AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

don't let me down. (sheri)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Dim 1 Juil - 12:14

Après le travail, Sarah n'avait de nouveau pas envie de rentrer chez elle. Parce qu'elle ne sait plus où elle en est, pas du tout. Bouleversée, envahie par des sentiments contradictoires. La culpabilité, l'amour, la nostalgie... Tout à la fois. Elle a besoin de sortir, de s'aérer... Comme trop souvent en ce moment. Elle a besoin de ses amis... De sa meilleure amie. Sheri, c'était sa meilleure amie avant d'être la cousine des Fleury. Elle, elle sait tout de l'histoire de Sarah, dans les moindres détails. Et puis... Elle la connaît sûrement assez bien pour voir que les sentiments qu'elle a pour Gabriel, seront toujours plus forts que ceux qu'elle aura jamais pour Gaël. Elle a aimé ce dernier, mais pas de la même façon. Peut-être même que ça relève davantage de l'affection que de l'amour. Elle est perdue, Sarah. Elle n'a aimé que deux hommes dans sa vie, et peut-être qu'un seul au final. Même avec elle, elle a peur que leur amitié soit gâchée parce qu'elle prendrait le parti de Gaël. D'un côté, Sarah pourrait comprendre. Après tout, ils sont mariés... Elle n'a pas été forcée, loin de là. Elle était certaine de le vouloir, à l'époque. Il y a eu une longue période où Sheri a coupé les ponts... Abandonné Sarah au moment où elle avait le plus besoin d'elle. Quand Gabriel n'était plus là, que ses lettres n'arrivaient pas. Sheri a fait en sorte de se faire pardonner, mais ça n'empêche que Sarah a toujours peur qu'elle aussi, elle disparaisse de nouveau. Enfin, elle entre dans le bar où elle travaille, s'avance jusqu'au comptoir. « Salut. » dit-elle avec le sourire. Ça lui met tout de suite du baume au cœur, de la voir, même si là aussi, elle craint de trop se laisser aller, en lui parlant de toutes ces histoires. « Ça va ? Azelie aussi ? » demande-t-elle. Parce qu'elle sait que pour elle non plus, ce n'est pas simple.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Lun 2 Juil - 13:35

tu ne t’attendais pas à la voir là sarah. dans le bar où tu travaillais. pas aussi tôt en tout cas. et pas toute seule. peu importe la raison de sa venue, tu avais senti que quelque chose clochait dès le moment où elle avait franchi la porte et qu’elle s’était dirigée vers toi. tu la connaissais depuis longtemps sarah. depuis l’enfance même. vous aviez grandi ensemble. vous aviez appris avec le temps à discerner vos humeurs sans même vous parlez. c’était sans doute grâce à ça que tu avais compris que quelque chose clochait, et ce, malgré son sourire. même après t’être éloignée d’elle, tu parvenais toujours à le deviner. à croire que c’était un sixième sens que tu n’avais pas perdu. salut. ça va ? azelie aussi ? tu avais de la chance que le bar soit plutôt calme. tu pourrais prendre le temps de lui parler. le temps de savoir ce qui la tracassait. avec un sourire, tu hochas la tête. tout allait bien pour toi, à quelques disputes près. rien qui changeait de d’habitude en fait. même si vous vous disputiez toujours pour des raisons ridicules, tu savais que tu pouvais compter sur milhan pour n’importe quoi. il te l’avait prouvé à de nombreuses reprises. je vais bien, la petite aussi, et toi ? tu veux que je te serve quelque chose ? si elle avait des choses à raconter, tu pensais que ce serait un bon moyen de lui délier la langue. un bon moyen aussi pour elle de se sentir un peu pendant quelques instants. qu’est-ce qui t’amène ici ? je te manquais trop ? tu savais que ce n’était pas pour ça, mais un peu d’humour semblait de vigueur si elle avait réellement des problèmes. ça pourrait certainement lui faire du bien au moral. tu continuas de sourire, parce que t’étais contente qu’elle vienne te voir toi malgré ton absence au moment où elle en avait le plus besoin. c’était une période difficile pour toi, et même si tu ne lui avais jamais avoué les vraies raisons de cette soudaine indifférence, ça t’avait quand même fait mal de devoir la laisser. surtout en réalisant que tu avais loupé une période importante et toute aussi difficile pour elle. mais elle était là, et ça te faisait du bien de voir qu’elle t’avait donné une chance de redevenir l’amie exemplaire que tu étais avant.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Mar 3 Juil - 16:00

Ce soir, Sarah n'avait pas la force de rentrer... Pas avec tout ce qu'elle avait en tête. C'est alors naturellement, même trop, qu'elle a pris la direction du bar où travaille Sheri. Sheri, perdue une fois mais revenue vers elle... Comme avant. Mais Sarah, elle a toujours peur de perdre quelqu'un. Elle n'a pas eu de papa, Gabriel est parti avant que Sheri ne l'abandonne à son tour. Cette année-là avait été terrible. Quand elle pensait ne pas pouvoir tomber plus bas, elle dégringolait encore. Mais Gaël était là... Il était là, et il la soutenait. Il lui donnait l'impression d'avoir quelqu'un, d'être aimée, indirectement, de celui dont elle n'avait plus aucun signe de vie. Des coups durs, et pourtant, elle est toujours debout, elle a surmonté bien des choses même si elle est encore jeune. Elle n'abandonne pas si facilement, la blonde, quand bien même elle aurait pu être le genre de fille désenchantée, si brisée qu'elle n'aurait plus jamais cru en l'amour ni en rien d'autre. Elle aurait pu mal tourner, oui. Ce n'est pas un petit verre qui la tuera. Elle en a besoin. Sheri dit aller bien, sa fille aussi. Ça fait au moins une bonne nouvelle... Peut-être qu'elle n'appréciera pas, tout ce que Sarah a à lui confier. Mais qu'est-ce qu'elle y peut, si elle l'aime encore ? « Un whisky, s'il-te-plaît. » Tant pis si ça lui arrache la gorge, ça ne fera pas d'elle une alcoolique non plus. Son amie tente un trait d'humour. Ça la fait sourire, simplement. Trop ailleurs pour rire à gorge déployée comme elle le faisait du temps où elle ne savait pas ce que c'était, d'avoir des problèmes de ce genre. « Un peu... » souffle-t-elle. C'est vrai quand même, que son amie lui manque parfois. Elle a toujours peur de la perdre, sans pouvoir rien y faire. Elle regarde un peu autour d'elle, constate qu'elle devrait avoir le temps de parler un peu avec elle. Et elle soupire, « Je suis dans la merde, Sheri... » Elle ne peut sûrement s'en prendre qu'à elle-même, pour être dans cette situation. Quelle idée de s'être mariée ? À Gaël, surtout ? Aujourd'hui, elle se dit qu'elle aurait eu besoin de quelqu'un pour la freiner, pour lui dire que ce n'était pas une bonne idée. Peut-être qu'elle aurait reconsidéré la chose avant de le faire... « Gabriel est rentré... » dit-elle d'abord, testant la réaction de son amie avant de poursuivre. Elle ne sait pas s'ils ont eu le temps de se revoir depuis. « C'était par hasard, ça m'a perturbée plus que ça ne l'aurait dû... Et j'ai fait une bêtise. » Dimanche dernier, au repas chez les Fleury... Elle résume trop, ne sait pas vraiment comment faire pour entrer dans les détails sans passer pour une épouse indigne. Est-ce que le regard de Sheri sur elle va changer ?

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Mar 3 Juil - 20:47

ça t’inquiétait de la voir ici. ça t’inquiétait de voir cette expression sur son visage. celle qui essayait de faire comme si tout allait bien, mais qui cachait quelque chose de plus sérieux en dessous. tu ne la connaissais que trop bien cette expression. tu l’avais arboré pendant des années, pour cacher la trahison de tes parents. pour cacher au monde que ta vie n’était qu’un vaste mensonge dans lequel on t’avait embourbé sans que tu n’en aies la moindre idée. c’était pendant cette période que tu avais cessé d’être son amie à sarah, parce que tu n’assumais pas la vérité. tu n’avais pas non plus envie d’être sauvée. mais ça ne voulait pas dire que tu avais le droit d’abandonner tes amies au moment où ils en avaient le plus besoin. tu n’avais pas été là pour sarah. tu l’étais aujourd’hui, et tu étais heureuse qu’elle te refasse assez confiance pour venir te confier ses problèmes. quoi que c’était peut-être l’alcool qui l’avait attirée. un whisky, s'il-te-plaît. tu hochas la tête, avant de lui servir en vitesse. même si ce n’était pas ton métier, tu pouvais t’improviser barmaid de temps en temps, quand l’occasion s’y prêtait. aujourd’hui était une bonne occasion, puisque c’était pour une amie. un peu... tu souris, doucement, en attendant la vraie raison de sa venue ici. elle n’était pas venue que pour toi, t’en étais sûre. et tu savais aussi qu’elle ne tarderait pas à te le dire. je suis dans la merde, sheri... gabriel est rentré... c'était par hasard, ça m'a perturbée plus que ça ne l'aurait dû... et j'ai fait une bêtise. tu fronças les sourcils. tu savais bien que ton cousin était rentré, ton oncle t’avait prévenu, mais tu ne voyais pas ce qu’elle avait pu faire de mal. tu voulais qu’elle continue. tu voulais qu’elle te le dise sans que tu aies besoin de l’y pousser, mais elle ne semblait pas vouloir le faire. il faudrait que tu lui tires les vers du nez. qu’est-ce que t’as fait sarah ? tu sais que tu peux tout me dire. ça ne pouvait pas être pire que ce que toi tu avais pu faire. que ce que les personnes que tu fréquentais à l’époque avaient pu faire. tu avais vu beaucoup de choses. des choses qui faisaient passer les tracas du quotidien pour des broutilles. face au silence de ton amie, tu repris la parole. c’est si grave que ça ? tu ne voyais pas ce qui avait pu se passer mal à ce dîner, hormis le fait que sarah était maintenant avec gaël et pas gabriel. elle avait refait sa vie après sa disparition. c’était son droit le plus légitime. tu ne voyais pas ce qui la touchait à ce point. peut-être la culpabilité de retrouver son ancien amour ? tant d’hypothèses qui se bousculaient dans ta tête mais qu’elle seule pourrait confirmer ou non. tu t’inquiétais vraiment pour sarah. tu t’inquiétais de savoir ce qui avait bien pu arriver pour qu’elle soit dans cet état.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Mer 4 Juil - 0:41

Loin de boire tous les soirs ou toutes les semaines, Sarah en a pourtant besoin ce soir. Un whisky, quelque chose de fort pour oublier qu'elle veut quitter Gaël après seulement quelques mois de mariage... Qu'elle aime Gabriel plus que tout au monde. Elle sait qu'elle fera inévitablement de la peine à son mari, et que leur relation de frères sera encore plus désastreuse qu'elle ne l'est aujourd'hui... Mais passer sa vie avec un homme qu'elle n'aime pas ? Pas autant qu'elle l'imaginait ? Impossible. C'est sûrement fou, oui, et elle doit en parler à Sheri. C'est sa meilleure amie, avant d'être la cousine des deux hommes. Elles se sont connues, bien avant ça, et Sheri sait bien que Sarah est tout sauf une mauvaise personne. Bien au contraire... Elle pense souvent à ne faire de peine à personne, quand elle souffre le martyr. Gabriel, il a de nouveau tout changé, rien qu'avec quelques mots d'amour, une sincérité qui a touché Sarah... De l'amour plus qu'elle n'en a jamais connu même dans les yeux de Gaël. Sheri lui a manqué, oui, mais ça se voit tout de suite que ce n'est pas complètement pour ça qu'elle est là. Elle lui explique, ne se rendant pas forcément compte que c'est flou pour son amie. Pour elle, c'est encore si présent... Dans son esprit, pour toujours. Les mains de Gabriel sur son corps, son regard sur elle. Pas un simple flirt, non. Sheri lui assure qu'elle peut tout lui dire, et Sarah tente de prendre son courage à deux mains, alors qu'elle lui demande si c'est si grave que ça. Ça l'est, sûrement. Mais son amie, elle doit être comme tout le monde... Se souvenir combien ça l'a anéantie de perdre Gabriel, la manière dont elle parlait de lui, tout le temps, en bien. Sa manière aussi de se remettre en question plutôt que de le traiter de tous les noms d'oiseaux. « Je l'ai défendu devant Gaël, devant leurs parents... Et Gaël l'a frappé. » explique-t-elle, pour resituer un peu, avant de prendre une petite gorgée de whisky. Rien que ça, ça lui brûle la gorge. « Il avait la lèvre en sang alors j'ai voulu l'aider, et puis... On s'est embrassés... Enfin il a commencé, je l'ai fait encore... Je lui ai dit ce que je ressentais, et ça a failli aller bien plus loin, chez ses parents. » souffle-t-elle. Quand bien même elle rêvait de quelque chose de plus beau, de plus romantique... Elle sait qu'elle l'aurait laissé faire. Elle en avait envie, sans même penser à son mari sur le moment. C'était mal, si mal. Mais Gabriel, c'est celui qu'elle n'aurait pas dû remplacer... Qu'elle n'a même pas su remplacer d'ailleurs. « Je l'aime, Sheri... Je l'aime plus que Gaël. Je sais que je devrais pas, mais c'est plus fort que moi. Je suis prête à tout envoyer en l'air pour lui... » dit-elle en retrouvant le regard de son amie.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Mer 4 Juil - 13:06

elle avait fait une erreur. sarah avait fait une erreur, et elle avait l’air de s’en vouloir affreusement. tu ne savais pas encore ce que c’était, mais tu étais bien placée pour savoir qu’une personne avait forcément le droit à l’erreur, et que cette erreur ne devait pas forcément la définir. tu savais qu’une erreur ne pouvait pas juger du bien ou du mal. qu’une erreur ne voulait rien dire. c’était juste une chose qui arrivait par inadvertance et qu’on regrettait ensuite. ce n’était pas une fin en soi, puisqu’il y avait toujours un moyen de se rattraper. de se faire pardonner. tu ne savais pas si sarah était venue chercher un moyen de demander pardon, ou juste une oreille objective pour se confesser. tu n’étais ni l’un ni l’autre, sachant que ce n’était pas à toi qu’elle avait fait du mal, et qu’il semblait s’agir de ta famille en plus. de la seule vraie famille qu’il te reste, hormis celle que tu t’étais construite toute seule. je l'ai défendu devant gaël, devant leurs parents... et gaël l'a frappé. tu hochas la tête. ça ne t’étonnait pas de lui. il avait toujours était le plus sanguin. le plus jaloux aussi. celui que tu aimais le moins, même si en soit, il ne t’avait jamais rien fait à toi. tu n’aimais pas juste pas comment il se comportait avec les autres. ce que te disait sarah en était la preuve une fois de plus. il avait la lèvre en sang alors j'ai voulu l'aider, et puis... on s'est embrassés... enfin il a commencé, je l'ai fait encore... je lui ai dit ce que je ressentais, et ça a failli aller bien plus loin, chez ses parents. je l'aime, sheri... je l'aime plus que gaël. je sais que je devrais pas, mais c'est plus fort que moi. je suis prête à tout envoyer en l'air pour lui... tu aurais certainement dû lui en vouloir d’avoir trompé son mari, aussi infime cette tromperie pouvait-elle être. tu aurais dû lui en vouloir de s’être jouée de ton cousin. mais tu souriais. tu souriais de toutes tes dents, comme si rien de tout ça ne t’importait. c’était le cas dans un sens. tout ça ne t’importait pas parce qu’il s’agissait de gabriel. tu t’attends à ce que je te dise quoi sarah ? que t’a merdé ? ouais t’as merdé. tu lui soufflas, en prenant un air sérieux que tu n’arrivas pas à garder très longtemps. t’as merdé certes, mais merde, t’es faite pour être avec gabriel, on le sait aussi bien l’une que l’autre. la nouvelle de son mariage avec gaël t’avait étonnée, mais tu avais compris qu’elle essayait de retranscrire ses sentiments sur lui. tu ne pouvais pas lui en vouloir de s’être consolée avec un homme qui ressemblait à s’y méprendre à celui qu’elle avait tant aimé. tu ne pouvais pas lui en vouloir pour ça. et tu ne pouvais pas non plus lui en vouloir d’avoir céder à son amour pour gabriel. tu savais que ça arriverait un jour ou l’autre maintenant qu’il était rentré. maintenant qu’ils pouvaient enfin être réunis.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Mer 4 Juil - 18:01

Sarah n'avait jamais été du genre à faire des bêtises. Enfant calme, enfant protégée par un grand-frère qui lui a donné tout l'amour dont elle avait besoin. Elle a été malheureuse parfois, c'est vrai. Parce que sa mère a elle n'était pas comme les autres, pas comme l'image idéale qu'elle s'en faisait. Et son père... Disparu. Elle n'avait que Rémi, et il la protégeait de tout, même des hommes. Et elle a toujours compris qu'il voulait faire attention à ce qu'ils ne brisent pas son petit cœur innocent. Aujourd'hui, elle n'est plus la même. Elle aurait pu ne pas savoir aimer, avec les hommes qui sont passés par les draps de sa mère. Mais non. Elle a aimé Gabriel, inconditionnellement, à l'instant où il l'a regardée. Le coup de foudre, elle l'a souvent décrit comme ça. Elle n'avait pas peur de parler de lui, parce qu'elle y croyait dur comme faire. Elle savait qu'il reviendrait... Et puis, à force de lettres laissées sans réponse, elle s'est dit que ça ne valait plus la peine. Qu'il l'avait oubliée quand elle se torturait toute seule. Ça l'a rendue faible, vulnérable. Elle s'est laissée aller avec Gaël, tout en sachant au plus profond d'elle qu'il n'était pas son grand amour. Avec Gaël, elle pensait être capable de voir la vie en rose, comme elle avait su le faire en une seule soirée passée avec Gabriel. Mais jamais ce n'est venu. Puis, il a refait surface. Il a tout changé, une nouvelle fois, tellement qu'aujourd'hui, elle est prête à tout quitter pour lui, parce qu'elle sait que ça en vaudra la peine. Avec Gabriel, c'est aimer à perdre la raison, et pas aimer raisonnablement, ou aimer juste parce qu'il faut avancer... Elle est allée trop loin, à ne pas résister à la tentation de l'embrasser encore et encore. Elle le voulait, ne pensait pas aux conséquences. Elle raconte tout à son amie. Et alors qu'elle devrait probablement lui rappeler qu'elle est mariée... Elle sourit, puis elle prend soudainement un air sérieux. « Je sais, je sais... » répète Sarah, sans plus oser la regarder. Être infidèle, ce n'est pas son genre, et pourtant... Il lui a retourné la tête. Puis Sheri reprend bien vite, lui disant qu'elles savent l'une comme l'autre qu'elle est faite pour Gabriel. Elle le sait, au plus profond d'elle. Et elle ne regrettera rien. « Mais c'est grave... Non ? Ça fait même pas six mois que je suis mariée, et je suis prête à tout lâcher... J'ai pas envie de faire de la peine à Gaël, tu sais... » souffle-t-elle. Elle pense aux autres, quand même. Dire qu'avant, elle craignait que Gabriel ne puisse jamais lui pardonner... Le baiser qu'il lui a donné, la manière qu'il a eu de la toucher... ça voulait tout dire. « Putain je peux pas vivre sans lui. » lâche-t-elle, plus crûment qu'elle ne l'aurait voulu. Ça fait du bien de le dire, de vider son sac.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Jeu 5 Juil - 12:00

elle venait de cracher le morceau sarah. elle venait de t’avouer avec tromper gaël, avec gabriel. tu aurais certainement dû lui en vouloir, ou lui dire qu’elle avait fait une sacrée connerie. mais tu ne pouvais pas t’y résoudre. tu ne pouvais que sourire. sourire parce qu’ils étaient faits l’un pour l’autre, et parce que maintenant que ton cousin était rentré, ils pourraient reprendre là où ils en étaient. c’est tout ce que tu pouvais leur espérer. elle n’avait rien à faire avec gaël, sarah. c’était à l’autre jumeau qu’elle était destinée. ça avait toujours été le cas. tu aurais aimé toi, vivre un amour aussi fort. tu aurais aimé avoir quelqu’un qui se souciait autant de toi. quelqu’un qui pensait à toi à l’autre bout du monde. elle avait de la chance sarah. elle avait de la chance de retrouver un homme pareil. t’espérais juste qu’il lui pardonnerait d’avoir refait sa vie. je sais, je sais... mais c'est grave... non ? ça fait même pas six mois que je suis mariée, et je suis prête à tout lâcher... j'ai pas envie de faire de la peine à gaël, tu sais... tu haussas les épaules. c’était sans doute grave, mais tu n’arrivais pas à être objective. tu n’arrivais pas à l’être parce que tu n’avais jamais vraiment aimé son mari. gabriel avait toujours été ton préféré. le plus doux. le plus gentil. il était parfait pour ta meilleure amie. il était parfait pour rendre une femme heureuse. tu ne pouvais pas en vouloir à sarah pour avoir vu la même chose que toi. pour l’avoir senti. tu ne pouvais pas lui en vouloir d’avoir craqué. c’était des choses qui arrivaient. elle n’avait pas besoin de se sentir aussi coupable. putain je peux pas vivre sans lui. tu lui souris doucement avant de poser ta main sur la tienne. même si tu n’avais pas été là pour elle durant la période où elle avait perdu gabriel, tu te doutais que ça avait dû être difficile. tu te doutais que ça devait l’être encore plus maintenant qu’il était rentré et qu’elle n’avait pas le droit de l’avoir. tu n’osais imaginer les questions qu’elle devait se poser. tu leur as parlé ? tu voulais savoir si elle l’avait dit à gaël. ou même si elle s’était expliqué avec gabriel. c’était une solution délicate pour elle, mais tu étais certaine que la communication était sûrement sa meilleure arme. tu vas quitter gaël ? encore une question que tu te posais, et que tu étais certaine que sarah avait retourné dans tous les sens. quoi que tu fasses, il faut que tu sois honnête tu sais. il s’agissait de ta famille, de la sienne aussi maintenant. elle ne pouvait pas continuer à leur mentir sur ses sentiments, ni même à se mentir à elle-même. elle devait être avec gabriel, c’était un fait, mais elle ne devait pas non plus le cacher à son mari sous peine de lui faire plus de mal que nécessaire. même s’il n’était pas le plus sympa, il ne méritait pas ça.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Jeu 5 Juil - 15:28

La vie passe, et on ne prend pas forcément le chemin qu'on devait prendre. Sarah, elle a ce sentiment-là, depuis qu'il est revenu. Avant, elle se disait qu'elle aimait Gaël, qu'elle avait fait le bon choix tant elle était certaine que Gabriel l'avait oubliée, quand elle n'avait que lui à l'esprit par le passé. Mais savoir qu'il lui a écrit, car même si elle n'a pas de preuve... ça change tout. Quand elle a lu la peine dans ses yeux, elle a ressenti la même. Un peu comme si tout ce qu'il pouvait ressentir l'affectait elle aussi. Comme si sa joie ou son malheur faisaient la pluie et le beau temps dans le cœur de la blonde. Quand Gabriel n'était pas là, Sarah ne se posait pas autant de questions. Mais aujourd'hui, tout est différent. Parce qu'elle sait qu'elle va quitter Gaël pour lui. Elle serait prête à n'importe quelle folie pour cet homme. Ce qu'elle ressent, ça la dépasse. Ça va au-delà de tout. Ils n'ont échangé que quelques baisers, mais elle considère qu'elle a trompé son mari, d'autant plus quand son cœur est déjà ailleurs. Elle explique tout cela à Sheri, parce qu'elle ne l'a pas si mal pris qu'elle le pensait. Après tout, même si elle a toujours préféré Gabriel, elle aurait pu se ranger du côté de celui qui va se retrouver seul à la fin dans toute cette histoire. En vérité, Sheri n'a pas l'air de tant accorder d'importance à la peine qu'elle peut faire à Gaël au passage, puisqu'elle hausse les épaules. Et non, Sarah ne peut pas vivre sans Gabriel. Elle a pourtant essayé, mais elle en revient toujours au même. « J'en ai parlé avec Gabriel pour le moment... Je lui ai dit que je le choisissais, et tellement d'autres choses... Il a dû me prendre pour une folle je te jure. Mais il sait et c'est clairement pour ça que ça a failli déraper. » souffle-t-elle, ses joues devenant un peu plus roses d'un coup. Il suffisait de quelques secondes de plus pour que les vêtements tombent sur le carrelage de la salle de bain de ses parents. Elle se souvient de tout, comme si elle avait encore les marques de ses mains sur sa peau. « Et oui, je vais quitter Gaël du coup... Je vais pas te dire que j'y ai beaucoup réfléchi. Ça va de soi, en fait. » Tout ce qu'elle fait pour Gabriel, c'est comme ça. Ça vient sans qu'elle n'ait à se poser de questions, quand bien même elle culpabilise... Hors de question de jouer sur les deux tableaux. Il faut seulement qu'elle trouve comment annoncer ça à son mari maintenant. « Je vais être honnête avec lui aussi, mais il le déteste déjà... J'ai pas envie d'empirer les choses, et en même temps... Je pense qu'on ne peut pas faire pire que ça. » Elle ne comprend toujours pas, ce qui les a poussés à entrer dans une telle compétition, surtout venant de Gaël. Il a sûrement toujours voulu le dépasser, oui, mais elle, elle se serrait les coudes avec Rémi. Elle a du mal à concevoir une telle haine au sein d'une fratrie. « Peut-être que je l'ai jamais aimé autant, mais tu sais... Il a tellement compté. Il était là tout le temps. J'ai l'impression de m'être servie de lui. » explique-t-elle.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Ven 6 Juil - 23:53

tu ne savais ce qu’elle comptait faire sarah. ta meilleure amie. tu te doutais légèrement du jumeau qu’elle choisirait, mais tu ne pouvais pas le savoir exactement. après tout, elle avait d’abord choisi gabriel, avant de se tourner vers gaël. tu pouvais comprendre ses raisons, tu pouvais aussi comprendre qu’il s’agissait d’une situation compliquée, mais aujourd’hui s’apparentait au même schéma. juste à l’inverse. tu sentais bien que ça la tourmentait. qu’elle ne savait pas quel choix faire. mais tu ne pouvais l’aider en rien, car cette décision lui appartenait à elle seule. une décision qu’elle ne devrait pas prendre à la légère. elle portait une alliance. elle ne pouvait plus aller et venir au gré de ses envies. le mariage appartenait à ces choses sérieuses qu’on ne devait faire qu’une fois dans sa vie. le genre de choses qu’on voyait durer pour la vie. la pauvre sarah allait sûrement devoir recommencer de zéro. avec le bon cette fois. j'en ai parlé avec gabriel pour le moment... je lui ai dit que je le choisissais, et tellement d'autres choses... il a dû me prendre pour une folle je te jure. mais il sait et c'est clairement pour ça que ça a failli déraper. et oui, je vais quitter gaël du coup... je vais pas te dire que j'y ai beaucoup réfléchi. ça va de soi, en fait. tu ne pouvais pas t’empêcher d’être heureuse pour eux. tu ne pouvais pas t’empêcher de ressentir cette joie incommensurable pour ces deux êtres destinés l’un à l’autre. le destin les avait réuni pour une raison, et certainement pas pour celle de les voir se séparer une nouvelle fois. ils méritaient mieux que ça. mieux que les épreuves qu’ils avaient dû traverser pour se retrouver. je vais être honnête avec lui aussi, mais il le déteste déjà... j'ai pas envie d'empirer les choses, et en même temps... je pense qu'on ne peut pas faire pire que ça. peut-être que je l'ai jamais aimé autant, mais tu sais... il a tellement compté. il était là tout le temps. j'ai l'impression de m'être servie de lui. tu pouvais comprendre ce qu’elle avait ressenti. tu pouvais comprendre ce besoin de se rapprocher d’un homme qui ressemblait tant à celui qu’on avait aimé. tu n’avais jamais connu un amour aussi puissant, mais tu pouvais l’imaginer. je pense que tu devrais reprendre un verre. avant même qu’elle ne t’ait donné son accord, tu allas chercher la bouteille pour la resservir. tu te fichais bien du fait qu’elle n’ait pas fini son verre, ou même qu’elle n’en veuille pas un autre. de plus, l’alcool possédait cette faculté de tout arranger, à court terme du moins. tu sais que quoi que tu fasses, je te soutiendrais, pas vrai ? son choix semblait déjà être fait. mais une dispute et elle pouvait très bien se réveiller en pensant que gaël demeurait le bon choix. triangle amoureux, situation compliquée. tu ne voulais pas te trouver à sa place, à choisir lequel des deux hommes qu’elle aimait passerait le reste de sa vie avec elle. il faudrait sans doute plus d’alcool finalement.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Sam 7 Juil - 16:27

Pour Sarah, Gabriel s'est imposé comme une évidence... Dès la nuit où ils se sont rencontrés. Il était beau, dans son uniforme, à porter la fierté du pays. Ce n'était pas un adieu, mais un au revoir quand elle a dû le quitter. Elle savait au fond d'elle qu'elle le reverrait, quand bien même elle avait peur pour lui, qu'il soit blessé et qu'elle ne puisse pas l'aider. Pire, qu'il rejoigne les anges sans jamais qu'elle puisse le revoir. Elle a versé des torrents de larmes pour lui, quand il servait sous le drapeau canadien. Il va bien, et c'est l'essentiel. Elle aurait tout donné pour ça... Et maintenant, elle le veut à ses côtés. Qu'ils passent le reste de leur vie ensemble, et Dieu sait qu'ils ont du temps devant eux. Au grand soulagement de Sarah, Sheri ne la juge pas. Elle a même l'air contente pour elle, pour eux. Évidemment, Sarah choisissait Gabriel... Elle lui aurait tout pardonné, malgré son caractère rancunier. Un homme comme lui, ça ne court pas les rues. Elle le sait, Sarah, elle l'a su à l'instant où elle l'a vu. Les épreuves ne sont pas terminées, non. Sarah doit d'abord quitter Gaël, trouver un moyen de le faire en le blessant le moins possible. Mais elle... Elle ne peut plus attendre d'être réunie avec Gabriel. Trois ans, c'était long. Des mois d'attente, puis la résignation... Avant de finalement réaliser qu'il n'y aura toujours lui. Dans tous les cas, elle sait qu'elle devra être honnête, et elle le sera. Le visage de Sarah est bien plus détendu que depuis qu'elle est arrivée. Ça lui a fait tellement de bien, de tout pouvoir dire à Sheri. D'ailleurs, celle-ci lui ressert un verre avant même d'avoir eu son accord. Pour fêter ? Pour se détendre encore un peu ? « Et c'est tout après hein... » souffle-t-elle avec un petit sourire. Il ne manquerait plus que Gabriel la voit avec une gueule de bois. Ce n'est vraiment pas l'image qu'elle veut lui donner. Comme une jeune femme dont le couple vient tout juste de naître, elle veut toujours être au mieux de sa forme, la plus jolie possible pour lui plaire. Comme s'il ne pouvait plus l'aimer d'un coup... Sheri la rassure une nouvelle fois, lui disant qu'elle la soutiendra quoi qu'elle fasse. Ça réchauffe un peu plus le cœur de Sarah qui lui adresse un beau sourire, « Merci, ça compte beaucoup tu sais... Et je me disais que tu dirais que c'était injuste pour Gaël, tout ça... Enfin je suis soulagée que tu le prennes comme ça. » lui dit-elle. Assez parlé d'elle. Maintenant, elle n'aura plus qu'à lui dire ce que ça aura donné. Elle sera très certainement la première au courant de tout. Elle aimerait bien savoir ce qui se passe dans la vie de son amie, si elle a un homme en tête. « Et toi alors ? Un homme en vue ? » demande-t-elle. Elle, elle s'est toujours dit qu'il y aurait quelque chose avec Milhan... Quand bien même Sheri ne le voit que comme un ami, il est quand même le père de la petite.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Dim 8 Juil - 22:48

tu voulais l’aider sarah. vraiment. mais tu ne voyais pas quels conseils lui donner alors que le choix semblait déjà clair et limpide. le coeur de ta meilleure amie n’avait jamais battu que pour gabriel. ça se voyait. même elle l’avouait. gaël ne représentait qu’une solution de secours. un pansement pour recouvrir la vraie blessure. le trou que la disparition de son jumeau avait laissé dans le cœur de la blonde. tu ne pouvais lui offrir qu’un peu de réconfort pour traverser cette nouvelle épreuve difficile. un peu de réconfort, et d’autres verres de whisky si elle te le demandait. et c'est tout après hein... tu ne pus t’empêcher de rigoler doucement. ça peut t’aider à te sentir moins mal. tu devais avouer que l’alcool ne représentait qu’une solution de secours, tout comme gaël d’ailleurs, avant d’affronter les vrais problèmes. elle aurait beaucoup de choses à régler sarah avant de pouvoir vivre librement avec l’homme qu’elle aimait vraiment. de la paperasse surtout. signer les papiers du divorce. déménager. tu n’aurais sans doute pas le courage de traverser tout ça, mais si il fallait en passer par là pour avoir une vie heureuse, tu savais que sarah le ferait sans hésiter. tu l’avais toujours trouvé plus courageuse que toi la blonde. plus déterminée. merci, ça compte beaucoup tu sais... et je me disais que tu dirais que c'était injuste pour gaël, tout ça... enfin je suis soulagée que tu le prennes comme ça. même si gaël faisait partie de ta famille, tu réalisais qu’elle n’aurait plus rien à faire avec lui maintenant que gabriel avait retrouvé le chemin de la maison. gaël avait beau aimé sarah, il ne le ferait jamais autant que son frère. ces deux-là partageaient quelque chose de fort. quelque chose que ton cousin ne pourrait jamais comprendre. je veux juste te voir heureuse. il n’y avait rien d’autre à ajouter. tu te fichais de l’homme avec lequel elle finissait tant que tu la voyais sourire. tant que tu ne la voyais plus jamais triste. son bonheur importait plus que tout le reste. plus que le ressentiment que pourrait ressentir son mari. le sujet bouclé, sarah eut la bonne idée de te renvoyer la balle. comme s’il y avait quelque chose à dire sur ton cas désespéré. et toi alors ? un homme en vue ? tu secouas négativement la tête. tu aurais bien bu la fin de son verre à sa place, mais tu n’en avais pas le droit. pas pendant que tu travaillais. j’ai pas le temps pour ça tu sais. ton excuse ne valait sûrement rien à ses yeux, mais il s’agissait pourtant de la vérité. entre azelie et le boulot, tu n’avais pas le temps de rencontrer quelqu’un. tu n’avais pas le temps pour une amourette qui ne durerait pas et qui te laisserait le cœur brisé. la dernière avait mal. au sens littéral comme figuré. la dernière t’avait conduit jusque dans les bras de milhan. la suite, sarah la connaissait. t’avais un talent certain pour te fourrer dans tes situations impossibles. ça ne pouvait pas se reproduire maintenant que tu avais un enfant.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Lun 9 Juil - 9:46

Sarah n'a jamais été du genre à voir en l'alcool une solution à ses problèmes. Non, elle est plutôt du genre à se poser mille questions avant de savoir comment les confronter. Et là, le principal problème, c'est Gaël. Comment le quitter en le blessant le moins possible ? C'est ce qui l'obsède le plus. Sheri la ressert en prétendant qu'elle se sentira moins mal. Déjà, elle va un peu mieux parce qu'elle a pu lui parler et se rendre compte que son amie ne la jugeait en rien. Au contraire, elle la pousse même largement dans les bras de Gabriel. Après tout, c'est lui que tout le monde préfère, parce qu'il est beaucoup plus doux, sûrement moins torturé aussi. Sarah se contente de sourire à son amie, puis elle la remercie, lui faisant part de son soulagement. C'est vrai, moralement elle aurait pu lui dire que ça ne se faisait pas de quitter Gaël pour Gabriel mais elle n'a jamais été moralisatrice. Sheri, elle a cet air à lui souhaiter tout le bonheur du monde, et ça met un peu de joie dans le cœur de Sarah. « Merci ma belle. » lui dit-elle, reconnaissante. Dire que quelques mois plus tôt, c'était encore tendu entre elle. Sarah n'avait pas bien vécu l'abandon de son amie, au moment où elle avait besoin d'elle plus que jamais. Perdre Gabriel, avoir cette certitude comme quoi il se fichait d'elle... C'était la pire chose au monde. Maintenant, elle sait qu'elle peut compter sur son soutien, en toutes circonstances, et elle doit bien admettre qu'elle n'a jamais vraiment su pourquoi son amie s'est éloignée. Mais remuer le passé alors qu'elle semble aller bien ? Ce n'est sûrement pas la chose à faire... Finalement, elle lui demande si elle a un homme en vue. Ça se pourrait bien ? Ou peut-être pas... Sheri lui dit ne pas avoir le temps pour ça, mais Sarah y voit surtout un prétexte. Evidemment, sa situation est un peu plus délicate puisqu'elle doit tenir compte de sa fille. Elle sait que son amie a connu bien des désillusions, plus qu'elle. Qu'elle est allée se consoler avec son meilleur ami et que c'est de cette manière qu'Azelie a vu le jour. « Peut-être que tu devrais prendre le temps... » suggère-t-elle. Sortir de cette case de mère pour redevenir un peu une femme. Elle voit bien qu'il manque quelque chose à son amie, qu'elle n'est pas si heureuse que ça. « Tu sais que si tu le veux, tu peux me confier Azelie pour sortir, faire de nouvelles rencontres. » ajoute-t-elle. Elle aimerait bien qu'elle trouve quelqu'un qui la rende épanouie... Quelqu'un de bien pour une fois, et qui ne lui fera pas de peine. Elle déteste voir ça dans les yeux de la blonde.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Lun 9 Juil - 10:57

tout ce qui comptait pour toi, c’était de voir sarah sourire. de la voir heureuse. tu te fichais de la personne qui la faisait se sentir comme ça, tant que c’était le cas. tu n’avais certes pas été là au moment où elle avait eu besoin d’une épaule amicale, mais maintenant, tu accepterais ta meilleure amie avec ses choix. même si elle choisissait de faire le mauvais. ce n’était pas à toi de juger. ce n’était pas à toi de lui dire quoi faire. sarah savait sans doute mieux que personne ce qui était bon pour elle. tout ce tu pouvais faire, c’était lui prêter une oreille attentive. être là pour elle quand elle avait besoin de se confier. besoin de faire le point. merci ma belle. tu te contentas de sourire. t’étais heureuse que gabriel soit revenu. heureuse que sarah retrouve l’homme de sa vie. tu avais toujours su que ce serait lui, et pas un autre. malgré son mariage pansement, tu ne t’étais pas trompée. gabriel était celui qu’il lui fallait. gabriel était celui auquel elle était destinée. très vite, la blonde te braqua le projecteur dessus, curieuse de savoir si quelqu’un faisait battre ton cœur de mère célibataire. tu lui sortis l’excuse que tout le monde utilisait. tu n’avais pas le temps. dans ton cas, cette excuse était vraie. entre ta fille, le boulot et les crises de jalousie de milhan, tu n’avais pas le temps de rencontrer qui que ce soit. tu n’avais pas le temps de donner à ton cœur ce qui lui manquait tant. peut-être que tu devrais prendre le temps... tu levas les yeux au ciel. c’était facile à dire quand on avait une enfant de presque deux ans qui couraient partout, curieuse de découvrir le monde. tu devais s’en cesse t’assurer qu’elle ne s’éloigne pas, ou qu’elle ne se fasse pas mal en tombant sur quelque chose. et quand tu ne la surveillais pas, tu étais trop épuisée pour faire quoi que ce soit d’autre. tu avais beau recevoir de l’aide, c’était un boulot à plein temps. tu sais que si tu le veux, tu peux me confier azelie pour sortir, faire de nouvelles rencontres. elle était adorable sarah. adorable de te proposer de prendre la petite. elle faisait partie de ces rares personnes auxquelles tu l’aurais confié sans appréhension. tu savais qu’elle ferait toujours attention. même si c’était le cas, j’ai l’impression de plus savoir faire tout ça. la séduction, les rendez-vous. je suis rouillée. il y avait tellement longtemps que tu n’avais pas pris de temps pour toi que tu ne savais presque plus comment faire. il y avait des siècles que tu n’étais pas allée chez le coiffeur, ou que tu n’avais plus mis de rouge-à-lèvres. tu sortais rarement avec tes amis le soir, et tu ne connaissais même plus les dernières musiques du moment. tu avais l’impression de ne plus faire ton âge. je suis très heureuse comme ça. tu lui sortis quand même à sarah, même si c’était un mensonge. tu savais qu’il te manquait quelque chose. de l’affection. de l’amour. ta fille t’en donnait, mais ce n’était pas la même chose. tu avais besoin de sentir que tu étais toujours une femme, et plus seulement une mère.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Lun 9 Juil - 13:15

Gabriel... Le choix de l'évidence. Le choix du cœur, depuis toujours. Depuis aussi longtemps qu'elle le connaît. Ce soir-là, tout devenait différent, jusqu'au regard qu'elle portait sur la vie en elle-même. Persuadée que l'amour faisait souffrir, elle s'en tenait à l'écart en se disant qu'il le fallait, qu'elle ne voulait pas connaître la peine comme d'autres. Pourtant... Elle sait mieux que personne ce que ça fait. Perdre l'être aimé, elle sait la douleur que cela inflige. Le savoir là-bas, en danger... Sarah craignait le pire. Gabriel perdu, puis retrouvé, dans des circonstances complexes. Elle va quitter Gaël, c'est une certitude. Quitter son mari ne faisait certainement pas partie de ses projets. L'évidence de ses sentiments pour Gabriel prend pourtant le dessus sur ce qu'elle envisageait. Elle pourrait tout changer pour lui, tout quitter aussi. Prête à tous les sacrifices par amour. En amitié aussi d'ailleurs. Elle propose justement à sa meilleure amie de garder sa fille, si jamais elle veut faire des rencontres. Elle pense aussi qu'elle devrait prendre le temps de voir des hommes. Non pas de les enchaîner, mais de sortir un peu, faire des rencontres pour se sentir aimée et désirée de nouveau. Comme toutes les femmes, comme n'importe qui, Sheri éprouve probablement ce besoin de recevoir et de donner ce genre d'amour. Elle ne veut pas croire qu'elle ne sache plus séduire... « Qui te dit que tu dois séduire ? Pourquoi pas eux ? » Elle ne devra pas forcément faire le pas. Parce qu'elle plaît, Sarah n'en doute pas un seul instant, mais elle imagine bien que son amie se braque parce qu'elle ne veut pas prendre de risques. Une vie sans prendre de risques équivaut à une vie sans saveur. Pas dupe pour un sou non plus quand elle l'entend prétendre que son bonheur ne dépend pas de ça, Sarah secoue la tête. « Je te connais, Sheri. » souffle-t-elle. Elle sent le mensonge à trois kilomètres. Elle sait qu'elle peut aussi tout dire à Sarah, qu'elle ne porterait aucun jugement sur elle comme elle le fait quand elle lui parle de Gabriel, pourtant déjà mariée à Gaël. En tout cas, elle ne la laissera pas lui faire croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. « Tu ne veux vraiment plus qu'on te voit comme une femme ? » Tout l'amour que lui donne la chaire de sa chaire diffère totalement de celui d'un homme. Les deux n'apportent clairement pas la même chose. Sarah ne connaît pas l'amour d'un enfant, elle devine seulement ce qu'il peut faire ressentir, comparé à celui qu'un homme porte à une femme. Elle aimerait que Sheri trouve son Gabriel elle aussi. Elle y croit pour elle en tout cas... Et pendant ce temps, Sarah rêve de devenir maman un jour, bien qu'il faille encore attendre un peu.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Mar 10 Juil - 17:56

ça t’allait de parler de sarah. de parler de ses déboires amoureux, et de ses retrouvailles avec gabriel. ça t’allait plus que bien, parce qu’au moins, il n’était pas question de toi. tu savais ce qu’elle pensait. que tu ne sortais pas assez. que tu devais trouver quelqu’un pour te rendre heureuse. pour sortir de cette routine dans laquelle tu t’étais installée. elle pensait également que quelque chose se passait avec milhan, le père de ta fille. mais non. excepté des disputes à propos de tout et de rien, rien n’était plus arrivé depuis cette fameuse de nuit où votre vie avait changé à tous les deux. une nuit d’ivresse qui avait engendré un petit ange auquel vous ne parveniez pas à résister. votre fille était la seule chose que vous aviez en commun. de toute façon, même si c’était le cas, tu ne saurais pas comment t’y prendre avec elle. tu étais différente de toutes ces filles avec lesquelles il couchait. tu n’avais rien de séduisant. qui te dit que tu dois séduire ? pourquoi pas eux ? tu haussas les épaules. l’idée de t’asseoir à un bar en attendant qu’un homme vienne te parler ne t’attirait pas tellement. c’était trop forcé comme rencontre. trop prévisible. tu ne voulais pas de ça. je sais pas.. je me sens pas tellement à l’aise avec ça en fait.. c’était la vérité. tu comprenais rarement quand quelqu’un flirtait avec toi. et quand c’était le cas, tu devenais aussi rouge qu’une tomate et te mettais à bégayer. t’étais irrattrapable. il te faudrait sûrement une bonne dose de confiance en toi pour arriver à trouver quelqu’un. je te connais, sheri. elle répondit à ton excuse. tu baissas la tête. c’est vrai qu’elle te connaissait bien sarah. depuis trop longtemps. tu ne veux vraiment plus qu'on te voit comme une femme ? tu ne savais pas réellement ce que tu voulais. tout s’était enchaîné tellement vite que tu n’avais pas eu le temps de réfléchir à la direction que tu voulais prendre, ou à ce que tu ferais une fois que ta fille serait assez grande. tu aurais aimé reprendre des études sans doute, quitter ce job que tu détestais pour faire quelque chose qui te plaisait vraiment. mais tu n’avais pas réfléchi à ce que tu ferais sentimentalement. c’était difficile d’allier vie de famille et vie sentimentale. encore plus quand le père de son enfant vivait avec soi. ça n’avait pas l’air de le gêner, mais toi si. bien sûr que non. tu soufflas. c’est comme si quelque chose me bloquait. je sais pas si c’est à cause milhan ou juste de moi, mais j’y arrive pas. tu ne t’attendais pas à ce qu’elle comprenne sarah. c’est vrai, elle avait presque toujours eu quelqu’un. même si sa situation était compliquée, elle n’avait jamais eu à se remettre en question de la sorte. c’était difficile pour toi. difficile de te faire à l’idée qu’il fallait que tu retrouves quelqu’un. encore plus vu tes mauvais goûts en matière d’hommes. il te fallait quelqu’un de gentil, et de patient. l’homme parfait. sauf qu’il n’existait pas, à ton grand malheur.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Mer 11 Juil - 0:43

Sarah estimait qu'elles avaient assez parlé d'elle. Désormais, elle voulait savoir ce qui se passait pour son amie. Elle se doute qu'avec sa fille, ce n'est pas simple d'être une femme et une mère à la fois. Ça doit être un véritable défi, de tout gérer à la fois, et elle l'admire pour le courage dont elle a fait preuve. Elle en a fait une enfant adorable en plus. Quand Sarah se trouve avec elles, qu'elle joue avec la petite, elle est impatiente à l'idée de devenir mère à son tour, pas forcément d'une grande famille, mais d'au moins deux enfants. Dans quelques années... Quand tout sera réglé, et stable. De Gabriel, s'il le veut aussi. C'est déjà clair dans sa tête qu'il n'y aura plus jamais rien avec Gaël, qu'elle va le quitter dans les prochains jours. Le pire, c'est qu'elle n'a même pas besoin de réfléchir à sa décision... Et c'est bien à la fois. Ça lui évite de tergiverser, d'avoir l'impression qu'elle joue avec eux. En attendant, elle tente de conseiller son amie. C'est vrai que ce n'est pas forcément à elle de faire le pas. Sarah est certaine que des hommes le feraient, parce qu'elle est jolie, qu'elle a ce côté sympathique même quand on ne la connaît pas. Après, elle n'est sûrement pas très objective non plus. « Peut-être que tu devrais t'entraîner alors... Pas forcément faire quelque chose, tu sais. Mais juste discuter, voir comment ça se passe. » explique-t-elle. Redevenir une femme ne veut pas dire coucher à tout va. Ce n'est pas Sarah qui lui conseillerait ça, elle qui n'a eu qu'un homme dans son lit. Son mari. Deux hommes séduits, pas plus. Sarah n'a pas besoin de connaître plusieurs hommes pour savoir que c'est Gabriel qu'elle veut. Et pour le reste de sa vie. En tout cas, elle voit clair dans ce que lui dit son amie. Elle sait qu'elle lui ment... Qu'elle prétend ne pas avoir le temps, comme tous ces gens qui ont peur, qui se bloquent. Elle lui pose une question, sûrement celle qu'il faut pour la situation. Sheri reste une femme. Une femme qui a des désirs et besoin d'une autre forme d'amour que celui d'un enfant, quand bien même elle sait que la petite lui en donne beaucoup. Elle est consciente, lui dit qu'elle fait un blocage... Mais à cause d'elle ou de Milhan ? Cela éveille la curiosité de Sarah. « A cause de Milhan ? Pourquoi ça ? » demande-t-elle. Elle sait que ce n'est pas facile tous les jours, mais qu'ils font en sorte de donner le meilleur à leur fille... D'être présents tous les deux malgré les circonstances de la grossesse de Sheri. Sarah garde ses remarques pour elle, voyant que son amie se pose déjà beaucoup de questions... Mais elle n'en pense pas moins, presque certaine qu'il y a quelque chose. Elle est du genre à penser qu'un dérapage veut tout dire, même si elle sait que Sheri venait de tomber de haut à l'époque.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Jeu 12 Juil - 10:38

tu n’aimais pas qu’on parle de toi. de ta vie sentimentale qui stagnait depuis quelques années. tu avais connu quelques hommes. pas des centaines, mais suffisamment pour savoir ce que tu manquais. tu avais d’ailleurs connu la plupart d’entre eux pendant cette période trouble où tu te cherchais. cette période où tu ne savais plus quoi penser de toi, de ta vie. la plupart d’entre eux avaient certainement profité de tes faiblesses pour t’avoir, et ça te donnait une raison de plus de te méfier, de rester en retrait. vu tes mauvais goûts en hommes, il valait mieux que tu fasses attention, avant de retomber de haut. tu avais une fille maintenant, tu ne pouvais plus te permettre de faire n’importe quoi. tu ne pouvais plus te permettre d’avoir le cœur brisé. azelie ne méritait pas de voir sa maman comme ça. peut-être que tu devrais t'entraîner alors... pas forcément faire quelque chose, tu sais. mais juste discuter, voir comment ça se passe. tu haussas les épaules. t’entraîner ? discuter ? tu ne voyais pas comment tu pouvais faire ça pour que ça reste innocent. certains clients du bar arrivaient à penser que tu les draguais alors que tu leur demandais juste s’ils avaient choisi leurs boissons. les hommes pouvaient se comporter bizarrement. en tant que serveuse, tu savais de quoi tu parlais. et puis même si tu te mettais en tête de te trouver quelqu’un, tu ne resterais pas heureuse bien longtemps. milhan te ferait des remarques à coup sûr s’il l’apprenait. parfois, tu avais l’impression qu’il ne voulait te garder que pour lui, alors qu’il voyait d’autres femmes. ça n’avait pas de sens. à cause de milhan ? pourquoi ça ? tu savais parfaitement que sarah rebondirait ce que tu venais de dire. depuis le début, elle croyait qu’il se passait encore quelque chose entre vous. elle croyait que vous pourriez avoir une chance. de toute évidence, elle ne connaissait pas milhan. il se braquait dès que tu devenais un peu sentimentale. dès que tu l’approchais d’un peu trop près. mais il se braquait encore plus quand tu gardais tes distance. un vrai lunatique. tu ne comprenais pas son comportement la plupart du temps, et ça te faisait du mal. il a un comportement bizarre tu sais. j’ai l’impression qu’il veut pas que je vois d’autres personnes, comme s’il voulait me garder pour lui. tu avouas, l’air gêné. elle dirait tout de suite qu’il t’aimait sarah. ou bien qu’il avait des sentiments pour toi. tu restais persuadée qu’il ne ressentait rien du tout à ton égard. je le comprends pas vraiment. tu l’aimais toi milhan. le père de ta fille. celui que tu avais longtemps considéré comme une de tes meilleurs amis. tu l’aimais mais tu ne savais plus quoi penser de votre relation. de vos disputes. tu pensais parfois que rester chez lui pour élever ta fille n’avait rien d’une bonne idée. tu pensais que sans doute, tu t’entendrais mieux avec lui si vous ne vous marchiez pas dessus dans cet appartement. si vous ne vous croisiez pas aussi souvent. et puis tu le regardais, et tu savais que tu ne pourrais jamais faire ça à ta fille. elle avait besoin de lui. toi aussi. un peu.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Jeu 12 Juil - 14:24

Sarah aurait aimé pour Sheri qu'elle trouve quelqu'un d'aussi bien que Gabriel. L'homme parfait, à ses yeux. Elle ne jure que par lui alors qu'elle est toujours mariée. Elle se trouve injuste, mais bon... Elle passe à autre chose, aux hommes et Sheri. Elle ne va pas lui conseiller de sauter sur le premier venu, parce que ce n'est ni dans sa mentalité ni dans celle de son amie. Elle vaut mieux que ça. Non, elle la pousse à déjà discuter avec eux, à se familiariser simplement sans leur faire Dieu sait quelle promesse. Elle a sûrement ce côté un peu naïf Sarah, parce que c'était évident avec Gabriel, d'aller le voir, faire connaissance. Et il n'a pas cherché à se montrer plus entreprenant comme certains l'auraient probablement fait. Comme toujours, il s'était bien comporté avec elle. Certes, il s'était montré dur pendant leurs retrouvailles, mais elle le méritait, pour le mal qu'elle lui a fait, pour ne pas y avoir cru. Puis, Sheri parle d'un blocage, dû à elle ou à Milhan. Alors évidemment, Sarah lui demande pourquoi à cause de Milhan, elle qui a toujours cru qu'ils franchiraient un pas autre que celui de l'amitié, ou de cette erreur qui n'en a pas vraiment été une au final. Parce qu'il est là, il assume et la soutient. Sarah a toujours eu l'impression que tout était lié à lui. Sheri se met à parler d'une certaine possessivité à son égard, et Sarah ressent que ça la perturbe un peu. Et c'est normal. « Peut-être que c'est le cas. » souffle-t-elle. Peut-être bien. Si Sheri ne pense pas avoir de sentiments à son égard, il pourrait en avoir. Pourquoi pas ? Elle reprend, disant qu'elle ne le comprend pas. Les hommes sont compliqués, Sarah le sait bien. Il suffit de voir le changement radical d'attitude de Gaël dès que Gabriel est rentré. Sûrement parce qu'il savait que Gabriel compterait toujours plus que lui. « Tu sais les hommes parfois... Je pense que le mieux serait que t'en parles avec lui. » Tirer les choses au clair, il n'y a rien de mieux. Surtout qu'elle voit que cette situation peine son amie. Elle voudrait la voir heureuse, épanouie sur tous les plans. Elle aimerait vraiment ça pour elle... La vie ne lui a pas fait de cadeaux, elle aurait bien besoin d'un peu de bonheur. « Tu peux pas vivre éternellement comme ça, à ne pas savoir comment il se situe exactement. Il peut pas t'empêcher de vivre non plus. » ajoute-t-elle. Parce qu'elle sait que lui ne s'en prive pas, qu'il a beaucoup de femmes qui ne cherchent qu'à finir dans son lit. Peut-être parce qu'ils ne réalisent pas ce qu'ils ressentent, l'un pour l'autre ? À son échelle, Sarah ne peut que pousser doucement Sheri vers lui, mais pas sans avoir la garantie qu'il ressente la même chose. Elle ne veut pas qu'elle souffre pour rien... Elle en a eu assez.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 355 ✩ avatar : charly jordan
✩ crédits : kane.
★ âge : 22
Ven 13 Juil - 14:35

ça n’avait rien de facile, de retrouver l’amour. encore moins quand on ne savait pas s’y prendre. encore moins quand on avait le chic pour tomber sur les mauvais hommes. encore moins quand on avait une petite fille aussi. tu ne voulais pas trouver quelqu’un qui se comporterait mal avec elle. tu ne voulais pas non plus quelqu’un qui déguerpirait dès que tu lui avouerais. ils pouvaient se montrer tellement ingrats parfois, t’en savais quelque chose. tes exs n’avaient pas le passé le plus reluisant du monde. toi non plus d’ailleurs, mais tu faisais des efforts pour t’améliorer chaque jour. pour mériter mieux que ce que tu ne valais vraiment. tu avais pris des tas de mauvaises décisions, tu éviterais de le faire à l’avenir. surtout pour ta fille. peut-être que c'est le cas. tu fronças les sourcils. ça m'étonnerait. pourquoi milhan ne voudrait te garder que pour lui ? il avait déjà suffisamment de femmes avec lesquelles s’amuser. tu repensas à cette dispute que vous aviez eu il y a quelques jours. il avait sous-entendu que tu valais mieux qu’elle, mais tu n’avais pas compris pourquoi il t’avait dit une chose pareille. tu ne comprenais toujours pas ce qui lui passait par la tête. il pouvait se montrer aussi dur que doux, même si la plupart du temps, il se cachait derrière une carapace de dureté pour que tu ne voies pas ses vrais sentiments. et s’il en avait pour toi ? non, tu refusais de croire que ça pouvait être vrai. entre vous, il n’y avait rien d’autre que de l’amitié. point final. tu sais les hommes parfois... je pense que le mieux serait que t'en parles avec lui. tu secouas la tête. hors de question, ça partirait en dispute direct. et il te dirait sûrement des tas de choses qui te feraient de la peine. il avait beau ne pas le penser, tous ses mots s’infiltraient toujours un peu plus dans ton esprit. tu finissais même par penser qu’il regrettait parfois, d’avoir eu azelie et de t’avoir garder chez lui. tu peux pas vivre éternellement comme ça, à ne pas savoir comment il se situe exactement. il peut pas t'empêcher de vivre non plus. tu soupiras une énième fois. toute cette histoire te prenait plus la tête que tu ne voulais bien l’avouer. il y avait trop de questions sans réponses. trop de disputes aussi. ça te fatiguait. ça t’empêchait d’aller de l’avant comme le disait sarah. j’ai peut-être besoin d’un verre finalement. autrement dit, cette conversation s’arrêtait ici. enfin, tu espérais qu’elle ait compris le message. tu ne voulais plus parler de ta vie sentimentale. elle représentait juste un bazar monstre dans lequel tu ne voulais pas mettre le nez dedans. tu savais qu’il faudrait bien que tu le fasses un jour pourtant. et peut-être même que tu pourrais tomber sur un garçon gentil qui t’aimerais avec tes défauts, et ton bagage émotionnel. et tant pis si ça ne plaisait pas à milhan, il n’avait qu’à saisir sa chance tant qu’il le pouvait.

_________________
she held the moon the way she held her own heart. as if it was the only light that could guide her through the darkest nights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 219 ✩ avatar : michelle randolph.
✩ crédits : emy + anaëlle.
★ âge : 23
Dim 15 Juil - 11:12

Sarah n'aurait certainement pas aimé être à la place de son amie, à ne pas savoir si elle pouvait de nouveau accorder sa confiance à un homme ou non. Parce qu'il y a sa fille, qu'elle s'efforce de protéger de ces choses-là... Le prétexte de ne pas avoir le temps, quand en vérité, elle a peur. Et c'est normal, vu sa situation. Mais Sarah, elle a toujours pensé qu'il pourrait y avoir quelque chose entre Milhan et elle. Peut-être bien ? Parce qu'il est resté, qu'il assume son rôle même si ce n'était pas prévu... Tout le monde ne l'aurait pas fait, certains auraient pris leurs jambes à leur cou pour sûr. Pourtant, Sheri ne pense pas que Milhan veuille la garder pour lui. Elle est têtue, et ce que Sarah peut penser ou lui dire ne la convaincra pas tant qu'elle n'aura pas de preuve de lui. Un jour peut-être ? Les hommes sont compliqués, c'est vrai. Parfois encore elle ne parvient pas à cerner Gaël, notamment ces derniers temps quand elle ne comprend pas toujours pourquoi il se montre aussi distant. Sarah tente de suggérer à Sheri d'en parler avec Milhan mais elle refuse tout de suite, ne voulant pas d'une dispute. Peut-être que c'est ce qui faut, parfois... « Peut-être oui... Mais peut-être aussi que ce serait plus clair. » souffle-t-elle. Elle aimerait tant que les choses s'arrangent pour elle, qu'elle soit enfin heureuse après avoir traversé tout ça... Même des choses dont elle n'a pas conscience. Elle aurait aimé qu'elle aille de l'avant, qu'elle puisse enfin mettre tout ça derrière elle, et surtout savoir si ça vaut le coup de vivre dans cette situation. Sûrement pas. Finalement, Sheri reprend, disant qu'elle a aussi besoin d'un verre. Alors Sarah s'arrête, sachant bien que ça veut dire que le sujet est clos. Ça n'arrange pourtant rien, d'en faire un sujet tabou... Après tout, Sarah ne va pas la forcer, elle ne peut rien faire d'autre que ça. « Ça va aller... » dit-elle en posant sa main sur celle de son amie, la soutenant comme elle le peut. L'essentiel, c'est encore de penser à Azelie et à elle-même.

_________________
perfect
But darling, just kiss me slow, your heart is all I own And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

don't let me down. (sheri)



Page 1 sur 1 ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Je viens du Sud. :: Ste-Marguerite.-