AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

genius (nova)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 122 ✩ avatar : harvey newton haydon
✩ crédits : @ilyria
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Juil - 17:13

un café. une rencontre. c’était toujours comme ça que ça se passait avec elle. tu n’en savais pas beaucoup sur ce petit génie que tu avais trouvé par hasard, et qui t’aidait désormais à en savoir plus sur ce père que tu n’avais jamais connu. tu ne voulais pas le retrouver lui. tu lui en voulais toujours de vous avoir abandonner. d’avoir laisser ta mère se débrouiller toute seule avec un enfant. elle avait toujours travailler dur pour t’offrir tout ce dont tu avais besoin. trop dur sûrement. c’était la personne la plus courageuse que tu connaissais. la plus débrouillarde aussi. tu n’avais besoin que d’elle dans ta vie. que nova retrouve ton père ou pas ne signifiait pas que tu lui ferais une place. il n’en avait sûrement pas besoin d’ailleurs, il serait resté auprès de vous sinon. tu poussas les portes du café, pile à l’heure où vous aviez rendez-vous, avant de repérer une crinière blonde non plus. tu la rejoins en quelques pas. elle était jeune nova. jeune, mais avec un talent énorme. elle ferait une recrue parfaite pour ton entreprise. tu lui avais déjà proposé, mais c’était un électron libre. elle prenait les meilleures qu’elle recevait. elle ne gâchait pas son talent comme d’autres pouvaient le faire. elle était intelligente pour son âge nova. c’était sans doute pour ça que tu lui avais confié cette mission dont tu n’avais parlé à personne. tu avais un peu peur de ce que tu pourrais trouvé en remuant le passé et le présent d’une personne qui n’avait jamais voulu de toi. salut petite. tu soufflas en t’asseyant en face d’elle. du nouveau alors ? tu ne t’embarrassais pas de civilités la plupart du temps. vous étiez là pour affaires. pas pour discuter comme des amis de longue date. tu étais curieux de ce qu’elle avait à t’apprendre, aujourd’hui encore. jusque-là, elle n’avait pas trouvé grand-chose de particulier. tu savais juste de lui que c’était un homme peu stable qui ne restait jamais bien longtemps au même endroit. tu l’aurais deviné tout seul. mais tu ne désespérais pas de trouver quelque chose d’important. quelque chose qui justifierait cette véritable enquête qu’elle t’aidait à mener la blonde. tu savais que vous finiriez par découvrir un secret bien gardé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 193 ✩ avatar : brynja jonbjarnardottir
✩ crédits : avatar : sarasvati , icons : bigbadwolf; litlleliars
★ âge : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Juil - 17:43

genius⊹ Un café, lieu public où l’on faisait des rencontres, où on se laissait approcher sans la moindre peur car c’est rassurant un café. C’est presque familiale on se dit que personne ne peut nous atteindre ici que nous sommes que de simples parenthèses dans cet espace puis repartir. Aujourd’hui j’avais rendez-vous avec Zeno. Un homme que j’avais rencontré ici-même alors que j’étais avec mon pc qui avait amené à des discussions passionnantes sur l’informatique, très vite un lien est né il m’inspirait beaucoup avec toute ma prétention je lui avait montré l’article qu’on avait écrit à mon nom quand j’avais piraté la NSA. Sans surprise cela l’impressionnait mais au lieu de surjouer il avait prit le temps de savoir comment ça s’était passé, je lui avait montré quelques petits trucs et lui aussi. Il sentait la sagesse pourtant je n’avais pas accepté sa proposition pour le moment car j’avais bien trop de petit boulot en même temps. Etre la taupe du magazine de Lars Vranken était devenu un de mes passes temps favoris jusqu’à ce que Zeno me demande un nouveau défi se renseigner sur son père. J’avais accepté sa demande à condition d’avoir un latté dans ce café par semaine, l’argent ne m’intéressait guère j’en avais assez pour toute une vie. La voyant prendre place un large sourire s’affichait sur mon visage jusqu’à ce qu’il m’appelle petite ce dont j’avais horreur je fronçais légèrement les sourcils avant de lui dire « m’appelle pas petite , on dirait mon père sauf qu’il est beaucoup moins sexy que toi j’ai pas envie d’avoir de sales images en tête » disais-je en le taquinant un peu, car je n’étais pas intéressée du moins je n’avais vu aucune ouvertures et peut-être le respect était mêlé à ça, je voulais apprendre avec lui sans le lui dire. Puis la question tombe. Cela faisait des jours que nous ne voyions et même si j’avais déjà tout trouvé je ne pouvais pas lui dire comme ça dès le premier café, il fallait que je tourne mes mots et que je lui apporte des preuves concrètes. « Oui ». disais-je simplement en commandant mon latté comme à mon habitude avant de sortit mon pc de mon sac. Je lançais le document que j’avais préalablement enregistré contenant toutes les informations que j’avais récoltés. Je lui présentais les images d’abord des images de son père « ça c’était ton père plus jeune, tu lui ressembles beaucoup » osais-je pour ne pas entrer dans le vif du sujet trop rapidement pouvant le blesser d’un coup. Je passais une autre photo d’un jeune homme qui ressemblait sensiblement à Zeno « Je ne sais pas comment te le dire Zeno, mais tu as un demi-frère, comme l’atteste cette photo, ça fait des jours que j’essaye de te le dire mais j’attendais d’avoir toutes les preuves ». Pinçant mes lèvres un instant sans pour autant baisser mon regard du sien « tu ne m’aurais pas cru si je n’avais eu qu’une photo, alors j’ai fouillé un peu partout, appuies sur la flèche pour passer au document suivant s’il te plaît » lui demandais-je avant de lui dire sans efforts « c’est l’acte de naissance, et la photo d’après c’est le livret de famille ». Je me mordais la lèvre j’avais tout foiré, j’étais tellement froide que je lui avait tout balancé en un bonjour comme si on parlait de marque de chocolat. « Je suis vraiment désolée Zeno..tu veux que je te laisses avec mon pc et que je reviennes dans quelques minutes ? » lui demandais-je sachant souvent qu’on préférait être seul dans ces moments-là. Pour la première fois de ma vie j’étais triste d’avoir chercher des informations sur quelqu’un car l’homme qui était face à moi je le considérais plus que les autres et je savais que ce genre de nouvelle briser n’importe qui.
©️Grey WIND.


_________________
devil inside
Je veux faire l'amour sur cette plage au vent salé et comme au premier jour nos corps entrelacés. Ici le cri de la nuit a l'abri des aurores me chantaient l'insomnie pour oublier ton corps .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 122 ✩ avatar : harvey newton haydon
✩ crédits : @ilyria
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Juil - 10:13

tu n’avais jamais eu envie de chercher ton père. ta mère t’avait dit bien assez tôt que c’était un con, qui s’était tiré vite fait quand les choses avaient commencé à devenir trop sérieuses. tu ne l’avais pas cherché parce que tu ne voulais pas qu’elle pense qu’elle ne suffisait pas à ta vie. tu ne voulais pas lui faire de mal non plus, en rouvrant une plaie qui avait sûrement dû mettre plusieurs années à cicatriser. ta mère avait beau être forte devant toi, elle avait ses faiblesses et ses failles, comme n’importe quel être humain. maintenant qu’elle n’était plus vraiment là, tu étais curieux de savoir ce que tu pouvais trouver sur ton géniteur. c’est pour ça que tu avais engagé nova. pour ça que tu la retrouvais aujourd’hui, dans un petit café sans prétention. m’appelle pas petite , on dirait mon père sauf qu’il est beaucoup moins sexy que toi j’ai pas envie d’avoir de sales images en tête. tu rigolas doucement. me compare pas à ton père s’te plaît. tu lui répondis. elle était beaucoup plus jeune que toi nova, mais pas assez pour être ta fille non plus. petite semblait être un surnom approprié pour elle. ça te rappelait aussi qu’elle n’avait que dix-neuf ans. trop jeune pour toi oui. tu lui demandas si elle avait du nouveau depuis la dernière fois. si l’enquête que tu lui avais confié avait avancé. si elle avait réussi à trouver quelques informations sur ton père, cet homme qui vous avait abandonné ta mère et toi avant même ta naissance. oui. elle ouvrit un document sur son ordinateur. un document avec des photos. tu n’en croyais pas tes yeux. ça c’était ton père plus jeune, tu lui ressembles beaucoup. tu hochas la tête, en ne pouvant détacher ton regard de l’image. ta mère ne t’avait jamais parlé de votre ressemblance, tu comprenais maintenant pourquoi. tu étais son portrait craché à ton père. ça ne devait pas être facile pour elle de te regarder. pourtant elle t’aimait aussi fort que possible. t’étais chanceux qu’elle ne te déteste pas pour les erreurs d’un autre. nova changea d’image, pour te présenter la photo d’un homme différent, mais qui te ressemblait pourtant encore. est-ce que c’était ton père ? non, il n’avait pas vraiment les mêmes traits que la photo d’avant. mais alors.. je ne sais pas comment te le dire zeno, mais tu as un demi-frère, comme l’atteste cette photo, ça fait des jours que j’essaye de te le dire mais j’attendais d’avoir toutes les preuves. tu ne m’aurais pas cru si je n’avais eu qu’une photo, alors j’ai fouillé un peu partout, appuies sur la flèche pour passer au document suivant s’il te plaît. tu lui obéis, sans dire un mot. trop abasourdi par cette nouvelle pour que le moindre son sorte de ta bouche. un frère ? comme elle le disait, tu n’arrivais pas à y croire. c’est l’acte de naissance, et la photo d’après c’est le livret de famille. je suis vraiment désolée zeno.. tu veux que je te laisses avec mon pc et que je reviennes dans quelques minutes ? tu secouas la tête. non, il ne fallait pas qu’elle te laisse tout seul. tu pouvais bien digérer ça sans avoir besoin qu’on te ménage non ? un frère.. c’était du délire. vraiment. non non je.. ça m’fait bizarre. j’ai toujours été entouré que de femmes et tu me dis que j’ai un frère.. il te faudrait sûrement quelque jour pour t’habituer à cette nouvelle famille dont tu n’avais alors pas la connaissance. il y avait certaines questions que tu ne pouvais pas t’empêcher de te penser. des questions auxquelles tu espérais que nova avait la réponse. est-ce qu’il a grandi avec notre père ? c’était la plus importante pour toi. tu voulais savoir si l’homme qui t’avait engendré avant de t’abandonner avait recommencé, ou s’il avait juste décidé que tu n’étais pas assez bien pour lui et était allé fonder une autre famille ailleurs. il y avait de quoi devenir fou avec tout ça.

_________________
one look at her and i knew i'd spend far too much time trying to write a poem as beautiful as her.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 193 ✩ avatar : brynja jonbjarnardottir
✩ crédits : avatar : sarasvati , icons : bigbadwolf; litlleliars
★ âge : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Aoû - 15:18

genius ⊹ La volonté de Zeno à m’intégrer dans son entreprise n’avait pas été vaine, sans relâches il m’avait contacté et au fur et à mesure sans le vouloir je m’étais attaché à lui, pas à l’homme qui pouvait représenter mais à ce qui se cachait derrière. Un talent monstre, il avait réussi à monter sa boîte si jeune c’était pour dire à quel point il fallait en avoir pour le faire. Bien que je le dépasserais de bien des manières dans mes connaissances il avait une forme de sagesse, une fougue un peu disparue qui semblait renaître quand on parlait de mes casses informatiques. Sans trop en savoir sur nos vies pourtant un lien avait été créé. C’était ainsi qu’on avait convenu que je fasse des recherches sur son passé, ce genre d’histoire n’est jamais une bonne idée.. J’en faisais les frais actuellement en recherchant le véritable meurtrier de Lily. Une affaire qui avait été bâclée comme si sa vie à elle n’avait pas d’importance. Je savais que ces ombres qui traînaient au-dessus de nos têtes pouvaient nous conduire dans des tourments bien plus difficile que les tempêtes tropicales, car absorber plus rien ne pouvait nous retenir. Je regardais alors cet homme entrain d’apprendre un bout de son passé, lire dans ces yeux cette incompréhension comme j’avais pu lire il y a quelques mois de ça. Je ravalais ma salive un peu quand il m’affirmait ne pas vouloir être seul qu’il était juste un peu abassourdi par ses révélations. « Je ne voulais pas tourner autour du pot Zen’ tu as attendu assez longtemps pour savoir ton passé. Un frère ce n’est pas plus mal je n’ai jamais eu de frère moi, il était là sans être là. Il pourra jamais être pire que le mien ». Je buvais une gorgée de ma boisson laissant le temps qu’il lui fallait pour me poser des questions. Car il devait en avoir c’était certain et celle qui me posait me noua la gorge. Son frère que j’avais retrouvé nommé Dumbo Pieves n’avait pas eu la plus belle des vies non plus orphelin il errait dans les rues pour quelques dollars avec sa marionnette. Cette histoire me touchait car par deux fois le père de Zeno avait abandonné ses droits laissant sans figure paternelle ces hommes face à leurs destin. « Non…, si tu regardes l’autre page ton frère était orphelin mais il y a la signature de ton père et ses initiales quand il l’a déposé à l’orphelinat de Trois-Rivières. C’est tout ce qu’il a, un livret de famille sans famille, juste une signature avec des initiales ». Essayant de ne pas montrer ma peine à mon tour je raclais ma gorge avant de lui dire « J’ai tout bien vérifié Zeno j’ai fouillé partout où je pouvais avoir sa signature et en fonction de ce que tu m’avais donné le lien est inévitable… Mais si j’ai un conseil à te donner malgré que je suis « ta petite » ce n’est pas ton père que tu devrais retrouver mais plutôt ton frère… » osais-je sans vraiment savoir si je le devais, mais une chose était sûr à cet instant il valait mieux réunir deux vies brisées que de voir un père qui avait au final tout sauf l’image d’un père. ©️Grey WIND.


_________________
devil inside
Je veux faire l'amour sur cette plage au vent salé et comme au premier jour nos corps entrelacés. Ici le cri de la nuit a l'abri des aurores me chantaient l'insomnie pour oublier ton corps .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 122 ✩ avatar : harvey newton haydon
✩ crédits : @ilyria
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Sep - 14:21

toutes ces années à te demander ce que ton père était devenu. si tu lui ressemblais. ce qu’il faisait dans la vie. tu avais la certitude que tu ne serais jamais capable de l’aimer. il t’avait abandonné après tout. il avait laissé ta mère t’élever toute seule, sans rien lui donner pour lui permettre de rendre votre quotidien plus simple. seulement, dans tout ce que tu t’étais imaginé, un frère ne rentrait jamais dans l’addition. sûrement parce que tu ne pouvais pas croire qu’il puisse avoir un enfant après ce qu’il t’avait infligé à toi. une absence difficile à vivre que ta mère avait essayé de combler par tous les moyens. tu ne pouvais pas croire qu’il puisse aimer un fils alors qu’il n’avait jamais essayé de le faire avec toi. je ne voulais pas tourner autour du pot zen’ tu as attendu assez longtemps pour savoir ton passé. un frère ce n’est pas plus mal je n’ai jamais eu de frère moi, il était là sans être là. il pourra jamais être pire que le mien. tu réfléchis quelques instants à ce qu’elle venait de te dire. tu n’avais jamais vraiment pensé à la possibilité d’avoir des frères et sœurs. il n’y avait toujours eu que ta mère et toi. romy était certainement la personne qui ressemblait le plus à une sœur pour toi, mais elle ne l’était pas. elle n’était que ta cousine, et tu avais toujours vécu avec sa présence. si t’avais l’opportunité d’avoir un vrai frère, tu la saisirais ? elle avait déjà un frère techniquement, alors tu n’étais pas sûr de la réponse. et tu n’étais pas certain de savoir répondre toi-même à la question que tu venais de lui poser. non…, si tu regardes l’autre page ton frère était orphelin mais il y a la signature de ton père et ses initiales quand il l’a déposé à l’orphelinat de trois-rivières. c’est tout ce qu’il a, un livret de famille sans famille, juste une signature avec des initiales. j’ai tout bien vérifié zeno j’ai fouillé partout où je pouvais avoir sa signature et en fonction de ce que tu m’avais donné le lien est inévitable… mais si j’ai un conseil à te donner malgré que je suis « ta petite » ce n’est pas ton père que tu devrais retrouver mais plutôt ton frère… tu soufflas, un long moment. ça faisait beaucoup. tu n’espérais pas trouver un frère. tu n’imaginais pas que ton père aurait pu abandonner une autre personne. un autre fils. il semblait doué pour se faire la malle. il semblait doué pour disparaître avant que ses enfants ne soient en âge de se souvenir de lui. mais ton frère n’avait pas eu la chance d’être élevé par une mère exceptionnelle lui. il n’avait eu personne.. ça te touchait au plus profond de toi, mais malgré ça, ce n’était pas aussi simple de prendre la décision de faire entrer un inconnu dans sa vie. t’as regardé comment il était ? ce qu’il faisait ? j’arrive pas à croire que j’ai un frère bon sang.. c’était tout ce que tu étais capable de dire. tout ce qui te traversait l’esprit. toi qui étais bavard en général, tu restais silencieux pour une fois. tu attendais d’écouter ce que nova avait à te dire de plus.

_________________
one look at her and i knew i'd spend far too much time trying to write a poem as beautiful as her.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 193 ✩ avatar : brynja jonbjarnardottir
✩ crédits : avatar : sarasvati , icons : bigbadwolf; litlleliars
★ âge : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 14:47

genius ⊹ Est-ce que moi aussi si j’avais eu l’occasion d’avoir un frère, un véritable frère vous savez celui qui vous porte sur ses épaules, qui passent ces nuits à vous éclairer de ces savoirs. Encore mieux celui qui glisse la nuit dans votre chambre pour élaborer des plans fous, celui avec lequel vous scelliez des pactes dont jamais vous les remettrez en cause. Il fut un temps j’aurais été complètement partante pour cette idée folle, mais aujourd’hui il me restait que l’autre murphy. Il me restait que le fantôme d’un passé flou sans amour mais bien présent, à sa manière. J’aurais pu lui dire à Zeno, que non j’aimais mon frère malgré tout que je n’aurais pas saisis cette chance, mais on ne parlait pas de moi ici. On parlait de lui, on parlait de son futur, de tout ce que ça allait chambouler dans sa vie. Une absence qui avait finit par ternir sans le vouloir cet homme qui aurait pu être totalement différent. Je prenais un long soupir avant de lui répondre « Oui je la saisirais, j’irai sans me poser de questions car le temps a déjà fait son chemin. Pourquoi attendre ? Pourquoi ne pas saisir une opportunité de rencontrer peut-être une personne qui te ressemble plus que tu l’imagines ? ». Je lui retournais la question. Ne voulant pas m’épancher sur mes états d’âmes. A cet instant présent je n’existais plus la seule chose qui m’importait c’était d’être honnête avec lui, avec ce qu’il était. Il m’avait pas fallut beaucoup de temps pour comprendre qu’il n’était pas dans la case des connards finis. Avec les détails de sa vie je ne pouvais pas lui faire du mal ou être celle que je suis en dehors de ce café. Il était sans le vouloir une part de mon humanité, celle qui me faisait encore croire qu’il y avait des gens biens sur cette Terre. Je laissais un temps de latence entre toutes mes découvertes et ce qu’il pouvait en penser. Son soupir en disant long sur le nouveau poids qui venait d’apparaître sur ces épaules. Je lui souriais un peu oubliant tout ce qu’il y avait autour de nous, d’un regard bienveillant que je ne portais guère aux autres je lui répondais paisiblement. « Oui j’ai voulu le voir de plus près sans qu’il puisse se poser de questions. C’est un homme d’une sensibilité rare, il est marionnettiste je pense que c’est par passion. Il joue de ces personnages avec une telle sincérité que ça en est presque irréel. Il est souvent dans les rues de trois-rivières à présenter son numéro pour quelques pièces mais il n’a pas l’air sans-abris pour autant. Je n’ai pas voulu chercher plus loin Zeno tout simplement car je pense que le reste ça t’appartient c’est à toi de le découvrir ». Je posais ma main sur la sienne instinctivement sans vraiment m’en rendre compte. Lui apporter un soutien sur l’instant présent le rassurer comme je le pouvais du haut de mes dix-neuf ans.. « Je sais c’est difficile à croire, je ne peux même pas me mettre à ta place. Je ne sais même pas tout ce qui te traverse l’esprit. Je sais que tous les deux on est rien de plus que des connaissances se battant par ligne de codes mais je suis pas insensible à tout ça, je sais que c’est pas ce que tu voulais entendre, que tout ça, ça fait beaucoup trop d’un coup…mais j’ai la certitude que le rencontrer ne pourra que t’apaiser…Il n’a pas été ce fils aimé par son père au détriment de toi. » lui confiais-je tout en le regardant un peu espérant lui ouvrir un temps soit peu les yeux sur sa nouvelle réalité.    ©️Grey WIND.


_________________
devil inside
Je veux faire l'amour sur cette plage au vent salé et comme au premier jour nos corps entrelacés. Ici le cri de la nuit a l'abri des aurores me chantaient l'insomnie pour oublier ton corps .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

genius (nova)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Nouvelles NOVA
» Nova Mentor2
» nova p3xs
» tibhar genius optimum sound max en noir
» MAMBOO NOVA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est.-