des tueurs à gages d'europe. je sais que tu veux pas d'fics là dedans, mais ils peuvent aider pour mettre en garde, pour surveiller. je m'occupe de la protection des témoins, et le service est bon. tu regardes dewey non.. ils.. je serai trop exposé. les risques seraient multipliés. tu lui dis, sur le coup de la panique. tu tiens à ce que personne ne se doute de rien, pour l'instant. tu dois gérer la situation, tu dois tenir les ficelles. tu ne peux pas faire autrement. j'ai un fils pac. un fils qui est en danger aussi à cause de ses origines. surprise, à ton tour. il a un fils ? et dans la même situation que toi ? merde.. je.. je n'savais pas dewey. tu lui dis en soupirant. tu roules des yeux. je.. je suis désolé. ça craint ces histoires. tu sais pas te montrer plus réconfortant. c'est pas ton genre, de toute manière.

_________________

bang bang, he shot me down. bang bang, i hit the ground. bang bang, that awful sound. bang bang, my baby shot me down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 254 ✩ avatar : joel kinnaman
✩ crédits : terpsykore
★ âge : 39
Mar 21 Aoû - 15:54

tu essaies de lui trouver une solution. il y en a beaucoup, plusieurs mais aucune ne semble lui convenir, aucune ne semble être à sa hauteur. tu comprends rapidement et presque trop rapidement qu'il a des antécédents qu'il ne veut pas soumettre à la loi. il risque gros, mais il risque encore plus de blesser leah et sa fille s'il reste camper sur ses positions. tu ne peux pourtant rien faire de plus que l'aider quand il le demandera. tu ne peux pas le forcer c'est certain, alors il ne te reste plus qu'à accepter la situation, c'est ça ? elle ne me le pardonnerait pas. il finit par souffler. tu t'en doutes qu'elle ne lui pardonnerait pas, tu te doutes que ça risque d'être terrible mais s'il tient un minimum à elle il doit se rendre compte de l'importance de souffler la vérité à la blonde. mais il faut qu'elle sache pacôme. pour se protéger, pour protéger votre fille. parce que si elle ne se rend pas compte du danger, ça pourrait être bien pire et.. il risque de s'en vouloir à vie, l'homme en face de toi. c'est important et tu tentes de lui faire comprendre du mieux que tu peux. non.. ils.. je serai trop exposé. les risques seraient multipliés. tu hausses les épaules. sûrement, mais il y aurait plus de monde dans son camp que juste toi qui se balade ici et là. tu ne réponds rien, ce n'est pas utile, il a fait son choix et tu ne peux pas le lui enlever pour le coup. il sait vers où il va et au final, c'est peut-être tout ce qui importe. tant qu'il est sûr de lui. merde.. je.. je n'savais pas dewey. je.. je suis désolé. ça craint ces histoires. tu secoues la tête. c'est rien. je m'en occupe. tu dis, sûr de toi, parce que tu ferais tout pour ton fils et tout pour babi c'est un fait qu'on ne peut pas te retirer pour le coup. fais attention à toi, et dis la vérité à leah. ok ? tu conclus.



_________________

☾ you thought you had me, did you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

strange story (pacôme)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» [Story PCM 2010] Grabovsky prend les reines de la FDJ !
» Story PCM 2011: Vacansoleil
» [Story] Saison 2011 avec équipes fictives !!!
» Secret Story (Xavier)
» "Story" PCM 2010 : Rabobank

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est.-