AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  





Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 talking about us (josie)

avatar
✩ messages : 140
✩ avatar : anaïs pouliot.
✩ crédits : balaclava (avatar) + tumblr + solosands
★ âge : 23
elle est naïve et sucrée
Sujet: talking about us (josie)    Mar 6 Mar - 11:38

les jours qui passent t'offrent la vision de ce que serait un petit bout de paradis dans lequel tu aurais enfin ta place. tu as toujours cru qu'il fallait mourir en ayant fait le bien pour accéder à ce genre de petits bonheurs, et les règles invivables de tes parents n'étaient pour toi que monnaie courante, réalité des choses avant d'accéder un jour à la liberté suprême. tu culpabilises encore, le soir parfois lorsque tu repasses devant tes yeux qui refusent de se clore tes souvenirs de ces dernières semaines. entre les rendez-vous avec des hommes et ta fuite, tu pensais la demeure céleste bien éloignée de toi. et puis, de petites victoires en bonnes nouvelles, trois-rivières finissait par prendre les contours d'un véritable chez-toi. première preuve formelle : tu as enfin trouvé un emploi, auprès du journal local, au sein dequel deux très charmantes jeunes femmes n'ont pas tardé pour t'accueillir. doucement, d'étape en étape et de jour en jour, tu gagnes ta place, ton "ticket d'entrée", tu visualises une vie qui n'appartiendrait qu'à toi, que tu ne partagerais pas avec le paternel ni avec cinq cent autres besson. en parlant de ton immense clan, voilà qu'un petit bout de lui arrive jusqu'à vos pieds, encore. tu n'as aucune idée de si tu as déclenché un mouvement, la perspective que tes parents apprennent ta fuite te glace le sang - enfin, toujours est-il qu'une autre de tes cousines vient visiblement de choisir trois-rivières comme terre d'accueil. josie est la soeur ainée de dylan, une femme qui avait pris la voie du seigneur, comme on l'appelle chez toi : un mariage, une petite vie sage et humble, le rêve de tout bon besson. mais josie s'inquiétait et josie méritait de savoir ce que tu savais, toi. le secret était peut-être trop lourd à porter, impossible de le savoir à présent : tu avais juste eu ce besoin de lui en parler, à elle, symbole peut-être de stabilité. comment deviner qu'elle arriverait jusqu'à vous ? pourtant, ton petit coeur en tremblait de joie alors que tu arrivais jusqu'à ce petit café où vous aviez rendez-vous. la ville serait à vous, bientôt, tu n'en doutais pas une seconde. trois enjambées te suffirent pour rejoindre la silhouette blonde incandescente de ta cousine, sagement assise à une table du fond. tu ne t'étais peut-être jamais autant retenue d'exploser de contentement, aussi tu te contentas de lui exercer une petite pression sur l'épaule, un grand sourire qui marquait ton visage sur toute sa longueur. jo ! tu laissais aller ta joie en croisant son regard.

_________________

like a love song on the radio, will you hold me tight and not let go ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 141
✩ avatar : bryden jenkins
✩ crédits : cosmic light (avatar)
★ âge : 26
elle est naïve et sucrée
Sujet: Re: talking about us (josie)    Jeu 8 Mar - 9:54

Harley, celle par qui tout a commencé. Harley, la  main ayant écrit la missive qui la met maintenant dans une telle situation. elle n’a pas idée Harley combien elle a compliqué la vie de josie. Combien tout est différent maintenant. elle n’a pas mesurée Harley l’amour complet de josie pour sa cadette. Combien elle ne pourrait que prendre le premier avion pour venir la voir. Pour retrouver celle qu’elle pensait perdue dans un enchevêtrement de mauvaises idées. Elle ne pouvait pas savoir josie que sa cousine n’avait pas été précise. Elle ne sait pas encore Harley dans quelle situation elle a conduit Josie. C’est drôle finalement, la partie drôle d’une histoire contentant des recoins bien moins joyeux. Elle attend josie, patience qui ne s’en va pas. Patience qui continue, qui l’accompagne dans chaque de ses actions, trop sans doute. elle la voit finalement, la silhouette bien connue de sa cousine. Elle a changé Harley tout en restant en même temps la même. Elle sourit Josie, elle ne peut s’en empêcher, elle ne veut pas, elle est ainsi. Toujours placer un sourire plutôt qu’une larme. « jo ! » Ton rire cristallin finit par se faire entendre quand vos regards se croisent. C’est léger, c’est rapide. C’est précis et en même temps soudain. C’est un peu de liberté qu’elle laisse s’envoler. « moi  aussi je suis contente de te voir. » Qu’elle vient prononcer d’une voix plus basse, un monde entre l’éclat de rire et les propos. Un monde entre la vraie nature et ce qu’elle est devenue. Les éclats de rire envolés souvenir d’un passé n’étant plus présent mais pouvant redevenir avenir si seulement elle le voulait. « Par contre, la prochaine fois, si tu pouvais me préciser que ma sœur est ici avec sa fille et non pas une fille cela m’arrangerait. » Le quiproquo par lequel tout a commencé. Qui a tout changé d’une manière qu’elle n’imaginait pas josie. « je te laisse imaginer ma tête quand j’ai compris que la fille dont tu parlais n’était pas la copine de Dylan mais sa fille. »Un sourire en coin vient naitre sur ton visage. Tout cela est drôle dans le fond et mieux pour toi dans un sens. Avoir un enfant ou aimer une femme sont deux choses totalement différentes. Mais le tout ne fait que lui rappeler combien elle s’est trompée. Combien ses parents ne sont pas d’aussi bons chrétiens qu’elle l’imaginait. Un monde à repenser Josie si seulement elle en était déjà capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 140
✩ avatar : anaïs pouliot.
✩ crédits : balaclava (avatar) + tumblr + solosands
★ âge : 23
elle est naïve et sucrée
Sujet: Re: talking about us (josie)    Mar 27 Mar - 23:11

tu vois en tout des petits signes de dieu qui veut te mettre sur la bonne voie. dans une matinée réussie, dans les premiers rayons de soleil du printemps qui tombe sur trois-rivières. dans la couleur des rideaux de ta nouvelle chambre, lorsque dans souffle de fin d'après-midi, elle se reflète sur les murs. mais il manquait à ta vie de ces repères qui sont irremplaçables, ceux qui portent ton nom, ton sang et qui partagent tes souvenirs. dylan était cette ancre sur laquelle bientôt viendraient s'amarrer non plus une mais deux jolies besson, bien que josie ait cette blondeur dylanienne que tu avais toujours enviée. elle est là, pourtant, droite et longue, baignée dans la lumière angélique du soleil. t'en as les yeux qui s'arrondissent, elle est tellement belle josie, tellement pure, tellement plus impressionnante encore que sa petite soeur dylan. « moi aussi je suis contente de te voir. » elle est tout en rire, tout en bonheur de vivre, ça réchauffe ton petit coeur, immédiatement. tu prends place en face d'elle et elle semble t'observer un instant, ses yeux en amande qui passent d'un trait à l'autre, un sourire maternel aux lèvres. « Par contre, la prochaine fois, si tu pouvais me préciser que ma sœur est ici avec sa fille et non pas une fille cela m’arrangerait. » tes joues virent soudainement au prune soutenu. tu n'avais pas réalisé, comme bien souvent, la portée des mots qui jaillissent parfois de ta bouche. c'est comme si tu étais coupée du monde, oui, c'est comme si tu étais un élément hors du temps, un électron libre sans effet sur le présent. pourtant, tu réalises maintenant que tu as bien failli provoquer une petite crise familiale. je suis tellement désolée... c'était la surprise, tu comprends... tu dis d'une petite voix, toute penaude. « je te laisse imaginer ma tête quand j’ai compris que la fille dont tu parlais n’était pas la copine de Dylan mais sa fille. » tu hoches la tête, évitant un peu son regard, avec cet air d'enfant pris en faute qui te caractérise si bien. la surprise avait été immense pour toi aussi, toi qui avait quitté ta cousine dans une fin d'adolescence trainante et qui la retrouvait aujourd'hui mère. j'ai été prise de court aussi. dylan a une petite fille, c'est difficile à croire, hein ? difficile mais jamais douloureux. cette découverte te comblait de bonheur comme rarement auparavant.

_________________

like a love song on the radio, will you hold me tight and not let go ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: talking about us (josie)    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 talking about us (josie)

Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to PUP ! :: Chapter Two / Trois-Rivières. :: Je viens du Sud. :: Ste-Marguerite.-

Sauter vers: