AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

follow your fire.
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


team aristo
avatar
team aristo
✩ messages : 1306 ✩ avatar : luanna perez-garreaud.
✩ crédits : lolitaes.
★ âge : 25
Mar 12 Juin - 9:02

elle est fâchée georgia, elle attend depuis des heures qu'il lui réponde sans avoir de nouvelles, elle aurait voulu aller chez lui pour essayer de le surprendre mais... elle s'est dit qu'elle aurait définitivement plus de chance en ce ramenant sur le spectacle ce matin. il est presque midi, elle avance pas réellement déterminée. elle n'a pas envie de faire face à tout ça, parce qu'elle n'est pas certaine qu'elle saura rester calme s'il pense sérieusement tout ce que alcee a cru comprendre dans toutes ces bêtises. elle soupire, poussant la porte de la salle de spectacle en tremblant. il a arrêté de lui répondre juste après, comme si elle avait fait quelque chose d'impardonnable. elle refuse, elle est si amoureuse de lui, elle le lui a dit... jamais elle ne se serait plain de lui assez pour le faire passer pour une ordure... les salles sont relativement désertes, elle ne comprend pas, à cette heure si c'est souvent déjà des festivités, le moment où tout le monde se met en mouvement pour pouvoir offrir un spectacle de qualité le soir venu. elle soupire, elle est probablement en avance. tant mieux... si elle le trouve, elle n'aura pas à parler de tout ça en public. elle se faufile à l'arrière pour trouver sa loge, poussant la porte après avoir frapper. personne n'a répondu. et elle comprend pourquoi l'instant d'après... une multitude de fleurs s'étalent partout sur les surfaces planes, elle ne comprend pas. elle arrête quelqu'un dans le couloir. qu'est-ce qu'il se passe ici ? elle demande, soudain inquiète. elle change de couleur tout à coup. un accident, hier soir... ça colle avec la fin de ses réponses. elle n'écoute presque plus. il est à l'hôpital depuis hier et elle n'en savait rien... le spectacle est suspendu pour aujourd'hui, le temps de trouver une solution. elle s'en fiche georgia, elle s'élance déjà dans le couloir pour trouver la sortie. l'hôpital le plus proche, elle le connait, c'est là qu'elle est née, pour le plus grand malheur de sa mère. elle s'embarque en courant jusque-là bas, poussée par l'adrénaline. elle demande son nom à l'accueil. vincenzo giofre. danseur blessé lors d'un répétition. elle est sa petite amie qu'elle n'oublie pas de dire avec humeur pour qu'on ne l'oblige pas à attendre des heures, loin, sans savoir. on l'accompagne jusqu'à la chambre en question en la prévenant qu'il n'est pas encore réveillé de son opération et qu'il ne se réveillera peut-être pas avant plusieurs heures. tant pis, elle restera autant qu'il le faut. elle ferme la porte derrière elle et fond en larmes, c'est de sa faute hein ? elle n'aurait jamais dû parler avec alcee, elle n'aurait dû rien dire. elle lui répond une dernière fois avant d'éteindre définitivement son téléphone, glissant ses doigts dans ceux de vince, persuadée qu'elle aurait dû être là pour lui plus tôt. la dernière au courant, comme d'habitude... elle était sans doute là elle... brooke, c'est même peut-être elle qui a prévenu les secours. elle la déteste encore plus, fatiguée d'être jalouse, mais jalousement fâchée d'être là si tard...

_________________
les jours sont amers, mon visage en atteste.
les minutes sont acides, elles me lassent, elles me blessent.
qu'on me lâche, qu'on me laisse pour quelques milliers d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team toy
avatar
team toy
✩ messages : 1166 ✩ avatar : gabriele beddoni
✩ crédits : marie chérie
★ âge : 30
Mar 12 Juin - 11:45


vincenzo a mal pris les paroles d’alcee, il ne sait pas si c’est lui qui disait n’importe quoi ou si c’était georgia qui lui avait balancé ça mais il était vénère l’italien. il n’avait plus répondu à georgia la veille parce que le spectacle allait commencer et surtout, qu’il devait se concentrer, laissant les problèmes personnels de côté. la jeune femme ne travaillait pas alors sûrement qu’ils en parleront le lendemain, dans les loges ou dans un coin tranquille. le spectacle commence, tout se passe bien quand soudain, il chute de plusieurs mètres, la sangle n’était pas bien attachée, pourtant elle a été bien vérifiée avant. un gros coup dur encore pour le spectacle qui doit momentanément s’arrêter pour trouver une solution. après le départ de la danseuse principale, voilà que le danseur principal se casse la gueule, autant dire que ce spectacle porte bien la poisse. vincenzo est transféré d’urgence à l’hôpital et il se fait opéré par un grand chirurgien réputé à trois-rivières. l’opération se passe bien et vincenzo est transféré dans une chambre, ils ne savent pas encore dans combien de temps il se réveillera mais ça ne serait tarder. il ne sent pas la présence de georgia dans la chambre mais il se réveille quelques longues minutes plus tard, dans les vapes et il ouvre difficilement les yeux. il regarde autour de lui, essayant de comprendre ce qu’il se passe et surtout ce qu’il fait ici, dans une chambre aux murs blanc. vraiment, il ne comprend pas et serre un peu plus la main de georgia dans la sienne « qu’est.. qu’est ce qui se passe ? » qu’il demande, d’une petite voix, pas l’habitude de se retrouver dans un hôpital. il a mal partout et il grimace en voulant bouger, il a besoin d’explication, il ne comprend rien et surtout, il se revoit sur scène et plus rien, le trou noir. il tourne la tête vers la jeune femme, peut-être qu’elle n’en sait pas plus, après tout il ne sait même plus si elle était là la veille ou pas, il ne se souvient de pas grand-chose « j’ai eu un accident.. ? » il demande, si il est là c’est qu’il y a une raison. peur d’avoir la vérité en face. qui dit accident, dit rééducation ou arrêt pendant un temps de la danse et ça, il ne peut pas l’accepter, ne plus danser serait un coup dur pour lui, dévasté qu’il sera l’italien. un médecin arrive, voyant vincenzo réveillé et il sourit, comme si lui avait envie de sourire de se retrouver dans cette situation « bonjour monsieur giofre… vous avez eu de la chance » qu’il commence à dire « on vous a opéré dans la nuit et l’opération a été un succès » il le regarde, tentant de comprendre la raison du pourquoi, tout chamboulé « l’opération ? pardon ? » trop d’informations d’un coup, il a du mal à digérer « reposez vous pour le moment, nous allons revenir pour vous en dire plus dans quelques heures » il n’aime pas ça, ça sonne comme une mauvaise nouvelle… il n’aime pas ce médecin, il n’aime pas les médecins tout court d’ailleurs.

_________________
hypnose

Danser, c’est comme parler en silence. C’est dire plein de choses sans dire un mot - Yuri Buenaventura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team aristo
avatar
team aristo
✩ messages : 1306 ✩ avatar : luanna perez-garreaud.
✩ crédits : lolitaes.
★ âge : 25
Jeu 14 Juin - 22:00

georgia a peur, elle imagine tous les scénarios dans son esprit. et s'il ne se réveillait jamais ? ils finiraient sur quelques messages dont elle ne veut pas assumer la teneur. elle ne voulait pas que ça se passe comme ça... elle ne voulait pas qu'il lui en veuille à ce point. elle ne sait même pas ce qu'il s'est passé. elle était la dernière au courant et ça lui fait tant de mal... elle essaye de réprimer ses larmes alors qu'elle ne cesse de le regarder, comme si elle lui demandait chaque seconde de se réveiller enfin... elle a peur de ne pas pouvoir lui reparler un jour, de pouvoir se faire pardonner de ce qu'il pense avoir compris de son échange avec alcee. elle ne voulait pas qu'il pense une seconde qu'elle doute de lui, ou qu'elle lui en veuille pour quoique ce soit. elle sursaute lorsqu'elle sent une pression sur sa main, elle se réveille subitement elle aussi, ouvrant les yeux si grand qu'elle pourrait avoir l'impression qu'ils sortent de leurs orbites. qu’est.. qu’est ce qui se passe ? il demande, déjà de retour sur la même planète que la jeune femme. elle soupire de soulagement, si rassurée par la couleur de ses yeux qui apparaît tout à coup devant les siens. j’ai eu un accident.. ? il demande, sans que georgia soit capable de lui dire quoique ce soit... elle n'en sait rien, elle ne connait pas les détails de la situation et elle s'en veut. sauf que personne n'a été capable de la prévenir avant... avant qu'elle ne veuille retrouver rapidement la vie qui résonne en lui. un médecin entre avait qu'elle n'ait pu ouvrir la bouche... il donnera les détails lui-même, il les connait probablement mieux qu'elle. elle qui passe ses manches sur ses joues pour faire disparaître ses larmes. bonjour monsieur giofre… vous avez eu de la chance. on vous a opéré dans la nuit et l’opération a été un succès. il parle un peu vite pour elle, elle le regarde quand même, pour comprendre de la même manière. l’opération ? pardon ? il demande, à juste titre... reposez vous pour le moment, nous allons revenir pour vous en dire plus dans quelques heures. il s'en va déjà. même georgia ne comprend pas. elle regarde la porte se fermer et tourne la tête vers vince. elle est certaine qu'il n'attend qu'une seule chose... des explications. je... je suis désolée, je... je ne sais pas ce qu'il s'est passé... elle souffle en secouant la tête. elle serre sa main, elle l'attire même jusqu'à ses lèvres en pleurant à nouveau à chaudes larmes. je suis arrivée à la salle il y a une heure et... et j'ai appris seulement là... je... t'as passé la nuit ici. et... et j'étais même pas au courant. elle en veut à tout le monde pour ça. à cette relation un peu trop secrète, à tout ce qu'ils auraient dû dire à tout le monde au lieu de le garder pour eux... ça lui aurait permis d'être la première à qui l'on pense lorsqu'il lui arrive quelque chose. je suis désolée... elle répète en pensant aux messages qu'ils se sont échangés avant, à tout ce qu'il pouvait ressentir avant de chuter, une nouvelle fois... elle regrette georgia, amèrement, portant la responsabilité de tout ce qu'elle ne devrait pas supporter pour elle seule... par amour pour lui, par amour pour tout ce qu'il souffre.

_________________
les jours sont amers, mon visage en atteste.
les minutes sont acides, elles me lassent, elles me blessent.
qu'on me lâche, qu'on me laisse pour quelques milliers d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team toy
avatar
team toy
✩ messages : 1166 ✩ avatar : gabriele beddoni
✩ crédits : marie chérie
★ âge : 30
Ven 15 Juin - 11:42


il essaie tant bien que mal de se réveiller complètement mais il reste néanmoins un peu dans les vapes, sûrement la morphine qui le rend comme ça, il faut bien atténuer la douleur. il regarde georgia, essayant d’en savoir plus sur le comment du pourquoi mais elle n’a pas l’air de savoir… un médecin arrive dans la chambre, il lui parle d’une opération qui a bien fonctionné, il tombe des nu vincenzo, il ne comprend vraiment rien. il s’en va, sans rien dire de plus. il a envie de le traiter de tous les noms, quel bande d’incapable les médecins. il ne les a jamais aimé de toute manière. il soupire, essayant de se mettre bien dans son lit mais la douleur est bien trop présente, il grimace et pose ensuite son regard sur georgia. pas plus avancée que lui, il a envie de savoir ce qu’il s’est passé la veille, comment il s’est retrouvé dans cet hôpital mais apparemment, personne n’a envie de lui dire. il essuie les larmes qui coulent sur la joue de sa belle « eh.. c’est pas de ta faute. c’est de la mienne » qu’il dit, caressant doucement sa joue de son pouce. oui c’est de la faute de vincenzo, c’est lui qui s’est cassé la gueule sur scène probablement, puisqu’il a eu un trou noir après. il se souvient de rien, juste d’être monté sur scène « pleure pas georgia… arrête » qu’il dit d’une voix douce et calme, elle n’a pas à s’en vouloir, elle n’était même pas présente si elle l’a appris qu’aujourd’hui. il s’en veut aussi finalement, si elle est la dernière au courant, c’est parce que personne ne savait pour leur relation, ils n’auraient pas du le cacher au final mais vincenzo n’avait pas envie que ça se sache, qu’on parle sur eux après… il sait comment se passe un spectacle, ce que les gens sont capables de faire et il n’avait pas envie de ça « tu.. tu peux aller te renseigner sur ce qu’il s’est passé ? enfin, demander à ceux qui étaient présent hier ? » il a envie de savoir vince, il n’aime pas rester sans réponse comme ça, même les médecins ne sont pas foutu de lui dire ce qu’il s’est passé, pour combien de temps il en a, s’il doit faire de la rééducation « demande… demande à brooke. je sais que tu l’aimes pas mais.. c’est la seule qui était au courant pour nous. je voulais mettre les choses au clair avant qu’elle intègre le spectacle » même si il savait qu’il ne se passerait rien entre eux, il voulait être clair dès le début, parce que vince aime profondément georgia, que pour rien au monde il ne la quitterait. il se devait de le dire à brooke, pour ne pas qu’elle pense qu’il y ait encore une chance entre eux, même si elle ne devait pas le penser. ils ont vécu une belle histoire mais maintenant c’est du passé, c’est fini. il tourne la tête, un autre médecin débarque dans la chambre, accompagné de deux infirmiers, il n’aime pas ça du tout « bonjour monsieur giofre » il le regarde, il a l’air un peu plus aimable que l’autre mais ils sont tous les mêmes, ça ne change rien, il ne les aime pas « vous avez chuté hier de plusieurs mètres.. nous avons du vous opérer de la cheville, vous êtes tombé dessus et, ce n’était vraiment pas beau à voir » il n’a pas envie d’en savoir plus, il se doute bien que si on l’a opéré, c’est que ce n’était pas beau à voir « je sais que ça va être dur pour vous mais… votre cheville ne se remettra pas totalement, même après une rééducation de plusieurs mois » il marque une pause, passant une main dans sa nuque, ce genre de nouvelle est toujours dur pour le patient « la danse n’est pas à exclure mais… au niveau professionnel, il est préférable pour vous d’arrêter » il regarde le médecin, il a du mal à y croire, il ne peut pas y croire. arrêter la danse ? de plus pouvoir danser au niveau professionnel, non ce n’est pas possible, c’est son boulot ! c’est un cauchemar là, maintenant, tout de suite.

_________________
hypnose

Danser, c’est comme parler en silence. C’est dire plein de choses sans dire un mot - Yuri Buenaventura
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team aristo
avatar
team aristo
✩ messages : 1306 ✩ avatar : luanna perez-garreaud.
✩ crédits : lolitaes.
★ âge : 25
Dim 17 Juin - 23:17

elle pleure d'une émotion qu'elle n'avait encore jamais ressentie georgia. l'inquiétude, la peur, mélangées à quelque chose d'autre encore... un mal être qui se repend dans son corps si vite qu'elle n'est pas capable de le contrôler. eh.. c’est pas de ta faute. c’est de la mienne. il tente de la consoler, trop gentil. encore. trop pour elle. alors que les larmes continuent de couler le long de ses joues. elle ne peut pas s'empêcher de penser à sa responsabilité, à sa contribution à l'énervement qu'il a sans doute emmené avec lui sur scène. elle ne voulait pas... pleure pas georgia… arrête. il demande, sans qu'elle ne soit capable de se calmer pour autant. tu.. tu peux aller te renseigner sur ce qu’il s’est passé ? enfin, demander à ceux qui étaient présent hier ? elle hoche la tête, un peu, elle ferait n'importe quoi pour lui, aujourd'hui. lui... bloqué sur un lit blanc où elle ne pensait pas le rejoindre un jour. demande… demande à brooke. je sais que tu l’aimes pas mais.. c’est la seule qui était au courant pour nous. je voulais mettre les choses au clair avant qu’elle intègre le spectacle. elle n'aime pas l'idée de lui téléphoner à elle mais... elle imagine que c'est la seule solution.. elle n'a même pas le temps de chercher son numéro dans son téléphone que la porte de la chambre grince à nouveau. bonjour monsieur giofre. georgia ramène son téléphone contre son coeur battant. trop solennel pour l'occasion, elle réalise seulement que ça pourrait être encore plus grave qu'il n'y paraît. vous avez chuté hier de plusieurs mètres.. nous avons dû vous opérer de la cheville, vous êtes tombé dessus et, ce n’était vraiment pas beau à voir. elle écoute attentivement, sans comprendre georgia. elle tente seulement. je sais que ça va être dur pour vous mais… votre cheville ne se remettra pas totalement, même après une rééducation de plusieurs mois. la danse n’est pas à exclure mais… au niveau professionnel, il est préférable pour vous d’arrêter. elle ouvre la bouche. non. non. ça ne peut pas arriver, pas comme ça. elle secoue la tête georgia, le regard fixé sur ce médecin. elle s'insurge, pour vince, qui semble avoir perdu sa voix tout à coup. comment ça ? il... il ne pourra plus danser ? plus comme ça ? mais... il... enfin... il va bien, il a une condition physique exemplaire, il s'en remettra ! elle y croit georgia, elle a envie d'y croire pour lui, parce qu'elle a bien vu comme il aimait ça, combien ça représentait pour lui. elle pleure pour lui alors que le médecin soutient son regard, interdit. je comprends votre inquiétude madame mais... je ne peux rien promettre de plus. il est préférable pour monsieur giofre de s'arrêter là, pour sa santé. il ajoute encore une fois, posant sa main sur le montant du lit. je vous laisse vous reposer, vous allez en avoir besoin. il annonce avant de s'éloigner pour laisser les infirmières vérifier les constantes de son amant. georgia se lève, en colère. quel gros con ! elle lance, incapable de croire ce qu'il vient de dire. il a tord ! il reprendra la danse comme il le veut et tout ira bien, elle ne s'en remettrait jamais elle... jamais...

_________________
les jours sont amers, mon visage en atteste.
les minutes sont acides, elles me lassent, elles me blessent.
qu'on me lâche, qu'on me laisse pour quelques milliers d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

follow your fire.



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Fire Tiger
» Manettes flat-bar / rapid-fire
» travailler le follow trough ?
» x-fire 105
» 19082008 ---> The Soca Boys - Follow Da Leader

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: T'es à l'Ouest. :: Village des Crêtes.-