AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

moment de vérité (simpson)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 286 ✩ avatar : meghan markle
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Juil - 11:05

il était temps d'aller voir ton frère. cela faisait plusieurs mois que tu étais revenue à trois-rivières, sans pour autant dire quoi que ce soit à devon. vous continuiez à vous écrire, de temps en temps. mais tu n'avais pas précisé que tu étais ici. pourquoi ? tu ne le savais pas vraiment. t'avais pas envie de t'imposer trop dans sa vie. votre relation était devenue étrange depuis que vous aviez quitté l'université de toute façon et tu ne savais pas vraiment si elle pourrait revenir à la normal un jour ou l'autre. mais à présent que tu avais revu alexis, il était temps que tu retournes voir ton frère aussi. il t'en voudra de ne rien avoir dit, mais ça ne fait rien. tu avais continué à lui donner des nouvelles, quand même. c'était déjà important. tu marches jusque devant la porte d'entrée de sa maison qu'il partage avec son épouse. une de tes plus proches amies à l'époque. là aussi votre relation était bien différente depuis que vous aviez quitté l'université. c'était malheureux, mais c'était comme ça. période difficile pour beaucoup. cette annonce de la cérémonie te foutait les boules et t'étais encore moins rassurée d'apprendre que le corps de clément avait été retrouvé. comment c'était possible ? tu ne le savais pas. aujourd'hui, tu préférais te concentrer sur ton frère et ne pas penser à tout le reste. tu frappes trois petits coups. tu attends. la porte s'ouvre et tu souris. salut devon. je te dérange pas j'espère ? tu demandes gentiment. tu ne veux pas l'interrompre dans quelque chose, mais tu imagines qu'il est grand temps que vous parliez, tous les deux, face à face. les messages ça allait un moment. tu voulais tenter de retrouver ton véritable frère.

_________________
three may keep a secret, if two of them are dead.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 336 ✩ avatar : jamie dornan
✩ crédits : @whovian & tumblr
★ âge : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 20 Juil - 18:09


moment de vérité - 100 % Simpson.
tu te redresses dans ton fauteuil, ton regard se posant machinalement sur les photos qui ornent la cheminée, les photos de famille, celle que tu as construite avec Alexis. Il y a ton fils, souriant, insouciant malgré la période d’adolescence qui commençait à se faire sentir. Pourtant, il ne se montrait pas difficile, sûrement parce que vous aviez fait du bon boulot avec cette brune qui faisait partie de ta vie depuis un bon moment. Non seulement en tant qu’amis mais également en tant qu’épouse. Et puis, il avait fallu que tu continues sur ta lancée, que tu dévies légèrement vers la droite, où un cliché de ta sœur t’attira un léger pincement au cœur, cette sœur que tu avais perdue, pas perdue au sens littéral du terme. Mais votre lien s’était effilé, au moment où l’odieuse vérité t’avait sauté au visage comme une bombe, qui avait détruit une partie de toi, celle que tu affectionnais tout particulièrement. Tu te souvenais de tout, de cette cassure, de cette sensation de mensonge et d’abandon. Et tu en avais voulu à la terre entière, à ces parents, à cette sœur qui n’y était pour rien et à laquelle tu ne te sentais pas capable de mentir. Non, tu ne le pouvais pas, parce que tu avais veillé sur elle, tu l’avais toujours aimée, et il aurait fallu lui avouer que tout n’était que mascarade, mensonge. Au lieu de cela, tu t’étais contenté de t’enfuir dans un monde qui accaparait tout ton temps, dans lequel tu pouvais jouer sur les apparences, un jeu qui t’était devenu familier au fil des années. Tu finis par détourner le regard, te rappelant que le corps de Clément avait été découvert, une ironie du sort puisque tu savais autre chose. Les bombes semblaient sur le point d’éclater, et tu te demandais combien de personnes allaient se retrouver sous le feu des projecteurs et surtout avec les menottes aux poignets. Des coups légers à la porte te tirèrent de ta rêverie et tu ne pus que te lever pour rejoindre l’entrée. De suite, tu te demandais qui pouvait bien venir te rendre visite, toi qui n’attendais personne. En ton for intérieur, tu priais pour qu’il ne s’agisse pas d’un fantôme qui prenait les traits d’une diablesse. Tu avais pris une profonde inspiration et avait ouvert cette dernière barrière qui te séparait de l’inconnu, qui n’en était pas un, puisqu’il s’agissait de Vanessa, de ta sœur. Tu lui souris, n’osant pas faire le moindre geste vers elle, comme par pudeur. Tu ne t’attendais pas à la voir ici, vos échanges ne se résumant qu’à des messages. Tu avais fini par faire un pas vers elle, sans doute maladroit pour l’embrasser tendrement sur le front, comme tu en avais eu l’habitude, jadis. « salut. Tu ne me déranges pas. mais entre donc, voyons. » . Tu te décalas légèrement, et haussa un sourcil « je ne savais pas que tu étais en ville, mais je suis content de te voir. » . Tu esquissas un nouveau sourire. « tu m’as manqué » , murmuras-tu, comme un secret que tu gardais bien précieusement pour toi….   
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________

je n'ai plus rien à perdre, rien à gagner. je n'ai plus de peine, plus rien à pleurer. rien c'est déjà trop, tout me semble faux....

Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 286 ✩ avatar : meghan markle
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Juil - 14:30

tu redoutais ce que ton frère allait bien pouvoir dire lorsqu'il découvrirait que tu étais de retour depuis quelques mois à trois-rivières mais que tu ne lui avais rien dit. te contentant de répondre à quelques messages, pour lui dire que tu allais bien. sans rentrer dans les détails. c'est ce que vous faisiez depuis trop longtemps tous les deux. alors qu'à une époque vous étiez inséparables. tu avais vraiment le sentiment que cette histoire qui s'est produite à l'université t'avais fait perdre tout le monde. jusqu'à ton propre frère. et ça te faisait du mal. ça te faisait du mal de te rendre compte que certains d'entre eux t'en veulent aujourd'hui. pour cet article, surtout. est-ce que devon allait aussi t'en vouloir aujourd'hui de ne rien avoir dit ? ça n'en ferait qu'un de plus après tout. tu frappais à sa porte et patientais quelques instants jusqu'à finalement le voir. salut. tu ne me déranges pas. mais entre donc, voyons. qu'il te lance et tu entres sans attendre dans sa belle demeure. tu réalisais que tu n'étais jamais venue ici en réalité. tu ne savais même pas où vivais ton frère depuis tout ce temps. je ne savais pas que tu étais en ville, mais je suis content de te voir. tu hoches la tête doucement de haut en bas. tu m'as manqué. qu'il ajoute et tu affiches un sourire gêné. mal à l'aise de lui avoir menti, en quelque sorte. ou plutôt d'avoir omis de lui dire quelque chose. je.. je vis ici devon. depuis quelques mois. je sais, j'aurais dû te le dire plus vite.. c'est idiot. mais.. me voilà. et tu m'as manqué aussi, vraiment. autant directement tout avouer, c'était plus simple comme ça, non ?

_________________
three may keep a secret, if two of them are dead.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 336 ✩ avatar : jamie dornan
✩ crédits : @whovian & tumblr
★ âge : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 18:31


moment de vérité - 100 % Simpson.
Tu t’affairais dans ce que tu savais faire de mieux, la paperasse, trouver des projets pour la ville, enfin même si ton regard était davantage attiré par les photos de famille que par le reste. En réalité, tu ressassais ce passé, ce passé qui te revenait en pleine figure, comme un boomerang ou comme une bombe dans le cas présent. tu avais la sensation de tout revivre comme au premier jour, comme au moment où tout était arrivé. Tu avais la sensation de te reprendre la cruelle vérité dans la figure à l’instant même, et cette même boule te faisait l’effet d’un coup de poignard, celui-là même qui venait briser le beau décor dans lequel tu avais évolué des années durant. L’histoire passée avait des répercussions encore aujourd’hui, voire surtout aujourd’hui, la vérité étant prête à refaire surface bien malgré vous. En apercevant le portrait de ta sœur, tu prenais davantage conscience du fossé qui s’était creusé entre vous deux, des silences qui avaient réduit à néant la complicité partagée par le passé. Vanessa… si seulement. Et puis, il y avait eu cette arrivée chez toi, ce bruit à la porte, que tu étais alors allé ouvrir pour finalement découvrir celle à laquelle tu pensais. Un curieux hasard en soi. Tu étais heureux de la voir, détail que tu avais formulé à voix haute, même si cela ne te ressemblait pas tellement de dévoiler ce que tu pensais. Une forme de faiblesse qui pouvait être utilisée contre toi, c’était ce qu’on s’était efforcé de t’apprendre dans le monde fourbe de la politique. A cet aveu d’amour fraternel, tu avais reçu un coup, que tu encaissas sans broncher. Sans doute parce que tu comprenais son silence ou sa volonté de te cacher qu’elle vivait ici depuis un petit moment sans qu’elle n’ait ressenti le besoin de venir te voir ou de t’avertir. Tu pris une profonde inspiration, avant de sentir tes épaules s’affaisser. Faible, le Simpson. Faible, et quasi à terre. Voilà comment tu te sentais. Pourtant, tu essayas de garder une certaine contenance, de reprendre le masque de fortune qui te servait si souvent. « Ah… » , furent les seuls mots qui réussirent à sortir de ta bouche. « C’est ta vie, Vanessa, tu n’as aucun compte à me rendre. Le principal est que tu sois heureuse, enfin je suppose que c’est le but de chacun, non ? » . Ton regard se perdit sur le sol, alors que tu te demandais quelles avaient été tes aspirations dans la vie. Sans doute que tu t’étais perdu ou oublié en chemin. « tu veux boire quelque chose ? autant être un meilleur hôte que le frère que j’ai pu être durant ces dernières années. Par contre, Alexis n’est pas là, tu devras te contenter de moi, tu crois que c’est suffisant ? » , ajoutas-tu avec un léger sourire.   
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________

je n'ai plus rien à perdre, rien à gagner. je n'ai plus de peine, plus rien à pleurer. rien c'est déjà trop, tout me semble faux....

Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 286 ✩ avatar : meghan markle
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Aoû - 10:13

tu te décidais à avouer ta présence dans cette ville depuis quelques mois assez rapidement. autant en finir tout de suite avec ça, de toute façon. tu tenais quand même à être honnête avec ton frère, même si tu aurais dû l'être bien plus vite et ne pas gâcher ses quelques mois si près de lui de cette façon-là. tu aurais dû venir le voir tout de suite pour que vous puissiez discuter enfin. prendre le temps de vous retrouver comme à cette époque qui te semble bien lointaine à présent. mais tu n'avais rien fait de tout ça. tu avais gardé le silence, pour finalement débarquer chez lui bien trop longtemps après ton arrivée. il pouvait t'en vouloir. il en avait tous les droits, mais quand tu vois son regard tu devines qu'il ne va pas t'en tenir rigueur pour autant et tu le remercies intérieurement de ne pas montrer trop de rancunes face à tout ça. de toute façon, tu supposes que ça ne sert à rien. dans votre relation, aucun de vous deux n'a rien fait de juste depuis quelques années alors à quoi bon critiquer l'autre ? ah… c’est ta vie, vanessa, tu n’as aucun compte à me rendre. le principal est que tu sois heureuse, enfin je suppose que c’est le but de chacun, non ? tu hoches la tête avec un sourire en coin, ravie de voir que ton frère le prend de cette façon-là. oui, c'est clairement le but de chacun. tu lances, rassurée que vous puissiez partir sur une bonne base tous les deux. tu veux boire quelque chose ? autant être un meilleur hôte que le frère que j’ai pu être durant ces dernières années. Par contre, Alexis n’est pas là, tu devras te contenter de moi, tu crois que c’est suffisant ? qu'il te lance et tu lèves ton regard vers lui avec un large sourire. volontiers un verre d'eau, ça fera du bien avec cette chaleur. et je n'ai pas été une meilleure soeur, tu sais.. je pourrais me contenter de toi sans problèmes. tu lances avec un clin d'oeil, prenant place dans le salon. bon alors dis-moi ce que tu me racontes, tout va bien au boulot ? et avec alexis ? tu demandes, curieuse de savoir où en sont les choses dans la vie de ton frère.

_________________
three may keep a secret, if two of them are dead.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 336 ✩ avatar : jamie dornan
✩ crédits : @whovian & tumblr
★ âge : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Aoû - 19:16


moment de vérité - 100 % Simpson.
tu avais reçu des messages de ta sœur, et cela s’était arrêté là. il fut un temps où vous étiez complices, toujours là l’un pour l’autre, mais cette époque semblait bel et bien révolue. Tout ça parce que la vérité avait éclaté et que tu t’étais senti trahi par ces personnes qui t’avaient élevé et fait de toi l’homme que tu étais à présent. Seulement, tu t’étais enlisé dans un merdier sans nom, en t’investissant davantage dans la vie politique de la ville que dans ce qui avait été jadis ta famille. Tu présentais un visage différent, tu te moquais de l’essentiel, de ce qui était la priorité pour bon nombre de personnes. Des regrets, tu en avais bien évidemment surtout en contemplant le désastre qui était tien à présent. Et puis, il avait fallu que tu te retrouves face à Vanessa, elle qui venait de t’avouer que cela faisait un petit temps déjà qu’elle était en ville. Bien sûr, tu avais ressenti un léger pincement au cœur, dans la mesure où elle ne t’avait pas prévenu. Pourtant, tu avais enfilé le masque habituel, en te montrant bienveillant et surtout en lui expliquant qu’elle n’avait aucun compte à lui rendre. Parce que telle était la vérité. tu ne tenais pas réellement à lui reprocher quoique ce soit, alors que tu ne prenais pas le soin de prendre de ses nouvelles plus souvent, ce qui était le rôle d’un grand frère. Tu avais esquissé un léger sourire, sincère, parce que la conversation semblait simple, et que cela te mettait du baume au cœur. tu avas besoin de retrouver ce minimum de complicité d’antan. Tu t’étais montré des plus gentlemen, le parfait hôte, en continuant de sourire à Vanessa. « simplement de l’eau ? tu sais que j’ai mieux quand même. mais il est vrai que c’est plus raisonnable avec cette chaleur » . la raison se devait de l’emporter de temps à autre. Vous aviez pris place dans le salon, avant que tu ne te diriges dans la cuisine, pour chercher ce que ta sœur souhaitait. Et les questions posées résonnaient dans ton esprit. tu cherchais les bons mots pour une réponse convenable. Revenant avec de l’eau et des jus de fruits frais, tu retournas récupérer les verres, alors que tu commençais déjà à répondre « au boulot, tout va bien. toujours des dossiers sur mon bureau, le maire qui se repose sur moi, j’ai comme l’impression qu’il veut me passer la relève. » . tu soupiras, avant d’arriver au sujet Alexis. Tu étais un peu perdu, parce que tu savais que Jérémy était de retour, ainsi que ce que cela impliquait pour ta femme. « je suppose que tu as dû avoir de ses nouvelles. Je dirai que ça va, mais est ce que je me voile la face… surtout quand quelqu’un est en ville » . tu baissas le regard, espérant secrètement que tu te trompais. Et puis, tu avais fini par te reprendre, et releva tes yeux azurs pour les porter sur la brune. « assez parlé de moi. et toi alors ? qu’est ce qu’il y a de beau dans ta vie ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________

je n'ai plus rien à perdre, rien à gagner. je n'ai plus de peine, plus rien à pleurer. rien c'est déjà trop, tout me semble faux....

Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 286 ✩ avatar : meghan markle
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Aoû - 10:43

tu demandais un simple verre d'eau alors que tu prenais place dans son salon, bien confortablement. dans l'idée de reprendre des nouvelles de ton frère, une bonne fois pour toute. tu te promettais d'ailleurs intérieurement que tu n'allais plus jamais lui cacher quoi que ce soit et que tu ferais l'effort de venir le voir plus souvent. il reste ton frère après tout et c'était scandaleux de garder votre relation ainsi alors que vous habitez à quelques minutes l'un de l'autre. simplement de l’eau ? tu sais que j’ai mieux quand même. mais il est vrai que c’est plus raisonnable avec cette chaleur. qu'il te demande après que tu lui aies demandé ça et tu ris doucement. oui simplement de l'eau, il fait effectivement trop chaud pour boire autre chose. il filait chercher ce que tu avais demandé, te laissant quelques instants seule dans le salon. tu attrapais ton verre dès qu'il revenait avec un sourire en coin et tu te servis de l'eau. au boulot, tout va bien. toujours des dossiers sur mon bureau, le maire qui se repose sur moi, j’ai comme l’impression qu’il veut me passer la relève. qu'il t'explique et tu hoches la tête avec un sourire en coin. et tu serais prêt à prendre la relève ? tu demandes curieuse. tu pouvais tout à fait imaginer ton frère en tant que maire. mais restait à savoir si lui était vraiment prêt à se lancer dans une telle aventure ou non. tu le questionnais ensuite sur alexis également. je suppose que tu as dû avoir de ses nouvelles. Je dirai que ça va, mais est ce que je me voile la face… surtout quand quelqu’un est en ville. tu posais ton regard sur ton frère, fronçant un peu les sourcils. quelqu'un tu veux dire.. jeremy ? tu demandes, sachant bien qu'il y a toujours eu quelque chose entre eux. tu es bien placée pour le savoir puisqu'à l'époque de l'université tu avais tenté de les mettre ensemble en vain. enfin jusqu'à ce qu'elle finisse avec ton frère, bien sûr. assez parlé de moi. et toi alors ? qu’est ce qu’il y a de beau dans ta vie ? qu'il te demande et tu hausses un peu les épaules. pas grand chose tu sais. c'est toujours la même routine. je travaille pour le 3rivers daily depuis que je suis revenue ici.. et sinon, rien de bien nouveau. toujours célibataire, toujours bien trop seule à ton goût.

_________________
three may keep a secret, if two of them are dead.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 336 ✩ avatar : jamie dornan
✩ crédits : @whovian & tumblr
★ âge : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Oct - 16:08


moment de vérité - 100 % Simpson.
TTe retrouver face à ta sœur te faisait du bien, malgré la vérité que tu lui cachais depuis si longtemps, cette vérité qui était venue ternir ce beau lien qui vous unissait. Seulement, tu n’arrivais tout simplement plus à la regarder en face, à agir comme le grand frère, parce qu’au final, tu ne l’étais pas. Du moins, ce n’était pas le lien du sang qui vous unissait, car la cruelle réalité demeurait dans le fait que tu n’étais pas un Simpson, simplement une pièce rapportée, un enfant adopté. Et ces mêmes mots venaient te heurter avec leur violence accrue. Mettant le masque de circonstance, tu n’avais pu que lui proposer à boire, de l’eau, même si pour l’occasion, tu aurais bien choisi quelque chose de plus fort. Sauf qu’avec la chaleur étouffante et cette volonté de garder ton souci d’alcool secret, tu avais simplement hoché la tête. Signe d’approbation, alors que tu mourrais d’envie de te servir un verre de bourbon ou de vodka pour changer, tout en gardant le résultat final identique. « Il faudra revenir un soir, pour qu’on puisse boire un verre d’un bon vin blanc que le maire m’a offert. » . Une manière de la revoir un peu plus souvent. Il le fallait quand même, non ? Certes, tu te posais un tas de questions, à savoir si tu ne devrais pas lui révéler que vous n’aviez en commun que le nom de famille, et non un ADN. Mais à quoi bon ? venir briser sa vie comme tu avais vu la tienne voler en éclats ? Non très peu, car malgré l’égoïsme qu’on te jetait régulièrement au visage, tu n’étais pas en mesure de la détruire comme ça. Laissant Vanessa se servir, tu n’avais pu qu’enchainer en parlant de ton travail, des responsabilités que le maire te donnait, comme s’il te préparait le terrain pour lui succéder. Un honneur, mais la question était : est-ce que tu voulais vraiment le faire ? Cette même interrogation que formula ton invitée. Pour tout le monde, cela semblait comme une évidence. Pour toi aussi, à un moment donné. Mais à présent… tu haussas machinalement les épaules, perdant ton regard au loin, avant de le reposer sur la brune. « je ne sais pas. J’ai passé tellement de temps à le vouloir, que maintenant, je ne sais plus… j’en ai marre de ce cirque, Vanessa. Faire semblant, faire des courbettes à gauche et à droite, passer un temps infini au travail pour avoir une certaine reconnaissance. Mais au final, je crois que j’ai fini par oublier l’essentiel » . Tu baissas les yeux, en songeant à ton fils. Un peu à Alexis quand même, même si tu savais que tu l’avais perdue il y a bien longtemps déjà, que vous ne vous étiez jamais réellement appartenus. Non, jamais. Tu en faisais le constat alors que tu savais que Jérémy était revenu, l’ombre qui n’avait jamais cessé de planer au-dessus de votre mariage, ce simple bout de papier qui avait signé votre soutien l’un à l’autre, et non un amour fusionnel ou passionnel. La mention du nom de l’écrivain te fit serrer les dents, et tu poussas un profond soupir. « Oui, lui… l’homme idéal pour ma femme » . tu en éclatas de rire, un son qui résonnait tellement faux, parce que tu savais très bien que tout le monde avait poussé à les mettre ensemble.. En vain. Même si l’issue sera surement celle que tout le monde avait attendue depuis le départ. Assez parlé de toi, tu avais détourné la conversation sur ta sœur, et tu lui souris sincèrement, tendrement. Elle méritait tellement de connaitre la réussite dans tous les domaines que cela te peinait littéralement de la voir seule, certes épanouie dans son travail, mais nullement dans sa vie personnelle. « et je suppose que ton métier te passionne toujours autant ? tu as toujours aimé écrire… mais il serait temps que tu écrives ta propre histoire, petite sœur. Que tu penses à toi, en tant que personne. Et que tu combles le vide, présent depuis bien trop longtemps à tes cotés. Tire un trait sur le célibat, tu mérites quelqu’un, et je suis honnête » . ton regard ne la quittait pas. Oui, tu étais sincère, c’était le cœur qui parlait..   
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________

je n'ai plus rien à perdre, rien à gagner. je n'ai plus de peine, plus rien à pleurer. rien c'est déjà trop, tout me semble faux....

Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 286 ✩ avatar : meghan markle
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Oct - 16:44

bien trop longtemps que tout cela n'était plus arrivé. ça te faisait presque bizarre de parler avec ton frère. comme si tu ne savais plus ce que c'était, comme si tu parlais à un inconnu. alors que vous étiez bien loin d'être des inconnus n'est-ce pas. le même sang coule dans vos veines et pourtant, vous avez perdu trop d'années à ne vous envoyer que quelques messages pour donner l'impression de s'intéresser à la vie de l'autre. aujourd'hui, c'était vraiment le cas. tu avais besoin de savoir que ton frère allait bien. tu avais besoin de prendre réellement de ses nouvelles. il faudra revenir un soir, pour qu’on puisse boire un verre d’un bon vin blanc que le maire m’a offert. tu hochais la tête, sourire en coin. c'était là une invitation pour que vous puissiez vous revoir tout bientôt. avec plaisir devon. que tu confirmais avant de t'intéresser à sa vie. à sa situation et au fait qu'il pourrait éventuellement reprendre la place de maire. tu le verrais plutôt bien dans ce genre de poste, non ? je ne sais pas. j’ai passé tellement de temps à le vouloir, que maintenant, je ne sais plus… j’en ai marre de ce cirque, vanessa. faire semblant, faire des courbettes à gauche et à droite, passer un temps infini au travail pour avoir une certaine reconnaissance. mais au final, je crois que j’ai fini par oublier l’essentiel. tu hoches doucement la tête sans le quitter des yeux. je te comprends, vraiment. je veux bien croire que ça ne doit pas être tous les jours faciles. et il est important que tu ne perdes pas des yeux l'essentiel justement. prends du temps pour toi et tes proches, c'est important. que tu lui confirmes. la preuve aujourd'hui, vous preniez un peu de temps pour vous retrouver tous les deux. après tout ce temps, il le fallait bien. rapidement, jeremy arriva sur le tapis. du moins, c'était la déduction que tu en faisais au vu des commentaires de ton frère. oui, lui… l’homme idéal pour ma femme. tu baissais un peu le regard. tu savais pertinemment qu'à l'époque tu avais tout fait pour qu'alexis et jeremy finissent ensemble. aujourd'hui tu te voyais mal dire le contraire à ton frère. je.. je ne sais pas quoi te dire. que tu soufflais doucement avant que la conversation ne dévie sur toi. et je suppose que ton métier te passionne toujours autant ? tu as toujours aimé écrire… mais il serait temps que tu écrives ta propre histoire, petite sœur. que tu penses à toi, en tant que personne. et que tu combles le vide, présent depuis bien trop longtemps à tes cotés. tire un trait sur le célibat, tu mérites quelqu’un, et je suis honnête. tu posais ton regard sur ton frère tout en soupirant. mon métier me passionne toujours autant, c'est certain. quant à ma vie amoureuse, je veux bien tirer un trait sur le célibat, mais pour ça il faut trouver quelqu'un et ce n'est pas encore le cas malheureusement. tu constates dans un soupir.

_________________
three may keep a secret, if two of them are dead.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 336 ✩ avatar : jamie dornan
✩ crédits : @whovian & tumblr
★ âge : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Oct - 15:20


moment de vérité - 100 % Simpson.
avoir une discussion des plus banales avec ta sœur était quelque chose que tu n’avais plus fait depuis un bon moment, parce que tu te refusais tout simplement d’affronter son regard sans que tu ne puisses lui dire la vérité sur ce qui vous unissait, ou sur ce qui ne vous unissait pas en réalité. Ce froid dans votre relation était tout bonnement intenable, et tu avais réellement apprécié ces échanges simples mais chaleureux. Au point d’en faire des plans pour l’avenir, à savoir pour les futures soirées d’automne, durant lesquelles le plaid, le chocolat chaud seraient de rigueur, même si au final tu avais suggéré de déguster le vin blanc que le maire t’avait offert. La réponse de ta sœur t’avait fait sourire, et tu avais pensé que les liens se resserraient, même si cela n’était que temporaire. Certes, cela n’était que succinct mais cela avait été assez pour que tu te confies sur tes ambitions politiques. Autant dire que tu ne comptais pas continuer dans cette voie, même si tu ne savais pas du tout ce que tu ferais alors. Mais ce qui était certain, c’était que cette vie t’avait coupé de l’essentiel, juste pour pouvoir tout maitriser. En réalité, tu n’avais pu que passer à coté de tout, te retrouvant comme un véritable pantin qui disait oui à tout, un pauvre gars qui s’était aplati pendant des années. Vanessa t’avait répondu, et tu lui avais adressé un sourire sincère. Car, malgré tout, c’était à elle que tu te confiais, elle cette petite sœur qui te manquait. « L’essentiel, je l’ai perdu depuis bien longtemps. toi, Alexis… » . le constat était amer, et tu ne pouvais que t’en vouloir, parce que tu étais le simple responsable de ce fiasco. Le retour de Jeremy avait été ramené sur le tapis, un homme que tu connaissais et sur lequel tu avais mis des mots clairs, justes. Et tu n’étais pas dupe dans le rôle qu’avait joué un bon nombre de personnes il y a des années. Car tout le monde les avait vus ensemble, sauf que c’était avec lui que la brune s’était mariée. Tu avais haussé les épaules, en soupirant « ne dis rien, j’ai tout compris ». Une nouvelle fois, tu soupiras, avant de reporter la conversation sur ta sœur, sur ses projets professionnels, mais aussi sur quelque chose qui attirait toute ton attention, à savoir sa vie personnelle. Tu secouas la tête, et t’approchas d’elle pour la prendre dans tes bras, maladroitement. « tu mérites le meilleur, Vanessa. Une personne qui te comprendra et qui te donnera cette sensation d’être unique. Mets entre parenthèse ta carrière et fonce, bats toi pour ce que tu désires, pars à la recherche de ta moitié et ne la quitte pas, jamais.. » . tu l’embrassas sur le front, gardant ce contact quelques instants. « je t’aime petite sœur » . à ces mots, une larme s’échappa, et coula sur ta joue. Première fois que tu te montrais vulnérable à ce point…  
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________

je n'ai plus rien à perdre, rien à gagner. je n'ai plus de peine, plus rien à pleurer. rien c'est déjà trop, tout me semble faux....

Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 286 ✩ avatar : meghan markle
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Nov - 13:17

tu écoutais ton frère parler de sa situation. en général. et tu tentais de le conseiller, comme tu le pouvais, sur tout ça. tu tentais surtout de lui faire comprendre à quel point il serait bien qu'il se concentre sur lui en priorité et sur les choses qui sont essentielles à ses yeux. avant qu'il ne finisse par se retrouver totalement seul dans tout ça. ton regard dans le sien, tu faisais de ton mieux pour dire ce que tu pensais. tout en ayant l'impression que tu n'étais plus vraiment douée pour ça. parce que ça faisait bien trop d'années que ça n'était plus arrivé, une situation telle que celle-ci. l’essentiel, je l’ai perdu depuis bien longtemps. toi, alexis… qu'il te lance et tu relèves ton regard vers lui en secouant la tête. tu ne m'as pas perdue, devon.. je suis toujours là et je le serais toujours. même si on a une période plus compliquée, je vais pas te lâcher. tu lui assures avec un sourire en coin. parce que malgré tout ce qu'il s'est passé, tu n'as pas oublié ton frère et tu ne pourras jamais l'oublier. il te parle ensuite de jeremy et pour le coup, tu ne sais plus vraiment quoi lui dire. tu sais que dans cette histoire, tu n'as pas franchement soutenu ton frère et tu en as honte. ne dis rien, j’ai tout compris. qu'il souffle et tu poses ton regard sur le sien. je suis désolée que ça se soit passé comme ça devon. tu dis doucement avant de parler de toi. de ta vie sentimentale qui n'a rien de bien extraordinaire en ce moment. il s'approcha de toi pour te prendre dans ses bras et tu laissais ta tête reposer sur son torse. tu mérites le meilleur, vanessa. une personne qui te comprendra et qui te donnera cette sensation d’être unique. mets entre parenthèse ta carrière et fonce, bats toi pour ce que tu désires, pars à la recherche de ta moitié et ne la quitte pas, jamais.. il dépose un baiser sur ton front et tu souris. je t'aime petite soeur. tu relèves alors doucement ton regard vers celui de ton frère, pour répondre à tout ça. mais c'est une larme que tu vois couler sur la joue de ton frère. tu fronces les sourcils, tu ne l'as clairement jamais vu pleurer. devon.. tout va bien ? tu demandes, parce que tu n'as pas pour habitude de le voir aussi émotif.

_________________
three may keep a secret, if two of them are dead.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 336 ✩ avatar : jamie dornan
✩ crédits : @whovian & tumblr
★ âge : 39
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Nov - 15:57


moment de vérité - 100 % Simpson.
Il fallait croire que tu avais ouvert les yeux, sur ce poste qui t’avait permis d’avoir un bon statut social mais c’était tout. Aucune passion, aucun intérêt, aucun projet de vacances. Non, que du boulot, boulot et.. on avait oublié… Boulot. Tristesse affligeante, pathétique. Ce travail et l’histoire de Lory t’avaient fait perdre des personnes, y compris ta sœur, celle qui se trouvait face à toi et qui essayait de te réconforter tant bien que mal. Elle se voilait la face, tu avais instauré une distance entre vous deux, tu l’avais repoussée, ne lui accordant plus autant d’attention que par le passé, sans qu’elle ne te fasse le moindre reproche. Tu haussas légèrement les épaules, esquissant un faible sourire. « non, je t’ai juste abandonnée, Vanessa. Je n’ai plus répondu présent.. Et j’en suis désolé, sincèrement. » . oui, tu l’avais laissée dans la tempête que vous aviez tous traversée, en plus ou moins de succès. Mais les regrets avaient laissé place à l’évocation de Jeremy, et tu n’arrivais pas à lui en vouloir. Parce qu’il y avait quoi à dire ? qu’Alexis avait toujours aimé l’écrivain ? Qu’ils avaient laissé passer leur chance malgré vos amis qui avaient tout tenté pour les mettre ensemble ? tu l’avais toujours su, tu n’étais que le remplaçant, celui qu’on choisit, faute de mieux. Un constat que tu n’allais pas mentionner à voix haute, assez de pathétique comme ça sans que tu n’en rajoutes une couche. Au lieu de cela, tu avais préféré t’intéresser à la vie sentimentale de ta sœur, avant que tu ne l’encourages à vivre pleinement, à se battre pour ce qu’elle voulait sans rien lâcher, sans laisser passer cette moitié qui rendait la vie plus belle et plus agréable. Et de là, une larme s’était échappée, sans que tu ne t’en rendes compte. Le visage de Vanessa s’était relevé, constatant un fait inédit, ce qui l’avait à coup sûr inquiétée, en raison de la question qui avait franchi ses lèvres. Te reprenant, tu secouas la tête. « c’est juste le plaisir d’avoir ma petite sœur avec moi. Et de constater que je n’ai plus besoin de te protéger contre les méchants garçons, qui pourraient venir l’embêter. Tu te rends compte que je suis en train de faire tout le contraire, à te pousser justement à rencontrer quelqu’un, allant contre tous les principes du grand frère ? » , ironisas-tu. Tu essayais de noyer le poisson, de garder de la contenance et surtout éviter de lui parler de ce qui te rongeait depuis si longtemps, la raison de votre éloignement…  
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________

je n'ai plus rien à perdre, rien à gagner. je n'ai plus de peine, plus rien à pleurer. rien c'est déjà trop, tout me semble faux....

Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 286 ✩ avatar : meghan markle
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Nov - 7:49

tu n'avais pas envie que devon s'excuse. pour toi, vous étiez sans doute tous les deux fautifs dans cette histoire de toute façon. malgré tout ce qu'il pouvait dire ou penser, vous aviez tous les deux merder à un moment donné. vous aviez tous les deux laissés l'autre, sans vraiment le vouloir sans doute et tu n'avais pas envie qu'il se sente responsable de quoi que ce soit. non, je t’ai juste abandonnée, vanessa. je n’ai plus répondu présent.. et j’en suis désolé, sincèrement. tu relèves ton regard vers le sien. secouant un peu la tête. tu n'étais pas d'accord avec tout ça. bien au contraire. ne t'excuses pas pour ça, on est tous les deux responsables dans tout ça. je n'ai pas été beaucoup présente moi non plus tu sais. tu souffles doucement en posant ton regard sur le sien. tu ne voulais pas le laisser tomber. mais la vie a fait que vous vous êtes un peu éloigné tous les deux. c'est la faute à personne. ou la faute à vous deux. mais pas seulement la sienne. et puis, alors que vous continuez de parler, tu vois les larmes qui coulent sur le visage de ton frère. ça ne lui ressemble pas. tu ne crois pas l'avoir déjà vu pleurer en fait et ça te surprend. tu poses ton regard sur le sien et tu le questionnes. pas certaine que tout aille bien en fait. c’est juste le plaisir d’avoir ma petite sœur avec moi. et de constater que je n’ai plus besoin de te protéger contre les méchants garçons, qui pourraient venir l’embêter. tu te rends compte que je suis en train de faire tout le contraire, à te pousser justement à rencontrer quelqu’un, allant contre tous les principes du grand frère ? tu affiches un petit sourire en coin, sans le quitter des yeux. ouais je me rends bien compte que tu fais ça.. c'est étonnant. mais t'en fais pas, je fais attention aux hommes que je rencontre, promis. tu lui lances avec un petit clin d'oeil.

_________________
three may keep a secret, if two of them are dead.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

moment de vérité (simpson)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Le moment de vérité
» Quel est le meilleur moment pour pêcher à la mouche ?[Saison, Horaire]
» la bouillette adéquate pour le moment!
» La pêche se fais difficile en se moment ...
» bouillettes soluble et pellets le moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Les îles majeures. :: St-Christophe.-