AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

time in a tree.
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Aoû - 16:21

il l'a écouté avec une attention particulière. il ne sait pas très bien pourquoi, il a ses propres problèmes après tout mais... elle l'a touché... comme s'il avait besoin qu'on lui montre qu'il n'était pas le seul à souffrir, qu'on lui montre que ça vit pourrait être encore plus terrible aussi. il soupire, il commande deux cafés, un pour elle, un pour lui. il ne sait pas très bien s'il la trouvera au même endroit mais il l'espère secrètement. parce qu'il aimerait bien aider pablo, lui montrer que tout n'est pas seulement noir... tout n'est pas que tristesse... il y a ces nuances de gris qu'il a appris à apprivoiser avec le temps, avec son histoire chaotique avec bianca, avec son amour déconcertant pour ana... c'est elle d'ailleurs qui lui a appris à voir les choses autrement, quand il en avait le plus besoin, parce qu'il était trop mal, trop malheureux pour voir qu'il y avait plein de petites lumières pour éclairer le vide qu'avait laisser bianca dans sa vie... elle remercie le barista d'un signe de tête, trop occupé à changer la chanson dans ses écouteurs et reprend finalement sa route pour l'attendre là où il penserait la trouver. il ne sait pas exactement ce qu'il fait. peut-être qu'il va passer la journée là, peu importe... il ne travaille pas. et puis... il n'a pas grand chose à faire, si ce n'est s’apitoyer un peu plus sur son sort un peu plus chaque instant qu'elle passe avec alejo, malgré tout ce qu'il aura pu lui dire. il baisse les yeux, pianotant sur son téléphone avant de relever la tête un peu trop tard. il voit sa chevelure s'éloigner au bout de la rue, il l'a manqué. il la suit, court derrière elle même. il arrache ses écouteurs de ses oreilles pour se concentrer sur sa route. attends sofia ! il crie quand il sait qu'elle peut l'entendre. il la rattrape enfin. désolé, je.. j'ai pris ça pour toi, j'me disais qu'on pourrait parler encore. il lui propose en lui tendant son café plus si chaud, parce qu'il en a besoin plus que tout... de l'aider, de comprendre ce qu'elle traverse. peut-être qu'il pourrait faire quelque chose non ? il en a terriblement envie...

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Aoû - 19:47

elle aimerait pouvoir être invisible parfois, au moins rien qu’un peu. pas attirer les sifflements, pas ces mecs qui vont juste vouloir la sauter une fois avant de la laisser seule le cœur en peine. « attends sofia ! » une voix, elle reconnait pas de suite, elle sursaute surtout. elle s’attend pas à retrouver quelqu’un comme ça. merde c’est lui… c’est pas bon, elle le sent. une erreur, une de plus sur sa longue liste. un moment de faiblesse où elle en avait dit trop sur sa personne. se confier c’est jamais bon, ça attire les ennuis, elle le sait pourtant… il a pas l’air méchant. paolo ? pedro ? pablo ? paulo ? elle se souvient plus avec exactitude de son prénom. elle n’avait pas bu que du café ce jour-là… « désolé, je.. j'ai pris ça pour toi, j'me disais qu'on pourrait parler encore. » elle sait pas comment réagir sofia. quelques années en arrière elle aurait sans nul doute pris ce café et serait partie avec lui. une époque où elle pouvait encore croire que les mecs n’étaient pas tous des salauds avec une idée derrière la tête, c’est malheureusement différent maintenant, bien loin de l’être même… elle ne peut pas s’empêcher d’imaginer qu’il a une idée derrière la tête que ça peut pas être que de la gentillesse. « c’est gentil, j’en ai déjà un. » qu’elle prononce tout en montrant sa propre boisson. sauf qu’il n’a pas l’air de vouloir s’arrêter là, vraiment pas… « je… oublie ce que j’ai pu te dire… j’étais pas dans mon état normal… » l’envie de fuir qui s’empare d’elle. ça ne peut amener rien de bon de toute façon…

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Aoû - 19:49

pablo est gentil. c'est sans doute ce qu'on retient principalement de lui. il ne sait pas pourquoi et ça l'agace parfois, parce qu'il n'st pas que gentil et qu'il a plein de défaut qui le rendent un peu moins gentil que ce que l'on pense... pas qu'il n'aime pas être gentil. non... loin de là, mais il préférerait aisément que ce mot là ne soit pas synonyme du mec qu'on arrive toujours à mettre en pièce quand vient le moment où il est finalement le plus con.. il soupire pablo, parce qu'il n'a que de la gentillesse à donner à cette fille maintenant. parce qu'elle a parlé et qu'il a été touché. il n'a pas tout compris parce qu'elle n'était pas très claire, comment l'en blâmer hein ? lui aussi a ses petits moments de faiblesse et sans doute même qu'il devrait arrêter de s'en faire face à l'univers passablement terrifiant de cette femme qui le regarde finalement avec des yeux circonspects. c’est gentil, j’en ai déjà un. gentil. encore. pablo ne sait être que ça... mais peu importe, aujourd'hui, c'est ce qu'il a envie d'être avec sofia, parce qu'elle en a besoin, à bien des égards et qu'il a réussi à répondre à cette fusée de détresse avant qu'il ne soit trop tard... il est presque déçu de n'avoir fait mouche avec son café, qu'il regarde d'un air un peu dépité... c'est pas grave, il le boira à sa place... mais il est là, n'est-ce pas ? et il n'a pas l'intention de partir pour l'instant... je… oublie ce que j’ai pu te dire… j’étais pas dans mon état normal… il fronce les sourcils tout à coup. comment ? jamais il ne pourrait oublier pablo... il a passé de longues minutes à l'écouter lui raconter sa vie, comment pourrait-il tirer un trait sur autant d'honnêteté ? il secoue la tête, déterminé. justement. il assume tout à coup, posant une main sur son bras pour la retenir avant qu'elle ne s'échappe pour de bon... elle se cache sofia, il en est certain. t'allais pas bien, c'est là qu'on dit les choses les plus sincères en général. il lance, en connaissance de cause. putain ce qu'il a été con pablo avec ana... il était bourré, il ne savait pas... mais il le sent bien, ça a changé, même s'il n'est pas certain de ce qu'il a pu dire à sa belle cette nuit terrible, la tête dans les toilettes toutes les dix minutes.

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Aoû - 11:11

tu n’as pas envie d’attirer sa pitié, ce n’était qu’un moment d’égarement, un petit moment où tu as commencé à tout dire. tu venais de perdre un autre job, t’avais toujours cette impression d’être une totale ratée. t’avais un peu trop bu, de mauvais conditions et vraiment t’avais exagéré. tu n’aimes pas te plaindre, encore moins te donner en spectacle. t’aimes encore moins le regard qu’il te lance comme si t’étais une créature trop fragile pour respirer… le café entre tes mains, t’es un peu surpris qu’il t’en ai pris un. c’est gentil, tu ne manques pas de le lui dire tout en ne sachant pas tellement comment te comporter avec lui. parce qu’il en sait trop, parce que tu n’es pas méchante mais que tu n’aimes pas voir la pitié… tu vas même mieux maintenant depuis que tu as un emploi pas vrai ? tu manges plus, c’est déjà un point vers l’avant… « justement. » tu tentes de le faire fuir, au moins rien qu’un peu, de lui faire comprendre que tout ce que tu as c’était des conneries, la boisson qui parlait. le manque certain d’habitude dans ce domaine mais il n’a pas l’air de te croire, vraiment… de vouloir te laisser alors que beaucoup d’autres auraient déjà rebroussés chemin depuis… « t'allais pas bien, c'est là qu'on dit les choses les plus sincères en général. » tu soupires tout doucement, tu ne voulais pas mais ça vient comme ça… tu ne le fais pas exprès c’est simplement que te confier tu n’as pas l’habitude, tu as tellement peur de ce que ça pourrait amener comme conséquences négatives… « c’était un moment d’égarement, ça va mieux maintenant. » tu tentes de le convaincre dans un sourire mais est-ce que tout est vraiment aussi parfait sofia ? est-ce que tu es totalement heureuse ? ou est-ce que tout cela n’est qu’une tentative de plus de plus pour survivre…

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Aoû - 0:15

pablo se souvient très bien de toutes les choses qu'elle lui a dit. elle n'allait pas bien et il est certain qu'il pourrait être capable de faire quelque chose pour elle. c'est ça non ? sa vie... sa vocation. il est fait pour aider les gens et ce n'est pas seulement lorsqu'il semble y avoir un accident ou un feu quelque part. il soupire, elle n'a pas tellement l'air de vouloir de son aide. pourtant, elle semblait belle et bien en détresse lorsqu'il l'a trouvé dans ce bar, un peu trop éméchée pour son bien. sans doute a-t-elle eu de la chance de tomber sur lui d'ailleurs... un autre en aurait sûrement profiter pour prendre avantage de la situation... mais pablo n'est pas comme ça et puis, il a aika près de lui, tout le temps, il l'aime plus que tout pour tenter des conneries de ce genre... elle aimerait se faire petite et disparaître, il le voit bien mais... il n'a pas envie de la laisser partir comme ça alors qu'il semble évident que rien n'est réglé et que tout reste à faire. il ne comprend même pas qu'elle ne puisse pas vouloir de l'aide qu'on lui donne sans même broncher... il fronce des sourcils alors qu'un sourire s'étale sur son visage. c’était un moment d’égarement, ça va mieux maintenant. elle ment, ça lui semble certain, sans qu'il ne le voit réellement sur son visage. elle est bonne actrice, c'est tout, il n'a pas envie de croire l'inverse face à ce qu'il s'est passé la dernière fois. je ne suis pas stupide sofia. il lance alors qu'il attrape son bras pour l'empêcher de lui échapper. je suis là pour t'aider, pas pour te faire chier. alors profites-en s'il te plait. il tente de la convaincre en plongeant ses yeux sincères dans les siens. il n'a pas envie de lâcher l'affaire, il le vivrait mal s'il lui arrivait quelque chose alors qu'il pouvait l'aider, depuis le début...

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 9:57

tu mens, tu ne vas pas forcément mieux, pas sur tous les points que tu as évoqué l’alcool aidant mais lui en dire davantage, c’est trop difficile. tu n’as pas envie d’être cette personne qu’on plaint… tu n’as pas envie de le devenir, tu peux gérer tes soucis, tu peux les contrôler, faire en sortir de les réduire… tu as enfin un boulot qui semble durer, c’est déjà une avancée dans tout ce bordel qu’était ton existence… alors oui, tout va aller vers un mieux mais lui, il semble ne pas vouloir lâcher l’affaire. tu trouverais cela mignon, sans aucun doute, s’il ne s’agissait pas de ta personne… parce que c’est ça qui change tout… c’est de toi qu’il s’agit et t’es pas capable de laisser faire, de te laisser aller avec ta propre situation. t’aimes aider les autres sofia mais te faire aider toi, c’est pas du tout la même chose… « je ne suis pas stupide sofia. » qu’il vient te dire tout en t’attrapant le bras, ça te fait un peu peur sur le coup, t’aimes pas qu’on t’attrape… t’aimes pas te sentir emprisonner, t’aimes pas cette sensation même s’il ne te fait aucun mal, même si ce n’est nullement ce qu’il cherche à faire en agissant de la sorte… « je suis là pour t'aider, pas pour te faire chier. alors profites-en s'il te plait. » t’aimerais que tout soit aussi facile… t’aimerais pouvoir te confier de la sorte, y arriver mais ce n’est pas vraiment le genre de choses que tu fais, ce n’est pas comme cela que tu agis tout simplement… « lâche-moi s’il te plait… » que tu viens demander presque suppliante, t’aimes pas cette sensation d’être comme attachée, de ne plus avoir ta liberté… « je vais bien vraiment. » que tu viens lui dire parce que dans le fond, t’as commencé à y croire, que toutes tes emmerdes, c’était ta vie, la seule que tu pouvais avoir alors maintenant tout va bien parce que t’es engluée dans cette idée que tu ne pourras jamais vraiment devenir quelqu’un d’autre…

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Aoû - 13:24

tu tiens à ces choses là pablo. tu n'as pas envie de laisser passer la détresse quand tu la vois dans les yeux de quelqu'un. elle a décidé de venir te parler. et t'as pas l'intention de lui laisser croire qu'elle peut s'échapper de cette manière. l'alcool lui a délier la langue, il est temps maintenant de faire ce qu'il faut pour elle pour qu'elle ne se retrouve pas dans la détresse à nouveau, un soir, en tombant sur quelqu'un de moins... compréhensif que toi, mois... attentionné que toi aussi.. tu secoues la tête, tu n'es pas stupide, tu vois bien qu'elle essaye de fuir mais... t'es pas né de la dernière pluie pablo, tu sais très bien que ce n'est qu'une manière de plus de faire en sorte pour qu'on l'oublie et qu'elle s'embourbe un peu plus dans ses problèmes. tu ne peux pas la laisser faire, pas alors que tu sais, toi... lâche-moi s’il te plait… tu la lâches, réalisant seulement que le contact semble la mettre mal à l'aise. tu lèves les bras, comme braqué. tu ne veux pas lui faire du mal, non... l'inverse même d'ailleurs. tu veux qu'elle ait confiance, qu'elle se laisse aider parce que t'es capable de le faire. je vais bien vraiment. elle semble te supplier de la laisser tranquille mais t'es pas comme ça pablo. tu vois ses mots comme un appel à l'aide, même si elle essaye de faire croire encore et encore qu'elle va bien. elle n'allait pas bien ce soir là, quand tu l'as rencontré. arrête de me mentir sofia ! j'te connais pas, mais tu vas pas bien. tu assures, t'as comme besoin de l'aider, pour pouvoir te sentir utile. ne me rejette pas. je ne partirais pas. tu promets alors qu'elle attend probablement tout sauf ce que tu es en train de lui dire. tu la suivras, tu la retrouveras, pour t'assurer que tout va bien, qu'elle ne va pas se remettre à vider son sac dans un bar trop plein de mecs capables d'en profiter.

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Sep - 18:51

tu regrettais de plus en plus ce moment où tu t’étais confiée… parce que tu avais laissé entendre que t’allais pas bien, que parfois il y a cet ami qui ne retenait pas ses coups… ça avait été dis, si brièvement, à peine un murmure mais tu craignais qu’il continue de te harceler pour cela. t’aurais jamais du boire, tu venais de te compliquer si fortement la vie. sa main sur ton bras et la peur qui s’empare de toi, tu ne supportes pas qu’on te touche, pas comme ça, qu’on veuille te faire agir contre ton gré… ils ont été bien trop nombreux les mecs dans ta vie à agir de la sorte, à te prendre pour l’objet de service à vouloir simplement se servir de toi sans penser à toi, à l’être que tu es à l’intérieur… tu lui demandes de lâcher, il ne te fait pas mal mais cette simple sensation, elle te rappelle tout ce que les autres ont pu faire, tout ceux qui avant lui n’ont pas laissé que des bons souvenirs. t’es méfiante à cause de tout ça… tu respires un peu mieux, tu finis de lui dire que tu vas bien. c’est vrai, tes soucis ont disparu entre temps, au moins rien qu’un peu… tu en es persuadée parce que tu t’accommodes de tout, comme toujours dans ton existence, parce que tu fais de belles rencontres pour le moment… « arrête de me mentir sofia ! j'te connais pas, mais tu vas pas bien. » tu ne comprends pas ce qu’il te veut à la fin…. « ne me rejette pas. je ne partirais pas.» il te l’assure et tu te sens comme piégée pour le coup… bordel ! t’espères seulement qu’il continuera pas comme ça trop longtemps, t’es pas capable de tenir tête, ce n’est pas ton genre, ça ne le deviendra jamais… « pourquoi tu tiens tant à m’aider ? on se connait pas … » que tu viens demander, non, tu ne comprends vraiment pas ce qui lui passe par la tête, bien trop compliqué pour toi…

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Sep - 13:10

t'es certain que ça ne va pas. t'es pas né de la dernière pluie. et tu sais très bien qu'elle va encore t'envoyer bouler. et t'es pas certain que tu sauras faire encore bien des efforts pour faire en sorte qu'elle t'écoute. tu ne peux pas l'obliger, t'insistes seulement, parce que t'as besoin d'insister. tu ne veux pas fermer les yeux sur ce que tu as vu. tu ne sais pas ce qu'il se passe mais tu sais parfaitement que ça ne va pas et tu peux pas la laisser te mener comme ça, vers une certitude qui n'est pas vrai. elle est forte, sans doute, pour essayer de faire croire au monde autour d'elle que tout va bien mais ça ne va pas non, ça ne va pas parce que quand elle boit trop, elle se met à déverser ses problèmes à des gens qu'elle ne connait pas et à partir de là, toi, tu n'as pas envie de la laisser seule. t'es sans doute un des seuls à savoir que ça ne va pas... sans doute un des seuls à supporter et l'aider alors pourquoi ne pas profiter de ce que tu lui offres hein ? tu ne comprends pas... pourquoi tu tiens tant à m’aider ? on se connait pas … tu secoues la tête. tu sens qu'elle est en train de se détendre. c'est le moment pour toi de saisir l'occasion, t'as l'impression que se sera ta seule chance. alors tu fais un pas vers elle, essayant d'avoir l'air le plus avenant possible. non, on ne se connait pas mais... justement... je ne suis personne pour toi, profites-en. tu souffles, essayant d'être doux et sympathique avec elle. j'ai décidé de dédier ma vie à aider les dents. je suis pompier dans la vie sofia... et je sais que ça parait pas grand chose mais... j'ai envie de t'aider, parce que je le peux. tu lui proposes, tu penses que ce sera la dernière fois maintenant, et que c'est ta dernière carte à jouer.

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Oct - 11:33

t’aimerais le voir disparaitre pablo parce qu’il en sait trop, parce qu’il pourrait faire s’effondrer un château de cartes que tu construis depuis des années. une nécessité pour l’enfant qui ne possédait rien, l’abandonnée de naissance… celle qui n’a jamais été assez tout simplement… celle qui ne le sera peut-être jamais… t’as pas l’habitude qu’on veuille t’aider parce que tu passes ton temps à vouloir arranger les choses pour autrui, à vouloir que tout se passe bien. alors oui, t’en viens à ne plus trop penser à toi au passage… c’est comme ça et tu ne comprends pas pourquoi il a ce besoin de t’aider… cette envie d’être là pour une parfaite inconnue, tu trouves ça tout simplement bizarre. t’arrives pas à mettre d’autres mots sur un tel comportement… un long regard vers lui, le besoin de comprendre ce qui te semble totalement impossible… «  non, on ne se connait pas mais... justement... je ne suis personne pour toi, profites-en. » tu sens bien ce qu’il tente de faire, t’amadouer le plus possible pour que tu ailles dans son sens, pour que tu choisisses son aide, pour que tu l’acceptes également… « je suis pompier dans la vie sofia... et je sais que ça parait pas grand chose mais... j'ai envie de t'aider, parce que je le peux. » tu vois bien qu’il est gentil, tout simplement, qu’il veut bien faire mais est-ce que toi tu as envie de son aide ? de laisser apparaître au grand jour des blessures si profondément ancrées que tu as oublié qu’elles faisaient mal ? « et comment tu comptes t’y prendre ? » que tu viens demander toujours sur la défensive, faire confiance dans ce genre de situation, c’est devenue difficile pour toi…

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Oct - 8:02

tu ne sais pas pourquoi tu as autant envie de lui venir en aide, sûrement parce que tu as décidé de dédier ta vie aux personnes et que sofia était là, à hurler son appel à l'aide. elle a besoin de quelqu'un, malgré tout ce qu'elle pourra dire. et t'es prêt à l'aider, quoiqu'il en coûte. parce qu'elle en a besoin et que pour l'instant, t'es la seule personne qui semble capable de le faire. t'as besoin de te rendre utile, probablement. parce que ça fait des semaines qu'il ne se passe pas grand chose au travail et qu'elle est bien la seule à s'être présentée à toi aussi... naturellement. tu lui as sans doute inspiré la confiance qu'il fallait au moment où elle la cherchait et maintenant... tu comptes bien la retrouver alors qu'elle est sobre et qu'elle peut accepter ton aide avec la totalité de ses capacités mentales. et comment tu comptes t’y prendre ? voilà ne colle à laquelle tu ne t'attendais pas. tu soupires, tu hausses les épaules, t'en sais pas grand chose mais t'es là, c'est bien tout ce qui compte hein ? t'as l'envie, c'est suffisant pour un début à tes yeux. je ne sais pas sofia, je... j'ignore comment je pourrais me rendre utile pour toi mais... mais je suis là, et... et je suis certain que tu as besoin d'aide et que je peux faire quelque chose si... si tu me parles, comme la dernière fois.... tu souffles du bout des lèvres. ce souvenir est clair dans ta tête. t'es bien content d'avoir trouver un nouveau but. je peux t'écouter déjà... tu lances, avec un sourire. et c'est pas si mal quand t'y penses. elle semble n'avoir eu personne, juste pour ça, pendant longtemps. le reste, tu improviseras et tu sais que tu seras à la hauteur, d'une manière ou d'une autre.

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Nov - 18:23

t’aimes pas l’idée de lui faire confiance, c’est toujours pareil avec les hommes, parce que dans ta tête, ils veulent toujours mal faire, c’est con comme manière de voir les choses, tu le sais bien mais tu n’arrives pas à changer ton état d’esprit, tu as même beaucoup de mal… tu te sens idiote d’avoir eu ce moment de faiblesse, d’en avoir certainement trop dit aussi… maintenant tu te retrouves avec pablo sur le dos, il est pas méchant, il est même très loin de l’être mais t’es pas certain qu’il puisse arranger quoi que ce soit, certains de tes problèmes sont d’ailleurs parti d’eux même quand tu as trouvé ce nouveau job. mais il ne veut pas accepté cette réponse et tu finis par te résoudre à accepter son aide même si tu ne vois pas tellement comment il pourrait changer quoi que ce soit dans ton existence, c’est bien trop compliqué.. tu viens lui demander, ce qu’l a en tête parce que tu vois pas comment il pourra arranger ce que tu n’es même pas sûr d’avoir encore comme soucis, tu préfères te dire que tout va bien, partir dans cette mentalité, voir le côté positif plutôt que de te morfondre dans tout ce qui pourrait te déplaire… « je ne sais pas sofia, je... j'ignore comment je pourrais me rendre utile pour toi mais... mais je suis là, et... et je suis certain que tu as besoin d'aide et que je peux faire quelque chose si... si tu me parles, comme la dernière fois....» sauf que ta situation a changé depuis ce moment-là, ton patron est différent, ton travail bien plus stable, tu manges à ta fin, tout ça va mieux, tout ce qui faisait que tu as plongé ce soir-là mais ce ne sont que les gouttes d’eau dans cet océan mais tu ne sais pas… ça te fait peur ce qu’il te propose, tu n’arrives pas à savoir avec certitude si tu as envie de te lancer là-dedans et même si tu en es capable, tu en doutes fortement… « je peux t'écouter déjà...» qu’il rajoute dans un sourire qui rend difficile de lui dire non même si tu ne sais pas trop quoi penser de tout cela, tu changeras peut-être d’avis à un moment ou à un autre, tu ne sais pas trop, tu verras bien sur le coup… « on peut essayer… » que tu finis par dire, par accepter parce que c’est ce qu’il veut entendre pas vrai ? parce qu’il te laissera pas partir sans avoir cette information… « mais je sais pas si j’aurais toujours quelque chose à dire… » que tu avoues, comme en ce moment, tu sèches un peu…

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Nov - 18:05

t’as envie d’être utile, c’est tout ce que tu veux faire depuis le début de ta vie. tu ne sais pas pourquoi c’est important aujourd’hui mais… ça semble l’être. parce qu’elle était triste et que tu n’es pas certain de pouvoir fermer les yeux alors que tu sais qu’il se passe quelque chose et que tu pourrais lui être utile, d’une manière ou d’une autre. tu te sens stupide, face à elle, t’as l’impression de forcer alors qu’elle ne veut pas de ton aide. mais tu penses que ça devrait être important et que tu devrais quand même faire l’effort qu’elle n’a pas envie de faire pour l’instant. on peut essayer. elle te dit, enfin. tu soupires, de soulagement, parce que tu serais parti, tu le sais, au bout d’un moment. tu ne peux pas forcer. si elle ne veut pas de toi, tu ne peux pas continuer à la harceler. tu sais à quoi ça ressemble ensuite et ce n’est pas toi… mais je sais pas si j’aurais toujours quelque chose à dire… elle ajoute même, pour poser un doigt sur un problème dont tu te fiches éperdument. parce que tu sais écouter les silences aussi. alors tu souris en secouant la tête. t’as pas besoin d’avoir toujours quelque chose à dire. tu annonces pour la rassurer. et puis, tu sais que ça peut être difficile de se livrer dans avoir bu, cette fois. tu sais que tu pourrais faire l’affaire, juste en étant une oreille, pour une fois. ou une voix, si elle en a besoin. je peux parler aussi, si tu veux, ma vie n’est pas toute rose non plus. tu lances en rigolant. tu peux lui parler de toi aussi, si elle le souhaite, si ça peut la décomplexer de sa vie à elle. tu veux bien aller boire un café ? et on discutera ? je commencerai si tu veux. t’essayes de faire un effort, parce que ça pourrait l’aider, après tout… t’as envie de faire les choses bien… et tu sais que ça va marcher, parce que t’es doué pour ces choses-là.

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Nov - 21:48

Tu finis par céder, t’es pas faite pour tenir, pas comme ça, pour lui tenir tête surtout… tu cèdes, tu sais qu’il ne te veut aucun mal, vraiment aucun qu’il veut seulement t’aider, un peu, de faire en sorte que tout aille pour le mieux… t’acceptes de lui donner une chance mais là, de suite, tu sais pas trop comment faire… t’as pas l’habitude d’être le centre d’attention, de parler de toi, tout simplement… c’est toujours plus facile autrui, c’est plus facile de les aider que de se faire aider hein ? tu tentes de lui faire comprendre que là, de suite, rien te vient, peut-être que t’es pas encore prête mais il semble pas en avoir quelque chose à faire, ça compte pas, il veut quand même, il est déterminé et tu sais pas arrêté ça, un homme déterminé… tu attends de voir sa première action, de voir ce qu’il a prévu, pour toi, pour vous, pour ce moment que vous allez passer ensemble… « je peux parler aussi, si tu veux, ma vie n’est pas toute rose non plus. » qu’il vient te dire, il rigole mais finalement tu sais pas trop s’il dit ça pour rire vraiment ou s’il est sérieux, vraiment sérieux. « on comptera les points si tu veux. » que tu lâches, tu te détends un peu, assez pour mieux le regarder, pour lui sourire un peu, pour être davantage toi que cette fille sur la défensive qui ne te va pas bien… «tu veux bien aller boire un café ? et on discutera ? je commencerai si tu veux. » t’as toujours ce café dans les mains alors ça te fait rire rien qu’un peu et pourtant tu hoches de la tête, le mettant à la poubelle. T’aurais jamais fait ça avant mais t’es un peu mieux financièrement et ça se voit non ? « je veux bien surtout si tu commences. » que tu rajoutes doucement, sans pression, tu te détends enfin même si rien n’est encore gagné…

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Déc - 22:51

tu fais des efforts. tu lui montres qu'elle n'est pas seule. et si vous ne vivez sûrement pas le même genre d'épreuve, tu peux essayer de lui montrer que tout n'est pas toujours parfait pour tout le monde et que t'es vraiment sérieux quand tu lui proposes de l'aider. on comptera les points si tu veux. tu hoches la tête. si elle veut. peu importe, du moment qu'elle se détend un peu et qu'elle arrête de penser que c'est une proposition forcément intéressée. tu la regardes faire, t'avais pas vu qu'elle avait déjà un café dans la main mais tu souris quand elle le jette pour te permettre de lui en offrir un autre. je veux bien surtout si tu commences. tu hoches la tête avec un sourire alors que tu lui fais signe de venir avec toi. il y a un café, de l'autre côté de la route, vous n'avez pas à marcher trop longtemps. tu entres, tu lui tiens la porte et puis tu commandes rapidement deux cafés avant d'aller t'installer en face d'elle. tu retires ton manteau. t'espères bien qu'elle ne te fera pas encore l'affront de s'enfuir alors que t'es prêt à te livrer à elle, comme tu ne le fais jamais avec personne, seulement pour la mettre en confiance. tu souris un peu, et puis tu te décides à parler. autant y aller tout de suite hein ? j'ai une copine. elle est géniale, elle s'appelle aika. vraiment, je suis heureux avec elle. commence, c'est pas si terrible ça, c'est même vraiment positif pour le coup. y'a pas longtemps, on parlait d'avoir des enfants ensemble... et j'me suis rendu compte que ça me faisait un peu peur... parce que moi, j'ai pas eu de père. c'est ça qui est terrible par contre. mon père s'est barré, je suis trop petit pour m'en souvenir. mon frère s'en rappelle, pas moi... tu hausses des épaules. du coup je sais pas vraiment si je saurais faire mieux que lui. c'est ça qui te tracasse en ce moment. c'est certainement pas comme elle, mais c'est ton problème, et ça te préoccupe beaucoup.

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Déc - 10:27

tu dis des bêtises, compter les points, c’est idiot, tellement idiot mais t’es pas à l’aise, pas du tout même, tu tentes de l’être au moins un peu mais ça ne prend pas, c’est un peu trop délicat… alors à la place tu le regardes t’acceptes de le suivre, de le laisser commencer à parler, de prendre un café sans trop savoir où tout cela va te mener, va vous mener… tu te laisses emporter, malgré toi d’une certaine manière mais pas totalement, t’acceptes de le suivre et ça semble lui faire plaisir… toi tu sais pas encore, parler de toi ce n’est pas ton fort, c’est même totalement le contraire. vous trouvé un café, vos boissons, une table et tout est prêt pas vrai ? tout sauf toi, c’est surement ça, c’est la seule partie qui est pas vraiment préparée, qui est encore bien loin de l’être… « j'ai une copine. elle est géniale, elle s'appelle aika. vraiment, je suis heureux avec elle.» qu’il vient te dire, il tient parole, la partie qui le concerne en tout cas, c’est assez mignon, ce qu’il raconte, comment il le raconte aussi, il semble amoureux, totalement amoureux et c’est une bonne chose non ? « y'a pas longtemps, on parlait d'avoir des enfants ensemble... et j'me suis rendu compte que ça me faisait un peu peur... parce que moi, j'ai pas eu de père.» qu’il t’avoue et ton visage change, tu savais pas, t’aurais jamais cru que tu pouvais avoir d’une manière ou d’une autre un point commun avec lui… «mon père s'est barré, je suis trop petit pour m'en souvenir. mon frère s'en rappelle, pas moi... » qu’il t’avoue et tu hoches doucement de la tête, t’es un peu touchée par son histoire, surement pour la manière dont elle fait echo à la tienne… « j’ai jamais connu mes parents, j’ai été abandonnée devant un hôpital avec juste une couverture avec mon prénom brodé dessus, j’ai jamais connu une famille et je crois que je dois être encore plus apeurée que toi par l’idée de fonder une famille, je ne peux que comprendre. » que tu viens lui dire doucement, c’est le cas, tu comprends que ça puisse détruite, faire du mal qu’on ne sache pas comment réagir quand on ne sait pas ce que ça fait… « mais je pense que tu ferais un très bon père, t’aimes aider les autres, tu lâches pas, ce sont de très bonnes qualités pour protéger un enfant. » que tu rajoutes toujours aussi doucement, aussi simplement….

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Déc - 13:06

tu lui racontes quelque chose que tu ne dis pas à grand monde, parce que ça ne semble pas tellement important. c'est même accessoire dans ta vie en fait... parce que ton père n'en a jamais fait partie et que tu ne vois pas l'intérêt de parler de lui... tu ne veux pas lui donner de l'importance alors qu'il s'est toujours foutu de vous, à bien des égards... c'est ta manière
à toi de faire table rase et de lui faire comprendre que vous avez tous des problèmes hein ? plus ou moins importants, cela va sans dire... t'as envie de la mettre en confiance, c'est tout. j’ai jamais connu mes parents, j’ai été abandonnée devant un hôpital avec juste une couverture avec mon prénom brodé dessus, j’ai jamais connu une famille et je crois que je dois être encore plus apeurée que toi par l’idée de fonder une famille, je ne peux que comprendre. tu hausses un peu les sourcils. voilà une entrée que tu n'avais pas prévu de voir s'ouvrir. t'es ravi qu'elle te parle. t'imagines que ton histoire résonne particulièrement face à la sienne. t'imagines que ce doit être difficile de commencer sa vie comme ça... toi, t'as toujours eu ta mère près de toi, et ton frère. c'est important pour toi, plus que rien d'autre au monde. mais je pense que tu ferais un très bon père, t’aimes aider les autres, tu lâches pas, ce sont de très bonnes qualités pour protéger un enfant. tu rigoles un peu, tu hoches la tête. elle est gentille. merci... je ne sais pas si ça a forcement un lien avec ma capacité à être un père mais... ça me touche. tu souffles. tu ne sais pas comment la faire parler autrement... alors t'imagines que tu dois rebondir sur ce qu'elle t'a dit... t'as pas connu tes parents alors ? tu demandes en sachant déjà bien ce qu'elle t'a dit. ça veut dire que tu as grandi en foyer ? tu demandes, tu sais que c'est quitte ou double pour les enfants à adopter hein ? elle était un bébé, ça aurait pu être plus facile pour elle. tu te doutes que ça ne l'a pas été tant que ça. t'en sais rien après tout... tu ne sais pas d'où elle vient, toute cette peur que tu as vu en elle la dernière fois que tu l'as vu.

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Déc - 20:05

il te parle de lui, de sa vie, de ce qu’il a vécu autrefois, de ce qu’il continue de vivre, de son père, de son abandon et t’arrives pas à faire autrement que de penser à toi, à ton histoire, à ce que tu as vécu, à ce que tu connais, à cette absence qui jamais ne s’en ira, ça te touche, ça te bouscule, ça te rappelle tellement de choses… alors tu te confies, un peu, t’expliques doucement, tu lui montres que même si c’est pas la même chose, tu sais ce que ça fait de pas avoir de parents, d’avoir quelqu’un qui abandonne tout, tout simplement… tu vois pas en quoi ça ferait de lui un mauvais père, bien au contraire, t’es presque certain qu’il serait bon dans ce rôle, tout simplement… «merci... je ne sais pas si ça a forcement un lien avec ma capacité à être un père mais... ça me touche » qu’il vient te dire et tu souris en douceur… « un enfant ça a besoin d’être protégé et d’être aimé et t’es capable des deux, j’en suis persuadé et pas avoir eu de modèle, t’empêchera pas d’être le père que tu désires être au fond de toi… » t’as pas envie que ça l’empêche d’être ce qu’il veut même si c’est un peu le cas pour toi, que tu auras surement jamais d’enfants parce que tu veux pas qu’ils se retrouver dans ta situation, jamais… « t'as pas connu tes parents alors ? ça veut dire que tu as grandi en foyer ? » qu’il vient te dire et tu le regarde doucement avec de hocher la tête, ouai c’était ta vie, celle que tu as toujours connu… « depuis mes premiers mois, jusqu’à ma majorité, j’ai connu que ça, j’étais jamais assez bien pour les familles qui venaient et finalement, j’ai construit ma propre famille, avec deux autres enfants, on s’est plus quitté, parce qu’on pouvait compter que sur nous… » que tu glisses doucement, c’était pas le pire, c’était pas le meilleur, c’était seulement ta vie, celle que tu as connu, celle que tu ne pouvais pas changer…

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 311 ✩ avatar : maverick mcconnell.
✩ crédits : self, vocivus.
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Déc - 20:47

c'est bien la première fois que tu parles de ta peur d'être un père, puisque tu n'en as pas eu, toi... t'imagines que c'est plus facile de le dire à quelqu'un qui n'est pas concerné de près ou de loin par cette information. tu sais que ça finirait de terrifier aika et que ce serait une raison de plus d'ajouter à ses angoisses. tu ne veux pas de ça pour elle. tu sais très bien qu'elle serait une mère fantastique, même si elle a peur. et toi, dans tout ça ? t'essayes juste de faire avec, parce que c'est encore ce que tu as de mieux à faire hein ? un enfant ça a besoin d’être protégé et d’être aimé et t’es capable des deux, j’en suis persuadée et pas avoir eu de modèle, t’empêchera pas d’être le père que tu désires être au fond de toi… tu souris vraiment, elle est gentille. tu ne sais pas tellement si tu mérites ces mots et t'aurais aimé qu'un père soit là pour te voir, à te questionner comme ça alors que ça fait des années que tu mériterais d'avoir un modèle pour te guider... t'imagines que ton modèle, c'est ta mère au final. tu veux être un parent comme elle, parce qu'elle a été le parent idéal pour toi... tu préfères revenir sur elle, parce que c'est le sujet principal de la conversation et que tu ne veux pas dévier trop longtemps. t'as parlé de toi, un peu, et de ce qui te fait peur. c'est à elle maintenant. depuis mes premiers mois, jusqu’à ma majorité, j’ai connu que ça, j’étais jamais assez bien pour les familles qui venaient et finalement, j’ai construit ma propre famille, avec deux autres enfants, on s’est plus quitté, parce qu’on pouvait compter que sur nous… tu hoches un peu la tête. t'imagines que c'est bien, comme ça. c'est une autre forme de famille mais s'en est une quand même. tu hoches seulement la tête. c'est bien qu'ils soient là pour toi. j'veux dire... je ne sais pas ce que c'est de grandir dans ce genre de configuration, évidemment, mais j'imagine que ça doit être dur d'évoluer dans ces conditions et difficile de ne pas finir complètement cassé par tout ça... c'est sans doute pour ça qu'elle a pleuré et qu'elle t'a raconté toutes ces choses, ce soir-là. parce que c'est dur. et tu peux essayer de comprendre, simplement.

_________________

toda la noche.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : celine farach
✩ crédits : meteors, astra, HOODWINK.
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 11:27

tu te détends avec pablo, c’est la première fois, c’est parce que tu vois maintenant ce point commun, celui qu’on tous les enfants abandonnés, que le système tente de broyer, de détruite, de terminer, ce n’est pas exactement comme toi et en même temps si. sa peur d’être père, ta sœur d’être mère, de ne pas savoir comment faire sans avoir eu les modèles adéquats e foirer, de ne pas prendre la bonne direction, de faire du mal à un être qui n’aura rien demandé, rien voulu non plus… mais tu le regardes et t’es persuadée qu’il sera bon, un bon père, un bon homme, une bonne personne, parce que c’est ce qu’il tente d’être avec toi alors que tu fais tout pour le repousser… mais tu t’ouvres un peu, un peu plus, t’en viens à parler de ton passé, de toi, de tout ce qui le compose, de tout ce qui prend de la place dans ton existence… de cette famille que tu n’as pas eu et de celle que tu t’es construite, comme ça, par besoin, par envie, naturellement aussi, vous avez été là les uns pour les autres et ça ne changera pas, ça ne changera plus… même si parfois tout n’est pas tout rose, tout est loin de l’être… « c'est bien qu'ils soient là pour toi. j'veux dire... je ne sais pas ce que c'est de grandir dans ce genre de configuration, évidemment, mais j'imagine que ça doit être dur d'évoluer dans ces conditions et difficile de ne pas finir complètement cassé par tout ça..» qu’il vient te dire, te demander et tu ne sais pas trop quoi répondre, c’est pas facile de te replonger dans ton passé… « c’est compliqué… j’ai jamais été assez pour attirer les parents et trop pour m’attirer la sympathie des autres filles, je ne sais pas trop pourquoi, ça a toujours été comme ça mais j’ai ma famille alors ça va… » que tu glisses et en même temps, t’as ce visage un peu triste, que tu n’arrives pas à retenir, parce que tu penses à diego, à ces problèmes de comportement, à ce qui se passe parfois, à adrian et son envie de te faire revenir, ton envie de dire oui et cette peur de ne pas trouver d’emploi, de retomber dans tes travers… à leos aussi et à tout ce temps perdu… au monde et tout ce qui fera que tu ne seras jamais totalement adaptée à ce dernier…

_________________
elle s’arrête à la lisière du bonheur juste avant car elle a peur des mirages et des leurres qui la blessent gentiment mais laisse un trou béant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

time in a tree.



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» [ProA arbitrage] Le « precision time system » arrive
» TIME
» La Time Machine PBP
» Ensiferum, token of time
» Connaissez vous le tree climbing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est. :: St-Maurice.-