AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

into the lion's den (solen)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Aoû - 10:20

une soirée. une dernière soirée de pure liberté avant de finalement signer ce contrat qui te lierait pendant au moins cinq ans à la fille de l’homme qui avait détruit ta famille. les gars avaient insisté pour te traîner en ville. dans la boîte la plus select du quartier. t’avais pas refusé. il fallait bien que tu profites de ta dernière nuit d’homme célibataire, même si rien dans ton contrat ne stipulait que tu n’aurais pas le droit d’aller voir ailleurs. une mention sur la fidélité simplement destinée à la rendre folle. tu la tenais dans le creux de ta main sélène. il n’y avait plus rien qu’elle pouvait faire pour sauver sa famille excepté t’épouser. tu t’en étais assuré. accoudé à la rambarde de la zone vip, tu regardais les gens qui dansaient en bas. qui se frottaient les uns contre les autre. pris d’une soudaine envie de te mêler au commun des mortels, tu descendis les escaliers jusqu’à eux. là, tu te mêlas à la foule. les manches de ta chemise noire remontées sur tes bras. il faisait une chaleur insoutenable. pourtant, ça ne t’empêcha pas de te coller contre le corps d’un blonde. il ondula contre le tien, joueur. tu pensais avoir trouver la prétendante parfaite pour passer ta dernière nuit de célibat. une chose à fêter. mais quand elle se retourna, tu fis un blocage de quelques secondes. sur ses yeux. sur ses lèvres. sur cette crinière blonde qui entouraient son visage. tu aurais dû reconnaître tout ça. tu aurais dû, pourtant tu ne t’attendais pas une seule seconde à la trouver là. pour l’avoir étudier, tu savais que ce n’était pas son style de sortir dans des endroits comme ça. et pourtant. un large sourire étira ton visage à la pensée que tu aurais la chance de jouer un peu avec elle avant l’acte final. avant qu’elle signe ce contrat qui ferait d’elle ta propriété. ta future femme. je te paye un verre ? tu soufflas à son oreille, après t’être penché vers elle. elle ne te connaissait pas. elle ne t’avait jamais vu. tu pouvais être qui tu voulais pour elle ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Aoû - 18:27

tu ne sais pas ce qui te prend, tu n’es pas le genre de femme qui sort en boite, ça n’a jamais été trop truc. tu ne trouves rien de vraiment palpitant à te trémousser sur une piste de danse, à te laisser aller comme ça. ça ne t’apporte rien, vraiment rien. t’es là et dans le fond, t’aimerais bien être ailleurs sauf que ça t’a traversé l’esprit, comme une prise de conscience… demain tu ne seras plus libre, demain tu lui appartiendras et cette idée te fait froid dans le dos. pourquoi tu as accepté ? pourquoi t’es prête à te mettre dans une telle situation ? parce que tu n’as malheureusement pas le choix… parce que c’est le seul moyen de sauver ce que tu as mis tellement de temps à maintenir à flot, à faire prospérer, tu le croyais en tout cas. trop de mauvaises pensées envahissent ton esprit, encore trop et tu te doutes que ça ne va pas s’arranger jusque demain malheureusement… tu ne savais pas non plus ce que tu faisais sur la piste de danse, pas du tout ce genre de filles mais tu as déjà bu quelques verres et t’as envie de savoir ce que ça fait de se laisser aller. rien qu’un peu pour ne rien regretter, pour te lancer dans la pire aventure de ta vie en te disant que tu as quand même pu en profiter avant. mais non, c’est mort, tu danses mais ta tête elle reste continuellement en action, elle t’entraine si bas, si loin…tu le sens finalement ce corps masculin qui se colle contre le tien, qui ondule et ça te réveille, ça te donne envie d’essayer au moins rien qu’un peu sans en avoir la moindre idée de comment tout peut finir… doucement, t’en devenais même un peu entreprenante, te tournant vers lui avec un large sourire, pas totalement sûre de toi, certaine de tes atouts non plus. ta robe un peu vielle, la seule de ce type que t’avais en stock dans ton armoire, tu l’as plus portée depuis quelques années déjà… lui par contre est assez charmant à regarder, pas du tout ce à quoi va ressembler ton fiancé, t’imagines déjà un vieux ou un moche sinon pourquoi agir de la sorte ? pourquoi refuser de se montrer et surtout choisir une fiancée sur catalogue. tu soupires, tu n’arrives pas à faire autrement avant de te concentrer sur l’inconnu et son joli sourire. « je te paye un verre ?» t’étais totalement en train de sortir de ta zone de confort, plus que cela même, tu ne comprenais pas ce qui te prenait. sans doute cette peur de te retrouver dans une situation trop odieuse de ne pas savoir ce que demain serait… de n’en avoir aucune idée… « volontiers. » t’es tellement étonnée de toi, l’alcool coule sans doute déjà un peu trop fort dans tes veines…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Aoû - 13:36

t’arrivais pas à croire qu’elle soit là. dans une robe qui laissait peu de place à l’imagination. jamais tu ne l’aurais imaginé profiter de sa dernière soirée de liberté de cette façon, mais elle n’avait pas tort de le faire. bientôt, elle serait à toi. bientôt, elle devrait t’obéir au doigt et à l’oeil. tu t’en étais assurée quand tu avais fait rédiger ce contrat. elle ne te connaissait pas encore. elle ne savait pas à quoi tu ressemblais. sans doute s’était-elle imaginer des hommes repoussants et grisonnants. c’était le genre de choses qu’ils pouvaient faire, par simple perversion. par simple volonté de posséder un jouet aussi attirant. tu étais chanceux qu’elle soit aussi belle sélène. à partir de demain, tu serais le seul à pouvoir en profiter. ça ne t’empêchait pas de vouloir t’amuser un peu avec elle avant qu’elle te déteste pour lui infliger l’humiliation de se vendre pour sauver sa famille. te venger de son père, c’était le but de toute ta vie. tu y parvenais enfin. enfin. volontiers. elle répondit à ton invitation, ce qui te fit sourire. elle se jetait elle-même dans la gueule du loup. tu jubilais. avec ton air de gentleman, tu posas une main en bas de son dos pour la conduire jusqu’au bar, où tu commandas deux coupes de champagne. t’aimais les belles choses. tu avais les moyens de te les offrir. je pensais pas trouver une femme aussi sublime que vous ici. tu roucoulas d’un air charmeur. tu le pensais vraiment. tu pensais qu’elle était magnifique dans cette tenue. ta clause sur les robes prenait tout son sens maintenant que tu la voyais comme ça. tu avais eu raison de la rajouter. quand le serveur eut finir de remplir vos flûtes, tu lui en tendis une. à une soirée qui ne fait que commencer. tu faisais bien les choses. tu te comportais comme l’homme qu’elle aurait sûrement été ravie d’épouser un jour. ça t’amusait de jouer avec elle. de lui montrer cette facette. si tu pouvais être amical et chaleureux ce soir, tu deviendrais froid et insensible dès demain. il fallait que tu te comportes comme ça pour que ta vengeance soit complète. pour faire de sa vie un enfer, comme son père en avait fait un de la vôtre. rien ne pourrait te détourner de ça. ni son visage angélique. ni son corps créé pour forcer les hommes à pêcher.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Aoû - 20:18

tu ne venais jamais ici, tu n’acceptais presque jamais de boire un verre avec un inconnu mais tu savais que plus rien ne serais comme avant, que des inconnus t’allais plus en rencontrer bientôt. tu deviendrais le genre de filles qui ne peut plus se le permettre. accroc à son vibromasseur à défaut d’avoir un mec convenable pour la satisfaire. tu haïssais d’avance la vie qui se présentait devant toi. alors, partager un moment d’errance en compagnie d’un inconnu, ça te plaisait… tu ne savais pas encore jusqu’où t’irais mais boire un verre, c’était déjà une avancée significative par rapport à tes pratiques habituelles… tu fus surprise en sentant sa main dans le bas de son dos, t’avais pas vraiment l’habitude de ce genre de gestes, t’hésitais même à l’enlever avant de te dire que c’était maintenant ou jamais… que c’était le moment de se laisser un peu plus aller. du champagne, il t’offrait du champagne, cette soirée n’aurait pas que des défauts… «je pensais pas trouver une femme aussi sublime que vous ici. » qu’il vient te dire mais tu te doutais bien qu’il devait sortir ce genre de compliments à toutes les femmes qu’il rencontrait. tu n’étais pas la plus jolie de la soirée, une vielle robe qui ne t’allais plus trop, à peine du maquillage, tu ressemblais pas tellement au standard de beauté mais ça faisait une bien de se faire complimenter… tu souris en attrapant ta flute et en lâchant un « merci. » délicat. « . à une soirée qui ne fait que commencer. » qu’il prononça et ça te fit sourire gentiment, il s’attendait déjà a bien davantage ? il allait finir par être déçu, tu n’étais pas ce genre de fille, tu ne voulais pas le devenir et en même temps fallait bien s’envoyer en l’air une dernière fois non ? « à cette soirée. » que tu répondit doucement, pas aussi sûr que lui de la tournure que prendra les événements, pas tellement du genre à tout confier trop vite, à tout faire trop vite, pas du tout même. tu le regardes finalement sans trop savoir de quoi parler, sans trop savoir vers quoi te diriger… tu l’observes, ne sachant plus tellement comment commencer ce genre de conversation…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Aoû - 21:36

tu l’avais observé danser. ça ne lui ressemblait pas tellement. tu pouvais le dire parce que tu avais passé beaucoup de temps à apprendre à la connaître dans l’ombre. à en savoir plus sur la femme que tu épouserais un jour. tu avais tout mis en oeuvre pour l’amener dans tes filets. tu avais tout fait pour qu’elle n’ait aucun autre choix que celui de te céder sa vie toute entière. c’est ce qu’elle allait faire dès demain. était-ce pour toi qu’elle profitait de ses derniers instants de liberté ? sans doute, mais tu allais très vite les lui voler. elle t’accompagne jusqu’au bar, sans se douter un seul instant de ton identité, où tu commandas une bouteille du meilleur champagne qu’ils avaient. vous aviez quelque chose à fêter ce soir. le début de votre histoire. merci. tu lui souris en prenant toi aussi ta flûte dans tes mains. c’est vrai qu’elle était très en beauté ce soir, mais elle le serait encore plus une fois qu’elle serait passée dans entre les mains de ton ami de longue date ugo. tu avais su deviné le diamant brut sous le tailleur, il en ferait un véritable joyaux. t’en était certain. à cette soirée. elle répéta alors que tu trempais déjà les lèvres dans le liquide pétillant dont tu raffolais. tu avais certainement des goûts de luxe, mais tu avais les moyens de les avoir. tu avais construit un empire pour redorer ton nom de famille. pour être certain que tes proches avaient ce qu’ils méritaient. tout ce que la famille de sélène t’avait pris.. vous fêtez quelque chose ce soir ? tu demandas, aussi innocemment que possible. vous semblez être d’humeur festive, si mes observations sont bonnes. bien sûr qu’elles l’étaient, puisque tu en étais la cause. tu étais la raison pour laquelle elle avait enfiler une robe ce soir. la raison pour laquelle elle avait acceptait de prendre un verre avec un inconnu. tant de choses qu’elle pensait contrôler alors que tu le faisais déjà dans l’ombre. ce serait toujours toi qui tirerait les ficelles de sa vie à présent, autant qu’elle commence à s’y habituer maintenant. un sourire amusé, tu dégustais ton champagne sans la quitter des yeux. oui, vous alliez bien vous amuser ce soir. tu n’avais encore rien prévu pour le reste de la soirée, mais tu étais certain qu’elle t’étonnerait. tu étais certain que tu assisterais à de belles surprises.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Aoû - 20:46

tu ne t’inquiétais pas tellement sans doute pas assez. bien loin même… parce que tu ne pensais passer qu’une heure ou deux en sa compagnie, tu ne partirais pas en sa compagnie, c’était juste un peu d’amusement. il était beau garçon et il ne te suffisait pas davantage pour garder un bon souvenir de ta dernière soirée de paix. demain tu rencontrais un styliste et au soir tu le rencontrais lui, tout deviendrait tellement réel, bien trop pour ton pauvre petit cœur… mais tu n’avais aucun choix, même ton père était d’accord avec toi, vous ne pourriez pas vous en sortir si vous ne changiez pas les choses, si tu n’acceptais pas cette proposition plus que détestable… tu appréciais le champagne, ça égaillait tout surtout ton être qui ressentait déjà la sensation désagréable de bientôt devenir prisonnière… mais tu ne voulais pas qu’il voit cela en toi, alors tu souriais même si tout était bien loin d’être joyeux dans ton existence… « vous fêtez quelque chose ce soir ? » sa question te surprenait un peu et en même temps, cela faisait bien longtemps que tu n’avais pas agi de la sorte. que tu n’avais pas profité de ce genre d’ambiance de ce genre de moment, de ce genre de manière d’agir. tu souris en douceur, tout en te demandant ce que tu pourrais lui répondre… tout est tellement complexe… « vous semblez être d’humeur festive, si mes observations sont bonnes. » qu’il rajoute et tu hoches doucement de la tête. oh oui, tu l’es certainement plus que durant ces derniers mois, ces dernières années même… mais parler de toi avec un inconnu, ce n’est pas du tout ce que tu as en tête… « disons simplement que j’ai décidé de m’amuser un peu ce soir. je n’ai pas l’habitude de sortir… » que tu lui avouais sans trop savoir pourquoi. peut-être parce que tu ne le reverrais jamais. « mais je pense que ça ne doit pas être votre cas. vous avez l’air de bien connaitre ce genre de soirées… » une simple observation, tu pouvais en faire aussi…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Sep - 16:23

ça te faisait plaisir de passer un peu de temps avec elle avant qu’elle sache qui tu étais réellement. elle ne serait certainement plus aussi ouverte ni courtoise quand elle connaîtrait ta véritable identité, celle de son futur mari. tu te ferais un plaisir de la voir se débattre entre tes griffes, mais ce serait pour un autre jour. ce soir, tu pouvais te montrer gentleman. tu pouvais te délecter de son sourire avant qu’elle te bannisse de la liste de ceux y ayant droit. tu devrais peut-être rajouter cette clause au contrat.. la voir sourire en permanence. il faudrait que tu y réfléchisses. la voyant réceptive à tes avances, tu te permis quelques commentaires à propos de sa présence ici. tu la connaissais assez pour savoir qu’elle n’avait pas ses habitudes dans ce genre d’endroit. disons simplement que j’ai décidé de m’amuser un peu ce soir. je n’ai pas l’habitude de sortir… tu le savais parfaitement ça, sans doute plus qu’elle ne pourrait jamais l’imaginer. pour ce soir en tout cas. elle comprendrait très vite que tout ça n’était qu’un vaste piège qui se refermait peu à peu sur sa proie. une plante carnivore qui la viderait de toutes ses forces avant de la manger entièrement une fois pour toute. quand ce serait le cas, ta famille serait enfin vengée. pourquoi ce soir en particulier ? tu osas demander avant qu’elle ne reprenne la parole, braquant la lumière sur toi. elle s’intéressait. bien. . [color:3abf=#cc0099]mais je pense que ça ne doit pas être votre cas. vous avez l’air de bien connaitre ce genre de soirées… un sourire amusé aux lèvres, tu haussas les épaules. tu aimais ce genre d’ambiance. le genre où tu pouvais observer les gens dans un état second. tu aimais encore plus le faire du haut de la zone vip. ça te donnait un certain pouvoir que tu aimais bien conserver quand tu quittais ton bureau. j’aime décompresser de temps en temps. et c’était un bon moyen de passer du temps avec tes amis. les sujets de discussion n’étaient jamais aussi sérieux ici que chez vous, où vous aviez tout le loisir de débattre de tout et n’importe quoi au calme. qu’est-ce qui vous fait dire ça ? tu jouais. un peu. pas plus que nécessaire.

_________________
j'suis un garçon de la nuit,
moi je laisse tomber les filles
je n'aime que les bas résilles
qui dans mes pensées grésillent..
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Sep - 19:24

tu ne veux pas lui dire ce qui te pousse à te retrouver ici. tu n’as pas envie qu’il sache ce que tu t’apprêtes à faire. la honte ? sans aucun doute et puis tout ce flot d’émotions contradictoires que tu ressens… cette impossibilité de pouvoir choisir ton destin… non, lui, il ne doit rien savoir de tout cela, ça ne sera qu’une soirée, un moment pour oublier et rien de plus, rien d’autres n’arrivera tout simplement… alors ton passé, il ne dois en connaitre que les petites gouttes… oui ton humeur est à la fête mais pas par envie mais parce que c’est maintenant ou jamais et que ce jamais il te fait peur, il te détruit petit à petit… il continuera de le faire malheureusement, il ne peut plus s’arrêter, tout est en marche tout est en train de se détruire petit à petit… « pourquoi ce soir en particulier» des questions, encore des questions, il a tendant à en poser beaucoup, tellement, tu ne t’attendais pas tellement à ce que ça arrive… tu l’imaginais plutôt à te draguer un peu lourdement… dans le fond, tu ne sais pas, tu ne le juge que sur son physique avantageux et son air un peu coquin… « pourquoi pas ? » que tu répondais, un moyen de tout dire sans rien prononcer, sans dévoiler la vérité… que tu n’avais pas le choix, qu’il s’agissait du dernier soir où tout était possible malheureusement… tu le regardais doucement, buvant ton verre petit à petit et tu ne pus t’empêcher de remarquer qu’il semblait bien à son aise ici, que ce n’était sans doute pas la première fois qu’il venait ici, vraiment pas même… un sourire vint se placer sur ses lèvres renforçant un peu le tien… « j’aime décompresser de temps en temps» c’est ainsi qu’il appelait les choses ? pourquoi pas… t’étais certain que sa décompression consistait à bien davantage qu’une simple conversation, il n’avait pas l’air du garçon qui se contentait de si peu… pour toi venir ici n’avait rien de calme et rassurant, bien au contraire, tu n’étais pas dans ton milieu, pas forcément à ton aise mais il te mettait un peu en confiance, te faisant oublier tout le reste pour te concentrer sur lui… « qu’est-ce qui vous fait dire ça ? » qu’il demandait taquin… il arrivait à te faire sourire doucement et même à t’amener à te rapprocher un peu de lui… « vous semblez ici comme chez vous… et si c’est un endroit où vous aimez décompresser ici c’est que vous devez y venir assez souvent pour y avoir vos petites habitudes… » que tu commences à dire doucement avant de venir souffler près de son oreille « et vous avez tout à fait l’air du charmeur qui adore choisir sa prochaine proie sur la piste de danse… » tu ne pensais pas le vexer, il n’avait pas l’air du genre d’hommes qui se vexait rapidement et puis, tu ne marchais pas vraiment dans son numéro de charme, tu profitais simplement des avantages comme cette coupe de champagne que tu vidais petit à petit…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Oct - 12:25

elle était tellement belle dans cette robe sélène. tellement désirable. sa tenue n’était sans doute pas aussi flatteuse que celles que tu avais prévu pour elle, mais elle suffisait à te donner envie d’oublier complètement ta vengeance pour ne garder que l’envie que tu avais d’elle. un désir pur, libéré de toutes intentions malsaines que tu pouvais avoir au sujet de sa famille. tu n’avais rien contre elle particulièrement, et certainement encore moins quand elle te suivait d’un air si naïf, mais il fallait un objet à ta vengeance. il s’était juste avéré qu’elle correspondait parfaitement à ton plan. il ne fallait pas que tu perdes cet objectif de vue ce soir. il ne fallait pas que tu te laisses prendre à ton propre jeu. demain elle serait à toi, et tous tes espoirs de redorer le nom de ta famille pourrait prendre vie. vous semblez ici comme chez vous… et si c’est un endroit où vous aimez décompresser ici c’est que vous devez y venir assez souvent pour y avoir vos petites habitudes… elle s’était rapprochée de toi avant de dire ça. tu pouvais sentir son parfum à présent. tu pouvais remarquer certains détails auxquels tu n’avais pas fait attention. la mèche de cheveux qui tombait sur son visage et que tu mourais d’envie de repousser par exemple. mais tu la laissas continuer d’essayer de te comprendre. de t’analyser. et vous avez tout à fait l’air du charmeur qui adore choisir sa prochaine proie sur la piste de danse…  elle semblait bien sûr d’elle la blonde. il n’y avait qu’à voir comment son comportement évoluait pour le savoir. maintenant qu’elle pensait avoir le contrôle sur la conversation, elle osait quelques sourires. elle se permettait quelques rapprochements, comme cette accusation soufflée à ton oreille. tu ne pus t’empêcher d’esquisser un rictus amusé. tu l’étais oui, par toute cette situation. par cette prise de confiance qui s’opérait en elle. à vrai dire, je ne descends que très rarement du coin vip. les femmes viennent à moi en général. mais aucune n’était spéciale comme elle l’était, elle. tu avais envie, au moins une fois, de la rencontrer dans un cadre où elle ne te craindrait pas. où elle ne te haïrait pas de lui avoir proposé ce contrat. une occasion pareille n’était sans doute pas certaine de se reproduire un jour. mais vous avez raison en disant que je suis un habitué. je le suis. c’était un endroit où tu venais souvent. une sorte de repère. tu aimais avoir le contrôle sur tout, tout le temps. c’était le cas ici. tu en avais besoin pour te sentir bien. pour ne pas que l’empire que tu essayais de créer ne s’envole comme un château de carte.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 10:57

tu ne te faisais aucune illusion sur le genre d’hommes qu’il était… de toute manière, demain ta vie changerait, tu ne cherchais nullement l’homme de ta vie, seulement celui avec qui discuter un peu. plus ? tu doutais vraiment de ta capacité à te laisser aller autant… ce n’est pas toi… t’es même plus certaine de savoir comment tout cela fonctionne, plus du tout même… t’es assez perdue dans cette marée humaine… un peu ailleurs, un peu trop sans doute… l’alcool qui te monte un peu à la tête, tu n’as plus l’habitude de tout ça… tu parlais de lui, de l’image qu’il renvoyait, par ses mots, son attitude, cette façon de voir le monde différemment… le genre de type qui prend et puis jette, un putain de dragueur… tu laissais le flot de mots sortir de tes lèvres, tu n’avais pas peur de le froisser, il ne représentait qu’un petit grain de sable dans ton existence… tu allais bien vite avoir bien autre chose en tête… bien autre que ce charmant jeune homme… tu sortais un peu de toi-même, osais t’approcher, susurrer des mots dans son oreille, pas très doux pour autant…. « à vrai dire, je ne descends que très rarement du coin vip. les femmes viennent à moi en général.» tu souriais doucement, cela ne t’étonnait pas tellement… un type comme lui devait avoir plus d’une donzelle prête à écarter les jambes pour un moment en sa compagnie… il puait le fric, ça en attire certaines, pas toi, parce que tu n’as pas envie d’être de ces filles qui attendent un mec friqué pour s’en sortir…. mais en même temps, n’est-ce pas ce que tu allais devenir ? ce qu’on allait t’obliger à devenir ? l’idée ne te réjouissant nullement mais aucune échappatoire n’existait maintenant… tu voulais chasser cette idée de ton esprit, te concentrer sur lui, inoffensive distraction… « ah oui ? alors pourquoi changer vos habitudes ? » tu tenais à le savoir, à comprendre, pas mal de filles bien plus jolies que toi se trouvaient dans les environs, alors pourquoi prendre sur lui pour venir te voir ? toi et pas une autre ? tu avais un peu de mal à le comprendre… « mais vous avez raison en disant que je suis un habitué. je le suis. » tu souris doucement tout en buvant une nouvelle gorgée de ton champagne… « j’aimes vous l’entendre dire. » que tu lâches dans un petit éclat de rire, sans doute que tu as déjà bu un peu trop… mais cette soirée ne fait pourtant que commencer…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Nov - 18:56

tu te délectais de cet échange. tu te délectais de son ignorance. elle te parlait comme si tu n’étais qu’un inconnu qu’elle ne reverrait jamais. c’était le cas, jusqu’à demain en tout cas. jusqu’à ce qu’elle découvre que sa vie serait liée à la tienne pendant trois ans. tu avais hâte d’y être. hâte de voir le regard sur son visage quand elle aurait enfin toutes les pièces du puzzle. ce n’était pas un hasard si tu l’avais abordé ce soir. c’était la première fois que tu lui parlais. la première fois que vous aviez un réel échange, même si tu la connaissais depuis bien longtemps. ah oui ? alors pourquoi changer vos habitudes ? tu haussas les épaules, l’air de n’en avoir aucune idée, alors que finalement, tout ça faisait partie d’un plan beaucoup plus grand. tu ne savais pas qu’elle serait là ce soir. tu n’avais pas pu résister à cette idée de la rencontrer avant. avant qu’elle ne te déteste pour toujours, parce qu’elle finirait inévitablement pour le faire. parce que vous avez attiré mon attention. c’était franc. vrai. tu n’avouais seulement pas les desseins que tu avais derrière. la ramener chez toi ? non, ce n’était pas son genre de se laisser aller de la sorte. tu étais certain que le fait qu’elle accepte de se faire payer un verre était déjà en dehors de sa zone de confort. tu allais l’y pousser un peu plus, jusqu’à ce qu’elle dise stop. avec un peu de chance, ça arriverait plus tard que tu ne le pensais. j’aime vous l’entendre dire. tu la regardais boire. tu l’écoutais rire. ça avait un drôle d’effet sur toi. tu te laissais presque prendre à ce jeu de séduction. presque. il ne fallait pas que tu oublies ton objectif premier. si vous saviez ce que j’aimerais vous entendre dire.. tu soufflas, avec ce regard de prédateur coulant sur son corps. il te suffit de voir la mine qu’elle afficha immédiatement pour te mettre à rire. trop tôt ? ça marche d’habitude. tu fus pris d’une impulsion taquine, pour voir comment elle réagirait à ça. pour savoir comment elle réagirait prochainement à tout ce que tu pourrais lui dire. ou lui demander. tu n’en avais pas encore le cœur net, mais tu te doutais fortement qu’elle ne serait pas commode. elle serait un défi de plus à retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Nov - 11:39

tu te sentais un peu ridicule en train de lui parler parce que tout cela ressemblait à une mauvaise drague… quelque chose qui ne t’aurait nullement intéresser en temps normal mais il fallait bien que tu profites de tes derniers moments de liberté, que tu tentes en tout cas… et c’est lui qui était venu vers toi… sa présence qui faisait en sorte que tu agisses de la sorte. que tu continues à rester à ses côtés, à poser des questions, à sortir de ta manière première de fonctionner… tu te faisais avoir sans même t’en douter… tu tombais dans un jeu si profond si malsain que tu étais bien incapable de le reconnaitre… « parce que vous avez attiré mon attention. » qu’il vient te dire, un ton de dragueur, ça faisait plaisir dans un sens et en même temps tu sentais bien que tu ne tombais pas dans son piège, dans son jeu… tu acceptais son verre, un petit moment en sa compagnie mais ses draps, t’étais encore loin d’être à cette étape… « jusqu’à la prochaine… » que tu lâchais, sans t’en cacher… parce que tu l’avais déjà catalogué dans cette catégorie de dragueur qui passe d’une femme à une autre, qui prend et puis qui jette… le mec parfait pour une dernière nuit de plaisir mais tu n’arrivais pas à te laisser totalement aller même avec l’alcool dans tes veines… t’appréciais qu’il te donne raison au moins rien qu’un peu… « si vous saviez ce que j’aimerais vous entendre dire.. » tu n’arrivais plus à bouger l’espace d’un instant, la drague comme ça, aussi rapide, c’était loin de ta zone de confort. et sa tête ainsi que son rire laissait entrevoir qu’il n’était pas habitué à une telle attitude en retour, vraiment pas même… « trop tôt ? ça marche d’habitude.» qu’il rajouter tandis que tu le regardes… « sans doute suis-je moins encline à votre drague que vos proies habituelles… » que tu lâches avant de le regarder droit dans les yeux, avant de vider le reste de ton verre pour le déposer et t’approcher un peu plus de lui… l’envie de jouer un peu, rien qu’un peu… « éclairez-moi tout de même ? qu’aimeriez-vous m’entendre dire ? » décoder sa drague, en jouer un peu et puis c’était ton dernier moment, autant en profiter un peu…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Nov - 20:47

ce petit jeu était prenant, tu devais bien l’avouer. si tu avais été quelqu’un d’autre, tu te serais sûrement laissé aller avec elle. tu lui aurais dit les bons moments pour qu’elle accepte de te suivre chez toi, et tu lui aurais apporté le petit déjeuner demain matin. c’était le genre d’attentions qu’une femme comme ça méritait. le genre d’attentions que tu ne pourrais jamais lui donné, tout simplement parce qu’elle était elle. l’enfant de l’homme qui avait tué ton père. le moyen de te venger de cette famille. même si sélène était très tentante, tu étais trop près du but pour abandonner maintenant. et puis.. tu aurais l’occasion de profiter d’elle autant que tu le voulais à partir de demain. c’était dans le contrat après tout. jusqu’à la prochaine… tu ne pus cacher le sourire qui s’afficha sur tes lèvres. elle n’avait aucune idée qu’elle serait le témoin de tes prochaines aventures pendant trois ans. qu’elle profite bien de ce moment où elle aurait toute ton attention. bientôt, il se pourrait que tu aies une autre femme en tête quand tu l’embrasserais en rentrant le soir. sans doute suis-je moins encline à votre drague que vos proies habituelles… elle te répondit face à cette tentative arrivée trop tôt. tu aurais dû savoir qu’elle n’était pas le genre à se laisser faire si facilement. le genre à répondre à ça en sachant exactement quels mots utilisés pour te faire perdre la tête. elle n’avait aucune expérience en la matière, et tu trouvais ça presque.. adorable ? non, sélène n’avait rien d’adorable. elle n’était pas née dans la bonne famille pour ça. pour mériter cette qualité. c’est rafraîchissant, je dirais. tu soufflas, avec un sourire. tu le gardais, comme une armure, pour ne pas qu’elle voit tes vraies intentions. pour qu’elle se concentre sur la partie superficielle. le playboy qui la séduisait sans prendre de gants. éclairez-moi tout de même ? qu’aimeriez-vous m’entendre dire ? tu plissas les yeux, d’humeur soudainement joueuse. alors sélène voulait rejoindre la partie ? elle n’était sans doute pas prête, mais tu voulais bien lui donner un aperçu. qu’elle s’imagine ce qui l’attendait très bientôt.. j’aimerais vous entendre me supplier de descendre entre vos jambes pour vous faire du bien. tu pouvais être plus cru que ça. tu décidas de ne pas l’être. tu décidas de rester soft avec elle. au moins pour ce soir.

_________________
j'suis un garçon de la nuit,
moi je laisse tomber les filles
je n'aime que les bas résilles
qui dans mes pensées grésillent..
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Nov - 11:58

tu n’étais pas stupide, il n’était pas vraiment le genre d’hommes à chercher la femme de sa vie… tu ne doutais nullement de ses intentions, de son envie de baiser un peu, beaucoup et puis de laisser tomber la pauvre malheureuse. parce qu’il devait collectionner les femmes, pas qu’un peu d’ailleurs… tu ne savais pas pourquoi mais tu avais cette sensation, cette impression et elle ne partait nullement… il souriait et tu n’en connaissais nullement la raison, sans doute que tu n’avais pas tort quand tu affirmais que la liste de ses conquêtes devait être assez longue, qu’elle devait surement s’allonger un peu plus chaque soir… tu le regardais… est-ce que tu serais capable de devenir un nom sur une liste ? a te lâcher à ce point ? tu n’en avais aucune idée… tu en doutais malheureusement… t’étais condamnée sélène, condamnée par une manière de vivre que tu suivais depuis bien trop longtemps… qui te poussait à ne pas céder si facilement même s’il s’agissait de ta dernière possibilité avant lui, avant ce bourreau dont tu ne connaissais rien… «c’est rafraîchissant, je dirais. » qu’il avouait quand tu mettais en avant que tu ne céderais pas si vite à sa drague, qu’elle ne fonctionnait pas totalement sur toi. tu souriais, buvant une nouvelle gorgée de ton verre tout en le regardant, tout en te contenant d’un sourire… « je m’étonne que vous ne succombiez pas à la facilité d’une autre proie plus encline à se faire sauter… » tu laisses entendre, tu tentes de le comprendre un peu, tu es un peu surprise et puis, l’alcool te montant à l’esprit, tu te permets un peu plus de familiarités…. peut-être trop, l’envie de savoir ce qu’il avait envie d’entendre… de jouer au moins rien qu’un peu… « j’aimerais vous entendre me supplier de descendre entre vos jambes pour vous faire du bien. » le rouge te montait légèrement aux joues, tu n’avais pas l’habitude qu’on te parle de la sorte, tu n’avais pas l’habitude de vivre de telles situations… t’aurais dû fuir mais à la place tu réduisais la distance entre vos corps… « et vous êtes certain d’être capable de me donner envie de vous supplier de tels mots ? » tu joues, tu souris, tu ris même un peu… l’alcool qui entre sans doute un peu trop mais tu ne le remarques pas… ta main qui vient se perdre dans sa nuque ta bouche contre son oreille. « je suis encore loin de telles pensées. » tes lèvres qui glissent, effleurent à peine sa peau avant que tu ne t’éloignes encore une fois un léger sourire sur les lèvres…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Déc - 17:57

tu ne voulais qu’une chose, qu’elle se laisse aller au parfait inconnu que tu étais. un inconnu que tu ne serais plus demain, une fois qu’elle saurait qui tu étais vraiment. quel rôle tu jouais ce soir, pour t’amuser oui. mais surtout pour la connaître un peu avant. avant qu’elle ne te détester pour toujours de l’avoir ainsi acheter. elle ne serait qu’un pantin entre tes mains. une marionnette que tu te ferais un plaisir de tourmenter. ce n’était pas pour ce soir. tu préférais te concentrer sur elle. sur son désir, que tu pouvais tenter de ne faire monter qu’avec des mots. tu te doutais bien qu’elle ne craquerait pas. pas tout de suite en tout cas. mais la simple idée que ça lui traverse l’esprit un moment te suffisait. qu’elle rentre dans ton jeu, alors que ce n’était pas son genre, de tout évidence. et vous êtes certain d’être capable de me donner envie de vous supplier de tels mots ? elle dit, après s’être rapprochée un peu. tu devais bien avoué qu’elle jouait très bien. sûrement à cause de l’alcool. tout était bien plus simple avec de l’alcool. les mots sortaient plus facilement. les fantasmes aussi. je suis encore loin de telles pensées. tu te laissas faire, le sourire aux lèvres. sa main s’égara légèrement le long de ton cou. sa bouche de ton oreille. mais elle ne te laissa pas le temps de réduire le peu de distance qu’elle avait mis entre vous. elle s’éloigna à nouveau. elle te laissa comme ça. je pense que vous êtes une bonne menteuse. et pour le prouver, tu laissas tes doigts glisser le long de ses courbes. doucement. rien de bien déplacé. pour l’instant. je pense que vous avez envie de vous amuser ce soir, ce serait le meilleur moyen. bien meilleur que le champagne que tu avais commandé. si seulement elle se laissait un peu plus aller, alors tu serais en mesure de lui prouver. prouver que ta langue n’était pas seulement douée pour la conversation. elle excellait même à autre chose. je pourrais vous faire vraiment plaisir, si vous me laissiez faire. tu ne savais ce qui te prenait tout à coup. tu ressentais juste ce besoin insatiable de la goûter. de l’entendre gémir. rien qu’une fois. tu n’étais pas sûre que l’occasion se représenterait tout de suite. à moins de la forcer bien sûr. ce que tu n’étais pas prêt à faire. tu n’étais pas aussi extrême.

_________________
j'suis un garçon de la nuit,
moi je laisse tomber les filles
je n'aime que les bas résilles
qui dans mes pensées grésillent..
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Déc - 21:27

tu te laisses aller. tu ne veux pas mais tu ne sais pas faire autrement… parce qu’il y a cet alcool dans tes veines. et puis cette certitudes, celle que tu vas te retrouver enfermée dans quelque chose qui ne t’ira pas, que tu vas le haïr de toutes tes forces, alors tu as envie de profiter et en même temps cette réserve, c’est étrange, c’est entre deux dans lequel tu ne sais pas forcément comment te positionner, bien au contraire, t’es perdue, bien perdue… trop sans doute pour savoir comment avancer vraiment tout ce que tu peux faire c’est le regarder, c’est tenté de savoir, rien qu’un peu mais ça ne vient pas, pas comme t’aimerais, pas comme il faudrait, c’est pas bien ce que tu fais, tu le sens bien et en même temps tu viens le chercher, tu sais pas trop pourquoi… «je pense que vous êtes une bonne menteuse. » qu’il venait dire mais c’était mal te connaitre et en même temps si, tu devais le devenir pour que ça fonctionne… tu sentais ses doigts sur toi et ce léger frison que tu ne pouvais cacher, tu avais sans doute trop bu… «je pense que vous avez envie de vous amuser ce soir, ce serait le meilleur moyen. » qu’il t’annonçait et une partie de toi avait envie de le croire, une partie seulement pas l’entièreté de ton être, non, tu ne pouvais pas lui faire entièrement confiance, pas du tout même et pourtant, tu t’approchais, tes mains venant se placer autour de son cou, collant ton corps contre le sien… « je pourrais vous faire vraiment plaisir, si vous me laissiez faire. » et tu le regardais, tu ne lâchais pas son regard, pas un seul instant, la proposition était alléchante mais tu n’étais pas certaine de savoir-faire ça… « vous ne m’avez pas encore fait boire assez de champagne pour vous ouvrir mes cuisses. » que tu glissais en douceur, trop proche de lui avec cette envie de l’embrasser mais tu te retenais pourtant… « mais on peut danser ? » que tu glisses doucement, tu sais pas pourquoi, t’as pas envie de le lâcher, t’as envie de sentir ses mains sur toi, tant que ça ne se faufile pas entre tes cuisses et en même temps…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Déc - 17:55

tu lui disais toutes ces choses sans penser à demain. ou alors si. en ne pensant qu’à ça. en sachant très bien que demain changerait tout. qu’elle te détesterait probablement à vie après la signature du contrat. alors tu pouvais pas t’empêcher de profiter de ce moment. d’elle, avant qu’elle ne change du tout au tout. tu devais avouer que t’appréciais ce que tu avais sous les yeux. son physique bien sûr. mais surtout cette manière qu’elle avait de jouer avec toi. de te refroidir, avant de réchauffer immédiatement après. ça te rendait fou. fou de désir pour elle. tu gardas la tête froide pourtant. un peu. pas assez pour t’empêcher de lui glisser quelques mots sur ce que tu voulais lui faire. sur ce que tu ferais, si jamais elle se laissait suffisamment aller. tu savais que ça ne ferait que rendre la situation de demain encore pire. mais c’était plus fort que toi. vous ne m’avez pas encore fait boire assez de champagne pour vous ouvrir mes cuisses. elle te souffla, en collant son corps contre le sien. t’aurais aimé qu’elle soit nue en ce moment-même. sentir la pointe de ses seins dressées contre ton torse. elle te regardait comme si elle pensait exactement la même chose, alors que sa bouche disait le contraire. t’avais du mal à respirer, face à cette femme qui savait exactement l’effet qu’elle te faisait. mais on peut danser ? tu arquas un sourcil, intrigué, avant d’esquisser un sourire. et de hocher la tête. sans attendre une seconde plus, tu la pris par la main avant de traverser la foule. tu t’arrêtas finalement au milieu de la piste. tu te collas à elle, tes mains sur ses hanches. ton nez dans ses cheveux. elle sentait bon sélène. elle avait vraiment tout pour elle. malgré tout, elle ignorait tout ça. elle ignorait que les hommes présents ici ce soir, ne regardaient qu’elle. qu’ils profitent bien du spectacle, parce que demain elle serait à toi. et que tu ne la laisserais plus faire ça. pas sans toi. t’imagines pas les idées que ça me donne.. tu soufflas à son oreille, en la tutoyant, subitement. t’avais plus assez de contrôle pour conserver le vouvoiement. t’avais dépassé ce stade depuis longtemps.

_________________
j'suis un garçon de la nuit,
moi je laisse tomber les filles
je n'aime que les bas résilles
qui dans mes pensées grésillent..
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Déc - 19:56

tout serait bientôt finit, tu deviendrais la femme d’un homme que tu n’aimerais jamais, tout se finirait et l’alcool te permettait de profiter davantage des derniers moments avant la fin, de ce dernier soir, au moins rien qu’un peu… tu ne savais pas jusqu’où tu serais capable d’aller, ce que tu serais capable de dire ou de faire, tout cela restait un peu flou, tellement flou mais davantage que sobre, c’était une certitude, tu le regardait, tu ne le quittait pas du retard, tu souriais, t’avais envie d’amusement, t’avais envie de tout oublier au moins rien qu’un peu et il arrivait à le faire, étrangement. danser, sentir un autre corps contre le tien et plus penser à rien d’autre, ne plus imaginer une situation, non, tout allait aller, mieux et puis en dansant rien de grave ne pouvait se passer hein ? tu souriais tout en le laissant t’entrainer dans la foule, tu serrais sa main, fort le plus fort possible… parce que la foule était nombreuse, parce que tu ne tenais plus vraiment droit, parce que tu n’étais pas les conditions idéales et t’en avais parfaitement conscience mais vous finissiez tout de même sur la piste, tu souriais. tu le laisses venir derrière toi, tes mains sur tes hanches, cette promiscuité voulue, son nez se perdant dans tes cheveux et tout qui continuait, tu n’avais pas été aussi proche d’un homme depuis bien longtemps, trop longtemps et pour une fois tu n’avais pas envie que ça cesse… « t’imagines pas les idées que ça me donne..» qu’il glisse comme ça, l’air de rien et ça te fait frissonner, t’as trop bu pour remarquer le changement de vous au tu ou alors ça te parait naturel maintenant… « dis m’en plus… » que tu glisses, prise dans une euphorie qui te dépasse…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 190 ✩ avatar : thom morell
✩ crédits : @soeur d'armes
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Déc - 15:48

vous en étiez revenus au point de départ. son corps, devant le tien. son corps qui bougeait, au rythme de la musique. elle te donnait encore plus envie comme ça. quand elle était collée à toi. plus besoin de discuter. elle ne pouvait plus cacher son envie, elle non plus. elle te disait plus rien, même pas quand tes mains glissèrent le long de ses hanches. sa robe t’empêchait de la caresser vraiment comme tu en avais envie, mais tu t’adaptais. tu oubliais presque qui elle était. qui elle serait demain. tu profitais juste d’elle. des sensations que tu ressentais contre elle. « dis m’en plus… » t’avais l’impression qu’il n’y avait personne à part vous. à part vos deux corps qui dansaient l’un contre l’autre. tu glissas d’abord une main sur sa poitrine. pour l’effleurer. je glisserais ma bouche ici, pour entendre tes petits soupirs de plaisir. tu lui soufflas à l’oreille. ton jean commençait à te serrer, mais tu n’écoutais pas ton envie. t’étais focalisée sur elle. sur tout ce que tu pourrais lui faire si elle acceptait de t’accompagner quelques minutes aux toilettes. tu le ferais monter au septième ciel, avant de la faire descendre en enfer avec toi demain. après je glisserais ma langue ici, jusqu’à ce que tu jouisses contre ma bouche. tu continuas, en passant ton autre main sous sa robe, juste pour effleurer sa lingerie. à cet endroit si sensible. est-ce que tu me laisserais faire ça ? tu sentais qu’elle se tendait un peu contre toi. à cause de tes mains trop baladeuses ? ou à cause de son envie qui montait ? t’en savais rien. tu t’occupais juste de lui montrer tout ce qu’elle loupait en te disant non. ça pourrait être très rapide. tu lui ferais plaisir, et tu rentrerais chez toi, en pensant à cette femme que tu pourrais très bientôt toucher tous les jours.

_________________
j'suis un garçon de la nuit,
moi je laisse tomber les filles
je n'aime que les bas résilles
qui dans mes pensées grésillent..
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 112 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : lempika, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Jan - 21:10

l’alcool, un ennemi que tu ne connaissais pas, que tu n’avais jamais identifié auparavant, qui venait maintenant de faire son apparition et contre lequel tu ne pouvais rien faire… tu le sentais cet enivrement certain qui te paraissait plus important au rythme de la musique… tu n’arrivais à rien, à rien d’autre que ça, que te laisser aller, que laisser ton corps se coller contre le sien, de laisser ses mains sur tes chances, de bouger en douceur tout en parlant, tout en voulant entendre les idées que tout cela était en train de lui donner, tout ce qu’il était en train d’imaginer… tu ne devrais pas, tu en avais conscience et en même temps, tu ne savais faire autrement… tu rougis, fort, si fort en voyant sa main venir sur ta poitrine, tu ne t’attendais pas à ça, et pourtant tu ne bougeais pas, tu te laisser faire, ton visage tourner vers lui…«je glisserais ma bouche ici, pour entendre tes petits soupirs de plaisir. » qu’il annonçait, réchauffant ton corps sans même le toucher vraiment, en ne faisant qu’imaginer les choses, en ne faisant que te faire comprendre tous les bienfaits d’un instants en sa compagnie, tu le regardais, tu ne répondais rien… « après je glisserais ma langue ici, jusqu’à ce que tu jouisses contre ma bouche. » tu la sentis, cette main descendant, cette main ne cessant de descendre pour mieux remonter, ton corps tout entier se tendant sans que tu ne puisses te retenir tandis qu’il effleurait cette partie de toi, tandis que tu ne pouvais te retenir de rougir, de laisser échapper cet hoquet de surprise… « est-ce que tu me laisserais faire ça ?» qu’il demande, qu’il quémande et cette main toujours aussi mal placée, toujours là, en bas et le monde et l’alcool qui fait tourner ta tête. tu le regardais, tu n’arrivais pas à bouger, tu tremblais un peu, tu étais tendue, si tendue et ton regard ne quittait pas le sien… « c’est pas une bonne idée… » que tu glisses sans pour autant bouger… « vous devriez enlevez votre main… » que tu glisses dans un murmure qui vient se perdre contre son oreille, dans ce mélange étrange dans lequel tu trouves…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

into the lion's den (solen)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» 10 Lion's City pour Brest…
» LION HEART, petit fils de Lion King (a été castré en 2009)
» Lion's City en découpe TAE Elbeuf…
» Pagaie Sea Lion ou Nashkwell ?
» ARGHHHHHH LION SE GRATTE LES FANONS!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Je viens du Sud.-