AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

but tomorrow never came.
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


dream is a wish your heart makes
Nola Coates
✩ messages : 272 ✩ avatar : e. taylor.
✩ crédits : alaska.
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 0:11

Nola Coates
âge elle est proche, la trentaine, trop proche à son goût. Elle est trop proche, et avec elle, elle entraîne de plus en plus l'appréhension de finir vieille fille, alors qu'elle vient de foutre en l'air sa plus belle histoire. Nola, ça fait vingt-neuf ans qu'elle se casse la gueule, constamment.
date de naissance elle a pointé le bout de son nez le 2 décembre 1989, jour heureux paraît-il, jour surtout pluvieux, jour qui l'a vue pousser son premier cri, jour qui a lancé sa vie de grande stressée.
origines Nola, c'est un beau mélange de cultures et de contrées. De son père, elle a du sang british et les habitudes propres à la culture. Et puis il y a sa mère, plus blonde, plus pâle, plus douce – Alva Eldórsdóttir, islandaise d'origine.
nationalité Malgré le milkshake d'origines et de fierté qui peut en découler, elle est canadienne, Nola, c'est comme ça.
orientation sexuelle Elle est bisexuelle, même si elle a toujours eu du mal à l'assumer.
job Elle bossait dans l'événementiel, la blonde, assistante chef de projet événementiel, plus exactement. Et puis, et puis, tout s'est enchaîné, dégradé, tout a empiré, expiré. Nola, ça l'a bouffée, achevée, peut-être tuée – mais après ça, elle s'est soignée. La pression, elle la supportait pas, et elle avait essayé quand même ; la pression, elle supportait pas, mais elle en avait assez de se laisser bouffer par l'anxiété, parce qu'elle l'avait fait pendant trop d'années. On l'a tirée des griffes d'un milieu qui ne lui convenait pas, on l'y a arrachée parce qu'elle refusait quand même de voir la vérité en face, Nola. Elle s'est reconvertie en fleuriste, après une autre formation – c'était plus elle, plus doux, plus calme, plus paisible. La pression, c'était pas fait pour elle. L'exploitation, c'était trop dur pour elle, moralement.
statut social Elle voudrait dire en couple, elle voudrait dire fiancée. C'est ce qu'ils étaient, et elle l'aimait, il l'avait sauvée. Sauvée d'elle-même, de la catastrophe, redonné goût à la vie, à beaucoup de choses. Et puis du jour au lendemain, elle s'est barrée, comme si ce n'était rien. Y'a rien eu, pas d'explications, rien d'autre qu'un « je reviendrai », sans aucun sens, sans aucune précision, sans autre forme de procès. Comme s'il le méritait pas, comme s'il méritait moins, comme s'il n'avait pas été là pendant tout ce temps. Elle, bêtement, elle a cru que ça suffirait – elle croyait après tout, qu'elle ne s'en allait pas pour longtemps. Et pourtant, ça a duré un moment, si bien que tout est probablement fini, maintenant – après tant de temps, sans donner de nouvelles, d'explications. Sans doute qu'elle est alors plutôt célibataire, même si c'est un mot qui fait mal, en convenant beaucoup trop à la situation.
situation financière elle a toujours travaillé d'arrache-pied, Nola, depuis son entrée dans la vie active – et même avant, durant les étés de ses études, pour mettre de l'argent de côté, pour aider ses parents, pour gagner aussi un peu en indépendance. Elle a jamais rien lâché, même quand elle aurait dû, même quand ç'aurait été préférable pour sa santé. Elle reste modeste, sa situation financière, mais tant qu'elle s'en sort, c'est très bien de cette façon.
caractère indécise, cultivée, anxieuse, jalouse, à l'écoute, passionnée, trop disciplinée, attentionnée, bienveillante, maniaque, ambitieuse, diplomate, colérique, perfectionniste à l'excès, impatiente, dynamique, empathique, sensible, obstinée, impulsive,
quartier ste-marthe-du-cap.
groupe st-ambroise.
les origines -
Les Coates, ils n'ont jamais été bien riches, et pourtant ce n'est pas faute d'avoir travaillé dur toute leur vie. Ils ont quand même toujours fait de leur mieux pour donner à leurs trois enfants tout ce dont ils avaient besoin. Nola, elle est la deuxième de la fratrie, mais elle n'a plus beaucoup de contacts avec son petit frère et sa grande sœur ; ça s'est comme effiloché au fil du temps, parce qu'ils avaient tous leurs problèmes, chacun de leur côté, famille dysfonctionnelle peut-être, surtout brisée. Leur père, il a des origines britanniques qui datent de loin, mais des origines dont tous sont fiers d'avoir hérité. Maman, elle est originaire de l'Islande, même si elle n'y est pas née, parce qu'elle a vécu toute sa vie au Canada. De ce mélange des cultures, les trois enfants Coates ont gardé un goût prononcé pour l'ailleurs, les autres contrées, les autres langues ; ils n'ont jamais vraiment pu voyager pourtant, parce qu'il n'y avait assez d'argent à la maison. Nola, elle en rêvait, des voyages, et puis d'une meilleure vie aussi, alors elle s'est beaucoup mise la pression à l'école ; elle était ambitieuse mais elle était aussi beaucoup trop stressée, parce qu'il s'agissait pas seulement de réussir, mais plus de s'en sortir, d'aider ses parents, son frère, comme leur sœur le faisait avant. Et elle a réussi ses études, Nola, elle a travaillé à plusieurs endroits. Elle est pas mal restée dans le coin de Calgary au début, avant de travailler vers Montréal, notamment. Mais elle n'aura pas tenu le coup très longtemps, ; parce que ça l'a bouffée, finalement, commençant à se droguer de plus en plus souvent. Alors sa meilleure amie, qui avait toujours un peu veillé sur elle, parce que la famille Coates n'était justement, pas très « famille », elle l'a poussée à aller en désintoxication. Et quand ça s'est terminé, Eoline, elle l'a emmenée avec elle à Trois-Rivières, ville dont elle était originaire, pour lui permettre d'avoir un nouveau départ. C'est là qu'elle a refait sa vie, Nola, il y a trois ans, devenant fleuriste, ouvrant plus tard sa propre boutique, se fiançant. C'est de là qu'elle est partie, il y a deux mois, après une rechute brève mais suffisante pour justifier un retard à la case départ, retour en désintox, même si elle pensait qu'il suffirait d'un rendez-vous avec le psy, ou elle ne savait trop quoi. Mais elle était un peu naïve, Nola, parce qu'elle vient seulement de revenir ; et le pire, c'est qu'elle était persuadée que Jaeden, quand même, il attendrait. Maintenant, à Trois-Rivières, il semble bien qu'elle soit obligée de se bouger avant que toute sa vie ne vienne s'effondrer.

il était une fois -
Tout est fini, terminé, expiré. Elle a froid dans son lit, désormais. Elle a froid dans sa vie, à jamais. Et elle se languit de lui, toutes les nuits – fatiguée incapable de dormir, éternelle stressée, malade d'amour à en crever. Peut-être, peut-être, elle l'a cherché ; peut-être, elle n'a eu que ce qu'elle méritait. Peut-être qu'elle a eu tort, une fois encore, de vouloir tout gérer. Sachant pertinemment, qu'elle ne pourrait pas y arriver. Elle avait déjà essayé, ça n'avait jamais marché. Peut-être, peut-être qu'elle n'est pas douée, Nola. Peut-être qu'il serait temps qu'elle se fasse à l'idée, à ce stade-là. Mais elle ne comprend pas, Nola, elle ne veut pas. Elle voulait juste le préserver, elle croyait que rapidement, elle reviendrait. Mais c'était plus compliqué que ça. C'est toujours compliqué, avec toi, Nola. C'est toujours de ta faute, à chaque fois.

Elle n'a pas réfléchi, ou elle a minimisé l'étendue des dégâts. Elle s'est dit qu'elle reviendrait, que ce n'était l'affaire de deux ou trois jours, et que ça s'arrêtait là. Elle pensait que ça ne prendrait que quelques jours, parce qu'elle avait avancé, dépassé ses vieux démons, évolué, changé. Elle croyait que c'était derrière elle et pourtant, il aura fallu qu'encore une fois, elle sombre. Elle se croyait si loin de tout ça, Nola. Elle se croyait heureuse, épanouie, avec un bel avenir à ses côtés, à lui. Pourtant, elle a cédé, craqué, rechuté. Une fois, rien qu'une fois – la fois de trop quand même, elle le sait, que c'est toujours de trop. Eoline, ça l'a fait flipper ; Eoline, ç'a toujours été son ange gardien, sa protectrice, sa grande sœur, mais avant tout, cette meilleure amie, qui sait tout. Même ce que lui, il ne sait pas – surtout, ce qu'il ne sait pas, Jaeden. Eoline, elle l'a sauvée, elle a tout pris en charge, elle lui a dit qu'elle s'occupait de la boutique, qu'elle n'avait pas à s'inquiéter. Qu'elle préviendrait même Jaeden, s'il fallait, si elle n'avait pas le cran. Elle ne voulait pas, pourtant, Nola ; elle lui avait caché cette partie de son histoire, elle ne voulait pas qu'il la voit comme ça, qu'il découvre son passé de toxicomane. Elle ne voulait pas gâcher l'image qu'il avait d'elle, elle ne voulait pas qu'il la trouve faible. Elle ne voulait pas, elle ne sait trop quoi, en vrai, Nola ; mais surtout, elle croyait que ce serait rien qu'un jour ou deux, parce que c'était qu'une fois, hein ? Elle avait pas besoin, de tout recommencer, pas besoin de retourner des semaines en désintoxication. Et pourtant, c'est ce qu'il s'est passé, parce que c'est ce qu'il lui fallait.

22/11/18, 11:43 « Je t'aime, je reviendrai. Mais je peux pas t'expliquer. » (vu 22/11/18, 11:43) Elle l'aimait, elle ne pouvait, ne voulait pas, lui expliquer. Elle attendait de lui qu'il patiente, compréhensif, qu'il l'attende – parce qu'elle était certaine qu'il comprendrait, pourquoi est-ce qu'il ne l'aurait pas fait ? Il savait presque tout, Jaeden, il savait pour la dépression, pour le stress, véritable handicap au quotidien. Il savait pour son ancienne vie, son ancien boulot qui l'avait bouffée, rongée jusqu'à l'os. Il connaissait sa si faible résistance face au monde, il connaissait sa si forte envie de se renfermer, il connaissait sa si dévastatrice émotivité. Il savait tout, Jaeden, tout sauf l'addiction, parce que c'était trop, ça, parce que c'était l'inavouable, la faiblesse la plus profonde, un truc quand même qui appartenait au passé, elle ne rechuterait plus jamais. C'est ce qu'elle croyait, Nola, et malgré tout, il avait suffi d'un enchaînement de choses pour une rechute brève mais fatale. Y'avait le magasin qui perdait en clients, le magasin qui devenait trop lourd à gérer, pour elle toute seule. Y'avait elle, qui ne se sentait pas à la hauteur, une fois encore. Y'avait la pression pour le mariage, dont la préparation n'avançait pas. Y'avait la possibilité d'une grossesse qui avait été écartée, mais qui avait suffi à l'interroger, sur ce qu'elle voulait. Sur ce qu'elle était prête à assumer. Et si elle n'était pas assez forte, hein, Nola ? Elle avait été faible, tant de fois. Elle avait l'impression qu'elle n'y arriverait pas. Parce qu'elle se sentait obligée de fuir, à chaque fois. Peut-être que c'est pour ça, qu'elle avait cédé. Rien qu'une fois. 22/11/18, 11:46 « Alors c'est terminé. » (vu 03/01/19, 10:09) Terminé, et voilà, elle s'est figée, Nola. Un mois plus tard. Il voulait des explications, elle ne lui avait rien donné ; égoïstement, elle avait voulu se protéger, quand elle aurait dû être capable de lui parler. Il n'avait pas compris, il n'avait pas été patient – sans doute, à raison. Elle ne lui en a pas voulu, elle ne le pouvait pas ; c'est qu'elle, rien qu'elle, qu'elle a détesté en lisant ça. Peut-être qu'elle avait rompu en partant, en ne lui disant même pas au revoir en face ; peut-être qu'il avait rompu avec ce simple sms, parce qu'il ne pouvait pas s'engager avec quelqu'un qui se barrait sans expliquer, sans raison légitime, parce qu'il ne pouvait pas accepter que sa future femme disparaisse sans donner de nouvelles. Il s'inquiétait, elle avait pu le sentir dans son premier message quand il lui avait demandé ce qu'il s'était passé, où est-ce qu'elle était, s'il pouvait l'aider. Ça l'a rendue folle, et elle l'a rendu fou, elle le sait, le sent, le connaît, par cœur, tout le temps.

Il lui manque affreusement – et c'est comme ça qu'elle s'est rendue compte, que sur l'échelle de l'addiction, il est même d'une certaine façon, au-dessus de ses vieux démons. Ou peut-être pas, elle sait pas ; elle s'amuserait pas à parier sur ça. Peut-être que y'a là-dedans une certaine pulsion d'autodestruction, un besoin de se nuire parce qu'elle s'est faite à l'idée qu'elle n'était jamais à la hauteur. C'est injuste, c'est probablement faux, et pourtant c'est une idée avec laquelle elle vit depuis plus d'une décennie. Parce que ça fait des années, qu'elle vit cette vie, toujours à en vouloir trop, jamais à n'y arriver, et toujours à désespérer quand elle est pas fichue d'y parvenir. Sa vie, elle est régie par le stress, l'obsession de la perfection, l'obsession de l'ordre, de la symétrie, l'obsession de beaucoup trop de choses qui ne font que lui pourrir l'existence. Nola, elle a des troubles obsessionnels compulsifs dont elle peine à se débarrasser, doublées de troubles d'anxiété qui la poursuivent depuis beaucoup trop d'années. Et ça la fatigue, et ça la tue. Et ça a contribué à ses écarts, ses erreurs, ses faiblesses. Les gens, les autres, ils ne comprennent pas. Ils croient que c'est simple, que c'est comme ça. Que y'a pas de raison de stresser, qu'elle peut s'en passer. Les gens, les autres, ils ne comprennent pas. N'essaient peut-être pas, et c'est comme ça. Mais Jaeden, il la calmait – même si parfois aussi, il l'agitait. C'étaient les risques de l'amour, elle le savait, pour lui l'acceptait. Il la calmait, la comprenait, ne la jugeait jamais. Il était là, et c'est tout ce qu'il lui fallait.

Elle se rejoue la scène, dans sa tête, quelques fois, quand elle n'arrive pas à dormir – et après ça, elle y arrive encore moins. « Que puis-je faire pour vous ? » Elle était tout sourire, de bonne humeur, agréable, avenante – à la voir comme ça, on n'aurait peut-être pas deviné tout ce qu'elle avait traversé ; avec le temps, Nola, elle avait appris à cacher. Elle souriait alors, la blonde, parce que c'était la base de son travail, la base même de son tempérament, en dépit des épisodes moins joyeux de son existence. Elle souriait, et lui, aussi – c'est comme s'il s'était illuminé, d'un coup, alors qu'auparavant, il ne lui avait pas paru franchement convaincu. Il avait accepté son aide, parce qu'il n'y connaissait rien, lui, aux fleurs, aux assortiments, aux significations. Et elle, Nola, elle voyait de tout, dans ce magasin – des heureux, des mécontents, des endeuillés, des infidèles. Elle réparait les couples le temps d'un soir, elle permettait les derniers hommages, elle embellissait les mariages, emplissait les maisons, accompagnait les réunions. C'était ce que faisaient ses fleurs, c'est ce pourquoi l'on venait la voir, ce pourquoi on achetait ses bouquets et ses compositions. Et ce soir-là, Jaeden, il faisait partie de ceux tentant vaguement d'éviter la noyade de son couple à la dérive, au moyen d'un bouquet pour éviter les disputes et les reproches, ou juste les moments de gêne et les silences d'un tête-à-tête. « Et vous ? » Et elle l'avait regardée avec surprise, et curiosité, ne comprenant pas vraiment ce qu'il demandait. Elle lui avait suggéré des pivoines, et il s'était décidé pour ça, parce qu'il n'avait pas franchement d'idées. « C'est quoi, vos fleurs préférées ? » On ne lui demandait jamais, à Nola. Elle n'était après tout, pas là pour ça. « Oh. Les roses. Sans originalité, peut-être. » Elle aurait pu aussi parler des renoncules ou des orchidées – dans le fond, elle aimait toutes les fleurs, Nola, sans distinction que ce soit. Jaeden, il avait souri, et elle avait rougi, et il avait payé avant de s'en aller. Et elle était restée là à se demander ce qui lui prenait, de fantasmer sur un client qui était clairement pris, bien qu'il lui avait quand même donné l'impression de flirter. Et elle s'était demandé pourquoi elle fantasmait, quand elle était l'entremetteuse, celui qui participait indirectement à la réconciliation d'un couple. Elle s'était demandé ce qui lui prenait, mais elle s'était dit que ça lui passerait – que ç'avait juste été agréable sur le moment, qu'elle ne le reverrait pas, de toute façon. « Des roses, s'il vous plaît. Blanches. » Et tout de suite, elle l'avait reconnu, sans s'y être attendue. Elle l'avait reconnu, et puis, elle lui avait souri, lui avait tendu un bouquet, il avait payé, elle lui avait lancé un « bonne journée » qui lui avait paru trop rapide – et elle était retournée à ce qu'elle faisait. Et il était pas parti, resté à la regarder sans rien dire, jusqu'à ce qu'elle le remarque. Et peut-être que c'était niais, mais c'était pour elle ; et peut-être que c'était contraire à ses principes, mais elle avait quand même fini par sortir avec lui, après des semaines à se faire la cour, après avoir été certaine que l'autre femme pour laquelle il avait acheté ses fameuses pivoines, n'était plus dans le paysage.

L'autre femme aux pivoines, elle s'est pointée plus tard, dans sa boutique, prête à faire un scandale. L'autre femme aux pivoines, la « jetée », délaissée, de mauvaise foi, elle considérait que Nola, elle lui avait piqué son Jaeden, piqué sa belle histoire, piqué sa fin heureuse ou elle ne savait trop quoi. Elle était venue la voir, comme ça, en plein milieu de l'après-midi ; et devant tous les clients, elle lui avait foutu la honte, lui avait collé une putain de réputation, l'accusant de choses qu'elle n'avait pas faites. Nola, elle était restée bouche-bée, elle n'avait rien su dire ; elle avait juste culpabilisé, comme à chaque fois, pour un rien, pour quelqu'un qui ne le méritait pas. Cette folle, elle avait débarqué pour lui reprocher la fin d'une histoire qui était terminée bien avant que Jaeden, il vienne acheter ses foutues pivoines pour tenter de recoller ce qui pouvait rester. Elle n'oublie pas ça non plus, Nola, parce qu'elle a beau ne pas avoir fait fuir toute sa clientèle, elle en a perdu – et parfois, elle se demande, si c'est pour ça qu'elle en est là, aujourd'hui, si proche de la faillite.

Et elle est lasse de devoir tout recommencer, lasse de voir à chaque fois tout s'effondrer. Et maintenant qu'elle est sevrée, elle croyait pouvoir retrouver la vie qu'elle menait, elle croyait qu'elle avait tout géré – mais à ses préoccupations d'avant, s'est ajoutée l'absence, la douleur de la rupture, le regret de ses choix, de sa façon de gérer les choses. Elle a compris, Nola, qu'elle avait pas fait les choses correctement, qu'elle aurait pas dû partir sans explications. Qu'elle aurait même pas dû cacher une si importante partie de sa vie, à celui qui devait devenir son mari. Alors elle est revenue, à Trois-Rivières, cette ville où elle avait su trouver le calme, l'apaisement, dans un premier temps, quand sa meilleure amie l'y avait emmenée, avec elle, pour commencer une nouvelle vie – sa première cure terminée. C'est là que tout avait changé, là qu'elle avait laissé tomber le poids d'un métier qui ne lui convenait pas, ses mauvaises habitudes, ses addictions ; c'est là qu'elle était devenue autre chose ; c'est là qu'elle avait connu Jaeden. C'est là aussi, qu'elle avait tout foutu en l'air ; c'est là qu'elle revient, déterminée à se rattraper, et pourtant, toujours, l'angoisse flamboyante, le déni évident. Se rattraper, peut-être, si c'est seulement encore possible. Se rattraper, peut-être, ou laisser tout aller, de mal en pis.

****

01. Nola, elle vient de Calgary, elle y a passé une grande partie de sa vie, mais elle parle quand même couramment français. Elle se débrouille également en allemand, et a quelques vagues notions d'espagnol et d'islandais, aussi, parce que les langues l'ont toujours captivée et qu'elle a toujours été plutôt douée. 02. Les fleurs l'ont toujours passionnée, elle s'y est toujours intéressée, et à vrai dire, elle avait bien envie d'être fleuriste, y'a une dizaine d'années. Mais son ambition, elle était sans limites, alors Nola a préféré voir « plus haut », ou surtout, elle a préféré voir ce qui payait le mieux. Alors elle s'est dirigée vers l'événementiel, parce que ça lui plaisait, parce qu'elle avait des aptitudes, sans oublier son amour pour les fleurs, des bouquets et des pots de plantes emplissant son appartement à l'époque. 03. Elle n'a jamais quitté le Canada, même si elle en aurait rêvé. Même au sein-même de son pays, elle n'a guère voyagé, ne quittant l'Alberta que lorsqu'une opportunité professionnelle s'est présentée pour elle à Montréal. 04. Elle a ainsi quitté Calgary définitivement en 2012. Elle a vécu à Montréal jusqu'à début 2016, pour venir à Trois-Rivières, accompagnée de sa meilleure amie. 05. Nola, elle n'avait jamais expérimenté la drogue, avant de se retrouver dépassée par son boulot, incapable de prendre le rythme. En revanche, elle fumait depuis ses dix-sept ans, bien qu'elle ait fait de nombreuses tentatives pour arrêter. 06. Depuis qu'elle vit à Trois-Rivières, elle s'est évertuée à avoir une meilleure vie – du sport aux légumes, de la fin du tabac (sans grand succès) à la limitation de l'usage de sa voiture. 07. Elle a tout tenté pour combattre le stress, Nola – yoga, sophrologie, huiles essentielles, exercices de respiration, alcool. Sans grand succès, non plus – sauf pour l'alcool peut-être, mais elle ne peut pas passer sa vie à boire. 08. Son anxiété est un véritable handicap au quotidien, et la bouffe littéralement depuis qu'elle est gamine. Elle atteint parfois un stade tellement élevé, qu'elle préfère le déni, contournant les situations compliquées faisant naître un trop-plein de stress. Les disputes, les relations amoureuses, ç'a toujours été l'enfer, à un moment ou l'autre. Et parfois, Nola, elle n'essaie même plus de prendre sur elle, parce qu'elle est fatiguée de lutter. 09. Elle a pris l'habitude de se rendre à sa boutique en vélo, pour s'obliger à un exercice quotidien. Il lui arrive quand même de pratiquer le tennis ou le handball, parce que ça l'aide à évacuer son stress. 10. Il y a toujours deux ou trois bouquins commencés sur sa table de chevet. 11. Elle est tatouée à plusieurs endroits. 12. Elle a un goût particulier pour la poésie. Récemment, elle a découvert Rupi Kaur, et ne s'en lasse pas. 13. Elle aime les animaux, avait d'ailleurs un chat, qui est toujours avec son (ex ?) fiancé. 14. Elle était avec Jaeden depuis deux ans, quand il l'a demandée en mariage. Cela faisait seulement quelques mois qu'ils étaient fiancés, quand elle est partie sans donner de nouvelles. 15. De retour depuis quelques jours, elle squatte chez sa meilleure amie, devrait aller récupérer ses affaires chez Jaeden, mais n'a pas encore trouvé le courage. Déni, toujours.

pseudo/prénom still breathing, madalen.
âge à une dizaine de jours de la deuxième décennie
pays France
avatar eliza taylor.
crédits delreys et elizas-taylor.
le mot de la fin j'ai vu le titre du forum, j'ai trouvé ça génial ; j'ai ouvert, j'ai vu le design ; j'ai regardé les groupes basés sur les bières, j'me suis dit que j'avais définitivement trouvé une perle et ça m'a donné soif Arrow


Code:
<taken>eliza taylor-cotter</taken> ★ nola coates


Dernière édition par Nola Coates le Dim 27 Jan - 22:55, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
trust, faith and pixie dust
Camille Pearson
✩ messages : 1349 ✩ avatar : nicolas simoes.
✩ crédits : acid rain.
★ âge : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 0:17

j'aime beaucoup le début de ta fiche. et eliza est tellement belle, très bon choix.
tu fais très bien de poser tes valises ici, tu ne regretteras vraiment pas ton choix.
bienvenue et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
just keep swimming
Jude Keynes
✩ messages : 98 ✩ avatar : cailin russo
✩ crédits : strockes (avatar) tumblr et astra (signature)
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 0:20

bienvenue par ici j'aime beaucoup ce que tu as écrit jusqu'à présent

_________________

the reckless

Quelqu'un
m'attendra-t-il
Pour que ma chrysalide
Se libère de ses fils
Et se lance dans le vide
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Blake Lancaster
✩ messages : 434 ✩ avatar : suki waterhouse.
✩ crédits : ~ nympheas.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 0:21

bienvenue parmi nous. hâte d'en lire davantage et je confirme tu as vraiment bien fait de t'inscrire, c'est le paradis par ici. cat

_________________

Colérique, éclectique, tu parles fort, polémique et crée panique.
Tu es violente, sans pitié, tu es fleurie, remplie de pâquerettes et d'incendies.
T'insultes des mères, violes des frères, tu te bats pour tes terres.
Tu es sous-estimée, tu brilles de frénésie et de fierté.
Sur tout ton corps sont tatouées des perles d'or, tu flattes la rue, la mise à mort.


Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Nola Coates
✩ messages : 272 ✩ avatar : e. taylor.
✩ crédits : alaska.
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 0:27

@camille pearson omg omg, entre le pseudo et nicolas, je je suis ravie que ça te plaise pour l'instant, ça me fait très plaisir et oui, ça a l'air vraiment cool par ici I love you merci beaucoup

@jude keynes aaaw c'est super gentil, merci

@blake lancaster merciii I love you ça me conforte dans mon choix alors ahah I love you
Revenir en haut Aller en bas
trust, faith and pixie dust
Gabrielle Fitzgerald
✩ messages : 1148 ✩ avatar : Iga Wysocka
✩ crédits : Elsy
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 1:15

Bienvenue, courage pour ta fiche :)

_________________
Amnésia

Les braises laissées par d’anciennes passions, tôt ou tard se ranimeront.

c. FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sam 12 Jan - 7:22

hâte d'en savoir plus sur la belle.
bienvenue par ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Ysaline Pearson
✩ messages : 253 ✩ avatar : n. dyer
✩ crédits : loudsilence.
★ âge : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 9:06

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
a fairytale godmother
Leah Bergeron
✩ messages : 2359 ✩ avatar : Margot Robbie
✩ crédits : bazzart @ Eilyam & tumblr pour les gifs
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 12:13

Hannnn toi ici quand j ai vu l avatar j ai pensé directement à toi

Bienvenue ici ma belle I love you

_________________
i don't wanna lose you
FEELING USED BUT I'M STILL MISSING YOU AND I CAN'T SEE THE END OF THIS. JUST WANNA FEEL YOUR KISS AGAINST MY LIPS AND NOW ALL THIS TIME IS PASSING BY BUT I STILL CAN'T SEEM TO TELL YOU WHY. ▬
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Nola Coates
✩ messages : 272 ✩ avatar : e. taylor.
✩ crédits : alaska.
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 12:55

@gabrielle fitzgerald merciiii I love you

@jimmy king moooh, c'est cute la suite arrive cet après-midi merciiiii I love you

@ysaline pearson alycia merciiii

@leah bergeron aaaaw, la trop bonne surprise ahah oui, on ne me sépare plus d'eliza, et pourtant au début j'étais déterminée à jouer quelqu'un d'autre merci miss, garde-moi un lien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sam 12 Jan - 13:50

Bienvenue sur le forum I love you
Bon choix de célébrité, j'ai hâte d'en savoir plus
& bon courage pour la suite de ta fiche (a)
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Nola Coates
✩ messages : 272 ✩ avatar : e. taylor.
✩ crédits : alaska.
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 14:50

merciiii
Revenir en haut Aller en bas
a fairytale godmother
Leah Bergeron
✩ messages : 2359 ✩ avatar : Margot Robbie
✩ crédits : bazzart @ Eilyam & tumblr pour les gifs
★ âge : 31
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 15:22

Je te garde un lien c est sûr trop contente de pouvoir te retrouver ( y aura de quoi faire vu le nombre de personnages que j ai sous la main )

_________________
i don't wanna lose you
FEELING USED BUT I'M STILL MISSING YOU AND I CAN'T SEE THE END OF THIS. JUST WANNA FEEL YOUR KISS AGAINST MY LIPS AND NOW ALL THIS TIME IS PASSING BY BUT I STILL CAN'T SEEM TO TELL YOU WHY. ▬
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Nola Coates
✩ messages : 272 ✩ avatar : e. taylor.
✩ crédits : alaska.
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 16:15

j'me suis permise de changer "isla" en "nola", étant donné que c'est le prénom que je voulais au départ (mais vu que je suis un boulet, ou qu'hier soir j'étais trop fatiguée... Arrow)

@leah bergeron super, j'ai trop hâte du coup ça m'a manqué, de ne plus te lire. ahah j'ai vu ça, l'inspiration a l'air au rendez-vous on pourra en trouver plusieurs, du coup
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Ina Seeber
✩ messages : 355 ✩ avatar : adria arjona
✩ crédits : ©me
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 18:17

bienvenue parmi nous

_________________

mia & zooey & avery & maxine & fiona & yalena & izzie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sam 12 Jan - 21:15

un plaid et une bière, svp? hein?
bienvenue, tu seras bien ici. I love you
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Ash Valcourt
✩ messages : 119 ✩ avatar : stefan pollmann
✩ crédits : @self
★ âge : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Jan - 21:29

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Ina Seeber
✩ messages : 355 ✩ avatar : adria arjona
✩ crédits : ©me
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 12:47

j'ai bien relu ce que tu as posté et j'ai déjà plein d'idées de liens déjà t'as eliza taylor et moi j'ai lindsey morgan, rhiannon fish et marie avgeropoulos comme avatars pour certains comptes, donc pas le choix de trouver des liens sinon elle pourrait être une ancienne collègue de zooey qui bosse dans l'événementiel et elles auraient gardé contact ? j'ai juste pas compris si elle avait bossé à trois-rivières ou non pour te proposer plus de liens

_________________

mia & zooey & avery & maxine & fiona & yalena & izzie
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Nola Coates
✩ messages : 272 ✩ avatar : e. taylor.
✩ crédits : alaska.
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 14:13

@bo sloane bah ouais, la totale, ce serait parfait pcorn
merciiii, j'ai hâte en tout cas alexis et le personnage, omg

@ash valcourt merciiii I love you

@ina seeber merciiii I love you
aw c'est génial ça en plus entre lindsey, rhiannon et marie, fjzbafnkajbfn j'approuve totalement d'accord pour les liens, c'est obligatoire en fait, nola était dans l'événementiel dans une autre ville (sans doute calgary, je n'ai pas encore décidé), et elle est venue vivre à trois-rivières avec sa meilleure amie y'a quelques années I love you j'ai prévu de faire une petite partie anecdotes pour spécifier ce genre de détails parce que ça reste assez flou niveau timeline dans mon histoire ahah du coup, nola est fleuriste à trois-rivières depuis quelques années (quelque chose comme 2/3 ans I love you)
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Ina Seeber
✩ messages : 355 ✩ avatar : adria arjona
✩ crédits : ©me
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 15:40

mhh ok, donc pas une collègue de zooey, à moins qu'elle ait bossé à montréal ? mais on trouvera quand même quelque chose je viendrai zieuter le timeline un peu plus précis quand ce sera fait pour te proposer des choses mieux

_________________

mia & zooey & avery & maxine & fiona & yalena & izzie
Revenir en haut Aller en bas
trust, faith and pixie dust
Alcee Callender
✩ messages : 1328 ✩ avatar : chance perdomo
✩ crédits : kane, draíochta, perlman.
★ âge : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 20:00

bienvenue

_________________

entre elle et moi — le premier qui tombe amoureux a perdu..
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Brooke Wright
✩ messages : 453 ✩ avatar : SVE
✩ crédits : chosen.one (kenny)
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 20:19

bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Nola Coates
✩ messages : 272 ✩ avatar : e. taylor.
✩ crédits : alaska.
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 20:24

@ina seeber oh, elle peut totalement avoir bossé à montréal, y'a pas de soucis j'peux intégrer ça au besoin, pour qu'elles aient été collègues si tu veux I love you d'acc, d'acc je pense que ce sera fini demain

@alcee callender @brooke wright merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Ina Seeber
✩ messages : 355 ✩ avatar : adria arjona
✩ crédits : ©me
★ âge : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Jan - 20:53

@Nola Coates a écrit:
@ina seeber oh, elle peut totalement avoir bossé à montréal, y'a pas de soucis j'peux intégrer ça au besoin, pour qu'elles aient été collègues si tu veux I love you d'acc, d'acc je pense que ce sera fini demain

@alcee callender @brooke wright merci à vous deux

oh oui, ce serait parfait et ça pourrait nous faire un lien d'amies proches pour le reste des persos, il y a des résumés sur ma fiche de liens aussi si tu veux guigner

_________________

mia & zooey & avery & maxine & fiona & yalena & izzie
Revenir en haut Aller en bas
dream is a wish your heart makes
Nola Coates
✩ messages : 272 ✩ avatar : e. taylor.
✩ crédits : alaska.
★ âge : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Jan - 0:58

ok, je noterai ça alors, c'est trop cool d'acc', j'irai lire ça asap alors
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

but tomorrow never came.



Page 1 sur 2 ~ Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Les passeports. :: Visa approuvé.-