AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 no promises. (raron)

avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: no promises. (raron)   Dim 24 Déc - 14:21

elle a appris la nouvelle tard dans la nuit. c'est elle qui est arrivée la première pour pouvoir prendre soin de la petite. elle ne pensait pas qu'elle se retrouverait dans ce genre de situation en s'engageant spirituellement avec cette famille. elle n'a jamais cru en dieu rachel et aujourd'hui, elle lui en veut, à ce tout puissant, d'avoir pris son amie et son mari au détour d'un carrefour en laissant un bambin derrière. elle soupire, elle passe sa main dans ses cheveux. on lui a donné rendez-vous très tôt ce matin, elle n'a pas bien compris pourquoi, elle n'est pas de très bonne humeur et se demande combien de temps les choses vont prendre. elle n'a jamais été chez le notaire, elle ne se doute pas une seconde de ce qu'on y traite lorsque deux personnes meurent dans ces conditions. elle arrive, donne son nom et se laisse inviter à attendre sur un siège de la salle d'attente. elle a dû laissé leur fils aux services sociaux au moment où ils ont été contacté. elle ne voulait pas mais.. elle n'a pas eu le choix. elle est triste rachel, elle ne se souvient pas des derniers mots qu'elle a dit à ses amis. et elle n'est pas sûre d'accepter le fait qu'elle ne les reverra plus jamais. d'ailleurs, elle ne l'imagine pas encore... elle avait prévu de faire les boutiques avec sa copine ce weekend, finalement, elle devra sans doute tirer de sa garde robe sa plus lugubre tenue pour assister à la cérémonie de leur fin. elle lève la tête vers la porte qui s'ouvre accompagnée de la clochette significative. elle baisse la tête dès qu'elle le reconnait, une coïncidence dans ce moment de peine ? elle n'y croit guère et commence à entrevoir un pièce dans cette situation. elle ne relève pas les yeux, eux morts, elle n'a visiblement plus de raison de jouer son rôle face à lui. elle ne l'aime pas, il le sait, pas de quoi en faire un drame. elle sait trop bien que la réciproque est vraie et que la seule chose qui ne les a jamais uni, c'est cet enfant dont ils ont tous les deux promis de prendre la responsabilité auprès de dieu si un jour, il devait arriver quelque chose à ses parents. mais... ça n'existe que dans les films ça hein ? jamais personne, en face de la loi, n'oserait se permettre de laisser la responsabilité d'un enfant à un homme comme lui. elle n'y croit pas et se rassure en quelques secondes, évitant toujours soigneusement sa présence, les jambes croisées dans le fauteuil confortable d'une ancienne salle d'attente odorante.

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mer 27 Déc - 11:48

t'étais rentré tard ce soir-là du travail. un rapide crochet dans un bar t'avais permis de ramener encore une fille chez toi. tu ne changes pas tes bonnes habitudes, c'est vrai. mais cette pauvre demoiselle s'est fait mettre à la porte bien plus vite que prévu. juste le temps de finir vos petites affaires quand tu as appris la nouvelle. la mort de ton meilleur ami et de sa femme. t'avais pas hésité à lui dire de partir. elle ne devait pas te voir dans ce genre de situation de toute façon, t'étais triste, mais tu refusais de le montrer. tu joues toujours aux hommes forts. tu fais toujours mine que les sentiments ne t'atteignent pas. mais c'est faux. c'est seulement une fois seul chez toi que tu t'es autorisé à laisser les émotions s'emparer de toi. tu voulais que ça se passe maintenant, histoire de pouvoir garder la tête haute pour la suite. parce qu'il y aurait une suite. tu étais convoqué, devant le notaire ou quelque chose comme ça. tu ne sais pas trop. t'avais l'esprit embrouillé, entre le travail qui te fatiguait et la nouvelle qui te détruisait. t'étais bien aaron et pourtant tu avais trouvé le courage de te préparer pour finalement te rendre à ce rendez-vous que tu redoutais. t'étais le parrain du petit jack. c'était toi et personne d'autre. t'avais juré que s'il arrivait quelque chose, tu serais là. mais quand tu avais juré ça, tu étais persuadé qu'il ne leur arriverait jamais rien. parce qu'en réalité, t'es pas capable de prendre le rôle d'un père. t'es déjà pas capable de t'occuper de toi-même, comment pourrais-tu t'occuper d'un enfant. tu t'es annoncé en arrivant et tu pousses la porte pour que ton regard se pose sur elle. la marraine, évidemment. rachel. elle est belle rachel, mais tu la hais. depuis le début. tu ne sais pas pourquoi. il y a quelque chose qui t'agace chez elle et qui t'attire en même temps. tu dois bien reconnaître qu'encore aujourd'hui tu voudrais bien essayer de la mettre dans ton lit. juste pour le plaisir. juste pour voir comment elle est au lit, quand elle ne parle pas. tu t'approches, en silence. tu t'assied à ses côtés. salut. tu dis doucement. tu ne souris pas. comment pourrais-tu le faire dans ce genre de situation. vous attendez. et puis finalement on vient enfin vous chercher.

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Jeu 28 Déc - 17:15

elle rouspète à l'intérieur, elle n'a pas envie de subir ce genre de chose. surtout pas avec lui. glissée dans ses vêtements sombres, elle se sent tout à coup à l'étroit. comment c'est possible ? ils sont à sa taille... c'est lui qui lui fait ce genre d'effet, l'impression de n'être rien d'assez. pas que ça l'intéresse réellement. c'est tout... le package de cet homme qui s'avance et s'installe l'air de rien près d'elle. elle aurait préféré qu'il reste debout, et loin. elle n'a idée de ce qui lui traverse l'esprit à lui, elle en revanche, elle turbine sur cette coïncidence qui n'en est pas une. elle a échangé son service avec une autre infirmière pour pouvoir se trouver là aussi rapidement, elle sait qu'elle va le regretter mais ne peut faire autrement pour honorer le souvenir de ses amis. elle se décale légèrement lorsqu'il s'installe près d'elle, même le bout de la pièce aurait été bien trop près à son goût... elle ne lève pas les yeux et sens ses poings se fermer lorsqu'il s'adresse à elle. salut. il dit dans la plus grande des simplicités. elle répond dans le plus grand des silences, incapable d'enterrer la hache de guerre dans ce moment pourtant terrible. elle ne se souvient même plus de la raison qui les sépare, il l'exaspère dès qu'il ouvre la bouche, c'est une certitude à laquelle elle n'a jamais renoncé. elle lève les yeux lorsque la porte du bureau du notaire s'ouvre. elle se lève, elle le suit, accompagné de l'homme qu'elle déteste, elle s'installe, près de lui, ça la met mal à l'aise mais elle ne dit rien, écoutant avec attention ce qu'il déroule devant eux comme une évidence. leurs amis les ont nommé comme responsables légaux de leur fils. elle n'est pas certaine de comprendre exactement ce que ça représente pour elle, pour eux surtout. elle secoue la tête, elle ose le regarder enfin, dans une recherche de soutien tout à coup. responsable légale, ça fait d'elle la mère de cet enfant maintenant ? je... je ne comprends pas... il n'a pas... des... des grands-parents ou... de la famille disposée à s'occuper de lui ? mais elle regrette aussitôt ses mots, elle sait qu'elle préférerait s'en occuper plutôt que de laisser quelqu'un l'emmener loin d'eux. elle l'aime beaucoup jack. son filleul. monsieur et madame savard tenaient à ce que ce soit vous. ils vous pensaient plus... proches et plus... aptes à vous occuper de cet enfant que n'importe qui d'autre. il explique, sûr de lui, comme s'ils l'avaient dit avec ces mots de la même façon, quelques mois plus tôt. elle s'enfonce dans son siège, elle se demande si elle en est capable. c'est trop.. et en même temps, ça représente les dernières volontés de ses meilleurs amis.

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mer 3 Jan - 11:11

ça faisait bien longtemps que tu ne t'étais pas senti aussi mal à l'aise dans une situation. t'as pour habitude de toujours avoir la maîtrise de tout ce qu'il se passe autour de toi. mais pourtant, aujourd'hui, c'était bien différent. ton meilleur ami et sa femme sont décédés. c'était déjà un premier choc évident pour toi. bien sûr. mais en même temps, il se produisait autre chose. tu espérais te tromper et puis en même temps tu savais que cette idée t'avais effleuré l'esprit en recevant cette convocation ici. le fait que rachel soit également présente semblait confirmer cette hypothèse, mais en même temps tu refusais d'y croire. parce que tu savais que tu n'en serais absolument pas capable. on vient vous chercher et tu avances sans un mot. vous vous retrouvez assis, l'un à côté de l'autre, face à un homme qui vous explique la situation. qui confirme cette hypothèse que tu refusais de croire. c'est à rachel et toi que revient la garde du petit jack. bien sûr, tu l'adores ce petit garçon. mais il est encore petit, il ne parle même pas, si tu t'en souviens bien. t'as de la peine à t'imaginer avec un bébé dans les bras. changer les couches, rien que cette idée te donne envie de partir en courant de cet endroit. rachel te regarde, elle cherche ton soutien, mais tu ne le lui apportes clairement pas. parce que la situation te dépasse. je... je ne comprends pas... il n'a pas... des... des grands-parents ou... de la famille disposée à s'occuper de lui ? qu'elle lance et t'as l'espoir que cet homme change d'avis après ça. il doit bien y avoir de la famille. des gens plus responsables que vous pour prendre en charge ce petit être. monsieur et madame savard tenaient à ce que ce soit vous. ils vous pensaient plus... proches et plus... aptes à vous occuper de cet enfant que n'importe qui d'autre. t'es touché par tout ça, bien sûr. touché de voir que ton meilleur ami te faisait autant confiance que ça. mais tu penses qu'il t'as clairement surestimé. pourtant tu t'entends dire avec une certaine assurance qui t'épate toi-même. si c'est ce qu'il voulait, alors nous prendrons cette responsabilité. n'est-ce pas ? tu cherches la confirmation de rachel, mais tu ne comprends pas toi-même comment tu as pu dire ça aussi vite. t'as envie de croire qu'ils avaient raison de vous faire confiance. t'as aussi envie de montrer à rachel que t'as confiance en toi. mais pour ce genre de choses, t'es loin d'être confiant, en fait.

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Dim 7 Jan - 22:07

elle n'est pas sûre de bien comprendre. ou elle est certaine de n'avoir pas envie de comprendre. elle doute tout à coup. est-ce que c'est comme ça que sa vie va tourner maintenant... liée à cet homme pour le reste de sa vie parce que ses amis ne l'aimaient finalement pas tant que ça ? elle panique. alors qu'il semble accepter sa responsabilité sans ciller un seul instant. si c'est ce qu'il voulait, alors nous prendrons cette responsabilité. n'est-ce pas ? il dit avec assurance. elle tourne la tête, elle le regarde. il blague non ? elle attend qu'il explose de rire mais rien ne vient. il n'y a qu'elle qui voit tout le problème dans cette situation ? qu'est-ce que ça veut dire pour l'avenir. ils devront élevé jack ensemble ? ils ne sont même pas capable de s'entendre pour la musique lors d'une soirée, comment pourraient-ils faire des choix ensemble pour l'avenir d'un enfant. elle secoue la tête, elle se sent terriblement piégée par tout ça et n'arrive pas à envisager le reste sans se retrouver avec un grand mur noir dans l'esprit quand elle pense à l'avenir en acceptant tout cela avec un sourire. elle fronce les sourcils, elle ne répond pas à aaron, reportant son attention sur un notaire qui semble ne pas comprendre ce qu'il est en train d'annoncer à deux personnes sans aucune fibre éducative dans le sang. elle était convaincue de pouvoir être une bonne mère rachel... jusqu'à ce qu'elle se rende à l'évidence que même son corps n'avait pas envie d'accueillir un enfant. c'est du délire. elle souffle alors en commençant à devenir folle. elle secoue la tête vivement, essayant de remettre les idées en place dans sa tête. vous êtes en train de me dire que lui et moi, sommes les responsables légaux de cet enfant si nous acceptons la responsabilité ? il hoche la tête avec légèreté. rachel tourne la tête vers aaron, interdite, il a bien entendu ? est-ce qu'il a compris ce que ça voulait dire. tu veux t'occuper de jack toi ? changer ses couches, choisir son école, l'éduquer... lui apprendre la politesse et lui faire comprendre qu'il faut utiliser un préservatif pour ses relations intimes. être fort pendant les disputes et prendre le rôle d'un parent alors qu'à l'évidence, tu ne deviendras jamais le père de l'année !? elle a parlé trop vite, ses pensées se sont emmêlées, elle est sans doute la seule à avoir les épaules pour mais... elle n'a pas envie de faire ça. elle voulait accepter le fait de n'avoir jamais d'enfant dans sa vie... jamais.

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Lun 8 Jan - 18:16

t'es complètement fou, évidemment. tu ne te rends pas compte de ce que tu viens de dire, réellement. les mots sont sortis comme ça. parce que t'es devant une situation qui t'échappe et que tu sais que cet enfant devra bien avoir des parents. des personnes qui voudront bien s'occuper de lui. t'as fait une sorte de promesse finalement quand tu as accepté à sa naissance de devenir son parrain. mais tu ne pensais pas du tout qu'un jour ses parents viennent vraiment à mourir. et tu n'imaginais surtout pas que ça arrive aussi vite. il n'a même pas un an. ou peut-être que si ? tu ne sais même plus sa date de naissance, et pourtant c'est bien toi qui viens de dire avec toute l'assurance du monde que tu es prêt à prendre en charge cet enfant, tout en cherchant une confirmation de la part de rachel. confirmation qui se fait attendre, mais ne semble pas venir. t'as vraiment été trop loin, aaron. tu réfléchis, trop vite. t'es perdu et tu ne sais plus ce qu'il faut faire ou non. c'est du délire. elle souffle alors que ton ventre se tord doucement. vous êtes en train de me dire que lui et moi, sommes les responsables légaux de cet enfant si nous acceptons la responsabilité ? le notaire confirme, d'un simple signe de tête. alors que toi tu prends doucement conscience de toute l'ampleur de cette histoire. c'est énorme la responsabilité qu'on veut vous remettre. mais d'un autre côté, vous le devez bien à jack et à vos défunts amis. t'es perdu. tes yeux se tournent vers ceux de rachel. tu veux t'occuper de jack toi ? changer ses couches, choisir son école, l'éduquer... lui apprendre la politesse et lui faire comprendre qu'il faut utiliser un préservatif pour ses relations intimes. être fort pendant les disputes et prendre le rôle d'un parent alors qu'à l'évidence, tu ne deviendras jamais le père de l'année !? clairement tu ne serais pas le père de l'année. t'as déjà été mauvais comme grand frère et t'es l'avocat le plus magouilleur qui existe dans cette ville sans doute.. vous nous excusez un instant ? tu demandes au notaire. tu te lèves et tu entraînes rachel avec toi. par la force. ta main qui attrape son bras alors que tu l'attires dans une pièce où vous n'êtes plus que tous les deux. ok.. je le sais, je ne serais pas le père de l'année, c'est clair. mais qu'est-ce qu'on doit faire alors ? abandonner jack ? le laisser à des inconnus ? inconnus qui pourraient sans doute mieux faire leur travail que rachel et toi. mais vous n'en aurez jamais la certitude.. s'il tombe sur des psychopathes ? tu ne te le pardonnerais jamais.

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Lun 8 Jan - 22:03

elle panique rachel. elle ne veut pas de ce rôle. parce qu'elle avait fini par accepter qu'elle ne serait jamais une mère pour personne. elle n'a pas confiance en elle pour ça et elle n'a certainement pas confiance en lui pour ce genre de chose. elle a peut rachel. s'ils font ça, qui lui dit qu'ils seront ensemble dans cette histoire ? il ne lui suffirait qu'un geste pour l'abandonner au premier moment. elle n'est pas stupide. elle avance avec intelligence et prudence surtout, depuis son divorce. elle n'a confiance en personne, même pas elle-même. sûrement pas en lui. elle redoute de se mettre en porte à faux et de se rendre compte qu'elle n'en est pas capable ensuite. elle panique alors qu'il semble prendre un contrôle dingue dans cette situation. comment c'est possible hein ? comment arrive-t-il à devenir aussi maître de lui devant cet homme prêt à faire d'eux les parents de cet enfant. elle tourne la tête, elle le regarde, interdite. vous nous excusez un instant ? il demande en tirant sur son bras pour la traîner, littéralement, dans une autre pièce. meilleure idée sans doute que celle qu'elle a eu il y a une seconde. lui crier dessus et montrer combien il n'est pas fait pour ça n'avait rien de brillant pour le coup... elle se demande ce à quoi il pense. elle attend lorsqu'il ferme la porte, elle est prête à entendre ses mots et à se battre comme une chiffonnière s'il le faut. ok.. je le sais, je ne serais pas le père de l'année, c'est clair. mais qu'est-ce qu'on doit faire alors ? abandonner jack ? le laisser à des inconnus ? le seul point qui aurait pu la toucher exactement où il faut. et si elle décidait d'abandonner jack ? elle ne le reverrait plus jamais ? elle a laissé l'enfant ce matin aux services sociaux. un déchirement de coeur... elle refuse. mais pense à tout ce qu'il pourrait arriver à côté. aaron... on ne peut pas faire ça... je regrette que... qu'ils soient... sa gorge se serrent, ses yeux brillent, c'est encore beaucoup trop tôt pour mettre des mots que ce qu'ils viennent de vivre. elle refuse... elle n'a pas envie de croire qu'ils sont morts déjà... et de prendre leur place aussi rapidement dans la vie de leur fils. elle glisse sa main sous ses yeux pour qu'il ne puisse pas voir les larmes qui venaient juste d'essayer de s'échapper de ses paupières. pourquoi ils ont fait ça ? elle demande alors, espérant sincèrement qu'il puisse avoir une réponse à cette question. qu'est-ce qui les ont motivé à écrire nos noms dans la case "personnes qui prendront notre place en cas d'accident mortel" ? elle n'en revient toujours pas et cherche du réconfort du mieux qu'elle le peut..

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mar 9 Jan - 17:40

tu sais que t'es le roi des cons quand tu veux. particulièrement lorsque tu te trouves en présence de filles. tu sais que tu peux l'être d'autant plus lorsque tu te trouves en présence de rachel. la belle rachel. quand tu poses tes yeux sur elle, tu ne penses qu'à une seule chose, la mettre dans ton lit. pourtant, aujourd'hui, il faut que tu penses au-delà de tout ça. aujourd'hui c'est une autre personne qui entre en ligne de compte. un bébé. un petit être qui n'a rien demandé finalement, qui n'y peut rien et demande juste à être heureux. et tu voudrais pouvoir faire quelque chose pour jack. c'est pour ça que tu as voulu prendre cette responsabilité, clairement. mais en même temps, est-ce que tu en es capable. quand tu as entendu les mots de rachel, tu as bien compris que ce n'était pas le cas. parce que tu ne sais pas changer des couches. t'es tout le temps au travail. jamais tu n'auras le temps de t'en occuper.. tu ne sais plus et tu supposes que la meilleure des solutions est de tirer rachel hors de cette salle pour discuter, juste elle et toi, de ce qu'il se passe. la décision vous revient à tous les deux. t'as pas l'habitude de te montrer comme ça avec rachel. mais tu le fais pour jack. uniquement pour lui. l'effort est surhumain. éviter d'imaginer rachel complètement nue quand tu la regardes, c'est difficile. mais t'y parviens, un peu. aaron... on ne peut pas faire ça... je regrette que... qu'ils soient... elle est prête à craquer. tu vois ses yeux qui brillent et tu n'es pas vraiment prêt à la prendre dans tes bras. t'as pas envie de la consoler. tu ravales ta salive. tu détournes un peu le regard, tu ne veux pas voir ses larmes. pourquoi ils ont fait ça ? qu'est-ce qui les ont motivé à écrire nos noms dans la case "personnes qui prendront notre place en cas d'accident mortel" ? ton regard se repose sur le sien. alors ça.. c'est une excellente question. tu n'as pas les réponses. ça t'étonnes et pourtant, c'est bien vous qu'ils ont choisi. j'imagine qu'ils nous faisaient assez confiance pour qu'on s'occupe de jack.. c'est complètement dingue, c'est sûr. comme si je savais changer des couches. tu dis avec un rire nerveux. tu t'appuies contre le mur et tu soupires tout en attrapant ta tête.

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Jeu 11 Jan - 9:10

elle ne comprend pas, elle ne croit pas à cette blague. ils sont forcément vivants non ? ils jouent la comédie pour leur faire peur ? amanda savait combien rachel détestait aaron. alors pourquoi lui aurait-elle fait ça ? elle refuse de croire en ces mots qu'elle vient d'entendre sans se battre. est-ce un test ? est-ce qu'elle devrait dire oui et se rendre compte qu'elle avait raison sur toute la ligne. ce n'est pas une blague, rachel. elle s’apostrophe en pensées. bien sûr que ce n'est pas une blague... on ne rigole pas avec la mort, encore moins avec la vie de son enfant. c'est bien pour cette raison qu'elle a du mal à saisir pourquoi elle se retrouve dans cette situation aujourd'hui. ce n'est pas à elle de faire ça... elle n'a pas hérité de cette fibre qui aurait dû faire d'elle une maman, même physiquement, ça lui est impossible. alors ça.. c'est une excellente question. il ose dire comme pour poser le doigt sur une réalité qu'il n'avait encore encore envisagé. rachel et aaron sonnent comment le pire des choix dans son esprit. elle n'est pas sereine avec cette idée et est certaine qu'elle finira par en payer le prix seule, de toute façon. parce qu'aaron est ce qu'il est et qu'elle le connait assez pour savoir qu'il n'est pas fiable. j'imagine qu'ils nous faisaient assez confiance pour qu'on s'occupe de jack.. c'est complètement dingue, c'est sûr. comme si je savais changer des couches. elle lui lance un regard noir. elle sait qu'il ne rit pas pour rire mais ça l'agace malgré tout. elle croise les bras, recule d'un pas. elle n'aime pas cet homme, elle le montre par tous les pores de sa peau. elle ferme les yeux, tente de s'exercer discrètement sur sa respiration. il faut qu'elle puisse avoir les idées claires, elle est sûrement la seule personne mature dans cette pièce. je ne veux pas abandonner jack. elle dit après un long silence. elle ne dit rien d'autre. c'est la seule chose qui lui semble claire et qui pourrait la motiver à faire ce qu'il est écrit sans broncher. abandonner cet enfant serait un crime dont elle n'est pas capable de se rendre coupable. il a déjà perdu ses deux parents. elle ne peut pas le laisser partir dans les bras d'inconnus qui seront incapables de lui raconter combien ses parents l'aimaient et d'entretenir le souvenir qui leur revient dans son esprit.

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Ven 12 Jan - 11:20

ça ne te rassure pas que rachel panique et ne soit pas sûre de sa décision. tu pensais en fait qu'elle serait la première à dire oui, qu'elle serait la première à prendre la responsabilité et que tu aurais juste eu besoin de suivre son choix. la laissant prendre les devants, la laissant gérer la plus grande partie de cette responsabilité. ça t'aurait rassuré. mais ça ne s'est pas passé comme ça. t'as pris en premier les devants, principalement parce que tu pensais à jack. à ce petit bébé qui n'a rien demandé dans tout ça. mais aussi parce que t'es avocat et que t'as le sentiment que vous n'avez pas vraiment d'autres choix. si ce n'est de remettre cet enfant à des inconnus et pour toi, ça n'est même pas une solution que tu pourrais envisager. mais l'idée de devenir responsable d'un enfant, ça te fait paniquer. t'as jamais voulu être père aaron. tu prends conscience de ce que ça représente. tu paniques et t'as ce rire nerveux qui ne semble pas du tout plaire à rachel. tu t'en fiches pour l'heure. parce que tu te dis juste que jamais tu ne pourras être à la hauteur. mais t'as pas d'autres choix. tu le sais. jack mérite d'avoir des gens qui ont connu ses parents autour de lui. il mérite d'avoir une belle vie surtout. est-ce que tu seras capable de lui fournir une belle vie ? financièrement, oui, sans aucun doute. ce n'est pas vraiment ça qui t'inquiètes dans tout ça. je ne veux pas abandonner jack. t'étais dans tes pensées. ton coeur qui s'affole, les mains moites. t'étais perdu. et tu paniquais. ton visage se relève sur celui de rachel. comme si tu avais soudainement oublié sa présence. moi non plus. tu souffles. c'est la pire des décisions que vous aurez à prendre tous les deux. mais il faut en prendre une. ce qui veut dire d'un côté que tu verras rachel plus souvent. t'es pas certain que ce soit une bonne nouvelle. mais tu dois reconnaître que sur le moment, tu arrives à te dire que ce serait l'occasion de trouver un moyen de la mettre dans ton lit.. on.. on va leur dire qu'on s'en occuper alors ? tu demandes un peu maladroitement. ce ne sera que la première étape, ça te semble déjà compliqué. il va falloir ensuite que tu t'organises avec rachel..

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Lun 15 Jan - 21:44

il est une évidence pour laquelle elle est prête à tout faire pour devenir cette femme.. elle ne veut pas abandonner ce garçon dont elle a promis de s'occuper devant dieu au cas où il arriverait quelque chose à ses parents. pourtant, elle n'est pas croyante rachel... elle croyait seulement en cette amitié qui les met à rude épreuve aujourd'hui. ça veut dire qu'ils croyaient entre eux aussi hein ? c'est sans doute à son tour maintenant... de croire en aaron et elle pour devenir les parents qu'il fallait pour ce fils qui restera malgré tout celui du souvenir des ces merveilleux parents. rachel n'oubliera pas de faire perdurer ce souvenir dans la tête de ce garçon. elle baisse la tête, pas certaine de dire les choses qu'il faut pour aider aaron à appréhender l'idée comme il faut. mais finalement... il se retrouve finalement du même côté que rachel, malgré tout, dans la plus grande des surprises. moi non plus. elle lève les yeux. elle ne sait pas quoi dire de plus. ils semblent être d'accord sur la décision alors. on dirait qu'ils vont faire ça et se lancer dans une croisade à laquelle elle ne s'attendait pas. comment vont-ils faire pour devenir les parents qu'il faut pour cet enfant... alors qu'ils sont aussi peu sûrs d'eux qu'un gamin qui marche pour la première fois. elle ferme les yeux, elle ne veut pas supporter l'idée de devoir vivre avec la mort de ses amis au quotidien. elle va devoir le faire hein ? c'est sa vie désormais. on.. on va leur dire qu'on s'en occuper alors ? elle inspire longuement, plongée des ses yeux bleus. comment peut-on être beaux comme ça et con à ce point ? elle hoche la tête un peu. je pense qu'on va faire ça oui. elle répond, malgré la boule qui se forme dans le fond de son estomac. elle croise un peu ses bras en imaginant la vie qu'elle va vivre désormais. ça ne veut pas dire qu'on va vivre ensemble, ou qu'on va devenir amis, ou... ou que les choses vont changer entre nous. elle prévient malgré tout, pour être claire. parce qu'elle n'a pas envie de penser qu'elle prendra cette place pour lui. elle a déjà vécu la vie de couple comme elle aurait dû le vivre si elle avait eu un enfant, elle sait que ce n'est que peine et horreur. elle a souffert de son divorce et elle sait parfaitement qu'il ne sait rien de tout ce qui a caractérisé sa vie pendant plusieurs années avant de devenir la marraine innocente de cet enfant.

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mar 16 Jan - 9:16

la décision est prise tu supposes. vous exprimez tous les deux le souhait de ne pas abandonner cet enfant. il n'y a donc aucune autre solution que de prendre cette responsabilité qui vous incombe. même si tu sais que tu fais le bon choix pour jack, ça ne change pas que tu commences à paniquer. réalisant que tout ceci devient beaucoup trop réel soudainement. tu vas devoir prendre le rôle d'un père. toi qui n'es même pas capable de t'occuper d'une plante, comment pourrais-tu élever correctement un enfant ? tu vas devoir faire des efforts pourtant. prendre tes responsabilités au sérieux. tu demandes quand même la confirmation de rachel, comme pour avoir un petit temps pour te faire à l'idée. pour accepter ce qui est entrain de se passer. je pense qu'on va faire ça oui. tu ravales un peu ta salive. la boule au ventre. c'est la bonne décision, mais ça t'effraie quand même. vous allez devoir vous organiser. il y a beaucoup de choses qui vont changer dans ta vie, t'en es bien conscient. mais tu le fais pour jack avant tout. ça ne veut pas dire qu'on va vivre ensemble, ou qu'on va devenir amis, ou... ou que les choses vont changer entre nous. qu'elle te lance ensuite, pour mettre les choses au clair. tu t'empresses de secouer la tête. vivre avec elle ? même pas en rêve. non, évidemment, ça ne va rien changer. si ce n'est que tu aurais un peu plus d'occasion pour tenter de la mettre dans ton lit, n'est-ce pas ? c'est pas à ça que tu devrais penser pour le moment, mais tu n'y peux rien. t'es comme ça aaron. bon allons leur dire notre décision, on discutera de l'organisation après. tu lances tout en ouvrant la porte, tu la laisses passer, tu sais quand même garder un minimum de galanterie. tu la suis et tu reprends place sur la chaise. c'est toi qui prend les devants. on a pris notre décision, nous acceptons la garde de jack. c'est quoi la suite de la procédure ? tu demandes, et tu laisses l'homme donner des explications sur la suite de la démarche.

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mer 24 Jan - 22:21

rachel prévoit déjà l'avenir dans son esprit. elle qui avait jusque-là décidé de ne pus rien prévoir... elle n'est pas certaine que ce soit une bonne idée mais.. les choses doivent prendre la tournure qu'il faut pour jack. et jack n'est qu'un bébé qui a besoin de deux personnes qui le connaissent et qui connaissaient assez ses parents pour savoir entretenir leur mémoire. elle se fait à l'idée, essayant d'oublier seulement le fait qu'elle va devoir faire tout ça avec aaron plutôt qu'un autre homme qu'elle aurait pu aimer du plus profond de son coeur. comme elle le faisait avec son mari lorsqu'elle était encore assez ambitieuse pour vouloir fonder une famille. non, évidemment, ça ne va rien changer. il affirme. elle hoche la tête, ils sont d'accord dans les faits alors.. elle n'est pas certaine d'avoir été un jour d'accord avec cet homme. les choses deviennent de plus en plus surprenantes et rachel n'est pas capable d'entamer un deuil alors que tout s'emballe autour d'elle pour une bêtise dont le destin seul est responsable. bon allons leur dire notre décision, on discutera de l'organisation après. elle hoche la tête et se presse dans l'autre pièce pour reprendre sa place, croisant les jambes avec un peu plus d'assurance maintenant qu'elle sait à peu près comment gérer cette décision. on a pris notre décision, nous acceptons la garde de jack. c'est quoi la suite de la procédure ? plus prêt qu'elle probablement. elle se demande comment ils vont bien pouvoir organiser ce nouveau genre de vie. elle baisse la tête et écoute à peine lorsque le notaire reprend la parole, maintenant certain que le bébé pourra avoir une famille d'accueil qui ressemble à celle que ses parents attendaient pour lui. bien.. il prend un pause, trie ses papiers une seconde, rachel sur une autre planète. vous prendrez le statut de famille d'accueil, en attendant de prouver que vous êtes capables d'adopter un enfant. il va de soi que pour l'équilibre de cet enfant, il serait préférable que vous lui ouvriez un foyer dans lequel vous serez tous deux présents. elle lève la tête, piquée au vif, pas certaine d'avoir bien compris où il veut en venir. elle fronce les sourcils. vous.. vous voulez dire.. vivre ensemble ? elle demande, sans doute à des années lumières de prouver qu'elle est honnête et responsable pour cet enfant. elle secoue la tête déjà. et quoi encore ? partager un lit ? se marier ? elle n'est pas d'accord ! elle l'a déjà fait, elle n'est pas faite pour ça..

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mer 31 Jan - 10:44

la décision est prise à présent. c'est un pas énorme que vous êtes entrain de faire tous les deux, tu le sais bien. quelque chose qui va radicalement changer votre vie. mais tu te dis que c'est un bon choix. pour jack, évidemment. tu prends place et tu fais part de votre décision, cherchant à savoir quelle sera la suite des événements à présent. tu pensais avoir passé l'étape la plus difficile. prendre la décision, mais t'es encore loin de t'imaginer tout ce qui vous attend ensuite. tu le regardes mettre de l'ordre dans ses papiers et reprendre la parole. bien.. vous prendrez le statut de famille d'accueil, en attendant de prouver que vous êtes capables d'adopter un enfant. il va de soi que pour l'équilibre de cet enfant, il serait préférable que vous lui ouvriez un foyer dans lequel vous serez tous deux présents. t'as écouté attentivement et tu écaquilles les yeux. rachel a aussi relevé le regard, visiblement surprise elle aussi. ça tu ne l'avais clairement pas vu venir. c'est elle qui prend la parole en premier. vous.. vous voulez dire.. vivre ensemble ? qu'elle demande tout en continuant de le regarder. tu attends le verdict, tu attends la réponse qui pourrait bien compliquer vraiment les choses. il est hors de questions que tu emménages avec rachel. comment tu vas faire pour ramener des filles à la maison après ça ? oui, vivre ensemble. cet enfant va déjà avoir assez de choses à affronter sans devoir encore supporter un changement de maison tous les deux jours. alors c'est bien ça. tu vas devoir aller vivre avec rachel si tu veux t'occuper de cet enfant. tu sais qu'ils ont raison, que pour le bien de jack, c'est ce qu'il y a de mieux. tu comprends les arguments là-derrière. mais ce n'est pas pour autant que tu l'acceptes. ton regard se tourne vers celui de rachel. habitez ensemble ? je.. tu crois vraiment qu'on peut faire ça ? tu t'adresses à rachel et tu t'attends à ce qu'elle te dise non. tu sais bien que c'est impossible. mais vous ne pouvez en même temps pas perdre votre sang froid devant ce procureur. s'il découvre à quel point vous ne vous supportez pas l'un et l'autre...

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Dim 11 Fév - 17:40

ses mains tremblent, elle est sûre de ce qu'elle va entendre et regrette tout à coup de ne pouvoir retourner dans le temps pour pouvoir empêcher ses amis de monter dans leur voiture lorsqu'il était encore temps. elle n'est capable de rien, mais se sent obligée d'honorer leur mémoire malgré tout. qui est-elle seulement pour les insulter en refusant de s'occuper de leur enfant comme elle l'a promis lorsqu'elle a accepté de devenir la marraine de ce bébé devant dieu. elle ne croit en rien rachel. seulement au destin qui lui aura retourner deux claques trop facilement sans qu'elle ne s'y attende... oui, vivre ensemble. cet enfant va déjà avoir assez de choses à affronter sans devoir encore supporter un changement de maison tous les deux jours. elle ferme les yeux, posant définitivement son désir de mettre un terme à tout ça avant que les conneries ne commencent. elle ne sait pas comment s'en sortir, encore moins comment décliner cette proposition sans avoir l'air d'être une femme dépourvue de coeur... vivre ensemble pour le bien d'un enfant semble peu cher payé quand on pense qu'il vient de perdre ses deux parents d'un coup... habiter ensemble ? je.. tu crois vraiment qu'on peut faire ça ? elle ne le regarde pas, même si elle sent son regard sur lui. elle relève les yeux sur le notaire qui semble l'attendre elle, plus que lui, comme si elle allait avoir déjà toutes les réponses qu'il manque à tout le monde. elle se sent piégée et ne trouve d'autre solution que de répondre : oui. avant que tout ne s'emballe tout à coup dans une tempête qu'elle n'avait pas vu venir. elle se retrouve à signer des papiers les uns après les autres, associant son nom à celui d'aaron pour devenir la famille d'accueil de cet enfant dans l'attente de la procédure d'adoption. parce qu'ils l'adopteront, quand ils prouveront qu'ils sont les parents qu'il faut pour cet enfant. avoir été nommé par les défunts parents ne suffit pas. rien ne suffit jamais. elle ne dit pas un mot rachel, acceptant silencieusement tout ce qui se présente à elle. elle se lève, elle serre la main du notaire sans sourire et s'éloigne par la porte qui aura finalement été porteuse de bien plus de mauvaises nouvelles qu'elle ne le pensait. il ne leur reste que peu de jour avant de pouvoir l'accueillir. elle ne sait pas par où commencer. mais il semble évident qu'ils devront passer par chez eux pour prendre des affaires et trouver un moyen de cohabiter d'une manière ou d'une autre. rachel, déterminée, s'éloigne, essayant d'oublier une seconde tout ce qu'elle vient d'entendre. elle glisse sa main sur la poignée de sa voiture sur laquelle elle s'agace sans être capable de l'ouvrir. les larmes coulent cette fois. elle a tout perdu. parce qu'à ce moment là, elle sait très bien qui elle serait venue voir pour l'aider. et son amie n'est plus là pour ça...

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mar 20 Fév - 9:37

tu ne veux vraiment pas croire ce que tu es entrain d'entendre. rachel et toi, dans le même appartement. t'es pas franchement sûr d'en être capable. tu te rends bien compte que c'est quelque chose qui va radicalement changer ta vie et tu n'es pas certain d'être prêt à tout ça. t'as pas envie d'être prêt à ça, en réalité. t'aimes beaucoup trop ton petit cocon à toi. le fait d'être seul et de pouvoir vivre ta petite vie de célibataire comme bon te semble. tout va changer avec rachel et jack à la maison. ça te fait peur et tu espères pendant quelques instants que rachel change d'avis. que vous renonciez à tout ça et que vous repreniez votre vie comme avant. mais tu sais que ce serait injuste pour jack. ce petit bébé qui n'a rien demandé finalement et qui mérite une belle vie. mais est-ce que tu seras vraiment capable de lui en fournir une de belle vie ? oui. elle semble sûre d'elle, les yeux plantés dans celui du procureur. et tu acceptes, impuissant. les papiers qui arrivent devant vous, vous signez tout ça, beaucoup trop rapidement. c'est fini aaron. ta vie va changer à présent. tu ne pourras plus faire comme tu voulais. à présent, tu vas devoir penser à jack, à rachel. tu vas devoir adapter ta vie à eux. tu te poses mille questions alors que tu signes enfin le dernier des formulaires. vous quittez la pièce en silence. chacun de votre côté, ce qui te paraît assez ironique, sachant que vous venez de signer des papiers vous obligeant à vivre ensemble pour les années à venir. tu la laisses partir et tu te diriges vers ta voiture. mais avant de rentrer, tu jettes un coup d'oeil vers elle. t'as beau être comme tu es, aaron, ça te fait mal au coeur de voir les larmes qui coulent sur les joues de rachel. t'hésites, quelques instants. et puis tu te résous à faire demi tour. t'approchant d'elle, doucement. sans savoir quoi dire. rachel, je.. t'es maladroit. t'es pas doué pour ce genre de choses en même temps. tu t'avances encore. t'as envie d'aller boire un verre, ou je sais pas ? juste pour se changer les idées. parce qu'en dehors de l'arrivée de jack dans votre vie, vous avez aussi un deuil à faire tous les deux. des amis chers qui sont partis et t'as le sentiment de ne pas avoir eu le temps de penser à eux.

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mar 20 Fév - 10:31

elle doute d'être capable de conduire dans cet état. elle sait très bien qu'elle est trop sensible pour gérer. elle a voulu faire semblant, elle a réussit, au mois devant lui. elle le pensait en tout cas. jusqu'à ce qu'elle sente sa présence dans son dos. elle pensait qu'il était parti, elle regrette de s'être laissée allée comme ça, sur le parking. elle inspire longuement, espérant qu'il disparaisse avant de dire quelque chose de stupide. c'est toujours comme ça avec cet homme, à dire des choses trop rapidement, trop... trop lui. elle ne veut pas se retrouver coincée avec lui. elle a déjà été coincée dans un mariage rachel, c'était le pire, invivable... comment pourrait-elle le faire sans l'avoir même choisi ? rachel, je.. elle ferme les yeux, baisse la tête, essuie ses larmes discrètement, espérant qu'il ne les ai pas vu. elle ne veut pas être faible rachel, elle a déjà trop pleuré devant les hommes, pour eux aussi. elle se retourne, les yeux rougis par les pleurs. elle espère qu'il aura la subtilité d'ignore ce signe évident de faiblesse pour passer à autre chose et redevenir le crétin qu'il a toujours été à ses yeux. elle lui lance un regard noir, rapide, elle ne le fait pas exprès, c'est presque trop naturel maintenant. t'as envie d'aller boire un verre, ou je sais pas ? juste pour se changer les idées. elle ouvre la bouche, prête à l'envoyer chier et en même temps. elle se rend bien compte que c'est l'idée la moins saugrenue qui soit sortie de sa bouche depuis qu'elle le connait. il tombe bien, pour une fois. elle essaye une seconde de laisser sa fierté de côté pour hocher la tête et dire. c'est toi qui conduit. elle, elle a les mains qui tremblent, elle n'y arrivera pas. elle viendra rechercher son bien plus tard, elle a l'impression qu'elle va passer beaucoup de temps ici de toute façon. elle avance, lui tournant le dos, passant ses doigts sous ses yeux pour effacer les derniers signes de ses pleurs. elle monte, elle fait confiance, c'est lui qui va la guider pour la fin de la journée. elle n'est pas certaine que ce soit une bonne idée de boire en sa compagnie mais... pour une fois, elle lui laisse le bénéfice du doute, elle espère qu'il saura ne pas lui faire regretter la décision de faire ça avec lui, jusqu'à ce que jack soit à son tour capable de prendre soin de lui tout seul, jusqu'à ce qu'il soit trop tard, pour eux, de faire l'un sans l'autre, sans doute...

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Ven 23 Fév - 9:05

tu laisses de côté tout ce que tu peux être aaron quand tu t'avances jusqu'à elle. ça te fait mal de la voir triste. t'es le mieux placé pour savoir ce qu'elle traverse. des amis que vous avez perdu bien trop vite. des amis qui vous étaient chers à tous les deux. et puis la suite des événements. cet enfant qui vous revient. c'est beaucoup de choses à assimiler d'un seul coup et tu ne peux pas vraiment lui en vouloir de craquer. toi aussi, t'aurais envie de craquer. mais t'es un homme aaron et cela fait bien longtemps que tu ne pleures plus, pour quoi que ce soit. t'as assez pleuré quand t'as eu tes histoires avec ton ex. des histoires qui t'ont détruites et qui t'ont changé. t'étais pas comme ça avant. t'étais pas aussi con, surtout. alors c'est pour ça que tu arrives assez facilement à te montrer un peu plus sympathique envers rachel quand tu t'approches d'elle. tu retrouves le aaron de l'époque pour quelques instants. suggérant d'aller boire un verre ensemble. vous en avez sans aucun doute besoin tous les deux. il faut décompresser après tout ça. tu ne lui proposes pas ça pour que vous puissiez parler de jack et de l'organisation que ça va demander. mais simplement pour se changer les idées. vous aurez tout le temps de parler de ça dès le lendemain. mais pour l'heure, il faut que vous preniez le temps de réfléchir à autre chose. t'espères qu'elle acceptera. tu proposes ça gentiment, malgré le regard noir qu'elle a pu te lancer. tu sais que t'es maladroit et qu'elle ne devait sans doute pas s'attendre à ça. si elle refuse, tu n'insisteras pas. elle a les yeux rouges, tu ravales difficilement ta salive. t'as jamais été très doué avec les femmes qui pleurent. ça te fait mal au coeur, toujours. bien que tu sois le plus grand des connards, t'es loin de penser qu'il s'agisse d'un signe de faiblesse. surtout pas avec ce que traverse rachel en ce moment. c'est toi qui conduit. tu te contentes de hocher la tête et vous partez ensemble jusqu'à ta voiture. une grande voiture noire, le dernier modèle. t'as les moyens aaron. tu t'installes derrière le volant et tu fais le trajet en silence. cherchant quelque chose à dire, mais quoi ? tu choisis d'attendre d'être arrivé dans le bar pour le faire. installé tous les deux, tu la regardes. qu'est-ce que tu veux boire ? tu demandes, prêt à payer évidemment. tu commandes un whisky pour toi.

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Dim 11 Mar - 18:00

elle ne remarque rien, elle ne détaille pas grand chose, elle n'a pas envie de comprendre ce qu'il se passe. ni même envie de réfléchir à la suite. arron est là, à côté d'elle, dans cette voiture hors de prix qui prouve, avec insistance, qu'il aura tout ce qu'il faut pour offrir une vie digne de ce nom à ce garçon qui finira par devenir son fils.. elle ne se sent pas capable de devenir cette femme, celle qui sera assez proche de lui pour... pour devenir la mère de son enfant. parce que c'est ce qu'ils vont devenir hein ? des parents... ce garçon finira par les appeler papa et maman, parce que c'est ce qu'ils auront toujours été pour lui... malgré les conditions de sa naissance. rachel ne lui cachera jamais rien que ses vrais parents... elle le sait déjà. elle l'espère réellement. elle baisse les yeux devant le comptoir, il est en face d'elle mais elle n'a pas envie de le regarder. elle a les mains qui tremblent encore, même si elle a finit par arrêter de pleurer. elle a les yeux qui piquent et elle a honte surtout. elle se sent nauséeuse et regrette de ne pas être rentrée chez elle avant qu'elle ne se retrouver trop près de lui. elle est vulnérable rachel, qui sait ce qui pourrait lui arriver... elle qui a toujours été relativement... claire avec ce garçon qui sera désormais trop proche d'elle pour qu'elle l'accepte... qu'est-ce que tu veux boire ? il demande en commandant quelque chose de fort pour lui. elle se contente de lever les doigts pour lui faire comprendre qu'elle veut la même chose et se glisse à nouveau dans son mutisme. elle joue avec le sel qui restait sur la table et soupire de soulagement quand les verres arrivent enfin devant eux. elle avale tout, d'un trait. elle ne devrait sans doute pas, ça pique, ça lui donne des hauts le coeur, mais elle demande un deuxième, prouvant à aaron que rien ne va et que rien n'ira jamais plus. c'est chez moi qu'on va vivre. elle dit. elle ne lui laisse pas le choix. elle a une chambre d'ami, il s'y plaira probablement. elle préfère... elle n'a pas envie de se retrouver dans l'inconnu, en plus de devenir quelqu'un qui la terrifie.

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Sam 17 Mar - 17:40

il fallait que vous preniez le temps de vous changer les idées. c'était ton but quand tu lui as proposé d'aller boire un verre. tu ne savais pas si c'était la bonne solution, mais toi tu en avais besoin et de toute évidence au vu des yeux rougis de rachel, elle en aurait bien besoin elle aussi. vous restez silencieux jusqu'à ce que vous vous retrouviez assis dans ce bar. tu ne sais pas vraiment quoi dire, tu as l'impression que les moindres mots que tu pourrais prononcer risquerait de créer une dispute. la situation est tendue. en même temps, vous venez d'apprendre que vous allez devenir parents. t'es pas prêt pour ça. tu ne le seras sans doute jamais. mais tu n'as pas le choix. tu le dois à ce pauvre petit jack qui a vu sa vie prendre un tournant bien différent ces derniers jours. bien sûr, il n'en sait encore rien. bien trop petit pour comprendre l'ampleur de ce qui vient de lui arriver. mais un jour vous devrez prendre le temps de lui expliquer que vous n'êtes pas ses véritables parents. ton coeur se serre rien que d'y penser. mais pour le moment, tu t'es promis de penser à autre chose. tu commandes un whisky et tu te décides enfin à parler pour lui demander ce qu'elle veut boire. elle se contente de faire un simple signe de mains afin de te faire comprendre qu'elle prendra la même chose. elle évite ton regard depuis que vous êtes arrivé. toi tu lui jettes de temps en temps un coup d'oeil, mais tu ne sais plus quoi dire. quand les verres arrivent, elle termine le sien rapidement, alors que de ton côté tu n'as même pas eu le temps de boire une gorgée de ton verre. tu commences doucement par boire le tiens, pendant qu'elle commande le deuxième. t'es impressionné en quelque sorte. mais quelque chose te dit que rachel pourrait bien être ivre d'ici peu, à ce rythme-là. et malgré la situation, tu ne peux t'empêcher de penser que ce serait peut-être l'occasion de la séduire ? c'est chez moi qu'on va vivre. elle te ramène à la réalité. tu serais prêt à dire oui à tout pour lui redonner un peu de sourire. mais certainement pas à ça. tu t'avances sur la table, tes mains que tu joints l'une à l'autre et ton regard qui se plonge dans le sien. rachel, mon appartement est plus grand. on y sera beaucoup mieux. hors de questions que tu quittes ce magnifique appartement.

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Sam 17 Mar - 19:39

elle n'est pas prête à renoncer à ça... elle a choisi son appartement avec tant de passion. certaine qu'il serait sa maison pour le reste de sa vie. parce qu'elle a quitté sa maison en divorçant de son mari et elle était certaine qu'elle ne vivrait plus jamais avec un homme dans sa vie. son appartement est grand pour une personne, sans doute pas assez pour un couple avec un bébé, bien qu'elle refuse de se dire qu'ils sont un couple... un duo plutôt. c'est mieux pour sa santé mentale. elle n'est pas prête à l'entendre négocier ses conditions. elle ne veut pas déménager et certainement pas lui donner le dernier mot. elle imagine bien tout ce qu'ils pourront avoir s'ils vont chez lui, parce qu'il a probablement flambé plus qu'elle ne l'a jamais fait. elle est prête à renoncer à beaucoup mais elle n'est pas sûre d'être capable de le faire avec son appartement... pour une fois, elle aimerait que le destin lui donne raison, elle aimerait sur tout entre dans l'ordre. qu'elle se réveille enfin ! elle en a marre de ce cauchemar tordu dans lequel elle ne se reconnait pas. elle lève les yeux vers lui pour voir comment il prend ses quelques mots, il a probablement oublié qu'elle était en train de se morfondre déjà en renonçant à une vie seule qu'elle avait pourtant accepté. rachel, mon appartement est plus grand. on y sera beaucoup mieux. il ose dire finalement, choisissant les mots pour la convaincre qu'effectivement, ils feraient probablement mieux de vivre chez lui, ta stratégie d'un homme qui utilise la manipulation au quotidien dans son travail... si seulement ils n'étaient pas si différents l'un et l'autre... peut-être qu'ils pourraient être capables de s'entendre. elle en doute. elle ferme les yeux en soupirant, fort, pour qu'il comprenne qu'il la dérange. elle prend le deuxième verre qui arrive entre ses mains pour en boire à nouveau une gorgée pour faire passer la difficulté qu'elle va ressentir à l'idée de le convaincre elle de vivre chez elle, malgré tout. on est déjà même pas capable d'être d'accord sur l'endroit où vivre. elle lance, plus pour elle que pour lui. elle pense tout haut. j'ai aucune chance de toute façon. tu fais ça tout le temps... on finira par vivre chez toi de toute façon. j'ai pas le courage de me battre aujourd'hui. elle rend les armes tout de suite, surprise elle-même des mots qui sortent de sa bouche. elle qui avait pourtant tout intérêt à trouver les mots. qu'elle n'a plus... et puis... de toute façon, elle ne compte pas rendre son appartement, ce n'est pas plus mal finalement, elle aura toujours un endroit où se réfugier avec jack si les choses deviennent trop difficiles.

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mar 20 Mar - 14:18

t'avais supposé que le sujet de jack et toute cette histoire de parents ne reviendrait pas sur le tapis pour la suite de la soirée. tu pensais que rachel préférait ne pas y penser jusqu'au lendemain où les décisions importantes seront prises. mais c'est elle qui aborde le sujet de l'appartement. t'as pas le temps de comprendre, ton regard se relève sur le sien. elle veut que tu emménages chez elle. une concession que tu n'es certainement pas prêt à faire. ton appartement est très spacieux et comprends bien assez de pièces pour que vous puissiez y vivre tous les trois. rachel aurait ainsi sa propre chambre et toi la tienne. même si ça ne te dérangerait évidemment pas le moins du monde de partager ton lit avec elle, tu te doutes qu'il serait compliqué de la convaincre pour ça. tu aurais aussi une petite chambre pour ce cher jack. tu ne sais pas exactement à quoi ressemble l'appartement de rachel, mais tu imagines que la place serait nettement plus restreinte. la situation te semble déjà bien assez compliquée sans que vous vous retrouviez encore coincé tous les trois dans un appartement trop petits. elle soupire, fort. agacée évidemment que tu contredises tout de suite la situation. tu choisis tes mots pour faire passer le message. tu ne veux pas qu'elle prenne mal les choses ou quoi que ce soit. mais tu penses simplement que ton appartement serait plus pratique. tu joues donc là-dessus pour éviter d'avoir à déménager. on est déjà même pas capable d'être d'accord sur l'endroit où vivre. tu ne relèves pas. mais elle a raison. les choses risquent de se compliquer de plus en plus. impossible de vous mettre d'accord sur le moindre sujet. et pourtant, vous allez en avoir des décisions à prendre dans les jours à venir. tu fais ça tout le temps... on finira par vivre chez toi de toute façon. j'ai pas le courage de me battre aujourd'hui. elle baisse les armes. un peu trop facilement à ton goût, mais tu ne vas certainement pas t'en plaindre. il faudra bien que tu lui accordes quelques concessions si tu ne veux pas qu'elle pense que tu es le seul à tout décider ici. même si ça t'arrangerait bien, évidemment. j'ai une grande chambre prête à t'accueillir et une autre pour jack. je ferais de la place pour tes affaires et je pourrais même t'aider à porter les cartons. tu essayes de rendre les choses un peu plus faciles en proposant ton aide. tu sais que tu vas devoir faire du tri dans tes affaires. la chambre qui sera réservée à rachel regorge de choses qui devraient sans doute finir à la poubelle mais que tu n'as pas encore eu le courage de jeter.

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Jeu 22 Mar - 22:29

digérer lui semble être impossible aujourd'hui... elle ne pensait pas qu'un jour, aussi jeune, elle ne viendrait à enterrer des amis qu'elle a tant aimé... qu'elle finirait par devenir la mère de leur enfant, en compagnie d'un homme qu'on aura essayé de lui présenter sous les meilleurs jours sans être capable de lui en faire apprécier la saveur. pourtant... rachel est coincée désormais. il sera là pour un bon bout de temps et elle ne sait pas encore combien de temps elle sera prête à se laisser faire par le don commun de cet homme à toujours obtenir tout ce qu'il veut dans la vie... rachel n'est pas à son premier essai, elle a déjà vécu en compagnie d'un homme. il ne le sait sans doute pas, c'était bien avant qu'on ne lui présente cet étrange personnage... un divorce soldé par de sombres blessures. ça non plus, il ne serait pas capable de comprendre... elle cède, trop facilement, c'est vrai. mais elle imagine que ce n'est qu'un gain pour autre chose. l'école qu'ils choisiront pour jack, les affaires qu'ils finiront par lui offrir, le temps qu'ils passeront dans la salle de bain. elle n'en sait rien encore, elle a seulement envie de se soûler et définir quelques termes le temps qu'elle est encore sobre et claire. j'ai une grande chambre prête à t'accueillir et une autre pour jack. je ferais de la place pour tes affaires et je pourrais même t'aider à porter les cartons. l'idée semble tellement claire, et bonne... pourtant elle n'arrive pas à en savourer la saveur... elle est sûre de se faire escroquer sur toute la ligne, certaine qu'elle finir par regretter tout ce qu'elle est en train de vivre. comment vivra-t-elle cette situation lorsqu'il ramènera ses putes au milieu de la nuit ? elle n'est pas prête pour ça... pas prête pour gérer deux enfants lorsqu'elle avait accepté l'idée de n'en avoir aucun... te dérange pas. je peux le faire seule. comme tout ce qu'elle n'a jamais fait dans sa vie d'ailleurs. élevée par elle-même... déterminée à être une fierté pour elle-même, capable de tourner le dos à tout pour vivre ce qu'elle veut. c'est bien la première fois qu'elle se trouve obligée de penser au bien être de quelqu'un d'autre, celui de jack... avant le sien. elle avale encore quelques longues gorgées. gardant le silence, le temps qu'il faut pour savoir comment dire les choses qui lui passent par la tête. si c'est leur manière à eux de me faire comprendre que tu vaux le coup, c'est vraiment stupide. elle lance, ne cessant de répéter les mots que sa copine n'arrêtait pas de lui glisser à l'oreille... aaron semblait n'être pas si terrible quand on l'écoutait, peut-être même un bon parti si on y prêtait attention. elle disait à rachel d'arrêter de se braquer à chacun de ses mots et d'arrêter de le juger toutes les secondes qu'il passait avec eux. elle ne trouve pas ça drôle... elle n'a jamais voulu ça.

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 374
✩ avatar : ryan gosling
✩ crédits : fakementine (avatar) astra (sign)
★ âge : 34
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: no promises. (raron)   Ven 23 Mar - 11:25

la situation est compliquée autant pour elle que pour toi. t'essayes cependant de faire quelques efforts pour rendre l'histoire un peu plus facile à vivre. pour que vous arriviez à vous mettre d'accord sur des détails, sans trop vous prendre la tête. t'es prêt à faire des concessions, pas sur ton appartement, cependant. mais tu te proposes gentiment pour l'aider à déménager. tu sais que tu vas devoir faire de l'ordre dans tes affaires, vider la chambre qui lui reviendra pour qu'elle puisse mettre tout ce qui lui appartient dedans. ça te fait bizarre d'imaginer qu'une femme puisse venir vraiment vivre chez toi. mais t'as pas d'autres choix. t'imagines cependant qu'elle va vouloir ensuite amener sa petite touche personnelle à la décoration globale. et tu ne sais pas si tu es prêt à ça. t'as tes goûts et tu supposes très fortement que vous n'aurez pas les mêmes. forcément, sinon ce serait trop facile pour vous deux. amener une toucher de féminité dans ton appartement, t'as de la peine à le concevoir. mais tu sais que tu devras faire des concessions. après tout, elle vient de renoncer à son appartement pour tes beaux yeux, n'est-ce pas ? te dérange pas. je peux le faire seule. qu'elle te lance et tu affiches un petit sourire en coin. elle dit ça maintenant, et pourtant, tu ne te gêneras pas de le lui reproposer quand elle arrivera vraiment chez toi. et tu te doutes que dès qu'il s'agira de porter les cartons un peu trop lourds pour elle, elle n'hésitera pas à te demander l'aide. pour le moment, tu décides de ne rien ajouter. tu te contentes de penser à tout ça. d'essayer de t'y faire. mais pour le moment c'est difficile. t'as bien conscience que tu ne pourras plus amener des filles comme bon te semble dans l'appartement. c'est bien ça le premier problème de l'histoire. si c'est leur manière à eux de me faire comprendre que tu vaux le coup, c'est vraiment stupide. tes yeux qui se reposent sur les siens. comme si tu reprenais soudainement conscience qu'elle était toujours là, à côté de toi. t'es surpris par ses paroles. tu fronces un peu les sourcils. parce que tu n'as pas encore compris ça ? tu lances avec un air charmeur que tu ne contrôles pas et un petit sourire amusé. t'as envie de l'embêter un peu. elle t'a tendu la perche en même temps, non ?

_________________
He was everything your mother warned you about when she told you not to walk alone in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 187
✩ avatar : blanca suárez.
✩ crédits : neon cathedral, blue moon, solsken.
★ âge : 32
passe moi un bout du plaid
Sujet: Re: no promises. (raron)   Mer 11 Avr - 21:36

le chagrin la fait souffrir. elle ne sait pas comment réagir face à toute cette peine qui l'envahit un peu plus chaque instant. elle aurait envie que l'alcool puisse lui être transfuser directement dans les veines. elle est pressée de pouvoir éteindre la peine pour pouvoir enfin pouvoir vivre sereinement le reste. le reste ? elle n'ose même pas l'imaginer. elle a peur rachel, elle ne sait pas ce qu'elle va pouvoir faire maintenant qu'elle va devenir une mère pour un enfant qui n'est pas le sien et qu'elle va devoir habiter chez quelqu'un d'autre. elle ferme les yeux. elle pense à son amie, se demandant comment elle aurait pu gérer le problème qui s'était rachel qui était morte en lui laissant un enfant sur le dos. ça ne serait jamais arrivé... parce que rachel n'a jamais pu être capable de donner un enfant à quelqu'un. alors elle rouvre les yeux dans le fond de son verre, en essayant de faire la part des choses. ça aurait pu être pire non ? oui... bien pire. elle pourrait être heureuse finalement. elle pourrait profiter de ce qu'il lui reste vraiment plutôt que de se plaindre de déménager dans un appartement luxueux pour vivre une vie de famille qu'elle aurait voulu avoir au début lorsqu'elle s'est mariée, lorsqu'elle a promis de chérir cet homme qui voulait une famille plus qu'il ne la voulait elle. parce que tu n'as pas encore compris ça ? elle entend. elle ne réagit pas tout de suite puis... ouvre les yeux rapidement pour lui lancer un regard noir. il est con, et restera con. elle est là, la différence entre le mari qu'elle a eu près d'elle tout ce temps et aaron. elle déteste déjà l'idée d'aller plus loin et de se faire avoir... parce qu'elle s'est déjà fait avoir hein ? elle se lève violemment, trop rapidement, la tête lui tourne. elle secoue la tête puis fini son verre d'un trait. tu me fatigues. elle souffle avant de faire demi tour pour sortir du bar et prendre le chemin de son appartement. elle n'est pas tout proche mais... ça va lui faire du bien, elle en est convaincue. elle respire l'air frais qui s'installe dans son nez lorsqu'elle lève les yeux vers le ciel. elle espère qu'ils la voient d'ici... parce qu'elle n'aurait fait ça pour personne d'autre qu'eux... même pas sa propre famille.

_________________

something must've gone wrong in my brain. got your chemicals all in my veins, feeling all the highs, feeling all the pain. you intoxicate me. just like nicotine, heroin, morphine, suddenly, i'm a fiend and you're all i need. ☆ ❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: no promises. (raron)   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 no promises. (raron)

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to PUP ! :: Chapter Two / Trois-Rivières. :: Je viens du Sud. :: Ste-Marguerite.-

Sauter vers: