AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

the past always comes back (alcee)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 477 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : @self.
★ âge : 23
Jeu 28 Juin - 13:19

tu n’aimais pas t’occuper des services le soir. tu n’aimais pas devoir servir à boire à des hommes bourrés qui ne pensaient qu’à une chose, te mettre une main aux fesses. tu détestais ce boulot. tu le détestais depuis le début. mais tu n’avais rien trouver de mieux. il te fallait de l’argent pour t’occuper de ta fille. pour payer le loyer aussi. hors de question que milhan paye tout. hors de question qu’il t’aide sans que tu participes. ce n’était pas comme ça que tu voyais les choses. tu enfilas ta tenue de service. un short en jean et un teeshirt moulant. cette tenue aussi tu la détestais. elle était beaucoup trop osée. elle ne te ressemblait pas. tu n’étais plus cette fille qui veut attirer les regards. cette fille qui veut un peu d’attention, parce qu’elle a l’impression que le monde lui tourne le dos. il t’était arrivé de faire des choses des choses dont tu n’étais pas trop fière. de fréquenter des gens que tu n’aurais jamais approché en temps normal. c’était une période difficile. une période dont tu avais pourtant réussi à te sortir. tu fis un sourire au barman avant de ramasser ton carnet pour aller prendre tes premières commandes. c’était un début de soirée calme. un début de soirée où tu pouvais respirer. tu préférais quand c’était comme ça. quand les gens venaient petit à petit. tu t’arrêtas devant une table, avant de faire ton discours habituel. quand tu finis, tu dirigeas ton regard vers les clients pour savoir s’ils avaient fait leur choix ou non. mais il s’arrêta net quand tu reconnus le visage qui te faisait face. tu ne te souvenais pas de son nom, c’était il y a longtemps. pourtant tu te souvenais des promesses tactiles qu’il t’avait faite pendant la nuit. des promesses qu’il n’avait jamais tenues. il t’avait fait te sentir mal. il t’avait fait te sentir encore plus paumée. tu n’avais pas compris sur le coup, comment il avait fait pu te faire une telle chose. tu ne comprenais toujours pas comment on pouvait jouer avec les gens de la sorte. vous avez choisi ? tu préféras faire comme si tu ne le connaissais pas. lui ne devait certainement pas se rappeler de toi. tu n’étais qu’un corps parmi tant d’autres. un visage qui s’était effacé, remplacé par de nouveaux. vous n’étiez plus que des étrangers, alors que vous aviez pourtant partagé un moment d’intimité.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
to infinity and beyond
✩ messages : 777 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Sam 7 Juil - 22:43

encore une fois, tu laisseras le destin guider tes pas, te dire la direction qu’il faut que tu prennes. la cigarette au bec comme à ton habitude. tu ne la changeras jamais, clairement aucune envie en toi. oh, tu sais pourtant que cela peut-être très mauvais, clairement nocif même mais t’arriveras jamais à changer cette mauvaise habitude. te faut bien ça pour apprécier la vie, cette petite dose de ce qu’il ne faudrait pas faire mais que tu fais quand même. ton moyen de foutre un doigt d’honneur à ta propre personne, à ta santé. un jour t’en crèveras mais ce jour n’est pas encore arrivé. encore un jour où tes pas choisissent à ta place. où ils prennent la décision avant que ta tête ne se mette en action. leur choix se porte sur un petit truc, un peu étrange. tu t’installes en terrasse, parce que merde, fait  bien trop chaud pour supporter les espaces confinés. le soir tombe de plus en plus mais ça t’importe peu, la lumière de ta cigarette te suffit. tu vois rapidement l’ambiance des lieux. des filles plus sexy les unes que les autres qui se succèdent sous ton regard. des mecs qui bavent de plus en plus aussi, certains qui se touchent déjà un peu trop l’entre-jambe, un peu affligeant. tu ne resteras pas des heures, tout cela semble un peu trop pour toi. ou pas vraiment dans le fond, l’humeur pour ce genre de spectacles s’en va de plus en plus à chaque minute qui passe… t’aimes bien les beaux corps mais pas saucissonner dans des shorts bien trop petits, clairement pas ton style… tu remarques à peine la serveuse qui t’apporte la carte. les plats semblent plus appétissant, mieux en tout cas que le cadre. tu fumes un bon coup tout en te demandant ce qui va remplir ton estomac. t’aimes à peu près tout ça… rien qu’un peu, tu te perds dans tes pensées, tu divagues vers elle. tu te demandes ce qu’elle fait pour le moment la brune à la salopette. tu ne devrais pas penser à elle mais quand tu vois tous ces corps exposés de la sorte, bien loin de te sembler sexy, tu repense à elle, à combien, elle arrive à le devenir dans une tenue de merde. que clairement, dans sa salopette, là en bas, ça monte bien davantage qu’ici… tu agis pas comme monsieur tout le monde. tu le deviendras jamais mais aucun problème. clairement pas en fait, bien loin surement. « vous avez choisi ? »   tu te fais sortir de tes rêveries par une demoiselle. madame veut savoir ce que tu manges, logique. sauf que toi, tu restes indécis sur ton choix, clairement… « je sais pas, vous me conseillez quoi ? » que tu demandes tout en reprenant ta lecture de la carte sauf qu’un truc te gène. un truc que t’arrives pas vraiment à identifier mais qui se trouve bel et bien là… un truc chez elle, comme un souvenir lointain… « on se connait ? » que tu finis par demander, comme ça… la mémoire vraiment défaillante. dommage. les souvenirs qui ne reviennent pas mais elle, elle saura bien te le faire comprendre…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 477 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : @self.
★ âge : 23
Lun 9 Juil - 10:14

tu n’arrivais pas à le croire qu’il se trouvait, dans le bar où tu travaillais. assis comme le roi du monde. tu avais mis ton passé derrière toi depuis longtemps, mais il semblait déterminé à te rattraper. il semblait déterminé à te faire savoir que tu n’avais pas fait que des jolies choses. alcee en faisait partie. tu ne savais pas ce que tu faisais avec lui. tu ne savais qu’on pouvait aimer une personne pendant une nuit et la jeter au petit matin. il te l’avait appris, et ça avait fait mal. ouvrir les yeux sur ce monde si laid avait fait mal. ça t’avait aussi un peu plus enfoncée dans ses méandres. tu laissas le menu à cet homme que tu avais si bien connu physiquement avant de t’éclipser t’occuper d’autres clients en priant pour qu’une autre serveuse reprenne cette table à ta place. personne ne le fit, et tu dus te résoudre à y retourner, en jouant l’indifférence. si tu ne disais rien, il ne se rappellerait pas de toi. si tu ne disais rien, alors tu n’aurais pas à revivre ce moment humiliant où tu l’avais vu avec une autre fille. je sais pas, vous me conseillez quoi ? tu soupiras. ça t’aurait arrangé qu’il ne joue pas les indécis. qu’il commande son plat sans avoir à demander des conseils. tu ne voulais pas lui parler. tu ne voulais pas te souvenir. pourtant, tu n’avais pas vraiment le choix. alors alors, le burger ou les chicken wings sauce barbecue. tu leur disais toujours la même chose à ces clients, même si tu n’avais jamais goûté les plats que le cuisto préparait. tu travaillais dans un bar après tout, pas dans un restaurant. tu pensais bien t’en sortir, mais il leva les yeux vers toi alcee. il leva les yeux comme s’il te reconnaissait. on se connait ? tu soufflas un peu. il te laissait le choix de lui sortir un mytho qui te protégerait, ou une vérité qui ferait mal. tu ne savais pas quoi choisir. tu ne savais pas quoi faire face à lui. on t’avait pas préparé à ça. on t’avait pas préparé à revoir ces connaissances rencontrées dans une période de ta vie que tu préférais oublier. malheureusement, tu murmuras, incapable de mentir. il fallait que t’assumes. il fallait que t’affrontes ce pauvre type qui n’avait vu en toi qu’un moment de soulager la pression le temps d’un instant. tu lui en voulais pourtant toujours un peu de t’avoir traiter comme une moins que rien. quoi que, tu t’en rapprochais beaucoup à l’époque. vous avez choisi alors ? tu ne voulais pas qu’il insiste plus sur le fait que vous vous connaissiez. tu voulais juste qu’il commande son plat, et qu’il te laisse tranquille. pas besoin de remuer le passé. pas besoin de remuer le couteau dans la plaie. t’avais changé. tu ne ressemblais en rien à la fille qu’il avait réussi à mettre dans son lit après seulement quelques mots échangés. petite chenille transformé en papillon.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
to infinity and beyond
✩ messages : 777 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Ven 13 Juil - 15:12

Tu ne te sens pas forcément bien ici, pas forcément à ta place. Voir des filles à moitié dénudées, ça ne ressemble plus au spectacle que tu apprécies. Trop facile, trop évident. Ta fille à la salopette réveillé en toi des envies d’un peu plus de challenge. Elles deviennent toutes un peu fade à côté d’elle. Tellement que tu reconnais pas de suite la silhouette, presque pas, en face de toi. Au départ t’agis comme n’importe quel client à ne pas trop savoir quoi commander. Rien ne t’attire vraiment tout comme le lieu… pas forcément ta faute, pas forcément la leur, ça ne matche tout simplement pas ce soir… tu ne comprends pas trop pourquoi elle soupire la serveuse. Son job reste d’aider les clients à choisir non ? Pourquoi elle ne sourit pas, ça te donne encore moins envie de rester là.  « alors alors, le burger ou les chicken wings sauce barbecue. »sans doute ce que tu vas manger ce soir. Sauf que le regard remonte et que tu le remarques enfin, ce drôle de truc, ce minois qui te rappelles des souvenirs sans que tu n’arrives vraiment à savoir lesquels. Trop vieux, pas assez important pour, tu ne sais pas mais elle reste ce mystère tout simplement . « malheureusement,» qu’elle te répond, te faisant bien comprendre qu’elle ne doit pas être très enchantée de te revoir maintenant… tu ne réponds pas, tu restes concentré sur elle, tentant d’avoir une réponse, de comprendre finalement qui elle peut te rappeler. Dans quel contexte tu faisais sa connaissance. Trop de questions qui viennent prendre possession de ton esprit sans que tu ne saches laquelle poser en premier… « vous avez choisi alors ? » Qu’elle prononce finalement te sortant par la même occasion de ta rêverie. « le burger. » Que tu réponds assez vite avant de lui attraper doucement le bras pour l’empêcher de partir. « pourquoi je me souviens pas de te connaitre ? » que tu viens dire le plus naturellement au monde, trop sans doute pour le contexte dans lequel vous vous trouvez… pour la vérité à prononcer…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 477 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : @self.
★ âge : 23
Lun 16 Juil - 11:53

tu n’aimais pas travailler ici. être serveuse, ce n’était pas ce que tu voulais faire. tu n’avais jamais eu vraiment d’idées, mais ce n’était définitivement pas là que tu voulais finir ta vie. d’habitude, tu arrivais quand même à faire des efforts avec les clients. tu souriais un minimum. mais tu ne pouvais pas avec celui-ci. tu ne pouvais pas avec alcee, vu la manière dont s’était terminé la brève aventure que vous aviez eu ensemble. il s’était comporté un con. un vrai con. et maintenant, il ne semblait même pas te reconnaître. ça t’arrangeait dans un sens, parce que tu ne voulais pas avoir à expliquer pourquoi tu n’étais pas amicale. il penserait sûrement que c’était à cause du nombre de clients. ou alors parce que tu n’aimais pas ton boulot. ce qui était le cas aussi. le burger. il finit par choisir. vous aviez d’autres plats sûrement très bon, mais tu ne voulais pas faire d’efforts avec lui. tu voulais t’en aller le plus vite possible. t’éloigner de cet homme qui te rappelait un passé que tu avais décidé d’oublier. des tas de conneries à répétitions qui ne collaient plus avec celle que tu étais devenue. pourquoi je me souviens pas de te connaitre ? tu soupiras. l’interrogatoire commençait. il allait te mettre d’encore plus mauvaise humeur en te faisait ressasser ces souvenirs. la nuit avec lui avait été agréable, mais le reste.. pour le reste tu préférais ne pas y penser. ne pas penser aux jambes de cette fille enroulée autour de lui. ses lèvres de sangsue collées au moindre bout de peau qu’elle pouvait atteindre. probablement parce qu’une heure plus tard t’avais déjà la tête entre les jambes d’une autre femme. tu dis en haussant les épaules, feignant l’indifférence, alors que tu avais été tant en colère sur le moment. je dis ça comme ça bien sûr. tu lui balanças un faux sourire avant de s’éloigner avec sa commande. tu aurais au moins le temps de digérer un peu la situation. de reprendre tes esprits pour revenir le servir la tête froide. peut-être que tu pourrais cracher dans son plat ? non, tu valais mieux que ça. mieux que t’abaisser à son niveau. tu transmis la commande en cuisine, avant de retourner t’occuper d’autres clients. des clients avec lesquels tu n’avais pas couché. des clients qui ne connaissaient pas la faiblesse dont tu avais pu faire preuve dans le passé.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
to infinity and beyond
✩ messages : 777 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Mar 17 Juil - 16:48

tu souris, tu lui souris tout en ne pouvant t’empêcher de remarquer qu’elle n’apprécie pas ta présence, vraiment pas, qu’elle voudrait être loin. encore plus quand elle t’avoue te connaitre, comme si t’avais été le pire des mecs avec elle. c’est une possibilité, t’es pas le meilleur mais tu ne dis jamais que tu vas l’être. alors tu sais pas trop, tu tentes de dénicher dans un coin de ton esprit qui elle est, tout ce qui a pu se passer entre vous. mais non, tout est toujours flou, tellement flou pour toi, bien plus que flou d’ailleurs, c’est comme un page blanche que rien ne pourra combler…  rien à par elle. elle qui te fait face, elle qui ne veut pas te parler, pas te rencontrer, pas t’observer… « probablement parce qu’une heure plus tard t’avais déjà la tête entre les jambes d’une autre femme. je dis ça comme ça bien sûr. » et là tu comprends mieux, pourquoi elle fait cette tête, pourquoi elle a pas envie de te parler davantage, pourquoi elle préfère partir loin que de rester près de toi. « c’est fort probable. » que tu viens dire n’ayant peur de rien. parce que oui, tu es ce genre de type, le genre qui s’attache pas, le genre qui donne pas son cœur, qui veut pas de quelque chose de sérieux. « j’ai toujours préféré les plaisirs fugaces, je penses pas que ça soit un crime. » que tu viens rajouter… tu sais pas si elle prendra bien, tu es même certain qu’elle détestera tout cela mais tu es bien incapable d’agir autrement. tu ne peux malheureusement rien dire de plus, elle s’en va, te laisse et tandis qu’elle continue de déambuler entre les clients, tu tentes de ne pas la lâcher. un amusement, le seul que tu peux trouver dans un tel endroit… seule occupation que tu peux avoir en attendant ton plat, en attendant de la revoir et de pouvoir raviver un peu plus longtemps certains souvenirs…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 477 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : @self.
★ âge : 23
Lun 23 Juil - 18:33

il fallait que tu t’échappes de là. avant d’en dire trop. avant que ces mauvais souvenirs reviennent et que tu te sentes à nouveau amère. ton boss disait toujours que ce n’était pas bon pour les affaires, de ne pas sourire, mais tu n’allais pas te forcer face à ce type de ton passé. ça t’arrangerait même qu’il ne remette pas les pieds ici finalement. il ne le referait sans doute pas vu ta manière de te comporter, et de lui parler. pas question de faire des efforts avec un abruti pareil. tu en croisais assez pour savoir qu’ils n’apportaient jamais rien de bon. travailler en tant que serveuse t’avait confirmé dans cette idée. encore plus aujourd’hui. c’est fort probable. j’ai toujours préféré les plaisirs fugaces, je penses pas que ça soit un crime. tu levas les yeux au ciel. il pensait sérieusement que ça pouvait excuser le fait qu’il se soit servi de toi pour évacuer ses pulsions avant de se précipiter vers une autre. tu pensais que vous aviez passé un bon moment. pas si bon que ça finalement vu qu’il ne s’était même pas caché pour faire sa petite affaire. tu ignoras ces dernières paroles avant de regagner la salle principale pour servir tes autres tables. au moins ça t’empêchait de penser qu’il était là, probablement en train de te suivre du regard en se demandant d’où il te connaissait. ça ne t’aurait pas étonné qu’il ne se souvienne plus de toi. il avait l’air de ce genre de type. le genre qui passe d’une femme à une autre sans même prendre la peine de se souvenir de la précédente. le genre de type que tu détestais par excellence. pourtant, tu fus bien obligé de revenir à lui pour lui apporter un plat. bon appétit. tu lanças machinalement en posant ton assiette devant lui. tu ne lui demandas pas ce qu’il voulait de plus comme tu le faisais avec les autres clients parce que tu n’étais pas sûre de vouloir connaître la réponse. il te demanderait sûrement plus de détails sur ce qui s’était passé entre vous, même si tu semblais avoir été plus que clair à ce sujet. je promets pas de pas avoir craché dedans. tu lanças en même temps qu’un sourire plutôt faux. tu ne l’avais pas vraiment fait, mais ça, il ne pouvait pas en être vraiment sûr.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
to infinity and beyond
✩ messages : 777 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Mer 25 Juil - 12:17

tu comprends pas trop pourquoi elle t’en veut. dans le fond, t’as rien fait de mal. tu as juste agi comme tu l’as fait habituellement, t’y peux rien si cette meuf elle a pensé que tu allais lui offrir la lune, c’est pas ton genre. ça le deviendra plus jamais. un long soupire franchi tes lèvres, tu ne peux faire autrement… tu la regardes au loin, son envie de ne pas t’approcher, elle prend son temps avant de venir te servir ton plat. mais toi, t’en profites pour ne pas la lâcher du regard, pour ne rien faire d’autre que l’observer, tenter de te rappeler mais c’était sans doute une de ses journées brumeuses, celle que tu avais assez souvent fut une époque. elle est révolue maintenant, un peu, t’es différent au moins rien qu’un peu, c’est pas grand-chose pourtant. tu la vois finalement revenir vers toi et tu souris même si elle pas du tout. « bon appétit.» qu’elle vient dire mais tu ris parce que tu vois bien comme c’est faux, combien ça la tue de te dire ça. ouai elle est rancunière, ça te fait sourire gentiment, tu prends toujours trop bien trop à la légère, tu sais bien… «  merci, je peux avoir un coca ? » que tu viens demander rien que pour qu’elle revienne à la table… pour pouvoir en savoir plus sur elle, son prénom déjà ça t’aidera à te rappeler ou son corps nu ouai, meilleur moyen d’éveiller tes souvenirs… « je promets pas de pas avoir craché dedans. » tu éclates de rire, tu ne peux pas t’en empêcher, c’est plus fort que toi, c’est vraiment la seule chose que tu peux faire dans une telle situation. « j’adore ton petit caractère. » que tu viens lui dire avant de prendre ton hamburger à deux mains et de le dévorer. « délicieux avec ce petit gout en plus. » tu te doutes bien qu’elle ne l’a pas fait mais tu rentres dans son plan, juste parce que l’envie de te prends comme ça…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 477 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : @self.
★ âge : 23
Dim 29 Juil - 14:36

tu n’avais plus qu’à lui servir son stupide cheeseburger, et tu serais tranquille pour le reste de la soirée. peut-être que tu aurais encore le droit à quelques regards insistants, mais tu n’aurais plus à revenir à sa table avant qu’il n’ait fini. c’est ce qui te motiva à ne pas demander à une autre serveuse de s’occuper de lui. tu pouvais gérer, tant que tu ne passais pas trop de temps avec lui. tu n’étais pas sûre de la manière dont tu réagirais s’il te cherchait trop. il fallait que tu gardes ton calme. juste que tu gardes ton calme. ce n’était pas bien compliqué, pas vrai ? merci, je peux avoir un coca ? tu lui lanças un regard noir, tout de suite éclipsé par ce sourire faux dont tu t’armais depuis qu’il s’était assis à l’une des tables dont tu t’occupais. tout de suite. tu sifflas entre tes dents. toi qui pensais être tranquille une fois que tu lui aurais apporté son repas, il ne semblait pas être du même avis que toi alcee. il faisait exprès de ne te le demander que maintenant pour être sûr que tu reviennes. c’était petit de sa part. il éclata de rire quand tu le prévins pour son burger, à croire que ça l’amusait vraiment. j’adore ton petit caractère. tu levas les yeux au ciel. lui, il te tapait sur les nerfs. pas sûr que tu l’adores encore quand il aura décidé de te servir ton coca sur la tête. tu répliquas, une lueur agacée dans les yeux. t’étais certaine qu’il savait aussi bien que toi qu’il était en train de te pousser à bout. seule ta patience désignerait le vainqueur, et tu ne voulais pas lui laisser ce privilège. une expression de dégoût passa sur ton visage quand il croqua dans son hamburger. délicieux avec ce petit gout en plus. tu ricanas. je me remercierais le cuisiner de ta part alors. tu réagissais vraiment comme une gamine, mais c’était de sa faute à lui. il appréciait de te voir t’énerver, et tu étais incapable de ne pas réagir aux piques qu’il pouvait te lancer. vous ne valiez sans doute pas mieux l’un que l’autre finalement. autre chose ou je peux retourner servir d’autres relous dans ton genre ? l’avantage avec les autres, c’est qu’ils n’étaient pas lui. en les regardant, tu n’avais aucun souvenir d’une fabuleuse nuit dont l’euphorie s’était envolée à la minute où tu l’avais vu avec une autre femme. heureusement d’ailleurs, tu ne pourrais plus travailler ici sinon.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
to infinity and beyond
✩ messages : 777 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Mar 31 Juil - 21:56

te parler ne fait nullement partie de ses envies, pas plus que pour le service sauf que toi, t’as pas envie de couper court à vos conversations. t’as envie de la redécouvrir un peu puisque tu l’as oubliée. puisque t'es vite passé à autre chose mais là, de suite, t’as plutôt envie de prendre ton temps de l’observer, de la faire venir encore et encore… elle a envie de te tuer pour un simple coca, ça te fait rie, tu ne peux pas t’en empêcher de la voir s’énerver de la sorte pour un simple coca… pas comme si t’allais lui demander d’aller baiser dans les toilettes, là elle aurait pu te lancer un regard noir. il te trompe pas son sourire, tu sais bien que dans le fond ça la fait chier de se retrouver face à toi. « . tout de suite.» qu’elle te répond sans la moindre envie pourtant, ça te fait rire… « t’es un amour. » que tu viens répondre ironiquement… elle te fait vraiment rire ce soir par sa drôle d’attitude et puis le coup du j’ai craché dedans, c’est tellement enfantin que tu ris comme un enfant. laissant un petit commentaire se perdre en douce, tout en douceur… [color=#cc6600]« pas sûr que tu l’adores encore quand il aura décidé de te servir ton coca sur la tête. » qu’elle vient te dire et tu en ris à nouveau… « j’attends de voir. » que tu glisses du tact au tac dans un sourire. elle ne le fera pas pour ne pas se retrouver renvoyée… et dans le fond, même si elle le fait tu l’auras mérité d’une manière ou d’une autre non ? tu ne peux pas t’empêcher de faire un petit commentaire sur le burger en le goutant, rien que pour la faire rager davantage… « je me remercierais le cuisiner de ta part alors. » tu souris tout en dévorant ton plat, c’est bon, tu ne peux le nier même si c’est plutôt elle que tu regardes, que tu dévores davantage que ton plat…. parce que t’aimes pas ne pas avoir de souvenirs, que t’aimerais te rappeler si elle était bonne au moins… surement avec un caractère pareil… « autre chose ou je peux retourner servir d’autres relous dans ton genre ? » qu’elle glisse plus forcée que volontaire, c’est certain…. « pas pour le moment mais tu pourras revenir pour le dessert… » ce n’était pas dans ses plans de s’attarder mais là, il a plus trop envie de s’en aller…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 477 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : @self.
★ âge : 23
Ven 3 Aoû - 20:52

ça te tuait d’être au boulot. d’être forcée d’agir avec un minimum de tenue en compagnie de ce crétin que la situation amusait de toute évidence. il savait que tu ne pouvais pas en faire qu’à ta tête. il l’avait bien deviné. et c’était pour ça qu’il s’amusait avec toi. qu’il jouait à te rendre folle avec ses demandes et ses commentaires inutiles. ce genre d’hommes était l’illustration parfaite du pourquoi tu détestais ce boulot depuis toujours. ils semblaient parfois penser que tout leur était dû. qu’ils étaient les rois du monde. ils n’étaient rien en réalité. juste des poivrots, leur cul posé sur une chaise en attendant que leur dose de courage quotidien les rende encore plus insupportables. alcee n’en était pas à ce point, mais ce n’était pas pour autant que tu pouvais le supporter. t’es un amour. tu serras les dents, en te contentant de lui faire un sourire qui se voulait ironique. un peu de patience, et tu risquais de l’être encore plus si il continuait dans sa lancée. j’attends de voir. qu’il dit quand tu avouas qu’il risquait d’aimer son coca sur sa tête. il n’avait aucune idée de quoi tu pouvais être capable quand on te cherchait de trop. même si tu n’étais pas du genre sanguine, tu avais ta limite, comme tout le monde. et elle risquait bientôt d’exploser par sa faute. fidèle à ton poste, tu lui demandas s’il avait besoin d’autre chose, ou si tu pouvais disposer, ce que tu espérais pouvoir faire à tout prix. tu avais besoin de t’éloigner un peu de cet homme avant de perdre complètement les pédales. tu n’arrivais pas à croire qu’il arrive à t’atteindre aussi facilement après trois ans. ça n’avait aucun sens. pas pour le moment mais tu pourras revenir pour le dessert… il était vraiment trop exigeant. vraiment trop agaçant aussi. avec ton sourire faux toujours collé sur les lèvres, tu lui fis une révérence avant de t’éloigner, pour commander au barman son foutu coca. tu pris énormément de temps avant de revenir à sa table, presque à reculons. quand tu fus assez proche, tu fis mine de trébucher pour que tout le contenu de ton verre atterrisse sur ses vêtements. avec un air innocent, tu pris la première serviette qui te venait sous la main pour éponger les dégâts, sans vraiment y mettre du tien. quelle maladroite ! je suis vraiment désolée. il savait aussi bien que toi que ce n’était pas le fruit du hasard. il savait que ce n’était pas la maladresse qui avait causé cet incident. ça l’était pourtant aux yeux du reste du bar.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
to infinity and beyond
✩ messages : 777 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Sam 4 Aoû - 12:43

tu appréciais qu’elle reste, seulement parce qu’elle y ait contrainte. parce qu’elle préférait mille fois se coltiner des poivrots en train de lui mettre une main aux fesses plutôt que toi. parce que eux, ils n’avaient pas couché avec elle mais sans doute qu’ils s’en souviendraient bien mieux que toi. tu soupires tout en la regardant prendre son temps pour te ramener ton coca, elle a pas tellement envie de te faire le moindre plaisir, t’as compris. elle va même tout tenter pour te faire chier, tu le vois bien à chaque seconde mais tu rentres pas dans son jeu. t’agis autrement, toujours pour la déstabiliser, pour la faire enrager aussi sans même le remarquer… son sourire totalement faux sur toi et cette envie de te tuer qui grandit à chaque seconde qui passe. t’as pas peur pour ta vie, elle a pas l’air d’une meurtrière même si elle ne t’apprécies pas totalement, tu le ressens bien, tu le vois bien… sauf qu’elle te surprend, pour la première fois aujourd’hui, son pied qui semble trébucher et toute la scène que tu vois au ralenti. tu sais bien qu’elle l’a fait exprès, qu’elle n’attendait que ça, te mouiller, te faire chier de la sorte, te rendre dingue en agissant comme ça. mais tu te contentes de sourire tout en la laissant éponger les dégâts, pas assez, le moins possible pas vrai ? toujours… « quelle maladroite ! je suis vraiment désolée» qu’elle vient dire jouant parfaitement la comédie… mais tu savais comment réagir, toujours. « ce n’est rien, juste un peu de maladresse… » que tu prononçais alors que dans le fond, ce n’était pas cela, ça en était même loin, tout avait délibéré… « quel dommage, le service était excellent jusque-là, j’avais même prévu de laisser un gros pourboire… » que tu viens soupirer, elle ne devait pas se douter que t’étais riche, que t’étais nullement en train de mentir, que clairement elle venait de passer à côté d’une belle petite somme…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 477 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : @self.
★ âge : 23
Mar 7 Aoû - 15:22

tu te conduisais sûrement comme une enfant, à être énervée pour une histoire qui s’était passée il y a plus de deux ans. tu ne lui en voulais plus directement, mais tu lui en voulais d’être assis là aujourd’hui, sans aucun souvenir de toi. il te forçait à te remémorer cette soirée que tu aurais préféré oublié. ce sentiment de trahison que tu avais ressenti quand tu l’avais vu avec une autre femme, alors qu’il ne t’avait rien promis. tu avais voulu jouer la grande fille, mais au final, tu n’étais qu’une gamine en mal d’amour. tu détestais qu’il puisse te faire ressentir ça à nouveau. son coca sur ton plateau, tu fis exprès de le renverser sur lui. plus puéril, il n’y avait pas. comme si ce n’était pas voulu, tu te confondis en excuses. mais il n’était pas dupe alcee. il voyait bien que tout ça n’était qu’une comédie montée de toutes pièces. ce n’est rien, juste un peu de maladresse… tu hochas la tête, ton air innocent toujours collé sur le visage. tu essayais d’éponger la tâche, sans vraiment y mettre du tien. le but était de le pousser à partir d’ici, pas le contraire. tu voulais seulement qu’il s’en aille. ne plus le revoir aussi. ce n’était pas beaucoup demandé. quel dommage, le service était excellent jusque-là, j’avais même prévu de laisser un gros pourboire… tu levas les yeux au ciel en reprenant un peu de distance. les clients disaient tous ça quand tu avais le malheur de passer près d’eux sans leur accorder la moindre attention. à croire qu’ils étaient prêts à payer le prix fort pour avoir ce serait-ce qu’un sourire. c’était débile selon toi. les hommes étaient stupides. je veux rien de ta part. je pense que t’en as déjà fait assez. le pire était sûrement qu’il ne s’en souvenait pas. ça te confortait un peu plus dans l’idée qu’il était toujours le même. toujours aussi abruti. tu ne t’attendais pas à mieux de sa part. pas de dessert je suppose ? tu espérais qu’il dise non. tu espérais qu’il règle et qu’il s’en aille le plus vite possible. pour ta santé mentale.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
to infinity and beyond
✩ messages : 777 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Ven 10 Aoû - 12:13

tu ne comprenais pas son énervement parce que pour toi, seul comptait le temps présent. le passé ne servait à rien, il était loin, bien trop pour le rattraper, bien trop pour compte aussi. mais ce n’était pas son cas, elle qui ne perdait pas un seul instant pour te faire comprendre que tu l’avais blessé. sans même le savoir, sans en avoir la moindre idée avant de la revoir, toi qui ne te souvenais même plus d’elle… tu souris même si elle vienne te renverser du coca dessus. tu souris même si elle t’éponge à peine. surtout parce qu’elle voulait déclencher chez toi de l’énervement. sauf que tu en étais loin, tellement loin, toujours aussi collé, toujours aussi loin de t’énerver ce qui ne pouvait l’empêcher de s’énerver un peu plus... te voir partir, c’est tout ce qu’elle avait en tête, tout ce que tu refusais de faire comme pour mieux la rendre folle… tu ne peux t’empêcher de lui dire que t’allais lui laisser de l’argent, un putain de gros pourboire, pour elle mais que t’hésite… parce que son attitude n’est pas des meilleures… tu vois immédiatement la réaction dans son regard, cet étonnement certain. toi tu penses que l’argent achète tout, elle ne droit peut-être pas être d’accord. « je veux rien de ta part. je pense que t’en as déjà fait assez. » qu’elle vient te dire, tu devrais pas relancer, tu devrais pas continuer à jouer ce  jeu dangereux mais tu le fais pourtant comme un con… « trop de plaisir pour que tu le supportes ? » rétorquer plutôt que de tenter de comprendre, comme un vrai con… « pas de dessert je suppose ? » elle veut te voit partir, tellement que toi t’as clairement envie de faire l’inverse de continuer dans une toute autre direction… « ça dépend, qu’est-ce que tu as de bon à proposer ? » que tu demandes dans un sourire étrange, parce que t’as pas envie d’aller dans son sens, pour le moment…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 477 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : @self.
★ âge : 23
Mar 21 Aoû - 13:23

il fallait qu’il parte. il fallait qu’il quitte le bar pour que tu puisses te calmer. pour que tu puisses continuer d’assurer ton service sans avoir envie de crever les yeux de quelqu’un. il faisait le beau, assis à sa table. il te cherchait depuis le début, sans même savoir qui tu étais. sans même se souvenir de la soirée que vous aviez passé ensemble. tu ne pouvais pas oublier si facilement toi. tu ne pouvais pas l’oublier, parce que tu avais un petit être qui te rappelait ton erreur. il n’en savait rien évidemment. il ne devait même pas se souvenir qu’il n’avait pas enfilé de protection ce soir-là… trop de plaisir pour que tu le supportes ? tu rigolas jaune, énervée par cette confiance qu’il avait manifestement en lui. il devait jubiler de voir qu’il arrivait à t’atteindre aussi facilement. tu aurais aimé que ce ne soit pas le cas, mais tu n’arrivais pas à prendre assez sur toi pour lui donner au moins l’impression d’être insensible à ses propos. si seulement.. tu soufflas, en espérant que ce serait le dernier commentaire qu’il te ferait ce soir. le dernier commentaire qu’il te ferait à jamais. tu ne voulais pas le revoir alcee. tu ne voulais pas qu’il revienne ici pour s’amuser encore avec toi. ça dépend, qu’est-ce que tu as de bon à proposer ? tu levas encore un fois les yeux au ciel. tu avais l’impression de ne faire que ça avec lui. impossible de cacher ton agacement. tu allais lui répondre quand le barman de service ce soir entra dans ton champ de vision. sheri, la babysitter au téléphone. ta fille est malade. une lueur de panique passa dans ton regard alors qu’il passait sur alcee. tu hochas la tête, avant de t’éloigner, sans explication. tu n’avais pas à lui en donner. tu n’avais pas à te justifier de quoi que ce soit. tu reviendrais pour son dessert, quand tu serais certaine que tout allait bien. tu passas derrière le bar, avant de prendre le téléphone dans tes mains. tu écoutas les explications de ta babysitter, tes yeux croisant parfois ceux d’alcee. tu t’assurais de ne jamais le soutenir trop longtemps, par peur qu’il comprenne. tu ne lui avais jamais rien demandé parce que tu n’attendais rien de lui. ça n’avait jamais été le cas, et ça ne changerait pas.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
to infinity and beyond
✩ messages : 777 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Dim 26 Aoû - 21:14

elle voulait que tu t’en ailles et ça te donnait envie de rester, tellement que tu laissais de côté tout ce qu’elle pouvait bien tenter de faire pour que tu t’en ailles. elle s’énervait de plus en plus et toi, tu jubilais davantage à chaque seconde. ça devenait plus fort que toi, continuer de l’emmerder un petit peu et de passer du temps en sa compagnie aussi. c’est con, mais tu l’appréciais bien de pouvoir passer du temps avec elle, de pouvoir tenter de te rappeler des souvenirs qui s’étaient fait la malle un peu trop loin. tu avais beaucoup de mal à les ramener à la surface. elle ne gardait vraiment pas une bonne image de toi mais tu pouvais totalement survivre avec sa mauvaise impression, clairement… « . si seulement..» tu souris doucement. « ça peut toujours s’arranger, je suis disposé à donner du plaisir. » que tu lâches sans vraiment te retenir, tu sais bien qu’elle risque de mal le prendre mais tu t’en moques. t’agis sur le moment tout simplement c’est le genre de choses que tu sais faire… tout comme commander un dessert que tu n’as nullement envie de manger dans l’unique but de la contraindre à rester un peu plus longtemps en sa compagnie. ça l’énerve, ça te fait sourire sauf qu’une tierce personne entre dans votre conversation.« sheri, la babysitter au téléphone. ta fille est malade.» qu’on vient dire et tu ne dis rien, tu ne remarques pas grand-chose non plus. comment ça pourrait te venir à l’esprit qu’il s’agit de ta fille ? tu n’en as clairement aucune idée et tu la laisses repartir doucement. tu laisses passer le temps, s’éloigner pour répondre au coup de fil. tu tiens pas compte du temps qui passe et elle finit par revenir près de toi et tu souris doucement. « tout va bien  pour ta fille ? » que tu demandes doucement. parce que tu es ainsi, tu n’aimes clairement pas savoir les autres mal…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 477 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : @self.
★ âge : 23
Mer 29 Aoû - 13:31

jamais une soirée ne t’avait autant fait regretté de ne pas avoir quitté ton travail. de rester travailler ici malgré ta réticence à venir bosser. tout ça à cause d’un client. tout ça à cause d’un homme que tu espérais ne jamais revoir de ta vie. tu avais pourtant gardé un bout de lui. tu aimais un bout de lui, sans qu’il puisse jamais s’en douter. c’était peut-être ce qui te rebutait autant. de voir que tu aimais sa fille plus que tout au monde, mais que lui te rendait folle de rage. il s’en amusait. il aimait te voir perdre ton calme devant les commentaires qu’il te balançait de façon innocente, mais qui te touchaient plus qu’ils n’auraient dû le faire. ça peut toujours s’arranger, je suis disposé à donner du plaisir. le majeur que tu lui montras se dressa de lui-même, mais tu n’eus pas le temps d’ajouter quoi que ce soit. ton collègue vint t’empêcher de sortir une grossièreté amplement méritée. il te sauva la mise, mais pour t’annoncer une nouvelle qui te descendit un peu plus. en jetant un dernier coup d’oeil à alcee, tu lui faussas compagnie pour prendre cet appel qui tu l’espérais, ne serait pas trop grave. la babysitter te demanda de ne pas t’inquiéter, avant de préciser qu’il ne s’agissait que d’un peu de fièvre et qu’elle avait les choses en main. ça te soulagea, rien qu’un peu. mais la boule qui était apparue dans ton ventre ne s’en alla pas pour autant. elle ne le ferait que quand tu pourrais enfin serrer ta fille dans tes bras. que quand tu te serais assurée que ce n’était rien de grave. tu raccrochas, prenant le temps de souffler un peu avant de devoir affronter à nouveau d’alcee. tu avais pu voir que personne ne s’était occupé de ta table pendant ton coup de fil. tu aurais aimé que ce soit le cas, mais il semblait que c’était à toi de le faire malgré tout. tu ne cherchas même pas à faire semblant que tout allait bien quand tu revins vers elle. tu étais épuisée par toutes les émotions que tu ressentais. ça faisait beaucoup pour une soirée. tout va bien  pour ta fille ? tu fronças un peu les sourcils, surprise qu’il te pose la question. surprise qu’il s’intéresse à tes problèmes. en même temps, tu ne pouvais t’empêcher de te sentir soulagée qu’il n’ait pas deviné. que l’idée que ce soit sa fille ne lui soit pas venue à l’esprit. tu n’aurais pas pu le gérer. oui, rien de grave. tu soufflas, en soupirant légèrement. un peu de fièvre, c’est tout. t’avais aucune idée de la raison pour laquelle tu avais rajouter ça, alors que tu ne voulais pas qu’il sache qu’il avait une fille. sûrement pour qu’il évite de te demander des détails. oui, c’était pour ça.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
to infinity and beyond
✩ messages : 777 ✩ avatar : markel williams
✩ crédits : axelle (avatar) gifs (tumblr) signature (astra)
★ âge : 22
Mer 5 Sep - 10:51

tu te laisses aller, tu dis les mots comme il sorte et tu ne peux t’empêcher de rire en voyant son majeur se lever dans ta direction. elle ne se laisse pas faire et c’est pour cela que tu continues d’agir de la sorte. c’est pour cela que tu continues de la chercher tout simplement, de faire tout ton possible pour l’emmerder, pour la faire réagir, ça devient un petit jeu pour toi. t’es bien parti, t’attends le moment du dessert, t’attends ce moment avec impatience sauf qu’il n’arrive pas. sauf qu’il est loin, bien loin quand quelqu’un vient la voir et lui parler de son enfant. c’est con mais quand ça parle d’enfant et de soucis, t’as moins envie de la charrier… tu le voyais sur sa tête, ça l’avait un peu secouée sans que tu ne saches vraiment ce qui s’est passé… et tu ne peux t’empêcher de venir lui demander si sa fille va bien… t’as aucune idée que c’est la sienne, t’as aucune idée de rien, tu penses juste à cet enfant qui peut avoir un souci… « oui, rien de grave. . un peu de fièvre, c’est tout. » qu’elle vient te dire et tu hoches de la tête. t’es un peu rassuré de savoir que ce n’est rien de grave. « ouf alors. » que tu viens dire doucement… « elle s’appelle comment ? » que tu viens demander… t’arrives pas à t’en empêcher, t’adores les enfants et tu ne sais pas faire autrement…

_________________
entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

the past always comes back (alcee)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» les back lead
» Choix de back lead
» Tirer au back tension en extérieur
» back lead
» jean claude vd the come back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Je viens du Sud.-