AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

errors /lima
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


Invité
Invité
Ven 26 Jan - 11:47

emma sort de chez elle, la main contre son manteau de fourrure et le regard aux aguets. elle ne veut pas être vue et tente donc d’être le plus discret possible. il est bientôt vingt-deux heures, les filles de la colocation sont chacune dans leur chambre. emma tient ses chaussures à la main et n’a pas encore osé les mettre à ses pieds. elle n’a que son manteau, et marche sur la pointe des pieds sur le parquet qui grince. elle sort vite, enfilant rapidement ses bottes pour ne pas perdre un doigt de pied gelé par le froid. dès qu’elle est prête, la jeune rousse se met à courir à travers la rue pour rejoindre l’artère principale. elle lève la main et attrape un taxi, donnant une adresse vague et assez éloignée de la ville. le chauffeur ne comprend pas bien, mais elle le guide parfaitement à travers trois-rivières pour arriver enfin devant l’endroit glauque et morose où habite la personne qu’elle vient voir ce soir. emma souffle un coup après avoir payé le chauffeur, attend une seconde en regardant la maison. prend-elle la bonne décision en venant ici ce soir ? est-ce qu’elle saura être plus forte qu’elle ne le pense, pour ne rien gâcher ? est-ce qu’elle ne devrait pas tout abandonner et filer dans une direction opposée ? elle a soudain envie de demander au chauffeur de faire demi-tour. elle soupire de nouveau et dans un élan de volonté, elle pousse la porte de la voiture et sort dans la neige pour frapper à la porte du concerné. elle suffoque dans le froid, elle savait qu’elle aurait dû prendre sa doudoune pour sortir à cette heure-ci. mais emma voulait être présentable, malgré elle. elle frappe fort, elle tambourine en laissant la voiture du chauffeur s’éloigner. elle lui a demandé de revenir dans une heure, il a accpté. elle n’a qu’une heure, emma. qu’une heure pour annoncer ce qu’elle a à dire. la porte s’ouvre enfin, elle entre avant de mourir de froid. elle lève la tête, après s’être secouée, vers un homme bien plus grand et imposant qu’elle. emma rougit dans la pénombre, sans même savoir pourquoi. juste pour une pensée passée. promets-moi que tu ne diras jamais rien, lit. elle murmure alors, suppliant à ce que la justice et le destin soient alignées avec ses étoiles et que jamais cette histoire ne sorte de cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
team stardust
avatar
team stardust
✩ messages : 330 ✩ avatar : gaspard ulliel.
✩ crédits : the riddler (avatar) little liars + the national (signature)
★ âge : 30
Sam 27 Jan - 21:24

c'est ce soir plus que jamais que tu aspires au calme. à la retraite du monde, tu t'enfonces dans ton vieux fauteuil comme si tu cherchais encore à disparaître. t'aimerais, toi aussi, avoir déserté un jour ou l'autre, n'avoir rien dit à quiconque, avoir recommencé une vie ailleurs. t'aimerais, des fois, mais toujours en silence, ne plus être enchainé aux pieds de trois autres forcenés qui portent également ton nom de famille. le pire de tout ? tu es joe dalton, l'inévitable exemple, le cerveau des opérations, bien malgré toi. tu soupires, longuement, alors que tu remets dans l'âtre une belle buche fraîche du matin même. à tes pieds, un livre écorné que tu as déjà relu trop de fois : avec ce temps, la télévision ne marche plus et tu t'ennuies, aspiré par un état de demi-sommeil, quand tu te retrouves réveillé par un bruit. d'abord lointain, incertain. et puis d'un coup et d'un seul, comme si on frappait avec ton coeur lui même contre l'épaisse porte de bois, des coups portés, on tambourine. ton sang ne fait qu'un tour, tu as cette étrange sensation que les mauvaises nouvelles sont tendues à ta porte, comme un long fil à linge. tu ouvres la porte et te retrouve absorbé par une odeur, d'abord. à tes narines, le parfum innocent et sucré que tu as un jour retrouvé contre ton oreiller, bien malheureusement. emma s'agite, et la pénombre des lieux n'aura suffit à ce que tu la reconnaisses immédiatement. tu restes interdit, ne pouvant pourtant te retenir de la fixer de tes profonds yeux bleus. promets-moi que tu ne diras jamais rien, lit. ses mots arrivent vite, ils s'enchevêtrent, presque. t'aurais envie de sourire, parce que c'est adorable, mais tu ne le fais pas, parce que tu as bien plus à y perdre qu'elle. je me souvenais pas t'avoir conviée ce soir, emma. tu souffles, un peu provocateur. qu'est ce qui te fait penser que j'ai envie de raconter ça ? myles aurait-il été avec elle intrusif, questionnant... jaloux ? les ennuis frappent toujours à ta porte, oui, tu le savais pourtant. et pour une nouvelle nuit, c'est sous les traits d'une belle femme qu'ils ont décidé de venir.

_________________

i think the kids are in trouble. do not know what all the troubles are for. give them ice for their fevers, you're the only thing i ever want anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Jeu 8 Fév - 14:50

emma tremble légèrement de sa main droite. en frappant contre la porte, elle sent les fourmis ne faire qu’un tour au creux de sa paume. ne devrait-elle pas s’occuper de sa vie plutôt que de repenser au passé et de frapper à la porte de celui qui lui tiraille les entrailles et le cœur depuis des semaines ? ne devrait-elle pas se blottir contre myles au lieu de vaincre ses vieux démons en pleine nuit ? elle souffle un coup, laissant une légère brume envahir son visage frais. le temps s’est dégradé d’un coup, et il ne s’arrange pas lorsque lit ouvre la porte et laisse emma rentrer en vitesse dans son appartement – plus chaud, mais aussi plus terne que l’extérieur. elle n’hésite pas, la jolie rousse. elle laisse rapidement parler son cœur, prenant lit sur le fait dans sa propre maison. emma s’en fout, elle veut assurer ses arrières. elle refuse de blesser d’avantage myles, et elle espère que lit sera d’accord avec elle. ses yeux se plongent sur son visage, elle revoit leurs échanges et sent les frissons lui parcourir le corps. elle s’en veut emma, mais elle n’arrive pas à regretter ce qu’il s’est passé lorsque lit était en prison. elle se contente juste d’oublier cette nuit où tout a basculé, où ils sont allés trop loin. je me souvenais pas t’avoir conviée ce soir, emma. la jeune rousse reste bouchée bée face à lit, froid et distant. elle ne s’attendait pas à ce qu’il soit comme ça, avec elle. même si après quelques secondes, elle le comprend. elle ne mérite pas de le voir, elle ne devrait même pas être ici. lit l’a compris, lui. qu’est ce qui te fait penser que j'ai envie de raconter ça ? il ajoute alors, sur un ton plus doux. emma se détend, se rappelle pourquoi elle est venue, prend le temps de replacer une mèche de cheveux et croise les bras – rafraichie. je- rien. je voulais juste m’en assurer. elle n’ose plus le regarder, elle se contente de faire remonter la culpabilité au creux de sa poitrine. comme toujours lorsqu’elle ferme les yeux, comme toujours lorsqu’elle pense à ce qu’il s’est passé. myles est de retour et- si jamais il doit l’apprendre, il faut que ce soit de moi. admet-elle alors, sans laisser le loisir à lit de prendre cette décision de lui-même. après tout, il veut certainement être droit pour son frère. non ?
Revenir en haut Aller en bas
team stardust
avatar
team stardust
✩ messages : 330 ✩ avatar : gaspard ulliel.
✩ crédits : the riddler (avatar) little liars + the national (signature)
★ âge : 30
Mar 27 Fév - 15:00

tu te sens oppressé par les femmes de ta vie, qui se veulent tantôt conquérantes, dévastatrices, câlines ou monstrueuses. toutes pourtant ont ce caractère brulant, ce désir de vivre, pas d'aller du matin jusqu'au soir sans trop d'encombre non, de vivre, vraiment, d'aimer et de croquer dans des fruits sucrés jusqu'à l’écœurement. toutes sans exception ont cette chance de ne jamais se satisfaire d'un peu, d'une moitié, d'un non à peine prononcé ou d'une caresse incertaine. emma ne fait pas exception au milieu de ce tableau animé et merveilleux de femmes extraordinaires, celles qui s'immiscent dans chaque moment de ta vie et semblent t'entourer peu à peu, t'isoler du reste du monde, telles des lionnes prêtes à attraper le fruit de leur chasse. sur le visage candide d'emma passe une surprise, la surprise de ne plus être reçue comme elle le fut alors, celle de n'être, peut-être, à ses yeux plus qu'une source de différents maux. tu la questionnes, pressé d'en finir, mais piqué au vif pourtant, de l'avoir à tes côtés si longtemps après vos différents torts, à tous les deux. si jeune, si tendre est emma. un véritable loup sous les traits de la brebis. je- rien. je voulais juste m’en assurer. dit-elle, presque hésitante. tu soupires, longuement. myles est de retour et- si jamais il doit l’apprendre, il faut que ce soit de moi. ces mots sonnent étrangement dans le creux de ton oreille. myles ne devra jamais apprendre à quel point ses frères peuvent le trahir, pour la simple et bonne raison qu'il est le seul d'entre vous qui n'aura jamais le coeur souillé. tu ressens au fond du ventre comme un grommellement douloureux, celui d'une mauvaise nouvelle, et tu saisis son bras, sans animosité, simplement pour capter son attention. tu ne comptes quand même pas lui raconter quoi que ce soit, ems ? t'as soufflé son surnom d'un ton dur, mélangeant habilement, comme tu sais si bien le faire, familiarité et rigidité, chaleur et fraîcheur.

_________________

i think the kids are in trouble. do not know what all the troubles are for. give them ice for their fevers, you're the only thing i ever want anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Mar 6 Mar - 15:59

plus les minutes passent, plus elle regrette d’être venue. elle aurait dû se contenter d’un message, d’un petit texto ou juste d’un souffle comme unique réponse. parce que lit a toujours été doué pour le silence, pour l’oubli et pour ne plus jamais parler de ce qu’il s’est passé – brisant le cœur d’emma par la même occasion. elle n’a jamais su ce qu’il pensait d’eux, ou même d’elle ; elle n’a jamais su comment gérer cette cassure au creux du ventre qu’elle a gardé pendant plusieurs semaines. et lorsque myles est arrivé, c’est à cette situation qu’elle a pensé. sachant très bien que lit n’y penserait pas, lui. qu’il saurait passer outre. ou alors qu’il s’amuserait à briser emma d’autant plus. apparemment, ce n’est pas le cas. apparemment, il voulait juste jouer l’autruche comme il sait si bien le faire. tu ne comptes quand même pas lui raconter quoi que ce soit, ems ? il fait frissonner tout son corps comme s’il avait une emprise éternelle sur ce surnom et sur son corps. elle baisse la tête, gênée et soudain honteuse de ressentir cette envie remonter au creux de ses reins. elle ne vient que pour la vérité, emma. que pour gérer la suite des aventures et s’assurer qu’elle sera celle qui le dira à myles. apparemment, ça a l’air d’être le cas. apparemment, il ne veut rien dire. mais emma, elle ne peut pas rester avec lui sans lui avouer ses fautes. et lit sera forcément dans l’équation. la jeune rousse prend une longue inspiration et redresse le visage tant bien que mal. elle redresse les épaules et fait craquer doucement son dos. elle n’a plus peur, plus honte et il faut qu’elle vive avec les souvenirs de la nuit qu’ils ont passé. il faut qu’elle les accepte pour les supporter et finir par les oublier. bien sûr que je vais lui dire, lit. qu’elle affirme alors, d’un point levé et d’une voix douce. emma ne sait pas mentir, elle ne veut pas le faire. et même si ce qu’il s’est passé avec lit la trouble au possible, elle n’aura pas peur de dire la vérité. il ne lui obligera pas à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
team stardust
avatar
team stardust
✩ messages : 330 ✩ avatar : gaspard ulliel.
✩ crédits : the riddler (avatar) little liars + the national (signature)
★ âge : 30
Jeu 15 Mar - 9:53

emma, du petit bout de ses jeunes années et du haut de ses grands yeux clairs, avait été sans le savoir peut-être la première femme à te faire ressentir comme l'aube d'un frisson, la caresse d'une envie, après le piétinement méthodique de ton âme par rose. cela avait pris des mois, certainement des années, mais c'est la candeur de ses joues roses et la cascade des cheveux qui lui tombaient toujours sur les épaules avec une grande délicatesse, c'était ce cocktail rassurant d'éléments qui avaient permis que tu te décides enfin, entre la vie et la mort, entre continuer ou laisser le temps faire son affaire. elle ne le savais pas, tout ça, emma. elle ignorait et ignore encore aujourd'hui ce qu'elle a représenté pour toi, ce qu'elle a débloqué et qu'elle t'a peut-être un peu sauvé la vie. tu l'ignores toi-même, drapé à tout jamais dans ta pudeur et ton air désolé. après quoi, comme en cadeau, comme pour la voir heureuse, tu avais été l'élément déclencheur de sa rencontre avec myles : depuis, tu étais de tous peut-être celui qui aurait le plus tenu à les voir heureux, mais aussi celui qui, quelque part, tout au fond là où les mots ne peuvent se cacher, n'accepterait jamais de laisser aller son héroïne, même au plus méritant des petits frères. une possession dangereuse, destructrice, qui s'exprime ce soir à travers le prisme de tes yeux durs. bien sûr que je vais lui dire, lit. qu'elle souffle, redressée, les yeux qui se calment et semblent adopter une nouvelle posture. emma a fait l'erreur qu'avant elle bien d'autres ont commis : prendre une décision sans l'aval de lit richer. ton visage se crispe dans une tension désagréable et tu oses te rapprocher d'un pas, vous mettre dans une confidence, dans une bulle de murmure qui fait monter la pression. c'est hors de question, tu lui lâches presque contre son visage, en détachant bien les mots, un à un. tu n'as pas besoin d'en dire plus, le nombre des années et la stature presque mythologique que l'on t'a toujours conféré devraient suffire à la convaincre.

_________________

i think the kids are in trouble. do not know what all the troubles are for. give them ice for their fevers, you're the only thing i ever want anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

errors /lima



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Corinthians
» BLUES DELIRIUM PROJECT (BDP)
» Ensemble de Suisse
» Repas avec personnalités
» Moe Norman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: T'es à l'Ouest. :: Pointe-Du-Lac.-