AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet
the greatest.
Répondre au sujet


dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Aoû - 16:00

pilar n'est pas dans son état normal. non. elle a trop bu... elle s'est reçu quatre refus avant de décider que tout le monde était con dans cette boite. elle a tapé une adresse au pif, celle de son frère dans la plus grande des volontés avant de commander un uber. elle a dû se tromper quelque part parce qu'il l'a déposé devant l'immeuble du mauvais frère. pas qu'elle n'aime pas leos mais... par rapport à joao, il y avait bien quelque chose qui n'allait pas, une réserve qu'elle ne comprenait pas, une distance qui la mettait mal à l'aise et qui ne l'arrangeait pas alors qu'elle avait encore beaucoup de mal à se tenir debout sur le trottoir. le uber s'en va déjà avec son argent, trop d'argent probablement, pour l'avoir mener où elle l'avait noté, pas où elle le voulait. elle soupire, peste et puis... cherche son nom sur l'interphone. elle est là de toute façon, elle a besoin d'un canapé où dormir et elle s'en ira demain matin sans qu'il n'ait rien vu. elle a sans doute oublié qu'il est pas loin de quatre heures du matin pilar et qu'elle ne devrait probablement pas appuyer comme ça sur la sonnette en continu. il dort ? ou pas ? elle n'en sait rien, elle a perdu le compte des heures à son troisième cocktail et puis... elle s'en fiche de toute façon. il est son frère non ? ça compte... ça compte tellement qu'elle est en train de lui faire la surprise de sa présence alors qu'il ne s'y attendait probablement pas. sûrement pas leos... alors que joao a, quand à lui, beaucoup trop l'habitude de se faire réveiller au milieu de la nuit. bien qu'elle sache où se cache la clé de l'appartement sous le tapis chez le plus vieux de ses petits frères. elle soupire, reculant pour regarder la façade de l'immeuble. elle ne s'est pas trompé quand même ? non... il n'y a pas plus de nuñez qu'eux dans cette petite ville.. elle en est certaine.

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 11:45

la sonnette sonnait. encore et encore. elle résonnait dans tout ton appartement. elle finit par te réveiller du merveilleux rêve que tu faisais. sofia était dans tes bras.. et qui que ce soit la personne qui te réveillait, elle venait de stopper net cette vision idyllique. tu regardas ton réveil. quatre heures du mat. qui pouvait bien te réveiller à une heure pareille ? qui pouvait bien être debout à cette heure en pleine semaine. tu lâchas un long soupir avant de te lever difficilement pour enfiler un bas de jogging. l’idée de te rendormir sans te soucier de la personne qui te rendait visite était tentante, mais c’était peut-être urgent, alors tu allas appuyer sur le bouton pour ouvrir la porte de l’immeuble. on te tarda pas à frapper à ta porte. tu ouvris, pour tomber sur ta sœur, visiblement saoule. tu soupiras une nouvelle fois. tu venais vraiment d’être réveillé pour lui servir d’hôtel ? est-ce qu’elle n’allait pas plutôt voir joao dans ces cas-là ? toi qui pensais être tranquille, tu ne l’étais finalement pas. qu’est-ce que tu fais là à cette heure pilar sérieux ? tu demandas de ta voix qui n’avait pas eu le temps de se réveiller. tu te passas une main sur le visage. non, il te faudrait certainement un café pour supporter la présence de ta sœur ici, et dans cet état. il est quatre heures du mat’, je dormais. tu étais certain qu’elle s’en moquait. la preuve, elle avait continué de sonner chez toi jusqu’à ce que tu te réveilles. elle n’avait aucune pitié la blonde. elle était même venue jusqu’ici, alors que c’était un quartier où elle ne mettait pas les pieds habituellement. c’était bien trop éloigné du centre pour elle. fais comme chez toi. tu lui soufflas en déposant un baiser sur sa joue pour lui souhaiter une bonne nuit avant de retourner à ta chambre. elle ne te suivrait pas vrai ? elle te laisserait te rendormir sans te déranger ? même toi tu avais du mal à y croire. elle avait toujours besoin d’attention ta sœur. aujourd’hui ne serait pas différent des autres jours. ta nuit de sommeil n’était plus qu’un lointain souvenir.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Aoû - 20:55

le coude collé contre le mur près de l'interphone, la tête contre la paume de sa main, pilar continue de sonner à intervalles régulières, peut-être qu'il va finir par se réveiller, ou qu'elle finira par se fatiguer. l'un avant l'autre, il est certain. elle commence à désespérer quand un bruit la réveille, celui de la porte de l'immeuble qui se déverrouille. elle s'introduit rapidement pour laisser l'ascenseur la mener jusqu'au bon étage. une chance qu'il vive en face des porte de l'ascenseur ! elle aurait sans doute mis des heures à chercher dans cet état. il a déjà ouvert la porte leos, complètement fatigué, certainement pas content de la voir... qu’est-ce que tu fais là à cette heure pilar sérieux ? elle grimace un peu pilar, elle n'aime pas beaucoup ce ton. il devrait être content de la voir non ? elle est sa soeur après tout ! bonjour pilar, je suis content de te voir ! elle propose plutôt, d'une voix passablement trop forte et trop imbibée. il est quatre heures du mat’, je dormais. elle hausse des épaules en entrant pour faire sauter ses chaussures et les laisser là dans l'entrée. maintenant, tu dors plus. elle dit avec un sourire, satisfait. elle se doute bien qu'il a encore quelques heures devant lui mais elle s'en fiche, bien contente de pouvoir le voir quand il est le plus faible, complètement dans les nuages, à peine réveillé. elle le connait bien pilar, elle a vécu assez d'années près de lui pour savoir que son baiser résonne comme une bonne nuit et qu'elle n'est pas prête pour ça, trop réveillée. fais comme chez toi. il propose en s'éclipsant trop rapidement vers sa chambre. elle soupire, elle s'avance dans la cuisine pour se verser un verre d'eau, l'avalant d'une traite pour aider son cerveau à assimiler le reste. ça ne lui permettra sans doute pas de ne pas subir demain mais au moins... elle pourra dire qu'elle n'a pas bu que de la tequila cette nuit. ni une, ni deux, elle avance dans le couloir pour trouver la chambre de leos et s'y introduire, essayant de ne pas faire de bruit. à quoi bon ? elle s'étend déjà sur le lit, tout près de lui l'observant, les yeux clos. elle fronce des sourcils. tu dors ? elle demande, l'haleine trahissant probablement un peu plus son état précaire.

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Aoû - 18:49

t’arrivais pas à croire qu’elle soit là. et encore moins à cette heure-ci. tu pensais pouvoir échapper éternellement aux visites alcoolisées de pilar en pleine nuit, mais le canapé de joao ne semblait plus lui suffire. c’était ton sommeil qu’elle venait troubler. l’idée de la mettre dehors avait fugacement traversé ton esprit l’espace d’un instant, mais elle ne t’aurait jamais laissé le faire. tu la connaissais bien. et même si tu devais avouer qu’elle t’emmerdait royalement ce soir, elle restait ta grande soeur. une grande soeur que tu aimais sans jamais lui avoir dit pourtant. tes actes ne le prouvaient pas non plus. bonjour pilar, je suis content de te voir ! tu grognas quelque chose d’inaudible. elle parlait beaucoup trop fort. elle avait beaucoup trop d’énergie pour une heure pareille, c’était indécent. tu ne fis donc même pas l’effort de rentrer dans son jeu. tu n’étais pas d’humeur, pas tant que tu n’avais pas bu ton café en tout cas. ce que tu ne ferais pas tout de suite, dans l’espoir d’avoir quelques heures de sommeil en plus si elle te laissait tranquille. maintenant, tu dors plus. tu levas les yeux au ciel, avant de secouer la tête. j’y retourne. tu conclus avant de lui donner un bref baiser sur la journée et de l’inviter à prendre ses aises. elle pouvait faire ce qu’elle voulait tant qu’elle te laissait te recoucher. tu savais que c’était peine perdue. elle était plus tenace qu’une moule sur un rocher pilar. si elle avait décidé de passer du temps avec toi ce soir, tu ne pourrais rien faire pour la faire changer d’avis. tu ne pourrais que subir. tu t’étais recouché depuis à peine quelques minutes quand tu entendis le parquet grincer, juste avant que ton matelas s’affaisse à côté de toi. tu dors ? tu soupiras longuement. elle ne t’avait même pas laisser la chance de grappiller quelques minutes précieuses. tu pues l’alcool. tu ronchonnas, en lui plaquant une main sur la bouche. je te laisse rester si tu te tais, ok ? c’était peine perdue, mais tu y croyais. rien qu’un peu. peut-être qu’elle tomberait de fatigue d’un coup ? tu l’espérais par-dessus tout, même si ça te semblait peu probable.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Aoû - 23:46

t'as envie de l'embêter leos. même si t'as pas tellement l'impression de l'embêter. faut dire que t'as l'habitude de faire ce genre de chose. même si d'habitude, c'est chez joao que tu te réfugies. t'as envie de lui raconter ce qu'il s'est passé ce soir. t'es rentrée avec personne en plus ! c'est bien un exploit pour une fille que toi non ? t'es certaine que joao serait fier de toi d'ailleurs... mais leos ? leos semble n'en avoir rien à faire, il a envie de dormir, ce rabat-joie. tu ne te rappelles même plus de la dernière fois où tu es allée te coucher avant quatre heures du matin. tu devrais sans doute le faire un peu plus souvent, pour pouvoir être un peu plus fraîche au travail... en évitant, si possible, de regarder les quelques photos de ton facebook qui ne laissent sur peu de place à l'imagination au sujet de ce qu'il se passe sous tes vêtements. tu pues l’alcool. il te dit en posant ta main sur ta bouche comme pour t'empêcher de lui parler. t'as tant bu que ça ? purée... sans doute. faut dire que t'as perdu le compte et puis... t'as faut que ça de toute la soirée. je te laisse rester si tu te tais, ok ? il propose. tu n'as pas envie toi, t'avais envie de parler. t'es même pas fatiguée d'ailleurs... faut dire que t'as passé beaucoup de temps à t'ambiancer avant d'arriver ici. l'adrénaline n'est pas encore retombée. t'aurais bien aimé qu'il soit dans la même agitation. t'espérais quoi pilar ? c'est toi qui l'a réveillé après tout... t'es pas très drôle... tu lui lances sous sa main où tu oses déposer ta langue comme la gamine que tu es toujours. ta manière à toi de te rebeller. joao, lui, il me laisse lui raconter ma soirée. tu n'oublies pas d'ajouter, imaginant déjà qu'il va finir par te virer de son lit, de son appartement pour t'envoyer directement chez votre frère puisqu'il semble toujours être plus agréable quand tu le réveilles au milieu de la nuit. tu t'éloignes d'ailleurs pour t'étendre à côté de lui. tu devrais sans doute enlever au moins ta robe, t'es certaine qu'elle sent l'herbe et t'en peux plus de sentir cette odeur.

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Sep - 21:41

tu comprenais pas pourquoi elle se trouvait dans ton lit, et pas dans celui de joao. c’était chez lui qu’elle finissait ses soirées. sans doute son gps s’était-il trompé d’adresse ce soir. ça n’arrangeait pas tes affaires à toi. et ça n’arrangerait sûrement pas la nuit de sommeil que tu avais prévu. tu avais beau lui avoir donné ce qu’il fallait pour dormir dans le salon, elle n’avait pas pu s’empêcher de te rejoindre dans ton lit. ça t’énervait qu’elle soit aussi collante et insupportable, mais en même temps, tu ne pouvais pas t’empêcher de la trouver mignonne d’avoir besoin de compagnie. tu aurais pu la mettre dehors une centaine de fois, mais tu ne le ferais pas parce que c’était ta soeur. t'es pas très drôle... tu retiras vite fait ta main quand tu sentis le bout de sa langue contre ta paume. c’était une vraie enfant. mais elle réussit à te faire esquisser un petit sourire, qu’elle ne vit pas dans le noir. non, jamais tu ne la laisserais gagner à ce jeu-là. joao, lui, il me laisse lui raconter ma soirée. tu roulas sur le dos en lâchant un long soupir. joao semblait être le frère parfait quand on l’entendait, et tu n’en doutais pas une seule seconde. vous étiez très différents tous les deux. de parfaits opposés. et pourtant, il était ton meilleur ami malgré tout. vas-y, tu peux me rencontrer ta soirée. tu soufflas d’une voix rauque. mais je promets pas d’écouter. il te suffirait de fermer les yeux juste quelques secondes pour t’endormir. peut-être que si tu arriverais à suivre assez longtemps, elle te laisserait t’endormir sans t’embêter plus. tu n’y croyais pas vraiment, mais tu pouvais au moins essayer. tu pouvais essayer de t’intéresser un minimum à sa vie, même s’il était quatre heures du matin. elle pourrait très bien le faire demain matin, quand tu la réveillerais avec un café, et une aspirine sûrement.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Oct - 21:38

leos se plaint plus que joao. c'est un fait et ça l'a toujours été. parce que joao te ressemble plus, probablement... leos résiste et te donne beaucoup de difficultés mais... tu l'aimes tout autant. sans doute parce que vous n'avez pas été façonné par les mêmes parents mais liés par quelque chose de plus fort, dans le fond. tu soupires, t'as envie de pouvoir faire comme avec joao, même si leos n'est pas du même avis. tu commences même à penser que ce taxi est stupide, qu'il aurait dû penser l'adresse de joao quand tu as donné celle de leos sans le faire exprès. t'as beaucoup trop bu ce soir et leos le sait déjà. vas-y, tu peux me rencontrer ta soirée. qu'il dit, pour te faire plaisir. un sourire se dessine sur ton visage, voilà qui te parait être un peu plus réglo pour une fois. comme s'il devenait joao tout à coup. mais je promets pas d’écouter. et voilà que la vraie nature revient à grands pas. tu soupires, en levant les yeux au ciel, ça, il ne le voit pas. tu glisses sur le dos, toi aussi. peut-être que si vous regardez la même horizon, tu finiras par trouver le même marchand de sable. t'as jamais trop envie de dormir après avoir danser toute la nuit, même à quatre heures du matin passées. j'ai bu, une, deux, trois... tu comptes sur des doigts avant de perdre le compte. quelques tequila, quand j'ai rencontré ce gars, des yeux bleus leos... un orgasme à chaque clin d'oeil, j'te jure. tu souffles du bout des lèvres, frissonnant rien que d'y penser. les femmes, les hommes, tout te plait, ils le savent tous les deux. il m'a emmené chez lui et j'crois que... les mots se perdent, t'es pas certaine que ce soit réglo de lui raconter ça, après tout... ce n'est pas joao et joao est toujours bien content d'entendre les histoires sordides de sa soeur quand leos... est déjà probablement en train de dormir.

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 19:39

tu voulais bien faire l’effort de l’écouter un peu pilar. avec un peu de chance, elle finirait par s’endormir pendant qu’elle te racontait sa soirée. tu savais déjà qu’elle avait bu. beaucoup trop bu. au moins de finir chez toi au lieu de chez joao, qui l’aurait sans doute beaucoup mieux accueilli. tu n’étais pas habitué toi, à ces visites nocturnes. tu ne savais comment il fallait la gérer. il faudrait que tu demandas à votre frère, si jamais ce genre de chose devait se reproduire. tu espérais que non. tu espérais qu’elle ne viendrait pas une nouvelle fois troubler ton sommeil. mais en même temps.. tu étais quand même légèrement amusé par la situation. par cette sœur qu’on t’avait imposé pendant l’enfance, mais que tu avais appris à aimer malgré son tempérament de feu. tu ne lui dirais jamais bien sûr, qu’elle pouvait rester chez toi autant qu’elle voulait. sans doute par peur qu’elle ne veuille plus jamais partir, et que tu te retrouves dans le même lit qu’elle toutes les nuits. ce n’était pas comme ça que tu voyais ton avenir. j'ai bu, une, deux, trois... quelques tequila, quand j'ai rencontré ce gars, des yeux bleus leos... un orgasme à chaque clin d'oeil, j'te jure. il m'a emmené chez lui et j'crois que... elle ne finit pas sa phrase, et tu en étais bien content. elle était pourtant assez explicite pour t’imaginer la suite des évènements. pour t’imaginer ta sœur en train de.. une expression de dégoût s’afficha sur ton visage. une expression qu’elle ne pouvait pas voir à cause de l’obscurité. c’était bien dommage. parle pas de ça s’te plaît. tu la supplias, voulant à tout prix effacer ces images de ta tête. est-ce que joao supportait tout ça ? probablement. ils se ressemblaient beaucoup sur ce point. alors que toi.. t’étais bien sérieux quant à ce genre de choses. et pourquoi t’es pas resté dormir chez lui ? tu imaginais déjà la réponse, ce n’était pas son genre. pourtant toi, ça t’aurait bien arrangé qu’elle le soit, juste pour cette nuit.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Nov - 23:00

t'en dit certainement trop mais tu parles comme tu le fais avec joao quand tu le trouves au milieu de la nuit. t'es pas certaine qu'il t'écoute de toute façon. ni leos, ni joao. juste être avec eux, c'est suffisant... parce qu'ils sont certainement les personnes que tu aimes le plus au monde. ils ne s'en rendent pas compte... mais tu pourrais devenir folle juste pour pouvoir toujours être là, près d'eux... et tu fais parfois des folies, sans même qu'ils ne s'en rendent compte... parle pas de ça s’te plaît. il dit, ça t'amuse et tu ne sais pas si t'as envie de continuer à le torturer de toute façon. t'es pas prête de t'endormir mais tu n'aimerais pas qu'il te fiche dehors, même si tu sais qu'il ne le ferait jamais en vérité... il est trop bon leos et tu abuses de sa générosité, une fois de plus, à l'évidence. tu souris dans le noir, parce que tu sais quelle tête il est en train de faire et ça t'amuse passablement. si joao était là, il s'amuserait sans doute avec toi aussi, pour rendre votre frère un peu plus mal à l'aise et complètement dégoûté. et pourquoi t’es pas resté dormir chez lui ? il demande, naturellement, c'était à prévoir. tu te redresses, tout à coup, sur le coude, pour regarder une forme qui n'a pas tellement de visage. tu ne sais même pas si tu vises juste avec tes yeux quand tu sembles le regarder... je ne reste jamais dormir leos enfin... tu lances, comme si c'était d'une évidence même... tu ne comprends même pas pourquoi il pose cette question, joao n'oublie jamais ce genre de principe. il en est sûrement même le fondateur dans votre famille. et puis... j'avais envie de te voir de toute façon... ça fait longtemps qu'on s'est pas parlé tous les deux... sauf qu'il est tard, ou tôt, selon les points de vues, et que tu l'as tiré de son sommeil pour lui raconter tes parties de jambe en l'air. t'as sans doute pas tellement la même notion de la discussion que lui...

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Nov - 16:21

elle te racontait des choses que t’avais pas envie de savoir pilar. contrairement à joao, tu n’étais pas aussi à l’aise pour parler de sexe, et tout ce qui s’en rapprochait. tu n’avais pas non envie d’imaginer ta sœur en pleine action. merde, tu le faisais maintenant. t’arrivais plus à t’enlever ces images de la tête. c’était vraiment dégoûtant. au moins, pilar semblait avoir compris que tu n’étais pas prêt à écouter ce genre d’histoire. elle pouvait te parler de tout ce qu’elle voulait si ça t’évitait de l’imaginer nue avec un homme. je ne reste jamais dormir leos enfin... tu haussas les épaules. si elle ne pouvait pas le voir, elle pouvait sans doute le sentir. sentir que toi t’en savais rien à tous leurs codes. quand tu couchais avec une fille, tu passais toujours la nuit entière avec elle, et tu partais le lendemain, après avoir dit au revoir. ça ne te serait jamais venu à l’idée de t’enfuir pendant la nuit à vrai dire. il fallait croire que tu faisais les choses de travers. bah je sais pas moi. tu reconfirmas à pilar. t’étais certain qu’elle se moquerait un peu de toi. joao l’aurait aussi à vrai dire. ils se ressemblaient beaucoup tous les deux. plus que toi en tout cas. t’étais comme l’intrus de la fratrie. trop poli. trop gentil. trop réservé aussi, avec les inconnus. et pourtant tu dealais de la drogue. une belle ironie quand on y pensait. et puis... j'avais envie de te voir de toute façon... ça fait longtemps qu'on s'est pas parlé tous les deux... tu ne pus t’empêcher de sourire, un peu. elle avait beau être envahissante et parfois sans gêne, elle avait le don de t’attendrir. elle savait quels points toucher pour le faire. l’amour que tu leur portais, à joao et elle, était le plus sensible de tous. ouais c’est vrai, j’étais occupé. tu lui répondis, un peu pour t’excuser de ne pas avoir été aussi disponible que tu l’aurais voulu. de l’avoir laisser de côté. ça me fait plaisir que tu sois là. tu n’agissais pas vraiment comme quelqu’un de ravi par sa présence, mais c’était juste le coup de te réveiller. maintenant que tu l’étais, ça allait mieux. je le montre pas assez mais je tiens beaucoup à vous tu sais. tu soufflas finalement. le noir aidait beaucoup aux confessions de ce type.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 10:19

ça te fait du bien d'être là, avec leos. ça ressemble à un souvenir d'enfant, à bien des égards. sauf que vous êtes des adultes et que tu parles de choses d'adultes. bah je sais pas moi. c'est vrai qu'il en sait pas vraiment. parce que tu passes peut-être un peu plus de temps avec joao qu'avec lui. c'est pas très bien, tu t'en veux. t'oses remettre la faute sur lui alors que clairement, t'as jamais vraiment pensé à venir ici. tu t'es trompé en donnant son adresse au chauffeur uber. une chance quand t'y penses... tu ne l'aurais sûrement pas vu avant longtemps. il est doux leos, plus réservé. il ne demandera sûrement pas à te voir, parce qu'il ne fait pas ces choses là, il attend probablement que tu viennes à lui... et tu devrais le faire, parce que tu l'aimes profondément et que ça te touche de ne pas le voir tant que ça. ouais c’est vrai, j’étais occupé. il accepte de porter la responsabilité malgré tout. est-il possible d'avoir autant de chance ? d'être devenue la soeur de deux frères fabuleux comme ça, guidée par le destin ? parce que t'aurais pu tomber sur des merdes, des personnes incapables de t'aimer comme tu es et finalement... aujourd'hui... tu ne partages aucun patrimoine génétique avec eux et pourtant.. ils semblent avoir été créé pour être tes frères parfaits... ça me fait plaisir que tu sois là. je le montre pas assez mais je tiens beaucoup à vous tu sais. tu ne t'y attendais pas. à tant d'amour d'un coup. ça ce n'est pas le style de joao par exemple. lui, il préfère faire des blagues plutôt que de dire je t'aime. tu le sais, tu le connais, parce que t'es comme ça aussi. leos non... leos il est plus parfait que vous. il fait battre le coeur, il donne des émotions folles. tu soupires, tu regardes la masse sombre à côté de toi, c'est lui, mais tu ne le vois pas vraiment, parce qu'il fait noir. si tu continues, j'vais me mettre à chialer pour de vrai. tu lances, une blague. voilà... c'est toi, l'apothéose de ton amour pour lui. c'est la vérité. tu la sens, la goutte qui sommeille au coin de ton oeil. c'est un fait que tu n'assumeras pas, même s'il allume la lumière et qu'il voit les perles dans tes yeux. tu nieras, jusque dans ta tombe.

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Déc - 18:40

t’étais presque content au final, qu’elle soit là. tu pensais que le reste de ta nuit serait mouvementé, mais elle était plutôt calme pilar. elle se contentait de discuter. de te raconter ce qu’elle avait fait ce soir, même si t’étais pas vraiment curieux d’imager ta sœur se faire tripoter. vous aviez beau n’avoir aucun gêne en commun, il avait des choses qui ne faisaient pas exception. joao s’en moquait lui. pas toi. t’aimais pas ça, qu’un mec s’intéresse à pilar. t’aimais pas quand il mettait ses sales pattes sur elle. elle méritait mieux, t’en étais persuadée. même si elle refusait de l’admettre. elle changea de sujet quand elle comprit que ça te mettait mal à l’aise. elle parla plutôt de vous. du temps qui s’était écoulé depuis la dernière fois que vous vous étiez vus. tu acceptas d’être le coupable pour ça. faut dire que tu faisais pas beaucoup d’efforts. elle avait une vie bien remplie. tu voulais pas t’imposer. et puis, tu partageais moins de trucs avec elle qu’avec joao. parce que lui, il t’avait pas engueulé quand tu lui avais dit que tu dealais de la drogue. il t’aidait même, parfois. pilar, ça aurait pas été la même histoire. t’étais certain qu’elle t’aurait donné un coup de pied au cul en te traitant de débile. elle t’aurait fait sortir de ce cercle vicieux vite fait. t’avais gardé le secret du coup. si tu continues, j'vais me mettre à chialer pour de vrai. tu rigolas un peu, en lui balançant doucement ton coussin dessus. t’ouvrais ton cœur pour une fois, et il fallait qu’elle se foute de toi. ça te faisait rire. parce que tu la connaissais. parce qu’elle était pas du genre sentimentale. t’étais habitué. t’as tout gâché, pilar. tu soufflas, en souriant. toujours. je sais pas si tu mérites de rester dans ce lit pour le coup. elle savait très bien pourtant que tu la mettrais jamais dehors. t’aurais pu le faire depuis longtemps, mais t’en était incapable. t’aimais trop ta sœur pour faire un truc comme ça. même si elle pouvait se montrer emmerdante. même si ta nuit était foutue à cause d’elle. tu serais pas non plus capable de la laisser dormir sur ton canapé tout dur. t’étais le gentil de la fratrie. trop gentil sans doute.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Déc - 0:45

tu peux pas t'empêcher de faire une blague, parce que c'est ce que tu fais quand ça devient un peu trop mélodramatique. t'es pas de ces filles qui disent 'je t'aime' même à leur famille. tu le lances à tout va dans ton téléphone en revanche, t'es incapable de le dire à haute voix. t'es même pas certaine de l'avoir dit un jour... tu soupires alors qu'il te lance un coussin. tu le réceptionne et tu le gardes entre tes bras. t’as tout gâché, pilar. ouais. c'est ton style de faire ça. de gâcher un moment de profonds sentiments pour y mettre un peu de toi, et de ton manque de coeur. pourtant tu les aimes tellement. joao et lui. t'es incapable de concevoir ton existence sans eux. c'est terrible. tu penses que t'aurais été terriblement malheureuse si vous n'aviez pas finis tous les trois dans la même famille. il t'aurait manqué un truc, à coup sûr. parce que, sans eux, tu sais pas si t'aurais été capable d'amour un jour. c'est vrai que t'es hermétique aux sentiments amoureux mais... ça ne t'empêche pas d'être une soeur terrible et de ressentir un amour fraternel comme personne n'est capable de le ressentir hein ? c'est du moins ce que tu penses, pour de vrai... que t'es la seule à aimer tes frères comme tu les aimes. je sais pas si tu mérites de rester dans ce lit pour le coup. il ajoute même. il n'a pas tellement le choix en fait, parce que tu ne vas pas sortir. tu déposes le coussin à côté de toi et tu t'approches de lui. tu te blottis contre lui, sans réellement lui demander son avis. tes mains ne sont plus froide et ta fatigue commence à grandir. tu pensais que tu serais en forme pour continuer à discuter toute la nuit mais... ce n'est finalement pas le cas. je tiens beaucoup à toi aussi leos. tu souffles du bout des lèvres, pour reprendre ses mots. ta façon à toi de lui dire 'je t'aime' comme tu le lui écris lorsque tu oses le lui dis par sms. ton coeur est serein. parce qu'il est là pour toi, toujours... c'est ça, l'évidence de l'amour entre tes frères et toi hein ? vous, vous n'avez même pas été obligés de vous aimer, par le sang, ou une connerie comme ça. c'est ce qui vous rend plus forts encore.

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Jan - 21:01

tu ne savais pas très bien ce qui te prenait ce soir. c’était sans doute la fatigue, qui te poussait à lui dire ça à pilar. à lui dire combien tu tenais à elle, et à joao. à moins que ce ne soit de l’avoir aussi près de toi. ça n’était pas arrivé depuis longtemps. parce que tu n’étais pas du genre à réclamer de la compagnie tout le temps. même jamais. mais ce soir, t’avais besoin de ça. de sa présence. pas au début certes. mais maintenant oui. maintenant, t’étais content qu’elle soit là. avec toi. sa présence te faisait du bien. même si ses mots avaient balayé les tiens aussi vite qu’un château de carte. tu lui en voulais. tu savais que c’était pas son truc. ce n’était le tien non plus. ton cœur parlait juste plus facilement que le sien. voilà tout. tu la sentis bouger contre toi pilar, quand tu lui soufflas qu’elle ne méritait plus sa place. mais au lieu de partir, elle se blottit contre toi. t’arrachant un sourire au passage. un sourire qu’elle ne vit pas. sans un mot, tu passas tes bras autour d’elle. pour la serrer un peu. pour profiter de la chaleur de son corps aussi. je tiens beaucoup à toi aussi leos. tu le savais déjà ça. elle n’avait pas besoin de te le dire. elle te le montrait au quotidien. mais ça te faisait terriblement plaisir qu’elle te le dise. qu’elle fasse l’effort de laisser parler son cœur. même s’il devait être un peu rouillé. je sais. tu soufflas, avant de déposer un baiser sur sa tête. elle avait beau être la grande sœur, tu pouvais pas t’en empêcher. de te montrer protecteur. de lui montrer que t’allais veiller sur elle. cette nuit. et puis tout le reste de votre vie. dors maintenant, t’en as besoin. tu rajoutas, en bougeant un peu pour t’installer un peu plus confortablement contre elle. je te préparerais le petit déjeuner demain. mais il fallait dormir pour y avoir le droit. et tu en avais terriblement envie. de dormir. elle venait de décaler toute ta nuit, avec son interruption chez toi. mais t’étais content. content qu’elle s’endorme dans tes bras pilar. ce n’était pas arrivé depuis que vous étiez petits. et c’était elle qui te serrait, à ce moment-là.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Fév - 18:23

tu n’as pas l’habitude de dire des trucs pareils. et il faudrait bien qu’il se rende compte de la chance qu’il peut avoir de recevoir ces mots. t’es pas des plus démonstrative quand il s’agit d’amour. de l’amour fraternel, t’en ressens bien trop, mais tu ne le montres jamais comme le faudrait. pourtant c’est le seul que tu connais réellement, parce que t’en as pris l’habitude, après ton adoption et que t’as eu de la chance, de tomber sur ces deux énergumènes. tu ne sais pas bien si t’aurais pu comprendre un jour à quoi ça ressemble que d’aimer, s’ils n’avaient pas été là, dans ta vie. leos n’est pas le dernier à faire battre ton coeur et t’es bien contente qu’il ne te repousse pas alors que tu t’ouvres à lui, pour de vrai. c’est sans doute l’alcool qui délie ta langue. tant mieux, dans un sens… il ne l’aurait jamais entendu, autrement… malgré le fait que tu sens probablement mauvais et qu’il préférerait sans doute que tu t’éloignes de lui. tu ne peux pas. tu n’as pas envie ce soir. t’as besoin d’être contre lui et de sentir son coeur battre sous ta tête. je sais. qu’il dit. heureusement qu’il sait. tu souris un peu alors que tes forces semblent être sur le point de s'amenuir. dors maintenant, t’en as besoin. il sait, il sait toujours ce dont tu as besoin leos. c’est fou. t’es bien ici, tu devrais venir plus souvent le déranger en pleine nuit. t’as l’impression que tu vas bien dormir, pour la première fois depuis longtemps. je te préparerai le petit déjeuner demain. tu souris un peu, t’espérais bien, mais t’étais surtout ravie de l’entendre. ça, tu ne l’oublierais pas, même si tu sombres l’instant d’après. tu sombres parce que t’es fatiguée, tu sombres, parce que tu as besoin de dormir, mais tu sombres surtout parce que t’as confiance et que tu sais que lui, plus que n’importe qui, continuera de t’aimer même si t’es stupide parfois. quand tu ouvres les yeux, quelques heures après, tu refuses, tu les refermes tout de suite. t’as mal au crâne et t’as pas envie de te lever. tu ne te souviens plus combien de verres tu as bu mais tu sais que c’est trop. tu grognes. t’es seule, pourtant, tu te souviens bien que tu t’es endormie près de leos. il est sans doute parti travailler, comme un bon soldat, et toi ? toi, tu vas rester là, dans son lit, jusqu’à ce qu’il revienne pour te chasser de son environnement.

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Mar - 21:19

tu lui avais ouvert ton coeur à pilar. elle t'avait ouvert le sien en retour. c'était pas normal. c'était pas comme vous faisiez d'habitude. vous le saviez très bien, que l'amour que vous partagiez était indestructible. sans doute parce que le sang qui coulait dans vos veines n'était pas le même, et que ce sentiment était ce qui faisait vraiment de vous une famille. mais ce soir, l'ambiance était différente. ce soir, vous aviez réussi à vous dire ces choses, vous qui n'étiez pas les plus démonstratifs de la famille. et puis pilar s'était endormie. et tout était redevenu paisible. enfin si tu ne tenais pas compte de ses ronflements. t'arrivas pas à t'empêcher de pouffer un peu. il faudrait que tu lui dises ça, la prochaine fois qu'elle vous dirait qu'elle est parfaite. tu garderais le secret, en attendant le bon moment. tu finis quand même par t'endormir. quelques minutes. quelques heures. t'en savais trop rien. t'avais perdu la notion du temps, à discuter avec elle. mais quand tu te levas, le soleil l'était déjà. t'étais toujours fatigué oui, mais tu quittas quand même ton lit, après avoir souris, en jetant un coup d'oeil à piar qui bavait un peu sur ton oreiller. décidément, elle n'était pas aussi classe quand elle dormait.. tu allais prendre une rapide douche, avant de filer à la cuisine pour préparer quelques pancakes. un café, et une boîte d'aspirine. elle en aurait très certainement besoin. tu mis tout ça sur un plateau, avec l'intention d'aller la réveiller doucement. mais quand tu entras dans la chambre, ses yeux étaient déjà ouverts. bien ouverts, malgré sa mine affreuse. je sais pas comment t'arrives à faire craquer qui que ce soit avec une tête pareille. tu soufflas, en souriant un peu. et en lui apportant le plateau, directement sur le lit. si avec ça, elle ne t'aimait pas encore plus qu'elle ne le faisait hier, tu ne comprenais rien.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Mar - 23:06

c'est dans ces moments-là que tu te détestes, vraiment. quand tu te réveilles, après une cuite et que tu regrettes tout ce que tu as fait la vielle. tu ne sais pas comment tu vas survivre, clairement. et t'es presque trop ravie d'être dans le lit de ton frère et pas dans celui d'un gars ou d'une nana que tu ne saurais pas comment rembarrer. ça tourne quand tu lèves la tête, c'est bien pour cette raison que tu la laisses retomber dans ton oreiller. ça va pas. ça va vraiment pas. est-ce que leos est encore là ? oui, tu entends du bruit de l'autre côté, dans l'autre pièce. il est là, oui, et il va se moquer de toi, c'est certain. d'ailleurs, tu l'entends qui approche et tu grognes parce qu'il marche trop fort. et pourtant, il y a cette bonne odeur de pancakes qui glisse sous tes narines alors que ton frère est en train de se moquer de toi, tu le sais, tu le vois, tu le détestes pour ça. et tu te mens surtout parce que tu aimes leos comme tu n'aimes personne, à égalité avec joao. tes petits frères d'amour. je sais pas comment t'arrives à faire craquer qui que ce soit avec une tête pareille. tu grimaces et tu te redresses un peu en attrapant directement la boite d'aspirine. un cachet que tu avales directement tout rond sans même avoir besoin d'avaler une gorgée de liquide, t'en as beaucoup trop besoin. la bonne nouvelle, c'est que j'ai jamais essayé de faire craquer qui que ce soit, c'est pas de ma faute s'ils me kiffent même avec une tête pareille. tu lances avant de prendre le verre qu'il a préparé pour toi. c'est un amour ce frère. tu l'aimes vraiment, il n'y a bien que lui pour te ramener le petit déjeuner dans le lit. t'adores, tu pourrais t'habituer, pourquoi tu ne vis pas là, déjà ? il est quelle heure ? tu demandes. sans doute bien tard. t'as passé la moitié de la nuit dehors, t'as couché avec un mec hier et t'as fini dans par t'endormir paisiblement dans le lit de ton frère. c'était une bonne soirée, vraiment... elle s'est bien terminée, finalement.

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Mar - 16:41

elles étaient rares les fois où pilar venait te rendre visite. encore plus quand elle se pointait au milieu de la nuit, complètement bourrée. est-ce que ça voulait dire que tu l'aimais moins ? non, absolument pas. parce que l'alcool lui avait permis de t'ouvrir un peu son coeur. c'était sans doute la raison pour laquelle tu te montrais si gentil ce matin. en lui préparant le petit déjeuner, pas en se moquant de sa tête au réveil. t'aimais la taquiner. t'aimais lui faire croire qu'elle ne ressemblait à rien, alors que même avec une gueule de bois, elle restait la plus femme que tu connaisses. et pas simplement parce qu'elle était ta soeur. la bonne nouvelle, c'est que j'ai jamais essayé de faire craquer qui que ce soit, c'est pas de ma faute s'ils me kiffent même avec une tête pareille. tu secouas la tête. depuis cette nuit, tu n'avais toujours pas envie de savoir qu'on kiffait ta soeur. et encore moins de quelle façon. le principal était qu'elle avait fini la nuit ici, et pas dans les draps d'un inconnu. t'es très belle, et tu le seras encore plus après une douche. tu souris, encore un peu plus. t'appréciais qu'elle soit là ce matin. t'appréciais d'avoir pu passer du temps avec elle. il est quelle heure ? tu savais pas exactement. tu savais juste qu'il était tard, et que pilar avait dormi pendant un moment. elle en avait besoin. tu l'avais pas réveillé plus tôt. je sais pas, au moins onze heures ? ouais, par-là sans doute. t'es attendue quelque part ? elle allait pas partir sans avoir pris son petit déjeuner pas vrai. tu t'étais donné un mal fou à le faire. t'avais fait des efforts pour qu'elle se sente bien ce matin, même si tu cuisinais pas habituellement. ça faisait pas partie de tes qualités ça. faire plaisir aux gens que tu aimais, si.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Pilar Nuñez
✩ messages : 408 ✩ avatar : zara.
✩ crédits : self.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Mar - 10:59

c’est vrai. t’as pas besoin de faire beaucoup d’efforts en général. les hommes sautent sur tout ce qui bougent et les femmes ? les femmes savent très bien se contenter de ce que tu représentes. après tout, tu as tes charmes, tu es belle, à ta façon, et tu sais bien que leos le sait aussi, même s’il fait sa mauvaise tête seulement pour te faire enrager. il est ton frère après tout, c’est son rôle de te rendre folle hein ? et de te dire que tu es moche, et méchante, et toutes les choses que tu es pour de vrai, même s’il ne les dit pas. d’ailleurs… leos et joao sont les seuls qui peuvent le dire sans les penser. parce qu’ils n’ont pas le droit de le penser. ou du moins, ils sont obligés de t’aimer malgré tout ça… t’es très belle, et tu le seras encore plus après une douche. il ajoute accompagnant ton sourire. mais t’as pas tellement envie de sortir de ce lit maintenant. non, t’as envie de dormir toute la journée, parce que tu n’as pas l’impression d’en avoir eu assez, même malgré l’heure qui doit être tardive. je sais pas, au moins onze heures ? il répond. au moins. d’accord, ça te laisse au moins treize heures avant la soirée. tu veux être au top, il va te falloir du temps pour atteindre ton top à l’évidence, même leos le dit… t’es attendue quelque part ? il demande, inquiet ? il a envie que tu restes avec lui ? ça te fait plaisir dans un sens. tu secoues la tête avant d’attraper le verre qu’il t’a préparé. des petits déjeuners au lit, tu pourrais largement en prendre l’habitude. tu devrais sans doute venir ici plus souvent d’ailleurs… c’est vrai, tu passes pas assez de temps avec leos. pas avant au moins 22h. tu dis avec un léger sourire. quand même, qu’il n’oublie pas qui tu es et ce que tu fais en général. peut-être même que tu le retrouveras, vers cinq heures, après avoir passé quelques heures à onduler ton corps, plus ou moin intimement, auprès d’un homme ou d’une femme qui aura touché ton intérêt. tu viens ? tu demandes en tapotant la place qu’il a quitté, quelque part, dans la matinée. t’en sais rien, t’espères qu’il n’a rien de prévu lui, ça te rendrait triste de passer la journée seule alors que tu viens de décider que tu la passerais avec lui.

_________________
she said she can't feel her face, right now i can't feel my heart
for your feelings there's no place, but you knew that from the start
you and i were made of glass, we'd never last.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Leos Nuñez
✩ messages : 361 ✩ avatar : diego barrueco.
✩ crédits : @marie, wild heart
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 20:58

c'était plus fort que toi. embêter pilar dès le matin. tu l'aimais trop pour te retenir, encore plus en sachant qu'elle te répondrait toujours. qu'elle aurait toujours le dernier mot. c'était sans doute ce que tu préférais chez elle. qu'elle s'accroche de toutes ses forces à ses idées, quitte à paraître détestable. c'était souvent l'image qu'elle renvoyait, quand on ne la connaissait pas. mais toi, tu savais qu'elle ne l'était pas. que ce n'était qu'un chaton qui avait besoin de l'amour de sa famille, même de manière indirecte. tu lui apportas son petit déjeuner, avant de le poser sur le lit. elle avait intérêt à y toucher pilar. tu ne t'étais pas donné tout ce mal pour qu'elle joue les divas. pas avec toi. pas avant au moins 22h. tu hochas la tête, un léger sourire aux lèvres. est-ce qu'elle resterait aujourd'hui ? est-ce que tu pourrais profiter d'elle un peu plus longtemps ? cette nuit t'avait donné envie de passer du temps avec ta soeur. ce que tu ne faisais pas assez c'était certain. tu viens ? tu ne te fis pas prier pour la rejoindre. pour profiter de ces quelques heures volées qu'elle t'offrirait. mange un peu, je me suis vraiment appliqué. et même si c'était mauvais, tu savais qu'elle le ferait pour te faire plaisir. ou pas. sans doute pas. l'occasion de t'embêter serait trop belle certainement. t'en savais trop rien. tu sais.. si t'as encore envie de te tromper d'adresse tu peux hein. tu lui donnais ton autorisation. même si elle n'en avait pas besoin pour faire ce qu'elle voulait. tu voulais juste t'assurer qu'elle sache qu'elle était la bienvenue, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. et ce, même si elle te réveillait. tu ne l'accueillerais sans doute pas avec la meilleure humeur du monde, mais tu l'accueillerais quand même. c'était déjà beaucoup pour toi. pour le petit garçon que t'étais avant.

_________________

let my love embrace your broken pieces, I might fit somewhere between those spaces.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

the greatest.



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» [Divers] Contenu du DVD "John Cena : Greatest Rivalries"
» [Divers] Contenu du DVD NXT Greatest Matches Vol 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Perds pas le nord. :: St-Louis de France.-