AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

tourne la page (isis)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Juil - 11:47

tu pensais sûrement pas tomber dans l'épicerie où elle travail, la blonde. elle a été ton amie, pendant un long moment avant que finalement tu ne rompes avec amal. comme tout le monde - sauf ton frère et amal évidemment - elle ne sait pas tes raisons. elle ne sait pas que tu as rompu simplement parce que la brune te faisait cocu avec ton frangin. tu l'as pas dit par honte sûrement, mais aussi parce qu'après tout, ça n'allait pas servir à grand chose de montrer à tout le monde que ce n'est qu'une salope. dans tous les cas, la blonde t'a mis à la porte en quelques sortes, elle a coupé les ponts alors que tu n'avais rien fait pour le mériter. tu lui en as toujours un peu voulu, comme maintenant quand tu te retrouves devant le magasin alors qu'elle sort. tu la regardes, tu croises son regard, elle te regarde aussi et tu ne sais pas quoi lui répondre, quoi lui dire. tu hausses les épaules, un peu avant de t'approcher un peu d'elle. tu lui fais un léger signe de main. salut, isis. tu souffles, simplement. ouais, tu lui en veux, mais quelque part tu peux aussi comprendre ses raisons non ? elle ne sait pas pourquoi tu as jarté sa pote donc après tout, ouais, elle a le droit de te détester hein ? ça va la forme ? ça fait longtemps. tu souffles, doucement, ouais, ça fait un bail que vous ne vous êtes pas croisés, pour le coup. des années que tu n'es plus avec amal, en même temps faut dire qu'elle t'a légèrement dégoûté de la notion de couple ou de tout ce qui va avec. si c'est pour une fois encore trouver ton frère avec ta copine.. non merci.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Juil - 15:05

dernier client et t'es déjà debout prête à partir. petite journée de travail mais t'es contente que ça prenne fin avec la chaleur qu'il fait. comme s'ils ne connaissaient pas la clim par ici ou alors cette canicule qui tapait bien trop fort sur votre ville. t'avais juste hâte de pouvoir rentrer chez toi pour prendre une douche et laissait couler l'eau froide sur ta peau pendant de longue minute. tu te changeais alors avant de quitter le magasin, l'air qui était lourd. tu ne connaissais pas la température actuelle et tu ne préférais ne même pas savoir. et alors que tu pensais continuer ta route jusqu'à chez toi. tu vis ce regard sur toi et tu ne mis pas longtemps à reconnaitre le visage face à toi. malgré les années qui étaient passés. un ami que tu avais perdu ou plutôt que tu avais sorti de ta vie complètement. salut, isis. qu'il te disait quand même. tu ne t'attendais pas réellement à ce qu'il vienne te parler. mais tu te mis à sourire doucement. la rancoeur qui c'était sûrement effacé depuis un moment. tu ne pouvais pas lui en vouloir à vie. l'amour c'était compliqué et t'étais la première à pouvoir le comprendre. tu ne pouvais pas continué à lui en vouloir, alors que toi t'avais blessé joao. ça va la forme ? ça fait longtemps. tu hochais doucement la tête. ça faisait même très longtemps. t'arrivais pas à te souvenir à quand remontait la dernière fois que tu l'avais vu. la fois où tu l'avais effacé de ta vie. oui ça fait longtemps. tu souffles alors doucement. je vais toujours aussi bien et toi ? tu demandais alors que cette conversation te semblait presque un peu bizarre. ça faisait si longtemps que t'avais l'impression de ne plus rien connaitre de lui, de ne plus savoir comment parler avec lui.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Juil - 23:02

tu ne sais pas pourquoi tu vas vers elle, tu ne sais pas pourquoi tu viens lui parler non plus. tu ne devrais pas, tu sais que tu ne seras pas forcément le bienvenu, t'en as terriblement conscience. tu la regardes un peu, et tu oses pourtant. qu'est-ce que tu as à perdre ? tu te souviens, c'était une amie, à toi, tu te souviens que vous vous entendiez bien. tu n'as pas cherché plus loin quand elle est partie, sûrement qu'amal lui avait dit que c'était fini.. que tu l'avais quitté sans exposer la raison et au fond.. tu t'en fiches, parce que toi non plus t'es pas allé crier sur tous les toits qu'elle t'avait trompé avec ton frère. à quoi bon ? c'était fait, et ça ne servait à rien de revenir dessus, d'après toi, en tout cas. tu souris, tu cherches à savoir comment elle va. oui ça fait longtemps. je vais toujours aussi bien et toi ? elle te relance. tu ressens un certain malaise, tu cherches un moyen de le faire partir, sans encore savoir comment le faire. tu la regardes, tu hausses les épaules. pareil, pareil, ça va bien. tu assures, en te mettant juste à côté d'elle, à l'ombre.alors comme ça, tu bosses ici, c'est ça ? tu te renseignes, doucement. tu ne savais pas, et en même temps, comment aurais tu pu le savoir ? j'sais que c'est bizarre, après tout c'temps mais je me voyais pas franchement tracer ma route et t'ignorer. ça aurait été stupide, tu comprends ? tu lui expliques, doucement, avant de sourire un petit peu. t'es pas un complètement stupide, non. tu as des défauts, mais pas celui d'être rancunier au point de ne pas venir parler à la blonde.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Aoû - 10:30

pareil, pareil, ça va bien. les mots qu'on sortait quand on croisait n'importe qui à chaque fois. on ne prenait pas la peine de dire réellement comment on allait la plupart du temps. le temps de creuser pour dire quelque chose d'un peu plus élaboré que un ça va. juste une routine qui prenait place quand on croisait quelqu'un avec qui on avait pas parlé depuis longtemps. alors comme ça, tu bosses ici, c'est ça ? il te demande en regardant le magasin dont tu sors. tu te tournes vers la façade, avant de ramener ton regard sur lui. pas vraiment, je travaille dans la supérette près de chez moi normalement. je faisais juste un remplacement ici. tu dis. t'habite toujours au même endroit, toujours le même appartement dans lequel tu l'as connu. dans lequel t'as appris que c'était fini entre lui et amal. pas plus d'explications. comme si elle ne savait pas amal. alors t'as fait ce qu'une amie ferait pas vrai ? t'as arrêté de parler avec celui qui l'avait quitté comme si de rien était. t'as pas pensé, t'as pas essayé de réfléchir, c'était juste naturel, cette rancoeur que t'avais contre lui. et t'as continué ta route. jusqu'à aujourd'hui, jusqu'à ce qu'il refasse surface. tu ne savais toujours pas ce qu'il c'était passé, t'avais jamais osé demander à amal. j'sais que c'est bizarre, après tout c'temps mais je me voyais pas franchement tracer ma route et t'ignorer. ça aurait été stupide, tu comprends ? tu le regardes et tu acquiesce doucement de la tête. à l'époque t'aurais sûrement dit quelque chose avant de tracer ta route. mais aujourd'hui c'était différent. t'essayais de te dire qu'il avait peut-être eu une raison à l'époque. comme t'en as une pour avoir quitté joao et même si certain te haïssent pour l'avoir fait, tu encaisses. parce qu'ils ne connaissent pas vraiment la raison. il y a souvent quelque chose qui se cache derrière chaque histoire. je suis contente que tu te sois arrêté. tu dis finalement avec ton petit sourire. tu le pensais réellement, même si tout ça était un peu bizarre. t'es sûre que ça passerait avec le temps. j'aurais sûrement pas dit ça à l'époque, mais comme dit le temps est passé. tu finis par rajouter. t'avais peut-être un peu mûri.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Aoû - 14:26

tu t'arrêtes, tu prends le temps de lui parler, parce que ça te semble important de le faire. tu n'as pas envie de penser au passé. comment lui en vouloir à isis ? elle n'a jamais su, puis même si elle avait su.. après tout, elle était amie avec amal et c'était tout ce qui importait. t'as juste disparu, comme elles le voulaient toutes les deux. t'as juste pris la fuite, puisque de toute façon, tu étais juste incapable d'accepter les mots, incapable d'accepter de voir et revoir encore amal dans les bras de ton frère. un sourire qui se dessine doucement sur tes lèvres quand tu lui demandes si elle bosse ici. pas vraiment, je travaille dans la supérette près de chez moi normalement. je faisais juste un remplacement ici. tu hoches un peu la tête, sans trop savoir quoi répondre avant de finalement parler sincèrement. faire table raz du passé ou quelque chose du genre. juste lui avouer que ça te semblait stupide de tracer ta route, ça te semblait étrange de juste continuer sans t'arrêter. je suis contente que tu te sois arrêté. tu souris encore un peu. j'aurais sûrement pas dit ça à l'époque, mais comme dit le temps est passé. tu hausses les épaules. et à l'époque j'aurai même pas croisé ton regard, donc ça va tout va bien. tu assures, en riant un peu à ton tour. tu mets tes mains dans tes poches, un peu mal à l'aise, tu ne sais pas tellement quoi ajouter de plus.. et du coup euh.. tu vis toujours avec amal ? ça te semble le plus simple, ça te semble pas forcément le meilleur sujet de conversation, mais au moins tu n'as pas de chance de faire de bourde. tu ne sais pas encore vers quoi te tourner, non. tu ne sais pas encore quoi faire exactement, mais tu tentes.


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû - 11:19

tu ne sais pas trop quoi dire. tout te semble si étrange sur le coup. le temps est passé et a effacé cette rancoeur que t'avais pour lui quand tu pensais à sa fuite avec amal. mais t'as l'impression que le temps a aussi effacé les souvenirs et ce lien que vous commenciez peut-être à former à l'époque. plus rien n'existait aujourd'hui et tu ne savais même plus comment lui parler. alors tu le laissais juste faire, après tout c'était de sa faute si vous en étiez là aujourd'hui. et à l'époque j'aurai même pas croisé ton regard, donc ça va tout va bien. tu rigoles doucement. tu retrouves un peu de bonheur dans cette discussion. mais ça ne dure pas longtemps. le silence se fait à nouveau, quelques secondes. tu devrais dire quelque chose. quoi ? et finalement c'est lui qui reprend la parole. et du coup euh.. tu vis toujours avec amal ? il te demande et tu ne sais pas vraiment si c'était le meilleur sujet à faire remonter. mais il l'a fait et tu ne diras rien. rien pour compromettre ce moment que vous passez. oui encore et toujours. même si t'avais dit que ça ne serait pas pour toujours, parce que tu ne pouvais pas te permettre de vivre là-bas normalement. elle m'entretient toujours. tu dis en rigolant doucement. amal c'est comme une grande soeur pour toi et tu pourrais te battre bec et ongle pour elle. t'aurais pu à l'époque avec simon. mais il avait juste disparu et tu n'avais plus jamais eu de nouvelles, t'avais pas cherché à en avoir non plus. tu deviens quoi toi ? tu demandes pour détourner le sujet d'amal. parce que c'est ce qui vous avez séparé à l'époque et tu n'as pas envie de remettre ça sur le tapis. il ne vaut mieux pas si vous voulez passer un bon moment.



_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 18:49

oui encore et toujours. elle t'assure, à propos d'amal. tu souris, un peu, sans savoir quoi ajouter de plus. donc elles vivent encore ensembles. tu aurais négligemment pensé le contraire en réalité. pourquoi ? parce qu'elle te parle de nouveau isis, tu n'aurais pas pensé vu comment ça s'est terminé. mais tant mieux pour toi, pour vous aussi, surtout. elle m'entretient toujours. elle te lance en riant un peu. t'en fais de même, tu ris doucement même si tu sais que c'est faux, qu'une blague. tu ne sais pas quoi ajouter de plus, tu te contentes de réfléchir à un autre sujet. c'est fou, parce qu'avant vous ne cessiez de parler. vous aviez toujours un sujet de conversation. maintenant, vous n'en avez plus. tu deviens quoi toi ? elle relance. ah, elle te sauve pour le coup. tu la regardes, laissant ton poids basculer d'un pied à l'autre. moi ? oh bah, tu sais, toujours la même chose. je gravite d'un côté puis de l'autre, je profite de la vie, je profite des soirées et des trucs comme ça. enfin, voilà, je sors beaucoup. parce que t'as toujours été un fêtard, mais surtout un dépensier, c'est comme ça que tu vis et pour l'instant, personne n'a pu te faire changer. pas sûr que ça arrive à un moment donné pour le coup. enfin rien de nouveau du coup. une sorte de routine. tu souffles, simplement avant de venir t'appuyer contre le mur pour profiter un peu de l'ombre au passage. faut dire que le soleil tape ces derniers temps sur trois rivières. la chaleur est presque étouffante. et toi ? à part le travail ? tu demandes, simplement pour en apprendre plus sur elle. vous semblez en bonne voie pour rattraper le temps perdu, c'est déjà ça.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Aoû - 17:36

une discussion banal, le genre de discussion que tu as avec un inconnu, sûrement pas avec une personne avec qui tu as passé de bons moments à l'époque. tu sens qu'il y a quelque chose qui bloque. t'as pas envie d'y croire. alors t'insistes encore un peu. t'essayes d'en savoir plus. peut-être que ça reviendra vraiment tout seul. moi ? oh bah, tu sais, toujours la même chose. je gravite d'un côté puis de l'autre, je profite de la vie, je profite des soirées et des trucs comme ça. enfin, voilà, je sors beaucoup.enfin rien de nouveau du coup. une sorte de routine.  qu'il te dit. rien de spécial une fois de plus. peut-être qu'il ne se passe réellement rien de spécial dans sa vie. mais vous trouviez toujours plus à dire à l'époque. et toi ? à part le travail ? qu'il demande. tu souris doucement, il y a des tas de choses dans ta vie. mais des choses qui bloque, dont tu ne penses même pas à lui parler.  alors tu réponds simplement. comme depuis le début. un peu comme toi. je vis ma vie, je sors pas mal. rien de plus ne sort. parce que tu ne sais plus ce que tu peux lui dire ou pas. tu souris mincement. t'as pas envie de continuer comme ça, avec cette sorte de malaise. j'ai l'impression que c'est plus comme avant. on arrive plus à parler. tu souffles alors. il s'en est aussi rendu compte pas vrai ? il n'y a pas que toi qui pyschotes ?je...pourquoi t'as laissé amal ? tu finis par lâcher. tu sais que tout vient de là, tout a changé à partir du moment où il est parti. t'as pas cherché à avoir de nouvelles, t'as pas voulu en avoir parce que tu pensais qu'il avait fait du mal à amal. même si elle ne le montrait pas, elle était toujours comme ça.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Aoû - 17:47

oui c'est bizarre et étrange, oui il y a quelque chose d'étrange dans cette discussion mais tu essaies pourtant d'y mettre du tien pour justement passer au-dessus. ce n'est pas ta faute, ce n'est pas contre toi non plus, t'en as bien conscience, mais en tout cas, tu fais ce que tu peux pour discuter le plus normalement du monde. tu la regardes, de temps en temps et tu finis par lui avouer que non, tu ne fais pas grand chose de ta vie à part sortir. ça oui, tu le fais beaucoup. tu sors ici et là, et tu dépenses beaucoup aussi. un peu comme toi. je vis ma vie, je sors pas mal. tu hoches la tête, ton regard qui se pose sur des personnes qui passent à côté de vous. est-ce que vous avez l'air idiots, tous les deux, à ne même pas oser vous regarder ? tu penses que oui, évidemment, mais tu n'oses pas en dire plus. en dire trop. j'ai l'impression que c'est plus comme avant. on arrive plus à parler. elle rajoute. tu pinces tes lèvres, t'as rien à dire parce que c'est vrai, alors tu te contentes de hocher la tête une fois pour approuver ses dires. je...pourquoi t'as laissé amal ? elle finit par balancer, tu t'y attendais pas, à celle là. tu t'attendais pas à ce qu'elle demande. tu tombes dans son regard, que tu finis par fuir, rapidement. t'as pas envie de faire une sale réputation à amal, t'as jamais vraiment dit ce qu'il s'était passé, justement pour la conserver, sa réputation. tu n'aurais sûrement pas du vu ce qu'elle t'a fait mais t'es pas du genre là. on s'aimait plus. tu laisses entendre, tu te racles la gorge et tu vois qu'elle n'est pas dupe. elle.. elle m'a trompé isis. tu finis par lâcher, sans avoir besoin d'en dire plus. c'est une raison suffisante, tu n'as pas envie d'ajouter qu'en plus elle t'a trompé avec ton frère..


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Aoû - 18:39

tu peux pas faire semblant plus longtemps. faire comme si ça ne faisait pas des années que vous vous étiez vu. faire comme si tu ne l'avais pas détesté pour avoir quitté amal et pour t'avoir jamais recontacté. tu ne pouvais peut-être pas lui en vouloir pour la deuxième partie, tu l'aurais envoyé chier à l'époque, parce que pour toi il avait fait du mal à amal. même si elle ne l'avait jamais montré, mais c'était amal, alors tu t'étais imaginée qu'elle l'avait juste caché, sans même savoir. la vérité c'est que tu ne sais rien de cette histoire. t'as juste été mise de côté.  on s'aimait plus. qu'il commence à te dire. tu n'y crois pas, tu ne peux pas y croire. sinon il serait revenu te parler, sinon il ne t'aurait pas laissé sans nouvelles, il avait une raison. il avait sûrement fait quelque chose et il ne pensait pas que tu pourrais le pardonner. des films que tu continuais à te faire, sans connaitre la vérité. elle.. elle m'a trompé isis. qu'il finissait par lâcher. tu secouais la tête, tes yeux qui trouvaient les siens, alors que ta tête n'arrêtait pas de se secouer. tu ne pouvais juste pas y croire, il te mentait simon.   non...c'est pas vrai. tu lâchais alors, sans vouloir y croire, sans pouvoir y croire. elle n'avait pas fait ça amal, il te l'aurait dit à l'époque. pourquoi l'aurait-il cacher s'il n'était pas le fautif ? tu serais pas juste partie, tu m'aurais pas juste effacé si t'avais aucune faute dans votre histoire. pour toi tout ça ne pouvait pas être la réalité, t'en étais persuadée.   

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Sep - 10:39

tu la vois déjà en train de secouer la tête de droite à gauche et de gauche à droite en refuser ce que tu peux lui avouer; tu savais bien que ça ne passerait pas. et tu ne devrais pas y faire attention, ça ne devrait pas t'atteindre même si tu pensais que vous étiez amis. il faut que tu te rendes compte que ce n'est pas forcément le cas. il faut que tu comprennes que c'est a-dessus du reste, que c'est différent. elle est amie avec amal, tu n'as jamais voulu la descendre devant isis. à quoi bon ? en tout cas, t'es dépassé par ce qu'elle peut ressentir face à tes mots. elle n'ose même pas te croire, elle remet immédiatement ta parole en doute. évidemment que ça blesse mais qu'est-ce que tu peux faire de plus ? non...c'est pas vrai. elle confirme ses gestes et son regard. tu n'as pas d'autres choix que de battre en retraite, de toute façon tu ne voulais pas le dire. à quoi bon ressasser le passé ? à quoi bon porter un jugement sur amal ou la faire passer pour une salope auprès de ses amis ? c'est inutile d'après toi. ce sont vos histoires à tous les deux et t'aurais aimé que ça n'envenime pas tes relations avec votre cercle d'amis, comme avec isis. tu serais pas juste partie, tu m'aurais pas juste effacé si t'avais aucune faute dans votre histoire. tu hausses les épaules en reculant d'un léger pas. effacée ? je t'ai pas effacé isis, tu es partie. je t'en veux même pas, tu étais amie avec amal avant tout et j'ai toujours eu beaucoup de respect pour votre amitié et pour amal. ça servait à rien de dire la vérité. mais si tu ne veux pas me croire, c'est pas grave. t'auras qu'à voir avec elle. tu finis par dire. tu ne veux plus parler de ça, tu ne veux plus être confronté à ce genre de choses. c'est le passé, un passé suffisamment douloureux pour que tu ne veuilles plus en entendre parler.


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Sep - 22:18

t'es bloquée, tu le regardes, t'espères qu'il va te dire que ce n'est pas vrai. ça ne peut pas être vrai. parce que tu ne peux pas le croire. elle ferait pas ça amal. peut-être que si, tu savais qu'elle était assez libre. t'avais l'impression d'un coup de ne plus les connaitre tout els deux. de ne plus savoir si tu devais croire son histoire ou juste croire à ce qu'amal ne t'as jamais dit au final. parce qu'elle ne t'as jamais donné la raison de leur rupture. effacée ? je t'ai pas effacé isis, tu es partie. je t'en veux même pas, tu étais amie avec amal avant tout et j'ai toujours eu beaucoup de respect pour votre amitié et pour amal. ça servait à rien de dire la vérité. mais si tu ne veux pas me croire, c'est pas grave. t'auras qu'à voir avec elle. tu continues à le regarder. tu te questionnes, tes doigts qui se tordent. t'aurais presque envie de le croire sur parole, parce que tu sais qu'il n'est pas méchant simon. parce que quand tu l'écoutes ça a l'air si réel. mais tu ne peux pas t'y résoudre. et puis t'as été blessé dans tout ça, parce que t'as perdu un ami au final. non tu es parti simon. j'en ai déduis que t'étais le fautif, j'en ai déduit que t'avais fait du mal à amal, alors je t'ai pas rappelé. la voilà la vérité selon toi. c'était fini et t'as jamais eu de nouvelles, t'as pas essayé d'en avoir. parce que pour toi il était juste ce gars qui avait fait du mal à ton amie. et si au final c'était l'inverse ? pourquoi me le cachais si c'est vrai ? tu demandais alors. parce que même s'il ne voulait plus en parlait, tu voulais comprendre. tu lui donnais le bénéfice du doutes. même si t'iras demandé à amal plus tard pour vérifier.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Sep - 21:14

tu finis par lâcher le morceau parce que de toute façon, tu te rends bien compte que c'est inutile de lui cacher mais aussi que c'est le passé. tu en veux toujours à amal, comment ça pourrait en être autrement, mais de là à savoir quoi faire avec ça ? rien. tu lui dis à isis et elle ne te croit pas. pourquoi tu mentirais ? après tout ce temps, qu'est-ce que ça t'apporterait ? rien, vraiment rien alors pourquoi elle n'ose pas te croire ? elle pense réellement que amal est si belle et humble que ça ? t'espères pas, parce qu'elle se trompe en beauté. mais t'es pas là pour casser le mythe toi, c'est pas ce que tu voulais. non tu es parti simon. j'en ai déduis que t'étais le fautif, j'en ai déduit que t'avais fait du mal à amal, alors je t'ai pas rappelé. tu hausses les épaules. tu n'as rien à dire de plus, elle a fait son choix à l'époque. tu ne sais pas ce qu'elle a pu dire la brune à propos de ça. peut-être qu'elle s'est contentée de dire que tu étais partie sans rien ajouter. ça ne t'étonnerait même pas. c'est bien son genre. t'as donc pas grand chose à dire toi non plus, non ? pourquoi me le cachais si c'est vrai ? elle rajoute. tu secoues la tête. parce que c'est honteux, pour moi. parce que j'ai pas envie que ton regard sur ta pote change. c'était pas mon but. c'était nos histoires histoires tu vois ? j'voulais pas que ça atteigne les autres autour. simplement, parce que tu ne voulais pas perdre isis, par exemple. mais faut croire que tu as mal juger et que tu t'es effacé pour ne pas intervenir dans une amitié qui valait la peine. tu ne voulais pas faire quelque chose de mal, toi.


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Oct - 19:13

t’es perdue. parce que ça ne peut pas être réel, parce qu’il n’y a pas de raisons qui justifierait qu’il ne te l’ai pas dit. ça aurait tout changé. tu sais pas si ça aurait été mieux, peut-être pas… mais au moins t’aurais connu la vérité, au moins t’aurais su de quoi était vraiment capable ton amie. bien sûr que tu serais restée avec amal, parce qu’elle ai ton amie, ta colocataire et un peu comme une grande soeur. mais t’aurais pas laissé simon de côté, t’aurais pu être là. et à la place tu lui as juste porté préjudice pour des choses qu’il n’avait même pas fait. tu t’en veux… t’aurais sûrement du te renseigner à l’époque. parce que c'est honteux, pour moi. parce que j'ai pas envie que ton regard sur ta pote change. c'était pas mon but. c'était nos histoires tu vois ? j'voulais pas que ça atteigne les autres autour. tu soufflais doucement, est ce que c’était une bonne de savoir maintenant au final ? tu savais pas vraiment, parce que ton regard changeait forcément un peu sur amal, comment ne pas le faire. tu savais comment elle était, ou en tout cas tu pensais le savoir… et puis tu commences à penser, des pensées qui s’entremêlent dans ton esprit, t’es pas vraiment placé pour juger au final. t’as fait du mal autour de toi aussi. la vie est compliquée… bien trop des fois. et aujourd’hui tu ne sais plus où te plaçais, tu ne sais même plus quoi lui dire à simon à part… je suis désolée. tu souffles. parce que tu sais à quel point le temps est précieux et vous avez perdu votre temps. vous vous êtes perdus de vue, tu l’as effacé alors qu’il avait toutes les bonnes intentions au final. on oublie tout et on recommence ? tu demandes tout doucement. parce que tout ça est loin derrière vous au final, pas vrai ? les choses sont mises au claire et peut-être que maintenant vous pouvez avoir une réelle conversation.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Oct - 14:48

bien sûr que tu as eu honte, bien sûr que tu ne voulais pas bousiller des relations en plus de celle que tu étais en train de perdre avec amal. t'as jamais été dans ce sens là, t'as jamais été méchant, ni même hautain. non. à croire que t'es plutôt simple quand on passe au-dessus des faux-semblant que tu veux bien mettre en avant. tu essaies en tout cas de l'expliquer à isis sans rien demander en retour, sans rien attendre. tu ne veux pas qu'elle parle à amal et encore moins qu'elle change d'attitude. c'est juste que.. elle était ton amie et tu ne peux pas dire qu'elle ne t'a pas manqué. au contraire. je suis désolée. elle finit pa lâcher et c'est ton coeur qui fait un soubresaut. d'un seul coup, ton coeur qui s'éclate presque dans ta poitrine; ça pour le coup, tu t'y attendais sûrement pas. tu lui souris, doucement, un fin sourire qui se dessine sur tes lèvres. on oublie tout et on recommence ? elle propose, si simplement et tu sautes sur l'occasion. hors de question de faire autrement. la simplicité. oublier et recommencer, c'est ce que tu apprécies. dans la foulée, tu tends ta main dans sa direction, un sourire aux lèvres. on recommence. enchanté, je suis simon bergevin. tu viens lui dire doucement en riant un peu. c'est comme ça recommencer. t'as l'temps pour une pizza ou quoi ? je t'invite. tu lui conseilles et consens. c'est ce que tu désires. rattraper le temps perdu, ce temps que vous n'auriez pas dû perdre. ce temps précieux qui s'est entiché dans un étrange phénomène. celui des non-dits. ceux que tu ne voulais pas dévoiler. c'est fait mais t'espères qu'elle n'en tiendra pas rigueur à amal.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Oct - 23:36

t'avais encore du mal à encaisser, du mal à comprendre comment elle avait pu faire ça amal. t'avais été dans l'ignorance pendant si longtemps, t'en avais voulu à la mauvaise personne, pour de mauvaises raisons. et aujourd'hui tu te sentais stupide quand tu comprenais que t'avais mal agit. tu ne savais pas si t'en parlerais à amal pour autant, après tout ça te semblait si loin tout ça. et tu n'étais sûrement pas là pour la juger après tout ce temps. mais tu comptais bien rattraper le temps perdu avec simon. c'était la seule chose pour laquelle t'en voulais à amal au final, parce qu'elle t'avait fait perdre du temps précieux avec un ami. mais il n'était jamais trop tard pour tout remettre à plat pas vrai ?on recommence. enchanté, je suis simon bergevin. tu rigolais doucement et tu attrapais sa main automatiquement. enchantée simon, je suis isis. t'étais heureuse qu'il te suive dans tes idées. tu ne voulais pas le perdre une nouvelle fois. même si vous aviez commencé tout ça bizarrement. t'as l'temps pour une pizza ou quoi ? je t'invite. tout commençait à s'éclairer à nouveau. comme si d'un coup il avait suffit de cette révélation pour revenir sur le droit chemin de votre amitié. avec grand plaisir monsieur bergevin. tu disais avec ton grand sourire. plus la peine de se retenir, t'avais l'impression que vous pourriez enfin parler à nouveau, sans que ça paraisse bizarre. j'en connais une pas trop loin, tu me fais confiance ? tu demandais en soulevant doucement ton bras pour qu'il vienne caler le sien en dessous. ton regard vers lui et ton sourire sur le visage. prête à marcher vers ce nouveau départ.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Nov - 15:24

tu lui tends ta main en te présentant. il est temps de repartir de zéro. il est temps de rattraper le temps perdu. c'est vrai que tu t'en veux un peu mais jamais tu n'aurais pu descendre amal devant ses amis, devant isis. ça n'a jamais été dans ta nature de rabaisser les gens, tu ne saurais même pas le faire. mais cette fois, tu en parles un peu avec isis pour qu'elle comprenne.. et il est temps que vous vous reparliez. que vous repartiez sur de bonnes bases parce qu'au final, elle n'a rien à te reprocher, comme tu n'as rien à lui reprocher, n'est-ce pas ? enchantée simon, je suis isis. elle te relance, en te serrant la main. tu lui souris, doucement. t'es bien content de la tournure des choses et t'es surtout bien content de t'être arrêté pour lui parler. tant mieux. tu lui proposes d'aller manger une pizza, par exemple. vous méritez bien quelque chose du genre non ? avec grand plaisir monsieur bergevin. elle reprend tandis que ut dis un peu plus encore. tu la regardes, tu es déjà en train de réfléchir à un endroit mais elle te devance une nouvelle fois. j'en connais une pas trop loin, tu me fais confiance ? tu la regardes, tu fais mine de réfléchir avant de hocher la tête de haut en bas. bien sûr ! tant que tu m'sors pas une pizza avec de l'ananas. tu connais, c'est le plus grand délit ça. t'avoues en riant avant de la suivre doucement. et du coup, tu bosses toujours en caisse.. ça va, c'est pas trop fatiguant ? tu demandes, parce que tu te doutes que ça peut être éreintant à la longue, surtout selon le type de client qu'elle rencontre. certains ne sont pas sympas.


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Nov - 21:25

tu oubliais tout avec cette poignée de main. la rancoeur que tu avais pu lui porter, qui s'efface dans ce simple geste. dans ces aveux, qui t'ont choqué. tu ne reviens pas là-dessus, tu n'en demandes pas plus. ce n'est pas vraiment ton droit et puis t'imagines qu'il a du avoir mal simon, tu ne peux pas imaginer le contraire. et t'as pas vraiment envie de lui faire revivre tout ça. alors ça sera pizza et ça sera beaucoup plus simple comme ça. bien sûr ! tant que tu m'sors pas une pizza avec de l'ananas. tu connais, c'est le plus grand délit ça. tu rigoles avec lui. ça fait du bien, c'est rafraichissant de retrouver une personne qu'on avait perdu depuis longtemps. oh non, ne t'en fais pas, jamais je ne te ferais manger ça. elles sont bien meilleures là où je t'amènes. une des meilleures pizzéria que tu connaisses et pour un petit budget en plus. parce que tu ne peux jamais te permettre la lune. tu vis déjà dans un appartement de luxe, grâce à amal, alors que tu lui payes une misère, avec ton petit salaire. pour le reste, la plupart part dans tes soirées et une petite partie dans la bouffe. t'as appris à faire avec ce que t'avais pour profiter quand même un maximum de ce que la vie pouvait offrir. et du coup, tu bosses toujours en caisse.. ça va, c'est pas trop fatiguant ? il demandait et tu sentais que tu pouvais enfin répondre plus sincèrement. sans lui dire juste qu'il n'y avait rien de spécial. t'as envie de parler d'un coup, un poids en moins sur ton coeur. ça dépend des journées. mais des fois j'ai l'impression que mon patron profite un peu de nous, tu sais comme c'est une petite supérette, y'a pas beaucoup de monde pour travailler. et quand tu te mets à parler, c'est parfois trop. tu enchaines encore.  des fois j'hésite à faire autre chose, mais je saurais pas vraiment quoi. ce n'est pas comme si toutes les options s'ouvraient à toi. sans études, il n'y avait pas grand à faire dans ce monde.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Nov - 20:47

oh non, ne t'en fais pas, jamais je ne te ferais manger ça. elles sont bien meilleures là où je t'amènes. tu approuves d'un signe de tête avant de te mettre à marcher à ses côtés, légèrement en retrait pour la suivre évidemment. tu lui souris, un peu, doucement, quand finalement tu lui demandes pour son travail. t'imagines que ce ne soit pas simple. tu connais un peu les gens, et les gens peuvent être cruels. tu le sais dans ton métier, toi en tout cas. ça dépend des journées. mais des fois j'ai l'impression que mon patron profite un peu de nous, tu sais comme c'est une petite supérette, y'a pas beaucoup de monde pour travailler. des fois j'hésite à faire autre chose, mais je saurais pas vraiment quoi. elle te parle, elle ne s'arrête pas. tu lui souris un peu et tu comprends où elle veut en venir. ouais, c'est pas simple mais elle n'a rien d'autre ? t'as rien qui te passionne du coup ? parce que.. j'sais pas tu pourrais trouver autre chose. voir même un autre magasin hein, genre avec un patron moins con. tu lui rappelles, doucement. mais c'est sûr que ce n'est jamais simple de changer de métier. changer d'environnement et d'ambiance. tu rentres en même temps qu'elle dans le restaurant, enfin la pizzeria et tu t'installes à une table, en face d'elle. tu ne tardes pas à prendre la carte pour réfléchir à quoi prendre. perso, je bosse chez des gens. j'suis.. un genre d'homme à tout faire, tu vois ? je nettoie, je prends soin du jardin. rien de fou, mais ça paie vraiment bien et généralement je travaille quand les grands du monde ne sont pas chez eux. donc oui, on peut dire que tu es tranquille.


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Nov - 20:08

une façon de vivre que t'as choisi. ce n'est sûrement pas le métier de tes rêves. tu ne sais même pas en quoi il aurait pu consister, parce que très tôt tu t'es promise de ne pas faire d'étude, de ne pas commencer à rêver d'un métier qui te ferais perdre ton temps sur les bancs de l'école. tu sais que tes parents auraient aimé, que tu fasses quelque chose de ta vie, malgré ta maladie. mais toi t'as pas pu t'y résoudre. des fois t'hésites quand même à changer de boulot, il doit bien y avoir d'autre trucs que tu peux faire sans diplôme. t'as rien qui te passionne du coup ? parce que.. j'sais pas tu pourrais trouver autre chose. voir même un autre magasin hein, genre avec un patron moins con.  tu souris légèrement. t'imagines qu'un autre magasin pourrait peut-être régler tes problèmes, en tout cas celui du patron. ma passion ? est ce que manger et faire la fête ça compte ? tu dis en rigolant doucement. mais bon je suis pas sûre que ça m'aide à trouver un boulot. tu blaguais un peu, pour prendre tout ça à la légère. t'avais jamais aimé trop te plaindre. parce que tu savais que tu n'étais pas dans la pire des situations. t'avais appris à le voir. l'hôpital, regorgeait de personnes qui souffraient bien plus que toi... alors tu continuais juste à avancer. perso, je bosse chez des gens. j'suis.. un genre d'homme à tout faire, tu vois ? je nettoie, je prends soin du jardin. rien de fou, mais ça paie vraiment bien et généralement je travaille quand les grands du monde ne sont pas chez eux. il te racontait, alors que vous vous posiez dans cette fameuse pizzeria. tu ne prenais pas la carte, tu savais déjà ce que tu allais prendre, ta pizza préférée, toujours la même. et ce monde dont il parle, tu le connais. t'y as grandi. t'as été une de ces filles à papa, tout ça avant que tu prennes ton envol. aujourd'hui t'en parles plus vraiment.  t'en profites des fois ? genre tu te poses sur leur canapé et t'allumes la télé ? tu demandes un peu curieuse. toi tu sais que tu l'aurais fait, juste pour ce même goût du danger que t'as toujours eu.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Nov - 20:49

tu essaies de l'aider à trouver des solutions pour son boulot, sans savoir si tu es sur la bonne voie alors qu'elle te répond. ma passion ? est ce que manger et faire la fête ça compte ? mais bon je suis pas sûre que ça m'aide à trouver un boulot. tu ris avec elle sur les premiers mots. c'est un peu la passion de tout l'monde ça non ? tu proposes en rentrant dans la pizzeria en souriant. c'est vrai que ça serait un métier sympa. t'aurais sûrement dû devenir critique culinaire hein, mais le soucis c'est qu'il faut écrire un rapport ça c'est moins fun. tu conclus en riant un peu avant de parler de ce que tu fais toi. tu bosses chez les gens qui ont les moyens, les gens qui ont surtout besoin de toi, besoin qu'un type tonde la pelouse et nettoie la cuisine utilisée uniquement par des chef de haut niveau. c'est comme ça que tu évolues dans ton monde et ça te plait pas mal. t'as pas envie d'en changer en tout cas. t'en profites des fois ? genre tu te poses sur leur canapé et t'allumes la télé ? tu commandes ta pizza en même temps qu'isis avant de lui répondre. j'suis plutôt employé modèle d'habitude tu vois ? j'évite de faire des trucs comme ça, mais j'te cache pas que si le client est un con.. je profite un peu plus de son habitation. je vogue et je fais un peu ce que je veux. mais généralement c'est pas la télé, mais le canapé pour une sieste je dis pas non ! tu lui confirmes, finalement avant de reprendre. et sinon, si tu veux toujours avec amal, ça veut dire que tu n'as toujours pas trouvé l'homme de tes rêves tu demandes, parce que la dernière fois que tu pouvais encore parler avec elle, ce n'était pas le cas.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Nov - 11:09

t'aimerais bien que ce soit aussi simple, que les choses que t'aimais vraiment faire, soit accessible pour travailler. serveur dans un bar peut-être ? t'es pas sûre qu'avec tes deux mains gauches ça soit la meilleure des solutions, mais pourtant t'y as déjà pensé. tu devrais peut-être essayer un jour. après tout tu ne pourrais pas moins aimer que ton boulot actuel. c'est un peu la passion de tout l'monde ça non ? il te disait et tu rigolais. il n'avait sûrement pas faux. tu n'étais pas vraiment une surprise au final. t'aimais ce que les autres aimaient, sans jamais penser à ce que tu voulais vraiment faire avec passion. t'avais peur que le temps te manque.. t'aurais sûrement dû devenir critique culinaire hein, mais le soucis c'est qu'il faut écrire un rapport ça c'est moins fun. il te dit ça en rigolant doucement et toi tu te mets réellement à réfléchit. tu n'avais même jamais vraiment fait attention à la possibilité d'un tel métier, tu ne sais même pas s'il faut des études ou pas. sûrement. les gens ne peuvent pas écrire n'importe quoi. tu crois qu'il faut faire des études pour ça ?  tu demandes un peu plus sérieuse d'un coup. parce que t'es vraiment intéressant. une blague qui se transforme en questionnement pour toi. ça doit pas être si chiant d'écrire un rapport. t'aimais bien écrire à l'école, souvent des histoires. ce n'est pas vraiment pareil, mais pourquoi pas après tout. tu réfléchis à tout ça alors que le serveur vient prendre votre commande. comme d'habitude tu prends ta chicken bqq et tu attends de voir de quoi simon va se délecter après. j'suis plutôt employé modèle d'habitude tu vois ? j'évite de faire des trucs comme ça, mais j'te cache pas que si le client est un con.. je profite un peu plus de son habitation. je vogue et je fais un peu ce que je veux. mais généralement c'est pas la télé, mais le canapé pour une sieste je dis pas non ! tu l'écoutais, ce mince sourire sur ton visage. un employé modèle alors ? tu ne l'aurais pas vraiment imaginé travailler là-dedans à la base. les gens peuvent être rempli de surprise moi je rêverai de prendre un bain dans une maison comme ça. avec pleins de mousse. tu lances en rigolant doucement. l'appartement d'amal était sublime, la douche aussi, mais toi tu rêvais de temps en temps de pouvoir te poser dans un petit bain et de juste te laisser aller.  et sinon, si tu veux toujours avec amal, ça veut dire que tu n'as toujours pas trouvé l'homme de tes rêves tu souriais doucement, une question qui t'aurais encore fâché il y a quelques jours, une question qui t'aurais fait mal au coeur. mais aujourd'hui tout était différent. à vrai dire, si. c'est compliqué, mais j'avance enfin. tu l'as peut-être déjà vu à l'époque, il s'appelle joao. parce qu'il passait déjà à l'appartement quand simon était là. mais jamais bien longtemps.

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 98 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : ultraviolences
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 11:48

tu lui cherches un boulot, mais plus une idée avec ce qu'elle te sort. t'imagines que tout le monde devrait avoir le droit de se lever avec l'envie d'aller travailler. être animé par un boulot qui plaît. c'est ce que tu lui souhaites en tout qu'à à isis. tu lui souris, un peu alors qu'elle réfléchit à ce que tu lui dis. tu crois qu'il faut faire des études pour ça ? t'en sais rien, c'est pas tellement ton domaine mais.. j'sais pas je t'avoue, mais des fois j'bosse avec des chefs plutôt étoilés chez certains clients. je pourrais leur poser la question. tu confirmes doucement, ça te semble être une bonne idée, non ? mais j'pense qu'il faut surtout se faire une réputation. t'es pas obligée de viser les grands restaurants, tu peux aussi l'être pour les bons plans. ça fonctionne tellement les histoires d'influenceurs et réseaux sociaux. tu peux tout tenter. tu racontes, avant de commander ta pizza, t'en prends une végétarienne. moi je rêverai de prendre un bain dans une maison comme ça. avec pleins de mousse. tu hausses les épaules. si y'a vraiment que ça, un jour je t'invite chez un des clients pour ton bain. tu pourrais le faire si tu connais suffisamment l'emploi du temps du client en question. à vrai dire, si. c'est compliqué, mais j'avance enfin. tu l'as peut-être déjà vu à l'époque, il s'appelle joao. la question devient un peu plus personnel. tu tentes de réfléchir mais.. tu te souviens pas. nan, ça me dit rien, mais c'est cool pour toi. tant qu'il est correct avec toi. tu confirmes, un peu protecteur sur les bords, tu peux pas faire autrement.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 333 ✩ avatar : baskin champion
✩ crédits : kane.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Nov - 13:38

des idées qui fusent un peu dans ton esprit. ça fait un moment que tu penses à changer, sans savoir vers quoi. t'avais jamais pensé à ce dont il te parle. des petits boulots comme ça qui sont peu connus. des petits boulots qui t'iront très bien, de toute manière ça ne pourra jamais être pire que ton boulot de caissière. j'sais pas je t'avoue, mais des fois j'bosse avec des chefs plutôt étoilés chez certains clients. je pourrais leur poser la question. mais j'pense qu'il faut surtout se faire une réputation. t'es pas obligée de viser les grands restaurants, tu peux aussi l'être pour les bons plans. ça fonctionne tellement les histoires d'influenceurs et réseaux sociaux. tu peux tout tenter. tu l'écoutes, tu souris doucement. t'y connais pas grand chose en réseau toi, tu perds pas vraiment ton temps là-dessus. t'aimes pas trop cette idée d'exposer sa vie sur tout les réseaux, tu ne comprends pas vraiment l'intérêt mais les gens ont l'air de beaucoup apprécier. oh ça serait super gentil si tu pouvais demander. j'y connais pas grand chose dans les réseaux sociaux, mais je vais regarder tout ça. c'est une super idée, simon. tu dis avec ton grand sourire. il ne te faut pas grand chose pour être heureuse, t'as juste besoin d'un simple truc qui te donnera envie de travailler réellement. tu demandes rien de plus, tu ne veux pas d'un salaire exorbitant ou toutes ces choses. mais juste être épanouie. si y'a vraiment que ça, un jour je t'invite chez un des clients pour ton bain. et il te touche d'un coup. bien sûr que tu voudrais ça un jour, s'il peut. t'as pas peur des ennuis, jamais. ou en tout cas pas pour toi. j'veux pas t'attirer d'ennui hein. tu dis sans pouvoir cacher pour autant ton sourire à l'idée de le faire. parce que toi t'adores même jouer avec le feu. tu sais que ce n'est pas bien et qu'un jour tu pourrais te brûler. mais le risque en vaut la peine, la plupart du temps. comme ta nouvelle relation avec l'homme que tu aimes depuis toujours, tu sais que c'est risqué, tu sais qu'il risque de souffrir. mais les petits moment que vous pourrez passé ensemble, valent plus que tout ça pas vrai ? nan, ça me dit rien, mais c'est cool pour toi. tant qu'il est correct avec toi. tu regardes simon, tu sens bien l'âme d'un protecteur. ça te fais sourire, c'est mignon. oui t'en fait pas, il l'est vraiment. tu dis sans rien ajouter, parce que simon il n'est pas au courant de tes histoires, il ne sait pas pour ta maladie. et toi, il n'y a pas de filles ?

_________________
and in the middle of my chaos, there was you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

tourne la page (isis)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» François Gelez tourne une page (La Dépêche)
» Une page se tourne, une autre va s'écrire
» ISIS, Jument GYPSIAN
» roues qui ne tourne pas trés bien
» Le grip qui tourne réguliérement dans sa main !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est.-