AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

fête de trop.
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


dream is a wish your heart makes
Malik Bergevin
✩ messages : 280 ✩ avatar : romeo.
✩ crédits : marie d'amour.
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Déc - 15:51

un verre à la main. tes copains pour partager la bouteille. tous ensemble, comme d'habitude. presque une fratrie. t'es une catastrophe pour maintenir les liens du sang, mais alors pour gérer tes amitiés avec tes potes d'hier, de demain, et de toujours, y'a pas d'problèmes. t'es efficace, constamment. inséparables. et ce soir, tu danses avec eux. mouvant ton petit cul avec douceur. le rire sur le coin des lèvres. une casquette visée sur ton crâne. une clope entre tes lèvres. ici, vous faites ce que vous voulez. fumer à l'intérieur, boire à l'extérieur. pas de règles. il faut seulement profiter. c'est illégal, évidemment. t'as du mal à accepter la réglementarité. toi et tes potes, vous vous retrouvez toujours dans des plans foireux. qui puent l'embrouille. et qui se terminent pafois avec les doigts en sang. généralement, toi, le sang qui se cristallise sur tes mains provient toujours de celui de tes potes. t'es pas sanguin, t'es pas celui qui frappe, t'es plutôt celui qui essaye de redonner la raison à ses proches. mais par contre, des coups, ça t'arrive d'en réceptionner. tu dois avoir la sale gueule du mec détestable. parfois tu te demandes. mais ce soir, tu oublies. tu te marres, t'observes pas vraiment c'qui se passe. jusqu'à ce qu'un de tes potes te donne un coup de coude. mec, c'est pas l'ex de ton frère ? tu détournes ton regard, arques un sourcil en remarquant amal. son cul mec, j'en peux fermes-la zac, et oublies. tu ne sais pas si t'es réellement surpris de la trouver ici, dans ce lieu sale. qui détonne. amal, personnalité troublante. tu l'aimes bien, elle est cool. c'était une bonne pote. jusqu'à ce que vous décidiez que ce soit une bonne idée de faire l'amour. t'étais bourré, tu ne t'en souviens même pas de votre étreinte dans sa totalité. mais tu l'as fait, et maintenant. t'as perdu le peu de lien que tu possédais avec simon. t'abandonnes tes potes pour t'approcher d'elle. lui faire face. qu'est-ce que tu fous ici, tu t'es perdue ? tu lui demandes alors. ses yeux qui pétillent. et tu ne sais pas pourquoi, t'as presque peur pour elle. ce n'est pas une petite chose fragile. mais tu te sens presque obligé de la protéger, c'est soudain et inattendu. pour simon.

_________________
je veux être une étoile
pas un feu d’artifice
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Amal El-Sayed
✩ messages : 433 ✩ avatar : shanina shaik
✩ crédits : bella ciao, alittlebitofrain
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Déc - 22:44

t’as ce besoin de tout lâcher, de plus penser à rien, plus personne, plus tout ceux qui tentent de te changer, toutes ses nouvelles qui se sont accumulées, alors, t’es là, c’est pas un de tes endroits habituels mais ici, tu peux tout faire, tout consommer, tout assumer, t’as opté pour la totale, t’as déjà un peu de poudre dans le nez, la tête un peu ailleurs mais la musique pour t’ambiancer. t’as pris la robe, celle de la salope en chaleur, courtes si courtes qu’on peut presque apercevoir la couleur de ton string quand tu lèves les bras, t’es là que pour une chose et t’as pas envie qu’on vienne te prendre la tête, ici on saura pas qui tu es, ici un mec finira par t’approcher et tu pourras t’amuser ou même une meuf, quelqu’un, t’as seulement plus envie d’avoir des rappels de ton palpitant, t’es en train de te foirer, comme d’habitude, c’est plus facile, ça demande moins d’efforts, c’est la seule chose que t’es capable de faire quand ça va pas, le seul penchant que t’es pas capable de calmer… « qu'est-ce que tu fous ici, tu t'es perdue ? » tu te retournes, tu souris, tu le connais pas de suite, tu tiens debout mais tes pupilles brillent bien trop pour que tu sois dans un état normal et ça, il va en prendre conscience bien vite, il ne pourra pas l’oublier… « je m’amuse et toi ? tu fais quoi » tu lui parles comme si vous vous étiez parlé hier alors que ça fait des années mais t’as plus la notion de rien plus du tout…« tu me payes un verre ou tu me laisses aller danser ? » que tu glisses, t’es pas là pour faire la causette, pas du tout même et ça ne changera plus…

_________________

this world can hurt you. it cuts you deep and leaves a scar. things fall apart, but nothing breaks like a heart...
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Malik Bergevin
✩ messages : 280 ✩ avatar : romeo.
✩ crédits : marie d'amour.
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Déc - 14:09

la meuf de ton frère, amal. c'est fini entre eux, depuis longtemps. depuis l'soir où t'as couché avec elle ? peut-être. t'en sais rien. dans ton esprit, elle n'a pas changé d'étiquette. c'est toujours la meuf de simon. une beauté qu'il faut protéger. bon, toi, t'es allé trop loin. mais c'est parce que vous vous êtes toujours bien entendu. à rire ensemble, à boire ensemble, à faire les cons ensemble. elle est simple, drôle, amal. elle a son petit caractère. mais t'aimais bien, t'aimais bien passer du temps avec toi. ça te donnait l'impression de te rapprocher de ton frère. mais c'est terminé. vous avez fait les cons. et là, tu la découvres. ce soir. presque à poil, t'aimes pas ça. ces meufs qui ne se respectent pas. c'quoi leur problème ? je m'amuse et toi ? tu fais quoi ? ces yeux vitreux. son corps qui tangue presque. et toi, ça t'énerve. tu me payes un verre ou tu me laisses aller danser ? c'est une impression ou elle essaye de t'allumer ? ouais, c'est réel. amal est ko, merde. tu t'approches alors, pour lui prendre sa main. autant jouer son jeu, pour atteindre ton objectif : la faire boire. viens amal. et tu l'attires vers toi, contre toi. vers le comptoir. au passage, tu enlèves ta veste. tiens, mets ça s'te plaît. ce cul à l'air, ça t'énerve. parce que les mecs ici, c'pas des sains. tu ne peux pas leur faire confiance. et ouais, tu sais, c'est eux qu'il faut éduquer, les femmes sont libres de s'habiller comme elles veulent. en attendant, la réalité c'est que les hommes sont toujours autant des connards et que les femmes se font toujours autant agresser. t'aimes pas jouer. une bière et un verre d'eau. tu demandes, puis tu viens la fixer. sérieux, t'es avec qui là ? tu t'respectes des fois ou comment ça s'passe ? ton but c'est de te faire défoncer dans les toilettes par le premier venu ? tu souffles, agacé. et tu t'allumes une roulée. ici, y'a tout les droits. et ici, les femmes en perdition, ivre, sont en danger. putain, elle d'vrait le savoir amal. elle est intelligente, non ? parfois, tu te demandes. elle n'est pas comme toi, elle ne peut pas être aussi stupide et irréfléchie que toi.

_________________
je veux être une étoile
pas un feu d’artifice
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Amal El-Sayed
✩ messages : 433 ✩ avatar : shanina shaik
✩ crédits : bella ciao, alittlebitofrain
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Jan - 21:41

t’as ce besoin de perdre la tête, ce besoin de te perdre tout court finalement, ouai, c’est ça amal, t’as plus envie de penser à paul, à tout ces hommes qui finalement ne font que compliquer ton existence… et c’est pourtant leur compagnie que tu viens chercher ce soir, celle d’un inconnu, celle d’un homme qui ne verra en toi qu’un morceau de viande, un accompagnement de choix, loin de la réalité… quelqu’un qui ne cherchera pas à te connaitre, à te comprendre à rentrer dans ce charabia qui ne te plait guère… celui qui t’accompagnait bien trop en ce moment mais pas ce soir, tu le désirais mais il était là, présent, attentif, là comme tu ne l’avais plus revu depuis que tu t’étais glissé entre ses jambes, que tout avait changé dans vos vies par la faute de vos actions… malik, là devant toi, malik qui tente de te parler, de trouver quelque chose de consistant dans ton comportement, mais tu comprends qu’il ne sera pas réjouissant, qu’il ne sera pas ce dont tu as envie… et même, t’aurais pas envie, pas avec lui, pas avec simon dans un coin de ton esprit… mais d’un autre, d’un de ceux que tu oublieras avant le lever du soleil… t’aimerais qu’il te laisse, qu’il te permettre cet amusement bienvenu mais non, son regard dans le tien, et tout le reste…cette sensation d’être jugée que tu as en horreur… « viens amal. » qu’il glisse, comme ça, t’attirant contre lui, dans la direction dont il a envie, tu voudrais lui refuser se privilège mais tu ne peux pas, tu ne sais pas, tes forces ne sont plus tellement présentes, plus assez présentes en cet instant… « tiens, mets ça s'te plaît. » qu’il veut te contraindre à accepter mais tu ne perds pas une seule seconde pour le regarder de bas en haut… « t’imagines vraiment que je vais t’obéir comme un petit toutou ? ma tenue te déplait tant que ça… » que tu glisses un peu assassine, loin de montrer ton meilleur visage mais tu n’en as pas envie, pas du tout même… « une bière et un verre d'eau. sérieux, t'es avec qui là ? tu t'respectes des fois ou comment ça s'passe ? ton but c'est de te faire défoncer dans les toilettes par le premier venu ? » tu ne réponds rien, pas de suite, pas tout de suite, à la place tu attends que le barman revienne pour attraper la bière tandis que malik fume tranquillement sa clope, si ça peut lui faire plaisir, si ça peut l’aider, si ça peut lui faire apprécier tous les bienfaits d’une saine conversation avec toi… « et si c’était mon but malik ? tu me laisserais faire comme une grande ou tu continuerais de me parler comme si t’étais mon père ? » t’es sèche, t’as le regard qui pourrait l’assassiner, t’as cette envie dans le corps qui s’en ira pas comme ça, pas après ce que t’as pris… « j’ai envie de m’oublier malik et rien de plus évident que de se faire prendre par un inconnu dans une position qui ferait rougir les biens pensants… » t’es sérieuse, tu bois cette bière, sa bière surement mais tu t’en moques, toi boire de l’eau ? il se trompe sur tout la ligne…

_________________

this world can hurt you. it cuts you deep and leaves a scar. things fall apart, but nothing breaks like a heart...
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Malik Bergevin
✩ messages : 280 ✩ avatar : romeo.
✩ crédits : marie d'amour.
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Jan - 14:44

t'imagines vraiment que je vais t'obéir comme un petit toutou ? ma tenue te déplaît tant que ça… arrêtes que tu souffles, mécontent. tu n'offres qu'une seule possibilité à amal, te suivre et t'accompagner jusqu'au comptoir du bar. prendre soin d'elle. la considérant encore comme ta belle-soeur. amal, à tes yeux, est un membre de ta famille. certes, vous vous êtes perdus. pêché de la chair. mais tu ne veux pas y penser maintenant. uniquement la protéger. parce que tu détestes ces regards pervers qui se déposent sur sa peau. la détaillent et l'envisagent comme un morceau de viande déposé au milieu d'un cercle de félins. le barman arrive enfin, t'apportant une bière ainsi qu'un verre d'eau. évidemment, sans te surprendre, amal récupère la bière que tu avais commandé pour toi. tu roules des yeux. continuant à tirer sur ta clope. mécontent. tu as envie d'arracher la bière de ses mains. mais tu en es incapable. et si c'était mon but malik ? tu me laisserais faire comme une grande ou tu continuerais de me parler comme si t'étais mon père ? soupir, le tien. en soi, amal a raison. tu ne possèdes aucun droit sur elle, son corps. mais. tu n'aimes réellement pas cette vision. j'ai envie de m'oublier malik et rien de plus évident que de se faire prendre par un inconnu dans une position qui ferait rougir les biens pensants… ok, ok. elle a raison. néanmoins, elle t'énerve malgré tout. ou si c'est toi qui te fatigue tout seul à essayer de rattraper tes erreurs en devenant soudainement son chaperon ? p't'être. tu ne sais pas. tu ne veux pas chercher à analyser ton comportement maintenant. là, tu es juste en train de tirer, encore, sur ta clope. puis tu récupères la bière pour en boire à ton tour une longue gorgée. tu lui tends à nouveau. excuses-moi amal, j'ai tendance à oublier que tu n'es plus avec mon frè- simon. tu souffles. toujours sauter en plein milieu de tes conneries. v'là que ça éclabousse tout. y compris votre rancœur. tu es doué malik, toujours. écoutes, fais ce que tu veux de ton cul ! tu ajoutes, t'accoudant au comptoir. presque avec nonchalance. mais que faire, hein ? à part cette moue désapprobatrice. tu penses. à elle, simon. ce qu'ils représentaient ensemble. ce que tu es venu briser par ta légère imbécillité.

_________________
je veux être une étoile
pas un feu d’artifice
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Amal El-Sayed
✩ messages : 433 ✩ avatar : shanina shaik
✩ crédits : bella ciao, alittlebitofrain
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Jan - 9:46

«arrêtes » qu’il demande, qu’il quémande mais est-ce vraiment une possibilité avec toi ? est-ce que tu sais arrêter ? est-ce que tu es capable d’arrêter de te détruire ? d’arrêter d’agir comme ça ? tu penses pas, t’imagines pas, tu le regardes, tu l’observes mais rien ne change jamais vraiment… parce que t’es juste fait pour ça, pour te perdre contre d’autres bras, pour te perdre surtout, pour ne plus voir la lumière au bout du tunnel, tu ne veux rien de ça, tu veux seulement tout oublier, même si ce n’est pas la meilleure des manières, même si tu ne devrais pas, pas comme ça… tu le vois rouler des yeux et tu souris tout en t’emparant de la bière, tout en emparant de ce bien qui était à lui ? non ? tant pis, t’as pas les limites, t’as pas ce qu’il faut où il faut… tu bois ta bière, tu la bois devant lui, pour mieux le narguer, tu devrais pas, tu sais bien mais tu le fais pourtant, comme l’incapacité d’arrêter quoi que ce soit… tu lances les mots crus, les mots qu’il n’a sans doute pas envie d’entendre mais que tu ne peux retenir… tu le laisses récupérer ta bière, tu la récupères quand même après et c’est tout ce qu’il te faut, tout ce dont tu as besoin… « excuses-moi amal, j'ai tendance à oublier que tu n'es plus avec mon frè- simon.» le prénom et tout qui s’effondre, ton sourire de circonstance, ta bonne humeur, cette envie d’oubli, tout se perd quand il prononce ce prénom, quand il parle de simon… t’as la tête qui bouge dans tous les sens… t’as la tête qui n’arrête pas de bouger même, tu bois la bière, tu la bois entièrement pour tenter de faire passer ce prénom dans ta tête mais ça ne marche pas, ça ne fonctionne pas, pas du tout même… « écoutes, fais ce que tu veux de ton cul ! » tu le vois s’accorder au bar et tu soupires, tu le hais à cet instant d’avoir parler de lui, d’avoir tout compliqué en quelque sorte… tu hèles le barman pour commander quelque chose de plus fort pour toi et lui aussi, tu soupires, fort, si fort…«je ferais toujours ce que je veux de mon cul malik, aucun mec ne me dira jamais quoi faire… » que tu lâches un peu dans la colère mais elle est pas contre lui cette colère, elle est contre toi, contre ce prénom prononcer, contre tout ce que t’aimerais changer pour être quelqu’un de mieux pour lui et tout ce que tu continues de détruire dans ton incapacité à le devenir… « t’y es pour rien malik, c’est moi… faut plus qu’il m’approche simon… je vais le détruire malik, je vais le détruire parce que j’arriverais jamais à l’aimer comme il faut… alors faut pas qu’il m’approche…. » t’as plus toutes tes facultés, t’en dis des choses, des choses qui ne devraient pas sortir mais qui arrivent quand même…

_________________

this world can hurt you. it cuts you deep and leaves a scar. things fall apart, but nothing breaks like a heart...
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Malik Bergevin
✩ messages : 280 ✩ avatar : romeo.
✩ crédits : marie d'amour.
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Jan - 8:56

simon. tu lui parles de simon. parce que tu connais la vérité, maintenant. faut avouer que tu n'as même pas envie d'être en colère contre amal. parce qu'après tout, ce s'rait trop facile, hein ? carrément. l'accuser parce qu'elle t'a manipulé pour t'obtenir et briser ton frère. c'trop facile comme synthèse. elle ne t'a pas violé. t'étais consentent bien que totalement ivre pour t'en souvenir réellement. c'te connerie. dire que t'as joui dans la femme de ton frère. on en parle ? nan. ça te donne envie de vomir. plus jamais. plus jamais de connerie qui te dépasse à ce point. tu n'es pas ce mauvais garçon que tu prétends. arrêtes d'faire le méchant malik. tu la fixes, commander de l'alcool. plus fort. c'est d'avoir parler de simon qui provoque cette réaction ? limites, t'es presque content. tant mieux. même si. tu préférerais qu'ils soient capable de s'aimer plutôt que de se faire souffrir. mais bon, ça, tu connais. t'es mal placé pour leur donner des conseils. toi même t'as du genre dangereux pou ton propre coeur à cause de ta maladresse. je ferais toujours ce que je veux de mon cul malik, aucun mec ne me dira jamais quoi faire… tu hausses les épaules. t’y es pour rien malik, c’est moi… faut plus qu’il m’approche simon… je vais le détruire malik, je vais le détruire parce que j’arriverais jamais à l’aimer comme il faut… alors faut pas qu’il m’approche… tu souffles, tu as presque envie de rire. pourquoi ? t'sais pas. tes doigts qui viennent s'étirer sous tes yeux fatigués. ta bière dans laquelle tu bois alors pour digérer ses mots, ceux d'amal. sérieux quoi. tu souffles, encore, puis tu te tournes pleinement vers elle. qu'est-ce qui t'fais souffrir comme ça ? tu demandes. y'a bien quelque chose, nan ? pourquoi tu veux détruire tout ce que tu possèdes ? t'ajoutes. malik, c'est assurément pas une belle idée. mais tant pis. c'est dit. v'lan. qu'elle le prenne comme elle souhaite. tu verras. tu verras ce que vous allez en faire.

_________________
je veux être une étoile
pas un feu d’artifice
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Amal El-Sayed
✩ messages : 433 ✩ avatar : shanina shaik
✩ crédits : bella ciao, alittlebitofrain
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Mar - 16:50

t’as jamais été à personne ou si, à une autre époque, celle où tout ce qui te composait avait encore un sens, allait dans une direction normale mais ce n’est plus le cas maintenant et ça ne le redeviendra plus avant un long moment, trop long moment même… trop long ? jamais ? surement… t’aimes pas ça, t’aimes pas l’idée qu’il t’imagine appartenir à simon… vraiment pas, t’as jamais été à lui, jamais vraiment, tu as tenté mais ça ne fonctionne pas avec toi… t’as tenté de t’attacher mais tu l’as détruit, avant de le détruire davantage, parce que ce truc est mort au fond de toi, ce truc qui devrait battre fort, tellement fort…. t’aurais jamais pu l’aimer comme il t’aimait… t’as pas su tenter, essayer en tout cas, t’as préféré tout casser avant que ne devienne vraiment sienne, que ton esprit ne l’accepte, ne se dirige vers cette possibilité… t’allais le détruire, tu l’as fait mais ça aurait fait davantage de dégâts plus tard non ? alors pourquoi ce besoin de boire, de tout laisser de côté, de ne plus penser à rien ? tu ne veux pas le savoir, tu veux tout enfuir et zapper malik et tout ce qu’il refait remonter à la surface… « qu'est-ce qui t'fais souffrir comme ça ?» tu soupires tout en buvant une gorgée de ta boisson, il est sérieux ? il vient avec ça ? il vient te demander ce qui te fait souffrir toi ? il a rien compris, il prend le truc à l’envers… « c’est simon qui souffrira pas moi… » parce qu’il y a plus rien qui pourrait te faire de la peine, plus rien qui pourrait tout réveiller comme ce que tu as vécu… et puis, c’est plus facile de se persuader que rien ne peut t’atteindre, que non, dans cette histoire, tu ne peux pas souffrir, pas du tout… que t’es forte, tellement forte que tu peux tout encaisser, encore et encore, toujours plus… « pourquoi tu veux détruire tout ce que tu possèdes ? » qu’il finit par te dire et tu te mets à rire encore une fois, la moquerie pour avancer, pour pas craquer, pour pas entrer dans son mode de pensées, dans la direction dans laquelle il essaye de t’entrainer… « je possède rien malik, rien qui ne soit pas déjà détruit… » que tu glisses, comme ça, l’air de rien et pourtant c’est un tout, un tout grand tout… c’est le début d’une piste, d’une explication et en même temps pas assez, c’est la complexité, avec toi…

_________________

this world can hurt you. it cuts you deep and leaves a scar. things fall apart, but nothing breaks like a heart...
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Malik Bergevin
✩ messages : 280 ✩ avatar : romeo.
✩ crédits : marie d'amour.
★ âge : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Mar - 19:07

à chaque mot que tu extériorises et qui provient de ta bouche, amal soupire. c'est détestable, cette situation. tu n'apprécies pas ce moment. tu d'vrais être heureux de la voir. mais y'a surtout ce malaise, constant et omniprésent. logique, également. la dernière fois que tu as vu amal, vous avez couché ensemble. enfin, du peu que tu t'en souviennes. t'imagines que c'était bien, t'sais pas. tu t'en fous. ça te bouffe, cette culpabilité, au quotidien. de l'avoir touché, elle. la petite amie de ton frère. désormais, c'est terminé. ta part de responsabilité est là, pas à sous-estimer. c’est simon qui souffrira pas moi… cette fois, c'est toi qui soupire. c'est qu'elle commence presque à t'énerver, en fait. simon qui souffre ? allez, sérieusement. c'est facile, c'est trop facile. tu bois d'une gorgée de ton verre, rapidement. faut que tu te calmes, la pression qui monte en toi n'est pas appréciable. elle n'arrive pas au bon moment. pourtant, tu essayes. tu essayes de lui tendre ta main. t'sais pas, une aide ? tu la vois en perdition. alors tu t'imagines des choses, tu as envie de l'aider. mais bon. elle se moque de tout. de toi y compris. c'est fatiguant, bien que compréhensible. où es-tu amal ? je possède rien malik, rien qui ne soit pas déjà détruit… tu souffles, encore. tu te redresses. prise de conscience, être à ses côtés, ce n'est pas une bonne idée. vraiment pas. elle a raison. pour elle, simon, tout l'reste. c'est l'bordel ? pas la peine d'en rajouter une couche. tu sais quoi amal ? j'vais te laisser. tu n'as pas b'soin de moi, je te dérange que tu souffles. ouais, parfois, tu te surprend. ces choses là t'arrivent donc ? de porter tes couilles et tes sentiments ? faut croire. tu secoues ton visage. termines cul sec ton verre. puis sérieux, évites de parler de simon. c'est malvenu de ta part que tu te permet de murmurer avant de partir. la soirée est saoulante. tu ne veux pas rester ici. tu rattrapes rapidement ta bécane. faut partir, loin. que tu arrêtes tes conneries. c'est bien malik, vraiment bien. tu d'viens presque mature. raisonnable.

_________________
je veux être une étoile
pas un feu d’artifice
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

fête de trop.



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» TROP de décrochages
» Trop de practice pas assez d'exercices
» Mon futur speculoos trop cuit...
» Selle fatiguée ou selle trop grande ? entre la peste et le choléra...^^
» salut tout le monde ! trop bien ce forum !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Je viens du Sud. :: Baie jolie.-