AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

don't speak (calico)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 383 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @ultraviolences
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Aoû - 13:03

tu ne savais pas exactement pourquoi tu étais là. tu ne savais pas ce qu’on fêtait. mêmes les têtes te semblaient inconnues, alors que tu étais certaine que le groupe d’amis que tu avais suivi devait se trouver quelque part dans cette immense maison. ça faisait bien longtemps que tu n’avais pas fait la fête sans sortir quelque part en ville. tu te sentais presque trop vieille pour ça d’ailleurs. heureusement pour toi, la bière en fût avait été remplacé par des bouteilles de vins, ou du rhum hors de prix. une partie de poker était en cours dans le salon. les gens discutaient sur le canapé, ou dans les coins pour avoir plus d’intimité. tu aurais même juré voir un couple monter à l’étage. oui, tu étais bel et bien revenue à l’époque du lycée, sauf que ton âge lui, n’avait pas diminué en cours de chemin. dommage. ton mojito dans la main, tu traversas plusieurs pièces, lançant quelques sourires à des hommes qui te regardaient d’un air intéressé. tu avais l’habitude de ces regards-là au boulot, alors tu n’y faisais plus attention. tu te contentais de passer devant leur propriétaires comme si tu n’avais pas le temps. tu finis par atterrir là où la fête battait son plein. tes yeux parcoururent l’assemblée présente. tu arrivas à remettre quelques têtes d’anciens camarades de promos, que tu n’avais pas vu depuis bien longtemps. finalement, ils se posèrent sur une personne que tu connaissais, mais qui n’avait absolument rien à faire là. il n’avait même rien à faire sur la terre ferme. alors à la réunion annuelle de la promo de ton lycée ? non non, ça ne pouvait pas être possible. et pourtant, c’était bien lui. en chair et en os. tu traversas la foule jusqu’à lui, avant de lui prendre le bras pour qu’il te suive. sous l’effet de la surprise, il n’opposa aucune résistante heureusement. tu n’aurais pas aimé te justifier de ta conduite en face de tous ces gens qui te connaissaient. tu l’attiras jusqu’à une pièce que les gens semblaient avoir déserté. qu’est-ce que tu fais là ? tu soufflas dès que vous vous retrouviez seuls. il ne pouvait pas se trouver à trois-rivières calico. il ne pouvait pas être là, avec ces gens que tu côtoyais depuis des années. il ne fallait pas qu’il parle de votre rencontre, ni de la raison pour laquelle il t’avait déposé à paris. il n’avait aucune raison de le faire en soi, mais quelques verres de rhum et les pirates se mettaient à avoir la langue bien pendue. t’en savais quelques choses, tu l’avais supporté pendant plusieurs semaines. un passé tumultueux que tu t’étais assurée d’enfouir aussi loin que possible avant de revenir ici.

_________________
dans mon esprit tout divague,
je me perds dans tes yeux,
je me noies dans la vague
de ton regard amoureux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 300 ✩ avatar : ludwig.
✩ crédits : balaclava - avatars / rxdleaves - icons
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 8:38

le bruit, sans doute. c'est ce qui t'a entrainé ici. il n'y a pas d'autre explication. te fondre dans la masse, agir comme tous les jeunes de ton âge en ville. suivre le mouvement et ne pas faire de vagues. refuser d'admettre que tu vis et vivras toujours en marge de cette société. refuser également d'admettre le sang qui coule dans tes veines et qui fait de toi un pirate. un corsaire. un mec à part, un mec pas comme les autres. tes pieds qui ne touchent plus la mer, depuis trop longtemps. l'appel de l'océan qui danse en toi, qui te brûle l'estomac. tu te retiens, tu ne fuis pas, tu ne veux pas te faire démasquer ou même reconnaître. le dying mary qui te manque à en crever. ton équipage aussi. alors suivre les gens, faire comme eux et te retrouver ici, c'est encore le meilleur moyen d'effacer le bandeau sur l'oeil gauche et la jambe de bois. tu n'es pas un pirate, tu n'es plus un pirate. voilà déjà deux ans. vérité amère qui t'écorche chaque jour un peu plus. à pavoiser au milieu de la foule, à sourire aux autres sans même franchement les connaître. prétendre être des leurs sans pour autant baisser la garde. à l'abri de rien, même si l'histoire s'est étouffée depuis le temps. les cheveux plus longs, la barbe de trois jours. incognito, tu en es presque sûr. et puis, on t'attrape par le bras, on te tire. tu n'opposes pas de résistance jusqu'à te retrouver à l'ombre des regards. quand elle pose ses yeux dans les tiens, ton histoire vrille à nouveau. qu’est-ce que tu fais là ? elle te reconnaît, malgré les changements. tu retiens ton souffle. tu te retrouves face à deux options ; tout lui expliquer ou prétendre qu'elle se trompe. ton coeur choisit vite, ta raison tranche. je ne vois pas de quoi tu parles. tu lui dis en glissant tes mains dans les poches, l'air goguenard. on s'connait ? tu ajoutes, en arquant un sourcil. rôle parfaitement maîtrisé, presque convaincant. assez ? t'en doutes. elle ne se laissera pas berner par tes beaux yeux. pas après votre histoire et tout ce que tu sais d'elle que les autres ignorent.

_________________

every time you hurt me, the less that i cry and every time you leave me, the quicker these tears dry.


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 383 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @ultraviolences
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Aoû - 10:50

tu ne t’attendais pas à trouver cette homme-là ici, au milieu de tes anciens camarades de lycée. bien sûr, croiser des têtes connues à cette soirée était une évidence, puisque tu avais plus ou moins côtoyé ces gens pendant l’adolescence. plus ou moins intimement. mais lui.. lui n’avait rien à faire ici. lui n’avait rien à faire sur la terre ferme. c’était sans doute la raison qui t’avait poussé à t’ouvrir autant à lui.. tu ne l’aurais pas fait si tu avais un jour pensé le revoir ici, à trois-rivières. maintenant, il fallait que tu t’assures qu’il garde ton secret. ce secret que tu avais si bien enfoui. si loin aussi. rapidement, tu attrapas calico par le bras, sans lui laisser le choix de te suivre. par chance, il n’opposa pas de résistance. lui non plus ne devait pas penser te revoir un jour. tu étais descendue de son navire comme on ajoute un point à la fin d’une histoire. elle ne devait pas continuer. je ne vois pas de quoi tu parles. on s'connait ? tu fronças les sourcils. est-ce qu’il le faisait exprès ? ça aurait dû te rassure, qu’il ne se rappelle pas vraiment de toi, ou même qu’il fasse semblant. pourtant, ce ne fut pas le cas. toi, tu n’avais pas oublié ton voyage à bord de son navire. il ne devait certainement pas avoir oublié t’avoir fait embarqué malgré le mauvais augure qu’elle représentait. sérieusement ? tu sifflas, légèrement contrariée. tu ne lui en demandais pas beaucoup à calico. juste qu’il t’écoute. il n’avait qu’une chose à faire, ne pas révéler ton secret. c’était tout ce que tu attendais de lui. ce n’était pas difficile, même pour un pirate. on dirait que finalement le rhum aura eu raison de ta mémoire. enceinte à bord de son bateau, tu n’avais pas pu boire une goutte d’alcool. il l’avait fait à ta place. il avait bu chacun des verres que toi, tu ne pouvais pas engloutir. peut-être que l’alcoolisme légendaire des pirates aura fini par avoir raison de lui. tu ne pouvais le croire pourtant. tu ne voulais pas le croire.

_________________
dans mon esprit tout divague,
je me perds dans tes yeux,
je me noies dans la vague
de ton regard amoureux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 300 ✩ avatar : ludwig.
✩ crédits : balaclava - avatars / rxdleaves - icons
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Aoû - 13:24

c'est une question de survie, plus qu'autre chose. si elle va crier sur tous les toits que tu es un pirate, on remontera facilement jusqu'à toi et la police maritime t'arrêtera pour tous les crimes commis. tu te retrouveras en taule quand tu as passé les dernières années de ta vie à tout faire pour y échapper. alors tu joues les inconscients, tu joues celui qui ne sait rien et qui ignore tout. pourtant, tu te rappelles de son voyage. de son ventre arrondi et des raisons qui l'avaient poussé à rejoindre ton équipage. tu te rappelles la misère qu'on avait pu te faire à bord et du regard de piet quand il avait compris qu'une femme foulait les planches de bois cirées de votre navire. le mauvais sort, voilà ce qu'attire une femme à bord. et pourtant, tu avais accepté de jouer les navires de livraison. elle avait payé, et même plutôt bien. alors tu avais dis oui, peu importe les remontrances. elle n'avait pas eu droit à un traitement de faveur et son voyage ne s'était pas déroulé sous les meilleures auspices. mais au fond, elle était arrivée à bon port. et aujourd'hui.. tu ne veux pas y croire. sérieusement ? elle te lance, contrariée. elle n'y croit pas. pas un seul instant. en même temps, elle a sans doute raison. ce genre de choses, ça ne s'oublie pas. mais qu'est-ce qu'elle attend de toi à présent ? que tu te taises ? ou que tu avoues ? si elle va te livrer plus loin, tu risques la prison ferme.. tu t'y opposes, formellement. on dirait que finalement le rhum aura eu raison de ta mémoire. piqué au vif dans ton égo de pirate mal léché. tu places ta main sur sa bouche, trop rapidement pour qu'elle s'en défasse. la ferme. tu lui dis, autoritaire. tu la regardes, les yeux plissés. je ne suis personne, par ici. absolument personne et surtout pas celui que tu crois. par des moyens détournés, tu tentes de lui faire comprendre que tu as besoin de sa parole.. qu'elle garde pour elle tout ce qu'elle sait. c'est vital, au jour d'aujourd'hui.

_________________

every time you hurt me, the less that i cry and every time you leave me, the quicker these tears dry.


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 383 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @ultraviolences
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Aoû - 17:46

sa présence ici brisait quelque chose en toi. elle te rappelait ces deux yeux bleus que tu avais mis au monde. tu avais traversé l’océan atlantique pour que personne n’apprenne son existence. pour cacher ton erreur, même si elle avait le plus beau visage que tu n’avais jamais vu. le père avait voulu que tu t’en débarrasses. tu n’avais pas pu t’y résoudre. mais personne ici n’avait la moindre idée de la raison pour laquelle tu avais changé de continent. personne, sauf l’homme en face de toi. cet homme auquel tu pensais avoir dit adieu il y a longtemps. ce n’était apparemment pas le cas. lui non plus ne semblait pas ravi de te voir. il alla jusqu’à prétendre ne pas te reconnaître. ça aurait pu t’aller, si tu étais absolument certaine qu’il garderait sa langue dans sa poche. ce qui n’était pas le cas évidemment. tu avais à faire avec un pirate. ils n’étaient pas réputés pour garder les secrets. sans que tu t’y attende, calico plaqua sa main sur ta bouche pour te faire taire. tu lui lanças un regard aussi noir que possible. la ferme. je ne suis personne, par ici. absolument personne et surtout pas celui que tu crois. tu fronças les sourcils, avant de retirer rapidement la main qui t’empêchait d’ajouter quoi que ce soit. essaye pas de m’intimider, cal. t’oublie que je te connais bien. tu répliquas, avant de t’éloigner un peu, pour qu’il ne te force pas à te taire à nouveau. tu avais des choses à dire. tu ne le laisserais tranquille que quand tu aurais vidé ton sac. on est d’accord pour dire qu’on se connaît pas. sur ce point-là, vous étiez sur la même longueur d’onde. tu ne savais pas pourquoi il voulait que tu gardes le silence, et ce n’était pas tes affaires. tant qu’il ne confiait à personne ce qu’il avait vu sur son bateau, tu garderais le silence sur lui. tu dis rien sur moi, je dis rien sur toi. tu conclues finalement, comme tu concluais un marché. il avait des informations capable de changer ta vie ici. capable de changer la façon dont les gens te regardaient, et principalement ta famille. il ne fallait pas que ça arrive. il ne fallait pas que tous tes efforts aient été vains.

_________________
dans mon esprit tout divague,
je me perds dans tes yeux,
je me noies dans la vague
de ton regard amoureux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 300 ✩ avatar : ludwig.
✩ crédits : balaclava - avatars / rxdleaves - icons
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Sep - 10:34

tu prends peur, tout bêtement. toi, le capitaine d'un navire qui écumait les mers et qui ne reculait devant rien. te voilà à craindre le joug d'une simple bonne femme. pourtant, on t'avait prévenu. une femme à bord, ça porte malheur. sur le coup, tu n'avais pas voulu y croire. aujourd'hui, tu en mesures enfin les conséquences. le fait de la retrouver ici n'est qu'une manière détournée de te faire payer cet affront. une femme à bord, c'est impensable, jamais. et aujourd'hui, tu savais pourquoi. alors ta main sur sa bouche, tu la forces à se taire. il est hors de question que ton masque tombe et qu'on te mette au trou. tu venais à peine de découvrir où ils avaient gardé ton navire. il ne restait plus qu'à retrouver le reste de l'équipage et échafauder un plan pour récupérer votre bâteau.. quitter ensuite le pays, le continent même et faire route vers le sud. redevenir pirate. mon dieu, tu étais si près du but. alors tu la tiens, mais elle se retire. elle a de la poigne, du tempérament. elle se recule. essaye pas de m’intimider, cal. t’oublie que je te connais bien. tu regardes autour de vous. tu voudrais prier pour que personne ne vous entende, ne vous surprenne. tu voudrais lui sommer de se taire mais la manière forte ne semble pas l'intimider, apparemment. elle se montre aussi déterminée que toi, pourquoi ? on est d’accord pour dire qu’on se connaît pas. qu'est-ce qu'elle craint ? son secret avait toujours été bien gardé avec toi. de toute manière, les histoires de femme t'intéressent toujours très peu. si on vous avait prêté une liaison sur le navire, tu n'avais même pas cherché à nier. ça mettait de la distance entre ton équipage et les vrais secrets que tu leur cachais. tu dis rien sur moi, je dis rien sur toi. tu t'avances d'un pas, tu tends la main on a un deal ? tu la regardes d'un air grave et sévère. tu veux sa parole, tu lui donneras la tienne. tu ne veux pas qu'elle parle de toi, tu ne parleras pas d'elle. finalement, ça te va. et même si ta curiosité l'emporte sur le reste, tu te contentes d'attendre. vous pourrez ensuite passer à autre chose et virer de bord. tu ne veux surtout pas laisser passer cette chance qui t'est donnée.

_________________

every time you hurt me, the less that i cry and every time you leave me, the quicker these tears dry.


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 383 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @ultraviolences
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Oct - 9:41

cette façon qu’il avait de vouloir te réduire au silence t’intriguait. tu ne comprenais pas pourquoi il voulait tant garder son identité secrète. pourquoi il te menaçait pour que tu le fasses aussi. sur le moment, tu avais trop peur qu’il révèle ton propre secret pour t’intéresser au sien. il fallait que tu sois sûr qu’il n’était pas là pour te pourrir la vie avant d’enquêter sur la raison de sa venue à trois-rivières. sur la terre ferme. tu croyais te souvenir qu’il détestait ça. durant tout le temps que tu avais passé avec son équipage et lui, personne n’avait été capable de le faire descendre de son bateau. il avait bien dû se passer quelque chose pour qu’il se retrouve devant toi aujourd’hui, aussi méfiant. on a un deal ? tu le regardas lui, avant que tes yeux ne se posent sur la main qu’il te tendait. était-ce judicieux de conclure un marché avec un pirate ? ils étaient connus dans le monde entier pour ne pas avoir de parole après tout… malgré tes aprioris, tu serras la main de la calico, prête à faire ton possible pour ne pas que ton secret soit ébruité. surtout pas ici, dans la ville où vivait ta famille. il y avait des choses que tu préférais garder pour toi. pourquoi t’es là, et pas sur ton bateau au milieu de l’océan ? tu finis par demander au bout de quelques secondes d’un silence profond à le contempler, essayant de deviner dans son regard ce qu’il ne disait pas. sans succès. maintenant qu’il était certain que tu n’ouvrirais pas la bouche, il pouvait certainement te donner plus de détails quant à la raison pour laquelle il ne voulait pas que tu le fasses. maintenant que tu étais certaine qu’il n’allait pas révéler ce qu’il savait sur toi, tu pouvais te permettre de succomber un peu plus à la curiosité. il faudrait que tu gardes précieusement tout ce qu’il voudrait bien te dire. tu lui avais donné ta parole.

_________________
dans mon esprit tout divague,
je me perds dans tes yeux,
je me noies dans la vague
de ton regard amoureux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 300 ✩ avatar : ludwig.
✩ crédits : balaclava - avatars / rxdleaves - icons
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Oct - 13:21

elle représente un danger. celui que tu refusais d'admettre jusqu'à présent. ta couverture peut être grillée à n'importe quel moment, ici. et tu n'en as pas besoin. il faut absolument que tu gardes sous silence tout ce que tu es et tout ce que tu as fait. le bateau ne va pas tarder à venir mouiller dans les environs, tu le sais de source sûre. il faut qu'elle se taise, sinon, tu te feras attraper avant même d'avoir pu essayer de rassembler ton équipage et repris le large. car ils sont là, tous. tu le sens, dans tes entrailles. ton équipage se regroupe, dans l'ombre. ils ont fait une promesse et contrairement à ce qu'on pourrait croire, un pirate n'a jamais qu'une seule parole. vous étiez liés, à la vie comme à la mort. et en quittant le navire, ils n'avaient sans doute pas oublié tout ce qu'ils devraient faire pour toi. tu étais leur capitaine, tu le serais pour toujours. alors dafné doit être tenue sous silence, c'est important pour toi. tu lui tends la main, elle hésite. elle te regarde, t'observe. tu as plus à y perdre qu'elle, tu en es sûr. toi, c'est la taule que tu frôles.. et elle ? tu attends, elle serre finalement ta main, te faisant comprendre qu'elle gardera le silence elle aussi. peux-tu lui faire confiance ? tu es presque sûr que oui. après tout, vous avez des intérêts en commun. vous trahir ne servirait personne. pourquoi t’es là, et pas sur ton bateau au milieu de l’océan ? elle te demande finalement. et tu la regardes, sans sourire. mauvais souvenir, douloureuse image. tu lâches sa main, tu la glisses dans ta poche. être franc ? sincère ? lui raconter ton histoire ou la garder pour toi ? en lui donnant des munitions, elle serait armée pour te battre et te descendre. mais en ne lui disant rien, tu pourrais attiser sa curiosité et l'inciter à faire des recherches. notre bateau s'est fait arrêté par la marine. tu dis, tout simplement. tu hoches le visage, haussant même les épaules. j'suis en fuite, depuis. tu résumes la situation ainsi, sans rien ajouter d'autre. c'est une partie de la vérité, c'est ce qu'il y a de plus important. en insistant sur le mot "fuite", tu es certain qu'elle comprendra le sous-entendu. ton secret ne tient qu'à un fil, elle n'a pas le droit de te le couper.

_________________

every time you hurt me, the less that i cry and every time you leave me, the quicker these tears dry.


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 383 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @ultraviolences
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 20:50

un pacte avait été scellé à travers cette poignée de main. tu ne savais pas si tu devais faire confiance à un pirate. à un homme qui déballerait sûrement tout ce qu’il savait sur toi après quelques verres. pourtant, tu pensais sincèrement que s’il avait accepté ce marché, c’était que lui aussi avait quelque chose à perdre. tu avais très vite compris qu’il ne voulait pas qu’on sache qu’il était ici. il te l’avait fait comprendre d’une manière plutôt agressive. est-ce qu’il cherchait à tout prix d’éviter une femme un peu trop collante ? non, sûrement pas. ce n’était pas le genre à refuser des attentions comme celles-ci. ce devait bien plus important pour qu’il ait cette étincelle d’inquiétude au fond du regard. quelque chose de plus gros sûrement, pour qu’il soit à terre, et non en fuite au milieu des vagues. quand tu trouvas enfin la volonté de poser la question qui satisferait ta curiosité, tu le vis hésiter un instant. bien sûr, il ne te devait aucune explication. rien du tout. mais tu espérais qu’il le ferait, pas pour avoir un élément de plus contre lui, mais simplement parce que ta curiosité était grande. un défaut qui finirait par te perdre. notre bateau s'est fait arrêter par la marine. j'suis en fuite, depuis. tu haussas les sourcils, surprise par l’honnêteté dont il venait de faire preuve. tu ne t’attendais pas à ça de sa part. à un mensonge bien ficelé sans doute, mais pas à la vérité. tu n’avais aucune preuve que ça l’était vraiment, mais à voir comment il se comportait, il n’y avait aucun doute pour toi, calico n’avait plus d’un pirate que le passé. tu comprenais mieux la raison de sa présence sur la terre ferme. t’as fait quoi ? il t’en fallait plus. beaucoup plus. pas question d’arrêter tes questions alors qu’il semblait disposé à y répondre. il fallait que tu en profites avant qu’il ne reprenne cet air taciturne et te menace d’une quelconque façon. c’était tout à fait son genre.

_________________
dans mon esprit tout divague,
je me perds dans tes yeux,
je me noies dans la vague
de ton regard amoureux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 300 ✩ avatar : ludwig.
✩ crédits : balaclava - avatars / rxdleaves - icons
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Nov - 9:13

elle ne savait rien de toi, sinon ce que tu avais bien voulu lui montrer lors de son rapide séjour en mer. t'avais pas ressenti le besoin de te livrer, pas à elle. une femme portait la poisse, c'était bien connu. avait-elle seulement remarqué les allers et venues de piet dans ta cabine ? avait-elle soupçonné un instant que tu puisses préféré la gente masculine aux courbes généreuses des femmes que l'on trouvait à quai ? peu importe, au fond. dafné ignore tout de toi, de ce que tu as vécu et de ce que tu as traversé. est-ce un mal ? un bien ? tu hésites, tu n'en sais rien. tu lui parles ouvertement sans pour autant entrer dans le détail. tu veux pas qu'elle s'intéresse à toi, pas plus aujourd'hui qu'hier. tu voudrais qu'elle t'oublie. votre pacte est scellé par un accord oral que tu ne rompras pas. alors pourquoi rester ? pourquoi ne pas repartir chacun à votre vie ? elle arque un sourcil, surprise par tes révélations. tu marques une pause, tu parles doucement. elle aussi marque une pause avant de surenchérir. t’as fait quoi ? tu souris, sans la quitter des yeux. la question est rhétorique, pas possible autrement. elle se fiche de toi ou alors elle ignorait tout de vos activités sur le navire. mais tu étais un pirate, tu le lui avais bien dit. donc forcément, des ennuis, tu finirais par t'en attirer. les pirates ne sont pas plus appréciés aujourd'hui qu'à l'époque, tu sais. tu lui dis, sourire léger sur les lèvres. on s'est fait rattrapé par la lois. mon équipage a réussi à se sauver et moi, je me suis échappé juste avant qu'ils ne me passent les fers. c'est une expression un peu vieille, c'est vrai, mais c'est ta façon de faire, ça l'a toujours été. t'es pas né à la bonne époque, t'aurais dû voir le jour quand les pirates voguaient sur des mers libres et sans police.

_________________

every time you hurt me, the less that i cry and every time you leave me, the quicker these tears dry.


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 383 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @ultraviolences
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Nov - 20:37

sans doute aurait-il été préférable que tu retournes à ta soirée. que tu te mêles à toutes ces têtes connues pour mieux oublier avoir croisé calico. c’était ce qu’il attendait de toi pas vrai ? de la discrétion. tu pouvais faire ça pour lui. tu pouvais garder son secret à condition qu’il garde le tien. c’était simple. sans complication. seulement, ta curiosité avait besoin d’être assouvie. tu avais envie de savoir, pourquoi il se trouvait à trois-rivières. pourquoi il avait des ennuis avec la justice. il sourit un peu calico, devant ta question. peut-être la trouvait-il stupide, mais tu étais très sérieuse. les pirates ne sont pas plus appréciés aujourd'hui qu'à l'époque, tu sais. on s'est fait rattrapé par la lois. mon équipage a réussi à se sauver et moi, je me suis échappé juste avant qu'ils ne me passent les fers. tu haussas les épaules. ce n’était pas parce qu’ils étaient des pirates qu’ils devaient se faire arrêter. pour toi, le choix de vie n’était pas une raison suffisante pour catégoriser les gens. pour les ranger dans une case, sans espoir d’en sortir. vous m’avez jamais semblé bien méchants pourtant. tu répondis simplement. c’était le plus important selon toi. la façon dont on traitait les gens. à aucun moment tu ne t’étais sentie en danger avec eux. au contraire. calico et son équipage t’avaient permis de t’enfuir, tout en vivant une aventure que personne ne croirait. comment tu vas récupérer ton bateau ? tu avais l’impression de lire une histoire. tu étais impatiente d’en connaître les moindres détails. la suite aussi. tu te fichais pas mal de savoir si ta curiosité était déplacée ou pas. tu étais en face d’un pirate après tout, tu étais un vrai ange à côté de lui. à cause de tout ce qu’il avait pu faire dans sa vie, d’après ce qu’il te disait. chose que tu ne croyais pas vraiment à vrai dire. c’était une autre histoire.

_________________
dans mon esprit tout divague,
je me perds dans tes yeux,
je me noies dans la vague
de ton regard amoureux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 300 ✩ avatar : ludwig.
✩ crédits : balaclava - avatars / rxdleaves - icons
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Nov - 10:41

tu parles sans trop en dire. tu fais de ton mieux pour ne pas trop la mêler à ces histoires là et surtout pour ne pas lui donner de quoi te faire arrêter, plus tard. plus elle en sait, plus tu seras en danger. même si tu ne la crains pas particulièrement. elle est liée, elle aussi, à ton secret. finalement, ce que vous avez partagé à l'époque raisonne encore entre vous. c'est un prêté pour un rendu, un deal qui vous sied à l'un comme à l'autre. chacun se tait, et tout le monde s'en portera mieux. alors tu te confies, juste un peu. pour éviter qu'elle te harcèle de questions mais également pour ne surtout pas l'inciter à enquêter sur tes histoires. tu la vois qui t'écoute, attentivement. tu souris, tu fais ton effet, t'es content. c'est difficile à croire et pourtant, l'océan te manque. tu donnerais tout pour t'y retrouver, tout de suite. t'es mieux sur le plancher d'un bâteau que sur la terre ferme. vous m’avez jamais semblé bien méchants pourtant. elle répond, vaguement. ce qui ne t'étonne pas. quand elle était montée à bord, tu avais ordonné à l'équipage de se tenir tranquille. pas d'abordage, pas d'assaut. la traversée avait été douce, presque une croisière. tu ne voulais pas l'inquiéter, ta passagère. encore moins la mêler à vos histoires. tu lui avais épargné le sang et les assauts. elle ignorait tout de votre vraie nature. comment tu vas récupérer ton bateau ? tu ne dis rien, pas tout de suite. tu regardes un point, dans le vague. tu y réfléchis depuis longtemps, tu n'as toujours pas trouvé la solution. ton équipage se reconstitue, petit à petit. t'as espoir qu'à plusieurs, vous y parviendrez. l'équipage se retrouve, petit à petit. tu dis, glissant une mèche derrière ton oreille, sortant une cigarette de ton paquet. on s'ra plus fort une fois qu'on s'ra tous ensemble. en attendant, j'me contente de surveiller l'avancée du procès. en espérant qu'on fasse pas brûler l'navire. tu t'rappelles les mots de dewey, ça t'fait froid dans l'dos.

_________________

every time you hurt me, the less that i cry and every time you leave me, the quicker these tears dry.


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 383 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @ultraviolences
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Déc - 21:08

tu posais trop de questions, sans doute. mais c’était plus fort que toi. ce besoin de savoir. ce besoin de te mêler d’affaires qui ne te regardaient sûrement pas. t’y étais liée. au moins un peu. t’avais été sur ce navire. tu venais de passer un pacte avec calico. satisfaire ta curiosité maladive ne lui coûtait rien, pas vrai ? il était certain que tu ne le répéterais pas. pas avec ce qu’il avait sur toi. jamais tu ne prendrais le risque que ça se sache, encore moins dans cette ville, où tu connaissais la plupart de la population. de près ou de loin. c’était la même chose. l'équipage se retrouve, petit à petit. on s'ra plus fort une fois qu'on s'ra tous ensemble. en attendant, j'me contente de surveiller l'avancée du procès. en espérant qu'on fasse pas brûler l'navire. il semblait avoir tout prévu. ou au moins avoir une idée vague du déroulement des choses. tu supposais que c’était son boulot, en tant que capitaine. même recherché. même condamné. il continuait de diriger dans l’ombre. tu te rendais compte que t’étais à des lieux de savoir qu’il pouvait se tramer quelque chose de cette ampleur à trois-rivières. toi qui avais toujours pensé que tu y serais au calme, il semblait que tu t’étais bien trompée là-dessus. et si on le fait brûler ? comment ferait-il pour regagner la mer, sans bateau et sans argent ? il avait certainement une solution de secours, au cas où il arrive trop tard. au cas ses rêves de voguer à nouveau sur l’océan s’envolent en même temps que la fumée de son bateau en feu. t’espérais dans le fond, que ça lui arrive pas. il avait ses défauts calico, mais t’étais du genre à voir le meilleur dans chaque être. t’étais certaine qu’il était pas si méchant qu’il le prétendait. il en avait pas l’allure en tout cas. pas en ce moment.

_________________
dans mon esprit tout divague,
je me perds dans tes yeux,
je me noies dans la vague
de ton regard amoureux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 300 ✩ avatar : ludwig.
✩ crédits : balaclava - avatars / rxdleaves - icons
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Déc - 14:54

ton plan n'est pas parfait, et sans doute loin d'être sûr. mais tu le sens, au plus profond d'toi. ça bouge, un peu partout. c'est comme si ça s'réveillait, en d'ssous. les autres arrivent, comme une alarme qui se mettrait à sonner, dans un coin d'ta tête. tu sais qu'ils vont débarquer à trois-rivières, tu sais qu'ils te r'trouv'ront. ça n'peut pas en être autrement. et t'attends, patiemment. t'attends, t'observes et t'espionnes. t'as pas envie qu'on brûle ton bâteau, pas envie qu'on le mette en pièces non plus. t'as l'assurance que ça n'se fera pas, parce que t'as conclu un accord avec dewey. mais t'as pas non plus la garantie qu'il ne finisse pas par te la faire à l'envers. à terre, tu n'crois personne, n'écoutes personne. t'es seul, plus seul que jamais. et si on le fait brûler ? elle touche un point sensible, tu trembles, frémis. tu veux même pas y penser. s'ils le brûlent, t'auras tout perdu. à une chose prêt ! c'est piet qui est parti avec le magot, c'est lui qui l'a caché. de l'argent, de l'or, t'en as. faut juste le convaincre de t'y conduire. tu pourras r'construire un navire, reprendre la mer. rien n'est perdu, pas tant que tu peux encore y croire. on s'arrang'ra. j'me fais pas d'soucis. tu lui dis en souriant. pas la peine de lui parler du trésor. ça servirait à rien et ça s'rait vous mettre en danger. tu gardes ça pour toi, sans la quitter du r'gard. et toi, alors ? qu'est-ce que tu fais par ici ? tu dévies l'sujet, elle s'est pas beaucoup livrée d'son côté. et puis, vous avez partagé plus qu'un simple aller-retour sur les flots.

_________________

every time you hurt me, the less that i cry and every time you leave me, the quicker these tears dry.


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 383 ✩ avatar : georgia fowler
✩ crédits : @ultraviolences
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Déc - 19:04

tu l’écoutais te raconter les mésaventures qui lui étaient arrivées. il n’avait plus d’équipage. plus de bateau. plus rien. mais il ne perdait pas espoir de tout retrouvé, d’après ce qu’il te racontait. il avait un plan. ça en t’étonnait guère, venant d’un pirate. d’un vrai pirate. t’avais parfois l’impression de vivre dans un conte pour enfant. même si dans le tien, les pirates étaient de vrais méchants. c’était ce qu’avait dit calico. toi, t’avais jamais rien vu de tel. mais soit. tu voulais bien lui accorder ça. on s'arrang'ra. j'me fais pas d'soucis. son sourire te laissa penser qu’il était optimiste. tant mieux pour lui. tu lui souhaitais de retrouver son bateau. et de partir loin de toi. loin de cette ville. aussi loin que possible. tu n’aurais pas besoin d’avoir peur pour ton secret comme ça. et tu n’aurais plus à garde le sien. et toi, alors ? qu'est-ce que tu fais par ici ? tu souris, à ton tour. c’était tellement basique comme question que ça t’amusa. un peu. t’avais presque l’impression que vous étiez des amis de longues, qui se retrouvaient après que leurs chemins les aient séparés. mais vous ne l’étiez pas. et tu ne pensais pas que calico s’intéressait à ta vie. elle était plutôt basique, comparé à la sienne. je vis ici. tu lui soufflas. t’étais revenue à trois-rivières, parce que ta famille te manquait. parce que maintenant que tu avais changé de vie, tu n’avais plus peur du regard des autres. je suis originaire d’ici. tu lui précisas, sans savoir si tu lui avais déjà raconté ou non. tu avais du mal à te souvenir de tout ce qui s’était passé sur son navire. faut dire que t’étais jeune aussi. à peine vingt-deux, quand t’avais décidé de prendre le large pour cacher à ta famille que t’attendais un enfant. on peut dire que t’es dans ma ville. et tu la connaissais comme ta poche.

_________________
dans mon esprit tout divague,
je me perds dans tes yeux,
je me noies dans la vague
de ton regard amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

don't speak (calico)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» un rare.
» perche soleil ou calicoba
» J'aimerais......
» Stand up speak up
» Caberg Sintesi - Probleme bluetooth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est.-