AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

plus que mes doutes.
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 246 ✩ avatar : daniel bederov.
✩ crédits : morrigan.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Sep - 16:53

tu te lèves tôt, tous les jours. un rythme dont tu n'as pas pu te défaire depuis que tu es rentré à trois-rivières. tu fais ton lit avec application avant de passer un jogging et aller courir dans les rues matinales et désertes. personne n'est réellement levé à cette heure-là. tu le sais bien et c'est comme ça que tu préfères cette ville d'ailleurs. depuis toujours. t'as quelque chose avec le lever du soleil que tu regardes de loin sur la jetée avant de rentrer à la maison sans réellement être fatigué. tu essayes de t'entretenir pour le moment où t'y retourneras, t'as pas envie d'être à la ramasse. t'as travailler trop dur pour tes décorations, après tout... tu soupires, prenant le journal sur le pas de la porte avant d'entrer pour préparer le petit déjeuner à ta mère. elle en prend l'habitude de ça aussi. tu le sais bien mais... t'aimes bien regarder son sourire lorsqu'elle se lève et que son café chaud est déjà près à table et qu'elle n'a plus qu'à se poser sur sa chaise pour pouvoir profiter de toi quelques instants. tu ne sais pas combien de temps sélène passe ici. sans doute pas assez pour lui faire du bien. quoiqu'il en soit tu discutes un peu avec ta mère avant qu'elle n'aille se préparer et qu'elle parte au travail. tu restes seul, à faire la vaisselle lorsque tu entends la porte s'ouvrir, sans doute cinq minutes après le départ de ta mère. t'as oublié... mais t'as tourné la tête et c'est sélène qui se présente là. tu ne t'y attendais pas. t'es pas tellement apprêté, t'as couru pendant des heures et ça se voit... tu lances quand même un sourire, les mains pleines d'eau et de mousse. surprise ! tu t'exclames, incertain de si c'était le bon moment. tu ne sais pas ce qu'elle était venue faire mais ce n'est certainement pas pour toi qu'elle était là, à moins que votre mère n'ait finalement vendu la mèche avant que sélène ne se pointe ici pour que tu puisses la surprendre.

_________________
let me be your man, so i can love you
and if you let me be your man then i'll take care of you, you
for the rest of my life, for the rest of yours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 38 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : old money, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Sep - 20:36

t’aimes pas venir ici… t’as jamais aimé venir. parce que ce n’était pas ta maison, parce que ça ne le deviendrais jamais… parce que tu sais bien que c’est impossible pour toi que ça le devienne un jour ou l’autre… t’as jamais supporté le divorce de tes parents et surtout pas cette sensation que ta mère vous abandonnait. elle partait refaire sa vie comme si de rien n’était, elle abandonnait tout le monde pour ne penser qu’à elle-même. ça, tu n’avais jamais pu l’admettre, vraiment pas… tu lui en voulais toujours de son départ, une haine tenace dont tu n’arrivais en aucun cas à te défaire… tu te souviens de ton père, de combien il a été démuni face à son départ, combien il a dû vous élever tous les deux… tu te souviens de ce rôle que t’as dû prendre à la maison aussi, ce rôle qui ne t’incombait pas mais qu’elle t’a imposé par son départ. il fallait quelqu’un pour s’occuper de tout le monde et ce quelqu’un ne pouvait plus être que toi… tu gardais des contacts avec elle mais le moins possible… il pouvait se passer plusieurs mois sans que tu ne prennes vraiment de ses nouvelles. parce qu’elle est partie et que t’es rancunière pour le coup, c’est con et idiot… parce que t’as qu’une version de l’histoire modifiée, elle qui s’en va sans vraiment de raisons, ton père en héro, comme trop souvent dans ton existence… t’as cette boule d’appréhension comme à chaque fois… un truc à te donner, t’as dit que tu passerais quand tu as un peu de temps et c’est le cas ce matin alors t’es là, t’entres sans frapper, c’est ouvert. y a du monde à l’intérieur… « t'as oublié... » la voix, le visage, ce tout, bordel t’arrives à rien faire, tu restes prises sous le choc. tu le vois en train de faire la vaisselle, surement après quelques heures de courses comme si de rien n’était, comme si c’était normal de le trouver ici, comme ça… t’es sous le choc, t’en fais tomber ton sac à main… combien de temps sans le voir ? bien trop à ton gout… « surprise ! » qu’il lance comme si de rien n’étais, comme si cela ne faisait bien trop longtemps que tu n’avais plus eux de ses nouvelles. arrivant enfin à revenir sur terre, tu te précipites vers lui, tu sautes presque dans ses bras, tes mains autour de son cou… « tu m’as tellement manqué… » que tu laisses échapper les larmes au bord des yeux, t’as du mal à le laisser respirer tant tout cela te manquait, tant tu avais besoin de lui, surtout maintenant, tant il t’a si souvent manqué… « t’es revenue depuis longtemps ? » que tu finis par demander en lui permettant de respirer à nouveau… une question anodine mais qui finalement ne l’était pas tant… parce qu’elle sous entendait cette autre que tu n’osais pas poser : pourquoi ne t’avait-il pas prévenu de son retour ?

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 246 ✩ avatar : daniel bederov.
✩ crédits : morrigan.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Oct - 21:59

tu ne t'attendais pas à ce que ça se passe de cette manière. tu n'aurais sûrement pas pu l'imaginer de toute façon... parce que tu attends que ça te tombe dessus de puis que tu es rentré. tu voulais lui faire la surprise. tu voulais qu'elle le découvre d'elle-même. t'avais besoin qu'elle s'arrange pour venir ici et te découvrir dans la maison de ta mère alors que t'aurais dû être sur un navire canadien, en mer. tu soupires, tu remarques que ta mère a assez bien tenu sa langue face à la réaction de ta soeur jumelle. tu souris un peu alors qu'elle s'approche pour te prendre dans ses bras. t'as les mains mouillées, pleines de savon et t'es complètement dégueulasse de ta course de ce matin mais... ça ne semble pas compter face aux années que tu as passé loin de cette ville, de ce pays et de ta famille, à l'évidence. tu m’as tellement manqué… tu ris un peu. elle aussi t'a manqué, évidemment. tu l'aimes, plus que tout, et t'es bien content de pouvoir la retrouver aujourd'hui. c'est comme si un poids était en train s'échapper. t'avais peur qu'elle t'en veuille de ne pas l'avoir prévenu mais... tu te rends compte que ça ne compte pas réellement. parce que t'es là et que tu lui as manqué. elle attendait probablement que tu le fasses un jour, quand tu serais prêt. il était temps ! t’es revenu depuis longtemps ? elle te relâche enfin. tu souris de toutes tes dents. ça te fait du bien d'être en sa présence. ça déconne pas, cette histoire de gémellité. deux semaines environ. tu lui annonces. tu sais très bien ce qu'elle va te dire. t'en as mis du temps à rendre visite à maman ! je t'attendais pour te faire une surprise ! tu lances, pour justifier ces deux semaines, et plus, de silence qui viennent sûrement de faire résonance dans son esprit. tu voulais pas la blesser. tu voulais seulement voir sa tête quand ça arriverait !

_________________
let me be your man, so i can love you
and if you let me be your man then i'll take care of you, you
for the rest of my life, for the rest of yours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 38 ✩ avatar : rosie huntington-whiteley.
✩ crédits : old money, little liars.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Nov - 11:25

là, devant toi, lui, comme ça… tu ne comprends pas, tu ne comprends rien… quelque chose t’échappe totalement… c’est normal pas vrai ? il est là, chez ta mère, chez votre mère, en train de faire la vaisselle comme si de rien n’était… comme s’il ne devait pas se trouver à l’autre bout du monde à te manque cruellement, tellement… t’es bien incapable de te retenir, t’es bien incapable de faire quoi que ce soit à part venir contre lui, tu te moques bien de ses mains mouillée, de son odeur d’après course… tu te moques de tout, c’est ton frère, ton jumeau et il t’a manqué avec tellement de forces… bien trop mais tu comprends sa vie qui se fait ailleurs… t’as les larmes qui te montent au yeux, tu n’arrives pas à les retenir, le poids de tellement de choses qui se confrontent au même instant, que tu ne peux retenir… bordel qu’est-ce que tu l’aimes…la question qui arrive finalement la vérité que tu as envie de comprendre… pourquoi est-il ici, pourquoi ne t’a-t-il pas prévenu ? tu le laisses respirer, séchant en même temps tes larmes… tu le vois, il a changé et en même temps, il restera toujours le même, ta seconde moitié… « deux semaines environ. » ton visage change et il le remarque immédiatement… ça te fait mal, vraiment mal, une déchirure au fond de toi… deux semaines et il n’a pas pensé à te prévenir ? il n’a pas pensé à venir te voir ? deux semaines ! deux semaines que tu aurais déjà pu passer en sa compagnie… t’es blessée et il le voit, il le remarque, tu ne peux pas feindre, tu ne sais pas feindre, c’est comme ça que tu ressens les choses… t’as l’impression de pas lui avoir manqué finalement… ça fait mal dans le fond, vraiment… « oh… » que tu réponds comme pour trouver quelque chose à dire mais il voit bien dans ton regard comme tout cela te peine… « t'en as mis du temps à rendre visite à maman ! je t'attendais pour te faire une surprise !» tu ris, un peu beaucoup jaune… « une surprise qui dure deux semaines ? vraiment maxence ? » t’arrives pas à croire qu’il ait osé te faire ça… te priver de lui comme ça… et surtout revenir ici… tu comprends pas… pourquoi n’est-il pas venu ? pourquoi ne pas remarquer que non… tu ne viens pas ici et qu’il aurait plus vite fait de venir chez toi directement… « pourquoi je viendrais souvent voir quelqu’un qui nous a abandonné max ?hein… » que tu lâches, t’es en colère, contre lui, contre votre mère aussi… les deux font la paire en ce moment… « faut croire que je compte moins qu’elle à tes yeux… » et c’est surement cette petite partie qui te faisait le plus mal… parce qu’il n’avait nullement dit que tu lui manquais…

_________________

transmitting the waves, you're catching that breeze 'til you're dead in the grave. but you're keepin' it surreal, whatever you like, whatever feels good.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 246 ✩ avatar : daniel bederov.
✩ crédits : morrigan.
★ âge : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 18:23

tu tentes de te rattraper comme tu le peux. t'avais juste besoin d'un peu de temps et puis... tu pensais que ça lui ferait plaisir d'être surprise de cette manière... tu te rends bien vite compte que tu as fait une erreur et que tu ne peux, de toute façon, pas revenir en arrière. sélène n'est pas contente comme tu l'aurais espéré. elle est même déçue. plus que tu ne l'aurais imaginer. une surprise qui dure deux semaines ? vraiment maxence ? la colère est présente, tu aurais dû la prévoir. ça fait trois ans, tu ne la connais sans doute plus... pourtant, vous êtes des jumeaux, ça semblait important pour toi. t'en reviens pas d'être en train de vivre ça alors que t'étais certain que ça marcherait comme sur des roulettes. comment tu vas pouvoir rattraper ça hein ? surtout que tu n'as pas tant de temps que ça, tu ne peux pas la laisser te faire la tête alors que tu n'es pas là pour trop longtemps non plus... une année, ça passe vite... t'as pas envie de te passer d'elle. pourquoi je viendrais souvent voir quelqu’un qui nous a abandonné max ? hein… tu baisses la tête. t'aurais presque pu oublier cette rancoeur qu'elle ressent toujours à l'égard de votre mère. qu'est-ce qu'elle fait là alors hein ? t'étais pas prêt pour ça... tu pensais qu'elle tomberait dans tes bras et que tu pourrais rattraper le temps perdu, avec elle. faut croire que je compte moins qu’elle à tes yeux… et ça t'énerve sur le coup. tu secoues la tête, passant une main agacée dans tes cheveux. ne dis pas n'importe quoi sélène, vous êtes ma famille, toutes les deux. tu lances, certain qu'elle continue probablement à voir votre père. c'est comme ça que tu l'as laissé hein ? elle n'a toujours pas ouvert les yeux, à l'évidence. t'arrives pas à y croire. tu comptes me faire la tête ? tu demandes, parce que t'es pas rentré pour ça... autant que tu repartes maintenant, t'aurais sans doute même pas dû revenir. tu t'en veux mais t'as la fierté qui parle avant toute chose. ça ne devrait pas mais c'est facile. et t'as une tête de pioche, comme elle, c'est bien ce qui fait de vous des jumeaux avant tout, cette ressemblance implacable qui vous caractérise.

_________________
let me be your man, so i can love you
and if you let me be your man then i'll take care of you, you
for the rest of my life, for the rest of yours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

plus que mes doutes.



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» KuotaKalibur d'un kopain
» de gros doutes
» Vos doutes sur la survie d'un poisson [Disscutons en ici]
» Gros Doutes : dois-je laisser ma jument seule
» rhino dans le 78... avis divergeants et gros doutes!! help...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est. :: St-Maurice.-