AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

all night (teano)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
just keep swimming
✩ messages : 63 ✩ avatar : amy jackson
✩ crédits : BALACLAVA
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 11:07

la nuit qui s'éveille. la lune à son apogée et t'es déjà habillée prête à aller dans ce nouveau bar tendance. les gens du boulot qui s'y retrouvent tous ce soir. la plupart te déteste mais tu ne vas sûrement pas te gêner pour venir quand même. même s'ils ne t'ont pas invité. mais t'es au courant de toi, t'es quand même la directrice de tournage, s'ils pensent pouvoir faire des choses sans que tu le saches, ils sont encore plus cons que tu pouvais le penser. et le fait qu'ils ne veuillent pas de toi et une raison de plus pour que tu débarques, avec la tenue la plus voyante. une robe rouge, une robe qui moule tes formes et ils te verront passer la porte à la seconde où t'arriveras. tu pourras observer leur regard changer et toi t'auras ta petite victoire interne. alors tu laisses juste le temps passer, le temps qu'ils soient déjà tous là quand t'arriveras. et puis tu passes cette porte, un grand sourire sur ton visage. certains te vois, d'autres sont bien trop occupés. mais tu sens déjà la terreur dans les yeux de certains. t'as travaillé cette image depuis que tu travailles, c'est comme ça que t'arrives à créer la meilleure des émissions. mais ton regard n'est pas retenu par tout ces sous fifres. non, tu vois quelqu'un que tu connais. quelqu'un que t'apprécie. c'est rare. alors tu te diriges vers lui, quitte à faire partir la proie qu'il avait en vu. alors comme ça tu sors et tu ne préviens même pas. tu lui murmures à l'oreille quand t'arrives finalement à sa hauteur. il ne t'as même pas encore vu teano.

_________________
namasté bitches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 72 ✩ avatar : matt giesler
✩ crédits : @self.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 12:33

en temps que journaliste, tu puisais ton inspiration n’importe où, n’importe quand. mais être un chroniqueur sur le thème du sexe signifiait que tu devais multiplier les expériences pour offrir toujours plus de contenu à tes lecteurs. il fallait que tu vives en même temps qu’eux ce dont tu parlais dans tes articles. et puis, ça te faisait une bonne excuse pour sortir rencontrer des femmes, ce dont tu étais incapable de te passer. aujourd’hui n’échappait pas à la règle. tu étais venu avec des collègue du journal, mais très vite, la femme que tu avais vu seule au bar t’avait bien plus attiré que tout ce qu’ils pouvaient bien se raconter. tu décidas de leur fausser compagnie quand tu entendis le nom d’alice. tu n’avais pas envie de parler d’elle ou de votre histoire à ces gens. tu n’avais pas envie qu’il te demande pourquoi ça s’était fini entre vous. parce que tu n’étais qu’une putain de mauviette qui avait eu peur de ses sentiments. voilà pourquoi. mais ça, personne ne le savait. personne ne le saurait jamais. tu allas aborder la fille, avec un sourire et quelques phrases bien lancées. tout se passait très bien jusqu’à ce que tu sentes un souffle près de ton oreille, et que la fille détourne le regard comme si tu l’avais déçu. alors comme ça tu sors et tu ne préviens même pas. un large sourire étira tes lèvres alors tu te tournais déjà vers la créature brune qui avait sûrement dû effrayer ta cible de la soirée. elle s’était levée avant de partir sans un mot. mince. il faudrait que tu en trouves une autre à cause de kaia. maintenant qu’elle était là, ce ne serait pas une tâche facile. tu m’as prévenu toi peut-être ? tes yeux descendirent le long de sa robe rouge ultra moulante, et tu secouas la tête. tu aperçus les regards que les hommes lui lançaient. ils étaient justifiés. elle était magnifique kaia. elle l’était toujours. et tu avais le bonheur -ou la malédiction- de l’avoir comme amie. j’étais en bonne compagnie, c’est pas cool de l’avoir faire fuir. elle n’en aurait rien à faire la brune, et ça te dit un peu rire avant même qu’elle ne te l’ait dit. la soirée devenait encore plus intéressante maintenant que tu étais tombé sur elle. ou plutôt qu’elle t’avait mis le grappin dessus sans même te demander ton avis.

_________________
pas de vengeance, pas de sourires forcés. yeux disent le contraire. j'ai craché des mots tranchants, fille n'a pas été blessée. yeux disent le contraire. ☾☾☾
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 63 ✩ avatar : amy jackson
✩ crédits : BALACLAVA
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Aoû - 16:19

tu n'en avais pas grand chose à faire des gens avec qui tu travaillais. tu ne leur accordais aucune importance. t'étais juste venue profiter des boissons gratuites. mais tu souriais quand tu le voyais au loin. tu n'attendais pas une seconde pour t'approcher et pour lui murmurer des mots à l'oreille. tu savais déjà que ça ferait fuire la fille qui était avec lui, mais tu ne pouvais pas t'empêcher de lancer un regard noir à celle-ci. et puis tu souriais à nouveau quand elle partit. ton regard qui trouva finalement celui de teano. tu m’as prévenu toi peut-être ? tu hochas doucement les épaules, il avait raison, mais tu n'allais sûrement pas l'avouer. j'ai une excuse moi. c'est pour le travail. tu lui soufflais alors. toujours une excuse pour avoir raison. et tu souriais doucement, déjà victorieuse, pour rien du tout au final. mais je suis bien contente de te trouver ici. tu finissais par assurer. t'aurais sûrement pas supporter la compagnie des autres. tous plus inintéressant les uns par rapport aux autres. il n'y en avait pas un seul qui avait su attirer ton attention ou alors si, juste le caméraman. mais sûrement pas pour sa conversation. avec teano et les gars c'était différent. tu pouvais être toi-même, sans qu'ils ne fuient. j’étais en bonne compagnie, c’est pas cool de l’avoir faire fuir. il te disait, mais il n'avait pas l'air si triste que ça. et toi tu rigolais doucement avec lui quand tu entendis son rire résonnait jusqu'à tes oreilles. t'es en bien meilleure compagnie maintenant. et puis tu pouvais faire largement mieux que cette blonde. tu lui disais, alors que t'avais eu le temps de l'observer quelques instants. il avait déjà fait bien mieux. tu les connaissais les gars, pas un pour rattraper l'autre. et toi t'étais comme eux. je peux même t'offrir de l'alcool gratuit. grand sourire sur tes lèvres. tu savais bien qu'il ne dirait pas non. et puis vous pourriez vous mettre une mine tout les deux ensembles. tu sentais déjà cette soirée prendre une toute autre tournure, que tu appréciais.

_________________
namasté bitches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 72 ✩ avatar : matt giesler
✩ crédits : @self.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Aoû - 10:08

tu avais prévu de rentrer en bonne compagnie ce soir. tu avais prévu de dormir dans les bras chauds d’une blonde pulpeuse, après l’avoir épuisée de toutes les manières possibles. un programme pas vraiment ambitieux quand on te connaissait. tu avais l’expérience et l’engin nécessaire pour combler n’importe quelle partenaire. tu ne te faisais pas prier d’ailleurs. ce soir pourtant, le bon déroulement de ta soirée venait d’être mis à mal à cause de l’apparition d’un élément que tu n’avais pas prédit. un élément qui venait de faire fuir l’objet de ton intérêt. tu espérais qu’elle se rattraperait kaia. tu espérais qu’elle serait d’aussi bonne compagnie, même si tu ne doutais pas un seul instant qu’elle effaçait toutes les femmes de cette soirée. il n’y avait qu’à voir les regards noirs qu’elles lui lançaient toutes. les regards remplis de désir qu’ils lui lançaient tous. j'ai une excuse moi. c'est pour le travail. mais je suis bien contente de te trouver ici. tu hochas la tête, le sourire aux lèvres. toi aussi ça te faisait plaisir de voir ton amie. une amie que tu connaissais depuis un moment, et dont le physique aurait fait de l’ombre à celui d’aphrodite. t’étais sûrement stupide de ne jamais rien avoir tenté avec elle, mais ce n’était pas comme ça entre vous. il y avait plus. une véritable amitié. je sais pas si c’est réciproque, à cause de toi je vais pas pouvoir tirer mon coup. tu lanças en rigolant. tu plaisantais évidemment. quoi que.. tu finirais sûrement par retrouver une femme à ramener chez toi. il faudrait simplement que tu arrives à fausser compagnie à kaia quelques instants. t'es en bien meilleure compagnie maintenant. et puis tu pouvais faire largement mieux que cette blonde. tu fis mine de réfléchir quelques instants. sois pas jalouse, tu sais qu’il te suffit de demander si tu veux que je te fasse grimper au septième ciel. un clin d’oeil, et tu rigolas encore. tu aurais certainement profiter de kaia jusqu’à être rassasié si elle n’avait pas fait partie de votre bande. si elle avait juste été une inconnue, dans un bar. mais ce n’était pas le cas, et tu te tenais bien. je peux même t'offrir de l'alcool gratuit. tu haussas les sourcils avec un air intéressé. tu sais comment parler aux hommes. tu n’allais pas dire non alors qu’elle proposait si gentiment, pas vrai ? même si c’était aux hommes de payer des verres aux femmes, tu serais ravi d’inverser les rôles pour une soirée. tes collègues étaient si chiants que ça ? c’était sûrement le cas, sinon elle ne serait pas ici, à te proposer de boire à l’oeil.

_________________
pas de vengeance, pas de sourires forcés. yeux disent le contraire. j'ai craché des mots tranchants, fille n'a pas été blessée. yeux disent le contraire. ☾☾☾
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 63 ✩ avatar : amy jackson
✩ crédits : BALACLAVA
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Sep - 14:09

t'étais toujours heureuse quand tu les croisais tes potes. ils n'étaient pas nombreux, il y avait sûrement bien plus de personnes qui te détestaient. c'était même une certitude. mais toi t'en avais rien à faire, parce que t'avais juste les gars qui te fallait dans ta vie. je sais pas si c’est réciproque, à cause de toi je vais pas pouvoir tirer mon coup. tu le bousculais en rigolant. tais toi. tu lançais alors, il n'avait pas le droit de préférer tirer son coup plutôt que de te voir. et tu savais très bien dans le fond que c'était pas vrai. et puis il savait très bien teano que tu n'allais sûrement pas l'empêcher d'avoir ce qu'il veut ce soir. t'en fais pas j'ai aussi envie de tirer mon coup comme tu dis. mais tu peux bien te retenir un peu. tu n'avais aucun soucis avec sa façon de traiter les femmes, parce que t'étais comme lui. parce que c'était sûrement pour ça que tu t'entendais si bien avec les hommes ou avec des gars comme lui. t'aurais peut-être du être un homme au final. mais t'aimais bien trop avoir le pouvoir sur les hommes pour changer de sexe. sois pas jalouse, tu sais qu’il te suffit de demander si tu veux que je te fasse grimper au septième ciel. tu riais. il était beau teano et t'imaginais qu'il était bon dans ce qu'il faisait. t'avais déjà imaginé l'avoir entre tes draps, mais c'était ton pote alors t'avais jamais rien tenté. c'est si simple que ça, j'ai juste à demander ? tu demandais en le taquinant, ta main qui frôlait doucement son torse et t'es sûre que t'étais entrain de rendre jalouse toutes les filles aux alentours. t'es sûre que la blonde vous regardez encore d'un coin de la pièce et ça te faisait encore plus sourire. et tu savais encore mieux comment le faire sourire et le faire rester avec toi ce soir teano.  tu sais comment parler aux hommes. c'était une évidence. tu n'avais même pas besoin de parler là plupart du temps. tu préférais agir. je sais. tu disais pleine d'assurance. un sourire taquin sur tes lèvres et vous marchiez déjà vers les boissons à volonté.  tes collègues étaient si chiants que ça ? tu soupirais déjà à cette question. c'était une catastrophe. t'imagine même pas. si je m'approchais de claudine, je suis sûre qu'elle m'aurait encore parlé de comment son fils est génial quand il joue avec ses crottes de nez. des choses que tu ne pouvais pas comprendre. les enfants ça te répugnait plus qu'autre chose. ça gueulait et ça puait à longueur de journée, tu ne voyais pas vraiment le plaisir d'en avoir.  et puis les autres seraient probablement entrain de baisser le regard quand je passe. tu sais à quel point je peux être terrifiante. tu disais avec ton petit regard noir que tu savais si bien faire. et puis tu te mettais à sourire une idée en tête. quelque chose qui étonnerait tout tes collègues. certains plus que d'autres. j'ai une idée.

_________________
namasté bitches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 72 ✩ avatar : matt giesler
✩ crédits : @self.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Sep - 15:19

tu ne lui en voulais pas, loin de là. tu n’en voudrais jamais à un des gars de te casser un coup. kaia en faisait partie. elle avait beau avoir une poitrine plus que généreuse et un cul à se damner, elle se comportait comme vous. elle agissait avec le sexe opposé comme vous pouviez le faire. c’était sans doute pour ça que l’idée de la mettre dans ton lit ne t’avait jamais traversé l’esprit. ou alors rien qu’un instant, après plusieurs verres. tu voulais bien te montrer gentil malgré qu’elle ait fait fuir la fille que tu comptais ramener ce soir. tu en trouverais certainement une autre au cours de la soirée, pas d’inquiétude là-dessus. tais toi. tu rigolas avec elle. kaia savait très bien que tu ne pensais pas ce que tu disais. tu étais rarement plus sincère qu’avec ta bande, chacun de ses membres le savaient. t'en fais pas j'ai aussi envie de tirer mon coup comme tu dis. mais tu peux bien te retenir un peu. tu secouas la tête, décidément, kaia espérait beaucoup trop de ta part. toi ? te retenir ? tu ne connaissais même pas ce mot. ça ne servait à rien de se retenir quand tu pouvais te faire plaisir aussi souvent que tu le voulais, dans la limite du raisonnable bien sûr. je suis un mec, je sais pas le faire. tu répliquas. une réplique bien trop facile, mais qui marchait à tous les coups. tu n’étais qu’un homme, ça te pardonnait beaucoup de choses. c'est si simple que ça, j'ai juste à demander ? elle te demanda, soudain plus tactile qu’elle ne l’était jusque-là. plus tactile qu’elle ne l’était en général. ce n’était pas pour te déplaire, mais ça te donnait des idées que tu n’aurais pas dû avoir par rapport à kaia. juste à demander. et maintenant tu te demandais ce que ça faisait de goûter à la brune. ce que ça faisait d’avoir ses courbes entre tes mains, sans rien pour t’empêcher de caresser sa peau. tu n’étais pas censé penser à ça. tu n’étais pas censé être excité par cette idée. il fallait que tu la chasses de ton esprit, et tout de suite. je sais. cette confiance en elle te fit rire. elle avait conscience de son charme, de son pouvoir sur les autres. et elle en jouait. c’était probablement ce qui te plaisait le plus chez elle. t'imagine même pas. si je m'approchais de claudine, je suis sûre qu'elle m'aurait encore parlé de comment son fils est génial quand il joue avec ses crottes de nez. et puis les autres seraient probablement entrain de baisser le regard quand je passe. tu sais à quel point je peux être terrifiante. tu secouas la tête, amusé. une soirée excitante en perspective, je comprends absolument pas pourquoi tu leur as faussé compagnie. tu soufflas, sur un ton ironique bien sûr. elle était bien mieux avec toi, à te payer des verres. vous pouviez en profiter tous les deux au moins. j'ai une idée. les sourcils froncés, tu la regardais d’un drôle d’air. qu’est-ce qu’elle avait encore en tête ? j’ai toujours peur quand tu dis ça. le pire, c’est qu’elle avait vraiment l’air d’avoir trouvé le remède au cancer. de quoi te méfier encore plus. balance. tu conclus, pour ne pas perdre de temps. tu n’étais pas vraiment fan des surprises, à moins qu’elles incluent des filles nues, ce qui ne serait sûrement pas le cas là.

_________________
pas de vengeance, pas de sourires forcés. yeux disent le contraire. j'ai craché des mots tranchants, fille n'a pas été blessée. yeux disent le contraire. ☾☾☾
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 63 ✩ avatar : amy jackson
✩ crédits : BALACLAVA
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Oct - 20:53

t'étais vraiment heureuse de l'avoir retrouvé, tu l'étais toujours quand tu retrouvais les gars de ta bande. toujours des rayons de soleils même dans les pires moments. ce soir était un de ces pires moments et teano était une bouffée d'air frais. tu pouvais t'échapper avant même que la soirée ai vraiment commencé. l'ambiance était bien différente qu'avec les gens qui te servaient de collègues. vous vous cherchiez et t'avais un sourire presque permanent sur ton visage. ce qui était bien rare. je suis un mec, je sais pas le faire. tu secouais la tête. il n'avait pas vraiment le choix ce soir. il allait devoir être patient, parce que tu ne comptais pas le lâcher tout de suite. et bien tu vas apprendre. tu lâchais alors un grand sourire sur tes lèvres. t'avais pas envie de rester seule et tu comptais bien jouer à l'égoïste pour qu'il ne te lâche pas tout de suite pour trouver une autre fille avec qui finir sa soirée. bien sûre tu ne comptais pas finir ta soirée avec lui, ce n'était pas une idée qui te traversais l'esprit à ce moment précis. ça avait déjà été le cas, quand t'avais trop d'alcool dans le sang. tu n'en avais sûrement pas encore assez ce soir pour y penser, mais pourtant tu jouais un peu. sourire aux lèvres. juste à demander. il te disait et toi, tu t'arrêtais net dans tes mouvements, avant de croiser tes bras contre toi. tu es vraiment un homme facile. tu disais en le taquinant. c'était bien plus drôle de faire que d'aller traîner avec tes collègues. une soirée excitante en perspective, je comprends absolument pas pourquoi tu leur as faussé compagnie. tu rigolais doucement. mais c'était de courte durée, parce que t'avais une idée. une idée qui les ferait tous se taire quant à toi. j’ai toujours peur quand tu dis ça. tu le regardais du coin de l'oeil et tu pouvais déjà presque palper l'impatience. balance. il rajoutait et t'étais presque entrain de te frotter les mains. ce n'était rien de bien fou, rien comparé à ce que t'avais déjà pu proposer par le passer. tu veux bien te faire passer pour mon copain ? tu demandais. ça ne serait pas bien compliqué et tu savais qu'au fil des verres ça deviendrait même sûrement très simple. mais peut-être qu'avec ça tes collègues pourraient te prendre un peu plus au sérieux de temps, tu savais la réputation que t'avais au travail. la même que dans la vie de tout les jours, mais sur le tournage tu voulais que ce soit différent. teano était ta chance ce soir.

_________________
namasté bitches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 72 ✩ avatar : matt giesler
✩ crédits : @self.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Oct - 11:38

et bien tu vas apprendre. kaia avait clairement l’intention de dominer ta soirée. maintenant qu’elle était tombée sur toi, elle ne semblait pas vouloir te lâcher. même si tu n’avais aucune intention de finir la soirée tout seule, tu pouvais bien profiter un peu de sa compagnie, en espérant qu’elle ne ferait qu’attiser la jalousie des autres femmes présentes ce soir. s’il y avait bien une chose que tu avais appris à propos des femmes, c’est qu’elles aimaient ce qui était désirable. à partir du moment où l’une entre elles s’intéressaient à vous, les autres se mettaient soudainement à vous apprécier à leur tour. kaia pourrait donc te servir d’appât, même si c’était très certainement elle la plus désirable de toutes ce soir. tu es vraiment un homme facile. tu haussas les épaules, un sourire innocent sur le visage. tu étais un homme facile, et tu l’assumais pleinement. après tout, tu étais toujours faible face aux femmes. tu les laissais profiter de ton corps autant qu’elles le voulaient. tu aurais débattre un long moment sur ça, mais elle te parla de cette idée qui lui avait traversé l’esprit. tu la connaissais suffisamment pour savoir que ses idées étaient toujours plus ou moins folles. tu veux bien te faire passer pour mon copain ? tu la regardas un moment, légèrement troublé par ce qu’elle venait de te proposer. être son copain le temps d’une soirée ? d’une nuit ? tu n’étais pas certain que ce soit une bonne idée. pas certain non plus que ce soit une mauvaise. est-ce que votre amitié en subirait les conséquences ? non, kaia te ressemblait bien trop pour que ça ait une quelconque influence sur votre relation. j’ai le droit de profiter de tous les avantages ? tu lui demandas, fidèle à toi-même. quitte à être l’homme d’une seule femme, autant le faire jusqu’au bout. pourquoi cette idée ? tu avais bien compris qu’elle s’ennuyait fermement avec ses collègues, et qu’elle voulait probablement y mettre un peu d’action. tu ne comprenais simplement pas vraiment ton rôle là-dedans. tu sais très bien que t’as pas besoin de ce jeu pour que j’accepte de te suivre chez toi. n’importe quel homme l’aurait fait. n’importe quel homme se serait damné pour une nuit avec elle.

_________________
pas de vengeance, pas de sourires forcés. yeux disent le contraire. j'ai craché des mots tranchants, fille n'a pas été blessée. yeux disent le contraire. ☾☾☾
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 63 ✩ avatar : amy jackson
✩ crédits : BALACLAVA
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Oct - 18:12

est ce que c'était l'une de tes pires idées ? peut-être. vous verriez sûrement ça à la fin de la soirée. mais après tout, tu ne voyais pas vraiment le mal dans tout ça. teano semblait un peu perplexe sur le coup, comme s'il hésitait. toi ça ne te faisais pas douter un instant. de toute manière ce n'était qu'un jeu de plus. t'adorais jouer, quitte à jouer avec le feu même. j’ai le droit de profiter de tous les avantages ?  il te lançait l'air de rien et tu souriais. il fallait que ça paraisse réel pas vrai. t'y as le droit, jusqu'à ce qu'on passe la parte du club. tu lâchais alors. teano et toi vous étiez amis, bien sûr que t'avais déjà pensé à aller plus loin, à profiter de lui un peu. t'es sûre qu'il y avait aussi pensé. mais vous étiez amis avant tout et t'avais pas envie que les choses changent. même si vous étiez bien trop pareil pour que ça ai un quelconque impact au final. tu ne préférais pas risquer tout ça. pourquoi cette idée ? il te demandait et t'hochais un peu les épaules. c'était surtout pour te distraire à la base. mais t'avais quand même des raisons, qui allait sûrement le faire bien rire. parce qu'ils me prennent tous pour une fille qui couche à droite à gauche. et toi même ça te faisait rire intérieurement. comme si ce n'était pas le cas. le soucis avec ça, c'est que des fois t'avais l'impression que ça te decrédibilisait, surtout auprès des hommes de l'entreprise. comme si tu n'étais plus qu'un simple objet et t'avais beau faire tes preuves et l'ouvrir avec ton caractère ça ne passait pas encore avec tous.   j'ai envie de leur faire croire l'inverse. tu répondais simplement, parce que t'avais pas vraiment envie que teano il sache que tous ne te prenait pas au sérieux. t'avais imposé ton respect ou plutôt ta peur pour la plupart. mais d'autres restaient réticents encore. tu sais très bien que t’as pas besoin de ce jeu pour que j’accepte de te suivre chez toi. et tu te mettais à rire alors doucement. et tu le poussais un peu. j'ramène pas n'importe qui chez moi voyons, j'ai besoin que tu me montres que tu vaux le coup. tu lui balançais avec un clin d'oeil. et tu te rapprochais doucement de lui pour venir lui susurrer à l'oreille alors prêt pour l'enfer mon coeur ?

_________________
namasté bitches.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 72 ✩ avatar : matt giesler
✩ crédits : @self.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Nov - 14:39

tu ne t’attendais pas à ce qu’elle te demande ça. faire croire à une femme qu’elle t’intéressait alors que non pour le simple plaisir de voir son expression quand finalement tu la suivrais elle, ou alors un jeu où elle te lançait des défis plus pervers les uns que les autres lui ressemblait plus que te demander de faire croire que vous étiez ensembles. tu n’étais pas sûr d’être le meilleur partenaire pour l’aider à bluffer tout le monde, vu qu’ils avaient probablement dû s’apercevoir que tu étais à deux doigts de conclure avec une autre avant qu’elle arrive. tu n’en étais pas sûr, mais tu te voyais déjà profiter de la situation, en toute innocence bien sûr. kaia était une amie et ce n’était jamais une bonne idée de compliquer ça avec le sexe. tu la chercherais juste une peu, comme à votre habitude. t'y as le droit, jusqu'à ce qu'on passe la parte du club. tu hochas la tête, l’air plutôt satisfait par cette réponse. une fois cette soirée terminée, tout redeviendrait à la normale. mais en attendant, tu comptais bien au moins toucher ce corps qui faisait rêver tant d’hommes. tu étais certain qu’elle ne t’en empêcherait pas. c’était bien ce que faisait les hommes amoureux, pas vrai ? parce qu'ils me prennent tous pour une fille qui couche à droite à gauche. j'ai envie de leur faire croire l'inverse. tu rigolas un peu. kaia essayait donc de faire croire qu’elle était l’inverse de ce qu’elle était réellement. c’était comique comme situation, et le rôle de la copine amourachée ne lui collait pas tellement que ça en effet. rien que pour ça, tu voulais bien faire un effort, même si techniquement, il n’y en avait aucun à faire pour être avec une femme comme ça le temps d’une soirée. j'ramène pas n'importe qui chez moi voyons, j'ai besoin que tu me montres que tu vaux le coup. elle rajouta finalement, ce qui te mit un peu plus au défi d’accepter sa proposition. je vais te le prouver tu verras. marché conclu. et rien qu’avec ces mots, tu te retrouvais casé. alors prêt pour l'enfer mon coeur ? tu l’attiras un peu plus contre toi pour jouer le jeu. ça te plaisait déjà. ça la rattrapait presque à tes yeux pour avoir fuir l’autre femme. faut dire qu’elle ne pesait pas lourd comparée à celle que tu avais maintenant dans les bras. quand tu veux satan. tu soufflas. et comme pour conclure une fois pour toute ce marché, tu attiras ton visage jusqu’au sien pour lui donner un long baiser langoureux. tu avais souvent imaginer le goût qu’avaient ses lèvres, mais finalement, la réalité dépassait ton imagination, et de bien loin. tu te détachas finalement d’elle, avant de lui prendre la main et marché en direction de ses collègues. teano, enchanté, je suis l’ami de kaia. tu leur annonças, d’un air amical que tu maîtrisais parfaitement. ce serait simple. très simple.

_________________
pas de vengeance, pas de sourires forcés. yeux disent le contraire. j'ai craché des mots tranchants, fille n'a pas été blessée. yeux disent le contraire. ☾☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

all night (teano)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Mervent by night
» funky 80's ls night!
» ANNECY By night sous la neige = vive le ski de fond
» Ladies Night!
» 11-12/06 - La Ventoux Night Session - des footbikers au RDV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est.-