AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

hold on, holden boy (luke)
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 155 ✩ avatar : xavier serrano.
✩ crédits : trelawney (avatar) VOCIVUS, tweek, tumblr, vendredi sur mer (sign)
★ âge : 27
Jeu 8 Mar - 12:31

au lendemain de ton arrivée, ou peut-être quelques jours à peine après, les contours de cette ville te paraissent presque ridicules, sans fondement. il n'existe à trois-rivières aucune harmonie ni aucune logique, et tu ne te doutes même pas un instant que ton regard est embrumé par l'épais nuage que tu as fait naître au dessus de ton idylle. non, dans ton esprit, tu n'es pas encore en faute : d'ailleurs, hava ne te reproche rien. dans ton esprit, c'est cette ville qui semble attirer les gens vers l'ennui et la mélancolie, qui semble leur donner l'envie de vivre à moitié. tu es parti faire des courses, hava travailler. tu attends encore la réponse de l’hôpital local, car sans travail, il te sera difficile de fonder ton foyer. tu mènes donc une courte vie d'errance, pris entre deux feux, expérience difficile pour toi si habitué à avoir toujours tant de choses à faire. tu sors du magasin, ton sac dans les bras, d'un air rêveur, laissant tes pupilles traîner sur les bâtiments bas, parfois colorés, parfois décrépis. tu voudrais presque trouver dans le nom des rues ou l'enchevêtrement des fenêtres un signe qui te montrerait que tu es arrivé chez toi, mais rien n'y fait : c'est à croire que brooklyn, son agitation et ses multiples emmerdements te manqueraient presque. comme un signe du destin, comme de ces hasards qui n'en sont pas, au moment même et précis où tu commençais à te laisser gagner par l'ennui, voilà qu'une voiture ralentis à côté de toi. une voiture tape-à-l’œil et pourtant visiblement vieillissante, le genre de caisse des années 80 que seuls des mecs un peu trop sûrs d'eux peuvent conduire. le véhicule s'arrête tout à côté de toi, pensant que l'on veut te demander un renseignement, tu te stoppes d'un air désolé. je suis navré, je ne viens pas... le visage qui se révèle devant toi t'arrête tout net. voilà le retour des problèmes, joliment personnifiés dans la figure agaçante de ton frère ainé. luke ? tu marmonnes, profondément surpris. la surprise est totale : tu n'as jamais pris la peine de te demander où avait filé ton frère après son passage désastreux chez toi. tu l'imaginais loin, pour fuir les répercussions, peut-être à l'étranger, mais pour toi, le canada n'était pas encore assez éloigné.

_________________
 
elle fait pleurer les garçons, qui lui disent qu'elle est belle, elle fait pleurer les garçons : et elle a bien, raison. (langoureuse et sensuelle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 325 ✩ avatar : chace crawford
✩ crédits : tearsflight (avatar) astra (sign)
★ âge : 30
Jeu 8 Mar - 14:56

ta voiture qui avance dans les rue de trois-rivières. une main sur le volant, l'autre qui tient ton téléphone portable. t'as cette fâcheuse manie d'envoyer des messages quand t'es au volant. on a eu beau te répéter que c'était pas bien et dangereux, tu continues quand même. ton esprit de contradiction te poursuivra sans doute toute ta vie. t'écris à une fille. pas à n'importe qui. une demoiselle que tu as rencontré sur un site de rencontre. elle est charmante. une petite blonde et elle te semble très sympathique. ce soir tu vas la rencontrer pour la première fois. vous venez tout juste de fixer le rendez-vous. tu envoies le dernier message et tu jettes ton portable sur le siège passager. ton regard qui se repose sur la route. juste quelques instants, avant que tu ne freines. d'un seul coup. ton regard qui s'est posé sur cette personne qui avance dans les rues. t'as de la peine à le croire et pourtant, il semblerait bien que ton frère soit ici à trois-rivières. tu fronces les sourcils, tu baisses doucement la vitre de ta voiture et ton regard se plonge dans le sien. je suis navré, je ne viens pas... tu l'entends dire alors qu'un sourire en coin s'étire sur ton visage. ça pour une surprise. tu ne pensais pas revoir boyd un jour. tu l'as laissé à new york, t'as pas vraiment dit au revoir. du jour au lendemain, t'as foutu le camp. sans même prendre la peine de le remercier pour le logement qu'il t'as permis d'avoir pendant tout ce temps. t'es comme ça luke. pas reconnaissant pour un sous. luke ? il est surpris lui aussi. en même temps tu n'avais jamais pris le temps de lui dire que tu revenais ici. qui l'aurais cru ? trois-rivières est censée être la ville où tu as vécu tes pires années. ce moment où tu étais dans ce sorte de pensionnat débile, gérer par votre tante. ton seul rayon de soleil à cette époque-là, c'était ta meilleure amie scarlett. alors pourquoi revenir ici ? pour des tas de raisons, en fait. lui-même. tu réponds avec un ton fier. tu ne quittes pas ton regard de celui de ton frère. je t'amène à quelque part ? tu suggères, essayant surtout de pouvoir passer un peu plus de temps en sa compagnie. j'ai envie de connaître l'histoire incroyable qui a pu t'amener ici, boyd. tu ajoutes en riant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 155 ✩ avatar : xavier serrano.
✩ crédits : trelawney (avatar) VOCIVUS, tweek, tumblr, vendredi sur mer (sign)
★ âge : 27
Ven 23 Mar - 14:31

poser les yeux sur ton frère ainé, assis là comme un con dans sa voiture rutilante et démodée, ça te foutrait presque les jetons. surtout quand c'est une surprise, mais ça l'est toujours un peu, avec lui. on ne s'attend jamais et on ne pourra certainement jamais s'attendre à voir débarquer dans sa vie un personnage tel que luke. imprévisible, éphémère, terriblement fuyant, tu voyais ton frère comme un savant mélange de mystère et de lâcheté, surtout après ce coup infâme qu'il t'avait fait à brooklyn. parti un matin, en laissant des affaires, du bordel, mais surtout un vide après tant d'agitation : sans un merci, sans un aurevoir, luke était de ceux qui prenaient à l'infini pour ne jamais rendre que très peu. à cette vue, ton visage s'était mué dans une grimace légère, comme lorsque l'ont vient de se piquer le bout du doigt, de ces grimaces qui n'annoncent jamais rien de bon. il a un sourire sur les lèvres luke, un sourire satisfait, il te retrouve dans son entourage, son cercle d'influence, et tu le soupçonnes même de trouver amusant ton air déçu. lui-même. il tonne, la voix claire, qui émerge des coussins vieillis de sa caisse. je t'amène à quelque part ? qu'il renchérit, toujours aussi sûr de lui, comme sans se douter -ou du moins sans se l'avouer- que tu as tout sauf envie de passer du temps à ses côtés. après toutes ces années de malentendus, de drames familiaux bien dissimulés sous les bottes de foins du champ d'à côté, après toutes ces tentatives pour apprendre à aimer celui qui aurait du être ton modèle, voilà des années que tu avais abandonné l'espoir de voir en lui le grand frère idéal. tu hésites, te balance un peu sur tes pieds. j'ai envie de connaître l'histoire incroyable qui a pu t'amener ici, boyd. son ton est ironique, on dirait presque qu'il pense que tu l'as fait exprès. tu fulmines un peu, l'air contrarié. lui dire non se révèlerait être une véritable marque de faiblesse ; lui dire oui reviendrait à le laisser te reconduire chez toi, ou plutôt chez hava, chose que tu veux absolument éviter. pourquoi ? la raison n'en est que trop simple : hava est le diamant de ta vie et luke a toujours eu un certain attrait pour ce qui brille trop fort. en un coup d'oeil ou un coup de hanche, luke serait capable de te ravir n'importe quelle conquête, et c'est trop de risque pour toi. tu soupires, discrètement. allons-y, tu marmonnes en entrant dans sa voiture. où aller, tu décides que tu verras cela en chemin. je savais pas, que tu vivais ici, tu dis après plusieurs secondes de silence. histoire de briser la glace, mais également de bien lui faire comprendre, comprendre que t'es pas là pour lui, que tu n'y crois plus, à ces jolies histoires fraternelles.

_________________
 
elle fait pleurer les garçons, qui lui disent qu'elle est belle, elle fait pleurer les garçons : et elle a bien, raison. (langoureuse et sensuelle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 325 ✩ avatar : chace crawford
✩ crédits : tearsflight (avatar) astra (sign)
★ âge : 30
Mar 27 Mar - 15:44

t'as ton sourire en coin qui ne te quitte plus alors que tu regardes ton frère. tu vois bien que tu l'énerve, en quelque sorte. t'es parfaitement conscient aussi que votre histoire est compliquée. elle l'a toujours été, en même temps. et t'as pas le sentiment d'être complètement fautif dans cette histoire. t'en veux surtout à tes parents, en fait. vivre à trois-rivière avec une tante complètement folle dans un sorte de pensionnat, t'avais de la peine à croire qu'ils aient pu t'infliger ça. t'étais peut-être turbulent, ok. mais t'étais pas ingérable non plus. c'est pas de ta faute s'ils ont voulu avoir pleins d'enfants et que ça devenait plus compliqué à gérer, non ? dans tous les cas, t'as souffert de ça. même si tu ne le reconnaîtras jamais à voix haute. t'as été contraint de grandir loin de tes frères et soeurs et ça a forcément créer cette relation conflictuelle entre vous tous. t'as bien essayé de tenter quelque chose avec boyd quand t'es parti à new york quelques temps. ça n'a pas vraiment été concluant. peut-être que ça le sera, ici, à trois-rivières. là où t'as grandit. t'attends sa réponse. il hésite, tu le vois bien. il se retrouve peut-être face à une impasse. tu ne te vexeras pas s'il te dit non. allons-y. il finit par dire en entrant dans ta voiture. t'as déjà gagné un peu de temps avec ton frère, t'estime que c'est quelque chose d'incroyable. ton regard qui se reporte sur la route alors que tu commences à conduire. je savais pas, que tu vivais ici. tu hausses les épaules. une main sur le volant, le regard qui ne quitte plus la route à présent. en même temps, t'as quasiment toujours vécu là. il le sait, mais il fait exprès. bah ouais, faut croire que l'endroit que tes parents ont choisi pour moi était pas si mal. tu parles d'eux comme s'il n'était pas ta famille. tu ne veux plus les considérer comme tel. t'es rancunier pour certaines choses. t'estimes avoir le droit de l'être pour ce coup. tu viens faire quoi ici, toi ? j'imagine bien que ce n'est pas pour me voir. t'es pas idiot non plus, luke.

_________________
kill them with success and bury them with a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 155 ✩ avatar : xavier serrano.
✩ crédits : trelawney (avatar) VOCIVUS, tweek, tumblr, vendredi sur mer (sign)
★ âge : 27
Mar 10 Avr - 12:54

luke se met immédiatement à rouler comme si la destination importait finalement bien peu. c'est le cas pour toi aussi. conduire luke devant chez toi, ce serait comme laisser une porte ouverte, béante sur toutes les plus belles choses de ton monde. ce serait offrir la clef du coffre-fort au pire des braqueurs de banque. alors tu montes dans sa voiture pour lui laisser quelques temps de répit, pour accepter, dans une sorte de fausse bienveillance fraternelle, d'entretenir une conversation. pour être le frère poli et distant, imposer la limite dès maintenant avant de le retrouver un jour à moitié saoul sur ton canapé. ses yeux toujours un peu ombrageux fixent la route loin devant, tandis que tes yeux passent avec lassitude sur les bâtiments qui défilent, les maisons basses et les échoppes colorées, les petites supérettes et leurs lots d'histoires, comme hazel adore parfois le dire. tu souris tout doucement en pensant à elle. un sourire qui lui ressemble. bah ouais, faut croire que l'endroit que tes parents ont choisi pour moi était pas si mal. dit-il comme si tout cela lui passait bien loin au dessus de la tête, presque au niveau des nuages, comme s'il planait au dessus de tous soupçons et de tous problèmes. tu lèves les yeux au ciel, déjà un peu agacé par la tournure de ses phrases et cette façon de toujours jouer les martyrs. tu viens faire quoi ici, toi ? j'imagine bien que ce n'est pas pour me voir. voilà qu'il en rajoute une couche et tu en viendrais presque immédiatement à regretter d'être monté à bord. comme à son habitude et parce que visiblement les gens ne changent jamais, luke va probablement exprimer en long et en large son sentiment de rejet et ne même pas t'en laisser placer une. vous vous quitteriez frustrés et nerveux, pour vous retrouver des mois ou des années plus tard dans le même état. tu soupires. je suis venu voir hazel, tu marmonnes sans trop le regarder, un peu par provocation, un peu parce que c'est vrai. bien qu'hava soit le centre de ton monde et de tes décisions. j'aime bien, j'ai décidé de m'installer. j'ai trouvé un travail à l'hopital... ah oui, parce que tu n'as pas du suivre, j'ai eu mon diplôme d'infirmier juste après que tu te sois barré sans un merci de new-york. round one, start. vous avez probablement tous les deux bien des choses à sortir aujourd'hui, et s'il est obligé de conduire, il ne pourra pas t'en foutre une.

_________________
 
elle fait pleurer les garçons, qui lui disent qu'elle est belle, elle fait pleurer les garçons : et elle a bien, raison. (langoureuse et sensuelle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 325 ✩ avatar : chace crawford
✩ crédits : tearsflight (avatar) astra (sign)
★ âge : 30
Mar 17 Avr - 11:25

tu avances dans les rues de trois-rivières, sans trop savoir où tu vas. tu t'en fiches, t'en profites pour passer un peu de temps avec ton frère. t'es plutôt étonné de le retrouver ici, c'est vrai. c'est là que tu as passé la plus grande partie de ta vie, loin de ta famille. parce que tu n'étais pas dans la norme pour tes parents. parce que tu étais trop difficile à gérer et qu'ils ont préféré se débarrasser de toi. t'as encore cette histoire en travers de la gorge et tu ne manques pas de le faire comprendre dans chacune de tes phrases. t'as pas forcément envie que boyd soit désolé ou qu'il éprouve la moindre pitié pour toi. t'as juste envie qu'il comprenne que t'as pas eu la même chance que lui. t'es bien différent de tes frères et soeurs, t'en es conscient. et tu sais que cette différence vient principalement du fait que tu n'as pas connu leur éducation. tu ne vas pas être désolé pour ça et surtout, tu ne vas pas chercher à faire le moindre effort. les yeux sur la route, tu questionnes ton frère en retour. je suis venu voir hazel. hazel. la seule soeur qui t'apprécies. tu es d'ailleurs le seul à qui elle a pris le temps de confier ces derniers soucis en date et tu dois reconnaître que ça t'as rendu plutôt fier. tu hoches doucement la tête, sans rien ajouter de plus. boyd a bien sûr tous les droits de venir voir sa soeur. j'aime bien, j'ai décidé de m'installer. j'ai trouvé un travail à l'hopital... ah oui, parce que tu n'as pas du suivre, j'ai eu mon diplôme d'infirmier juste après que tu te sois barré sans un merci de new-york. tu savais que ça allait finir par arriver. boyd et toi ne pouvez jamais discuter en toute tranquillité de vos vies respectives de toute façon. toutes mes félicitations. tu siffles entre tes dents. parfaitement conscient qu'il te lance des reproches sur ton comportement, mais tu ne sais pas si tu as vraiment envie de réagir. et c'est pas mon genre de dire merci. tu ajoutes finalement, sans le regarder. t'as jamais été comme ça, tu ne le seras jamais. la faute à qui ? à tes parents bien sûr. ce n'est pas comme si on t'as appris ce genre de valeur.

_________________
kill them with success and bury them with a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 155 ✩ avatar : xavier serrano.
✩ crédits : trelawney (avatar) VOCIVUS, tweek, tumblr, vendredi sur mer (sign)
★ âge : 27
Lun 23 Avr - 10:20

il aura fallu de quelques minutes ou quelques kilomètres, de quelques erreurs parentales et de quelques années. le lien entre vous, deux frères que la vie aurait du réunir et choyer dans un rapport privilégié, te semblait rompu ou corrompu, peut-être à tout jamais. du haut de tes valeurs, de tes principes, de tes certitudes d'être le fils idéal, il était souvent hors de question que tu t'abaisses au niveau de ton frère ainé. lui pensait sans doute être l'enfant sacrifié au bon ordre d'une famille presque idéale, tous de mèche contre luke holden. tu en soupires, écoeuré. non, vous n'aurez dans l'espace confiné de cette voiture pas tenu bien plus que quelques minutes avant de vous écharper, signe qu'une réconciliation était impossible devant l'ampleur des blessures qui vous tranchaient le coeur, à chacun. tu l'observes du coin de l'oeil, il semble approuver ta venue pour voir hazel. tu regrettes soudainement de ne pas lui avoir dit la vérité. mais s'il y a une chose que tu ne risques de regretter, c'est le ton que tu emploies ensuite avec lui. pendant des semaines, luke n'avait fait que te coller aux basques, que déranger ton petit monde, que squatter ton appart, rentrer à des heures impossible, souvent avec des cruches rencontrées en boite de nuit. il avait chamboulé ton quotidien pour le quitter un jour sans un au revoir. toutes mes félicitations. dit-il, mâchoire crispée. tu n'as pas voulu étaler ta réussite pour éclairer les échecs de ton frère, mais parce que c'est la seule chose en ce bas monde dont tu peux dire que tu es fier. et c'est pas mon genre de dire merci. il rajoute, les yeux solidement accrochés à la route. il a mal quand il dit ça luke mais tu n'es pas capable de le voir. tu soupires, d'un coup, bruyamment, sans pitié. ça, je sais, tu lances à la volée, visiblement agacé. pourtant tu devrais essayer parce que je te jure que ça te tuera pas. parole de médecin, tu souffles, les mains crispées sur tes genoux.

_________________
 
elle fait pleurer les garçons, qui lui disent qu'elle est belle, elle fait pleurer les garçons : et elle a bien, raison. (langoureuse et sensuelle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 325 ✩ avatar : chace crawford
✩ crédits : tearsflight (avatar) astra (sign)
★ âge : 30
Ven 27 Avr - 10:55

c'est sans aucun doute dommage la tournure que les choses ont prises pour votre famille. sans doute que tu aurais pu être un très bon frère pour boyd et pour les autres. si jamais les choses s'étaient passées différemment. un enfant turbulent, c'est ce que tu étais. et dans le fond, tu n'y peux rien. t'es né comme ça. voilà tout. tes parents n'ont pas été capables de l'assumer et ça, tu ne pourras jamais le leur pardonner. mais il paraît plutôt évident dans tout ça que tes frères et soeurs n'y peuvent absolument rien dans cette histoire. pourtant, aujourd'hui, tu n'arrives pas à te montrer des plus sympathiques avec ton frère. très vite les remarques mal placées arrivent et tu sais qu'encore une fois il te quittera fâché. parce que tu ne sais pas comment jouer ce rôle de grand frère. tu ne sais pas comment te comporter avec lui. et tu fais tout faux, de toute évidence. tu peine à lui donner tes félicitations. avant de faire remarquer, sans un regard pour lui, que tu ne dis jamais merci. ça aussi on ne te l'a pas appris. tu ne sais pas être reconnaissant. et dans un sens, ça te fait du mal de l'avouer. parce que tu te rends compte que ça devrait être différent. tu te rends compte que ton frère a été bien trop gentil avec toi quand t'as débarqué à new york. mais t'arrives tout simplement pas à le reconnaître à haute voix. ça, je sais. qu'il te lance, agacé. pourtant tu devrais essayer parce que je te jure que ça te tuera pas. parole de médecin. qu'il ajoute et tu soupires. tu hausses même un peu les épaules. il a raison, tu n'en doutes pas. mais t'es têtu, luke. bien trop têtu. ouais, sans doute. peut-être que j'y arriverais un jour. pour toi, c'est peine perdue. ça fait longtemps que t'as arrêté d'essayer d'être quelqu'un de bien de toute façon. t'es bien dans cet hôpital ? tu reviens sur le travail. comme si c'était le seul sujet plus ou moins sûr sur lequel vous pouviez discuter.

_________________
kill them with success and bury them with a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 155 ✩ avatar : xavier serrano.
✩ crédits : trelawney (avatar) VOCIVUS, tweek, tumblr, vendredi sur mer (sign)
★ âge : 27
Jeu 17 Mai - 11:01

il y a tellement de choses que les frères holden ne pourront jamais se dire. le comprennent-ils seulement ? luke l’entêté, le téméraire peut-il seulement comprendre pourquoi il a grandit loin de boyd le courageux, le bienveillant ? pourquoi leurs chemins sont un jour devenus si radicalement différents et surtout pourquoi vos parents ont un jour fait ce choix terrible d'écarter l'un de leurs enfants ? toi-même, tu as évité des années la question, fuguant, esquivant ces douloureuses parties de ton passées venues se raccrocher à toi telles des sangsues. assit là dans la voiture de ton frère, qui était devenue la sangsue ? tu avais le désagréable sentiment de te rattacher à des chimères, à un lien fraternel aussi fragile que le papier, aussi vulnérable qu'un cheveux, tendu là entre deux colosses implacables. à retourner les évènements dans ta tête pourtant, il te semblait assez clairement que tu avais tendu une main vers lui, à l'époque de new-york. tu n'avais rien de plus que la chance d'avoir trouvé une colocation stable et rassurante, qu'un boulot qui avalait ton énergie et des cours du soirs à bosser en sus. lui, il avait le champ libre de ta vie, la possibilité infinie de tout te prendre, ta piaule, tes potes, tes courses, tes fringues. c'est ce qu'il avait fait, sans surprises, sans même essayer de ne pas être prévisible, et depuis tu baissais allègrement les bras, n'espérant plus rien de sa part. ouais, sans doute. peut-être que j'y arriverais un jour. tu tournes vers lui un regard circonspect, qu'il ne voit sans doute pas tant ses pupilles grisées sont attachées à la route. il fuit, lui aussi, deux fuyards un peu bavards. t'es bien dans cet hôpital ? tu commences à avoir l'impression que la conversation lui tourne autour, qu'elle l'étouffe. c'est bien, qu'il se sente comme ça, confronté à ses erreurs, même si tu sais qu'il est encore loin de les reconnaître. parler de ton boulot, tu pourrais le faire des heures, mais comme toujours, tu restes sur tes gardes. c'est nouveau, je sais pas encore si ça va bien se passer. les équipes sont sympa, tu marmonnes en regardant de côté.

_________________
 
elle fait pleurer les garçons, qui lui disent qu'elle est belle, elle fait pleurer les garçons : et elle a bien, raison. (langoureuse et sensuelle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 325 ✩ avatar : chace crawford
✩ crédits : tearsflight (avatar) astra (sign)
★ âge : 30
Jeu 7 Juin - 8:47

forcément, t'aimes pas parler de toi ou de ce que tu as pu faire. t'aimes pas sentir dans la voix de ton frère cette déception qu'il ressent à ton égard. pour tes actes. des actes que tu regrettes sans doute, mais pour le moment tu n'arrives pas à le reconnaître. sans doute que tu ne le reconnaîtras jamais. t'as bien trop de fierté pour ça, luke. t'as pas envie de voir un sourire satisfait s'afficher sur le visage de ton petit frère, alors que tu aurais enfin admis qu'il avait raison à ton sujet. hors de question. tu préfères jouer la carte du connard, encore et encore. parce que c'est ce que tu sais faire le mieux. et c'est ce qui fait que boyd te déteste à ce point. tu le sais bien. les yeux rivés sur la route, t'en profites pour vite revenir sur ton frère. t'as pas envie que vous continuiez à parler de toi. t'en as déjà assez dit sans doute. boyd t'as bien fait comprendre qu'il était déçu. encore une fois. c'est nouveau, je sais pas encore si ça va bien se passer. les équipes sont sympa. qu'il marmonne. sans trop s'étendre sur le sujet. t'en déduis qu'il n'a pas trop envie de parler non plus. ok. tu verras bien. tu lances tout simplement tout en haussant les épaules. et puis tu laisses le silence s'installer. un petit moment. t'as les yeux sur la route. t'oses même plus regarder ton frère. t'aimes pas la tension qui règne dans cette voiture. t'aurais sans doute mieux fait de ne pas t'arrêter. t'as des nouvelles des parents, toi ? tu demandes. sans trop savoir pourquoi. tu t'en fiches de tes parents. t'as pas envie d'avoir de leurs nouvelles. peut-être que t'as juste besoin de savoir s'ils prennent le temps d'en donner à boyd, alors qu'à toi il ne te parle plus depuis des années.

_________________
kill them with success and bury them with a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 155 ✩ avatar : xavier serrano.
✩ crédits : trelawney (avatar) VOCIVUS, tweek, tumblr, vendredi sur mer (sign)
★ âge : 27
Ven 13 Juil - 17:35

t'es borné, incapable d'écouter ses peines. il est mal né, malheureux donc vivant sans gêne. tu commenceras à entendre ses douleurs quand tu le regarderas dans les yeux, en attendant vous êtes comme des cons dans cette voiture trop petite pour deux. ça prend de l'espace, un gros égo, tu sais plus bien si c'est celui de luke ou tes propres défauts. tu fonds ici, il fait trop chaud, tu voudrais allumer la clim mais sa caisse te donne froid dans le dos. pourtant la conversation prend un tout autre chemin, laissant de côté les reproches pour parler de demain. tu n'y crois qu'à peine, persuadé qu'il est maître dans l'art de la diversion, mais tu fais semblant quand même, essayant de voir jusqu'où va vous mener cette conversation. ok. tu verras bien. lâche-t-il avec dédain, tu essayes de ne pas le voir ainsi, peut-être qu'il ne savait juste plus trop ce que vous foutez ici. enfin quoi, vous vivez, comme n'importe quelle personne pas trop cinglée, vous essayez de vous en sortir, c'est compliqué mais vous n'allez quand même pas vous laisser mourir. le silence se fait pesant, angoissant, sinueux, presque un peu curieux. t'as des nouvelles des parents, toi ? il lâche tout à coup comme un missile, te laissant esquiver son regard, pas très habile. la question qui fâche, voilà ce qu'il lâche, la question qui te laisse con, sur laquelle tu voudrais tourner en rond. malgré vos différents tu vois pas l'intérêt de le rendre triste, aussi tu lances d'un ton nonchalant, soudainement plus altruiste. pas tant que ça, non. on est grands, maintenant, ils appellent plus autant.

_________________
 
elle fait pleurer les garçons, qui lui disent qu'elle est belle, elle fait pleurer les garçons : et elle a bien, raison. (langoureuse et sensuelle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dream is a wish your heart makes
✩ messages : 325 ✩ avatar : chace crawford
✩ crédits : tearsflight (avatar) astra (sign)
★ âge : 30
Lun 16 Juil - 11:29

tu ne sais jamais vraiment ce que tu dois dire à boyd. la conversation qui tourne vite en rond alors que votre pseudo haine respective se fait ressentir dans la voiture. tu te concentres sur la route, bien content de pouvoir t'occuper d'une certaine manière. comme si ça donnerait l'impression que le temps passe plus vite. mais il ne passe pas vraiment quand tu te trouves en compagnie de boyd et que tu sens qu'il t'en veut. pour trop de choses. comme tu en veux à toute la famille holden, de ton côté. alors qu'ils n'y peuvent rien, tes frères et soeurs. tu sais très bien t'entendre avec hazel, mais les autres.. impossible. alors que tu ne dois en vouloir qu'à tes parents finalement. ton regard dans le sien, tu te décides à parler d'eux, avant de reporter les yeux sur la route. tu le questionnes, pour savoir s'il obtient des nouvelles de leur part. ça te vexerait qu'il te dise oui. parce que pour toi, ça reste le silence radio. comme toujours. pas tant que ça, non. on est grands, maintenant, ils appellent plus autant. tu hoches la tête, doucement. ça te rassure en partie. et puis tu arrives finalement au bon endroit. tu t'arrêtes. tu te gares. tu tournes la tête vers ton frère. voilà. je crois que tu t'arrêtes ici, non ? tu dis sans rajouter quelque chose sur cette histoire avec vos parents. tu voulais juste la confirmation que lui non plus ne recevait pas tant d'appels. ça fait du bien quand même.. de se parler un peu. tu reconnais à demi mot. sans le regarder pour autant. t'aimes pas les élans d'affection de toute façon. tu n'aimes pas montrer tout ça, mais tu essayes, un petit peu.

_________________
kill them with success and bury them with a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

hold on, holden boy (luke)



Page 1 sur 1 ~

 Sujets similaires

-
» Vente de revêtements : 729, Pogo, Amigo, Toni Hold,..
» Luke Donald: 2011 WGC-Accenture Match Play Championship
» Rech best anti, super anti, antipower, 804 ou toni hold noir
» achete bois de défense TONI HOLD
» video sympa au drive Luke Donald pour Mizuno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUP ::  :: Vers l'Est.-