AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

paint it black (oliver)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Lun 5 Fév - 10:38

t'as attrapé ton cartable à dessin, une veste bien chaude, des gants, un bonnet. t'étais parfaitement équipée pour aller t'installer dans un coin de la ville et dessiner. le soleil était au rendez-vous aujourd'hui. la neige dans les champs brillaient de mille feux sous les rayons du soleil, ce qui donnait un spectacle fabuleux. tu sors de ta colocation, tu prends la peine de fermer la porte à clé, tes deux colocataires n'étant plus à la maison. tu marches dans les rues de la ville. tu regardes, tu cherches le coin parfait. jusqu'à arriver au quartier de pointe-du-lac. sans doute l'endroit qui regorge des plus beaux paysages. parfait pour t'installer avec ton cartable et peindre de nouvelles choses. tu les revendras ensuite dans un marché, mais tu gardes toujours le projet de pouvoir un jour ouvrir ta propre galerie dans laquelle tu exposeras toutes tes oeuvres. mais tu préfères y aller doucement. t'as encore le temps, de toute façon. t'as encore toute ta vie devant toi. tu trouves un banc sur lequel tu t'installes. tu sors ton crayon et tu ouvres ton cartable. un rapide coup d'oeil et tu sais déjà ce que tu vas dessiner. les traits de font rapides sur la feuille. tu ne la quittes pas des yeux d'ailleurs, parfaitement concentrée sur le travail que tu es entrain de réaliser. jusqu'à ce que tu entendes un bruit, pas très loin. ton attention qui est captée juste quelques instants. et un sourire qui s'étire lorsque tu vois de qui il s'agit. salut. tu souffles entre tes lèvres, ton regard qui se pose dans le sien quelques instants. t'es ravie de le voir. tu ne t'arrêtes plus de sourire, d'ailleurs. encore quelques instants, et puis tu regardes de nouveau ton dessin. le bruit du crayon sur le papier qui se fait à nouveau entendre.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Jeu 8 Fév - 9:16

mains dans les poches, l'esprit léger. rien à faire, juste à observer. la nature qui dort, la nature qui se réveille aussi. la neige, un peu partout, à foison. le blanc qui pique les yeux, tandis que le vent se fait absent. un peu de soleil, journée idéale. tu voudrais faire tout et son contraire, à en entendre les voix qui dorment en toi. le calme plat, c'est rare. mais ça te fait du bien. t'as quitté l'entrepôt sans rien dire à tes frères. tu veux pas qu'on te suive, pas tout le temps. t'es bien quand tu t'isoles, ça te rassure. tu voudrais que ça soit plus long.. parce que ces pauses-là sont trop courtes. moments éphémères et ton regard qui s'arrête brusquement sur l'échine de son dos. tu la reconnais tout de suite, tes yeux qui s'illuminent. c'est elle ! t'entends, tu souris de plus belle. tu t'arrêtes un instant, bien décidé à laisser la normalité te rattraper et oublier toute cette folie. comme un pansement qu'on repose sur une plaie, le coeur plus léger encore, tu t'avances. providence ou non, tes pas t'ont conduit jusqu'ici. quand elle te voit, elle s'arrête un court instant. salut. sa voix efface toutes les autres. elle reprend son dessin, elle sourit un peu plus. tu t'assieds près d'elle. salut. comme confiné dans une bulle qui n'appartient qu'à vous, t'entends plus rien d'autre que le son de son crayon qui s'agite sur sa feuille. c'est réconfortant, trop même. tu te sens tout à coup à l'abri du danger, de la folie et de tout ce qui te fait du tort à l'extérieur. tu regardes son dessin c'est beau. tu dis, ça l'est toujours. ce qu'elle touche est or, et quand elle te regarde, c'est comme si on te donnait le droit de respirer après une longue apnée.. tu l'expliques pas, mais tu le savoures. le calme qui raisonne dans ton esprit n'existe que grâce à elle.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Mer 21 Fév - 14:07

tu devrais être étonnée de le voir ici, mais tu ne l'es même plus. vos chemins se sont déjà croisés plusieurs fois. et tu te doutes qu'ils vont continuer à se croiser, encore et encore. ce qui ne te dérange pas le moins du monde. bien au contraire. sa présence à tes côtés t'es plutôt agréable, pour dire la vérité. tu ne le connais pas. ou très peu. tu ne crois même pas lui avoir demandé son prénom toutes ces fois où tu as pu le voir. il serait peut-être temps de le faire ? mais en même temps vous ne parlez pas beaucoup. la plupart du temps tu dessines et il regarde. quelques mots qui s'échangent et puis vous reprenez chacun le cours de votre vie. mais les rencontres commencent à se faire de plus en plus nombreuses et t'as envie d'en savoir plus. t'as envie de connaître ce jeune homme qui te regarde et qui t'admire, ou du moins qui admire ton talent pour le dessin. il s'approche et prends place à côté de toi. salut. il se contente de te répondre, son regard qui se pose sur le dessin. toi tu ne t'arrêtes plus. tu dessines vite. le dessin arrive bientôt à son terme. t'es assez fière du résultat, comme toujours. c'est beau. tu l'entends te dire et tu t'arrêtes. tes yeux qui se tournent vers les siens, ton visage qui s'illumine. il te le dit à chaque fois, sans doute. et à chaque fois ça te fait réellement plaisir de l'entendre. merci. tu réponds doucement, alors que ton sourire s'étire un peu plus sur tes lèvres. c'est une journée parfaite pour dessiner des paysages. les couleurs sont tellement belles. tu dis d'un air rêveur, observant le paysage qui s'offre à vous. t'es une passionnée olivia, tu l'as toujours été. tu peux parler de l'art sans arrêt. tu sais, c'est déjà la troisième fois au moins qu'on se voit et je ne connais toujours pas ton prénom. tu finis par constater, reposant quelques instants tes yeux dans les siens, avant de recommencer à dessiner, un petit peu.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Mar 27 Mar - 13:55

dès que tu t'approches d'elle, l'air devient plus chaud. c'est instinctif, ça ne se contrôle pas. ton corps réagit à son contact. même si tu ne la touches pas. il suffit qu'elle soit près de toi pour que le monde change, que les couleurs varient et que l'atmosphère s'adoucisse. tu apprécies, à juste valeur, les instants que tu partages en sa compagnie. ils sont rares, mais se succèdent régulièrement également. et cette fois, tu viens t'assoir un peu plus près. la bulle n'éclatera pas, pas aujourd'hui. tu voudrais t'y terrer. avec tout ce qu'il se passe autour de toi, t'avais besoin de ce calme. soudain, tu n'entends plus la douleur de tes muscles et de ton corps. tu n'entends plus la folie qui raisonne dans ton esprit et tu te sens en paix. reposé, comme avec emma avant que myles ne revienne à trois-rivières. tout change, les gens également. et tu crois qu'olivia a cet effet sur toi. un effet salvateur et réconfortant. t'apprécies plus que tu ne le montres. tu ne partages pas, trop occupé à t'en délecter égoïstement. c'est si rare. merci. c'est une journée parfaite pour dessiner des paysages. les couleurs sont tellement belles. ses yeux le sont aussi. quand ils s'enfoncent dans les tiens, t'y vois des reflets d'or. tu souris, un peu. tu regardes autour de vous. les paysages sont beaux, évocateurs. t'as envie de t'y promener, de t'y perdre et de t'y évader. t'es pas un poète, mais près d'elle, tout est possible. tu sais, c'est déjà la troisième fois au moins qu'on se voit et je ne connais toujours pas ton prénom. tu ne le lui as jamais dit. t'as peur que ça ne salisse le reste. ton prénom est significatif de l'homme fou que tu étais à lamont et de celui que tu es encore aujourd'hui. t'as peur qu'en le lui disant, il ne vienne ternir le tableau qu'elle dessine. c'est peut-être mieux comme ça. tu éludes, tu détournes l'attention, tu regardes ses mains qui s'affairent sur son dessin. tu as toujours dessiné comme ça ? tu lui demandes, bien curieux.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Ven 6 Avr - 10:18

sa présence à tes côtés, ça te semble presque réconfortant. tu trouves ça agréable. le sentir près de toi. il observe ce que tu fais. souvent tu continues de dessiner, en silence. lui regarde, et puis repart. il reprend le cours de sa vie et toi le cours de la tienne. vous ne vous êtes pas vus souvent encore, les conversations semblent se faire de plus en plus longue au fil de vos rencontres. toi tu parles toujours plus que lui en tout cas. parce que t'as toujours été comme ça. t'aimes exprimer ce que tu ressens, ce que tu penses sur le moment. comment lorsque tu lui parles des belles couleurs qu'offre cette journée ensoleillée. c'est parait pour dessiner tout ce que tu vois autour de toi. ton attention se reporte de nouveau sur ton dessin et tu continues à faire quelques traits tout en posant des questions à ce jeune homme. tu réalises que tu ne sais même pas son prénom, ce que tu trouves dommage. il serait peut-être temps que vous commenciez à en apprendre un peu plus l'un sur l'autre, non ? c'est peut-être mieux comme ça. de toute évidence il ne semble pas être du même avis que toi. pourquoi pense-t-il ça ? tu fronces un peu les sourcils. mais tu n'as pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il enchaîne déjà pour changer de sujet. tu as toujours dessiné comme ça ? tu observes quelques instants le résultat. encore quelques traits à faire et ton dessin sera terminé. presque, oui. il a quand même fallut s'améliorer au départ. mais c'est quelque chose que j'aime faire depuis toute petite. je suis contente de voir qu'aujourd'hui, je me débrouille pas si mal. comme toujours tu restes modeste sur tes talents de dessinatrice. t'as jamais aimé te vanter de toute façon.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Mer 11 Avr - 14:45

c'est un choix, le tien. ne pas donner ton prénom pour ne pas avoir à te justifier ni même à t'expliquer. ne pas donner ton prénom pour ne pas avoir à la mêler à tes histoires et ne surtout pas lui donner d'indices suffisamment importants pour qu'elle découvre qui tu es. car en sa présence, werner disparaît. ce n'est plus le même homme qui lui parle que celui qui agressait rose la semaine dernière. t'es différent, trop complexe pour les autres. te connaître est difficile, te comprendre pire encore. un jour à l'est, un jour à l'ouest. tu ne maîtrises rien. c'est le feeling qui s'en charge. en fonction des gens, des sourires, de leur attitude. ton esprit fonctionne ainsi. la folie douce, la folie pure, la folie violente. elles se succèdent, elles s'enchaînent à une vitesse folle. t'as jamais cherché à maîtriser toutes tes casquettes, tu ne les apprivoises pas non plus. tu les laisses vivre, tu les laisses s'occuper même de ton corps sans jamais les repousser. avec olivia, c'est la douceur qui l'emporte. comme un rêve, comme une bulle confortable et agréable. tu la regardes, elle aussi. vous vous souriez, elle n'insiste pas pour en savoir plus sur toi, elle se contente de répondre. presque, oui. il a quand même fallut s'améliorer au départ. mais c'est quelque chose que j'aime faire depuis toute petite. je suis contente de voir qu'aujourd'hui, je me débrouille pas si mal. tu souris un peu plus en regardant son dessin. tu le trouves très beau, vraiment beau. et tu exposes ? tu lui demandes, en passant une main sur ton front. tu as chaud, comme rarement par ici. c'est la proximité, c'est la simplicité de cet échange. quelque chose en toi a changé, quelque chose en toi s'est calmé. t'es bien, juste bien.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Mer 18 Avr - 11:12

c'est toujours facile et agréable pour toi de parler de ton art. de cette passion qui t'habite depuis ton plus jeune âge. t'as aucune difficulté à te lancer dans de long monologue sur le sujet. c'est ce que tu fais en présence de ce jeune homme aujourd'hui. tu lui parles de ce talent que tu as depuis toute petite et qui a bien évidemment évolué avec le temps. évitant de revenir sur le sujet de ce prénom qu'il ne semble pas vouloir te donner. tu supposes qu'il doit avoir ses raisons pour ne pas avoir envie de le faire. mais ça t'as tout de même surprise comme réponse. c'est bien la première fois que quelqu'un refuse de te donner son prénom. ce n'est pas comme si tu comptais en faire des recherches sur le sujet. ce n'est clairement pas ton genre de toute façon. mais peut-être que sa réputation est telle à trois-rivières que son prénom t'aurais immédiatement donné des informations importantes à son égard ? serait-ce un levesque ? ou un laviolette ? non, tu le saurais. tu connais les visages de tous les membres de ces familles. normalement. enfin, tu ne te méfies pas pour autant. ce n'est pas comme si tu souhaitais participer à cette haine entre les familles. loin de là. et tu exposes ? il te demande ensuite. et tu souris en coin. non, malheureusement. ce serait mon rêve de pouvoir le faire. un projet que je garde toujours dans un coin de ma tête. mais pour le moment, je ne me suis pas lancée. ça t'effraie un peu, c'est vrai. tes parents ne sont pas au courant et tu voudrais réaliser tout cela seule, sans leur aide. tu sais que ça ne leur plaira pas. qu'est-ce que tu fais toi, dans la vie ? tu lui demandes ensuite avec toujours ce même enthousiasme, ce même sourire.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Ven 27 Avr - 10:06

c'est sans doute plus par pudeur que par orgueil que tu refuses de lui donner ton prénom. tu l'apprécies, ça va sans dire. tu apprécies ces instants farouchement ancrés en toi comme une pause parfois bien méritée. tes folies qui restent à l'écart et qui prennent le temps de t'abandonner, juste une heure ou deux. écrin de douceur dans lequel tu peux te plonger jusqu'à t'y noyer. tu la regardes, tristement. parce qu'elle est une femme tout ce qu'il y a de plus normal et que, malheureusement, tu sais pertinemment que toi, tu ne le seras jamais. tu lèves les yeux sur ce qu'il y a autour de vous. tu la vois la frontière.. ligne invisible derrière laquelle elles t'attendent, patiemment. toutes ces dualités qui te construisent et te tuent à petit feu. tu te concentres un peu plus sur olivia, tu ignores leur supplique, tu restes figé sur son dessin en espérant qu'il soit assez bon pour te sauver encore une heure. non, malheureusement. ce serait mon rêve de pouvoir le faire. un projet que je garde toujours dans un coin de ma tête. mais pour le moment, je ne me suis pas lancée. tu la regardes dans les yeux en souriant avec une tendresse à te faire vomir. tu devrais, tu sais. tu serais sans doute le premier à venir lui rendre visite. sa galerie serait un incontournable de la ville, t'en es persuadé. qu'est-ce que tu fais toi, dans la vie ? question fâcheuse, un peu épineuse. ce que tu fais ? trop de choses pour pas assez de résultat. je travaille en freelance dans la fabrication de matériel explosif pour les chantiers. c'est en partie vrai, non ? tu fabriques des bombes que tu revends à des connards qui n'ont qu'une hâte, faire tout exploser autour d'eux. un peu comme toi, en somme.. sauf quand tu es près d'elle.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Jeu 3 Mai - 11:34

c'est un rêve de petite fille de pouvoir un jour exposer au monde tes oeuvres. pour le moment tu les gardes bien rangée chez toi ou dans le cartable que tu trimballes partout avec toi et tu sais que tôt ou tard tu finiras par les exposer. tu le veux, tu l'espères du plus profond de ton coeur. et sans doute que si tu en faisais la demande à papa maman, cela ferait longtemps que la galerie serait ouverte en ville et que les habitants pourraient admirer tes oeuvres. mais là est bien toute la clé. tu ne veux surtout pas que tes parents t'aident dans cette démarche. tu veux pouvoir t'en sortir par toi-même. alors pour le moment tu ne fais que continuer à espérer qu'un jour les choses se fassent. tu devrais, tu sais. qu'il te lance en plongeant son regard dans le tiens. tu souris. tu rougis même un petit peu. comme si son avis comptait plus que les autres. c'est compliqué, malheureusement.. ça demande d'avoir un minimum d'argent et toi, tu n'en as pas beaucoup. tu mets de côté dès que tu peux et un jour sans doute que tu pourras obtenir ce que tu souhaites. tu t'intéresses à lui, cherchant à savoir ce qu'il fait de son côté. je travaille en freelance dans la fabrication de matériel explosif pour les chantiers. tu hoches la tête. du matériel explosif. ça te semble complexe et dangereux. intéressant en même temps. ça ne doit pas être toujours évident comme travail. et assez dangereux ? vous avez des accidents parfois ? tu espères que non. tu imagines que ça signifierait des blessés graves, voire des morts si les explosifs connaissaient un problème. lui semble toujours en parfait état, ça te semble déjà rassurant. en quelque sorte.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Ven 11 Mai - 10:18

multiple facette, multiple casquette. ça te plait, ici, tu es un homme doux et généreux. tu penses à olivia, tu lui poses des questions et t'intéresse vraiment à ce qu'elle ressent. tu ne joues aucun jeu, tu ne te moques de personne. tu te contentes de laisser parler la seule part de toi qui est encore humaine et décente. dans ton esprit, ils se moquent de toi, sans doute. parce qu'à te voir si faible et vulnérable, ça doit sans doute les faire bien rire. tu te montres d'une tendresse qui les dépasse. tu n'y prêtes même plus attention. tu préfères encore te dire que tout ça est justifié, non ? alors tu lui dis qu'elle devrait exposer. ses dessins sont magnifiques, te ramenant à des souvenirs heureux et colorés. ils existent, dans ton esprit. tu ne sais pas pourquoi, ni d'où ils viennent mais ils sont là. elle sourit à ta remarque. c'est compliqué, malheureusement. tu hoches la tête, tu veux bien la croire. tu sais que sa famille est riche pourtant, tu connais l'histoire de trois-rivières. vous vous y êtes intéressés avec tes frères. alors pourquoi ses parent ne l'encouragent-ils pas ? elle finit par se détourner du sujet pour s'intéresser à toi. tu parles brièvement, tu n'évoques pas tes plans foireux ni tes bombes. tu restes vagues. ça ne doit pas être toujours évident comme travail. et assez dangereux ? vous avez des accidents parfois ? tu souris en l'entendant s'inquiéter pour toi, presque. tu lèves ta main sous ses yeux, tu la retournes. des fois, on ne branche pas le bon fil et la bombe explose. regardes ! tu lui montres une petite trace de brûlure. souvenir ardent d'un échec pitoyable. ça te fait presque rire. heureusement, je suis un expert. tu laisses s'échapper sans la quitter du regard. alors je m'en sors plutôt bien.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Mar 5 Juin - 15:14

sans doute que la famille vaillancourt aurait les moyens de te payer la galerie dont tu rêves depuis toujours. sans doute que tu aurais pu exposer dès ton plus jeune âge. seulement, la famille n'est pas assez soudée pour ça. tu ne peux pas prétendre que tu t'entends bien avec tes parents. t'as préféré prendre ton indépendance assez vite et t'éloigner d'eux, le plus possible. t'as même pas gardé contact avec ta soeur rachel par exemple. t'as avancé sans eux. et aujourd'hui tu n'as pas encore les moyens pour réaliser ton rêve. un jour peut-être. tu aimerais bien. mais pour le moment tu préfères te concentrer sur son travail à lui. ça te paraît particulier et dangereux aussi. tu le fais remarquer très rapidement d'ailleurs. ça t'inquiètes, mine de rien. tu le vois lever sa main dans ta direction, puis la retourner. tu fronces un peu les sourcils alors qu'il te dit, des fois, on ne branche pas le bon fil et la bombe explose. regardes ! et ton regard se pose finalement sur la marque de brûlure qu'il pointe du doigt. tu restes fixé sur ça quelques instants. aïe, ça doit faire terriblement mal. tu lances en grimaçant légèrement. préférant ne pas savoir ce que cette douleur pourrait représenter. heureusement, je suis un expert. alors je m'en sors plutôt bien. qu'il ajoute finalement et tu hoches doucement la tête de haut en bas. je vois.. c'est particulier comme travail quand même. mais si ça te plaît c'est l'essentiel. tu dis avec un sourire. toujours prête à accepter la façon d'être de chacun. tu t'adaptes à tout le monde. toujours. t'as jamais vraiment eu de grands ennemis dans ta vie. tu vis depuis longtemps ici, en fait ? tu demandes pour poursuivre la conversation et pour toujours en savoir plus au sujet de cet homme.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Ven 8 Juin - 8:31

tu ne l'expliques pas et ne cherches sans doute pas à le comprendre non plus. elle est là, devant toi. elle calme certaines de tes ardeurs, elle panse certaines de tes blessures. tu es l'animal presque mort qu'elle ramène à la vie, doucement. tu sens ton coeur qui se gonfle, c'est neuf, c'est beau. c'est même agréable sans doute. mais tu es trop concentré sur son visage, sur sa peau. elle est aussi blanche que la neige de lamont, ça te ramène à des souvenirs joyeux, il te semble. quand tu n'étais qu'un gosse, quand tu n'étais pas cet homme vil et monstrueux que tu es devenu avec le temps. tu lui souris, tu lui montres ta main sans même avoir peur qu'elle ne te juge. la marque n'est pas profonde, mais bien là quand même. tu la dessines du bout des doigts, elle dit aïe, ça doit faire terriblement mal. pas que tu t'en souviennes, en tous les cas. mais ta folie t'aide à passer par dessus beaucoup de choses, généralement. tu ne le signales pas, tu n'en fais pas mention. quelque chose te dit qu'elle ne te parlerait pas si elle savait de quoi tu es vraiment capable. cette partie sournoise et mauvaise de ta personnalité que tu mets au rebut quand olivia se tient près de toi. je vois.. c'est particulier comme travail quand même. mais si ça te plaît c'est l'essentiel. tu acquiesces d'un signe de tête. ça te plait vraiment.. tu crois ! tout du moins, ça plait à une partie de ton corps, à une partie de ton âme. tu es ce monstre scindé en tant de parties différentes. la seule que tu exposes à olivia est une zone blanche et neutre. un no man's land qui se cache dans les montagnes rocheuses de ton esprit tordu. tu vis depuis longtemps ici, en fait ? tu réfléchis une seconde et puis, tu te livres avec mes frères, on a emménagé ici il y a déjà quelques années oui. on habitait à lamont avant. et vous aviez été forcés de quitter la ville. trop dangereux pour elle. on vous en avait chassé. sans doute parce que tu avais fait exploser l'hôtel de ville. tu as des frères et soeurs ? tu lui demandes, tout naturellement.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Lun 11 Juin - 16:51

t'es pas choquée par la marque qu'il te montre sans la moindre hésitation. sans doute n'est-il pas le seul à connaître ce genre d'accident dans un métier comme le leur. tu pars du principe que ce sont les risques du métier. mais tu ne peux qu'imaginer à quel point cela a dû être douloureux pour lui. pourtant, il ne bronche pas vraiment. il ne dit rien, même. sans doute que ça remonte à quelques temps, qu'il ne s'en souvient plus vraiment. tu ne cherches pas à poser plus de questions, te contentant de faire remarquer que l'important est que tout cela lui plaise. t'es ravie de pouvoir exercer ta passion de ton côté. profiter de cette possibilité que t'offre la vie de pouvoir prendre le temps de pratiquer ce don que tu as reçu dès la naissance. tu dévies ensuite le sujet. parlant plutôt de lui, cherchant à savoir depuis quand il vit ici. tu ne te souviens pas l'avoir déjà vu en ville en étant plus jeune. mais tu ne peux pas non plus prétendre avoir connu tous les habitants de cette ville depuis ta naissance. avec mes frères, on a emménagé ici il y a déjà quelques années oui. on habitait à lamont avant. qu'il t'explique et tu hoches la tête. apprenant ainsi qu'il a des frères. tu as des frères et soeurs ? qu'il enchaîne et tu ne peux t'empêcher de rigoler sur cette question. peux-tu vraiment répondre oui à cette question ? j'en ai oui. je.. je ne les connais pas très bien en fait. tu expliques rapidement. t'en as presque oublié combien de frères et soeurs tu as, en fait. tu t'entends bien avec tes frères ? tu demandes. supposant que pour certaines personnes c'est important. pour toi, il n'y avait que le dessin qui avait une véritable importance.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Mar 12 Juin - 13:31

la gentillesse de vos échanges pourraient te surprendre, même te choquer légèrement. mais tu n'en fais rien. au contraire. tu es trop habitué à ça, quand tu es près d'elle. tu l'apprécies pour ça, olivia. elle tempère tes humeurs, elle calme tes excès. elle te dévoile sous une facette dont tu ignorais les aspects hier encore. tu lui parles sans voile, sans prendre la peine de t'énerver non plus. la folie guette, un peu plus loin, mais elle n'aura pas ta peau. jamais quand tu es près d'olivia, jamais quand elle te regarde ainsi. vous échangez brièvement. elle te demande depuis quand tu es ici et tu lui réponds sans même prendre le temps de réfléchir. parce que tu sais ce que tu peux ou ne peux pas dire. tu sais ce que tu veux lui dévoiler et ce que tu veux exposer à la fraîcheur de son regard. j'en ai oui. je.. je ne les connais pas très bien en fait. tu arques un sourcil, te promettant de rebondir sur ça dès que tu en auras l'occasion. tu t'entends bien avec tes frères ? tu souris un peu plus. tu hoches la tête. oui, très bien même.. on a toujours tout partagé, ensemble. tu lui dis, sans trop en dévoiler. tes parents, leur histoire, ça ne regarde personne. mais lit et wade sont tes meilleurs amis avant d'être tes frangins. ils sont tout pour moi. tu avances avant de regarder olivia à nouveau dans les yeux. tu.. tu ne t'entends pas bien avec ta famille ? tu avais déjà cru le comprendre avec ses parents et le fait qu'elle ne puisse toujours pas exposer son travail.. mais ses frères, ses soeurs ? c'est important, non ? pour toi, ça l'a toujours été..

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Lun 18 Juin - 10:54

tu parles brièvement de ta famille. ça ne sert à rien que tu t'étales sur le sujet plus longtemps, sans doute. parce que de toute façon les relations ont toujours été assez particulières dans la famille vaillancourt. inutile de chercher à comprendre, tu ne comprenais pas toi-même ce qu'il s'est vraiment passé. chacun a choisi de suivre sa route, sans se préoccuper de celle des autres. c'était pas plus compliqué que ça. mais tu savais que ça pouvait étonner certaines personnes. ces personnes qui accordent beaucoup d'importance à leur famille. comme c'était son cas à lui, visiblement.oui, très bien même.. on a toujours tout partagé, ensemble. ils sont tout pour moi. qu'il te répond et toi tu souris. tu aimerais bien pouvoir en dire de même pour ta famille. mais c'est bien loin de se passer de cette façon-là. c'est super si vous vous entendez bien comme ça. tu dis avec le sourire, avant qu'il ne repose son regard sur toi et qu'il te pose la question sur ta famille. il fallait bien t'y attendre de toute façon. tu ne pouvais pas annoncer que tu ne connais pas super bien ta famille sans que ça ne suscite de l'intérêt chez lui. tu.. tu ne t'entends pas bien avec ta famille ? tu relèves ton regard vers lui, tu hausses un peu les épaules tout en répondant, je ne dirais pas qu'on ne s'entend pas. on n'a simplement jamais cherché à s'entendre, plutôt. c'est un peu particulier. chacun a fait sa vie, chacun est parti de son côté sans se préoccuper des autres, si tu veux. tu n'arrivais pas à mieux expliquer que ça. c'était particulier, tu le sais très bien. dans le fond, t'aurais sans doute aimé pouvoir être plus proche de ta famille.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Lun 25 Juin - 10:47

au fond, tu n'es qu'un gosse, rien de plus. tu ne rêves pas de grand chose, sinon de ta famille. qu'elle soit unie et qu'elle soit loyale. parce que tu n'as jamais eu qu'eux. les trois richer, myles, lit et jesse. et si l'un d'entre eux ne fait aujourd'hui plus parti de l'équation, il n'empêche que tu mets un point d'honneur à être proche de ceux qui sont restés, là. à trois-rivières. près ou loin de toi. tu as besoin de tes frères, plus que de n'importe qui d'autre. tu les aimes, tes frères. tu aimes ta famille en désordre, ta famille un peu cassée et brisée. tu aimes chaque particules de richer qui vole dans ton atmosphère. et si les bombes t'éloignent peut-être d'eux, elles n'altèrent pas l'amour que tu leur portes. alors quand elle te pose des questions sur eux, tu réponds avec une lueur nouvelle dans le regard. tu n'es qu'un gosse. malgré le fait que tu sois le deuxième enfant de la fratrie et que myles soit le plus jeune, tu restes néanmoins le plus accroché aux valeurs familiales comme si tu n'avais jamais été qu'un gosse. c'est super si vous vous entendez bien comme ça. tu hoches la tête en souriant. oui, c'est une bonne chose. tu ne vois pas les liens qui s'étiolent. ton esprit refuse de les voir, sans doute. tu ne crois pas à la séparation de votre famille, ni au mal que tu peux ou ne peux pas leur faire. tu ne vois rien de tout ce qui vous sépare parce que ton cerveau refuse de l'admettre. quand elle te parle des siens, tu sens qu'elle est blessée, presque peinée. tu voudrais l'aider, tu voudrais la soigner et la guérir. tu voudrais que sa famille soit comme la tienne. parce qu'à tes yeux, il n'y a pas de famille plus parfaite que celle des richer. je ne dirais pas qu'on ne s'entend pas. on n'a simplement jamais cherché à s'entendre, plutôt. c'est un peu particulier. chacun a fait sa vie, chacun est parti de son côté sans se préoccuper des autres, si tu veux. tu écoutes attentivement, tu hoches la tête. tu ne souris pas, c'est sans doute très triste pour elle. tu voudrais l'aider, tu crois. alors tu poses ta main sur la sienne, comme pour la capturer un court instant. tu la réchauffes dans ta paume, sans quitter son regard. elle est la seule à te rendre humain, avant tout. vivant, surtout. peut-être.. peut-être que tu pourrais retourner vers eux. tu lui proposes en souriant. si tu veux.. je peux venir avec toi. je te soutiendrais. tu ajoutes, conscient néanmoins que personne ne voudrait vraiment faire ta connaissance. tu as toujours été un paria, jamais rien d'autre. marginal, un peu égocentrique et excentrique, il paraît. on a qu'une famille, tu sais. et la tienne est si belle.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Lun 2 Juil - 11:29

quand werner te parle de sa famille, tu vois très clairement que ça a de l'importance pour lui. il aime ses frères, ça se lit rien qu'en voyant son regard. et t'es contente pour lui. contente de voir que ça se passe bien dans sa famille. t'aimerais que ça se passe aussi bien dans la tienne, parfois. tu te dis que vous avez raté beaucoup de choses. on te répète souvent que la famille c'est important et tu veux bien le croire tout ça. la famille ça a de l'importance, tu n'en doutes pas une seule seconde. mais vous n'avez jamais réussi à être unis. vous n'avez jamais réussi à prendre le temps de vous connaître, surtout. tu ne sais pas ce qu'ils font de leur vie. vous êtes beaucoup de frères et soeurs et tu ne sais rien d'eux. l'un d'entre eux pourrait être marié ou parent, que tu n'en saurais absolument rien. tu le sais, tu ne serais pas invitée au mariage s'il devait y en avoir un dans la famille vaillancourt. parce qu'ils ne verraient sans doute pas l'intérêt d'inviter une personne à qui ils ne parlent plus. et peut-être bien que tu penserais pareil de ton côté. ce qui te semble bien triste en y repensant. tu expliques la situation à werner. tu racontes que tu ne les connais pas. vous pourriez sans doute vous entendre, mais vous n'avez jamais essayé, c'est bien là tout le problème. sa main qui vient rencontrer la tienne. un geste chaleureux, un geste qui te fait du bien. ça te fait sourire un peu de le voir faire. de voir cette soudaine proximité qui naît entre vous. comme si c'était naturel finalement. comme si vous aviez toujours attendu ça. peut-être.. peut-être que tu pourrais retourner vers eux. si tu veux.. je peux venir avec toi. je te soutiendrais. tu trouves son soutien adorable. il a vraiment envie que tu puisses connaître la vraie valeur d'une famille sans doute. c'est pourquoi il ajoute ensuite, on a qu'une famille, tu sais. et tu sais qu'il a parfaitement raison dans tout ça. tu prends un peu de temps pour y réfléchir. tu hoches déjà la tête, cependant. pour confirmer que tu sais qu'il a raison sur toute la ligne. oui, je sais bien qu'on a qu'une famille. et ça me fait plaisir de voir comme tu voudrais me soutenir dans tout ça, vraiment. tu dis avec un sourire sincère. mais j'imagine que c'est vraiment à moi de faire le pas auprès de ma famille. essayer de les connaître une bonne fois pour toutes. j'imagine que ça vaut le coup d'essayer. tu reconnais. peut-être que ça ne fonctionnera pas. peut-être qu'ils t'enverront te faire voir ou tu ne sais pas trop quoi. mais tu te dis qu'au moins tu auras pris le temps d'essayer. tu sais, je t'apprécie beaucoup. tu avoues ensuite, doucement.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Jeu 5 Juil - 8:30

tes frères sont tes repères. sans eux, tu n'existes qu'à moitié, voir même pas du tout. tu as besoin d'eux, tu n'es rien sans eux. leur accord est primordial, pour tout ce que tu fais, tout ce que tu veux. ils sont la croix que tu portes mais également ton plus beau cadeau. ils ont ton sang, ils ont tes gênes. ils sont comme toi. et tu restes persuadé qu'ils sont les seuls à te comprendre. toi, et toutes ces autres facettes de ta personnalité. te reconnaitraient-ils à cet instant précis ? apportant ton soutien à une femme de manière si sincère et complètement désintéressée ? te reconnaitraient-ils à parler si calmement, à paraître si serein ? sans doute pas.. tu les as habitué à n'être qu'un dingue parmi les dingues. celui qui fait tout exploser par passion et par plaisir. celui qui se délecte de la tôle froissée et du bruit étouffant d'une bombe qui implose. tu les as habitué à n'être que le fou de la famille, l'enfant instable et incontrôlable. malléable sans doute un peu. seraient-ils heureux ? tu en doutes. parfois, les choses sont mieux telles qu'elles le sont. et tu n'as pas envie qu'ils te découvrent sous cet air-là. il n'y a qu'elle qui puisse le mériter, qu'elle qui puisse faire la différence. il n'y a qu'olivia qui peut te rendre humain, te rendre heureux. alors ta main qui se pose sur la sienne, c'est un geste tendre mais évident. presque naturel ! tu éprouves un léger picotement dans ta poitrine mais te concentres pourtant sur ses yeux. elle est jolie olivia, elle est gentille aussi. elle parle doucement, elle te considère comme un être humain quand d'autre ne s'acharne à voir que le monstre. oui, je sais bien qu'on a qu'une famille. et ça me fait plaisir de voir comme tu voudrais me soutenir dans tout ça, vraiment. mais j'imagine que c'est vraiment à moi de faire le pas auprès de ma famille. essayer de les connaître une bonne fois pour toutes. j'imagine que ça vaut le coup d'essayer. tu souris, comme pour confirmer ce qu'elle te dit. tu aimes le fait qu'elle t'écoute, qu'elle prenne en considération ce que tu lui dis et qu'elle puisse te faire confiance comme ça. tu aimes le fait d'être entendu, surtout. c'est ce qu'il te manque, au fond. des gens qui t'aimeraient pour ce que tu pourrais vraiment être. tu sais, je t'apprécie beaucoup. sur ces simples mots, tu retires ta main. comme un électrochoc. est-ce seulement possible de t'apprécier ? tu la regardes, tu rougis. tu es mal à l'aise. elle ne te connait pas.. ou pas assez pour le dire. tu détournes tes yeux, tu les fixes devant. tu.. tu ne me connais pas vraiment. tu dis, peu sûr de toi. si elle savait le tiers de ce que tu as déjà fait, elle ne t'apprécierait sans doute pas du tout. elle te fuirait, comme tous les autres. si elle savait, tu la perdrais, c'est sûr.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Mar 10 Juil - 18:07

à force de discuter avec werner. tu commençais à reconsidérer l'idée de discuter avec tes frères et soeurs. beaucoup d'années perdues alors que vous pourriez sans doute très bien vous entendre si seulement vous faisiez un petit effort. tu l'écoutes, tu prends en considération chacun des conseils qu'il te donne et tu notes, dans un coin de ton esprit, qu'il faudra que tu fasses un effort auprès des autres. tu penses à nash, tu penses à rachel. tu ne sais rien d'eux finalement. il fallait changer ça, un jour ou l'autre. tu espérais juste que de leur côté ils voudront aussi faire un effort. tâche difficile, mais tu vas tenter ta chance. parce que werner te l'a conseillé ? sans doute. tu aimes écouter ce qu'il te dit. tu le crois sage, sur bien des sujets. avec toi, en tout cas. ses paroles qui se rapprochent souvent d'une vérité absolue. ça t'épate. au point que tu te décides à lui dire ce que tu penses. ce que tu ressens, quand il se trouve à tes côtés. chaleur particulière. des moments que tu affectionnes et qui passent toujours trop vite à tes yeux. mais quand les mots sortent, sa réaction te surprend. sa main qui lâche la tienne, subitement. alors qu'elle semblait bien installée contre la tienne. elle t'apportait une chaleur agréable, même. tu ne voulais pas qu'il la retire. tu voulais encore la garder. encore sentir sa chaleur se répandre en toi. il rougit. tu viens de le mettre mal à l'aise, en réalité. ce qui explique sa réaction. son regard qui fuit le tiens à présent. tu voudrais poser ta main sur son menton, pour qu'il te regarde à nouveau. tu ne sais pas si tu devais vraiment dire ces mots. pourtant, tu ne fais qu'exprimer ce que tu ressens quand il se trouve dans les parages. tu ne viens pas non plus de lui déclarer ta flamme. simplement que tu l'apprécies. tu aimes sa compagnie. et tu voudrais que ça continue, comme ça. tu.. tu ne me connais pas vraiment. tu fronces les sourcils. ton regard dans le sien. tu ne le connais pas assez, sans doute. mais tu ne vois pas comment tu pourrais ne plus l'apprécier en le connaissant plus. tu restes persuadée que tu peux encore découvrir beaucoup de choses à son sujet qui te feront l'apprécier davantage. je ne sais pas. je te connais, un peu. pas encore assez, mais je crois déjà pouvoir dire que je t'apprécie. ta compagnie me fait du bien, voilà tout. tu expliques, haussant un peu les épaules. cherchant à nouveau son regard qui te fuit. tu te décides à poser ta main sur son menton pour qu'il tourne son regard vers toi. tu penses que je ne t'apprécierais plus si j'en apprenais plus à ton sujet ? tu lui demandes, attendant une réponse sincère de sa part. toi tu n'y crois pas. mais tu veux connaître son avis sur la question.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Jeu 19 Juil - 15:31

tout ça te semble surréel. impossible, et carrément improbable. tu discutes avec elle et elle semble pourtant sincère. elle t'apprécie ? à quel prix ? celui de ta couardise. car avec elle, tu n'es qu'une partie de toi. celle qu'elle réveille, celle qu'elle inspire. c'est comme si olivia avait le pouvoir de ne tirer que le bon en toi, tout ce que les autres ne méritent jamais, ne méritent pas. tu n'es pas fou, tu es juste serein. comme parfaitement reposé. et ça te paraît insensé de pouvoir lui plaire sachant pertinemment qu'un jour ou l'autre, la bulle qu'elle génère autour de toi éclatera.. et à ce moment-là, elle verra tout ce que tu refoules, tout ce qu'elle n'a jamais encore vu et ça lui fera peur. si peur ! tu le sais.. elle ne supporterait pas ta folie.. douce ou pure, peu importe. elle ne supporterait pas tous ces élans qui te poussent, la plupart du temps, à commettre des crimes. c'est prendre trop de risque que de lui laisser croire qu'elle puisse t'apprécier sans mettre une certaine distance. c'est sans doute pour ça que tu retires ta main, que tu te fais plus froid, que tu détournes tes yeux. elle le sent, elle le sait. elle comprend sans même vouloir le dire. elle murmure je ne sais pas. je te connais, un peu. pas encore assez, mais je crois déjà pouvoir dire que je t'apprécie. ta compagnie me fait du bien, voilà tout. et tu ne souris pas. ça ne suffit pas, plus cette fois. vous dépassez le stade de la simple relation que vous entreteniez auparavant. elle veut entrer, forcer le passage. mais toi, tu ne veux pas la laisser entrer, pas là-bas. elle touche ton menton, elle force le contact. tu trembles, elle te regarde et ton cœur vacille. tu penses que je ne t'apprécierais plus si j'en apprenais plus à ton sujet ? tu étouffes un soupire, tu poses ta main sur son poignet pour retirer ses doigts de ta peau délicate. tu ravales ta salive. tu ne m'apprécierais pas si jamais tu savais.. tout. tu lui dis avec toute la sincérité du monde. tu ne souris pas, tes yeux la fixent quand je suis avec toi.. je suis différent. je me sens différent. tu lui dis, ouvrant une porte sur ta propre intimité, lui laissant le droit d'en découvrir d'avantage. quand tu n'es pas là, je ne suis pas la même personne.. tu retiens ton souffle et la personne que je suis sans toi te ferait peur. tu baisses le regard, cette fois, vaincu.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Mer 25 Juil - 11:43

il est vrai que tu commençais à en avoir assez de passer juste un moment en sa compagnie. à parler de tout et de rien. sans pour autant apprendre quoi que ce soit de concret à son sujet. tu voulais que ça change tout ça. tu voulais pouvoir lui creuser et en découvrir plus à son sujet. il était parvenu à te rendre curieuse, intriguée par ce qu'il représente. tu ne sais rien de lui, si ce n'est qu'il aime bien tes dessins. qu'il vient souvent par ici. et maintenant qu'il travaille dans la confection d'explosif. amis tu ne sais toujours pas assez de choses pour vraiment savoir qui il est. lui non plus ne sait peut-être pas assez de choses sur toi. mais il ne veut même pas te donner son prénom, comment en savoir plus ? il semble en tout cas persuadé que tu ne l'apprécierais pas si jamais tu en apprenais plus sur lui. t'as envie de croire le contraire. il se montre soudainement plus froid avec toi. et t'as pas envie de le laisser s'échapper comme ça. ta main sur son menton, pour pouvoir à nouveau capter son regard. mais il pose sa main sur ton poignet pour rompre ce contact que tu venais de créer. tu ne m'apprécierais pas si jamais tu savais.. tout. quand je suis avec toi.. je suis différent. je me sens différent. il s'ouvre enfin. un petit peu. tu le fixes, tu écoutes. sans l'interrompre. quand tu n'es pas là, je ne suis pas la même personne.. et la personne que je suis sans toi te ferait peur. il baisse son regard. alors que ses mots te touchent, d'une certaine manière. t'en reste au départ sans voix. sans savoir comment rebondir sur tout ça. et bien explique-moi alors, qui tu es vraiment. laisse-moi une chance de me faire ma propre idée. tu ne peux pas savoir ce que je penserais.. t'es toujours pleine d'espoir olivia. t'as toujours voulu voir le bon en chaque personne. et tu peux bien le croire qu'il n'est peut-être pas pareil quand il est avec toi que le reste du temps. mais t'as de la peine à imaginer que tu puisses en arriver à avoir peur de lui.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 469 ✩ avatar : dm.
✩ crédits : midnight blues (avatar) & little liars (icons).
★ âge : 28
Mar 14 Aoû - 8:38

elle ne sait pas, elle ignore. tout ce que tu fais quand elle n'est pas là. tout ce dont tu peux être capable quand il n'y a rien pour te contrôler, pour te réconforter. la bulle qu'elle a créé malgré elle n'existe plus quand elle est loin de toi. et l'homme que tu es alors lui ferait peur, l'effraierait sans doute. ingérable, incontrôlable. la confection d'explosif, ça peut paraître marrant quand on y prête une écoute approximative, si seulement elle savait. ton truc à toi, c'est les bombes. faire exploser des bâtiments, des voitures, des gens. parce que tu es ce gars-là. celui qui n'éprouve aucune pitié à blesser les autres, à tuer les autres. renié par sa ville natale, éprouvé par sa propre famille et repoussé par la bienséance. il n'y a que blake qui puisse te comprendre et t'accepter dans ta globalité.. quoi qu'à bien y réfléchir, la douceur que tu sembles éprouver à l'égard d'olivia la ferait sans doute vomir de dégoût. et bien explique-moi alors, qui tu es vraiment. laisse-moi une chance de me faire ma propre idée. tu ne peux pas savoir ce que je penserais.. tu la regardes, posant ta main sur son poignet délicat. tu ne souris pas, mais tes yeux parlent pour toi. tristesse, nostalgie et émotion pure, douleur.. réelle et contiguë. non. tu lui réponds, fermement. elle n'est pas prête pour ça, pas prête à te voir sans artifices, sous toutes tes coutures. tu la perdrais au moment même où un bâtiment sauterait sous l'effet de ta folie. tu détournes tes yeux, ta main qui presse la sienne. j'aime celui que tu me fais devenir. tu lui dis, dans le vague. et puis, tu tournes ton visage vers elle, doucement. avec toi, je suis comme les autres.. il n'y a pas tout ce bruit dans ma tête. toutes ces voix qui m'ordonnent de faire ces choses.. désagréables. avec toi, le silence est doux, agréable. tu souris, un peu plus, sincère et nerveux à l'idée que ça la pousse à te quitter, définitivement.

_________________

tu n'sauras jamais d'où vient le coup qui te tuera. je n'saurai jamais d'où vient le coup qui me sauv'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 488 ✩ avatar : adelaïde kane
✩ crédits : soapflaws(avatar) astra (sign)
★ âge : 25
Mer 29 Aoû - 14:03

t'as jamais été le genre de personnes à juger les autres pour quoi que ce soit. t'as toujours respecté les choix de chacun, sans chercher à apporter ton grain de sel. sauf si on venait te demander ton avis bien sûr. parce que tu crois que chacun est libre de vivre comme il l'entend. alors forcément aujourd'hui tu avais de la peine à croire que tu puisses en arriver à ne plus vouloir voir werner si tu découvrais sa vraie nature. c'était lui qui te laissait entendre tout ça, mais tu voyais les choses sous un autre angle. et tu essayais de le pousser à se dévoiler un peu. à t'expliquer qui il est vraiment pour que tu puisses te faire ta propre opinion. tu détestais qu'on choisisse pour toi ce que tu allais penser d'une personne, en même temps. sa main venait se poser doucement sur la tienne et tu espérais pendant quelques instants qu'il allait se laisser, mais le non. qu'il te lança ensuite était clair. il ne t'expliquerait rien. et tu n'allais pas le forcer à le faire de toute façon. j'aime celui que tu me fais devenir. avec toi, je suis comme les autres.. il n'y a pas tout ce bruit dans ma tête. toutes ces voix qui m'ordonnent de faire ces choses.. désagréables. avec toi, le silence est doux, agréable. qu'il dit, son regard qui te fixait à présent et un sourire qui naissait sur son visage. t'étais étonnée par ses paroles. tu ne savais pas de quelles voix il voulait parler, mais tu t'en fichais pour l'heure. t'étais touchée d'apprendre que tu avais cet effet-là sur lui. je.. je ne pensais pas pouvoir avoir cet effet-là sur quelqu'un, mais je suis ravie de l'apprendre. pourquoi ne pas rester comme ça alors, si tu aimes être comme ça ? tu lui demandes, curieuse.

_________________
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

paint it black (oliver)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Donna, paint horse black tobiano
» Mes juments Paint !
» A VENDRE 2 POULICHES PAINT HORSE : VENDUES
» American Horse's Valley et ses Paint Horses...
» (Dept 77) Black Billy Wolf, Paint Horse PP , sauvé par Catherine (Mars 2013)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: T'es à l'Ouest. :: Pointe-Du-Lac.-