AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet
douce nuit. (baïa)
Répondre au sujet


dream is a wish your heart makes
Mars Duncan
✩ messages : 145 ✩ avatar : james norton.
✩ crédits : morrigan.(avatar).
★ âge : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Nov - 8:37

t'es en jour off, ça fait du bien. tu pourrais sans doute rester chez toi et passer ta journée à dormir sur le sofa mais quelque part, tu sais que ne rien faire ne fera qu'empirer l'élan de nostalgie qui ne cesse de s'accroître en toi depuis que les décorations de noël se sont installées dans la ville. tu sais que cette année sera particulièrement plus douloureuse que d'ordinaire. non seulement parce que tes parents sont en foyer mais également parce que tu les passeras sans doute seul. ton frère, ta soeur.. ils ont une vie que toi, tu t'interdis. la proximité avec les autres est devenu un fardeau depuis que tu peux enlever la moitié de ta jambe avant d'aller te coucher. tu ne supportes pas l'idée qu'on puisse te voir aussi vulnérable, tu ne supportes pas non plus l'idée qu'on puisse éprouver la moindre compassion à ton égard. alors tu t'enfermes, te refermes. résultat des courses, le ciel s'illumine de guirlandes et de bougies mais personne n'est là pour partager ne serait-ce que la chaleur d'une couverture sur ton sofa. tu enfiles manteau, bonnet, gants et écharpe, tu envoies un simple texto et tu t'en vas. t'as besoin de prendre l'air, besoin de t'enivrer d'un peu de magie. t'as envie d'aller te balader parmi les stands du marché sur lequel tu étais de fonction la veille. tu veux faire partie du public, tu veux pouvoir t'arrêter à chaque échoppe et t'émerveiller sur le travail du bois, de la laine. tu veux un verre de vin chaud, tu veux une apostrophe, une parenthèse. tu prends le taxi, l'humidité te fait mal. ta jambe boîte un peu mais tu passes outre ce constat pour te hisser jusqu'à destination. quand tu y arrives, tu te perds dans les premiers stands. ton rendez-vous a du retard, ça ne lui ressemble pas. elle est ton amie depuis longtemps, une rencontre fortuite et une douceur équivoque qui te renvoie toujours à des instants complices et agréables. quand tu la vois, c'est une véritable bouffée d'oxygène, un souffle bien mérité qui se dégage de ta poitrine. les flocons sont de la partie, la température est basse mais les installations de chauffages ça et là réchauffent toute la place. tu trouves l'endroit magique, magnifique. tu te perds dans les couleurs, les lumières. tu te perds dans les saveurs qui exultent un peu partout et puis, tu retrouves sa silhouette. tu souris, tu t'avances, cigarette à la main. tu l'embrasses, par accoutumance, par réflexe. je suis content de te voir. tu lui dis, d'une voix tendre. tu glisses ta main sur son épaule, tu l'observes un instant, elle et sa peau d'ambre. tu souris, tu te noies un instant volontiers dans ce qu'elle fait naitre en toi et puis, tu regardes autour de vous. tu veux un verre ? tu arques le sourcil j'ai pensé à ce vin chaud toute la journée. même si tu t'es levé tard, même si t'as mis du temps à te motiver à sortir et même s'il fait déjà nuit. de toute manière, en cette période, il commence à faire sombre en plein milieu d'après midi.

_________________

il restera les mensonges, cachés sous une panoplie; les souvenirs de notre amour, vendu par la jalousie.


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Baïa El-Kacem
✩ messages : 210 ✩ avatar : Cenit Nadir
✩ crédits : avatar : jenesaispas ; signature : astoria : gif & icons: vocivus
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Fév - 23:01

douce nuit⊹ Je ne pensais pas qu’ici j’aurai pu rencontrer des êtres qui changent une vie. Ceux qui par leur douceur pouvaient panser les blessures simplement avec des mots et des sourires. Je n’avais pas d’ancre à mon port, je n’avais plus rien à présent que cette nouvelle vie tout ce que j’avais cherché finalement depuis des années brillait devant mes yeux mais je n’arrivais pas encore à en déceler les saveurs. J’avais toujours ce goût âpre et amer sur le bout de la langue qui ne voulait pas s’effacer, qui ne voulait pas disparaître qui laisser derrière lui des années de souffrances et de malheur. Il avait suffi d’un message, d’un simple nom qui s’affiche sur mon téléphone pour chasser les idées noires et la solitude. Mars. La première personne sur qui j’étais tombée ici comme s’il était descendu tout droit de sa planète pour m’apprendre. Pour m’apprendre doucement à vivre, pour m’apprendre à marcher, pour m’apprendre à naître. Il n’était pas comme les autres, il n’était pas comme tous les hommes que j’avais pu rencontrer le long de ma vie. Je n’avais pas vu l’heure passé en essayant de chercher un manteau dans mon appartement je prenais un taxi à la hâte suppliant le conducteur de me rendre vite sur le lieu. Je cherchais du regard cette homme pâle qui avait d’une flèche pointer mon cœur pour ne plus jamais que je puisse l’enlever. Ses lèvres sur ma joue, ses lèvres qui se perdent contre ma peau hâlée de la douceur comme je n’en avais jamais reçu. « Je suis contente de vous voir moi aussi » lui disais-je dans un rire en pointant sa jambe malade, je n’avais pas honte de lui , je n’avais pas honte de ce qu’il cachait. S’il me soignait moi aussi je pouvais le soigner et le porter de toutes mes forces vers des instants qui se résument aux couleurs chaudes. Je posais ma main contre la sienne avant de l’entraîner avec moi sur les étales avant de reprendre conscience de ce qu’il me disait « du...du vin chaud ? ». Je haussais un sourcil tout en nous arrêtant net dans notre course. « Qui a pu inventer un truc pareil ? tu veux me torturer en fait, tu veux me faire souffrir d’être arrivée en retard »...mais mars n’avait pas besoin de tous ces mots pour savoir que j’en avais jamais goûté que je ne connaissais pas ce monde il ne m’avait jamais demandé il n’avait jamais eu l’indélicatesse de lire dans mes yeux. Je piquais sa cigarette pour en prendre une bouffée tout en regardant autour de nous je pointais du doigt quelqu’un qui était visiblement sur un bout de plastique « Je veux faire ça, qu’est-ce que c’est ? » lui demandais-je remplis d’oxygène à nouveau, grâce à lui..grâce à mes nouveaux poumons qu’il m’offrait par sa présence.


©️Grey WIND.

_________________
call me revenge
You see I've been through the desert on a horse with no name it felt good to be out of the rain. In the desert you can remember your name 'cause there ain't no one for to give you no pain after nine days I let the horse run free 'cause the desert had turned to sea.  Under the cities lies a heart made of ground but the humans will give no love
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Mars Duncan
✩ messages : 145 ✩ avatar : james norton.
✩ crédits : morrigan.(avatar).
★ âge : 33
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Mar - 22:03

si le respect forge les plus belles personnes, il forge également les plus belles relations. et c'est exactement ce qui s'est imposé entre vous dès le départ. t'as jamais cherché à en savoir plus qu'elle ne voulait bien t'offrir. respectant son intimité, son histoire, son caractère également et sa personnalité. elle n'avait jamais cherché à comprendre pour ta jambe, tes sourires tristes et tes traits un peu tirés et fatigués. non, elle avait toujours su se montrer délicate, douce, tendre. et c'est sans doute ce qui te plait chez elle depuis toujours. ce respect qui existe entre vous est aussi ce qui vous définit le mieux. elle ose parfois dessiner les contours de révélations qui pourraient t'effrayer mais ne t'imposent jamais rien. et toi, tu fais pareil. alors quand tu la retrouves, que tu te penches pour l'embrasser sur la joue, tu l'fais avec toute la tendresse du monde. cette parenthèse enchantée, c'est la vôtre. elle te l'offre ce soir et tu comptes bien la lui offrir aussi. je suis contente de vous voir moi aussi. tu rigoles un peu, toi aussi. décontracté, heureux, tout simplement. tu sens déjà l'oxygène s'engouffrer entre tes lèvres et cogner contre ton coeur malade. tu t'sens déjà plus léger. t'as pas honte de toi quand t'es près d'elle. elle prend ta main, t'entraîne et ce geste qui te parait parfois si agressif est ce soir tout à fait normal. tu souris, en coin. l'oeil allumé d'une étincelle neuve, tu lui proposes un verre de vin chaud. du...du vin chaud ? qui a pu inventer un truc pareil ? tu veux me torturer en fait, tu veux me faire souffrir d’être arrivée en retard. tu rigoles à nouveau, le coeur qui cogne dans ta poitrine. tu as déjà goûté ? tu lui demandes. tu reconnais qu'elle t'intrigue, parfois. elle ne semble pas connaître tout ce que tu connais toi, venir presque d'un monde différent du tien. vous n'êtes pas toujours sur la même longueur d'ondes mais vous savez vous parler et vous écoutez. le respect, il est là, il est d'or. quand elle prend ta cigarette, tu tiques même pas, tant ça te parait normal et naturel. elle pointe du doigt des gamins qui glissent sur une luge. je veux faire ça, qu’est-ce que c’est ? tu ne tiques pas plus, respectant son ignorance sans te poser de question. tu rigoles, juste, en imaginant ton cul dans la neige. t'es pas habillé pour te rouler dans l'blanc humide accroché au sol. et pourtant, pour elle, tu s'rais sans doute à l'faire. de la luge. tu lui dis en pressant sa main contre la tienne pour l'entraîner jusqu'au pied de la petite colline de neige. tu regardes le prix, tu prends ton porte-monnaie. tu te retournes vers elle ok, on glisse. mais après, tu m'laisses t'offrir un verre. tu lui dis en souriant, glissant tes yeux dans la sincérité des siens, te noyant dans ses iris pour voyager et oublier tout ce qui t'enchaîne à terre. avec elle, t'es différent, libre, presque géant.

_________________

il restera les mensonges, cachés sous une panoplie; les souvenirs de notre amour, vendu par la jalousie.


GROSSE ABSENCE DES LE 04.01.19 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

douce nuit. (baïa)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» douce nuit
» la nuit des 3 vallées - 25.09.2010 - (28 eure)
» Secteurs de nuit : Ain (01)
» Secteurs de nuit : Pas-de-Calais (62)
» 100 km Nuit des Flandres 18/06/2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Je viens du Sud. :: Ste-Marguerite.-