AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

catching up (liam)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 239 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @self.
★ âge : 26
Mar 3 Juil - 16:42

t’étais en retard. vraiment en retard. liam allait te tuer. t’en étais sûre. enfin peut-être pas, parce qu’il venait juste de te retrouver. ça te faisait du bien d’être rentrée à la maison. ça te faisait du bien de ne plus avoir besoin de prendre un avion quand tu voulais voir ta famille. mais même ici, tu avais l’impression de n’avoir le temps pour rien. toujours à courir. toujours occupée par un dossier que tu ne pouvais pas avoir le luxe de repousser. tu avais dit à liam que tu avais changé, que tu n’étais plus la gamine rebelle qu’il n’arrivait jamais à arrêter, mais tu étais peut-être devenue pire. une femme d’affaire qui n’avait pas le temps pour son propre frère. tu entras dans le restaurant comme une furie, avant de repérer liam au fond de la salle, sûrement agacé par ton retard. il avait toujours eu beaucoup de patience, mais avec toi, il la perdait plus rapidement qu’avec les autres. il semblerait que c’était toujours le cas aujourd’hui. tu t’assis en face de lui avec un grand sourire, qui, tu l’espérais, suffirait à le faire oublier ton retard. tu savais qu’il ne serait pas dupe, mais tu le souhaitais. tu le souhaitais toujours. t’es déjà là ? on avait pourtant dit treize heures pas vrai ? tu avais envie de rire, et tu le faisais intérieurement. t’étais douée pour retourner les situations en ta faveur, ce serait peut-être encore le cas aujourd’hui, même si liam te connaissait sur le bout des doigts. il avait dû faire avec tes ruses pendant toute sa jeunesse. il était le grand frère responsable, et toi la petite qui le faisait tourner en bourrique. ça n’avait pas tellement changé. ça va toi ? je suis affamée ! ça n’avait pas changé non plus ça. ton appétit d’ogre. un appétit que tu avais su comblé grâce à la cuisine française. c’était sûrement ce qui te manquait le plus depuis que tu avais quitté le pays. ça avait sûrement été le plus grand drame de ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 299 ✩ avatar : jensen ackles
✩ crédits : exordium (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
Ven 6 Juil - 23:26

un rendez-vous avec ta soeur, dafné. une soeur que tu ne pouvais pas voir régulièrement, à l'époque. elle venait parfois te rendre visite, mais jamais assez souvent à ton goût. et à présent, tu avais le sentiment qu'elle venait encore moins, alors qu'elle se trouvait encore plus proche de toi qu'à l'époque. mais vous aviez finalement pu fixer un rendez-vous tous les deux. un restaurant, entre frère et soeur. tu savais que ça allait vous faire le plus grand bien. même si tu redoutais déjà certaines questions qu'elle pourrait te poser durant le repas. il y a des choses que tu souhaites garder sous silence sur ta vie. mais tu savais que certaines informations allaient vite dans cette ville et que ta soeur pouvait déjà savoir quelque chose à ton sujet. tu ne l'espérais pas. tu espérais en fait que personne n'avait encore parlé sur le sujet. mais naomi et toi n'aviez pas vraiment joué les choses comme il le fallait. aucune discrétion. quelqu'un allait forcément finir par parler. tu arrivais sur les lieux du rendez-vous en premier. chemise blanche, jeans. tu demandais au serveur une table et pris place. tu arrivais pile à l'heure du rendez-vous, tout en sachant pertinemment qu'il y avait de grande chance pour que dafné arrive en retard. depuis le temps, tu la connaissais par coeur. tu ne te souviens même plus de la dernière fois où elle a pu arriver à l'heure à un rendez-vous. tu regardais par la fenêtre. observant pendant quelques instants les patients. les minutes passaient. pas de signes de ta soeur. jusqu'à ce que finalement. tu la vois s'approcher. tu souris. tu ne comptais pas lui faire de remarques sur son retard. à quoi bon de toute façon ? mais finalement, elle le fit avant toi, t’es déjà là ? on avait pourtant dit treize heures pas vrai ? qu'elle te lance. cherchant à te feinter. comme toujours. tu ne t'étonnais plus vraiment de ce comportement-là. ta soeur cherchait toujours le moyen de s'en sortir avec toi et tu ne peux t'empêcher de rire. mais oui bien sûr, on avait rendez-vous à treize heures, dafné. tu lances avec un clin d'oeil complice. elle te regardait avec un large sourire avant de poursuivre, ça va toi ? je suis affamée ! pas étonnant. ta soeur avait toujours faim. à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. elle pourrait se lever et aller ouvrir le frigo à trois heures du matin si l'envie l'en prenait. et pourtant, elle gardait un corps tout à fait svelte. je vais bien, merci et toi ? je meurs de faim moi aussi. j'ai déjà choisis mon repas. tu avais pu regarder la carte en l'attendant en même temps. bien assez de temps pour te décider. tu avais choisis leur lasagne. apparemment très réputées, tu n'avais pas encore eu l'occasion de les déguster. alors dis-moi, que racontes la très occupée dafné leduc ? tu demandes avec un petit sourire moqueur.

_________________
it's something magical. it's in the air, it's in my blood, it's rushin' on. i don't need no reason, don't need control. i fly so high, no ceiling, when I'm in my zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 239 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @self.
★ âge : 26
Dim 8 Juil - 20:18

il t’arrivait très souvent d’avoir du retard. trop souvent sans doute, mais tout le monde avait l’habitude. tu avais beau partir à l’heure, il t’arrivait forcément quelque chose sur la route pour te retarder. un imprévu, une rencontre. n’importe quoi. arriver à l’heure, tu ne connaissais. heureusement pour toi, il y avait longtemps que ta famille ne t’en voulait plus pour ça. il n’avait pas le droit de t’en vouloir du tout, puisque tu venais de rentrer après de longues années à l’étranger. tu avais d’ailleurs choisi ce restaurant en l’honneur de ton séjour parisien. de la gastronomie française, tu savais que liam allait apprécier. encore plus vu que tu allais payer. pas question qu’il dépense le moindre centimes alors que tu avais une trentaine de minutes de retard. mais oui bien sûr, on avait rendez-vous à treize heures, dafné. il te dit pourtant avec humour quand tu t’essayas en face de lui, ce qui te fit rire un peu. tu avais toujours aimé cette façon qu’il avait de rentrer dans tes jeux liam. ça te rappelait la complicité que vous pouviez avoir. que vous aviez toujours malgré autant de temps séparés. je vais bien, merci et toi ? je meurs de faim moi aussi. j'ai déjà choisis mon repas. tu ne pouvais pas le blâmer pour ça. toute la faute reposait uniquement sur toi, et tes retards légendaires. au moins, on ne lui avait pas encore servi son repas. il n’aurait donc pas à manger froid. je vais bien aussi, toujours dans le rush, tu me connais. tu jetas un coup d’œil à la carte que le serveur t’avait donnée à ton arrivée. hum.. je pense que je vais prendre la cuisse de canard aux épices. tu avais hâte qu’on prenne ta commande. hâte de savourer ce délicieux plat. les repas représentaient sans doute les meilleurs moments de ta journée. une explosion de saveur sur tes papilles, qui te faisait oublier le boulot et toutes ces choses pressantes que tu avais à faire. alors dis-moi, que racontes la très occupée dafné leduc ? tu rigolas légèrement face à ce titre qui te correspondait parfaitement. c’est vrai que tu n’avais pas souvent de temps libre. et le peu que tu avais, tu le passais avec tes amis, ou dans la piscine du voisin. une chose que tu te garderais bien de révéler à ton frère. je négocie un contrat avec des chinois en ce moment, un truc d’importation en peu barbant, tu vois le genre. il ne devait sûrement pas voir non, mais ça n’avait pas d’importance. tu ne voulais pas parler boulot avec ton frère. et vous alors, professeur leduc ? tout se passe bien avec tes élèves ? tu n’avais jamais compris l’attrait de ton frère d’enseigner à des jeunes qui n’écoutaient rien. mais il avait de la patience liam. la preuve, il avait réussi à te supporter pendant bien longtemps sans te tuer. il vous avait aussi presque élever scarlett et toi. dans le genre héro, on faisait difficilement mieux.

_________________
a couples of times in your life, it happens like that. you meet a stranger, and all you know is that you need to know everything about them. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 299 ✩ avatar : jensen ackles
✩ crédits : exordium (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
Mer 11 Juil - 14:19

ravi de voir enfin débarquer ta soeur dans le restaurant, tu ne t'arrêtes plus de sourire quand elle arrive à sa hauteur. rapidement, vous plaisantez déjà sur les retards constants de ta soeur et tu ne manques pas de rentrer dans son jeu. comme toujours. ça vous rappelle à tous les deux des souvenirs d'enfance. ces choses qui ne changeront sans doute jamais. tu aimais cette complicité que vous entretenez tous les deux. elle prend place en face de toi. souriante, toujours aussi belle. je vais bien aussi, toujours dans le rush, tu me connais. tu hoches la tête. effectivement, tu sais que ta soeur se trouve toujours dans le rush. ça devient une habitude et tu te demandes si elle ne devrait pas penser à ralentir l'allure quelques fois. hum.. je pense que je vais prendre la cuisse de canard aux épices. qu'elle lance ensuite concernant le repas. tu hoches la tête et fais signe au serveur pour qu'il vienne prendre votre commande. tu laisses ta soeur commander en premier et tu demandes ensuite ton plat, du roast-beef. le serveur s'éloigne et tu reportes ton attention sur ta soeur. tu cherches à présent à savoir ce qu'elle peut te raconter sur les derniers événements de sa vie. je négocie un contrat avec des chinois en ce moment, un truc d’importation en peu barbant, tu vois le genre. tu la regardes, tu souris. tu ne comprends pas grand chose à ce qu'elle fait en toute honnêteté. tu veux bien la croire quand elle te dit qu'il s'agit de quelque chose de barbant. mais tu ne vois pas vraiment ce que cela signifie. j'en doute pas. tu lances avec un sourire en coin. elle exerce un métier bien différent du tiens finalement. autant tu ne pourrais faire le sien, autant elle ne pourrait faire le tiens. chacun son truc de toute façon et puis il faut de tout pour faire un monde, de toute façon. et vous alors, professeur leduc ? tout se passe bien avec tes élèves ? qu'elle te demande ensuite et tu hausses un peu les épaules. évitant parfaitement de faire mention d'une étudiante en particulier. tu ne veux pas raconter ça à ta soeur. pas pour le moment en tout cas. oui, tout se passe bien avec mes élèves. l'année touche à sa fin, bientôt des vacances. plus ou moins. les vacances d'un professeur, tu sais que tout le monde t'envie pour ça. mais dans le fond, tu ne peux pas complètement profiter de ces semaines. il faut bien que tu prépares l'année suivante à un moment donné. sinon je ne raconte rien de bien nouveau, en fait. tu dis tout en haussant les épaules. au même moment, le serveur vous apporte les boissons commandées. encore un peu de patience avant de recevoir vos plats. tu t'impatientais déjà, car tu sentais la sensation de faim augmenter de plus en plus au creux de ton estomac. et tu négocies quoi, avec les chinois ? tu essayes de demander. tu t'intéresses quand même un petit peu.

_________________
it's something magical. it's in the air, it's in my blood, it's rushin' on. i don't need no reason, don't need control. i fly so high, no ceiling, when I'm in my zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 239 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @self.
★ âge : 26
Jeu 12 Juil - 14:50

ta famille importait beaucoup pour toi. elle importait au point de quitter la capitale française pour revenir à trois-rivières. un choix facile, que tu n’avais pas mis longtemps à prendre. rien ne te retenait en france. même pas la petite fille que tu avais mise au monde et dont tout le monde ignorait l’existence. tu avais pourtant continué de vivre à paris longtemps après sa naissance. sûrement parce que tu adorais la ville. tu adorais que tout tourne autour de toi. ce mouvement perpétuel. cette valse de gens partant travailler à l’heure où d’autres rentraient se coucher. tu avais quitté tout ça pour le calme d’une ville plus petite. une ville que tu connaissais par cœur. mais il te semblait n’avoir le temps de ne rien faire. même pas d’arriver à l’heure pour un repas avec ton frère. pas croyable. le serveur vint prendre ta commande. tant mieux, tu mourrais de faim. tu ne mangeais pas beaucoup le matin. et tu n’avais jamais le temps de faire de pauses pour grignoter quelque chose. sûrement l’un des plus grands drames de ta carrière. le café ne remplaçait la nourriture, mais il te permettait au moins de te tenir la journée. il te permettait de ne pas t’endormir pendant les réunions. j'en doute pas. tu savais que liam ne comprenait pas toujours de quoi tu parlais, mais ça faisait partie des choses que tu aimais chez lui. les conversations ne tournaient que rarement autour de votre boulot, même si ça arrivait de temps en temps. comme aujourd’hui. tu le questionnas sur ses élèves liam. sur son rôle de professeur. tu ne savais pas ce qu’il trouvait attirant dans le fait d’enseigner, mais si ça lui plaisait, alors ça te plaisait aussi. vous aviez des caractères très différents l’un de l’autre, mais tu respectais tous les choix qu’il faisait. après tout, il t’avait pratiquement élevé liam. tu lui devais beaucoup. il occupait une place importante dans ta vie, même si tu n’avais pas le temps de lui montrer. oui, tout se passe bien avec mes élèves. l'année touche à sa fin, bientôt des vacances. plus ou moins. sinon je ne raconte rien de bien nouveau, en fait. tu souris légèrement quand il haussa les épaules. pas de copine ? maman me demande dès que je vais la voir tu sais. elle s’entêtait à croire que ton frère ne trouverait jamais personne. tu ne t’inquiétais pas toi. tu te doutais qu’il y avait des secrets qu’il préférait gardé pour lui. tu faisais la même chose. tu pourrais en trouver une parmi tes élèves non ? tu demandas avec un air innocent. tu savais qu’il n’avait pas le droit. mais tant que ça ne se savait pas, il n’avait rien à craindre, pas vrai ? avec un sourire, tu remercias le serveur qui vous avait apporté vos boissons. liam changea de sujet. prévisible. et tu négocies quoi, avec les chinois ? ton regard s’illumina. ça te faisait plaisir qu’il s’intéresse à ce que tu faisais. ça pouvait paraître compliqué parfois, mais pas tant que ça finalement. je dois négocier l’accès à une mine chinoise qu’une entreprise canadienne voudrait exploiter. mais les chinois demandent beaucoup alors que finalement, elle ne vaut pas tant que ça. simple comme bonjour finalement. même un enfant pouvait comprendre.

_________________
a couples of times in your life, it happens like that. you meet a stranger, and all you know is that you need to know everything about them. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 299 ✩ avatar : jensen ackles
✩ crédits : exordium (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
Mer 18 Juil - 16:46

tu restais assez vague sur ta situation professionnelle. surtout sur un sujet bien particulier qui concerne tes élèves. une élève en particulier. tu ne pouvais pas dire ça à ta soeur n'est-ce pas ? tu n'osais même pas ce qu'elle pourrait te dire si tu lui avouais ce qu'il s'est passé avec naomi. mais tu préfères ne pas trop y penser pour le moment. tu te contentes de raconter ta petite routine, tout simplement. ravi de bientôt avoir des vacances qui te permettront de te changer complètement les idées, tu supposes. tu aimerais bien partir, mais tu n'as pas encore choisi de destination. surtout que partir seul, c'est pas forcément ce qu'il y a de plus cool. alors pour le moment, t'as choisi de ne rien faire. peut-être que tu finiras par partir sur un coup de tête, tout simplement. pas de copine ? maman me demande dès que je vais la voir tu sais. t'es pas étonné de l'entendre te demander ça. elle le fait toujours, quand vous discutez ensemble. à croire qu'il n'y a que ce sujet d'intéressant pour elle et votre maman. ça t'agace, parfois. mais tu fais avec. tu sais très bien qu'elles ne font que s'inquiéter pour toi. depuis ton histoire avec alicia, tu n'as plus du tout eu de petites copines et ça commençait à devenir long. tu pourrais en trouver une parmi tes élèves non ? qu'elle ajoute et t'es surpris. est-ce qu'elle serait au courant ? c'est possible après tout. peut-être a-t-elle entendu parler de tout ça à quelque part ? non, elle l'aurait dit d'entrée ? tu ne sais plus. tu secoues la tête, t'es mal à l'aise tout d'un coup et tu luttes pour qu'elle ne se doute de rien. non, pas de copine en vue et encore moins une étudiante. tu insistes bien sur ce dernier mot. sans doute beaucoup trop. dafné va finir par comprendre. et il faut que maman arrête de te poser la question, je lui dirais bien assez tôt si je rencontre quelqu'un. tu dis en roulant des yeux. tu ne veux pas que ta mère passe son temps à questionner ta soeur sur ta vie. surtout que si elle veut vraiment poser des questions, elle peut te les poser directement. tu essayes de changer rapidement de sujets. espérant que ton moment de malaise aura passé inaperçu, mais tu te doutes que ta soeur n'est pas si bête que ça. je dois négocier l’accès à une mine chinoise qu’une entreprise canadienne voudrait exploiter. mais les chinois demandent beaucoup alors que finalement, elle ne vaut pas tant que ça. tu hoches la tête. rien de bien compliqué finalement, mais t'as toujours l'impression qu'elle fait un boulot de fou. ah ouais, je comprends mieux. tu me diras ce que ça a donné. tu dis avec un sourire alors que vos plats arrivent finalement devant vous. alors bon appétit. tu lances avec un large sourire.

_________________
it's something magical. it's in the air, it's in my blood, it's rushin' on. i don't need no reason, don't need control. i fly so high, no ceiling, when I'm in my zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 239 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @self.
★ âge : 26
Mar 24 Juil - 21:53

c’était habituel pour toi de banalités avec ton frère. c’était encore plus habituel de parler de la vie de liam avec votre mère. c’était sans doute son sujet préféré d’ailleurs, et elle ne manquait pas de te bombarder de questions sur tous les sujets, comme si tu en savais plus qu’elle. ce qui n’était souvent pas le cas. liam restait très secret sur sa vie privée, tout comme toi. hors de question de dire à tes proches que tu nageais nue dans la piscine de ton voisin. ou alors que tu avais couché avec l’un de tes profs mariés. tu avais fait de sacrées bêtises dans ta jeunesse. tu continuais d’en faire sûrement. ils n’avaient pas besoin de le savoir. non, pas de copine en vue et encore moins une étudiante. et il faut que maman arrête de te poser la question, je lui dirais bien assez tôt si je rencontre quelqu'un. tu haussas les épaules. liam ne semblait pas y mettre beaucoup du sien. tout ce que votre mère voulait, c’était qu’il soit heureux. qu’il fonde une famille. tu savais qu’il ferait un bon mari, un bon père aussi, mais s’il avait encore le temps pour tout ça selon toi. elle veut pas que tu finisses avec des chats, ça fonctionne aussi pour les hommes tu sais. tu dis avec un sourire amusé. tu n’imaginais pas du tout ton frère finir sa vie seul, mais tu aimerais qu’il te donne plus de détails. t’étais certaine qu’il avait de petites aventures dont il ne parlait pas. tu comprenais qu’il n’en parle pas à ta mère, mais à toi quand même ! il pourrait faire un effort. comme pour changer de sujet, il te relança sur ton boulot. il demanda plus de précisions sur ce contrat que tu étais en train de négocier. ah ouais, je comprends mieux. tu me diras ce que ça a donné. tu rigolas doucement. pas besoin, je vais réussir. tes nombreux succès t’avaient donné cette confiance en toi qui avait séduit ton patron. en affaires, tu ne te laissais pas marcher sur les pieds. encore moins par des hommes qui se fiaient plutôt à ton physique flatteur qu’à tes prises de risques. ça te permettait au moins de les surprendre. le serveur déposa son assiette devant toi. tu jetas un œil à celle de liam, qui avait l’air tout aussi succulente. peut-être que tu pourrais piocher dedans ? alors bon appétit. tu souris. à toi aussi. tu répondis avant d’entamer ta première bouchée. tu poussas un petit soupir de plaisir. la nourriture était sûrement ce qu’il y avait de meilleur au monde selon toi. c’est délicieux. liam n’avait qu’à te regarder pour le deviner. et le tien ? juste histoire de savoir si ça valait le coup de goûter son plat ou pas.

_________________
a couples of times in your life, it happens like that. you meet a stranger, and all you know is that you need to know everything about them. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 299 ✩ avatar : jensen ackles
✩ crédits : exordium (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
Lun 30 Juil - 8:37

tu n'aimais pas parler de tes histoires d'amour. ni à ta mère, ni à ta soeur. et encore moins depuis que tu avais eu une aventure avec l'une de tes étudiantes. hors de questions que tu racontes cela à l'une ou l'autre. tu ne voulais déjà pas le raconter à tes plus proches amis, alors à ta famille, hors de questions. tu savais en tout cas que ta mère ne comprendrait pas. ta soeur se montrerait sans doute plus compréhensive, mais ça ne changerait en rien que tu faisais quelque chose d'illégal par rapport à ton métier. tu risquais gros. il était donc préférable que les gens en sachent le moins possible. elle veut pas que tu finisses avec des chats, ça fonctionne aussi pour les hommes tu sais. elle te lance avec un sourire et tu secoues la tête, en riant légèrement. jamais tu ne finiras seul avec des chats. tout simplement parce que tu n'aimes pas les chats. tu peux la rassurer, je ne prendrais jamais de chats. tu lances avec un clin d'oeil. tu comprenais bien que ta soeur cherchait à avoir plus de détails, mais tu te montrais plus que réticent à l'idée de lui parler de tes histoires. au point de t'intéresser à son métier, sur lequel tu ne comprends absolument rien. pas besoin, je vais réussir. qu'elle ajoute, sûre d'elle. tu hoches la tête et puis vos plats arrivent finalement. tu poses un regard sur le tien, il te semble délicieux. à toi aussi. qu'elle te répond après lui avoir souhaité un bon appétit. tu attrapes ta fourchette et prends une première bouchée de ton plat, si délicieux. c'est délicieux. et le tien ? elle te demande et tu savais parfaitement qu'elle voudrait en prendre une bouchée. pas terrible, tu ne vas pas aimer. tu lances pour la taquiner. petit clin d'oeil avant de pousser un peu ton assiette. bon ok, c'est excellent et tu peux goûter. tu dis avec un sourire en coin.

_________________
it's something magical. it's in the air, it's in my blood, it's rushin' on. i don't need no reason, don't need control. i fly so high, no ceiling, when I'm in my zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 239 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @self.
★ âge : 26
Ven 3 Aoû - 22:07

te mêler de la vie des autres n’étaient pas quelque chose que tu faisais souvent. tu étais de ceux qui pensaient que chaque personne avait le droit de garder un jardin secret. sauf que cette idée ne s’appliquait évidemment pas à ton frère. tu t’intéressais à tout ce qui concernait sa vie sentimentale, parce que ça te touchait aussi indirectement. ton frère avait l’âge de ramener une femme à la maison. une femme avec laquelle tu pourrais critiquer ses petits défauts. ta mère avait aussi hâte de le faire. tu peux la rassurer, je ne prendrais jamais de chats. tu fronças les sourcils, en prenant une mine faussement choquée. et pourquoi pas ? ça te ferait de la compagnie, autre que celle de tes bouquins bien sûr. ton frère était un intellectuel, tu étais d’avis qu’il devait plus se laisser porter par ses émotions, et non par son cerveau. c’était exactement le travail que tu faisais sur toi-même ces derniers temps, mais à l’inverse pour le coup. tu étais une tête brûlée qui ne réfléchissait pas assez, et, même si tu t’étais contrôlée avec le temps, il t’arrivait toujours de faire les choses sur des coups de têtes. quand vos plats arrivèrent, tu regardas le sien d’un œil intéressé alors qu’il le goûtait. pas terrible, tu ne vas pas aimer. bon ok, c'est excellent et tu peux goûter. tu souris d’un air enfantin, en sachant très bien que ce n’était pas le cas puisqu’il poussa son assiette vers toi. il y avait des choses qui ne changeaient jamais. tu piquas un morceau avec ta fourchette avant de le fourrer dans ta bouche. tu savouras la bouchée que tu venais de prendre avant de lâcher un loup soupir de plaisir. un vrai délice ! tu lui assuras avant d’en profiter pour reprendre un morceau tant qu’il n’avait pas repris son assiette. tu étais toujours une enfant dans le fond. une enfant gourmande en plus de ça. t’as un peu pris tu sais, je pense que tu devrais me laisser la fin de ton plat. tu soufflas à liam avec un sourire amusé. ce n’était absolument pas vrai, mais tous les moyens étaient bons pour manger toujours un petit plus. ton frère savait à que tu étais capable d’avaler n’importe quoi, sans pour autant prendre de poids. c’était un vrai don que t’avait offert la vie. tu en profitais à sa juste valeur.

_________________
a couples of times in your life, it happens like that. you meet a stranger, and all you know is that you need to know everything about them. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 299 ✩ avatar : jensen ackles
✩ crédits : exordium (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
Ven 10 Aoû - 15:01

ça t'agaçait de voir que ta mère ne cessait de parler de toi et de ton célibat à ta soeur. c'était ta vie, tu pouvais encore en faire ce que tu voulais. si tu préférais finir vieux garçon, c'était ton choix et personne n'aurait quoi que ce soit à dire sur le sujet. même si dans le fond, tu espérais bien sûr pouvoir retrouver quelqu'un et avancer dans la vie, fonder une famille ou quelque chose comme ça. tu commençais un peu à perdre espoir en voyant les années qui commençaient à défiler. tu répondais
à ta soeur sur le ton de l'ironie. mentionnant notamment cette histoire de chat. et pourquoi pas ? ça te ferait de la compagnie, autre que celle de tes bouquins bien sûr. tu secouas la tête tout en rigolant un peu. ta soeur n'avait décidément pas sa langue dans sa poche, mais tu commençais à en avoir l'habitude de tout ça. et toi alors ? elle ne se fait pas de soucis pour toi et le fait que tu ne lui ai pas présenté un homme ? tu demandes, pour diriger la discussion sur elle. tu envisageais d'ailleurs très clairement de faire la remarque à ta mère la prochaine fois que tu la verrais. peut-être qu'elle se décidera à changer de cible et ça t'arrangerait bien. vos plats étaient arrivés et dafné ne tarda as à lorgner sur ton plat. tu plaisantais avant de finalement lui tendre ton assiette. tu la regardais goûter. un vrai délice ! qu'elle te lance et tu allais reprendre ton assiette quand tu la vois encore piquer une fois dedans. t’as un peu pris tu sais, je pense que tu devrais me laisser la fin de ton plat. tu secoues la tête et t'empresses de récupérer ton assiette. tu ne changeras donc jamais, dafné. tu plaisantes. mon régime se porte très bien, t'en fais pas pour ça. tu ajoutes tout en piquant dans ton plat et en savourant la bouchée avec exagération. j'y peux rien si tu ne sais pas choisir tes plats. tu ajoutes encore, histoire d'en rajouter une couche.

_________________
it's something magical. it's in the air, it's in my blood, it's rushin' on. i don't need no reason, don't need control. i fly so high, no ceiling, when I'm in my zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 239 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @self.
★ âge : 26
Lun 20 Aoû - 17:19

tu avais parfois l’impression de redevenir une enfant avec ton frère. votre complicité était toujours la même après toutes ces années. tu aimais toujours lui poser des questions embarrassantes à propos de sa vie, et il aimait toujours te taquiner à propos de sujets dont il ne voulait en réalité rien savoir. aujourd’hui ne faisait pas exception. aucune pitié quand il s’agissait de sa vie privée. quand il s’agissait de la tienne aussi apparemment. et toi alors ? elle ne se fait pas de soucis pour toi et le fait que tu ne lui ai pas présenté un homme ? tu rigolas doucement en haussant les épaules. ta mère t’embêtait aussi, mais il n’était pas question que tu lui dises. pas question qu’il pense que vous vous trouviez dans le même bateau. aucun soucis non. tu répondis avec un énorme sourire. je suis bien plus séduisante que toi, elle sait que j’aurais toujours le choix. tu ne pus t’empêcher de rigoler encore un peu avant de picorer dans son plat. il savait aussi bien que toi que tu ne pouvais pas t’en empêcher. c’était comme une tradition que tu tenais à honorer à chaque repas. peu importe le lieu, ou l’occasion. tu ne changeras donc jamais, dafné. mon régime se porte très bien, t'en fais pas pour ça. tu fronças les sourcils en le voyant de provoquer avec ses bouchées. tu te concentras donc sur ta propre assiette, l’air renfrogné. c’est pas ce que je vois. tu soufflas, de mauvaise foi, alors qu’il reprenait déjà pour te taquiner. j'y peux rien si tu ne sais pas choisir tes plats. tu écarquillas les yeux, choquée. comment oses-tu critiquer mon palais ? tu jouais bien la comédie. très bien même. encore mieux devant liam pour le coup. tu savais très bien qu’il plaisantait, et tu ne doutais à aucun moment de ton talent en matière de nourriture. c’est moi qui a choisi le resto je te rappelle. tu lui soufflas avant un léger sourire, avant de prendre une bouchée de ton canard. non, tu avais vraiment de très bon goût. peu importe ce qu’il pouvait te dire.

_________________
a couples of times in your life, it happens like that. you meet a stranger, and all you know is that you need to know everything about them. ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 299 ✩ avatar : jensen ackles
✩ crédits : exordium (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
Ven 31 Aoû - 22:43

pour éviter que la conversation ne tourne trop longtemps autour de toi et de ta vie amoureuse plutôt déserte en ce moment, tu te décidais à te concentrer sur la sienne. persuadé que votre mère devrait aussi lui faire des remarques à elle pour qu'elle se trouve quelqu'un. il n'y avait pas que toi dans la famille. et même si tu étais plus vieux qu'elle, ça ne changeait pas que dafné était toujours célibataire elle aussi. aucun soucis non. je suis bien plus séduisante que toi, elle sait que j’aurais toujours le choix. tu ne manquais pas d'éclater de rire face à cette remarque. bah oui, c'est évident. que tu dis tout en secouant la tête de droite à gauche avant que celle-ci ne commence à piquer dans ton plat. t'avais pas vraiment ton mot à dire. dafné ne comptait pas te demander ton avis de toute façon. c'est pas ce que je vois. qu'elle lançait. elle ne le pensait pas, tu le savais bien. mais tu ne manquais pas de dire avec un petit rire. il me semble que j'ai le droit à beaucoup de compliments aujourd'hui. tu lançais en plongeant ton regard dans le sien. et puis tu ne manquais pas de faire une remarque au sujet de son choix de plat. de toute évidence elle n'avait pas fait le bon puisqu'elle semblait préférer le tiens. comment oses-tu critiquer mon palais ? qu'elle te demandais, telle une parfaite comédienne. c'est moi qui a choisi le resto je te rappelle. tu hochais la tête alors qu'elle reprenait enfin une bouchée de son propre plat. oui, un excellent choix d'ailleurs, je dois bien le reconnaître. je vais m'en souvenir pour un rendez-vous avec ma future femme. que tu ne manques pas de plaisanter en refaisant référence à cette discussion sur ta vie sentimentale.

_________________
it's something magical. it's in the air, it's in my blood, it's rushin' on. i don't need no reason, don't need control. i fly so high, no ceiling, when I'm in my zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

catching up (liam)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Catching a Tarpon like a boss
» 39 IC... Mademoiselle Liâm nouvelles photos p3
» Catching Monster Muskie in Fall
» les techniques de combats au cinéma sont elles réalisables??
» Championnats d'Angleterre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est.-