AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

once in a million | mia ☍ baz
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


trust, faith and pixie dust
Mia Lenoir
✩ messages : 1618 ✩ avatar : rachel bilson
✩ crédits : ©me
★ âge : 34
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Juil - 13:09

Spoiler:
 

once in a million
avec l'avancée de la technologie et sa quasi omniprésence dans la société actuelle, tu savais que le monde de l'édition tel que tu le connaissais arrivait à sa fin. l'un des moyens que tous les éditeurs utilisaient pour ralentir cette disparition était de chercher à développer l'amour de la lecture chez les plus petits, les gamins. les éditions lenoir n'étaient pas moins en danger que leurs nombreux concurrents à travers le monde et ici, au pays. tu t'étais donc mise en tête de créer une collection spécialement pour séduire les lecteurs les plus petits. quel changement par rapport aux livres dont tu te chargeais habituellement, ceux destinés aux adultes avec leurs histoires complexe et leur plume si appréciée. le choc avait été conséquent lorsque tu avais commencé à lire les histoires que certains des auteurs consultés pour le projet avaient osé te proposer. évidemment qu'il fallait s'adapter et que les plus jeunes n'allaient pas vouloir acheter des pavés à la émile zola. seulement, tu n'étais vraiment pas habituée à publier des livres de ce registre-là. finalement, après avoir choisi quelques histoires à publier, tu te rendais bien compte que ce qui en ferait le succès seraient les illustrations. et en terme de dessins pour enfant de qualité, tu ne connaissais qu'un seul nom. malgré tes appréhensions et tes doutes concernant ta capacité à publier des livres pour enfant dont dépendait potentiellement le futur de la maison d'éditions familiale. tu avais fini par contacter l'illustratrice donc les dessins t'avais tapé dans l'oeil et sur laquelle tu étais prête à miser pour obtenir un potentiel succès mondial. tu appréhendais ce rendez-vous puisque tu t'aventurais sur un terrain que tu ne connaissais que très peu, ce qui t'enlevait l'habituel avantage que tu avais lors de négociation. si tout allait bien elle accepterait de travailler avec les éditions lenoir sans demander un salaire qui serait hors de portée et empêcherait votre collaboration. tu avais choisi de l'emmener sur l'île caron manger dans un restaurant renommé pour sa bonne cuisine et son service impeccable. tu misais toujours sur un bon restaurant pour t'aider lors de rendez-vous important puisque la bonne humeur était aidée par un repas agréable. pas de risque quant au lieu que tu avais choisi pour cet entretien, au vu de son succès universel auprès de tous ceux qui étaient venu y manger. a priori, baz asworth serait du même avis, quelque soit le plat qu'elle déciderait de déguster. tu étais venue en avance, profitant de la traversée en ferry pour te changer les idées et essayer de décompresser un peu. maintenant tu attendais impatiemment ton invitée qui devait arriver incessamment sous peu. "allez mia, tu peux le faire, le futur des éditions lenoir repose sur tes épaules." te murmuras-tu en guise d'encouragement. ce n'était pas tout à fait vrai, mais le succès de cette collection pourrait avoir un impact conséquent.

_________________

zooey & avery & maxine & fiona & yalena & izzie & ina


Dernière édition par Mia Lenoir le Jeu 2 Aoû - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
to infinity and beyond
Baz Asworth
✩ messages : 502 ✩ avatar : Blanca Padilla
✩ crédits : avatar :ailahoz ; sign : astoria , gif : vocivus , icons :kaotika, text : briggite, juliette armanet
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Juil - 16:39

once in a million ⊹  avait été telle que j’avais sauté dans tout mon appartement en cassant quelques verres par ma brutalité tant je ne m’attendais pas à cette nouvelle. Je pensais pas qu’un jour quelqu’un s’intéresserait un temps soit peu à mes écrits, à mes dessins. Même si j’excellais aisément dans les dessins je pensais juste faire mon chemin sans jamais avoir de propositions. Je n’avais pas poussé les portes non plus car pour moi c’était inconcevable qu’une maison d’édition s’attarde sur mes illustrations. Pourtant j’avais eu au téléphone une certaine Mia Lenoir et après quelques recherches en même temps que le coup téléphonique j’avais compris à qui je m’adressais un peu stressée je n’avais pourtant pas du faire grande impression. Elle voulait qu’on se rencontre pour qu’on puisse parler de mes dessins et m’avait demandés des croquis bien définit qui racontait l’histoire d’un petit garçon qui s’était perdu dans un monde enchanté. L’inspiration était telle que j’avais passé toutes les nuits à parfaire mes dessins j’avais misé sur les aquarelles car je savais aisément qu’elles étaient plus simple à numériser. En plus des croquis sur papiers j’avais prévu une petite clé usb de comment cela pourrait être sur un livre. Avec tout mon matériel j’étais prête à la rejoindre. Pourtant elle avait choisit un endroit un peu guindée et je en savais pas comment m’habiller. J’avais une ancienne tenue que je portais à l’époque de mon épisode chez francoeur import/export. Un tailleur beige avec un petit chapeau marron. Prenant le taxi à la hâte je commençais à avoir un peu peur. Pendant toute la traversée de ferry je tentais de garder mon chapeau sur la tête. J’arrivais sur le lieu et on me désignait la table où j’avais rendez-vous un vent un peu violent souvent à contre bas ce qui donnait la situation cocasse suivante à peine arrivée devant elle mon chapeau s’envolait vers des contrées lointaines. Un petit rire de surprise s’échappait de ma bouche avant de lui dire « Je crois qu’il en avait marre d’être attaché sur mon crâne ». Je tendais ma main pour saluer mon interlocutrice « Je suis enchantée de faire votre connaissance Madame Lenoir ». Je ne savais pas du tout à quelle genre de femme j’avais affaire. C’était une belle femme, elle, elle ne devait pas comme moi basculer entre le monde enfantin et la maturité. Cela se voyait dans son allure qu’elle avait acquis bien des savoirs et qu’elle avait les épaules larges pour bâtir son entreprise. M’asseyant en face d’elle je me sentais un peu gênée ne sachant pas trop quoi dire je lui demandais dans un murmure « Je ne suis pas trop habituée à ces endroits vous me conseillez quoi comme boisson j’aimerai pas faire tâche » lui disais-je dans un sourire, car pour moi le monde ne devait pas vivre sur des tensions inutiles.    [/b]
 ©️Grey WIND.

_________________
c'est lui
Flèche en opale dans mon ovale tout m'étale au visage pale drôle de fleur. Un indien dans mon cœur flèche en platine dans ma poitrine pointe sanguine, épaule féline. Drôle de flore un indien dans mon corps.C'est lui l'amour de ma vie je sais que c'est lui
tout m'le dit en lui tout est infini le jour comme la nuit je suis à lui .
Revenir en haut Aller en bas
trust, faith and pixie dust
Mia Lenoir
✩ messages : 1618 ✩ avatar : rachel bilson
✩ crédits : ©me
★ âge : 34
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Juil - 22:50


once in a million
je fus rassurée de voir la demoiselle avec qui j'avais rendez-vous lorsque celle-ci arriva. elle ne semblait pas particulièrement méchante en tout cas, ce qui était toujours un plus lors de ce genre de rendez-vous. à peine arrivée à ma hauteur, son chapeau s'envola avec le vent et elle commença par me dire je crois qu’il en avait marre d’être attaché sur mon crâne. ce qui te fit sourire et détendu immédiatement l'atmosphère. tu lui serras la main avant d'ajouter en riant "c'est ça ou alors il avait envie de vacances." elle t'annonça ensuite qu'elle était enchantée de faire ta connaissance et tu répondis tout aussi formellement, ne souhaitant pas te montrer trop familière. "plaisir partagé." alors que mon anxiété avait disparu en même temps que son chapeau, je sentais que mon interlocutrice était toujours tendue et ne semblait pas du tout être à l'aise. peut-être était-ce la chaleur - qui pourrait la blâmer avec cette canicule - mais vous étiez à l'ombre. je ne suis pas trop habituée à ces endroits vous me conseillez quoi comme boisson j’aimerais pas faire tache. sa confidence te permit de clarifier la situation. son malaise n'était donc pas dû aux températures élevées. "la beauté de ce genre d'endroit c'est que même les commandes loufoques peuvent passer pour sophistiquée si on n'y réfléchit pas trop et que le serveur croit que c'est une nouvelle tendance." répondis-tu avec un grand sourire. ce n'était pas faux. tu venais parfois ici pour les rendez-vous d'affaire et tu avais pu assister à des scènes très drôles lorsque certains clients commandaient des plats sans ceci ou cela, attribuant leurs demandes à une nouvelle tendance ou à un régime quelconque. autant dire qu'au prix où ce restaurant facturait ses boissons et repas, tu ne prenais pas le temps de te justifier. "personnellement, pour l'apéro j'ai tendance à prendre un martini rouge, mais le choix est vôtre... un tonic ou un verre de rosé iraient aussi." ajoutas-tu pour lui donner une idée de boisson à commander si vraiment cela lui posait problème.

_________________

zooey & avery & maxine & fiona & yalena & izzie & ina
Revenir en haut Aller en bas
to infinity and beyond
Baz Asworth
✩ messages : 502 ✩ avatar : Blanca Padilla
✩ crédits : avatar :ailahoz ; sign : astoria , gif : vocivus , icons :kaotika, text : briggite, juliette armanet
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Aoû - 11:31

once in a million ⊹  Je comprenais à présent ce que c’était d’avoir des responsabilités de devoir faire preuve d’un peu plus d’éloquence de ne pas être cette femme restée enfant. Aujourd’hui se jouait peut-être ma plus grande partie d’échec celle où j’allais peut-être changer la courbe de ma vie. Les planches que je tenais fermement comme si finalement il ne me restait plus que ça, plus que ces dessins pour être quelqu’un j’avais tant perdu de ces années à être derrière un bureau et jouer l’assistante chef ne me plaisait plus depuis longtemps. J’avais déjà quitté ce job quelques mois plus tôt en me consacrant aux enfants bénévolement je leur faisais la lecture dans la plus grande bibliothèque de Trois-Rivières. Celle-ci m’avait fait confiance en me proposant d’écrire et d’illustrer quelques recueil ce fut mon premier pas vers la vie adulte. Plus rien d’autre ne compter à présent, le plus clair de mon temps je m’adossais contre ma fenêtre de mon duplex et laisser l’imagination édulcorée faire tout le travail. Mia était connue dans le milieu si on s’y intéressait un peu avec son frère ils avaient monté cette maison d’édition et être dans leurs filets signaler une fin à l’anonymat mais aussi le début d’une nouvelle vie. Mon chapeau s’envolait comme si la fin d’une ère sonnait je me sentais plus rassurée en voyant son sourire. Une poignée de main échangés je riais légèrement à sa dernière phrase. « J’espère qu’il vivra plein d’aventures alors ». Je m’asseyais alors en face d’elle lui confiant peut-être sans le chercher une part de mon stress. La canicule était bien là mais c’était cette situation qui m’embarrassait je ne savais pas par où commencer…Devait-elle faire le premier pas ou c’était à moi de le faire ? Je répondais à son sourire optant finalement pour un verre de rosé « Je prendrais un verre de rosé, je suis assez d’accord avec ce que vous dîtes tout est dans la manière mais il est vrai que j’ai rarement un endroit aussi beau que celui-ci » lui confiais-je tout en laissant le temps de quelques secondes à mes yeux pour voir cette superbe vue. Je prenais une grande inspiration en silence avant de lui demander sans détours. « Comment vous m’avez trouvé… ? Cela fait peu de temps que j’expose mon travail à la bibliothèque je n’aurais jamais pensé que vous tomberiez là-dessus ». lui demandais-je surement pour me sentir un peu plus en confiance.
 ©️Grey WIND.

_________________
c'est lui
Flèche en opale dans mon ovale tout m'étale au visage pale drôle de fleur. Un indien dans mon cœur flèche en platine dans ma poitrine pointe sanguine, épaule féline. Drôle de flore un indien dans mon corps.C'est lui l'amour de ma vie je sais que c'est lui
tout m'le dit en lui tout est infini le jour comme la nuit je suis à lui .
Revenir en haut Aller en bas
trust, faith and pixie dust
Mia Lenoir
✩ messages : 1618 ✩ avatar : rachel bilson
✩ crédits : ©me
★ âge : 34
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Sep - 11:11


once in a million
tu ne peux t'empêcher de sourire et de te dire qu'il ne doit pas y avoir grand chose de mieux pour briser la glace avec quelqu'un que de raconter les histoires d'un chapeau envolé. en tout cas, pour toi et l'illustratrice que tu rencontres aujourd'hui, cela semble fonctionner, puisque c'est votre premier sujet de conversation. elle évoque le fait qu'il vivra plein d'aventures maintenant qu'il s'est envolé de sa tête et tu réponds en riant vous pourriez peut-être même en faire un livre - les aventures du chapeau solitaire. vous échangez après coup les salutations habituelles et ces formalités ne refroidissent en aucun cas l'atmosphère puisque mademoiselle asworth te déclare de but en blanc qu'elle ne sait pas quoi commander, ce à quoi tu réponds que tout convient en ajoutant des suggestions. elle fait son choix et te dit je prendrais un verre de rosé, je suis assez d’accord avec ce que vous dîtes tout est dans la manière mais il est vrai que j’ai rarement un endroit aussi beau que celui-ci. tu souris en songeant au fait que ce restaurant est ton parloir officiel pour toute discussion avec tes auteurs. puis lorsque tu la vois admirer le paysage, tu réalises que tu ne le fais peut-être plus assez et l'imites avant de répondre c'est vrai que c'est superbe ici. tu te fixes mentalement le projet de prendre plus le temps d'admirer les petites choses que tu ignores maintenant par habitude. ton invitée te demande ensuite comment vous m’avez trouvé… ? cela fait peu de temps que j’expose mon travail à la bibliothèque je n’aurais jamais pensé que vous tomberiez là-dessus. et tu réponds très tranquillement c'est un parfait hasard à vrai dire. lorsque nous avons décidé d'ajouter des livres pour enfant à notre offre pour présenter une opposition plus marquée face à la concurrence, mon premier item au programme a été d'aller voir quels livres étaient les plus empruntés à la bibliothèque et je suis tombée sur vos oeuvres. tu n'as même pas pris en compte d'autres candidature tant tu as apprécié les dessins de mademoiselle asworth. tu ajoutes ensuite j'espère que l'idée de dessiner pour les éditions lenoir vous intéresse ?

_________________

zooey & avery & maxine & fiona & yalena & izzie & ina
Revenir en haut Aller en bas
to infinity and beyond
Baz Asworth
✩ messages : 502 ✩ avatar : Blanca Padilla
✩ crédits : avatar :ailahoz ; sign : astoria , gif : vocivus , icons :kaotika, text : briggite, juliette armanet
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Jan - 22:50

once in a million ⊹ Ecrire pour la vie, illustrer pour les rêves tel était les mots qui me définissait le plus, ceux qui désormais faisait de moi une nouvelle femme. Le genre de femme qui ne se battait plus contre une vie qui ne lui plaisait guère, qui ne la faisait se sentir qu’amoindri par la force des choses et des lourdeurs de la vie d’adulte. Pourtant il était coutume de penser que choisir ce genre de métier, n’était finalement pas source de grande ambition. Que finalement je me reposais sur des choses que je faisais déjà. Mais pourquoi la vie serait toujours celle qu’on nous dicte, celle qui nous pousse à choisir alors qu’il y avait autour la croisée des chemins. Que finalement chaque rencontre était un moment universel à partager sans modérations, ne s’ouvrir encore qu’un peu plus pour ne jamais laissé une ombre sur un cœur déjà trop encombré par les fléaux de la routine. Les sourires se dansaient à la courbure de nos lèvres en cadence. « Une très belle aventure j’en suis sûre ». Nous commandions alors nos verres et la tension retombée peu à peu. Elle n’était pas comme toutes ces femmes qui cherchaient à être autre chose, ou se prétendaient être d’un pouvoir si grandissant qu’elles fléchissaient les genoux des plus faibles. Je venais rapidement aux faits lui demandant comment elle avait pu tomber sur moi, comment mes œuvres ont pu atterrir à sa vue. Elle m’explique finalement sa méthode, comment elle m’avait trouvé moi je fus à la fois surprise comme admirative ce travail à la bibliothèque avait été finalement un tremplin que je n’aurais jamais pensé. « Je ne pensais pas que mes livres étaient les plus empruntés de cette catégorie, ça me touche énormément vous savez je fais vraiment ça pour eux je ne me suis jamais intéressée à l’argent ou à la notoriété. ». Peut-être que je ne devrais pas dire ça, peut-être que je me noyais comme un poisson dans sa propre mer. Mais je ne savais pas mentir, être malhonnête du moins aujourd’hui la baz du passé était enterrée au fond d’un je ne sais où pour ne jamais remonter à la surprise à sa question. Je lui attribuais un sourire plus que satisfait. « ça serait un honneur pour moi d’être sous votre aile, vous m’avez trouvé je ferais en sorte de ne pas vous faire regretter le choix de vous différencier de la concurrence. » Je trinquais mon verre avec elle tout en levant mon doigt un instant « Attendez j’ai quelque chose pour vous ». Je trifouillais dans ma grande pochette à dessin un portrait d’elle sous un air de dessin-animé. « Je pensais que ça pourrait être l’œuvre d’une grande aventure ». Lui disais-je dans un rire cristallin.

_________________
c'est lui
Flèche en opale dans mon ovale tout m'étale au visage pale drôle de fleur. Un indien dans mon cœur flèche en platine dans ma poitrine pointe sanguine, épaule féline. Drôle de flore un indien dans mon corps.C'est lui l'amour de ma vie je sais que c'est lui
tout m'le dit en lui tout est infini le jour comme la nuit je suis à lui .
Revenir en haut Aller en bas
trust, faith and pixie dust
Mia Lenoir
✩ messages : 1618 ✩ avatar : rachel bilson
✩ crédits : ©me
★ âge : 34
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Jan - 17:06

t'es bien consciente que déconner avec baz à propos de son chapeau envolé n'est peut-être pas le meilleur moyen de la convaincre devenir bosser pour les éditions familiales, puisqu'il y a un risque que ce que tu considère comme étant une opportunité de briser la glace se retourne contre toi et te fasse simplement passer pour une folle aux yeux de la talentueuse illustratrice. par conséquent, tu décides de ne pas plus t'attarder sur l'aventure du chapeau solitaire. tu espères que ton côté professionnel est plus visible quand tu expliques à baz la recherche que tu as faite dans le domaine des livres pour enfants et qui t'a menée jusqu'à elle, même si tu ne lui caches pas le fait que ce n'est pas un domaine que tu connais. elle te répond qu'elle fait ce travail pour les enfants et qu'elle ne cherche ni la richesse, ni le succès. l'un n'empêche pas l'autre. tu dis d'abord simplement, avant d'ajouter c'est quand même agréable de pouvoir payer les factures en fin de mois. tu aimerais aussi pouvoir vivre des livres juste en les aimant, mais cela n'est malheureusement pas possible et tu dois donc en faire plus pour remplir un peu ton compte en banque et tu sais que c'est le cas pour la grosse majorité de la population. tu lui demandes si venir bosser pour les éditions lenoir peut l'intéresser et sa réponse te montre que le stress que tu ressentais avant cette rencontre n'était clairement pas nécessaire puisqu'elle te répond que ce serait un honneur pour elle. tu ne peux cacher ton sourire avant de répondre quelle bonne nouvelle ! puis elle te tend un portrait très ressemblant, mais dans un style dessin-animé parfait pour les enfants, avant de te dire que cela pourrait être le sujet d'une grande aventure. excellente idée ! tu dis avant de dire. puis tu la regardes sérieusement avant de dire en riant je prévois de vous laisser un maximum de liberté avec vos créations, donc vous serez libre de choisir vos héros - chapeau ou éditrice compris.

_________________

zooey & avery & maxine & fiona & yalena & izzie & ina
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

once in a million | mia ☍ baz



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» [Interview] "Million Dollar Man" Ted DiBiase
» Le million ! le million !
» Jeux Olympiques 2010
» [Saison NBA] 10-11 :: Le Heat retourne à la plage (p14)
» 190 millions d'euros à euromillion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Les îles majeures. :: Caron.-