AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  





Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily

avatar
✩ messages : 126
✩ avatar : Ian Somerhalder
✩ crédits : © Tag & tumblr
★ âge : 34
il est tendre mais épicé
Sujet: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   Mar 23 Jan - 14:35



   
   Emily & Chance
   Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi

C
hance venait juste de poser son torchon sur le bar et son regard se perdit dans son établissement qui avait su se vider. C’était presque un soulagement, parce qu’il pourrait fermer et ne pas trainer davantage dans ce lieu qu’il affectionnait tout particulièrement. Pendant très longtemps, il n’y avait eu que son métier, à savoir barman et gérant de son bar. Mais ça c’était avant, et une brune avait changé la donne, redistribué les cartes en lui donnant la sensation d’être un homme nouveau, un homme qui avait espoir et foi en un avenir qui pouvait s’écrire à deux. Et oui, c’était nouveau de penser ainsi, mais c’était une sensation des plus exquises dont il ne voulait absolument pas se passer, parce qu’elle lui donnait tout simplement la sensation de respirer, d’être vivant à 100%. Et c’était revigorant en quelque sorte. Attrapant son téléphone, un sourire s’était emparé de ses lèvres, la vision de la photo de Talisa étant responsable de ce comportement quasi adolescent. Et pourtant, elle ignorait bien des choses sur lui, la partie la plus sombre qu’il cachait au fond de lui comme un trésor, alors qu’il s’apparentait davantage à un fardeau. Et si elle était devenue son essentielle, il était évident qu’il n’oubliait en aucun cas ses amis, et plus particulièrement Emily, sa meilleure amie, celle qui avait toujours été là à ses cotés. Et à peine songeait-il à elle que son esprit essayait de se rappeler de la dernière fois où ils s’étaient vus. Et le fait qu’il n’arrive pas à placer une date était plus que préoccupant, voire même inquiétant. Ni une ni deux, le brun n’avait pu qu’envoyer un message à la deuxième brune de sa vie. je débarque d’ici 10 minutes. Cache ton amant, les armes et tout ce qui pourrait être dangereux pour toi ou autrui . N’était-ce pas le meilleur moyen d’annoncer une invasion de son appartement ? si, et il ne comptait pas arriver les mains pleines, parce qu’il se doutait que le frigo serait plein et qu’il serait tout à fait capable de lui préparer un repas convenable, elle qu’il avait à maintes reprises vue courir à droite et à gauche sans vraiment prendre le temps de se poser. Se pressant, il avait fermé le bar et s’était mis en chemin vers le domicile de sa meilleure amie, chez laquelle il n’avait pas tardé à arriver. Un coup à la porte, il avait appuyé sur la poignée qui avait alors laissé l’entrée libre. Etrange, au point que Chance avait pénétré dans le logement avec une extrême prudence. Il ne manquait qu’un cambrioleur ou autre intrus indésirable. Ce qui était complètement crétin vu le métier exercé par Emily. Un bruit se fit entendre derrière lui, et il se retourna vivement. « Mais ça va pas, Em’, tu te rends compte que j’aurais pu t’assommer voire même pire ? tu comptes faire arrêter mon petit cœur tout tendre, c’est ça hein » . bon d’accord, il exagérait, et après une moue boudeuse d’à peine quelques secondes, il n’avait pu que s’avancer vers la brunette et la prendre dans ses bras, affectueusement. Oui car malgré tout, il tenait à elle… .
WILDBIRD
 

_________________

It's gonna be alright
"Si jamais vous aimiez, gardez bien votre secret ! ne le livrez pas avant d'avoir bien su à qui vous ouvrirez votre cœur. Pour préserver par avance cet amour qui n'existe pas encore, apprenez à vous méfier de tout le monde". ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 390
✩ avatar : sophia bush
✩ crédits : june (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
elle est acide et toquée
Sujet: Re: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   Lun 29 Jan - 10:48

t'étais exténuée, comme souvent en ce moment. ton travail était intense, parfois plus que d'autres d'ailleurs. mais en ce moment tu avais l'impression que les habitants de trois-rivières étaient particulièrement déchaînés. tu enchaînais les interventions, puis la rédaction de différents rapports pour le grand chef et tu rentrais donc souvent tard à la maison. et tu ne trouvais jamais vraiment d'autres motivations que de simplement te poser sur ton canapé pour te regarder un film. c'était sans doute la saison aussi qui voulait ça. l'hiver avait tendance à te foutre le moral en bas. il faisait nuit, trop longtemps. les températures étaient bien trop basses pour toi et l'humeur des gens n'étaient jamais au rendez-vous. tu avais hâte que l'été arrive, que le soleil soit plus présent dans vos vies et te redonne le sourire. mais pour cela il faudrait être encore un peu patiente. tu venais de rentrer chez toi et de te poser sur ton canapé quand tu as reçu le message de chance, ton meilleur ami. je débarque d’ici 10 minutes. cache ton amant, les armes et tout ce qui pourrait être dangereux pour toi ou autrui. t'as rigolé en lisant le message. ton meilleur ami allait débarquer chez toi, tout bientôt. tu n'avais même pas pris le temps de répondre à son message. à quoi bon, il serait bientôt chez toi de toute façon. tu avais préféré au lieu de ça de te faire discrète, histoire de l'effrayer un petit peu. tu entends sonner, puis la porte qui s'ouvre. tu attends quelques instants, avant d'apparaître dans son champ de vision. mais ça va pas, em’, tu te rends compte que j’aurais pu t’assommer voire même pire ? tu comptes faire arrêter mon petit cœur tout tendre, c’est ça hein ? tu laisses échapper un rire avant de le serrer dans tes bras. chance, c'est toujours un plaisir de t'embêter, tu sais. tu lui dis tout en plongeant ton regard dans le sien. tu l'entraînes rapidement dans le salon. tu vas bien ? je te sers quelque chose à boire ? J'ai des bières si tu veux. tu lui proposes. vous avez tout le temps qu'il veut pour discuter, manger, ou faire tout ce qu'il a envie. ce soir ton fils theo n'est pas là.

_________________
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 126
✩ avatar : Ian Somerhalder
✩ crédits : © Tag & tumblr
★ âge : 34
il est tendre mais épicé
Sujet: Re: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   Mer 31 Jan - 15:28



   
   Emily & Chance
   Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi

L
e travail avait toujours été la seule priorité dans l’existence de Chance, une vie qui s’était montrée relativement terne, sans aucune réelle lumière, si ce n’était les étoiles des amitiés sincères qu’il avait pu créer et garder aussi précieusement qu’un trésor. Parce qu’au final, il n’y avait eu que cela pour le faire se sentir plus fort, l’orphelin qui n’avait pas réellement connaissance de la définition du mot amour. Un sentiment dont il avait été cruellement privé. Mais à lequel il aspirait fortement. Une renaissance, tel le phœnix. Un miracle en soi en lequel il croyait dur comme fer, lui faisant comprendre que toutes ces années passées ne l’avaient en rien détruit, bien au contraire. Il s’était armé de patience et avait rencontré son ange céleste, dont la beauté égalait la pureté de son âme et sa gentillesse extrême. Et avant Talisa, il avait déjà eu ce sentiment, ce coup de foudre amical qui persistait et le liait à sa meilleure amie, celle dont le caractère bien trempé se conjuguait parfaitement avec son métier. Celui-là même qui lui faisait redouter le pire lorsque des pensées moroses s’emparaient de l’esprit du barman. Alors qu’il n’y avait aucune raison, parce que la brune était une femme forte, mais elle n’était pas seule. Et au fond de lui, Chance redoutait qu’un nouvel orphelin n’apparaisse à trois-rivières. Cela faisait d’ailleurs un bon moment qu’il n’avait pas vu sa meilleure amie, et c’était pour cette raison qu’il n’avait pu que lui envoyer un message afin de la prévenir de son arrivée imminente. Bon d’accord, c’était prévenir au dernier moment, mais au moins il l’avait fait et ne risquait pas de se retrouver face au canon d’un revolver. Enfin, c’était sans compter sur l’humour quelque peu particulier de la jeune femme, qui avait eu le don de lui foutre une trouille bleue et lui faire tenir des propos d’une personne quelque peu affolée. De l’exagération, il fallait bien le reconnaitre, mais la faire culpabiliser un minimum était tentant, même si cela n’avait pas fonctionné. Chance aurait dû s’en douter, mais bon. Heureusement, ils avaient réussi à retrouver la tendresse de leur amitié, en tombant dans les bras l’un de l’autre. Un contact simple, efficace et qui reflétait bien le fait qu’ils tenaient l’un à l’autre. Se reculant, le barman n’avait pu que lever machinalement les yeux au plafond, en soupirant. « au bout de toutes ces années, je devrai être habitué… mais même pas… je suppose que tu te venges inconsciemment de mon message »  , ajouta-t-il, en repensant aux mots qu’il avait employés. Et puis même si cela n’était pas le cas, il la taquinait à son tour, comme pour finalement avoir le dernier mot dans un jeu qui n’en finirait jamais. Chance avait fini par suivre Emily au salon. « Je vais très bien, plus que bien, vois-tu. Et toi ? tu as une petite mine, Em’ » , dit-il en fronçant les sourcils. Il détestait la savoir fatiguée, et là ses traits parlaient pour elle. Haussant les épaules, il avait fini par esquisser un sourire « va pour une bière. Mais est-ce que tu as mangé ? histoire que tu ne finisses pas endormie sur le canapé avant que tu m’aies tout raconté des raisons de ces cernes qui viennent assombrir ce si joli visage… » . Il se doutait que c’était le boulot, mais il fallait bien commencer par quelque chose, et si le pire était vite expédié, pourraient-ils seulement ne farder que le meilleur, rire, profiter tout simplement….
WILDBIRD
 

_________________

It's gonna be alright
"Si jamais vous aimiez, gardez bien votre secret ! ne le livrez pas avant d'avoir bien su à qui vous ouvrirez votre cœur. Pour préserver par avance cet amour qui n'existe pas encore, apprenez à vous méfier de tout le monde". ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 390
✩ avatar : sophia bush
✩ crédits : june (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
elle est acide et toquée
Sujet: Re: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   Mer 21 Fév - 9:01

t'étais ravie de retrouver chance. ravie de pouvoir passer un moment en sa compagnie afin de discuter de tout ce qu'il se passe dans vos vies respectives. il y en avait des choses à dire bien évidemment. des événements qui se passent de ton côté, comme du sien, tu en étais persuadée. tu étais prête en tout cas à le questionner sur tout ça et à chercher les moindres détails des derniers événements de sa vie. l'amitié que vous partagez est importante pour toi, emily. et tu ne voudrais qu'elle se termine pour rien au monde. tu es parfaitement consciente de l'importance d'avoir des personnes comme chance à tes côtés pour avancer. tu savais que si quelque chose n'allait pas tu pouvais compter sur lui pour débarquer et te consoler. il a déjà été là pour beaucoup de choses, il n'y avait donc pas de raisons pour que cela change à l'avenir. en tout cas, lorsque le jeune homme est arrivé, tu n'as pas manqué de lui faire une petite farce. juste histoire de l'embêter un petit peu. ça t'as bien fait rire, toi en tout cas. lui un peu moins, peut-être. au bout de toutes ces années, je devrai être habitué… mais même pas… je suppose que tu te venges inconsciemment de mon message. » tu relèves les yeux vers lui avec un petit sourire en coin. peut-être bien oui. tu lances avec un clin d'oeil avant de l'attirer dans ton salon. vous avez beaucoup de temps devant vous et pourtant tu as déjà envie de l'entendre te raconter toutes ces histoires. surtout quand tu l'entends répondre, je vais très bien, plus que bien, vois-tu. et toi ? tu as une petite mine, em’ visiblement les choses semblent très bien se passer pour ton meilleur ami et ça te rend heureuse de l'entendre. ça va.. c'est le boulot faut pas t'en faire. tu commences par dire en minimisant un peu la situation d'un simple geste de la main. va pour une bière. mais est-ce que tu as mangé ? histoire que tu ne finisses pas endormie sur le canapé avant que tu m’aies tout raconté des raisons de ces cernes qui viennent assombrir ce si joli visage… tu laisses échapper un petit rire tout en allant chercher deux bières dans le frigo. tu reviens rapidement dans le salon et tu t'installes aux côtés de ton ami. tu lui tends sa bière et tu lui réponds. non je n'ai pas mangé, tu veux qu'on se commande quelque chose ? tu suggères avec un sourire avant de poursuivre. mais ne te fais pas de soucis pour moi, c'est surtout le boulot qui me fatigue, tu sais. mais toi alors, t'as l'air tout heureux, raconte-moi ce qu'il t'arrive. tu dis tout excitée et impatiente d'entendre sa réponse.

_________________
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 126
✩ avatar : Ian Somerhalder
✩ crédits : © Tag & tumblr
★ âge : 34
il est tendre mais épicé
Sujet: Re: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   Mer 7 Mar - 17:36



   
   Emily & Chance
   Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi

C
onnaitre des nouveautés positives au sein de son existence était quelque chose de relativement inédit pour Chance, qui avait toujours cru qu’il était maudit. Le passé lui avait démontré que tout ne tenait qu’à un fil et que le destin pouvait se montrer des plus cruels envers certains individus. Voilà pourquoi jusqu’à aujourd’hui, il n’avait eu aucune attache sérieuse, aucune relation à long terme qui aurait pu affaiblir le loup solitaire qu’il s’était efforcé d’être durant ces longues années. Toutefois, il ne pouvait que reconnaitre que le fait de ne plus se poser de questions et profiter de l’instant présent était des plus agréables voire même une certaine forme de soulagement. Un miracle qui se lisait à travers le sourire constant qui s’était emparé de ses lèvres et qu’il n’arrivait pas à faire disparaitre. Il n’en ressentait pas non plus l’envie à vrai dire, car envisager le monde en noir et blanc était une époque révolue, sur laquelle même il avait tiré un trait et tourné la page. Pouvait-il être devenu optimiste à ce point ? il fallait le croire, bien qu’il redoutait que le bonheur puisse lui filer entre les doigts une nouvelle fois. N’avait-il pas droit à avoir ce que connaissait tout le monde ? Si, bien sûr que si. Et ce n’était pas à sa meilleure amie qu’il allait pouvoir le cacher bien longtemps. Emily avait été ce roc pendant si longtemps qu’il n’arrivait plus à mettre un nombre sur les années qui les liaient, ce qui rendait plus beau ce qu’ils partageaient. Conscient d’avoir quelque peu délaissé la seconde brune de sa vie, il avait décidé de rectifier le tir en lui rendant une visite à l’improviste, improviste qui ne l’était pas tant dans la mesure où le brun avait quand même pris soin de lui envoyer un message au préalable, histoire de ne pas se casser le nez sur la porte. Alors, certes les mots employés avaient été emplis d’humour, pour lequel la brune avait décidé de se venger de la plus honteuse des manières. Son sourire fit disparaitre bien rapidement l’air las qu’il avait pris quelques secondes auparavant. Secouant la tête une nouvelle fois, il éclate finalement de rire en la suivant dans le salon « décidément, tu ne changeras jamais » , et tant mieux, songea-t-il, aimant bien ces petits moments qui s’apparentaient à cette légèreté enfantine qui faisait tellement de bien dans un monde de brutes et de violence. Et ça, Emily était bien placée pour le constater de par son travail. Un métier qui laissait des traces sur son visage de par les cernes qui témoignaient de sa fatigue. Alors, lui demander de ne pas s’en faire était impossible à concevoir, tant il détestait la voir ainsi. D’accord, elle n’était pas une petite chose fragile, cependant elle était une mère célibataire qui devait de faire attention à elle, parce qu’elle n’était pas seule et que les voyous continueraient de se promener dans tous les cas. Ce geste de la main, histoire de dire que ce n’était rien, il le connaissait et le détestait à un point. Chance se contenta de soupirer, sachant très bien que ce qu’il pourrait dire ne changerait pas la face du monde ou ne dissuaderait nullement sa meilleure amie de lever le pied. Quelques instants plus tard, ils étaient assis, une bière à la main et le radar du barman commençait à clignoter, sentant l’interrogatoire sur le point de commencer. Il n’avait pas eu tort, même si le sujet du repas était arrivé en premier lieu sur le tapis. « On peut commander si le cœur t’en dit, ou alors je peux nous cuisiner quelque chose également. C’est comme tu le souhaites, vu que tu es l’hôtesse » . Son regard bienveillant sur la jeune femme et le sourire qu’il lui adressait ne cachaient en rien toute la tendresse qu’il lui portait. « tu sais très bien que ton métier m’inquiète toujours. Surtout que tu aurais besoin de repos et que tu risques de me dire que vous êtes en sous effectifs, non ? » . Il leva les yeux au plafond, instinctivement et ne put que tapoter ses doigts sur sa bouteille. « oui, je suis heureux… heureux de voir ma meilleure amie voyons » . Portant la bouteille à ses lèvres, il but une gorgée, avant de poursuivre en un murmure « afin de lui annoncer enfin que j’ai quelqu’un dans ma vie » . Chance surveillait la réaction du coin du regard, s’attendant à ce qu’elle saute partout ou qu’elle ne le secoue afin de connaitre tous les détails de ce revirement brutal de situation…
WILDBIRD
 

_________________

It's gonna be alright
"Si jamais vous aimiez, gardez bien votre secret ! ne le livrez pas avant d'avoir bien su à qui vous ouvrirez votre cœur. Pour préserver par avance cet amour qui n'existe pas encore, apprenez à vous méfier de tout le monde". ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 390
✩ avatar : sophia bush
✩ crédits : june (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
elle est acide et toquée
Sujet: Re: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   Sam 17 Mar - 9:46

décidément, tu ne changeras jamais. non effectivement emily, tu ne changeras jamais. tu aimais bien faire ce genre de petites farces et surtout lorsqu'il s'agissait de les faire à ton meilleur ami, chance. tu n'avais pas pu résister à cette idée. ton regard dans le sien, tu fais un petit sourire timide, reconnaissant bien que tu étais une gamine pour ce genre de choses. mais finalement, ça faisait un bien fou de pouvoir faire ce genre de petites choses de temps en temps. se donner l'impression de pouvoir encore avoir une âme d'enfants de temps en temps. les problèmes des grands font parfois bien trop peur et tu avais besoin d'amener ce genre de petites choses dans ta vie pour ne pas totalement paniquer à la moindre occasion. t'étais ravie d'avoir ton ami à tes côtés. un ami qui semblait d'ailleurs particulièrement heureux en ce moment. tu notais bien son sourire qui ne quittait plus ses lèvres. on peut commander si le cœur t’en dit, ou alors je peux nous cuisiner quelque chose également. c’est comme tu le souhaites, vu que tu es l’hôtesse. chance prenait toujours bien trop soin de toi. il se montrait toujours prêt à tout pour ton petit bonheur. tu lèves ton regard vers lui, hésitant un instant. et qu'est-ce que tu pourrais me cuisiner de bon ? tu demandes, curieuse de voir ce que chance serait prêt à te préparer. tu ne pouvais quand même pas dire non à un repas cuisiner par ton meilleur ami en personne qui serait forcément meilleur que quelque chose que vous commanderiez. et puis tu pourrais tout à fait lui donner un coup de main pour préparer tout ça. vous parlez ensuite de ton métier. tu sais que c'est compliqué de l'exercer. ça demande beaucoup de choses et surtout de l'énergie. tu es fatiguée, trop fatiguée en ce moment. mais tu n'as pas le choix de continuer à faire toutes ces heures, malheureusement. tu sais très bien que ton métier m’inquiète toujours. surtout que tu aurais besoin de repos et que tu risques de me dire que vous êtes en sous effectifs, non ? tu souris. chance te connaît par coeur, évidemment. tu poses doucement ta main sur la sienne. est-ce que ça te rassure un petit peu si je te dis que j'ai deux jours de repos maintenant ? tu lui dis en posant ton regard dans le sien. ça te fera du bien, tu le sais parfaitement. mais tu sais aussi que la fatigue reviendra très rapidement quand tu reprendras le travail après ces deux jours de repos. c'est comme ça, c'est un rythme difficile, mais tu aimes bien trop ton métier pour y renoncer. tu changes ensuite de sujet afin de savoir pourquoi il est si heureux que ça. il te cache quelque chose, tu en es persuadée. oui, je suis heureux… heureux de voir ma meilleure amie voyons. qu'il commence par te dire, mais tu sais bien que ce n'est pas juste ça. tu sais bien qu'il y a quelque chose d'autre derrière tout ça. afin de lui annoncer enfin que j’ai quelqu’un dans ma vie. ton regard s'illumine alors que tu poses ton regard dans celui de ton meilleur ami. quoi ? et tu attends tout ce temps pour me l'annoncer. tu lui dis, sautillant presque sur place de joie. raconte-moi tout. tu ajoutes, impatiente de connaître les détails de cette histoire.

_________________
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 126
✩ avatar : Ian Somerhalder
✩ crédits : © Tag & tumblr
★ âge : 34
il est tendre mais épicé
Sujet: Re: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   Mer 28 Mar - 15:54



   
   Emily & Chance
   Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi

L
’espièglerie dont avait toujours fait preuve Emily n’était nullement prête à s’éteindre, elle qui  lui prouvait régulièrement qu’elle avait gardé cette âme d’enfant, cette joie de vivre caractéristique. La farce dont chance avait été la victime n’avait pu que le faire rire, malgré le soin qu’il avait pris à lever les yeux au ciel, comme pour mimer une exaspération des plus totales. Jamais il ne pourrait lui en vouloir, elle avec laquelle il ne comptait plus le nombre d’années qui les liait l’un à l’autre, le sérieux n’étant pas toujours de mise tout comme les rires. L’amitié était faite de hauts et de bas, ne s’appelait pas comme telle que dans les moments les plus heureux, loin de là. A eux deux, ils avaient connu l’amour des mouchoirs, de la crème glacée et des conseils bateaux qui leur avaient redonné le sourire et fait surmonter ce qui paraissait alors insurmontable. Le temps avait filé, mais aucun d’eux n’avait laissé l’autre sur le bord de la route, tout comme ils se souciaient l’un de l’autre, la preuve en était pas l’inquiétude ressentie par le barman à la vue des cernes qui soulignaient les yeux de la brunette, tout comme le fait de savoir qu’elle n’avait pas encore mangé. Décidément, elle avait toujours ce don de lui faire faire du souci. Alors, oui, il s’était présenté pour lui cuisiner un encas, lui pas si manchot que cela derrière les fourneaux, presque aussi à l’aise que derrière son comptoir. Il ne prétendait nullement être un expert comme tous ces chefs 4 étoiles qui avaient fait leur apparition sur le petit écran dans des émissions qui visaient à trouver des futurs talents culinaires. Chance avait haussé les épaules, machinalement, esquissant un léger sourire. « Je dirai que tout dépend de ce que tu as dans ton frigo et tes placards. Une petite omelette avec une salade pourraient être déjà un bon début… enfin si cela te tente et que tu as ce qu’il faut.. » . C’était le premier plat qui lui était venu à l’esprit, et il se félicitait de ne pas penser blanquette ou autre plat mijoté dont le simple nom faisait saliver mais qui demandaient plus de temps de préparation. Un temps précieux à prendre en compte tout comme l’estomac vide d’Emily. Un autre point qui était venu sur le tapis était le métier de la jeune femme, qu’elle exerçait avec passion, tout comme lui exerçait le sien. Certes, ils n’étaient pas comparables, mais ils possédaient tous les deux cet amour immuable du travail bien fait, de ne rien laisser passer, quitte à passer des heures et des heures en supplément, sans rémunération supplémentaire ou remerciements. Non, il y avait juste une satisfaction personnelle, qui était toujours mieux que rien au final. Sentant la main d’Emily sur la sienne, le barman sut pertinemment qu’il avait visé juste, et il s’apprêtait à soupirer lorsqu’elle lui coupa l’herbe sous le pied en lui annonçant deux jours de repos. De son pouce, il caressa la main de la jeune femme. « Oui, cela me rassure. Mais deux jours seront-ils suffisants pour rattraper toutes tes heures de sommeil perdues ? » . Une nouvelle fois, il se montrait des plus protecteurs, voire même trop. Deux jours après tout son service et même ce qu’elle avait dû faire en plus ? se moquaient-ils vraiment d’elle ? Sans nul doute, mais c’était ainsi, et il n’y avait qu’elle qui était dans la mesure de dire stop, et non lui. Le sujet sensible écarté, Chance avait été dans l’obligation de préciser un changement majeur dans son existence, à savoir qu’il n’était plus seul. Le loup solitaire avait trouvé sa moitié. Une annonce qui avait fait son effet, de par l’illumination du regard d’Emily, tout comme les questions qui avaient fusé. Le brun aurait pu le parier, voire même mettre sa main à couper qu’elle piétinerait d’impatience telle l’enfant qu’elle était toujours. « J’attendais simplement que les choses soient plus simples » . Il leur avait fallu des mois pour mettre des mots sur ce qui se passait entre eux, Talisa ayant tout comme lui de sérieuses difficultés à s’exprimer ou vouloir s’impliquer dans une relation qui les dépassait ou qui signifiait la fin de quelque chose de léger qui les avait toujours unis. Un léger sourire se dessina sur les lèvres du barman. Il ne pouvait pas tout obtenir aussi aisément. « et si je te laissais imaginer ce qui s’est passé, ou qui est cette fameuse femme en question. C’est beaucoup plus amusant… » . Se dirigeant vers la cuisine, il ne put que se retourner vers elle. «  ah au passage, je refuse que tu lui fasses subir un quelconque interrogatoire. C’est la femme parfaite, parfaite à mes yeux, et je ne veux pas risquer de la perdre une nouvelle fois » . Chance soupira, se rappelant de ce qu’il avait pu ressentir durant les semaines de silence…
WILDBIRD
 

_________________

It's gonna be alright
"Si jamais vous aimiez, gardez bien votre secret ! ne le livrez pas avant d'avoir bien su à qui vous ouvrirez votre cœur. Pour préserver par avance cet amour qui n'existe pas encore, apprenez à vous méfier de tout le monde". ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 390
✩ avatar : sophia bush
✩ crédits : june (avatar) astra (sign)
★ âge : 35
elle est acide et toquée
Sujet: Re: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   Mar 10 Avr - 15:06

tu prends le temps de cuisiner, parfois. évidemment. mais tu dois reconnaître que dès que tu as l'occasion de ne pas le faire et de commander quelque chose à la place, tu le fais. ça n'a jamais été ce que tu préférais faire, la cuisine. mais tu fais des efforts, principalement pour ton fils theo qui mérite d'avoir un bon repas quand il rentre des cours. mais aujourd'hui il n'est pas là et tu avais dans l'espoir de commander un plat chinois, une pizza ou une autre connerie de ce genre en compagnie de chance. enfin ça c'était jusqu'à ce qu'il te propose de cuisiner lui quelque chose. une offre que tu ne pouvais pas vraiment refuser, il fallait bien le reconnaître. si chance avait envie de te cuisiner quelque chose, tu comptais bien directement sauter sur l'occasion. je dirai que tout dépend de ce que tu as dans ton frigo et tes placards. une petite omelette avec une salade pourraient être déjà un bon début… enfin si cela te tente et que tu as ce qu’il faut.. tu réfléchis quelques instants. la proposition est intéressante et te donne déjà faim. tu te lèves rapidement pour aller jusque dans tes placards et ton frigo. tu regardes tout ce dont tu disposes et tu reviens ensuite vers ton ami avec un large sourire. c'est parfait, j'ai tout ce qu'il faut. viens on va attaquer ça. tu proposes en l'entraînant dans la cuisine. tu sors déjà les différents ingrédients nécessaires. même si tu n'aimes pas trop cuisiner, tu vas faire l'effort d'aider ton ami à préparer le repas, bien sûr. la discussion se dirige ensuite vers ton travail. oui, cela me rassure. mais deux jours seront-ils suffisants pour rattraper toutes tes heures de sommeil perdues ? tu poses délicatement ta main sur le bras de ton ami avec un petit rire en coin. ne t'en fais pas, ce sera largement suffisant. chance se fait tellement de soucis pour toi. tu trouves ça adorable, vraiment. il veut que tu sois heureuse et en bonne santé. avec un métier comme le tiens, le stress est relativement présent. mais tu as appris à le gérer et à le canaliser, depuis le temps. puis finalement alors que vous commencez à assembler les ingrédients pour une bonne omelette, chance t'annonce un changement important dans sa vie. de là, des tonnes de questions arrivent de ta part. j’attendais simplement que les choses soient plus simples. qu'il commence par répondre avant d'ajouter. et si je te laissais imaginer ce qui s’est passé, ou qui est cette fameuse femme en question. c’est beaucoup plus amusant… tu roules des yeux tout en laissant échapper un petit soupir. deviner, forcément. c'est amusant pour toi, seulement. tu lances avec un petit rire. réfléchissant déjà à ce que tu pourrais lui dire. ah au passage, je refuse que tu lui fasses subir un quelconque interrogatoire. c’est la femme parfaite, parfaite à mes yeux, et je ne veux pas risquer de la perdre une nouvelle fois. tu laisses échapper un rire tout en sortant un nouvel oeuf de sa boîte. t'es pas drôle, chance. tu sais bien que c'est la partie que je préfère pourtant. tu cherches à le taquiner un petit peu avant de finalement ajouter. bon allez, c'est la fille dont tu me parles depuis quelques temps, avoues. tu veux en savoir plus sur tout ça et t'es persuadée que c'est d'elle dont il s'agit. en même temps tu ne comprendrais pas que ce soit quelqu'un d'autre. t'as pas eu beaucoup de détails sur cette fille, mais suffisamment pour comprendre qu'elle a pris une certaine importance dans la vie de chance.

_________________
I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 126
✩ avatar : Ian Somerhalder
✩ crédits : © Tag & tumblr
★ âge : 34
il est tendre mais épicé
Sujet: Re: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   Lun 14 Mai - 13:04



   
   Emily & Chance
   Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi

A
rriver chez sa meilleure amie et finir par cuisiner pour elle était totalement surprenant, mais pas tant que cela lorsque l’on connaissait Chance et son coté surprotecteur. Il n’avait jamais été très famille, en raison des problèmes de sa mère mais il avait eu l’opportunité d’en apercevoir les lignes principales et surtout les principes fondamentaux. Et prendre soin des gens importants en faisait partie. Emily avait toujours eu cette place particulière dans son existence, parce qu’elle était sa meilleure amie, celle qui avait toujours su répondre présente dans tous les moments de la vie, tout comme lui l’avait fait. Cuisiner n’était rien pour lui, un plaisir comme un autre, même s’il ne tenait pas un restaurant mais un bar. Toutefois, le brun aimait les bonnes choses et se contenter de hamburger n’avait été en rien une solution envisageable et envisagée. Le menu en tête, le brun n’avait pu que sourire en entendant qu’il était tout à fait faisable et qu’ils allaient pouvoir le partager. C’était ainsi qu’il avait suivi la brunette dans la cuisine. « Dis-moi que ça fait un moment qu’aucun homme n’a cuisiné pour toi et mon ego se sentira valorisé » , plaisanta-t-il, en éclatant de rire. Cette légèreté était si naturelle, tellement normale entre eux deux qu’il s’en voulait presque de ne pas faire cela plus souvent. Mais leur travail respectif les retenait ailleurs, les fatiguait physiquement et parfois même moralement, même si cela se voyait davantage chez Emily que chez lui. C’était ce qu’il avait pu constater en scrutant son visage, ses traits bien trop marqués pour être apaisés en quelques jours de repos. Il aurait surtout fallu des semaines voire même des mois. Chance avait secoué la tête, en soupirant. « Tu te fourvoies. Et tu es une sacrée tête de mule… » . C’était un constat inévitable, et même s’il avait l’habitude de la voir se battre au quotidien, à se montrer forte en toute occasion. il affectionnait Emily, et la voir ainsi l’inquiétait un minimum, même si la conversation avait quelque peu dévié sur le bonheur naissant qui était apparu dans son existence. Le barman aurait dû se douter que le naturel de sa meilleure amie reviendrait au galop et qu’elle utiliserait son instinct de flic pour en apprendre davantage. Et puis, cela lui donnait l’occasion d’échapper aux remontrances du brun et son inquiétude croissante. Certes, évoquer Talisa lui donnait le sourire, faisait briller cette petite lueur dans son regard azur. Il ne comptait pas tout lui dévoiler aussi aisément, la taquinant en lui demandant de deviner tous les détails. Autant dire qu’il gagnerait un temps précieux et qu’il pouvait s’attendre à un tas d’hypothèses, toutes plus farfelues les unes que les autres. « oui, justement » . un sourire immense barrait ses lèvres, et il n’avait pu que poursuivre, alors qu’il prenait l’œuf qu’elle avait sorti de la boite. Chance suspendit son geste, en écoutant la plaisanterie plus que douteuse d’Emily. Tali avait déjà fuit une première fois, et il avait dû s’armer de courage et de temps pour qu’ils puissent enfin former un couple. Il avait secoué la tête, en cassant son précieux sésame dans l’assiette. « C’est pour cette raison que je refuse que tu la rencontres et que tu trouves amusant de la mettre dans l’embarras » . Chance fit claquer sa langue, en signe de désapprobation, et il ne put que soupirer, maudissant sa mémoire éléphantesque. « je te déteste, Em. Oui, il s’agit bien d’elle. et ne me dis pas que j’ai ramé… parce que j’en ai conscience, et que la patience est sans doute la plus belle preuve.. enfin tu me comprends… » . pourquoi parlait-il de cela sans pudeur, sans retenue ? et si la vie entendait son bonheur, ne voudrait-elle pas le lui ôter ? c’était ce qu’il redoutait grandement. « donc deux œufs et tu crois que ça va nous nourrir ? » . il plaisantait, lui tendant la main pour attendre la suite des ingrédients, à défaut de tout révéler de sa vie sentimentale et du petit nuage sur lequel il semblait vivre…
WILDBIRD
 

_________________

It's gonna be alright
"Si jamais vous aimiez, gardez bien votre secret ! ne le livrez pas avant d'avoir bien su à qui vous ouvrirez votre cœur. Pour préserver par avance cet amour qui n'existe pas encore, apprenez à vous méfier de tout le monde". ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 Tu ne seras jamais seule, je serai toujours avec toi - Emily

Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to PUP ! :: Chapter Two / Trois-Rivières. :: Je viens du Sud. :: Ste-Marguerite.-

Sauter vers: