AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

prende los motores
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
just keep swimming
✩ messages : 32 ✩ avatar : j. gilinsky
✩ crédits : twister
★ âge : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Nov - 18:47

tu entres dans le café après une course poursuite un peu trop rapide. faut croire qu'être un lemieux ça n'ouvre pas toutes les portes. c'est pas ta faute si certains types t'apprécient pas, si certaines types détestent ce que tu représentes et qu'ils sont prêts à te casser la gueule. alors tu cours comme un dératé dans les rues avant d'entrer dans le petit café qui paie pas de mine. tu cours, tu croises la vendeuse, tu penses mais tu ne fais pas attention en allant te cacher derrière le comptoir. tu sautes par-dessus et avec beaucoup de chance tu ne fais rien tomber. pas mal. faut croire que tes cours d'athlétisme sont pas si mal, tu les suis correctement. ton corps s'affaissent, ton dos cogne contre la paroi et tu te fais le plus petit possible alors que la jeune femme vient passer sa tête par dessus le comptoir. tu croises son regard, tu lui fais de grand signe pour qu'elle ne te regarde pas, mais aussi pour qu'elle ne dise rien. t'en enchaînes tellement que t'es pas certain qu'elle comprenne tout ce que tu veux lui dire, sans dire un mot. le truc c'est qu'ils peuvent entrer à n'importe quel moment. voilà ce que c'est aussi d'être un lemieux dans les rues. t'aurais pas dû regarder les types qui vendaient la poudre blanche. t'as voulu faire le grand, bah voilà, t'es comme un con avec une vendeuse pas contente. entre temps faut aussi que tu penses à reprendre ta respiration tout en restant calme et discret. rien de famille. en tout cas. t'oses pas parler quand tu entends la porte d'entrée sonner. t'espères tellement que ce sont pas eux.. et si c'et eux, qu'elle te couvre la jeune femme certainement d'origine mexicaine. un truc du genre. amérique du sud, t'en es certain t'es déjà allé là-bas. ouais, être un lemieux c'est ça aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 24 ✩ avatar : teresa seco.
✩ crédits : little liars.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Nov - 21:51

t'es en train d'écouter ton client alors que tu verses son café noir directement dans sa tasse. c'est le troisième qu'il prend. faut dire que ça fait longtemps qu'il est là. t'as fini par déduire qu'il était écrivain, ou quelque chose comme ça. d'ailleurs, c'est sa nouvelle histoire qu'il est en train de te raconter depuis près de cinq minutes. il n'y a pas beaucoup de client et t'apprécies de pouvoir faire connaissance avec les plus fidèles. tu lui souris alors qu'il te parle de toi comme d'une inspiration pour l'un de ses personnages. t'en rougis presque, sans être certaine que tu aies envie d'attirer l'attention sur toi, à ce point. c'est vrai... tu ne sais pas très bien comment ça marche mais tu préférerais qu'on ne parle de toi nulle part ailleurs que comme tu en as envie. c'est à dire absolument jamais... parce que t'as des secrets et que tu n'aimerais pas qu'on vienne creuser là-dedans. tu tournes la tête dès que la porte s'ouvre sur un gamin qui court comme un dératé. il va très vite, tu n'as pas le temps de comprendre que déjà, il s'échappe derrière ton comptoir. tu fronces des sourcils et tu t'excuses auprès de ton client pour aller le voir et comprendre ce qu'il se passe. t'as à peine penché la tête qu'il semble vouloir que tu te désintéresses de lui. tu lèves les yeux. c'est là que tu les vois, de l'autre côté de la devanture. ils sont plusieurs. ils semblent chercher quelqu'un. et si c'était des flics ? tu ne peux pas te permettre de te retrouver dans ce genre de situation ! mais ce mec là, il n'en sait rien... tu t'étrangles à moitié lorsqu'un des hommes entre dans le café. tu passes de l'autre côté du comptoir pour poser ta cafetière en évitant soigneusement de regarder le jeune homme. qu'est-ce que je peux vous servir ? tu demandes avec un sourire, les yeux pétillants, l'accent chantant. t'es douée pour ça. il te regarde de haut, jusqu'au plus bas qu'il puisse le faire. il secoue la tête avant de reculer pour s'échapper de ton café. enfin... betty n'aurait jamais supporté qu'on détruise son café. tu attends d'être certaine que tu ne le vois plus pour tourner la tête et lui lancer un regard noir. dehors, tout de suite. tu lances, sans détour. t'aurais pu risquer gros, après tout. t'aimes pas bien qu'on se joue de ta vie de cette manière, même s'il est loin de se douter que tu pourrais risquer gros comme ça...

_________________

chez nous on cherche pas l'amour, il nous tombe dessus par accident.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 32 ✩ avatar : j. gilinsky
✩ crédits : twister
★ âge : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Nov - 12:04

c'est le souffle rauque et parsemé que tu tentes de reprendre ta respiration en la regardant. elle finit par détourner les yeux et s'occuper des clients qui rentrent. tu reconnais la voix, tu sens ton coeur qui bat un peu plus fort encore dans ta poitrine. tu sens la pression sur tes épaules. faut pas qu'elle te balance, t'as pas envie de te faire tabasser juste parce que t'es un lemieux, juste parce que t'as de la chance dans ta vie. alors tu croises les doigts et t'attends ta sentence. qu'est-ce que je peux vous servir ? elle lance. tu suffoques derrière ton comptoir jusqu'à ce que finalement tu entendes la sonnerie de la porte. parti ? sûrement. quelques secondes et le regard de la brune retombe sur toi. noir. comme le ciel en pleine nuit de pollution. y'a aucune étoile dans son regard, aucun espoir de rédemption pourtant tu lui dois beaucoup à la nana. dehors, tout de suite. elle tranche alors que tu restes assis par terre. tu secoues un peu la tête, t'oses pas parler encore. ­ s'te plaît, ils sont peut-être encore là. tu souffles, un murmure à peine audible. t'as encore du mal à reprendre ton souffle. ­ j'te filerai des billets, mais me balance par dehors. tu lui offres en prime de magnifiques yeux de chiens battus en te disant que ça va faire son effet alors que bon.. t'en sais rien. mais tu donnes quand même. de toute façon, chez toi, tout se règle avec des billets verts. pour toi, la vie fonctionne de cette manière. c'est triste mais c'est ta réalité et tu ne t'en rends même pas compte pour le coup. là dessus, t'as pas eu assez d'éducation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 24 ✩ avatar : teresa seco.
✩ crédits : little liars.
★ âge : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Nov - 18:15

t’es pas contente et ça se voit. t’aimes pas beaucoup qu’on se serve de toi de cette manière et t’es bien certaine que ça pourrait rapidement se retourner contre toi… t’es pas le genre de fille qui se laisse avoir par des petits cons comme ça, parce que ça peut vite devenir compliqué. tu ne peux pas te retrouver dans cette situation, tu pourrais te faire renvoyer dans ton pays en un rien de temps à te retrouver dans ces conneries. s’te plait, ils sont peut-être encore là. tu fronces encore des sourcils, parce que tu les as vu partir et tu veux qu’il parte, lui aussi.. pourtant, tu n’aurais pas envie qu’il parte d’ici et qu’il retombe sur ces hommes. tu n’as pas envie d’avoir son massacre sur la conscience. surtout que tu n’es pas ce genre de fille à laisser les gens aller à l’abattoir. tu sais trop bien à quoi ça ressemble de prendre des coups… j’te filerai des billets, mais me balance pas dehors. il sait y faire, ça se voit, et on ne doit pas lui refuser grand-chose à ce gamin. toi, tu sais que tu ne pourras résister, parce qu’il semble être dans l’urgence, comme toi tu l’étais lorsque tu es arrivée ici, pour la première fois… finalement, peut-être que ce café est comme… un paradis dans lequel toutes les âmes perdues peuvent se recueillir… tu restes seulement si tu consommes. tu préviens. tu t’en fiches de son argent, t’es pas de ces gens qu’on paye pour le silence, même si ça pourrait vraiment t’aider, pour le coup… et s’ils reviennent j’appelle la police et je dirai tout. tu annonces les bases, tu ne veux pas lui laisser l’occasion de croire que tu baisses ta garde, même si tu n’appellerais jamais les flics. tu sais bien que tu pourras être visée. ils te font peur et ils seraient les seuls à pouvoir te renvoyer chez toi. mais ça lui, il ne le sait pas, même si t’es obligée de te cacher derrière un accent que tu ne contrôles pas et dont tu n’arrives pas à te défaire.

_________________

chez nous on cherche pas l'amour, il nous tombe dessus par accident.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
just keep swimming
✩ messages : 32 ✩ avatar : j. gilinsky
✩ crédits : twister
★ âge : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 12:41

elle peut pas te mettre dehors hein ? t'as pas envie de finir à la rue, t'as pas envie qu'il te retrouve. toi, tu voulais juste mettre un peu de piquant dans ta vie. tu t'es dit que ça pouvait être marrant d'aller trouver des dealers. faut croire que t'as pas su t'y prendre. tu sais pas y faire. faudra que tu regardes un peu plus de séries pour comprendre comment faire. t'y penseras. t'es juste trop.. gamin. faut que tu changes, grandisses. ouais, ou pas. t'as pas envie. t'es bien comme ça. alors tu la supplies en restant derrière son comptoir. t'essaies de trouver toutes les bonnes idées pour qu'elle te garde dans son café. pour toi, c'est forcément le sien. tu penses jamais aux employés. tu penses que tout appartient aux gens. parce que tu possèdes beaucoup. trop. ou pas assez. tu restes seulement si tu consommes. elle tranche et tu souris, immédiatement. tu te lèves, prêt à la prendre dans tes bras pour la remercier mais elle te met un stop. direct. et s’ils reviennent j’appelle la police et je dirai tout. tu t'arrêtes, tu baisses le regard tu hoches la tête avant de sortir du comptoir de manière normale cette fois. pas en te jetant à travers comme lors de ton arrivée. tu fais le tour pour revenir en face d'elle. tu souris. ­ bonjour. est-ce que je pourrai avoir.. euh.. un café ? ah nan, j'aime pas ça. un chocolat, si vous avez, et je prendrai bien.. ça. tu tentes, d'être parfait, d'être correct pour qu'elle te renvoie pas. t'as pas envie de te faire tabasser juste parce que t'as demandé où est-ce que tu pouvais trouver un peu de neige. c'est pas si terrible hein. tu voulais tenter. t'es bête. trop. tu sors ton portefeuille rempli de billets, comme d'habitude alors que tu as demandé en plus une part du gâteau au chocolat.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

prende los motores



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» la carpe en profondeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Perds pas le nord. :: St-Louis de France.-