AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

la coloc (jao)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 188 ✩ avatar : zayn malik
✩ crédits : kane, EXORDIUM, amor fati.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Juin - 20:09

t’avais le papier contre toi. t’avais même plus les moyens de te payer un taxi, t’avais rien, rien de plus que lorsque t’étais entré. il faisait froid dehors, le genre qui donne pas envie de rester trop tard à observer les étoiles. c’était grand surtout, immense par rapport aux quatre murs qui avaient tient durant trop longtemps. tu le sentais dans les fibres de ton être quatre ans, tu voulais plus revivre ça mais en même temps, t’étais pas doué pour être un gars bien. le bordel sans nom, une fois encore. l’adresse que tu relis une fois encore. pas encore la fois de trop pourtant… t’as pas envie de te tromper et qu’on te prenne pour un fou, t’en aurais pas vraiment la patience aujourd’hui. t’avances vers l’appartement… ça ne met pas longtemps et tu toques à la porte. t’espères qu’il est là. il t’attendait pas maintenant, tu devais encore tirer quelques mois mais on t’avait libéré plus tôt. bonne conduite. ça te faisait rire, il n’y avait rien de bon dans ta conduite. c’est un ancien copain de cellule qui t’avait parlé d’un ami à lui qui serait pas contre avoir un colocataire. il se moquait bien du passé du moment que le loyer était payé. te fallait plus que trouver du blé mais t’allait y arriver pas de soucis là-dessus. la porte qui finit par s’ouvrir et toi qui lançait un « salut je suis alwyn. » en espérant pas être pris pour un con, t’avais vraiment pas besoin de ça…
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 472 ✩ avatar : huisman.
✩ crédits : kane (avatar) tweek (icons)
★ âge : 36
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juin - 9:03

la faim justifie les moyens.. tu n'arrêteras plus de te répéter ça pendant les semaines à venir, quand il sera entré dans ta vie pour y foutre un bordel monstre et qu'il fera de ton quotidien un chaos innommable. ouais, la faim justifie les moyens. une colocation, c'est tout ce que tu voulais. t'avais besoin de tune, plus que les autres. t'avais besoin qu'on t'aide à payer le loyer trop cher de cet appartement un peu trop grand. t'avais surtout besoin d'une putain de compagnie. parce que la solitude te pèse depuis trop longtemps et que tu ne veux plus vraiment compter sur la présence d'une femme pour apaiser tes accès de colère et d'angoisse. alors une colocation, c'est ce à quoi tu avais pensé et ce qui pouvait être le mieux. tu avais branché une annonce, tu en avais parlé autour de toi. tu pensais pas que ça ferait le tour de trois-rivières jusqu'à sa prison. tu pensais pas qu'un ex-taulard, comme toi, finirait par y répondre et à t'envoyer un courrier. tu as accepté de lui donner sa chance, parce que t'avais été à sa place toi aussi. et tu pensais sincèrement pouvoir l'aider, le changer. mais tu te trompes, sans même le savoir vraiment. tu ne l'attendais pas encore. il t'avait parlé de trois ou quatre mois avant remise de peine. ça frappe à ta porte, tu es surpris. quand tu ouvres, tu tombes sur sa gueule de con.. et tu sais déjà que tu laisses entrer dans ton océan une tempête qui renverserait tous les navires alentour. salut je suis alwyn. tu tends la main, tu la serres avec l'innocence de la rencontre. tu souris, même. tu le regardes droit dans les yeux.. ses tatouages, ses cheveux ras, sa nonchalence. gueule de con, tu te répètes pourtant. jao. tu dis, en te poussant légèrement pour qu'il entre. t'es sorti plus tôt ? tu lui dis. ça te paraissait une bonne chose. sorti plus vite pour bonne conduite sans doute. ça veut dire que sa gueule ne résume pas sa personnalité. tu as confiance, encore. tu fermes derrière vous. installes-toi. ta chambre est au bout du couloir. tu lui dis sans même te soucier un instant de ses chaussures sales et de tout ce qu'il laisse trainer derrière lui. tu aurais dû te méfier, sans doute. tu aurais dû faire preuve d'un peu plus de prudence. mauvaise pioche, on ne sait jamais sur qui on peut tomber. il te paraissait encore sympa, à la rencontre. le problème, c'est que petit à petit, il serait source d'ennuis et de problèmes. la faim justifie les moyens, c'est ce que tu te répèteras à longueur de temps. quand il revient au salon, tu es posé sur le sofa avec une bière. ça te convient ? de toute manière, il n'a pas vraiment d'autres options, lui non plus.

_________________

fondu contre ta peau
à l'envers de ton écho
à l'abri des hématomes


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 188 ✩ avatar : zayn malik
✩ crédits : kane, EXORDIUM, amor fati.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Juil - 21:03

mal à l’aise, faut pas, tu le sais bien mais t’arrives pas à faire autrement. tu sais bien que tu dormiras dehors s’il change d’avis. que ce mec tient entre ses mains ta chance d’un toit chaud, d’un endroit où vivre. où tu devras tenter de te reconstruire. tenter mais la voie du mal semble correspondre bien davantage à ton caractère. cohabiter, tu ne pensais pas cela possible avant de finir entre quatre murs. avant seul charlie pouvait t’approcher d’aussi près. sauf que la prison change tout maintenant… que vivre nombreux deviens plus supportable pour toi, plus évident aussi vu le manque de moyens. dans le fond, tu donnerais cher pour vivre en compagnie de charlie, pour la revoir vraiment mais tout ne se passe pas comme tu veux. te pointer devant chez elle avec ton sac, elle le prendrait mal… surtout que tu deviens plus rien pour elle, tu perds toute importance… sinon tu te souviendrais du son de sa voix, de sa présence au parloir mais non, juste un putain de fantôme qui détruit ton cœur… les présentations à faire. ça te fait un drôle d’effet de te présenter, de te retrouver juger, de devoir faire comme si tu pouvais ressembler à un gars bien. alors que le mot taule se lit sur ton visage, alors que tu ne ressembles pas à un type sympathique, que tu gardes cette violence en toi. qu’elle s’en va pas vraiment malgré tout ce que tu pourrais tenter… que clairement tu ne remportes pas le prix du futur colocataire de l’année. la main tendue, le premier signe, il ne rigole pas non plus. tu ne sais pas si ta présence lui plait vraiment. pas trop le choix pour lui, le besoin d’argent toi pas trop regardant ça devrait fonctionner… « jao»  tu souris tout en rentrant à l’intérieur, tu vas au moins tenter de retenir cette information. pour pas paraitre totalement malpoli. « t'es sorti plus tôt ? »  qu’il vient te demander et tu commences par hocher de la tête avant de hausser les épaules. « ouai. » tu ne sais pas quoi dire de plus, toi-même tu ne comprends pas forcément pourquoi ils te libèrent maintenant. tu sais bien que le prisonnier modèle restait loin de toi. que tu semblais bien loin de cette image. faut croire qu’ils ne voulaient plus voir ta gueule de con. tu ne sais pas vraiment. tu peux respirer à l’air libre, tout ce qui compte dans le fond. le pourquoi du comment, tu ne le cherches plus vraiment… « installes-toi. ta chambre est au bout du couloir. » surprise que tu lui montres, tu t’attendais pas à ce que ça se passe si facilement. tu ne vas pas t’en plaindre, en aucun cas. « merci. »  que tu dis doucement avant d’aller visiter l’endroit. rapidos, du moment que le lit se trouve bien à sa place, le reste tu t’en moques vraiment.  en revenant, tu le vois posé tranquillos avec sa bière, il doit pas se montrer trop compliqué dans le fond, ça te rassure un peu. « ça te convient ? »   tu hoches de la tête. «parfaitement. le loyer coute combien ? »  la question qui fâche…

_________________

just gonna stand there and watch me burn. but thats alright because I like the way it hurts. just gonna stand there and hear me cry but thats alright because
- I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 472 ✩ avatar : huisman.
✩ crédits : kane (avatar) tweek (icons)
★ âge : 36
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Juil - 15:58

tu as accepté la colocation, sans trop avoir le choix. tu ne peux pas payer l'entier du loyer et tu as besoin de quelqu'un pour remplir le frigo quand tu n'es pas là. quelqu'un pour se charger de tenir la baraque debout quand tu t'absentes. avec tout ce que tu fais, en dehors du bar, tu te dis qu'il serait sans doute plus judicieux de taper dans un appartement plus fonctionnel et plus petit, mais réel coup de cœur.. tu voulais absolument d'un trois pièces spacieux dans lequel te sentir à l'aise, chez toi. après avoir été si longtemps en cavale, cet appartement a un goût de luxe que tu refuses de quitter. alors la colocation, c'était encore la meilleure solution. ex-taulard, en revanche, tu aurais sans doute préféré éviter. non pas que tu ne puisses pas l'apprécier pour ce qu'il est.. après tout, tu es l'exemple type de la seconde chance. mais tu cherches avant tout à te réhabiliter. tu as peur qu'en traînant avec des gens fait du même bois que toi, tu finisses par céder et en revenir à tes anciens démons. quand tu lui demandes s'ils l'ont lâché plus tôt, il répond ouai. d'un ton presque agaçant. tu te fais une idée rapide du mec, précise également. le genre à ne porter aucune culpabilité sur les épaules pour tout ce qui a pu le conduire derrière les barreaux. à l'inverse de toi. un mec qui se moque bien du regard qu'on pose sur lui, un mec qui se contente simplement de vivre sa vie sans se poser de question. merci. au moins, il est poli. c'est un mal pour un bien. tu le rejoins dans la chambre qu'il va occuper pour t'assurer que ça lui convient. parfaitement. le loyer coute combien ? tu arques un sourcil, en croisant les bras à peine 300$. tu réponds, rapidement. sans compter l'apport pour la bouffe et l'électricité. tu précises en souriant. ça te va ? tu comptes pas faire dans le social, ni même te montrer cordial sous prétexte que tu causes d'argent. la somme est imposée, qu'il le veuille ou non.

_________________

fondu contre ta peau
à l'envers de ton écho
à l'abri des hématomes


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 188 ✩ avatar : zayn malik
✩ crédits : kane, EXORDIUM, amor fati.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Juil - 11:43

tu ne sais pas te montrer sous ton meilleur jour, c’est un truc que tu n’as jamais appris, quelque chose qui te dépasse totalement… tu sais comment te faire mal voir, comment t’attirer des ennuis mais la sympathie d’autrui, c’est totalement au-dessus de tes forces, tu fais pourtant des efforts, tu tentes mais les travers, ils reviennent toujours, ils savent comment te trouver, comment s’approcher de toi, comment te détruire à petit feu… tu veux pas déranger, un appart pareil c’est une chance, surtout pour un type comme toi, surtout pour quelqu’un qui pourrait pas se le payer autrement, qui vivrait à la rue. tu veux y vivre et pas attirer tes ennuis jusqu’ici, ça doit être faisable non ? t’y penses rien qu’un peu mais t’es pas certain sur ce point, te connaissant tout est possible malheureusement… « à peine 300$» ce mec c’est un peu ta poule aux œufs d’or, le prix vraiment pas cher pour avoir ta propre chambre, tu sens bien que t’as trouvé le bon plan ici, vraiment. « sans compter l'apport pour la bouffe et l'électricité. » tu hoches la tête, tu t’en doutais un peu, de toute façon tu bouffes plus trop en ce moment, trop habitué à la bouffe dégueulasse de taule, maintenant t’as du mal avec la vraie nourriture, celle qui a bon gout, totalement… « ça te va ? » tu hoches une nouvelle fois la tête. « parfaitement, faut juste que je trouve un job pour ce mois-ci mais t’en fais pas tu auras tout en temps et heure. » tu lui dis pas si ça sera par une voie légale ou pas, il a pas besoin de savoir, du moment que le fric atterrit sur la table c’est tout ce qui compte non ?

_________________

just gonna stand there and watch me burn. but thats alright because I like the way it hurts. just gonna stand there and hear me cry but thats alright because
- I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 472 ✩ avatar : huisman.
✩ crédits : kane (avatar) tweek (icons)
★ âge : 36
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Aoû - 10:10

tu ne négocies pas le loyer, tu ne comptes même pas entrer en matière si jamais il tentait de faire baisser le prix. tu cherches un colocataire, sans aucun doute, mais tu n'es pas désespéré au point d'accepter n'importe quoi. alors tu donnes ton prix, tu exposes tes conditions. il sourit, il a l'air ravi. il te répond parfaitement, faut juste que je trouve un job pour ce mois-ci mais t’en fais pas tu auras tout en temps et heure. et tu retiens ton souffle un moment. les mecs comme lui, tu les connais par coeur, pour en avoir été un bien avant. ex-taulard et sans job. c'est jamais simple de se retourner. chance t'a aidé, emily aussi. et lui ? de la famille ? des amis ? tu te poses la question, juste un instant de trop, avant de préciser juste une dernière chose.. tu croises les bras considère cet appartement comme un endroit neutre. tes magouilles, tu les laisses à l'extérieur. ce que tu fais de ton cul, ça te regarde, mais jamais rien d'illégal ne doit traverser le pas de cette putain de porte. tu soulignes bien le mot jamais avant de t'avancer un peu plus près. il est hors de question que tu m'entraînes dans quoi que ce soit de moche, qu'on soit clair. tu souris, docilement. pour le loyer, je te laisse jusqu'à la fin du mois pour régler ce mois et le mois prochain. tu recules d'un pas, tu écartes les bras bienvenue chez toi, l'ami. d'un ton plus cordial.

_________________

fondu contre ta peau
à l'envers de ton écho
à l'abri des hématomes


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 188 ✩ avatar : zayn malik
✩ crédits : kane, EXORDIUM, amor fati.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Aoû - 11:11

t’acceptes les conditions, tu te doutes bien qu’il peut trouver meilleur que toi alors que toi c’est ta chance d’avoir un toi au-dessus de ta tête. alors, tu ne fais pas de vagues… t’acceptes le prix sans vraiment le négocier de toute manière t’auras toujours une manière ou une autre de trouver du pognons, des plans foireux avec tes anciens collaborateurs ou des trucs légaux, quelque chose en tout cas…tu le sais bien et tu  viens lui expliquer que pour ce mot, te faudra un job mais une fois que ça sera fait, tu lui payeras tout. t’as besoin d’un pied à terre, d’un lieu où t’installer où te ressourcer, où tenter de respirer au moins rien qu’un petit peu… « juste une dernière chose.. » tu arques un sourcil, une dernière chose qui va sans doute avoir son importance. « considère cet appartement comme un endroit neutre. tes magouilles, tu les laisses à l'extérieur. ce que tu fais de ton cul, ça te regarde, mais jamais rien d'illégal ne doit traverser le pas de cette putain de porte. » tu hoches la tête doucement. tu le comprends, il a pas envie d’emmerdes ici et dans un sens, ça te va, un endroit neutre, un endroit sans tes magouilles. c’est pas beaucoup demander, clairement tu ne peux qu’être d’accord avec ces conditions. « ça me va. » que tu réponds parce que oui, cette porte restera zone sans conneries, sans magouilles, t’as pas envie de mettre en colère ton colocataire… « il est hors de question que tu m'entraînes dans quoi que ce soit de moche, qu'on soit clair. » qu’il vient rajouter et assez rapidement tu réponds «  c’est pas mon intention… » tes emmerdes, ce sont les tiennes, pas ceux des autres. t’es un loup assez solitaire et puis même, si un autre se fait attraper, c’est qu’il a merdé… de toute manière c’est surtout tes poings qui t’attirent les emmerdes… « pour le loyer, je te laisse jusqu'à la fin du mois pour régler ce mois et le mois prochain. » tu hoches la tête sans rien rajouter parce que ça te va tout simplement… « bienvenue chez toi, l'ami. » tu souris un peu en voyant qu’il se détend enfin, il était temps… « merci » que tu viens répondre rapidement avant de bien regarder autour de toi, tu vas être bien ici, bien mieux que là-bas, tu passes d’une décharge à un palace… « ça fait longtemps que tu vis ici ?  »,que tu viens demander, une manière détournée de savoir depuis quand ses ennuis avec la justice ont pris fin…

_________________

just gonna stand there and watch me burn. but thats alright because I like the way it hurts. just gonna stand there and hear me cry but thats alright because
- I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 472 ✩ avatar : huisman.
✩ crédits : kane (avatar) tweek (icons)
★ âge : 36
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Aoû - 9:54

c'est sans doute trop en faire mais tu préfères imposer tes conditions, directement. lui faire comprendre que tu n'as plus envie d'avoir d'ennuis avec la justice. plus depuis que ton ex se trouve être flic et, qui plus est, la mère de ton gosse nouvellement retrouvé. non, pas question pour toi de faire un nouveau séjour derrière les barreaux, de les décevoir. alors ce mec, peu importe ce qu'il fait, tu ne veux pas en être. et tu ne veux surtout pas le voir ramener du job à la maison. il te dit, en oscillant doucement le visage ça me va. tu souris un peu, tu précises néanmoins ça inclut la possession de drogues. pour bien lui faire comprendre que tu t'es mis au vert et qu'il est hors de question qu'il te fasse plonger pour des conneries. tu as beaucoup trop à perdre, en ce moment. et tu refuses d'avoir à vivre tout ça une seconde fois. c’est pas mon intention… il ajoute et tu te détends enfin. tu lui souhaites même la bienvenue ici. les choses sont désormais claires et tu es persuadé qu'il fera de son mieux pour rester tranquille. après tout, il doit être aussi soucieux que toi de ne pas retourner là bas. merci. il te dit ensuite avant de faire le tour du propriétaire des yeux. ça fait longtemps que tu vis ici ? tu hoches la tête, en regardant autour de toi. les murs sont vides, pas de cadres et encore moins de photos. tu n'as jamais pris le temps de décorer ce logement. presque une année, oui. tu lui réponds en souriant. j'ai jamais pris le temps de décorer.. c'est que j'me sens pas vraiment à ma place par ici. tu confies, sans détour. trois-rivières n'est pas ta maison, c'est brooklyn qui t'a vu grandir et parfois, ça te manque.

_________________

fondu contre ta peau
à l'envers de ton écho
à l'abri des hématomes


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 188 ✩ avatar : zayn malik
✩ crédits : kane, EXORDIUM, amor fati.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Aoû - 18:45

tu le comprends, il a fini avec son passé de criminel, il veut passer à autre chose et t’es personne pour juger. clairement pas… toi t’es pas certain de suivre cette voie mais t’es assez malin pour pas ramener les problèmes ici, le plus possible en tout cas. tu tiens à avoir un toit sur la tête, une bonne raison de te motiver au moins rien qu’un peu. tu le regardes, tu tentes d’essayer de savoir quel homme c’était mais cela reste compliqué, tu le connais pas assez, pas du tout même, alors c’est clairement pas maintenant que tu le comprendras. « ça inclut la possession de drogues. » qu’il rajoute et tu te contentes de hocher de la tête. «  ça a jamais été trop mon délire mais si l’envie me prend de fumer un joint j’irais ailleurs. » que tu lâches calmement, la drogue ça a jamais été le truc qui te fait vibrer. t’as bien autre chose dans ta vie, ta putain de drogue dans le fond, elle a de jolies courbes, elle est belle à en mourir, ta putain de charlie… ouai ça c’est une drogue bien plus puissante que tout le reste… t’es calme, assez content d’être tombé ici, t’as de la chance dans le fond, beaucoup d’autres ne peuvent pas se réinventer au moins rien qu’un peu en sortant. t’essayes d’en savoir un peu plus sur lui de le connaitre, genre savoir combien de temps il passe à l’air libre, combien de temps depuis son dernier séjour derrière les barreaux… « presque une année, oui. j'ai jamais pris le temps de décorer.. c'est que j'me sens pas vraiment à ma place par ici. » tu hoches calmement de la tête avant de te concentrer doucement sur ce qu’il est en train de te dire. pas tellement de décoration mais ça te va aussi… t’es pas du genre à vouloir des trucs ultra décorer. « je suis pas très porté sur la décoration non plus. j’ai l’habitude de vivre de pas grand-chose. » que tu lui avoues, pas tellement à cause de la prison mais déjà avant, charlie, encore et toujours elle, tu te demandes où elle est t’aspires qu’à ça la revoir… « trois rivières c’est pas non plus ma maison… tu viens d’où ?» parce qu’il ne doit pas être du coin, un truc dans son accent qui te fait dire que c’est pas le cas…

_________________

just gonna stand there and watch me burn. but thats alright because I like the way it hurts. just gonna stand there and hear me cry but thats alright because
- I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 472 ✩ avatar : huisman.
✩ crédits : kane (avatar) tweek (icons)
★ âge : 36
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Aoû - 15:29

tu te montres intransigeant. il parait que c'est nécessaire pour s'en sortir et pour se relever. tu ne dois plus sombrer, tu ne dois plus tomber dans le piège de tes vieux démons. et si tu veux que tout se passe bien, tu dois mettre les choses à plat avec celui qui partagera ton quotidien de suite. cette colocation est nécessaire pour toi, cet appartement est un cocon confortable que tu ne veux pas prendre le risque de perdre. le partager ne te fait pas peur.. mais savoir qu'il sort tout juste de taule te donne l'impression qu'il est aussi instable que tu pouvais l'être à l'époque. tu en as fait du chemin, depuis. ça a jamais été trop mon délire mais si l’envie me prend de fumer un joint j’irais ailleurs. tu souris à moitié. s'il comprend, c'est une bonne chose. alors vous pourrez sans doute cohabiter sans que ça ne pose problème. il n'a pas l'air de vouloir changer de vie et de vouloir se faire pardonner pour ses erreurs. pas comme toi.. il a l'air de s'en fiche de tout ça. la rédemption n'est sans doute pas sa priorité. mais toi non plus, à ta sortie, tu ne rêvais pas de leur pardon. aujourd'hui, les choses sont différentes. il y a un gosse quelque part en ville qui voudrait te rencontrer et à qui tu voudrais donner l'exemple. je suis pas très porté sur la décoration non plus. j’ai l’habitude de vivre de pas grand-chose. tu souris tant mieux. tu réponds brièvement. vous semblez vous entendre, même si vous restez l'un comme l'autre sur vos gardes. trop en dire ou se taire ? c'est toujours compliqué. est-ce un ami ? un ennemi ? le temps te l'apprendra. pour l'heure, tu dois faire des efforts si tu veux que ça fonctionne. trois rivières c’est pas non plus ma maison… tu viens d’où ? mexico. et c'est la première fois que tu le dis ouvertement. tu n'es pas né à brooklyn, comme tu le prétendais autrefois. tu es né à mexico. et ton nom est hernandez ! c'est bien la première fois que tu oses le dire, l'affirmer. c'est un énorme pas en avant. et toi ? tes réponses comme tes questions sont courtes. ça démontre ton intérêt sans pour autant lui laisser penser que tu tiens vraiment à savoir tout ça.

_________________

fondu contre ta peau
à l'envers de ton écho
à l'abri des hématomes


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 188 ✩ avatar : zayn malik
✩ crédits : kane, EXORDIUM, amor fati.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Sep - 12:18

tu comprends qu’il n’a pas envie que tu viennes foutre le bordel dans sa vie… il a pas demandé à tomber sur toi, il a simplement envie d’un colocataire et t’es déjà assez chanceux qu’il accepte les gars comme toi. surtout s’il a envie de changer de vie. tu lui fais rapidement comprendre que tu veux pas lui causer des soucis, que tu respecteras les règles qu’il te donne. tu serais bien con de ne pas le faire, vraiment pas… tu serais un idiot de ne pas sauter sur l’occasion d’avoir un toit au-dessus de la tête, un toit en compagnie de quelqu’un qui t’accepte malgré tes erreurs de parcours. t’as pas envie d’y retourner en taule même si clairement, devenir un gars bien c’est loin d’être une priorité dans ton existence…t’arrives à le faire sourire au moins un peu, c’est une bonne chose ça… « tant mieux. » qu’il vient te dire, tu vas pas le faire chier pour de la déco du moment que tu as le strict minimum ça te convient tout simplement… tu le connais pas encore vraiment, tu sais pas encore comment tout va se passer mais tu vas tout faire pour que ça finisse bien, clairement… t’as besoin de lui, de son logement alors tu vas tenter de pas trop agir comme un con même si c’est toujours compliqué dans ton cas… tu finis par lui demander d’où il vient, c’est important non d’apprendre à le connaitre un peu… «mexico. » ça fait une sacré trotte. « t’as atterri comment ici ? » que tu te permets de demander faut bien que tu le connaisse un peu plus. tu te doutais qu’il avait des origines étrangères, ça se voit à son teint de peau… « et toi ?» qu’il rajoute…et tu réponds tout simplement « détroit… » ton passé auquel tu penses si peu, parce que t’as apporté le plus important avec toi : charlie. et pourtant à l’époque, t’avais aucune idée de sa putain de valeur…

_________________

just gonna stand there and watch me burn. but thats alright because I like the way it hurts. just gonna stand there and hear me cry but thats alright because
- I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 472 ✩ avatar : huisman.
✩ crédits : kane (avatar) tweek (icons)
★ âge : 36
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Sep - 13:28

ok, il veut faire connaissance, tu vas t'y plier. il a respecté tes règles, après tout. il a accepté toutes tes conditions. peux-tu lui faire confiance ? seul le temps te le dire. en attendant, tu vas tenter de garder la tête hors de l'eau et de faire comme si tout était normal et que tout allait bien. de toute manière, on ne présume pas ici-bas, on accuse, c'est plus simple. donc innocent jusqu'à preuve du contraire. pour lui, comme pour toi. ce qu'il faisait en taule ? bonne question.. question que tu finiras immanquablement par lui poser. pour l'heure, il s'agit de banalités. il veut savoir d'où tu viens ? tu lui donnes une ville, rien de plus. ton passé est derrière toi, même s'il te poursuit encore aujourd'hui. tu voudrais ne pas avoir à épiloguer mais il semble d'avis contraire. t’as atterri comment ici ? tu arques un sourcil. ta première réponse serait sans doute que ce ne sont pas ses affaires et puis, tu songes à la cohabitation. tu veux que ça se passe bien, tu vas donc devoir faire des efforts et jouer le jeu, toi aussi. des affaires de famille. tu souris, légèrement. c'est toujours compliqué. tu fais mine d'être épuisé pour accentuer tout ça sans pour autant épiloguer d'avantage. tu lui retournes la question, il te répond détroit… et tu ne vois pas l'intérêt de lui demander ce qu'il est venu faire à trois-rivières. non, ton intérêt est ailleurs, porté sur une information qu'il ne te donnera sans doute pas gratuitement. pourtant, au culot, tu oses. pourquoi t'as fini en taule ? tu lèves le menton, légèrement, jouant les fiers, les hommes forts. il ne t'effraie pas, mais on n'est jamais à l'abri d'une surprise.

_________________

fondu contre ta peau
à l'envers de ton écho
à l'abri des hématomes


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 188 ✩ avatar : zayn malik
✩ crédits : kane, EXORDIUM, amor fati.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Nov - 11:41

tu sais bien que tu n’es pas en position de force, que tu en es même loin… trop pour te permettre de faire le difficile… tu montres que t’es pas là pour lui causer des ennuis. les conneries, c’est surement pas fini pour toi mais tu seras assez intelligent pour ne pas les ramener chez lui. s’il veut se racheter, tu ne peux en aucun cas aller contre cette envie… c’est compréhensible, à un moment on a envie de se ranger, de se racheter aussi… ce moment arrivera peut-être un jour pour toi mais ce n’est pas encore le cas… ça reste toujours en suspens, comme si t’étais incapable de faire autre chose de ton existence, de te comporter mieux, bien mieux, faudrait bien pourtant… mexico, un exilé comme toi. c’est différent en même temps, plus lointain mais chacun à sa propre raison de venir ici pas vrai ? la tienne, elle est belle à en crever, elle te détruit autant que tu ne peux cesser de l’aimer et ça ne changera jamais… « des affaires de famille. c'est toujours compliqué. » tu hoches la tête, tu comprends qu’elle n’est pas tellement envie d’en parler pendant des heures. les affaire de famille, c’est ce qu’il y a de pire avec les histoires d’amour… toi t’as laissé les tiens de côté sans même te retourner mais côté amour c’est une toute autre histoire… tu ne viens pas en demander davantage, parce qu’il a le droit d’avoir son jardin secret, parce que tu n’es personne pour poser trop de questions… « pourquoi t'as fini en taule ?» la question à laquelle tu t’attendais même si t’espérais qu’elle arriverait bien plus tard… « parce que j’ai une femme dans la peau… parce que quand il s’agit d’elle, je contrôle plus rien… on s’est disputé, elle a voulu se barrer avec cet autre type et j’ai vu totalement rouge… » que tu commences à dire, c’est toujours compliqué entre toi et charlie, c’est jamais simple, c’est impossible de l’être pas vrai ? « j’ai battu ce type presque à mort… alors j’ai fini en taule… et elle est jamais venue me voir...» t’as pas envie d’épilogué là-dessus, t’as pas envie d’y passer trop de temps… t’es pas un gars dangereux, t’es juste bien trop amoureux de cette fille que tu n’as plus revu depuis bien trop longtemps… « et toi ? » que tu viens demander même si clairement, il n’a pas la tête d’un tueur en série…

_________________

just gonna stand there and watch me burn. but thats alright because I like the way it hurts. just gonna stand there and hear me cry but thats alright because
- I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 472 ✩ avatar : huisman.
✩ crédits : kane (avatar) tweek (icons)
★ âge : 36
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Nov - 14:44

vous échangez des banalités et tournez autour du pot. vous savez tous les deux ce qui vous intéresse autant l'un que l'autre. vous voulez des détails, vous voulez vous comprendre, vous connaître, vous jaugez. meurtrier ? assassin ? dealer ou simple voleur ? tu veux savoir ce qu'il a fait pour finir en taule. et tu sais qu'il en est de même pour lui. vous campez sur la position de l'échange simple et sans relief mais tout au fond, tu sais que si jamais tu lui poses la question, il te la retournera. tu n'hésites pas plus longtemps. tu te moques de ce qui l'amène à trois-rivières et encore plus de ce qui t'y amène toi. tu veux des détails sur ce qu'il a fait, tu veux être capable de dormir ce soir en sachant qu'il n'a tué personne et qu'il ne te tuera pas non plus. alors tu demandes, sans sourciller, sans broncher. tu sais que la question est brute, qu'elle amène un silence pesant. d'ailleurs, tu sais qu'il prendra son temps pour te répondre et qu'il ne te donnera que les détails dont il voudra bien se délester. tu feras pareil, de toute manière. toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. parce que j’ai une femme dans la peau… parce que quand il s’agit d’elle, je contrôle plus rien… on s’est disputé, elle a voulu se barrer avec cet autre type et j’ai vu totalement rouge… ok, chagrin d'amour. c'est sans doute le facteur le plus récurrent pour les taulards. ça et la drogue. finalement, c'est la même chose. quand on aime, on devient dépendant. on est capable de beaucoup de chose pour cette merde. j’ai battu ce type presque à mort… alors j’ai fini en taule… et elle est jamais venue me voir... tristesse, bien sûr, mais ça ne t'atteint pas. tu comprends les sous-entendus. presque à mort, ça veut dire qu'il en est capable. faudra donc t'en méfier. tu dis et cette fille, tu l'as toujours dans la peau ou ce séjour derrière les barreaux t'a fait tourner la page ? n'empêche, c'est une belle salope. il prend la peine capitale pour elle et elle ne vient même pas lui rendre visite. t'aurais pas apprécié, pour sûr. et toi ? la voilà, la question retour. tu souris, croisant les bras sur ta poitrine. mes parents faisaient parti d'un des cartels les plus vieux et dangereux de mexico. à la naissance de ma petite soeur, ils ont tout lâché pour s'enfuir. nouvelle ville, nouveau visa, nouveau nom, nouvelle vie. tu dis, rapidement. le cartel les a retrouvés, les a tués. ils ont menacé de s'en prendre à nous. ma soeur ignorait toute notre histoire, alors j'ai négocié. comme si ça avait un sens logique. j'ai baigné dans leurs affaires à la con. j'ai réussi à les trainer jusqu'ici, je connaissais l'agent qui nous a arrêté. j'ai réussi à nous faire prendre. tu t'es jeté tout seul dans la gueule du loup. ton acte n'est pas héroïque ni désespéré, il était juste réfléchi. tu voulais en finir avec cette merde et protéger ta soeur, à tout prix.

_________________

fondu contre ta peau
à l'envers de ton écho
à l'abri des hématomes


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 188 ✩ avatar : zayn malik
✩ crédits : kane, EXORDIUM, amor fati.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Nov - 18:22

la case ex taulard, ça peut renfermé tellement de situations différentes, on sait pas sur quoi tomber même si on pense tout de suite au pire, à ce qu’il y a de pire… on imagine directement que ça ne peut que mal tourné hein, que c’est forcé de prendre cette direction, ce chemin maudit… alors que finalement, il y a pire que toi, c’est même une certitude, t’es pas mauvais, pas du tout, t’es juste un type amoureux qui fait des connerie c’est tout… des conneries, trop de conneries sans doute… t’expliques, tu dis tout sans tout dire, t’en laisses une partie de côté pour pas faire trop de dégâts, pour pas que ça en fasse de trop, pour bien faire aussi d’une certaine manière… tu le regardes, t’arrêtes pas, t’expliques, t’attends de voir sa réaction… ça n’a été qu’une fois, une seule fois dans ta vie mais la violence elle est présente en toi, elle existe, elle s’en va parfois mais jamais totalement, elle prendre la place, elle en prendra certainement encore un long moment… « et cette fille, tu l'as toujours dans la peau ou ce séjour derrière les barreaux t'a fait tourner la page ? » tu hausses les épaules, t’es pas certain d’avoir envie de rentrer dans les détails parce que tu le connais pas, parce que tu ne connais rien de lui et que t’as pas envie de trop en dévoiler, c’est ton jardin secret, ta charlie, c’est un truc puissant, le meilleur moyen de t’atteindre aussi… « je sais pas… un peu sans doute» que tu réponds, tu restes évasif même si au fond de toi, tu sais bien qu’elle est toujours là sous ta peau, qu’elle y restera gravée jusqu’à la fin des temps… «mes parents faisaient parti d'un des cartels les plus vieux et dangereux de mexico. à la naissance de ma petite soeur, ils ont tout lâché pour s'enfuir. nouvelle ville, nouveau visa, nouveau nom, nouvelle vie. le cartel les a retrouvés, les a tués. ils ont menacé de s'en prendre à nous. ma soeur ignorait toute notre histoire, alors j'ai négocié. j'ai baigné dans leurs affaires à la con. j'ai réussi à les trainer jusqu'ici, je connaissais l'agent qui nous a arrêté. j'ai réussi à nous faire prendre.» t’écoutes, t’es assez surpris, ça en dit pas mal sur le gars. du bon parce qu’il met en avant qu’il protège ceux qui comptent pour lui… c’est une sacré qualité que tu apprécies… et en même temps, il te fait comprendre qu’il est prêt à tout balancer pour pas mettre dans la merde les gens qui comptent pour lui, qu’il faut pas le chercher, tu le comprends comme ça en tout cas… tu feras attention tout simplement, tu feras de ton mieux, clairement, vraiment… « c’est une putain d’histoire… je suis désolé pour tes vieux» que tu commences à lui dire, parce que c’est le cas… « c’est un peu fou et en même temps on ferait des trucs fous pour les gens à qui on tien… » que t’avoues sachant plus tellement si tu parles de toi ou de lui pour le coup…

_________________

just gonna stand there and watch me burn. but thats alright because I like the way it hurts. just gonna stand there and hear me cry but thats alright because
- I love the way you lie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

la coloc (jao)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Chambre à louer ou coloc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Je viens du Sud. :: Baie jolie.-