AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

emotional (benjamin)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Juil - 17:51


elle est sortie noor, il y a quelques jours déjà. elle reprend une vie normale, elle essaie en tout cas mais c’est dur, pensant beaucoup trop à ce qu’elle va faire, les choix qu’elle devra prendre pour son futur. elle sait déjà que son année à l’université est foutue et qu’elle devra recommencer son année mais a-t-elle vraiment envie de ça hein.. ? elle ne sait pas, elle hésite à tout arrêter mais si elle arrête ce sera encore pire, parce qu’elle finira au club 83, un club qu’elle n’a pas envie de quitter, parce qu’il ne faut pas se mentir, si elle continue là-bas, elle sait qu’elle gagnera beaucoup d’argent par mois, des avantages et des inconvénients évidemment, elle ne sait pas ce que stanislas lui réserve et elle est loin de vouloir le savoir d’ailleurs, la peur sûrement. mais d’abord, elle voudrait régler quelque chose d’important pour elle, benjamin. c’est con parce qu’elle sait très bien que ça ne mènera à rien probablement, ils se sont disputés, elle l’a cherchée noor mais elle s’est attachée à lui depuis qu’ils se connaissent, elle lui racontait des choses personnelles, à qui elle n’aurait probablement jamais rien dit, parce que benjamin, c’était au départ un plan cul, rien de plus puis petit à petit, elle s’est attachée à lui, mauvaise idée parce que c’est pas la meilleure des nanas, la plus clean. amoureuse, peut-être pas à ce point mais elle est attachée à lui, c’est un fait. cet après-midi, elle mettra sa fierté de côté, le temps de parler avec benjamin de ce qu’il s’est passé. elle n’a pas été la plus cool à l’hosto avec lui, elle était tellement chamboulée par tout ça qu’elle l’a envoyé chié alors qu’au final, il était juste là pour l’aider non ? il ne serait pas venu sinon, c’est ce qu’elle pense en tout cas. à quoi bon aller voir quelqu’un à l’hôpital alors qu’on se fout complètement d’elle ? elle sort de chez tex, un de ses meilleur ami. elle se trouve dans une colocation, c’est franchement pas ce qu’elle préfère mais c’était la condition pour qu’elle sorte de l’hôpital. elle compte rester encore quelques jours et elle retournera chez elle, son petit appartement qui l’attend avec impatience. la belle blonde se dirige chez benjamin, elle a son cœur qui bat fort, une fois devant lui, elle ne va pas savoir quoi dire, quoi faire. une boule au ventre, elle arrive sur place et elle attend quelques secondes avant de sonner, ne sachant pas si c’est une bonne idée ou non d’être ici. elle souffle et finit par sonner, espérant qu’il n’est pas là. la porte s’ouvre et c’est une jeune femme qui vient ouvrir. une femme ? il ne perd pas de temps. jalouse ? oui, elle aimerait tellement avoir l’exclusivité avec benjamin mais ça n’arrivera jamais, bien trop naïve cette petite. elle reste là, plantée sans rien dire. elle ne sait pas quoi dire noor. elle regarde la jeune femme, elle est belle, plus âgée que noor en tout cas mais elle est sublime, une rivale si ça se trouve. elle s’imagine déjà plein de scénarios dans sa tête, et si c’était sa copine maintenant ? si il avait voulu se caser quand elle était à l’hosto ? trop des scénarios possible et elle n’aime pas ça, vraiment pas « je.. je.. désolée, j’ai du me tromper de porte » qu’elle dit, mentir ce n’est pas son point fort mais il le faut. benjamin n’a pas montré sa tête encore, il est temps pour elle de partir, maintenant. la belle blonde fait un pas en arrière, avant de se tourner pour partir, pour fuir, ce qu’elle sait faire le plus.

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Juil - 14:39


Emotional

Benjamin soupira, il avait passé une super soirée la veille malgré le mal de tête qui subsistait. on ne pouvait pas dire qu'il avait été très raisonnable, non, il avait juste ressenti le besoin de tout oublier, de ne plus penser, même si cela signifiait être passé par la case dancefloor et quelques verres. mais c'était pour la bonne occasion. excuse bidon en gros, mais qui avait permis au co-PDG de retrouver des habitudes passées, celles qu'il avait mises dans un coin de sa vie, de sa misérable existence afin de prendre soin d'une petite blonde. pourtant, celle-ci l'avait violemment repoussé, une première fois en refusant son aide, la seconde fois dans cet hôpital. depuis ce jour, il avait l'impression d'être une loque humaine, même le travail n'y faisait plus rien, enfin si, il se montrait productif. ce qui n'était pas dans ses habitudes. par chance, il avait une meilleure amie exceptionnelle, un petit bout de femme qui l'avait toujours soutenu, qui le comprenait totalement, bien qu'elle ne partage pas une seule seconde sa philosophie de la vie et des relations. il ne pouvait faire que cela, ne pas s'attacher, parce qu'au final, cela faisait mal, cela faisait mal d'être repoussé. c'était comme recevoir un coup en plein ventre à en avoir le souffle coupé, un coup de poignard en plein coeur. heureusement, les verres avaient su faire oublier le prénom de Noor, et Charlotte avait dû le ramener. il se rappelait pleinement de ses gestes de la veille, de ses paroles, et au réveil, il avait honte, honte de s'être montré égoïste d'avoir fait passer un si mauvais moment à une des femmes qu'il affectionnait tant. à peine avait-il senti les rayons du soleil effleurer son visage qu'il s'était décidé de se lever et aller préparer un petit déjeuner. encore une fois peine perdue, vu qu'il avait retrouvé Charlotte dans sa cuisine. le trentenaire avait secoué la tête, venant l'embrasser tendrement sur le front en la remerciant de tout ce qu'elle avait pu faire. " tu es une perle. je reviens, juste le temps de prendre une douche. tu ne bouges pas, enfin tu ne disparais pas" . il s'était empressé de s'y rendre, et c'était vêtu d'une serviette noué à la taille qu'il était sorti de la salle de bain. un bruit lui avait fait comprendre qu'il y avait quelqu'un sur le seuil, et le spectacle qui s'était offert à ses yeux était quasiment irréaliste. Noor était là, face à Charlotte. son coeur avait loupé un battement, surtout lorsque la blonde s'était éloignée. que faisait-elle là? devant chez lui? Benjamin n'avait pas réfléchi une seconde, les gouttelettes d'eau ruisselant sur son corps quelque peu dénudé. le blond s'était empressé de courir, caressant le bras de Charlotte au passage. " Noor, attends" . il ne pouvait pas la laisser partir, pas sans savoir ce qu'elle lui voulait, pas sans lui avoir expliqué que ce n'était pas ce qu'elle croyait.
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux


Dernière édition par Benjamin Lenoir le Mer 26 Sep - 16:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Juil - 12:40


elle est belle elle, plus belle que noor, elle trouve. la blonde se sent stupide tout d'un coup. et si c'était sa copine ? après tout, elle ne connait pas la vie de benjamin à la perfection. il aurait bien pu être casé avec une femme, ne l'empêchant pas d'aller de droite à gauche pour voir des filles, pour voir noor. elle tourne les talons, c'est ce qu'elle a de mieux à faire non ? qu'est ce qu'elle pourrait bien lui dire de toute façon, rien. elle voulait juste le voir, lui. voir sa bouille, se sentir bien, se sentir rassurer mais elle ne l'est pas, il y a cette femme avec lui. elle est trop naïve noor, c'est bien ça son problème. elle entend son prénom, au loin. se retourner ou non ? elle ne sait pas, elle ne sait plus. elle aimerait tellement mais elle a peur de perdre ses moyens face à lui, encore une poupée fragile noor. elle s'est dit qu'aller voir benjamin serait une bonne idée mais en réalité, elle a agi sur un coup de tête. se rendant compte qu'elle s'était beaucoup trop attaché à lui, peut-être qu'elle l'aime aussi. aimer, elle ne connait même plus ce sentiment, ne sait plus ce que ça fait. vraiment, elle devrait se remettre en question noor, se reprendre en main, une bonne fois pour toute. elle peut compter sur tex, son meilleur ami. le reste, elle n'est plus sûre de rien. tobias aussi, peut-être ou pas, depuis sa visite à l'hôpital, elle n'a plus de ses nouvelles, pour l'instant. elle panique mais au final, elle s'arrête et tourne sa tête vers benjamin, se mordillant la lèvre, encore plus en le voyant dans cette tenue quoi... ? j'aurais mieux fait de ne pas venir elle le pense, ça l'aurait évité de croiser le regard de cette femme, de souffrir encore plus. elle sait qu'ils ne sont pas en couple, qu'il a le droit de faire sa vie, de coucher avec qui il veut mais ça lui fait mal, comme si son cœur était brisé en mille morceaux. elle se sent trahie, ni plus ni moins. elle le regarde, presque les larmes aux yeux, trop fragile, trop émotive depuis son séjour à l'hôpital, elle pleure pour un rien la gamine, ça en deviendrait presque insupportable. elle le regarde, dans les yeux, pas envie de passer pour la jalouse mais elle l'est, elle est jalouse qu'il passe du temps avec une autre, de la toucher, de lui faire l'amour, tout. elle remet une mèche rebelle derrière son oreille j'ai rien à dire.. tu fais ce que tu veux, avec qui tu veux de toute façon. on est pas ensemble hein.. ? qu'elle dit doucement, essayant probablement de se donner bonne conscience et elle a raison, ils ne sont pas ensemble benjamin et elle. ce n'était que pour le plaisir des deux, pas d'attaches ils avaient dit. bien trop tard pour noor, malheureusement.

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Juil - 17:45


Emotional

Ce besoin de se vider la tête était devenu quasiment constant, comme pour oublier les tracas du quotidien, d’oublier les derniers messages reçus. Se plonger dans le travail avait été une solution, mais pas la meilleure, surtout que ce n’était pas dans ses habitudes. Benjamin avait été cet homme inconscient, se contentant des plaisirs fugaces que la vie lui proposait, sans rien attendre de plus, sans en vouloir davantage. Il n’en ressentait pas le besoin, pas l’envie, surtout de se passer une corde au cou et se priver des libertés dont il jouissait librement. Ce matin, au réveil, il payait les conséquences de ce qu’il avait fait la veille. Le mal de tête était bel et bien présent, et il n’avait pu que remercier Charlotte de sa présence, d’être elle-même, alors qu’ils étaient diamétralement opposés et qu’elle n’approuvait pas spécialement sa façon de vivre – bien qu’elle ne dise rien à voix haute. Elle l’avait ramené chez lui, et alors qu’il émergeait doucement, il avait prévu de préparer un petit déjeuner de remerciements, en vain. Une douche ultime pour laver les traces des excès de la veille, il avait fallu qu’une personne arrive à l’improviste pour qu’il ne quitte son logement, seulement vêtu de sa serviette de bain. Parce qu’il n’était pas en mesure, pas en capacité de laisser Noor partir, alors qu’elle avait quand même pris le soin de venir. Il n’avait pas songé une seule seconde les conclusions quelque peu hâtives qui étaient arrivées à l’esprit de la blondinette. Par chance, elle s’était arrêtée, lui qui ne tenait pas non plus que toute la ville ne le voie à moitié dénudé. Même si cela était déjà le cas, enfin surtout concernant la gente féminine. surprenant son petit geste subtil, Benjamin soupira légèrement en hochant la tête de la droite vers la gauche. « Pourquoi donc ? » , l’interrogea-t-il, alors qu’il scrutait son visage. Son cœur faisait un bond, la voir ainsi, dehors, loin de la dernière image qu’il avait d’elle dans cette chambre d’hôpital. Pourtant, il se rappelait de ses mots, de ses terribles paroles qu’elle avait eues à son égard. Et il n’avait pu que croiser les bras sur son torse, pour se donner une contenance, pour ne pas être tenté de la prendre dans ses bras. Mais c’était avant qu’elle ne parle, qu’elle ne lui lance des mots qui prirent tout leur sens, en à peine quelques instants. Ainsi, elle pensait que Charlotte était bien plus, qu’elle avait interprété la présence de sa meilleure amie comme la conséquence d’une nuit de plaisir. Alors qu’il n’y avait rien, qu’il n’y avait jamais rien eu. Une lueur de malice traversa son regard, quand il comprit que c’était purement et tout simplement de la jalousie. Benjamin esquissa un léger sourire, en détournant quelque peu les yeux. « je ne te comprends pas là en fait. Tu viens jusque chez moi, pour me dire ça ? qu’on n’est pas ensemble ? tout ça, parce que tu t’es retrouvée face à Charlotte qui t’a ouvert… » . il soupira fortement, avant de plonger son regard dans celui de la jeune femme. « tu peux penser ce que tu veux, je sais en tout cas ce que j’ai fait et ce que je n’ai pas fait. Mais je n’ai pas spécialement envie d’en parler avec toi, et surtout ici, en plein milieu de la rue, à moitié nu. J’ai beau aimé la luxure, l’exhibition ne fait pas partie de mes fantasmes absolus ». il éclata de rire, avant de reprendre son sérieux. Tournant la tête vers son antre, il réfléchit quelques instants, avant de reporter son attention sur son invitée. Lui tendant la main, il poursuivit doucement « si tu entrais un peu ? parce que tu ne peux pas repartir comme ça, enfin sauf si tu préfères rejoindre ton ami… » . c’était à son tour de lancer une pique, cette pointe de jalousie qu’il avait ressentie à la lecture de son message, au simple fait de l’imaginer avec un autre homme…  
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux


Dernière édition par Benjamin Lenoir le Mer 26 Sep - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 11:36


la blonde ne sait toujours pas si venir ici, chez benjamin était une bonne idée. elle n'a rien à lui dire en plus, ne sachant pas comment aborder le sujet. elle se retrouve là, comme une conne devant chez lui, avec cette fille, cette brune. tout le contraire physique de noor. jalouse ? peut-être bien oui, elle n'aime pas qu'on tourne autour de benjamin, comme si c'était sa propriété privée alors que pas du tout. ils ne sont même pas ensemble et le seront jamais. elle regarde la jeune femme, puis elle fait marche arrière, s'en va parce que c'est mieux. elle se fait vite rattraper par benjamin. ne sachant pas quoi dire, surtout le voyant dans cette tenue. elle est venue pour quoi au juste ? parce qu'il lui manquait ? oui, ça doit être ça, alors que benjamin a été ignoble avec elle à l'hôpital. autant dire qu'elle n'a pas oublié noor mais elle est trop faible pour s'en rendre compte. ses yeux clairs se posent sur lui, elle reste muette pour le moment. aucun son ne sort, elle se sent perdue face à lui. ce n'est plus la noor séductrice mais une noor complètement paumée. elle hausse les épaules, une gamine encore la blonde. elle n'a rien à dire, il fait ce qu'il veut benjamin, avec qui il veut non ? c'est elle qui se fait des films toute seule dans son coin. elle qui est jalouse à chaque fois qu'une fille l'approche alors qu'elle ne devrait pas, elle ne devrait même pas ressentir ce genre de sentiments pour benjamin. ça va dans un sens, pas dans l'autre. il ne l'aime pas, c'est certain. à quoi bon s'accrocher à quelqu'un qu'elle n'aura jamais ? à rien, juste à se faire du mal, elle n'a plus envie de souffrir noor, elle a déjà assez fait de conneries comme ça. elle baisse la tête, se rendant compte que son comportement est vraiment un comportement de gamine, qu'elle devient presque parano aussi. relevant sa tête, elle ne sait pas si elle doit accepter de rentrer ou pas. il y a cette femme là, et même si elle part, elle n'a pas envie de se faire des films, de les voir en train de s'embrasser un peu partout chez lui, des scènes répugnantes, qui donnent envie de vomir. malgré tout, un mini sourire s'affiche sur son visage, surtout à la fin de sa phrase pourquoi, t'es jaloux ? qu'elle demande alors. certaine qu'il est jaloux qu'elle dorme chez un autre homme, chez son meilleur ami. elle regarde sa main, hésitant à la prendre mais elle finit par céder, bien trop faible quand il s'agit de benjamin. elle regarde en direction de l'entrée, il y a toujours cette femme devant la porte, qui doit se demander ce qu'il se passe elle reste pas hein... ? se sentant tout d'un coup mal à l'aise, s'approchant de l'entrée d'une marche lente, comme si elle avait envie de faire demi-tour.

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 20:24

<
Emotional

Pas un seul instant mal à l’aise de constater que sa meilleure amie était le roc de son existence, ni celui de sortir simplement vêtu d’une serviette pour courir après la femme qui accaparait son esprit depuis fort longtemps, malgré tout ce qu’ils s’étaient dit, tout ce qu’ils avaient vécu, ce qui s’apparentait à beaucoup en à peine quelques semaines. il avait beau censé être en colère, se comporter comme le pire des salauds en la laissant partir ne faisait pas partie de ses plans. A vrai dire, Benjamin n’en avait aucun à cet instant précis, si ce n’était peut-être celui de lui expliquer une situation qui portait à confusion. En l’espace de quelques secondes, il avait oublié le métier ingrat qu’elle pratiquait, tous les mots durs qui avaient su franchir ses lèvres, lui l’homme blessé de la savoir dans d’autres draps, dans d’autres bras et l’imaginer avoir un orgasme avec un autre homme que lui. Cela s’apparentait sans nul doute à de la jalousie, à de la possession, et dieu seul savait à quel point il aimait posséder Noor, se perdre en elle, perdre toute notion du temps, perdre littéralement pied et prendre son pied comme il ne le faisait quasiment pas avec toute autre femme. C’était quand même un Don Juan, un homme qui était censé prendre son pied avec n’importe quel spécimen de la gente féminine, et cela n’était même pas le cas, cela ne l’était plus depuis qu’elle s’était introduite dans sa vie, dans ses veines. Bien qu’il se refuse de se l’avouer, qu’il admette ce changement qui s’était produit au fil des mois. Ayant rattrapé la blonde, il l’avait forcée à s’arrêter, à lui parler, même si ses propos n’avaient pas trouvé de réponse, enfin si, elle n’avait pu que lui lancer sa jalousie à la figure. Ironie ultime quand il était dans la capacité de lui jeter ce même défaut au visage. Haussant les épaules, Benjamin ne put que rétorquer, le sourire aux lèvres « pas plus que tu ne l’étais, il y a quelques instants. » . Cela faisait du bien de la voir sortie de l’enfer dans lequel elle s’était fourrée. Et pour une fois, elle avait saisi la main qu’il lui tendait, et il n’avait pu qu’entremêler ses doigts aux siens, par habitude, par envie, par besoin ultime. Ils se dirigeaient vers l’entrée, où se trouvait toujours Charlotte, un détail qui semblait effrayer la jeune femme. Le PDG éclata de rire, et s’approcha de son oreille afin de lui murmurer d’une voix suave « pour un plan à trois, ça serait mieux qu’elle reste, non ? » . Se reculant un peu, il la regarda droit dans les yeux, avant de reprendre « je peux encore faire des plaisanteries douteuses ou bien c’est interdit ? » . Charlotte était alors venue à leur encontre, son sac sur l’épaule. « j’y vais mon chéri. Tout est prêt pour ton invitée, et à l’occasion, je crois que tu as des choses à me dire » . Elle avait déposé un baiser sur sa joue, auquel avait répondu Benjamin. Puis, elle s’était tournée vers Noor. « Peut-être aurons-nous la chance de nous recroiser. Charlotte. Je suppose qu’il ne vous a pas parlé de moi. Je suis celle qui le supporte depuis très longtemps. Allez, dépêchez-vous de rentrer, avant qu’il ne se fasse arrêter pour attentat à la pudeur » . Benjamin avait esquissé un sourire, en secouant la tête, alors qu’il serrait un peu plus la main de Noor dans la sienne. Tout simplement parce qu’il ne voulait pas qu’elle parte, parce qu’il voulait qu’elle reste encore un peu… 
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux


Dernière édition par Benjamin Lenoir le Mer 26 Sep - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 22:26


elle est jeune noor, jeune et innoncente. malgré tout, elle essaie d'agir en femme parce qu'elle doit réagir, parce qu'elle est seule face à cette société, parce qu'elle fait des conneries aussi. une femme qu'elle essaie d'être mais qu'elle ne sera jamais, pas maintenant en tout cas. bien trop naïve, bien trop faible pour avoir un caractère de battante, de warrior. la blonde réagit sûrement au quart de tour, cette fille qu'elle a vu, c'est peut-être rien du tout, juste une amie rien de plus. pourtant, noor se sent sur la défensive, comme si benjamin lui appartenait. non, il ne lui appartient pas, elle n'est probablement rien pour lui, juste une fille avec qui il couche, une fille sur... elle ne sait pas combien. elle n'est pas la seule avec qui benjamin doit coucher, elle n'est pas l'exclusivité du beau gosse, non, une simple nana banale. elle pose son regard sur lui, haussant les épaules. oui elle était jalouse, elle l'est toujours. elle n'aime pas cette fille, son opposé. elles n'ont rien en commun, mais elle est belle, plus belle que noor hein... ? sinon qu'est ce qu'elle ferait chez lui à part.. baiser ? non, elle ne veut même pas y penser, le savoir dans son lit avec elle... très peu pour noor. elle le regarde, pas trop envie de rire, surtout depuis son passage en psychiatrie. son humeur joue au yoyo donc il ne faut pas trop jouer avec ses nerfs, pas maintenant en tout cas, encore trop émotive. elle se demande si c'était une bonne idée de venir maintenant, elle n'a pas eu le temps de complètement récupérer. elle hausse les épaules, levant les yeux au ciel, franchement pas envie de rire, vraiment pas c'est pas drôle... qu'elle lui dit simplement, croisant les bras contre sa poitrine. entendant une voix féminine, elle tourne la tête et pose son regard sur cette brune, fronçant les sourcils en l'entendant dire mon chéri, non c'est bel et bien une blague ? elle la regarde, ne sachant pas quoi penser par tout ça. une amie ? une meilleure amie ? qu'est-elle donc pour lui ? elle voudrait bien parler mais pour dire quoi, elle n'en sait rien. elle se contente de hocher la tête simplement, la laissant donc partir. la meilleure chose à faire, ce n'est pas noor qui la retiendra ! la belle blonde baisse la tête, regardant leurs mains. elle sourit doucement et puis elle finit par rentrer chez lui, sans dire un mot. ils vont dans le salon et noor se tourne vers benjamin, lui faisant face c'était qui ? elle demande, toujours avec cette petite pointe de jalousie. menace ou pas, elle est sur ses gardes, c'est bête de réagir ainsi, elle le sait et elle sait surtout que benjamin ne lui appartient pas, même si elle le voudrait, profondément. elle ne pensait pas avoir ce sentiment qu'elle ressent pour benjamin, ce n'était qu'un plan cul parmi les autres et puis ça a évolué. elle s'est attachée à lui, un peu trop vite peut-être et maintenant, elle ne peut plus revenir en arrière. elle ressent quelque chose de faire, quelque chose qu'elle ne peut pas décrire mais quelque chose qu'il la tuera de l'intérieur, c'est même sûr parce qu'elle ne peut pas s'attacher à un homme comme lui. ça ne va que dans un sens, pas dans l'autre. mais elle essaie de ne pas y penser, elle préfère vivre le moment présent, tant pis si elle souffre après...

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Aoû - 20:56


Emotional

Benjamin n’avait de comptes à rendre à personne, il ne voulait rien de plus si ce n’était que profiter de la vie et des plaisirs simples. Même si pour cela, il se mettait dans des états pas possibles et qu’il avait eu besoin de sa meilleure amie pour rentrer chez lui. Se retourner la tête demeurait comme une évidence afin de ne plus penser aux différents sujets qui lui posaient souci. Et là, ce problème se résumait à une femme dont la chevelure blonde revenait sans cesse à ses yeux. il était hors de question qu’après la scène de l’hôpital, il ne lui accorde davantage de temps, bien qu’ils aient à nouveau échangé des messages. Le blond avait juste émergé, avant de se rendre compte que la source de ses désirs se trouvait à sa porte. Sauf que c’était Charlotte qui avait ouvert et que Noor avait pris la fuite, en raison de conclusions un peu trop hâtives. Au point que lui avait dû courir après elle, afin de la rattraper, et ce malgré sa tenue quelque peu inappropriée pour l’occasion. il s’en foutait de sa première couche, parce qu’il avait besoin de la voir, de lui parler. Alors certes, de l’eau avait coulé sous les ponts, son métier avait eu raison de la considération qu’il éprouvait à son égard, mais ce n’était pas pour autant qu’il comptait se sevrer d’elle. Loin de là. Elle s’était immiscée dans ses veines, et il aspirait pouvoir gouter à sa magnifique drogue encore et encore, même si cela devait être d’une manière différente. Pourtant, il ne voulait pas y songer à cet instant précis, parce que sa serviette ne servirait pas à cacher grand-chose de ce qu’elle pouvait éveiller chez lui, et qu’il fallait qu’ils parlent. Même si parler était un bien grand mot, étant donné que Noor semblait se montrer relativement jalouse quant à l’identité et la présence de la brune chez lui, et lui n’avait pas fait mieux en lui rappelant son colocataire. Toutefois, le blond lui avait demandé de rester, et n’avait pu que plaisanter quant à la raison de la présence de Charlotte. Bien évidemment il avait parlé sexe, point que Noor n’avait pas trop apprécié à en croire le fait qu’elle croise les bras sur sa poitrine. Eclatant de rire, il ne put que l’embrasser sur la tempe, en maintenant ce contact comme pour se rappeler leurs instants précieux de complicité à deux. « Si, juste pour cette moue » , rétorqua-t-il, avant que Charlotte ne fasse son apparition et ne leur parle. Benjamin s’attendait à tout, sauf à son petit jeu. C’était sans nul doute une vengeance personnelle, surtout après ce qu’il lui avait fait pour éloigner un groupe d’hommes trop insistant à son gout. Le blond laissa partir sa meilleure amie, en lui adressant un clin d’œil. Il s’attendait à un interrogatoire prochainement, mais les doigts liés à ceux de Noor étaient sa seule préoccupation, surtout qu’ils s’étaient mis à l’écart des yeux indiscrets en rentrant chez lui. la porte fermée, ils s’étaient dirigés vers le salon, où la blonde avait posé la question fatidique, quant à l’identité de la brune. Normal en soi, et il y lisait clairement de la jalousie.  Il passa ses bras autour de la taille de la jeune femme, esquissant un sourire amusé sur ses lèvres. « Jalouse va. Tu n’as pas entendu, c’est Charlotte, ma chérie » . il finit par enfouir son nez dans son cou, se délectant de son odeur, un parfum qui lui avait tant manqué. Il se moquait éperdument si son comportement n’était pas approprié, et le désir n’avait pas mis longtemps à faire son apparition, bien malgré lui. « ma chérie, ou ma meilleure amie si tu préfères. T’es mignonne quand tu te montres un peu jalouse » . il se recula, se raclant la gorge « je vais aller me changer » , lança-t-il, se gardant bien de ne pas baisser le regard sur son entrejambe quelque peu excitée par ce contact un peu trop rapproché avec celle qui avait partagé son lit à maintes reprises…
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux


Dernière édition par Benjamin Lenoir le Mer 26 Sep - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Aoû - 21:39


elle a toujours été jalouse noor et encore plus quand des filles s'approchent trop de benjamin. elle voudrait juste en avoir l'exclusivité, que personne ne l'approche mais elle ne l'aura jamais hein ? ce n'est qu'une simple gamine encore, elle n'a rien à voir avec lui, avec un lenoir. mais elle ne peut s'empêcher d'y croire, qu'elle sera sienne, pour toujours. elle hausse les épaules et sont très vite rejoint par la demoiselle qui lui a ouvert la porte. elle ne la connait pas, elle ne sait rien d'elle mais elle ne l'aime pas, c'est plus fort qu'elle. cette brune traîne avec benjamin, l'appelle même mon chéri. blague non ? elle la regarde partir, un peu avec un sale regard, elle est sur ses gardes la blonde, comme un chien de chasse. elle le suit à l'intérieur, longeant les couloirs. croisant les bras, elle l'écoute et hausse de nouveau les épaules, elle n'aime pas qu'on se paie de sa tête, qu'on joue avec elle, qu'on joue avec ses nerfs arrête de dire que je suis jalouse, je suis aussi jalouse que toi tu l'es avec mon meilleur ami de toute manière c'est donnant donnant comme ça. son meilleur ami tex, l'a beaucoup aidé depuis qu'elle est sortie de l'hôpital, pas comme benjamin qui l'a enfoncé encore plus, la poussant à bout dans sa chambre. c'était avant d'être transférée en psychiatrie. ses paroles l'avaient rendu dingue, une hystérique et voilà où elle a fini. c'est en partie de la faute de benjamin mais elle ne lui dira jamais. peut-être que son séjour dans cet hôpital a été bénéfique pour elle, elle a repris un peu plus goût à la vie, sans pour autant la croquer à pleine dent. encore fragile par tout ce qu'elle a vécu, mais elle essaie d'aller de l'avant. elle ne sait pas trop ce qu'elle compte faire mais elle prend du temps pour elle, prendre soin d'elle, c'est ce qu'on lui a demandé de faire. son regard se pose sur lui et elle souffle j'aime bien comme ça, ça fait un peu comme un dieu grec c'est vrai, avec sa serviette blanche autour de la taille, il pourrait très bien représenté un dieu grec. il est plutôt bien foutu benjamin, grand, des muscles mais pas trop, juste ce qu'il faut pour faire craquer la jeune blonde. elle craque pour son physique d'apollon mais aussi pour ce qu'il est lui,  même si il n'a pas été le plus cool avec elle, il lui a tendu la main plusieurs fois, elle a toujours décliné mais elle n'oubliera jamais le fait qu'il ait voulu l'aider. elle sourit, naïvement à ce qu'elle vient de dire bah quoi ? c'est vrai non ? regarde toi dans le miroir. un sourire en coin sur les lèvres, un sourire innocent. le voir comme ça lui donne des envies, pas très catholiques d'ailleurs...

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Aoû - 0:21


Emotional

Benjamin n’avait rien vu de malsain ni de méchant dans sa relation avec Charlotte, parce que c’était sans nul doute celle qui avait résisté aux années passées sans aucun jugement, sans aucun commentaire sur sa manière de vivre. Elle avait été présente et continuait de l’être, y compris dans l’entreprise vu qu’elle était la secrétaire de Mia. De cette manière, il ne passait pas un jour sans que les deux meilleurs amis ne se voient. Pourtant, Ben ne lui avait pas parlé de la raison qui le poussait à travailler, sortir et à se vider la tête en buvant comme un trou. Il n’avait pas dérogé à la règle la veille, au point qu’elle avait dormi chez lui, et que cette situation avait posé quelques soucis, surtout une bonne dose de quiproquos à l’esprit de Noor, elle qui était venue lui rendre visite à l’improviste. Benjamin n’avait pu que sourire quant à la réaction de la jeune femme, alors que Charlotte s’était amusée à mettre son petit grain de sable. Un comportement que la blonde n’avait pas particulièrement apprécié en raison du regard noir qu’elle avait adressé à Charlotte avant qu’ils ne pénètrent dans la demeure du Lenoir. Au moins, il ne risquerait pas de se faire arrêter pour attentat à la pudeur de par la simple serviette qui l’habillait. Mais ce n’était pas le plus important, à l’heure actuelle, il remarquait surtout la jalousie dont avait fait preuve Noor, un sentiment que la jeune femme lui reprochait à son tour. Il soupira, haussant à son tour les épaules. « Noor, Charlotte ne vit pas ici, contrairement à toi avec ton soit disant meilleur ami » , ne put-il s’empêcher de rétorquer. Il se rendait bien compte que les semaines passées n’avaient pas été simples, et il se souvenait de ses propres propos, dans lesquels il lui avait reproché le contrat qu’elle avait accepté, à coucher avec des hommes contre de l’argent. Il n’avait pas supporté cette idée, parce qu’il tenait à elle, plus qu’il ne voulait bien l’admettre. Et il n’avait pu que se reculer, se soustraire à son contact, parce qu’il devait se changer, parce qu’il n’était pas en mesure de rester dans cet accoutrement, si proche de l’objet de son désir. Surprenant son regard, il n’avait pu que sourire à ses propos, et il posa son regard sur lui, avant de la regarder elle. Benjamin fit un pas en arrière. « un dieu grec ? tu es sûre que ça va ? je vois juste un gars qui devrait faire un peu plus de sport… » . il se mordilla la lèvre, se rendant compte que ses propos pouvaient porter à confusion. Benjamin s’approcha de Noor, et l’embrassa furtivement sur les lèvres, pour lui ôter ce sourire naïf, qui cachait des pensées peu innocentes. « le petit déjeuner est prêt, si tu veux te servir. Faut vraiment que j’aille me changer. Si tu veux, je te ferai visiter après. Pour le moment, accès à ma chambre interdit » . il se recula, à regret et s’empressa de se rendre dans sa chambre, où il s’assit sur le lit et prit sa tête entre ses mains, pour réfléchir à ce qui était en train de se passer, dans sa vie, avec Noor.
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux


Dernière édition par Benjamin Lenoir le Mer 26 Sep - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Aoû - 19:08


sa relation avec benjamin est malsaine, elle le sait noor. ce n'est pas de l'amour qu'il y a entre eux, c'est juste une partie de plaisir, un coup d'un soir, un plan cul. pourtant, la blonde aimerait y croire, que ça peut aboutir à quelque chose. bien trop naïve la poupée. elle le regarde, soupirant face à ce qu'il dit, elle ne supporte pas sa jalousie alors qu'elle, c'est bien pire que ça... ils sont pareils, jaloux. lui jaloux des hommes qui s'approchent de noor et, jalouse des femmes qui s'approche de lui. ils se sont bien trouvés en fin de compte non ? arrête, c'est mon meilleur ami ! il est présent pour moi depuis qu'on est gosse ce qui est vrai, tex ne l'a jamais lâché depuis qu'ils se connaissent. il a toujours été là pour elle, dans les moments de doutes, dans les moments joyeux aussi. il a toujours pu compter sur lui, même si parfois elle ne lui dit pas tout. il y a des choses à qui elle ne dit pas. tex est au courant qu'elle bosse là, au club 83 mais c'est tout, ni plus ni moins. c'est assez pour elle, il n'a pas besoin de tout savoir. le seul qui sait tout, c'est tobias, parce qu'il y travaille. elle le regarde, le dévisage de la tête aux pieds, avant de lâcher un petit rire. rire, elle ne l'avait plus fait depuis un temps, la dernière fois c'était il y a quelques jours avec tex, devant un film mais c'est tout. elle ne rit plus beaucoup noor, c'est dommage parce que rire, elle aimait ça avant. avant que tout s'écroule pour elle, du jour au lendemain. parfois, elle a l'impression que ça fait dix ans qu'elle ne rit plus, alors que ça ne fait que quatre ans. quatre putain d'années qu'elle fait n'importe quoi dans sa vie. elle sourit doucement à sa dernière phrase ça dépend de quel sport tu parles ça sort tout seul de sa bouche, elle ne voulait pas dire ça mais trop tard maintenant. en manque ? totalement oui. elle ne s'attendait pas à ce qu'elle reste devant la porte de la chambre, comme ça.. elle aurait aimé rentrer, tant pis euh okay, d'accord frustrée un peu, la porte se renferme et elle reste planter là, devant, sans un mot. il lui a vraiment claqué la porte au nez ? ça s'pourrait bien ouais. elle est déçue noor... elle soupire et puis elle ne sait pas où aller, elle va dans le salon pour l'attendre. se posant dans le fauteuil, les jambes contre elle. se demandant si venir ici était une bonne idée finalement. au final, elle est venue pour quoi ? pour discuter avec benjamin mais à propos de quel sujet ? rien, elle n'en sait rien la blonde. elle regarde dans le vide, se perdant dans ses pensées. parce qu'elle réfléchit trop en ce moment, sur sa vie, sur ce qu'elle devient. elle doit changer, mais elle ne sait pas comment. elle est bien trop faible quand il s'agit de retourner au club. c'est sûrement ça, sa vie ? être danseuse, offrir son corps aux hommes. c'est comme ça que tout le monde la voit de toute manière ici, pas vrai ?

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Aoû - 21:48


Emotional

Benjamin n’avait jamais entrevu aucune relation de manière sérieuse, parce qu’il en avait toujours été ainsi, que s’attacher s’apparentait à donner une chance à quiconque de vous détruire, de vous attacher ou de vous guider comme une marionnette. Or, il avait toujours souhaité être libre, comme un cheval sauvage, indomptable. Mais cela avait été sans compter sur cette petite blonde, celle qui dansait, qui avait su éveiller du désir et bien plus chez lui. une incompréhension totale s’était emparé de lui, tout comme cette colère immense ressentie, cette trahison subite lors de sa découverte du métier de Noor, ou du moins l’évolution de son métier. Les mots n’avaient pas été tendres, et là encore une fois, il piquait une crise de jalousie envers cet homme qui habitait avec elle, enfin et Noor agissait de même avec Charlotte. Ironique en somme, alors qu’ils ne s’étaient rien promis, mais semblaient possessifs l’un envers l’autre. Benjamin avait haussé les épaules, soupirant à la mention de l’histoire qui les liait. « il en est de même avec Charlotte, on s’adore, on se cotoit depuis des années, c’est un peu ma jumelle » . Il avait prononcé ces mots, en un semi-murmure, parce que c’était la première fois qu’il mentionnait un tel détail à la jeune femme. La conversation avait dévié doucement vers leurs anciennes habitudes, leurs chamailleries constantes, leurs provocations qui habituellement finissaient toujours de la même manière, mais plus maintenant. Par le passé, il aurait surement profité de l’occasion de s’emparer des lèvres de Noor pour lui montrer quel sport pouvait leur être bénéfique à tous les deux. Levant les yeux au plafond et se mordant la langue pour éviter de retrouver un chemin malsain. « de la musculation, bien évidemment, ou de la course, je ne sais pas encore » , glissa-t-il, en faisant mine de réfléchir. Et puis, comme pour essayer de ne pas faire quelque chose d’insensé, Benjamin s’était empressé de s’enfermer dans sa chambre et s’était assis sur le lit, la tête entre les mains. La nécessité de réfléchir sur eux, sur elle, sur ce qu’ils avaient fait, sur ce qu’elle avait écrit dans ses messages. Ainsi que son comportement à lui depuis l’hôpital. Il soupira, et préféra s’habiller, enfilant un boxer et un pantalon. Attrapant un T-shirt propre, il sortit de la pièce et rejoignit Noor dans le salon. Il s’avança vers elle et s’assit à ses cotés, le regard fixé au mur. « je.. je suis désolé de m’être éclipsé comme ça, mais habillé, c’est mieux pour parler, non ?  et puis t’as dit qu’on devait parler, et non s’adonner à des activités peu orthodoxes. » . il tourna la tête vers la blonde, et il vint lui caresser la joue avec une douceur extrême « mademoiselle amoureuse de moi » , murmura-t-il, en un soupir. Ses mots revenaient sans cesse à son esprit, et il avait besoin de savoir de voir la vérité en face..
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux


Dernière édition par Benjamin Lenoir le Mer 26 Sep - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 16:19


elle n'aime pas se montrer possessive et jalouse envers lui. ça lui montre qu'il est important à ses yeux et ça, elle ne veut pas. elle n'aime pas montrer ses sentiments comme ça, parce qu'au final il n'y a rien entre eux si ? la blonde l'écoute et elle hausse les épaules, il n'a jamais parlé de sa meilleure amie. pourtant, ils se confiaient de plus en plus benjamin et elle. ou alors, il n'a jamais voulu lui dire, sûrement parce qu'il cache autre chose qu'une simple relation de meilleure amie ? elle se fait beaucoup trop d'idées, si ça se trouve il dit vrai. c'est elle qui est parano, à penser au pire ok ok, ça va elle dit, n'ayant même plus envie d'en parler. elle n'a pas le temps de reprendre lorsqu'ils parlent de son corps de rêve qu'elle est presque mise à la porte de sa chambre. la porte se fermant, droit devant elle. elle reste seule dans cette maison, le temps qu'il se prépare. elle est seule, sur le canapé, les jambes rempliées contre elle. se demandant ce qu'elle fait ici, si c'était bel et bien une bonne idée. elle doute tellement d'elle la belle blonde. elle ne sait plus ce qui est bien ou non pour elle, si elle fait les bons choix. est-ce un bon choix d'aller voir benjamin ? peut-être simplement qu'elle voulait le voir mais pas pour l'affronter non, pas pour lui dire tout ce qu'elle a sur le coeur. ce serait beaucoup trop pour elle. il revient, elle lui fait de la place, enfin elle se remet surtout bien. elle se contente de hausser les épaules à ce qu'il dit, il a raison. elle est venue pour parler, parait-il... alors ils vont parler pas vrai ? pour dire quoi ? elle tourne la tête vers lui lorsqu'il prononce ces mots, non... elle ne voulait pas parler de ça ! elle se sent encore plus stupide, les joues rouges tomates presque. elle ne sait plus où se mettre, ni quoi dire. c'est un peu la honte non ? elle ne sait même pas ce qu'elle ressent pour benjamin, mais oui, peut-être qu'elle commence à devenir amoureuse, petit à petit ? elle baisse la tête, se sentant tout d'un coup prise au piège par sa venue ici je... oublie ce que j'ai dit d'accord ? facile à dire, elle n'est pas certaine qu'il oublie tout ça, tout ce qu'elle lui a dit par sms. les messages écrits sont beaucoup plus facile que le face à face. elle perd ses moyens la belle blonde je voulais pas dire ça... faut pas que tu crois que.. enfin, que que.. je suis amoureuse elle bafouille, pas du tout crédible. elle ne sait pas mentir noor, elle fonce droit dans le mur, comme maintenant. Elle se lève d'un bond, s'enfonçant de plus en plus dans son mensonge. jusqu'où va-t-elle aller comme ça ?

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Sep - 13:48


Emotional

Tout n’avait toujours été que physique, les choses étant mises au clair dès le début. Seulement, avec Noor, les cartes avaient été faussées rapidement sans que Benjamin ne s’en rende vraiment compte. Il avait pensé que cela serait comme avec les autres, mais les nuits s’étaient enchainées, les heures à converser, à apprendre à se connaitre, à vouloir la protéger, mais à lui balancer les pires des horreurs dès qu’il avait su la triste vérité. Il s’en était voulu quelque peu de s’être montré cruel, parce qu’il tenait à elle, réellement. Sincèrement. Mais il était trop fier pour se l’avouer, et il se montrait trop jaloux, trop possessif pour que rien ne se cache derrière. A voir comment la blonde avait réagi face à Charlotte montrait clairement sa jalousie, sentiment partagé lorsque la demoiselle avait mentionné l’homme avec lequel elle vivait. Cette pensée le rendait fou, même lorsqu’elle mentionnait qu’il s’agissait de son meilleur ami. Foutaises ! Son esprit errait vers ces hommes qui l’avaient touchée, avait profité de son corps, de sa naïveté, de sa candeur. Alors même s’ils se retrouvaient chez lui et qu’ils se taquinaient, semblaient retrouver leur jeu d’antan, mais le blond ne l’avait pas entendu de sa pensée, préférant s’isoler quelques instants dans sa chambre, pour passer quelque chose, et pour pouvoir souffler un peu. Voir Noor chez lui, lui faisait plaisir, mais il avait du mal à mettre des mots sur ce qui lui passait par la tête. Benjamin avait fini par revenir, s’était installé à ses cotés avant de mettre des mots sur ce qu’elle avait écrit, des mots qui lui revenaient inlassablement. Et à en voir la blonde baisser la tête, il savait que c’était vrai, au point qu’il esquissa un léger sourire, en lui relevant le visage doucement et en le tournant vers lui.   « Non, je n’oublie pas » . Il avait soupiré, et avait posé son front contre le sien. « Tu l’es ? Et là tu n’auras aucun écran pour te cacher.. alors dis moi la vérité. » . il lui caressa la joue, tendrement, attendant une mise en mots des éventuels sentiments de la jeune femme, sans doute parce qu’il ressentait peut-être la même chose, mais comment en être certain lorsqu’il s’était décidé à ne jamais éprouver la moindre chose ? Mais elle avait fini par se lever, se détachant de lui. il n’avait pu qu’en faire de même, se refusant de la voir fuir une nouvelle fois, fuir ce qu’elle cachait. Benjamin s’approcha d’elle, la dévisageant, avec le sourire en coin. « de toute manière, je ne te laisse pas partir avant que tu m’aies dit la vérité, tu sais, celle que tu tentes à tout prix me cacher » . Patient, il savait l’être…
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux


Dernière édition par Benjamin Lenoir le Mer 26 Sep - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Sep - 9:30


ils s'étaient donnés des règles pourtant, pas de sentiments, juste des coucheries mais noor n'a rien suivi, elle est tombée pour lui. deuxième fois de sa vie qu'elle éprouve de vrais sentiments pour un homme. cet homme inaccessible, qu'elle n'aura probablement jamais. qui voudrait se mettre avec elle après tout ? une danseuse dans un club, qui se déhanche au rythme de la musique devant des hommes, les aguichant tous. qui aimerait avoir une relation longue durée avec elle hein ? personne. benjamin rentre dans sa chambre, la laissant seule. elle se dirige dans le salon, se posant sur le canapé et elle réfléchit, à tout ça. qu'est ce qu'elle fait là ? pourquoi est-elle venue ? au final, à part lui dire la vérité, elle ne sait pas quoi lui dire d'autres. ils ne vont pas parler de la pluie et du beau temps quand même, si ? elle tripote ses doigts, trop stressée la belle blonde. et puis benjamin revient, elle perd tous ses moyens. l'avoir en face d'elle, non ce n'est pas possible, elle ne peut pas lui dire. elle panique noor, doit-elle vraiment lui dire ? il le sait pourtant, pas compliqué de deviner. elle souffle, ne sachant pas quoi faire alors elle se lève, elle n'aurait pas dû. c'est encore pire, le stresse monte. la jeune blonde pose son regard sur lui, se mordillant la lèvre quelle vérité ? tu sais tout, je peux pas te dire plus... c'est vrai, dire quoi d'autres ? il connait ses sentiments maintenant, elle n'a pas envie d'en dire plus parce qu'elle sait que ça ne servira à rien. ils ne sont pas fait pour être ensemble pas vrai ? ils vivent dans un monde tellement différent tous les deux. elle soupire, prise au piège maintenant. elle savait qu'elle n'aurait pas dû venir mais... elle avait besoin de le voir. même si il avait été odieux avec lui, elle ne peut pas s'en empêcher. il est beau benjamin, c'est le seul de tous les hommes avec qui elle a couché qui lui a tendu la main, qui s'est montré doux envers elle. elle sait qu'elle ne pourra pas partir d'ici sans lui avoir dit, à haute voix mais c'est impossible pour elle, par écrit c'est toujours plus simple hein ? elle souffle, son cœur bat tellement vite et elle devient rouge tomate, glissant une main dans ses cheveux blonds, compliqué de lui avouer tout ça, tout ce qu'elle ressent pour lui je sais pas quoi te dire benjamin... ne me demandant pas de répéter ce que tu sais déjà parce qu'elle en est incapable, elle le sait.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Sep - 17:39


Emotional

La vie n’avait pas de règles, les sentiments encore moins. Et il fallait bien se douter que ce que Benjamin s’était efforcé de crier depuis des années, finirait par se révéler faux et lui exploserait au visage comme une bombe. Quelque chose qu’il n’avait pas vu arriver, bien que des signes distincts aient fait leur apparition depuis quelques temps déjà. Plus aucune certitude, que du flou encore et toujours que le PDG n’arrivait pas à dissiper. Surement parce qu’il se gardait bien de voir la raison de tous ces maux, de toutes ces remises en question incessantes, celle qui accaparait son esprit à longueur de jour et de nuit. Alors la voir ainsi chez lui se montrait déroutant pour l’homme qui ne portait qu’une serviette enroulée autour de la taille, le seul rempart à ce qui s’était passé des dizaines et des dizaines de fois par le passé. Pourtant, cette fois-ci, Benjamin disait non, il ne voulait pas tomber dans cette facilité déconcertante, dans ce vice dans lequel il s’était baigné et continuerait de se baigner. Seulement, à l’heure actuelle, il s’était concentré sur les mots que Noor lui avait envoyés par messages, ceux-là pour lesquels ils n’avaient eu aucune conversation. Et autant dire qu’il voulait savoir ce que cela signifiait. La jeune femme avait du mal, et il émit une grimace, en soupirant. Comment pouvait-elle se montrer si exaspérante et si adorable en même temps ? il était vrai que les écrans avaient facilité les échanges, mais là, il lui demandait simplement de le lui dire les yeux dans les yeux, sans barrière. Que la vérité, que de la clarté sur ce qu’était devenue leur relation, ce lien d’amants non liés l’un à l’autre. « Noor » , murmura-t-il, la suppliant d’arrêter de se défiler, de parler. Et il avait fallu qu’il se montre dur envers la jeune femme, en mentionnant bien qu’il ne la laisserait pas filer. Non, parce que lui aussi avait des choses à dire, à confesser. Chose difficile pour un homme qui n’avait jamais aimé, si ce n’était le corps des femmes avec lesquelles il avait couché. Les mots de la blonde le touchèrent, et il ne put que lui caresser à nouveau la joue, un contact doux, simple. Un contact nécessaire à ses yeux, cette peau qui lui avait manqué, celle d’une poupée en porcelaine qu’il avait brisée par ses propos froids. Pourtant, il l’aimait, oui, il l’aimait, ne voulait que son bonheur et non pas la voir au fond du trou ou sur le trottoir. Non, il se battrait pour qu’elle ne retourne pas dans ce club pour vendre son corps. Le rouge des joues de Noor le fit sourire, et il se pencha pour effleurer ses lèvres, juste un effleurement, pas plus. Prenant une profonde inspiration, il fit un pas en arrière, et lui tendit la main. « je m’appelle Benjamin Lenoir, 31 ans, adepte des non-relations. On pourrait même dire que je suis accro du jeu ‘ le premier qui tombe amoureux a perdu’. » . Le trentenaire fit une pause, scrutant le visage de la jeune femme, juste pour remarquer la moindre réaction. « et il semblerait que j’ai perdu. Perdu parce qu’il y a plus que du physique, plus que du simple sexe. Parce que cette femme a su faire sa place dans ma vie. Que j’ai vu rouge quand elle a refusé mon aide, que je l’ai détestée quand j’ai su que des hommes payaient pour ses charmes, pour laquelle je me suis inquiété malgré tout, malgré mes propos grossiers qui ont dû la détruire. Perdu parce que j’aime voir son sourire, la voir rougir quand elle n’est pas capable de me dire les choses en face. Parce que certains ne voient que la femme fatale, et que je sais que la carapace cache une jeune femme fragile, que j’ai envie de protéger à bien des égards » . Le souffle court, il la dévisageait toujours, ne s’attendant pas à confesser autant de choses, de détails qu’il s’était toujours refusé dans son existence. Benjamin Lenoir possédait bel et bien un cœur. Mais pour combien de temps ? là était la question…
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Oct - 14:17


elle ne pensait pas être éprise par un homme un jour, elle se cache derrière la vraie noor, parce que la fille qui est au club n'est qu'un personnage. si elle le fait, c'est surtout pour l'argent, un personnage qui est allé trop long, mélangeant sa vie réelle avec. elle a fait les mauvais choix, comme sa tentative de suicide. trop sensible la blonde au bout d'un moment, que voulez-vous ? elle a ce besoin de se sentir aimer, désirer... peut-être parce qu'elle se sent seule depuis que sa famille ne veut plus entendre parler d'elle, parce qu'elle a dû se débrouiller seule depuis ses dix-huit ans. en benjamin, elle s'est tout de suite bien sentie, en confiance. ce n'était pas un client comme les autres, elle a commencé à se confier aussi... elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance, qu'il n'allait jamais la juger et puis au fur et à mesure, ils se voyaient de plus en plus souvent, s'attachant encore plus à lui. ce n'était plus un client presque, mais plus que ça. elle a commencé à avoir des sentiments, elle n'est jamais réellement tombée amoureuse noor, juste au lycée mais rien de bien sérieux au final. là c'est autre chose, elle se fait des idées noor, pourquoi s'intéresserait-il à elle ? ils ne viennent pas du même monde, ils sont différents. c'est bien d'être différent mais... elle a peur noor, c'est normal et puis elle est jeune, presque un quart de siècle mais quand même. elle a l'impression de n'avoir rien fait de sa vie, de n'avoir rien vécu d'extraordinaire. elle se lève, n'osant pas le regarder dans les yeux, bien trop perturbée par lui, par cet homme, par ce qu'il dégage mais elle est obligée, elle relève la tête vers lui, essayant parfois de fuir son regard. elle l'écoute, ne comprenant pas à quoi il joue, comme si c'était un jeu ce qu'il se passe maintenant. la blonde n'a pas envie de rire, pas maintenant. en l'écoutant, elle ne peut s'empêcher d'avoir les larmes qui montent, c'est la première fois qu'elle entend ça sur elle. personne ne lui a encore jamais dit des mots pareils, qui la touche. elle ne sait pas quoi lui dire, elle se doute qu'il est sincère et qu'elle pourrait se donner une chance avec lui mais elle a peur, sûrement cette peur de souffrir si ça ne marche pas. elle doute beaucoup trop noor, de ce qu'elle va devenir par la suite aussi. elle relève son regard vers lui quand il a fini de parler, un peu perdue par tous ces mots qu'il a dit alors approche son visage du sien, venant effleurer ses lèvres avant de l'embrasser. un geste qui lui est plus facile parce qu'elle le sait, les mots ne sortiront pas de sa bouche. elle pose son front contre le sien je... ça ne marchera pas entre nous benjamin, tu le sais aussi bien que moi. on est.. trop différents tous les deux, on est pas du même monde elle murmure doucement. elle le sait noor, elle sait que si ils tentent quelque chose, ils se déchireront assez vite, beaucoup trop différents pour une quelconque relation amoureuse.

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Oct - 20:55


Emotional

Jamais Benjamin ne s’était jamais senti aussi vulnérable, comprenant pourquoi il ne s’était jamais ouvert par le passé. il s’était mis un tas de barrières, se contentant simplement de moments fugaces avec des femmes qui n’avaient fait que passer. Sauf que dans cette histoire, cette femme revenait inlassablement à son esprit, et pas que. Combien de jours avaient-ils passé à parler, le nombre de nuits durant lesquelles ils n’avaient pas fait que converser. Depuis, de l’eau avait coulé sous les ponts, et il n’avait pu que se poser de sérieuses questions quant à tout ce que cela signifiait. Il se maudissait de se montrer faible à ce point, de se montrer humain en somme. la seule personne qu’il s’était autorisé à aimer était sa sœur, et encore, il ne le lui avait jamais montré. Son seul témoignage d’affection résidait dans la décision de partager le trône de l’entreprise familiale, ce qui était quand même énorme à ses yeux. Ben n’avait pas les bons codes, et il essayait de faire des efforts après le fiasco, après les mots qu’il avait eus envers Noor. Cependant, elle était arrivée chez lui, elle était dans son salon après qu’il ait ressenti le besoin de se poser, de réfléchir avant de revenir et de demande des comptes sur ce qu’elle lui avait envoyé par message. la blonde fuyait une nouvelle fois, ne voulait pas assumer ses propos alors qu’il se trouvait devant elle. pour cette raison, il avait pris les devants, s’était exprimé d’une manière qui lui était encore totalement méconnue, en avouant ses sentiments et son besoin de la voir heureuse. Parce que le PDG savait très bien qu’il s’était comporté comme le pire des cons à l’hôpital, et en général. Mais là, il avait la sensation d’être à nu devant la blonde, les secondes de silence avaient été une véritable torture pour lui, même lorsqu’elle était venue effleurer ses lèvres avant de l’embrasser réellement. Quelle signification apporter à ce baiser ? il n’en savait foutre rien, et si l’envie s’était présentée à lui, Benjamin n’avait pas bronché, n’avait pas cherché à l’enlacer, non. il avait simplement profité du contact de leur front, ses yeux se portant sur son visage. Les mots avaient fini par arriver, comme un coup de poignard, et le cœur du trentenaire s’était serré, avant qu’il ne lui caresse la joue doucement. « tu dis cela parce que tu ne sais pas. tu crois que je suis un expert des relations ? tu me connais Noor, et on se ressemble sur bien des points » . il se pinça les lèvres brièvement, avant de venir l’embrasser tendrement. « je me fous qu’on ne vienne pas du même monde. tu crois que je ne vois que cela ? qu’il n’y a que ça qui compte pour moi ? tu crois que le mec hautain t’aurait balancé qu’il était limite amoureux de toi, qu’il était prêt à te faire une nouvelle proposition de travail, à savoir devenir mon assistante personnelle. Ou alors celle de ma sœur. » . Benjamin avait fini par se reculer. « on ne sait pas faire dans les relations, et c’est nouveau. Ça pourrait être nouveau. Et je ne sais pas, je ne peux pas te dire qu’on formerait un duo super canon. Après on peut très bien rester amis, simplement des amis » . ces mots lui coutaient, mais il était prêt à tout accepter, du moment qu’elle soit heureuse et fasse partie de sa vie…
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Oct - 16:55


t'es complètement paniquée à l'idée d'avouer tout ce que tu ressens à benjamin, parce que tu sais que rien de tout ce que tu veux ne pourra arriver un jour. vous êtes bien trop différents tous les deux. on dit toujours l'amour plus fort que tout mais tu ne sais pas quoi en penser. oui l'amour est plus fort que tout mais jusqu'où ? il y a beaucoup de choses qui ne vont pas aller, tu le sais... puis surtout, vous passez du bon temps ensemble, tout n'était que sexuel entre vous pas vrai ? alors être en couple ce serait trop hein ? tu ne pourras pas gérer ça, tu n'as jamais été en couple toi, tu ne sais pas ce que c'est réellement, t'as peur de se sentiment d'amour, de tendresse et bien d'autre chose encore. tu poses ton regard sur lui mais tu l'essaies également de fuir, tu ne sais pas le regarder dans les yeux, il te déstabilise tellement benjamin, touché coulé quoi. tu l'écoutes, tu ne sais pas quoi lui répondre, tu sais qu'il a raison et pourtant, tu n'as pas envie d'y croire. t'as envie de tenter quelque chose oui, mais à quel prix ? tu n'as pas envie de le perdre après, que plus rien ne va entre vous juste à cause de cette putain de relation que vous avez eu envie de tenter. t'es parano un peu oui, mais c'est toujours comme ça la plupart du temps... on se met en couple et ça foire parce que plus rien ne va. sa dernière phrase te fait mal c'est vrai, tu souffles, tu passes ta main dans tes cheveux dorés, t'aimes pas ça, te sentir impuissante face à lui simple amis ? tu crois vraiment qu'on pourrait être que simple amis ? je crois pas non... impossible, tu le désires trop pour n'être que des amis, des simples amis comme il le dit si bien. t'es perdue dans tes sentiments, t'es encore qu'une gamine noor en plus, tu ne sais pas ce que tu veux vraiment. pourquoi t'es venue ici déjà ? même toi tu ne sais plus je.. je sais pas, j'ai peur que... que ça marche pas et qu'on s'éloigne après, enfin tu vois.. qu'on se dispute pour des conneries quoi des bêtes disputes arrivent si souvent aussi. tu baisses les yeux, ne sachant pas tellement quoi lui dire d'autres. à vrai dire, tu lui as dit ce que tu ressentait non ? non tu n'as rien dit du tout, c'est benjamin qui a tout dit... tu n'as pas dit un mot noor, comme si tu savais qu'il allait prendre la parole c'est comme ça les couples, je suppose bien sûr qu'il y a des couples qui durent mais eux, ça ne durera pas longtemps, tu le sais. trop différents tous les deux et tu sais au fond de toi, que tu retourneras au club 83. benjamin serait furieux de t'y voir... vous n'avez pas d'avenir à deux, rien. triste constatation que tu fais là, mais tu sais que c'est la pure vérité.

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Nov - 23:13


Emotional

Benjamin n’avait rien vu arriver, il n’avait jamais souhaité autre chose que de conserver sa liberté, celle qu’il avait toujours aimée, choyée au plus haut point, sans jamais vouloir s’en séparer. Toutefois, il y avait une personne à laquelle il ne voulait pas renoncer, c’était impossible, tout simplement inconcevable à ses yeux. à se poser trop de questions, la vérité lui était apparue comme une évidence qu’il avait tenté de dissimuler. Chaque mot, chaque acte, chaque geste étaient dictés par un sentiment fort, qu’il partageait avec Noor. Certes, elle se cachait, se refusant tout bonnement de réitérer ses propos en face. Intimidée, apeurée ? Sans nul doute. Lui-même savait pertinemment ce dont il était question, parce qu’il ressentait la même chose. Mais c’était sans nul doute trop risqué, trop audacieux de se lancer dans une relation. Ils étaient faits du même moule, n’étaient pas fait pour être en couple. En même temps, le PDG ne l’avait jamais été, simple volonté de sa part de ne partager qu’une seule fois son lit, la chaleur de ses draps. Pourtant, avec la blonde les dés avaient été pipés depuis fort longtemps, dès lors que la relation physique s’était accompagnée de longues conversations, à apprendre à connaitre la fragile petite chose qui se cachait derrière la diablesse qui se déhanchait dans le club. Il avait parlé, sans quitter la jeune femme du regard, mais elle le fuyait. Inexorablement, inévitablement. Au point que cela l’effrayait. Oui, de la perdre, de ne plus l’avoir, de ne plus la voir. Alors même si ce n’était que de l’amitié, il était prêt à l’accepter. Certes, difficilement, mais c’était toujours mieux que rien, non ? et la blonde semblait être du même avis que lui, sur cette difficulté à ne rester qu’à ce simple stade après avoir partagé bien plus. « mais simples amis, cela reste une option vu que tu ne sembles pas vouloir plus. » . Benjamin soupira, sachant très bien qu’il ne pourrait pas se contenter de simples promenades, de choses banales.  Alors, couple rimait pour toi avec inconnu, mais si vous ? Beaucoup trop d’hypothèses qui le laissait dans le flou le plus total, des interrogations. Il avait fait un pas vers elle, en murmurant « parce que tu crois que je sais ce que c’est ? non pas du tout, mais on peut apprendre ensemble… et je ne te promets pas monts et merveilles, que la vie sera un conte de fées. Ça sera sans doute des aléas, mais ce qui est certain, c’est que je ne peux pas me lancer tout seul dans quelque chose qui doit se faire à deux. » . Le trentenaire avait esquissé un léger sourire. un nouveau pas vers elle et une caresse sur la joue de Noor,il avait repris « je ne sais pas ce que c’est, un couple. Mais si tu veux qu’on perdure comme avant, soit. Je ne veux pas m’immiscer dans ta vie. et je suppose aussi que tu refuseras mon aide. Tu sais très bien que je ne supporte pas de te voir sur scène ou avec d’autres hommes, comme toi tu ne veux pas m’imaginer avec d’autres femmes. Alors ça serait juste un moyen de … Merde Noor quoi » . Posant son front contre le sien, il soupira « je ne te ferai aucun chantage, mais si on retrouve notre relation d’avant, je retrouverai ma vie de Don Juan, je ne pourrais pas te promettre de te rester fidèle comme je l’ai fait jusqu’à maintenant… même si je t’ai… » . il s’était arrêté, en baissant le regard. Depuis bien longtemps, il n’avait pas touché une autre femme. « et c’est pas un ultimatum. C’est un simple constat, et je ne veux pas que tu sortes de ma vie, il en est hors de question.. » . simple constat, amer constat qui lui fendait le cœur…
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Nov - 19:08


t'as peur d'être cette fille que benjamin n'aimera plus, qu'il se lassera de toi. vous n'êtes que des plans culs, ça a toujours été comme ça et.. t'as peur que ça reste comme ça entre vous, qu'il ne te voit pas différemment. aucun homme te voit comme la vraie noor, celle de la fille de tous les jours. on te connait sous les traits que tu as dans ce club, cette fille qui danse, aguicheuse, qui doit plaisir aux hommes, les satisfaire ou mieux. personne ne te prend au sérieux. toi t'aimerais connaître le vrai amour, savoir ce que c'est que d'aimer pour de vrai. se sentir aimer, être désirée au delà du physique, c'est ça que tu veux et.. tu sais que tu ne l'aurais probablement jamais. t'as cette sensation qu'on te regarde comme de la chair fraîche, t'as toujours eu cette impression noor et c'est pour ça que tu te caches derrière cette image qui n'est pas toi, parce que t'as peur de la réalité, de tomber amoureuse pour de vraie, t'en as envie pourtant mais... ça te fait peur ? et c'est ce qui arrive maintenant, parce que tu tombes sous le charme de benjamin, qu'il te hante jour et nuit. tu sais bien que ce n'est pas l'homme parfait, mais t'as toujours été bien à ses côtés, c'était la première fois que tu ressentais ça avec un homme... tu l'écoutes, t'as envie de tenter quelque chose avec lui mais t'as peur de ne pas être à la hauteur, au fond de toi, tu sais que tu ne seras pas à la hauteur, que tu seras pas cette petite copine modèle j'ai envie... de tenter quelque chose avec toi... je sais pas réellement ce que c'est être en couple, je l'ai jamais été et ça me fait peur. parce que j'ai peur de ne pas être à la hauteur, peur que tu... tu m'aimes pas comme moi je t'aime et peur de tout faire foirer et si ça foire, ce sera sûrement de ta faute. c'est toi qui fout la merde autour de toi noor, tout a basculé dans ta vie par ta faute. t'as toujours fait les mauvais choix, on t'a jamais soutenu, voulant à tout prix t'en sortir seule. maintenant, t'es cette gamine qui a peur de tout faire foirer, peur de faire les mauvais choix, peur de tout. cette tentative de suicide n'était pas si anodin que ça au final, t'es vraiment perdue dans ta vie, un point c'est tout. tu l'écoutes, tu le sais ça, qu'il n'aime pas que tu sois au club mais.. c'est ton boulot, c'est ce que tu sais mieux faire pas vrai ? tu soupires, tu baisses la tête, t'as peur de l'affronter. il sait que tu continueras là-bas, t'es trop prévisible j'ai besoin de travailler benjamin, j'ai besoin de cet argent. je sais que.. tu n'approuves pas ça, ce que je fais mais.. ce n'est pas pour ça que, que mes sentiments pour toi changeront tu comprends ? tu souffles, tu poses ton regard sur lui c'est avec toi que je veux être, pas avec un autre homme tu dis, c'est lui que tu veux, pas quelqu'un d'autre mais il y a le club qui brisera tout ce rêve que tu as. benjamin n'acceptera jamais que tu retournes là-bas, c'est certain tu me fais confiance n'est-ce pas ? alors laisse-moi travailler au club... tu glisses ta main sur sa joue. tu veux sa confiance, tu n'iras pas voir ailleurs, tu resteras fidèle hein ?

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Nov - 14:30


Emotional

Homme à femmes, jamais celui d’une seule. Benjamin avait toujours pris soin de respecter cette règle primordiale. En même temps, avec aussi peu de repères, comment aurait-il pu être autrement ? il ne s’était jamais plaint de ce modèle de vie, lui avec le nom si prestigieux, la situation financière qui permettait toute sorte d’excès sans que l’on ne vienne lui faire le moindre reproche. Cela aurait été sans nul doute le comble, et même s’il avait fait la une des magazines à scandales, aucun commentaire ne lui avait été fait, si ce n’est peut-être les paroles de désapprobation de sa sœur. Elle seule qui était le modèle de vertu, de réussite entre eux deux. Enfin, il fallait croire qu’il avait réussi à prendre un peu de plomb dans la cervelle, en réalisant les tâches liées à son poste, un beau geste qui avait eu pour but tout simplement de chasser Noor de son esprit. Peine perdue à en croire la scène qui était en train de se jouer, cette déclaration inattendue de leurs sentiments mutuels, un amour visiblement partagé qui les effrayait. Eux si similaires, à se refuser de s’investir dans la moindre relation, se contentant simplement de ces histoires sans lendemain, de ces nuits de plaisir ultime sans aucune promesse, sans projet d’avenir, sans mariage ou gosse qui viendraient ternir ces moments spontanés. Malgré tout, Benjamin semblait prêt à beaucoup de choses, à tenter une aventure inédite à ses yeux, pour elle, pour ne pas la perdre. La sincérité de la blonde était touchante, le faisant sourire alors que ses yeux ne la quittaient nullement. Une preuve de l’affection et de l’attachement qu’il lui portait. Des mots avaient été enfin sur toute cette histoire qui était partie trop loin, la raison de ces mots bien trop violents qui avaient été prononcés par le trentenaire. « tu as peur ? On est deux dans ce cas-là, je peux te l’assurer. Mia dirait surement que c’est une bonne chose d’avoir peur, parce que c’est qu’on ne veut pas perdre quelque chose. Et en occurrence, ce n’est pas quelque chose mais quelqu’un dans le cas présent. Il s’agit de toi, toi toute entière. Si je ne t’… » . Benjamin déglutit, ne s’étant jamais senti capable de prononcer ce genre de mots, ces trois petits qu’il avait toujours trouvés bien trop grotesques. « si je ne t’aimais pas autant, je ne serai pas venu à l’hôpital, je ne t’aurais pas avoué mes sentiments. J’ai peur de tout faire foirer, je t’assure. Parce que le Don Juan n’est pas mort, même si une blonde a toujours été présente à mon esprit » . oui, il craignait de craquer dans un bar ou dans un autre lieu, de ne pas se montrer fidèle. Une nouveauté ! puis, les mots de Noor étaient arrivés. Une nouvelle fois elle refusait la main que tu lui tendais, une habitude récurrente qui lui fit serrer les dents. La voir danser n’était pas envisageable, pas avec ces hommes, dont il avait fait partie. Au point qu’il en déglutit, détournant le regard. Elle lui en demandait beaucoup, sans doute beaucoup trop. Mais la brider, lui interdire quoique ce soit ou la mettre face à un ultimatum ferait de lui le pur salaud et il n’en avait pas envie. Serrant les dents, il ferma les yeux au contact de sa main. Ben avait pris une profonde inspiration avant de se lancer « ce n’est pas en toi que je n’ai pas en confiance, mais dans tous ces prédateurs, de ceux qui vont t’effleurer et pire » . il songeait évidemment à ce qu’elle avait dû faire. L’attirant à lui, il vint effleurer ses lèvres doucement. « je suppose que je n’ai pas le choix. Par contre, danser, je peux l’accepter.. tant bien que mal. Mais je refuse que tu retournes dans la chambre avec un client. Ça, je ne pourrais pas Noor. Tout comme je ne peux pas remettre un pied là-bas, pour ton bien et pour celui de Stan. » . il devrait trouver un autre refuge, enfin il en avait trouvé un autre depuis quelques temps, son bureau, celui qui le rendait plus mature, un bon point sans nul doute. Prenant le visage de Noor entre ses mains, il lui sourit avant de murmurer « c’est donc ça, être ensemble ? » . un sentiment de béatitude, tout en craignant pour l’avenir, une boule au ventre accompagné de cette chaleur réconfortante, mais si effrayante….
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Nov - 19:00


oui tu as peur, peur de ne pas être à la hauteur pour une relation de couple. tu ne l'as jamais réellement été, tu ne sais pas comment te comporter pour pas tout faire foirer. c'est con hein, mais tu as peur de tout ça. puis benjamin mérite d'être heureux aussi, si il ne l'est pas à cause de toi, cette relation est vouée à l'échec. au départ entre vous, ce n'était que pour le sexe et puis tu as commencé à avoir des sentiments pour lui, qui ont grandi de plus en plus. tu n'es pas certaine que ce soit la meilleure chose pour toi mais c'est fait. à chaque fois que tu vois benjamin tu as des papillons dans le ventre, tu souris, il te rend heureuse hein ? ça fait de toi une femme amoureuse non ? tu n'en sais rien et pourtant, tu as envie d'y croire en cette histoire. tu ne sais pas où ça va vous mener mais si tu n'essaies pas, tu ne le sauras jamais. tes yeux se posent sur lui, il est beau benjamin, il a ce quelque chose en plus et à ses côtés, tu as cette impression d'être protégée quand tu es avec lui. puis il est baraqué benjamin, tu ne peux pas dire le contraire, c'est un homme comme ça qui te fait craquer. il sait ce qu'il veut et puis surtout, il est mature. c'est sûrement pour ça que les gars de ton âge ne t'intéresse pas, ils ne sont pas assez "homme" oui j'ai peur... de ne pas être à la hauteur tu avoues, t'as vingt-cinq ans mais tu n'y connais rien en l'amour, le véritable amour. il te rassure que lui non plus mais il est plus expérimenté que toi hein ? toi, t'as l'impression de tout apprendre sur le tas, c'est ce que tu vas sûrement faire d'ailleurs. tu poses ton regard sur lui, tu sais très bien qu'il n'a pas confiance aux hommes mais c'est toi qui met les limites, c'est toi qui décide si tu veux ou pas être avec eux. c'est vrai que parfois, tu en as foutu quelques uns dans ton lit, comme benjamin mais tu sais que si tu es en couple, tout ça changera et c'est à toi de mettre une limite, une barrière entre eux et toi. tu en es capable et tu as envie de lui prouver qu'il n'a rien à craindre benjamin.... je sais mettre les limites entre eux et moi. alors s'il te plait, fais moi confiance, au moins pour ça tes yeux se plongent dans les siens. tu ne lui demandes pas la lune pourtant mais tu as envie qu'il te fasse confiance, qu'il croit en toi. c'est ça aussi être en couple pas vrai ? faire confiance à l'autre. tu souffles doucement, passant tes bras autour de sa taille il semblerait oui... tu lâches alors, pas certaine que ce soit vraiment ça être en couple mais tu as envie d'essayer, de ne plus te dire que benjamin ira voir une autre femme, être la seule à ses yeux. tes yeux dans les siens, ton visage s'approche du sien et tu l'embrasses, parce que tu n'as plus goûté à ses lèvres depuis un petit temps, parce que ça te manque.. il te manque.

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 288 ✩ avatar : paul wesley
✩ crédits : @ endlesslove & tumblr pour les gifs - astra code signature
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Déc - 22:58


Emotional

Tu n’étais pas un féru des relations, à moins qu’elles ne soient de courte durée, ne s’apparentant qu’à une seule nuit ou à des plaisirs tout bonnement charnels. Tu n’avais jamais envisagé de plus, jusqu’à présent. et maintenant, tout avait changé, tout avait basculé, à un point de non-retour. Tu n’avais jamais envisagé Noor comme plus, comme d’avantage avant que la vérité ne t’éclate au visage. Elle t’était indispensable, vitale et tu n’avais jamais cessé de souhaiter qu’elle soit heureuse, mais pas avec un autre que toi. tu en avais fait le constat depuis son séjour à l’hôpital, depuis tant de temps. vous aviez passé des heures voire plus à parler, à parler sans parole, à communiquer, à vous comprendre, à vous apprivoiser. Vous étiez identiques pour le coup, et pourtant… vous étiez face l’un à l’autre, avec vos sentiments que vous vous efforciez de cacher, comme pour vous préserver, parce que vous ne saviez pas vous y prendre. Car malgré la différence d’âge, tu ne pouvais pas envisager d’être avec une autre, il n’y avait qu’elle, et cela depuis un bon moment déjà. alors quand les propos de la belle te parvinrent, tu ne pus qu’esquisser un sourire. « On est encore deux alors. Mais on sera à la hauteur, si on apprend ensemble.. » . Tu avais besoin de te rassurer et de la rassurer en même temps. son regard sur toi, tu aimerais pouvoir balayer d’un revers de la main votre passé, mais c’était tout bonnement impossible. Parce qu’il avait fallu qu’elle mentionne son besoin de retourner travailler dans ce club. Tu voyais rouge, clairement, mais il fallait que tu lui fasses confiance, à défaut de faire confiance à tous ces hommes venus se rincer l’œil. Toutefois, tu savais par avance que tu ne pourrais pas t’affliger ce spectacle, surtout si votre situation changeait. Sans compter que depuis que tu l’avais vue avec d’autres hommes, que tu avais compris qu’ils avaient partagé les mêmes draps, tu t’étais refusé d’y porter les pieds, ne sachant pas vraiment comment te maitriser et mettre à terre tous ceux qui s’étaient payé les faveurs de ta blonde. Tu baissas les yeux, furtivement, comme pour essayer de maitriser tes nerfs, ou du moins ne pas faire voir que tu ne pouvais pas lutter contre cette jalousie maladive. Tu passas une main sur ton visage, en soupirant « oui mais eux… eux, Noor, voudront toujours plus. » . Tu n’étais pas capable de supporter davantage son regard, mais tu avais besoin d’elle. te priver d’elle était tout bonnement impossible, tu avais fait l’erreur une fois, tu ne pouvais pas la réitérer. Voilà pourquoi tu passas tes bras autour d’elle, alors que tu sentais une douce chaleur t’envahir. Vos yeux plongés les uns dans les autres, tu ne pus qu’accepter ce baiser que ta blonde te prodiguait. Un contact qui n’était pas arrivé depuis bien longtemps, et tu t’en délectas. « Ne pars plus jamais, Noor. Ne me laisse plus, ne te fais plus de mal non plus. je ne peux pas envisager de te perdre » . Tu posas ton front contre le sien, avant d’enfouir ton nez dans son cou. « reste je t’en prie » . tu ne pouvais pas la laisser partir, tu comptais lui offrir l’abri de tes bras pour aujourd’hui et les jours à venir. « je vous aime Noor Baki. » , murmuras-tu, de manière presque inaudible.. 
black pumpkin

_________________
Oui j'ai fais du mal à je n'sais combien de femmes Et j'ai peur que tu deviennes mon retour de flamme.M'en veux pas d'me méfier Homme-femme y'a pas d'amitié Si je t'aime, je suis jaloux. Quand j'aime, je suis jaloux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 357 ✩ avatar : rose b.
✩ crédits : angel dust
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Déc - 19:57


être en couple, tu ne pensais pas que ça allait te tomber dessus, maintenant, encore moins avec benjamin. quand vous avez commencé à vous fréquentez, juste pour passer des nuits ensemble, tu ne pensais pas aller aussi loin. mais tu t'es attaché à lui, à l'homme qu'il est. tu ne peux pas le cacher, tu es bel et bien amoureuse, tu ne voulais pas l'admettre parce que tu savais que c'était perdu d'avance, benjamin n'a jamais voulu être en couple, toi non plus mais apparemment ça change avec le temps... peut-être que ton suicide a provoqué un déclic pour vous ? tu ne sais pas mais en tout cas, tu as envie d'essayer ce petit bout de chemin avec lui, apprendre à aimer, à être en couple avec quelqu'un. tu connais pas la suite, tu ne sais pas où ça va vous mener mais tu y crois, ne serait-ce qu'un peu oui. ton regard se pose sur lui, tu hoches la tête comme une gamine. apprendre ensemble, c'est une bonne idée oui... tu as besoin d'apprendre, tu as besoin de vivre cette sensation, au moins une fois dans ta vie. à part coucher avec les hommes, tu n'avais jamais éprouvé de tels sentiments envers quelqu'un, tu ne sais pas si benjamin est le bon mais tu veux y croire, tu as besoin d'y croire. c'est sûrement ça qui te fera du bien, qui te permettra d'avancer dans la vie aussi oui... ensemble tu répètes, à haute voix. tu parles ensuite du club, ce club qui tu ne pourras jamais quitter, parce que tu as besoin de travailler, de gagner de l'argent. ce n'est pas une bonne idée d'y retourner mais... c'est stan. même si il a été odieux avec toi, c'est lui qui t'a permis de ne pas être à la rue, qui t'a tendu la main. tu souffles doucement, tu prends sa tête entre tes mains, tu le regardes dans les yeux benjamin... eux c'est eux, moi c'est moi. je sais m'en débarasser très vite. ne t'en fait pas pour moi, s'il te plait tu sais ce que tu fais, tu sais très bien refuser les avances des hommes. tu en as déjà refusé de toute manière, tu sais comment les repousser. tu fermes les yeux en l'entendant, mordillant ta lèvre inférieure. tu es touché parce qu'il te dit, tu as les larmes qui montent bien vite, tu es trop émotive pour le coup, tu l'as toujours été mais pas aussi vite je reste alors tu dis en soufflant doucement, tu passes ta main dans ses cheveux, ça te fait un bien fou de sentir son corps contre le tien, pouvoir le toucher. ça t'avait manqué noor, il t'avait manquer. tu poses ton regard sur lui, un sourire se dessine sur ton visage je vous aime aussi benjamin lenoir tu viens dire doucement près de son oreille. un frisson te parcourt tout le corps, tu l'as dit hein ? tu lui as vraiment dit que tu l'aimais... il était temps noor, parce que tu l'aimes oui, depuis un certain temps déjà. à la seconde où tu l'as vu tu as commencé avoir des palpitations, tu en as encore maintenant. c'est le destin hein ? le destin qui vous a réuni.

_________________
evidence  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

emotional (benjamin)



Page 1 sur 2 ~ Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Benjamin Sore interresse Sale
» Trombi de Benjamin LEMAY
» Entrainement pour les benjamin(e)s minimes
» Interview de Benjamin Genot
» course benjamin à la Chapelle sur loire ( 37 ) 20 km de Saumur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Je viens du Sud. :: Baie jolie.-