AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

somebody save me (sine)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : danna paola
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Sep - 11:56

un déjeuner important, c'était ce que ton père t'avait dit. son associé serait présent forcément et il souhaitait que tu sois présentable. tu avais donc dû sortir le grand jeu, pour le plaisir de ton père et pour celui de son associé aussi forcément. tu te devais de faire bonne figure. tu sortais l'une de tes plus belles robes. classe et sexy à la fois. elle te mettait parfaitement bien en valeur. ce qui ne t'enchantait pas vraiment, tu ne voulais clairement pas te mettre en valeur face à l'associé de ton père qui te tournait déjà bien trop autour comme ça. mais tu savais que ton père n'apprécierait pas et que tu n'avais pas d'autres choix que de suivre les ordres. c'est à midi pile que ton père et lui arrivèrent et que vous avez pris place sur la grande table de la cuisine pour partager un délicieux repas. tu tâchais de ne rien dire, de manger ton assiette et de faire semblant d'écouter leur conversation plus que pompeuse, alors que tu mourais d'envie d'aller te réfugier dans ta chambre pour éviter les regards de son associé. tu les avais bien remarqué, pendant tout le repas, il te dévorait. parfois tu te demandais même s'il n'allait pas te sauter dessus, sans prévenir. une fois le repas terminé, il était temps de passer au café et tu refusais gentiment le tiens tout en prétextant que tu devais te rendre aux toilettes. tu t'échappais rapidement et t'enfuyais dans les couloirs de votre grande demeure pour aller t'enfermer quelques instants aux toilettes. tu reprenais ton souffle et tes esprits. alors que tu avais vraiment le sentiment d'étouffer en présence de cet homme. puis quelques minutes plus tard, tu posais la main sur la poignée et t'apprêtais à sortir quand ton regard se posa sur l'associé de ton père. son regard qui ne manquait pas de t'observer un peu trop intensément alors qu'il s'approchait de toi. tu es magnifique ce soir, jane. vraiment. qu'il te disait alors que sa main venait déjà se glisser doucement sur ta taille. on a quelques instants juste toi et moi. qu'il ajoutait et ses lèvres qui s'approchaient trop dangereusement de ta nuque. ta main sur son épaule tu tentais de le repousser. je.. j'ai des choses à faire. tu voudrais le repousser, violemment. t'en as pas la force et pas le courage. parce que ça pourrait coûter gros à ton père, tu le sais très bien. tu sentais ses lèvres se poser dans ta nuque, doucement..

_________________
#metoo
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 153 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : cliffs edge
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Sep - 20:38

tu t'attardes sur la mise en place et la préparation de quelques assiettes puis tu laisses tout sur la table au reste du personnel pour l'amener. faut dire que c'est un repas plutôt important. tu laisses faire avant de sortir pour prendre soin du jardin. quand c'est la fin du repas et l'heure du café tu rentres pour le préparer. c'est à ce moment que tu entends des voix dans le couloir. deux options. le personnel ou alors les invités mais il te semble qu'il y a pourtant qu'un seul invité. tu laisses ton oreille glisser vers le couloir, un peu trop curieux sur les bords. on a quelques instants juste toi et moi. que tu entends dire. un voix grave, que tu ne reconnais pas. tu zieutes, un peu caché et tu vois un homme penché contre le mur. un corps au centre, un corps à la peau matte que tu pourrais reconnaître les yeux fermés. ton sang ne fait qu'un tour mais t'as pas le droit d'intervenir, peut-être qu'après tout.. ça lui plaît. t'as aucun droit sur la demoiselle si ce n'est.. je.. j'ai des choses à faire. elle souffle. tu observes tu vois qu'elle tente de se dégager mais que l'homme ne voit pas les choses ainsi. tu décides d'intervenir, sans trop en faire. tu t'approches en douceur. oh, pardon, je pensais pas qu'il y avait quelqu'un. tu laisses entendre alors que l'home se recule. je vous cherchez, justement, mademoiselle hamilton, vous auriez quelques minutes ? tu demandes. t'as pas l'habitude de jouer le héros, et tu ne sais pas t'y faire mais tu sais aussi que tu n'as pas le droit d'intervenir, que tu n'as pas le droit d'avoir ton mot à dire, alors tu trouves une alternative. elle a au moins le choix de venir, de te suivre.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : danna paola
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Sep - 18:02

il devenait de plus en plus entreprenant. au fur et à mesure des repas qu'il passait ici avec ton père, il osait toujours un peu plus. sans que toi tu ne sois d'accord de ce qu'il faisait. pour toi il était certain que les choses allaient devenir de plus en plus dangereuse. et tu en avais la preuve ce soir, alors que tu te retrouvais coincée en sortant des toilettes, dans ce lieu à l'abri des regards de ton père. quelques mots qu'il prononçait et toi qui essayais de t'échapper au plus vite. mais tu constatais rapidement que ce n'était malheureusement pas possible. il te forçait à rester alors que déjà ses lèvres venaient se poser dans ta nuque. tu tentais de te défendre, mais il avait bien plus de force que toi. impossible d'y parvenir. jusqu'à ce que.. oh, pardon, je pensais pas qu'il y avait quelqu'un. ton regard qui se tourne vers celui de simon. votre homme à tout faire. tu ne peux t'empêcher de lui lancer quelques regards implorants. il fallait qu'il fasse quelque chose. mais tu te doutais qu'il ne devait pas savoir ce qu'il convenait de faire. ton père pourrait bien mal réagir si simon se montrait un peu trop entreprenant dans l'histoire et que son associé venait à se retrouver dans une fâcheuse situation. je vous cherchais, justement, mademoiselle hamilton, vous auriez quelques minutes ? tu levais les yeux vers lui. tu ne savais pas s'il était sérieux ou s'il avait compris ce qu'il se passait là. en même temps, il ne fallait pas être dupe, l'associé de ton père se trouvait clairement dans une posture étrange quand simon est arrivé. oui.. oui bien sûr que j'ai une minute. ton regard qui se relève vers l'homme. désolée, il faut que je m'occupe de ça. mais retournez vers mon père, il vous attend. tu dis de la façon la plus gentille possible afin que l'associé de ton père ne se vexe pas. que souhaitiez-vous me dire simon ? tu utilisais les politesses pour le coup, devant l'associé. ton père ne savait pas que tu te permettais quelques familiarités avec simon. heureusement. tu le regardais et priais pour qu'il t'emmène le plus loin possible de cet homme.

_________________
#metoo
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 153 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : cliffs edge
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Oct - 23:46

quand tu te retrouves dans ce spectacle, tu ne peux pas fermer les yeux. c'est impossible. c'est même improbable. tu ne peux simplement pas passer ton chemin. tu préférerais nettement mourir dans d'atroces souffrances que laisser une telle chose arriver. les mains de l'homme te révulse et t'as des envies de meurtre. des envies que tu ne peux pas laisser faire, que tu ne peux pas lâcher. ça serait terrible, pour ton boulot, pour l'homme en face et pour toute la famille hamilton, t'en as bien l'impression. tu vois son regard noir qui plonge dans le tien. t'y vois la peur. mais tu es là maintenant et tu comptes pas la laisser toute seule. hors de question. oui.. oui bien sûr que j'ai une minute. désolée, il faut que je m'occupe de ça. mais retournez vers mon père, il vous attend. qu'elle souffle doucement, alors que l'homme décide enfin de la lâcher. elle s'approche à peine tandis que tu essaies de la regarder qu'elle. uniquement elle pour ne pas faire une chose que tu regretterais. tu n'as pas envie de foncer dans le tas. que souhaitiez-vous me dire simon ? elle reprend. tu lui souris, un peu. j'ai quelque chose à vous montrer, vous savez, pour l'organisation de la journée de demain. tu viens inventer. pas besoin d'en dire plus pas besoin d'en faire plus non plus. tu la laisses passer devant, hors de question qu'elle se retrouve derrière. hors de question que tu ne sois pas entre elle et ce type. tu ne sais pas d'où te vient cet instinct de protecteur mais tu ne peux absolument pas faire autrement. avec un dernier regard vers l'homme qui s'en sort bien - ce soir, tu te remets en route et tu suis jane à travers les couloirs de l'immense villa. quand elle finit par s'arrêter, tu t'approches doucement. ça va ? tu lui demandes, d'une petite voix avant de faire le tour pour accéder à son visage, pour voir ses yeux, pour vois la vérité. ça dur depuis combien d'temps ? tu reprends, finalement. t'as perdu ton côté très poli. trop poli. tu en oublies les bonnes manières, mais c'était encore trop compliqué de te retenir dans ce milieu.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : danna paola
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Oct - 16:34

il était arrivé à temps, sans aucun doute. ton héros. tu crois. en tout cas pour ce soir, il prenait très clairement ce rôle-là à tes yeux. il était apparut quand il le fallait, empêchant l'associé de ton père à aller plus loin. l'empêchant de laisser parler ses pulsions qui te hantent depuis bien trop longtemps maintenant. ton regard qui se pose sur celui de simon. simon qui comprend que tu as peur, tu le sais. qui comprend qu'il doit t'éloigner, le plus vite possible et qui le fait d'une façon admirable. tu lui demandes rapidement ce qu'il voulait, pour donner l'impression à un véritable coup du sort et non à une tentative de sauvetage de la part de l'employé de ton père. tu savais que son associé avait les moyens de faire virer simon sur le champ, il lui suffisait de glisser quelques mots bien choisis à ton père et simon disparaîtra. mais pour l'heure, tu ne veux pas penser à ça. tu te concentres plutôt sur simon. j'ai quelque chose à vous montrer, vous savez, pour l'organisation de la journée de demain. qu'il invente et tu hoches la tête, tournant déjà les talons pour t'éloigner le plus possible, simon qui t'emboîte le pas. t'as pas besoin de tourner la tête pour savoir que l'associé c'est éloigné et qu'il est retourné auprès de ton père, comme prévu. quand tu te juges assez loin de lui, tu t'arrêtes. simon s'approche. ça va ? qu'il te demande, voix douce et agréable. tu tentes de garder la tête froide, de ne pas craquer. t'es plus forte que ça, jane, n'est-ce pas ? ça dure depuis combien d'temps ? qu'il demande finalement, se retrouvant face à toi, captant ton regard. tu ne fais même pas attention qu'il devient plus familier avec toi. tu trouves ça naturel sans doute, après ce qu'il vient de se passer. je.. trop longtemps, j'imagine. tu dis dans un souffle. ta voix qui ressemble plus à un murmure. t'as de la peine à parler. mais tu ne pleures pas pour autant. merci. que tu souffles en plongeant ton regard dans le sien.

_________________
#metoo
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 153 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : cliffs edge
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Oct - 15:22

tu la sors de la là, le plus rapidement possible, hors de question qu'elle s'enferme là dedans. tu voudrais rester avec le type et lui expliquer la vie mais à quoi bon ? tu risquerais ton job, ça serait ta parole contre la sienne. étrangement, t'as pas envie de t'appuyer sur jane, t'as pas envie qu'elle ait sa part. t'imagines qu'elle a bien assez donné, c'est en tout cas ce que tu cherches à savoir. après lui demander si elle va bien, tu t'enquiers de la durée de tout ça. je.. trop longtemps, j'imagine. tu serres les dents, ta mâchoire qui se contracte, tu essaies pourtant de ne pas laisser tes envies prendre le contrôle. si tu t'écoutais, ça ferait longtemps que tu aurais collé ton poing dans la figure du mec. associé, plein aux as ou peu importe. t'en as rien à foutre pour le coup. merci. elle reprend, son regard dans le tien. tu le soutiens, doucement, sans savoir quoi ajouter. tu ne sais pas d'où te vient tout ce besoin de protection qui émane de toi. tu ne sais pas pourquoi tu ressens tout ça. tu veux un verre d'eau ? tu demandes tout en le lui servant déjà. si tu restes trop longtemps plongé dans son regard.. tu as peur de faire une bêtise. quelque chose de ps convenable en tout cas. tu ne la regardes pas en t'afférant. qui est au courant ? tu rajoutes, cette fois. elle seule ? elle subit ça toute seule ? t'imagines que si une autre personne savait, elle serait intervenue pour tout arrêter, non ? tu lui apportes le verre d'eau, vos doigts qui se frôlent. courant électrique. c'est fort. puissant. j'ai tellement eu envie de lui coller mon poing dans la figure. t'en viens à murmurer. t'as besoin de le partager. t'as besoin de le dire. si elle te demande de le faire, tu n'hésiteras pas. étrangement, tu n'auras plus aucun doute.


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : danna paola
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Nov - 8:46

tu ne comptais même plus depuis combien de temps toute cette histoire durait. à quoi bon de toute façon ? ce qui était certain, c'est que pour le moment il n'avait pas encore réussi à atteindre un stade beaucoup trop.. intime. mais tu savais que ce n'était qu'une question de temps. tu parvenais à y échapper de temps en temps grâce à des coups de chance. comme c'était le cas ce soir avec l'apparition de simon juste au bon moment. mais tu te doutes qu'il aurait pu aller plus loin si vous n'aviez pas été interrompu. tu remerciais tout doucement le jeune homme. ton regard dans le sien. tu n'avais pas envie de parler de ça pendant des heures et en même temps tu savais que simon allait te questionner sur le sujet. tu veux un verre d'eau ? qu'il te propose, servant déjà le verre avant même que tu ne répondes. tu hoches simplement la tête et le prend volontiers entre tes mains pour en boire une gorgée. qui est au courant ? qu'il te demande ensuite et tu poses doucement ton verre. sans le regarder, tu réponds, personne.. juste toi et moi. que tu confirmes doucement. impossible d'en parler à qui que ce soit d'autre. surtout pas à ton père, évidemment. tu sais qu'il ne te croira pas. tu sais aussi qu'il en parlera à son associé et que les conséquences risquent d'être d'autant plus difficiles à gérer. j'ai tellement eu envie de lui coller mon poing dans la figure. qu'il murmure ensuite et tu t'approches de lui rapidement. non, tu.. tu ne dois surtout pas faire ça, simon. tu sais que ça te ferait perdre ton travail. tu t'en voulais déjà qu'il soit au courant. tu avais bien trop peur que simon finisse par commettre l'irréparable et qu'il se fasse foutre à la porte par ta faute, en quelque sorte.

_________________
#metoo
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 153 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : cliffs edge
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Nov - 20:28

tu ne l'as jamais vu comme ça simon. elle, qui est toujours si sûre d'elle.. elle qui n'a pas peur de s'assumer bien au contraire. elle ne recule devant rien. elle avance, sans cesse, et gardes même la tête haute, comme toujours. mais ce soir, c'est différent. ce soir, elle est blessée, mise à nue d'une manière bien plus profonde que cette fois devant la piscine. ça n'a rien à voir. vraiment rien. tu lui donnes un verre d'eau en lui demandant qui est au courant pour tout ça. personne.. juste toi et moi. elle t'avoue, doucement tandis que tu serres un peu les dents. si tu n'étais pas arrivé à temps, si tu n'avais pas mis les pieds ici.. dieu sait jusqu'où il serait allé lui faire du mal. tu lui avoues à jane, tu lui avoues tes pensées profondes, ce que tu aurais voulu faire. tu essaies de respirer calmement et t'es surpris quand tu remarques qu'elle s'est rapidement approchée de toi. non, tu.. tu ne dois surtout pas faire ça, simon. tu sais que ça te ferait perdre ton travail. tu hausses un peu les épaules, avec ce dédain qui te va si bien. ton travail ? t'en as rien à faire, en cet instant. ce n'est qu'un travail. il aurait mérité qu'on lui apprenne le respect. tu lui murmures. le ton est baissé. votre proximité joue beaucoup sur vos voix et vos regards qui ne se perdent plus. tu voudrais faire quelque chose, mais quoi ? tu peux pas continuer à vivre comme ça. tu peux pas te laisser faire. tu continues sur ce même ton si bas, un léger murmure. ce ne sont pas des reproches, au contraire. tu veux juste lui faire entendre raison. tu veux juste l'aider, toi, simon. j'te laisse pas ici toute seule tant qu'il est là. tu finis par avouer, hors de question qu'elle se retrouve une nouvelle fois coincée entre et un mur et ce type qui se croit tout permis;


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : danna paola
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Nov - 9:07

évidemment tu étais plus que reconnaissante envers simon d'avoir été là aujourd'hui, à cet instant précis. tu ne voulais même pas penser à ce qui se serait passé s'il n'avait pas pu intervenir à temps. parce que cet associé devenait de plus en plus entreprenant et tu ne savais plus comment l'arrêter. simon était tombé à pique, mais à présent, forcément, il voulait en faire trop. et t'aimais pas du tout ça. hors de question que simon perde son travail pour cette histoire. hors de question qu'il se mette dans une situation de merde pour toi. tu ne manquais pas de le lui dire très rapidement. tu ne voulais pas ça et pendant un instant tu te disais même qu'il aurait été mieux qu'il ne le sache jamais. parce que tu le voyais bien à présent qu'il voulait trouver un moyen de te sortir de tout ça. ce n'est qu'un travail. il aurait mérité qu'on lui apprenne le respect. qu'il murmure et tu soupires doucement. tu sais qu'il aurait mérité beaucoup de choses, mais tu ne veux pas que ça vienne de simon. vraiment pas. tu peux pas continuer à vivre comme ça. tu peux pas te laisser faire. j'te laisse pas ici toute seule tant qu'il est là. qu'il poursuit et tu secoues la tête. simon avait vraiment envie de t'aider et ça te touchait, bien sûr. ça te rassurait aussi dans un sens de savoir que quelqu'un était prêt à t'aider de cette façon-là. simon.. je ne veux pas que tu perdes ton travail pour ça, vraiment.. tu souffles doucement en plantant ton regard dans le sien. c'est trop compliqué de toute façon, mon père ne me croira jamais et les choses risquent d'empirer si on fait quoi que ce soit.. t'avais peur, jane, c'était certain. t'avais peur des conséquences si jamais tu tentais de le dénoncer d'une façon ou d'une autre. t'étais coincée. et tu ne vas pas pouvoir me protéger indéfiniment. tu dis en baissant le regard.

_________________
#metoo
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 153 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : cliffs edge
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Nov - 20:18

tu ne sais pas ce que tu aurais dû faire, dans cette situation. tu as bien des idées mais t'es pas certain que ce soit les bonnes. t'aurais voulu l'arrêter, lui rappeler ce que c'est que le respect. oui, c'est vrai. t'as santi le sang battre bien plus vite, t'as senti cette colère, une colère noire envers un type qui comptait profiter de jane. tu fronces les sourcils, t'arrives pas à te détendre. à quoi bon. il est encore là, dans la pièce d'à côté, ou presque. heureusement la villa est grande, heureusement tu peux parler sans risquer. mais risquer quoi ? ton travail ? tu t'en fiches pas mal au fond. simon.. je ne veux pas que tu perdes ton travail pour ça, vraiment.. c'est trop compliqué de toute façon, mon père ne me croira jamais et les choses risquent d'empirer si on fait quoi que ce soit.. t'aimerais lui dire que non, qu'elle peut parler et.. et t'en sais rien. tu ne connais pas monsieur hamilton tant que ça. à peine. rien de plus. alors tu regardes la scène se jouer devant tes yeux sans savoir beaucoup de solution. c'est terrible. et tu ne vas pas pouvoir me protéger indéfiniment. tu t'approches encore, réduisant la distance entre vos deux corps de beaucoup. tellement que tu peux sentir son souffle chaud venir caresser ton visage. jane. tu commences par dire, parce qu'il faut que tu trouves les bons mots pour la convaincre. tu ne peux pas vivre comme ça, tu ne peux pas accepter ça. mais tu comprends ses peurs, malgré tout. et ta mère, tu pourrais en parler à ta mère peut-être ? tu rajoutes, finalement, une autre solution.. peut-être que par ce côté, ça sera plus enclin à la compréhension ? et t'sais, j'peux être très persuasif pour te protéger indéfiniment. d'ailleurs, je vais te donner mon numéro. t'annonces, comme ça, parce que ça pourra toujours lui être utile on ne sait jamais non ?

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : danna paola
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Nov - 17:28

tu sais que c'est impossible de régler cette histoire sans que ça ne crée des problèmes à quelqu'un. tu sais que c'est délicat et que d'en parler à ton père ne fera qu'empirer les choses. il ne te croira pas. il ne t'as jamais cru, de toute façon. il se contente de penser à son travail. à l'argent que tout cela lui rapporte. lui dire que son associé se montre un peu trop entreprenant avec toi ne fera que lui dire qu'il risque de perdre gros avec une histoire pareille et il fera tout pour te faire taire. t'as peur. de lui. de son associé. tu ne peux faire confiance à personne et surtout, tu ne veux pas que simon risque son travail pour toi. tu ne veux pas non plus qu'il tente de te protéger indéfiniment. il ne le pourra pas vraiment de toute façon, n'est-ce pas ? il se rapproche de toi. trop près. tu poses ton regard sur le sien, les joues roses. jane. tu ne peux pas vivre comme ça, tu ne peux pas accepter ça. qu'il commence par te dire. tu tournes un peu la tête. tu sais bien que tu ne peux pas accepter ça, mais il ne voit pas que t'es dans une impasse ? et ta mère, tu pourrais en parler à ta mère peut-être ? tu secoues la tête, doucement. ma mère en parlera tout de suite à mon père et le problème sera le même.. tu le sais. ta mère ne comprendra pas, elle non plus. et t'sais, j'peux être très persuasif pour te protéger indéfiniment. d'ailleurs, je vais te donner mon numéro. tu secoues la tête avec un petit rire cette fois-ci. non mais simon.. pou-pourquoi tu fais ça ? que tu lui demandes, fronçant les sourcils. t'apprécies bien sûr ce qu'il veut faire. mais rien ne l'oblige à faire tout ça pour toi.

_________________
#metoo
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 153 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : cliffs edge
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Nov - 12:09

tu l'observes, tu cherches des solutions. ça te dépasse. tu peux pas la laisser comme ça, dans cette situation. seule. parce qu'elle l'est. parce que personne n'est au courant. parce qu'elle ne peut pas en parler. tu te ses engager pour elle, par elle. parce que t'es pas stupide, trop ouvert, trop concerné aussi. parce que t'es un gars bien sûrement. parce que ta mère tu l'aimes et ta soeur est une perle. parce que tu les imagines dans ce genre de situation et que ça te dépasse. parce que tu ferais tout pour les aider. alors tu veux être cette personne pour jane, tu veux l'aider, la sortir de là, simplement. ma mère en parlera tout de suite à mon père et le problème sera le même.. elle te confie. elle est réellement seule face à un type qui a beaucoup trop de pouvoir. un monde de pouvoir. tout ce que tu détestes alors que tu rêverais d'un avoir un bout, un petit quelque chose. mais ça n'arrivera jamais puis que tu bosses pour ces types. mais aujourd'hui, c'est jane la prisonnière. tu sors ton téléphone, déjà pour lui donner ton numéro, ça te semble important qu'elle l'est, pour être joignable quand elle en aurait besoin. tu viendrais l'aider, sans problème. non mais simon.. pou-pourquoi tu fais ça ? elle fronce les sourcils, elle comprend pas. te comprend pas. comme si personne n'avait jamais été gentil avec elle, ou compréhensif. t'en sais rien. tu la regardes. tu souris un peu. parce que. j'ai besoin d'une raison jane ? t'es toute seule c'est hors de question que j'te laisse là dedans. faut te sortir de là. t'as besoin de quelqu'un et faut croire que t'as pas énormément de chance parce que t'as que moi. mais j'peux pas te laisser là dedans. j'ai une conscience, j'ai été élevé comme ça. tu t'en rends peut-être pas compte mais ça pourrait devenir tellement pire.. tu serres tes poings, directement dégoûté par ce que cet homme pourrait lui faire. j'veux pas qu'il t'arrive quelque chose. tu confies, doucement. t'as vraiment besoin d'une raison pour ça ?


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : danna paola
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Nov - 16:48

tu sais que tu ne peux rien faire face à toute cette histoire sans prendre de risques. t'as pas envie que les choses empirent. t'as pas envie d'imaginer ce que pourrait te faire l'associer de ton père si jamais il venait à découvrir que tu lui en as parlé. tu te doutes que ça pourrait aggraver les choses. tu veux pas. c'est déjà assez difficile à gérer sans en rajouter encore quelques couches. ton regard planté dans celui de simon, tu le vois qui cherche à t'aider. il sort déjà son téléphone pour te donner son numéro et toi tu le questionnes. parce que tu ne comprends pas pourquoi il fait tout ça. t'as pas l'habitude jane. personne n'a jamais cherché à t'aider. parce que tout le monde a toujours pensé que tu avais tout ce que tu voulais. parce que c'est aussi l'image que tu as toujours cherché à donner de toi. mais t'es pas heureuse jane. c'est évident. t'es prisonnière. et tu ne peux rien faire pour t'échapper de tout ça. rien du tout. alors tu joues ton rôle à la perfection. affichant ce petit masque de la fille riche qui n'a aucun problème et qui peut se montrer hautaine avec tout le monde. pour que personne ne se doute de ce que tu vis ici. parce que. j'ai besoin d'une raison jane ? t'es toute seule c'est hors de question que j'te laisse là dedans. faut te sortir de là. t'as besoin de quelqu'un et faut croire que t'as pas énormément de chance parce que t'as que moi. mais j'peux pas te laisser là dedans. j'ai une conscience, j'ai été élevé comme ça. tu t'en rends peut-être pas compte mais ça pourrait devenir tellement pire.. j'veux pas qu'il t'arrive quelque chose. bien sûr que tu te rendais compte que ça pourrait devenir pire. c'est bien pour ça que tu ne fais rien. bien pour ça que tu n'agis pas pour le moment. et surtout bien pour ça que tu ne voulais impliquer personne dans toute cette histoire. l'associé de ton père doit se douter que simon a tout vu. il va y avoir des conséquences c'est évident. j'ai.. j'ai pas l'habitude de ça, simon. tu avoues dans un souffle, reculant. tu t'éloignes parce que t'as peur de tout à présent. peut-être que.. tu ne devrais plus venir ici. il sait, maintenant. il.. tu peux pas rester ici. tu souffles, reculant encore dans ce couloir, loin de lui. loin de tout.

_________________
#metoo
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 153 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : cliffs edge
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Déc - 19:31

tu t'approches, t'essaies de lui parler. t'essaies d'avoir les bons mots pour qu'elle se sente rassurée. ça n'a plus rien à voir avec ce qui a pu se passer autour de la piscine de la villa il y a quelques temps. non. rien. ce soir, elle est fragilisée, ce soir il y a des failles et tu les vois. tu sens qu'elle n'est pas à l'aise avec tout ça. tu ne sais pourtant pas quoi faire de plus. tu vois qu'elle recule, en plus, tu vois qu'elle t'échappe tandis que tu es prêt à courir après elle. elle ne veut pas de ton numéro, elle ne veut pas de tes mots non plus. tu le vois. elle veut partir, elle veut s'enfuir. tu ne sais pas quoi faire de plus. la retenir ? ça ne servirait à rien, t'en as bien conscience. j'ai.. j'ai pas l'habitude de ça, simon. peut-être que.. tu ne devrais plus venir ici. il sait, maintenant. il.. tu peux pas rester ici. tu fronces les sourcils, t'as le temps de rien. non. t'as le temps de rien parce qu'elle recule et qu'elle finit par disparaître dans le couloir. tu ne peux que rester à ta place et regarder la scène se dérouler sous tes yeux. impuissant. totalement. la retenir ne servirait à rien. non. parce qu'elle est partie, parce qu'elle n'a pas besoin de ça. justement, il faut qu'elle décide, qu'elle reprenne sa vie en main et toi.. tu ne sais pas quoi faire. tu restes discret avant de finalement entreprendre de ranger ce qu'il y a à ranger. tu te retrouves à faire la vaisselle dans le calme. simplement. les minutes place et l'homme en question arrive. l'homme qui ose faire ce qu'il veut, ce qu'il décide. il s'installe là, dans la cuisine et t'observe un peu. il t'annonce directement que tu n'as aucune chance avec jane, qu'elle aime les hommes les vrais comme lui. qu'elle le cherche toujours, sans cesse et qu'il ne fait que répondre. tu restes silencieux simon. t'as mal. t'as beaucoup de mal à y croire mais qu'est-ce que tu peux bien faire ? rien. t'as aucun droit ici, pas même de la retrouver.


_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : danna paola
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Déc - 14:39

tu t'éloignes, rapidement. tu pars. tu t'enfuis. loin. pour être seule. pour te retrouver enfermée dans ta chambre. quelques instants. en silence. les mains tremblantes. t'es dans une situation de merde. tu sais que simon veut bien faire. tu sais qu'il t'aidera, quoi qu'il arrive. mais t'as bien trop peur que ça lui en coûte son travail. bien trop peur qu'il se retrouve dans la merde à cause de toi. peut-être qu'il devrait partir. peut-être que tu devrais suggérer à ton père de trouver une autre personne pour s'occuper de la maison. pour sa sécurité. pour le bien de tout le monde. tu réfléchis quelques instants. et puis tu quittes ta chambre à nouveau. t'es décidée à dire à simon qu'il doit quitter ce travail. tu feras un sorte que ce soit le cas, s'il ne le fait pas de lui même. tu sais que ton père t'écoutera, pour ça. c'est bien la seule chose qu'il écoutera d'ailleurs. tu avances et t'entends des voix. c'est lui. l'associé de ton père qui parle avec simon. tu t'arrêtes dans le couloir. et tu écoutes attentivement. chaque parole. simon ne dit rien. tu sais qu'il doit mourir d'envie de réagir. mais il ne fait rien et tu l'en remercies, intérieurement. le silence s'installe de nouveau et tu t'éloignes à pas de loup dans les couloirs, encore une fois. tu marches, vite. mais pas assez. une main. tu te retournes. il est là à nouveau. il plaque sa main sur ta bouche pour que tu ne fasses pas le moindre bruit et en silence, t'entraîne dans ta chambre. la porte fermée à clé. te voilà prise au piège. entre les mains de cet associé qui n'attend qu'une chose, ton corps.

_________________
#metoo
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 153 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : cliffs edge
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Déc - 22:37

tu comprends pas ce qu'il te veut mais t'as pas franchement le choix. t'es obligé de l'écouter. obliger de le regarder, même des fois. il te parle de jane. il te démonte. en morceau, voilà comment tu vas terminer. parce qu'il n'arrête pas. il joue l'homme, mais le mauvais. celui qu'on a envie de détester. tu ne l'appréciais déjà pas. aujourd'hui, t'as juste envie de lui faire mal. t'as juste envie de lui foutre la gueule dans l'évier et qu'il se noie dans la lessive sale. tu ne sais pas quoi faire. mais t'as le temps de rien. il finit par partir. tant mieux. tu peux juste souffler un coup. t'as les mains qui tremblent. vraiment. t'en peux plus. c'était trop. beaucoup trop à supporter. jane, le chauffer ? t'as pas envie d'y penser, t'as pas envie de le croire. même si elle l'a fait, pour toi.. ce que tu as vu dans le couloir ne peut pas être autre chose. elle était terrifiée. vraiment. tu termines ce que tu fais rapidement. tu sors de la cuisine. tu regardes le couloir. t'aimerais aller la voir. t'aimerais vraiment aller la voir alors tu le fais. une fois; rien qu'une fois. juste pour savoir si ça va. juste pour la prévenir que... tu t'en vas. alors tu arrives devant la porte. tu frappes, quelques coups. tu attends. jane ? tu souffles, contre la porte. t'es certain qu'elle ne voudra pas t'ouvrir. alors.. tant pis. juste pour te dire que je suis désolé, je me suis peut-être emporté avec.. avec ce que j'ai vu. je voulais pas te vexer. je vais rentrer chez moi. bonne nuit jane. tu lui dis, à travers la porte. ce n'est pas ce que tu voulais, non. tu ne voulais pas que ça se passe comme ça. tu ne voulais pas que ça s'arrête comme ça. tu voulais l'aider et maintenant tu ne sais plus quoi faire. tu fais face à une porte. t'as juste l'air d'être un con.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 179 ✩ avatar : danna paola
✩ crédits : marie (avatar) astra (sign)
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Jan - 11:34

t'as écouté quelques instants et puis tu es repartie jusque dans ta chambre. il t'a suivi. et t'as pas le temps de crier, t'as pas le temps de faire quoi que ce soit. tu te retrouves enfermée dans ta chambre à double tour. il n'attend pas pour s'approcher de toi. pour te toucher, pour t'attirer contre lui. t'essayes de le repousser. tu cries et puis finalement, il plaque sa main contre ta bouche pour te faire taire. tu respires fort, t'as les larmes qui montent. qui coulent sur tes joues et viennent s'écraser sur sa main qui serre, bien trop fort. il te fait mal, mais tu n'arrives plus à bouger. il l'avait sans doute deviné, que simon allait finir par venir. t'entends frapper à ta porte et tu fermes les yeux quelques instants. il faut que tu cries. mais t'y arrives pas. jane ? juste pour te dire que je suis désolé, je me suis peut-être emporté avec.. avec ce que j'ai vu. je voulais pas te vexer. je vais rentrer chez moi. bonne nuit jane. t'as ton coeur qui bat tellement fort alors que tu réalises que la seule personne qui pouvait encore te sauver était là, juste derrière cette porte. tu essayes de te débattre, mais tu n'y arrives pas. son emprise est bien trop forte. t'essayes de crier, mais c'est étouffé par sa main qui serre encore plus fort. t'as de la peine à respirer à présent. t'espère que simon aura entendu un simple petit bruit. mais t'as de la peine à y croire. t'es persuadée à présent que simon est déjà parti. qu'il a même peut-être déjà quitté la maison. te laissant complètement seule avec ton pire cauchemar. tu le sais, ce soir tu ne pourras plus t'enfuir. parce que t'en es sûre, ton héros est parti.

_________________
#metoo
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
avatar
✩ messages : 153 ✩ avatar : alex pettyfer
✩ crédits : cliffs edge
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 10:09

tu t'attendais peut-être à ce qu'elle te donne des nouvelles. quelque chose. qu'elle t'interpelle ou au moins qu'elle te réponde même si c'est pour te dire d'aller te faire foutre. c'est pas grave. tant qu'elle te répond. mais non. rien. une porte toujours fermée, close. une porte qui ne s'ouvrira pas alors tes pas qui se décident à se mettre en marche. quelques pas et tu t'éloignes, le coeur lourd. parce que t'avais pas envie de finir les choses de cette manière. tu voulais t'excuser de trop entrer dans sa vie, de trop t'imposer. c'était pas ton but même après ce que tu as vu ? putain, tu pouvais pas laisser les choses se faire mais tu viens de comprendre qu'elle ne veut pas de ton aide malgré tous les bons sentiments du monde. tu fais encore quelques pas, en t'éloignant d'elle quand finalement tu entends quelque chose. un bruit. un son. tu te retournes. c'était un cri ? t'en sais rien. t'es surpris. tu fais demi-tour pour t'approcher, encore. t'entends un second bruit. t'as l'impression de reconnaître le bruit que fait une main quand elle gifle. vraiment ? putain. tu réfléchis pas plus longtemps avant d'ouvrir la porte. la porte fermée. la porte que tu défonces d'un large coup d'épaule avant d'entrer en trombe et d'être choqué par ce que tu vois. ce type, ce même type au-dessus d'elle. ce type qui la touche, qui la force, qui l'a déjà trop déshabillée. sa robe relevée, le spectacle te donne envie de gerber. comment on peut faire ça ? lâche la ! tu te mets à hurler de toutes tes forces avant d'arriver en trombe. tu le soulèves si facilement. c'est la rage. c'est l'adrénaline. tu la soulèves pour venir l'éjecter loin d'elle. plus aucune réflexion, non. tes poings se ferment et déjà t'es en train de le frapper. gauche. droite. tu n'arrêtes pas jusqu'à ce qu'il tombe au sol. jusqu'à ce qu'il comprenne sa douleur. le type est avachi par terre. ses mains qui cherchent à se rhabiller. putain, il l'a touché ? tu te retournes, sur elle. tu ne sais pas quoi faire. la toucher ? sûrement pas, elle paniquerait. alors t'attrapes la première chose que tu vois pour venir la recouvrir. un plaid, une couverture. tu t'en fiches. tu l'attrapes et tu viens la recouvrir sans le toucher. jane ? jane, je suis là. tu murmures, toujours en respectant son espace vital.

_________________

Il faut que son corps tombe à terre pour qu’on voit la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

somebody save me (sine)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Siège résine polyester: STOP à la couleur NOIRE!!! + renforts latéraux!!!
» Quelle peinture pour un siège en résine - fibre de verre ?
» Fail save
» Modèles Réduits en Kit Résine Tramways + Trolley Le Havre
» Décors Urbains & résine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Les îles majeures. :: Caron.-