AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet
il n'y a pas meilleure amie qu'une soeur (baz)
Répondre au sujet


trust, faith and pixie dust
Clayton Asworth
✩ messages : 1698 ✩ avatar : d. sharman
✩ crédits : midwinters
★ âge : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Sep - 12:11


quelques sms échangé avec sa soeur, pour lui demander si elle était partante de manger chez lui, juste à deux. ça fait un moment qu'il ne l'a pas vu et il était peut-être de remédier à tout ça. il s'en veut un peu de ne pas être vraiment présent pour elle en ce moment mais avec tout ce qu'il s'est passé dans sa vie, la fusillade, c'était sûrement pas trop le moment pour se poser tranquillement chez lui, avec baz. travailler lui permet aussi de ne pas penser à tout ça, à l'horreur qu'il a vécu, ce qu'il a vu au sol, des centaines de blessés, des morts. une horreur... des images qui resteront en tête pendant toute sa vie, il le sait. c'est ça le métier de pompier, voir des horreurs et devoir vivre avec après. c'est le risque à payer en faisant ce métier. pour rien au monde il ne le changerait mais parfois, c'est plus compliqué à des moments qu'à d'autres. alors il est certain que cette soirée lui mettra un peu de baume au cœur et passer du temps avec sa petite sœur, c'est ce qui l'aime le plus après tout. ils ont une relation forte, fusionnelle tous les deux, depuis qu'ils sont gosses. clayton lui a fait la promesse d'être toujours à ses côtés, il essaie de la tenir même si ils grandissent tous les deux. ils prendront forcément des chemins différents et puis baz n'est plus une petite fille maintenant, elle prend son envol, elle n'a sûrement plus besoin de son frère. il était rentré vers dix-huit heures, le temps de se doucher et de préparer le dîner, vingt heures trente lui paraissait être une bonne heure pour le rendez-vous. pour le repas, il n'a pas fait quelque chose de ouf, des lasagnes maisons. il aime cuisiner clayton mais il n'a jamais l'occasion de le faire, alors il en profite pour le faire ce soir, préparer un bon dîner. il n'a pas prévu de dessert mais il a toujours de la glace si jamais. il prépare le tout, mettant de la musique pour ne pas que ce soit trop triste chez lui. son chat profite que son maître est là pour lui réclamer des câlins à tout bout de champ. il sourit, c'est vrai qu'il n'est pas souvent à la maison, qu'il n'est pas souvent là pour son chat... se rendant vraiment compte qu'il passe sa vie à la caserne et qu'il devrait arrêter, penser plus à lui, ça lui ferait le plus grand bien non ? le temps passe, la sonnette retentit. il regarde l'heure et c'est l'heure, il n'a pas vu le temps passer. il va ouvrir, grand sourire en voyant sa soeur, ça fait du bien de la voir en tout cas mon petit bébé ! qu'il dit avant de la prendre dans ses bras. oui, ça fait longtemps et surtout, il est content qu'elle soit toujours en vie, qu'elle n'a pas été tuée lors de cette fusillade, si ça avait été le cas, il ne s'en serait jamais remis. il ferme la porte et vont ensuite dans le salon ça fait du bien de voir ta bouille, ça fait longtemps trop même, entre sa rencontre avec maiya, la nouvelle qu'il est papa d'une petite fille de sept ans presque, ça lui a fait un choc et il ne l'a pas encore dit à sa sœur. à croire que revenir à trois-rivières lui réservait bien des surprises tu vas bien ?

_________________

Et tournent, et tournent dans ma tête, les images du long métrage. Où tu es belle et moi la bête, et la belle n'est jamais sage
Revenir en haut Aller en bas
to infinity and beyond
Baz Asworth
✩ messages : 506 ✩ avatar : Blanca Padilla
✩ crédits : avatar :ailahoz ; sign : astoria , gif : vocivus , icons :kaotika, text : briggite, juliette armanet
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Nov - 15:02

il n'y a pas meilleure amie qu'une soeurClayton. S’il y avait une personne sur cette Terre pour laquelle je pourrais me damner c’était bien lui. Un grand frère c’est bien plus qu’un frère, c’est votre ami, votre confident celui qui vous protège. Notre relation n’avait rien de commune par rapport aux autres, un amour fusionnel. Pourtant si nos caractères étaient contraires c’était cet amour qui nous liait. Ni lui, ni moi comptions se débarrasser l’un de l’autre. Nos choix et nos chemins se propageaient devant nous pourtant à l’issue il n’en demeurait que nous restions deux. Comme deux aimants que vous essayiez de retirer, c’était impossible. La vie nous avait séparée cela aurait pu être une mauvaise chose, cela aurait pu donner un autre ton à notre relation. Mais c’était bien là le contraire, aujourd’hui plus que jamais nous étions encore plus proches l’un de l’autre. Il m’avait invité à dîner ce qui m’avait fait sourire Clayton n’était pas un cordon bleu certes mais je savais que tout ce temps à cuisiner il le ferait avec amour. J’enfilais les premiers vêtements que je trouvais avant de filer chez lui avec une bouteille de vins, et quelques produits bios qui restaient chez moi. Un point d’or sur l’écologie que j’aimais partager avec lui cela me faisait plaisir de lui faire découvrir de nouveaux goûts, des nouvelles saveurs. Je sonnais à sa porte son visage s’illuminait et j’atterrissais dans ces bras tout en le serrant un peu plus encore en posant mes lèvres sur sa joue. « Quand j’aurais trente ans tu pourras plus m’appeler bébé fais gaffe » . lui disais-je tout en prenant place au salon, son chat entre mes jambes que je prenais avec entrain tout en le gratifiant de caresses. « Je ne sais pas si je le préfères à toi il est vraiment trop adorable ». Lui disais-je en le taquinant un peu tout en reposant le chat pour me débarrasser de mes affaires et en posant la bouteille de vin sur la table et je lui tendais son petit paquets de produits bio « Comme ça fait longtemps je me suis dis que ça te ferait pas de mal de manger un peu sain pour les prochains jours. Tu me diras quand t’auras goûté la pâte à tartiner c’est à mourir ». Nous nous installions un instant sur le canapé avant de nous mettre à table. Clayton n’était pas au courant pour Jao et je ne pouvais pas lui dire, du moins pas maintenant pas toute suite, sûrement après quelques verres. Mais j’avais une vraie bonne nouvelle à lui annoncer alors je me mettais debout face à lui avec un air malicieux « Devine qui est l’auteur-illustratrice de contes pour enfants aux éditions Lenoir ? ». Je pouvais me retenir mon excitation et ma joie, Clayton pouvait enfin être fier de moi, il pouvait enfin savoir que ça sœur ne valait pas rien, malgré ces allures de femme-enfant.  ©️Grey WIND.

_________________
c'est lui
Flèche en opale dans mon ovale tout m'étale au visage pale drôle de fleur. Un indien dans mon cœur flèche en platine dans ma poitrine pointe sanguine, épaule féline. Drôle de flore un indien dans mon corps.C'est lui l'amour de ma vie je sais que c'est lui
tout m'le dit en lui tout est infini le jour comme la nuit je suis à lui .
Revenir en haut Aller en bas
trust, faith and pixie dust
Clayton Asworth
✩ messages : 1698 ✩ avatar : d. sharman
✩ crédits : midwinters
★ âge : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 20:46


tu t'en voulais un peu de ne pas être présent pour baz, comme tu le souhaitais en revenant à trois-rivières. ton travail te prend trop de temps, t'as plus le temps de passer à tes proches presque mais c'est toi qui le veut. toi qui ne noie dans le travail, sûrement pour combler ce vide chez toi. parce que t'es seul clayton, il n'y a personne qui t'attend à la maison, juste ton chat mais il se débrouille tout seul, c'est un chat qui sort souvent. il est évidemment content quand tu rentres, quand tu remplis sa gamelle, que tu joues avec lui mais tu sais qu'il se débrouille seul, qu'il aime vagabonder dans la nature, c'est un chat quoi... non t'es seul au sinon alors rentrer pour être seul alors que tu peux la passer avec tes collègues à la caserne, il n'y a pas photo, tu préfères rester à la caserne, alors tu travailles. tu dors parfois là-bas aussi.. tu vis plus là-bas que chez toi, c'est stupide hein ? mais ce soir t'es chez toi, pour accueillir baz. tu prépares à manger, t'espères que ce sera bon parce que t'es pas le plus doué en cuisine, tu te débrouilles mais de là à dire que c'est le meilleur plat... en tout ça, ça sent plutôt bien, ça ne peut pas être trop dégueulasse et si c'est le cas, vous commanderez des pizzas, pour pas changer. tu entends sonner et tu files lui ouvrir, t'es content de la voir, ça fait longtemps. elle a l'air d'aller bien baz, elle a l'air et ça fait plaisir à voir. t'es heureux pour elle si elle est heureuse, c'est tout ce qui t'importes pour toi... qu'elle aille bien. tu lui colles un baiser sur son front avant de rire tu seras toujours mon bébé de toute façon tu dis, pour la taquiner même si c'est vrai. c'est ta petite soeur, t'as toujours veillé sur elle depuis qu'elle est née, un grand frère protecteur et elle doit en avoir sûrement marre de t'avoir sur le dos parfois mais tu la laisses vivre sa vie, tu seras toujours là pour elle et baz le sait, jamais tu ne l'abandonneras. tu ris, posant tes yeux sur ton chat, c'est vrai qu'il est adorable je peux pas t'en vouloir, c'est vrai que c'est un amour ce chat tu ne peux qu'approuver, t'as jamais eu de problème avec lui et puis quand tu n'as pas trop le moral, il le sent et il vient ronronner auprès de toi, ça te met du baume au coeur. tu lâches un rire et tu prends son paquet avec les produits bio moh t'es trop mignonne de penser à moi ! enfin sainement, la pâte à tartiner, je suis pas sûr que ce soit très sain tu ris, tu la taquines comme toujours. elle ne le prend jamais mal, elle te connait à force. ça fait vingt-huit ans qu'elle te supporte, ça fait long n'est-ce pas ? tu la regardes, un grand sourire aux lèvres oooh trop bien ! félicitations ! champagne pour fêter ça alors ! que tu dis, en la prenant dans tes bras pour la féliciter. t'es tellement fier de ce qu'elle devient, du chemin parcouru au moins t'as des bonnes nouvelles... moi j'ai rien à dire vraiment enfin si, tu dois lui dire que t'es papa d'une petite fille de sept ans, c'est peut-être pas le moment, tu lui diras plus tard, à table ou... en fin de soirée ? t'as encore du mal à réaliser, faut te laisser le temps de digérer cette nouvelle.

_________________

Et tournent, et tournent dans ma tête, les images du long métrage. Où tu es belle et moi la bête, et la belle n'est jamais sage
Revenir en haut Aller en bas
to infinity and beyond
Baz Asworth
✩ messages : 506 ✩ avatar : Blanca Padilla
✩ crédits : avatar :ailahoz ; sign : astoria , gif : vocivus , icons :kaotika, text : briggite, juliette armanet
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Fév - 19:00

il n'y a pas meilleure amie qu'une soeurL’hiver avait cette douceur qui l’accompagnait malgré le froid et la neige nous entrons sans le vouloir dans une nouvelle ère dans un nouveau moment de nos vies qui allait bientôt changer le cours de nos années. Pourtant il y avait des choses qui restaient comme l’amour, pas l’amour d’un couple amoureux qui disparaissait souvent à la moindre effusion de voix ; mais plutôt l’amour d’un frère et d’une sœur celui qui avait bravé tous les dangers, qui supporter la distance et les défauts de l’autre. Comme deux aimants qu’on pouvait essayer de détacher sans jamais y arriver. La myriade de souvenirs qui nous unissait était puissant, plus fort encore que ce que le reste du monde peinait à croire. Mais sa façon à lui de prendre à chaque fois dans ses bras comme nous l’avions toujours fait sans jamais laisser nos peines habiller nos visages. J’entrais dans son appartement après lui avoir déposer un baiser sur sa joue avant de m’attaquer à son nouvel ami, celui que je n’avais pas eu l’occasion de voir encore par soucis d’emploi du temps mais jamais par envie. « T’essayes de me remplacer » ? Le taquinais-je à mon tour avant de lui tendre un petit cadeau, pas une boîte de chocolats mais des choses que j’avais chiné il y a quelques jours et que je savais qu’il aimerait. Je levais les yeux aux ciels quand il parlait de la pâte à tartiner « Il faut bien se faire un peu plaisir puis toi tu dirais non à de la pâte à tartiner j’y crois pas... ». Rapidement je lui annonçais la nouvelle qui m’était chère celle qui me rendait fière, celle qui le rendrait fier lui aussi. J’entretenais son étreinte tout en souriant sentant lui aussi son excitation face à ma nouvelle vie, face à mon nouveau moi. « Champagne évidemment ! ». Lui disais-je en lui faisait un clin d’œil je m’installais sur le canapé tout en servant le champagne avant que sa voix trahisse un mensonge. Clayton pouvait bien mentir à n’importe qui mais pas à moi, je le connaissais trop bien pour ne pas sentir quand il était honnête. Rien à me dire ? Aucune nouvelles je n’y croyais pas une seconde et combien même il aurait pu me parler de ces histoires de pompier il savait que je les aimais tant. Il savait que je m’intéressais à tous les aspects de sa vie. « Vraiment tu dis ? Je te cuisinerais plus tard je ne partirais pas sans savoir et tu le sais, en attendant ouvrons cette bouteille de champagne ». Je cherchais des verres dans la cuisine en laissant clayton manœuvré avec la bouteille avant de glisser presque inaudible « Je..je suis amoureuse je crois.. ». Avant de poser les verres face à lui sans vraiment lui donner de détails, avec cette peur qu’est la définition du couple, avec la sensation que clay ne serait pas d’accord, mais si moi je voulais son bonheur, peut-être que lui me comprendrait...       ©️Grey WIND.

_________________
c'est lui
Flèche en opale dans mon ovale tout m'étale au visage pale drôle de fleur. Un indien dans mon cœur flèche en platine dans ma poitrine pointe sanguine, épaule féline. Drôle de flore un indien dans mon corps.C'est lui l'amour de ma vie je sais que c'est lui
tout m'le dit en lui tout est infini le jour comme la nuit je suis à lui .
Revenir en haut Aller en bas
trust, faith and pixie dust
Clayton Asworth
✩ messages : 1698 ✩ avatar : d. sharman
✩ crédits : midwinters
★ âge : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Fév - 18:44


ta soeur, c'est ton tout, ta moitié. t'as toujours été présent pour aller, dans les bons comme les pires moments de sa vie, de votre vie. tu la soutenues, tu l'as engueulé, tel un grand frère mais jamais tu l'abandonneras. t'es peut-être trop protecteur avec elle, tu l'as toujours été et tu ne changeras pas, tu agis comme si elle était encore une gamine alors qu'elle est une belle jeune femme mais ouais, t'es comme ça, tu la protèges trop ta soeur. t'aimes bien être au courant de tout, de pouvoir donner ton avis, de la conseiller aussi. tu lui colles un baiser sur sa joue avant de la faire entrer, tu ris à sa remarque. t'as pris un chat, ça t'égaie un peu tes soirées quand t'es chez toi c'est vrai. ouais, t'es seul clayton, tu ne cherches pas spécialement à te caser mais la solitude te pèse beaucoup, tu essaies de ne pas le montrer mais au final, ça joue sur ton moral, sur ta condition physique. tu te noies dans le travail alors que tu ne devrais pas mais tu combles le vide autour de toi, en travaillant, c'est comme ça que tu vis depuis des années maintenant, t'as vraiment une vie triste quand t'y penses, c'est malheureux. tu prends le sac avec ce que ta soeur t'a ramené et tu rigoles avant de hausser les épaules ouais bon d'accord, je dirais jamais non c'est vrai. tu me connais trop bien à force tu lances accompagné d'un clin d'oeil. t'es content pour elle vraiment, ça te fait tellement plaisir de la voir épanouie dans sa vie, dans son boulot. tu sors le champagne pour l'occasion, tu préfères te concentrer sur elle que sur toi, et tes problèmes de maiya, tess et ta fille lucie. t'as toujours du mal à te dire que t'es papa, tu ne pensais pas que ça t'arriverait un jour, pas maintenant en tout cas. d'ailleurs, est-ce que tu serais un bon papa ? tu ne penses pas, enfin tu n'en sais rien, tu supposes qu'il faut être préparé à ça, en accord avec la maman... là, ça te tombe dessus, sans que tu t'y attendes, comme un cadeau de rebienvenue à trois-rivières y a des trucs, tu le sais bien mais bon... j'vais pas t'ennuyer avec ça tu dis, t'aimes pas parler de toi de toute façon, ta soeur le sait aussi bien que n'importe qui. tu la regardes, t'es certain d'avoir bien entendu, elle n'en dit pas assez là et ça t'énerve, tu voulais qu'elle en dise plus, elle est amoureuse mais de qui ? c'est qui ce gars ? tu vas pas faire le chieur, tu vas être cool hein ? tu veux que son bonheur après tout tu m'en dis pas assez là ! tu dis alors, avec un sourire aux lèvres c'est qui alors ? il fait quoi dans la vie ? ça fait combien de temps ? merde, pourquoi tu poses toutes ces questions comme ça ? t'es presque un flic là... mais ouais, tu veux son bonheur, c'est tout. t'es le grand frère, tu la protèges, c'est normal hein ?

_________________

Et tournent, et tournent dans ma tête, les images du long métrage. Où tu es belle et moi la bête, et la belle n'est jamais sage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

il n'y a pas meilleure amie qu'une soeur (baz)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Meilleure 10 equipes de club des tout les temps:
» justaucorps sur mesure pour ma petite amie, besoin d'avis.
» visite chez mon amie carole
» La meilleure façon de recharger des accus
» salut amie carpiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est. :: St-Maurice.-