AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  





Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 saturday night (harluke)

avatar
✩ messages : 252
✩ avatar : chace crawford
✩ crédits : tearsflight (avatar) astra (sign)
★ âge : 30
il est fruité mais piquant
Sujet: saturday night (harluke)   Sam 17 Mar - 18:08

samedi soir. t'es pas au grant ce soir. il t'arrive de t'autoriser des soirées loin de ce lieu de débauche. tu sais bien que deven ne t'en voudra jamais. tu préviens toujours quand tu ne seras pas là et puis les autres sont toujours prêts à assurer le show sans toi de toute façon. vous êtes tous autant doué les uns que les autres pour ne pas avoir besoin de la présence de tout le monde pour que tout tourne. ce soir, c'est dans un bar que tu te perds. t'es complètement seul quand tu entres. mais tu as évidemment bien l'intention d'y sortir accompagné d'une charmante demoiselle. tes pas te guident jusqu'au bar. tu commandes simplement une bière. et puis ton regard balaie déjà la salle à la recherche de ta prochaine proie. quand tu as l'intention de ramener une fille chez toi, tu ne rates jamais. t'as ce don qui te permet de draguer n'importe quelle fille. de la faire fondre au moindre mots que tu peux prononcer. c'est un talent que tu as depuis de nombreuses années et qui ne fonctionne pas seulement pour attirer des femmes dans ton lit, mais aussi pour vendre tout et n'importe quoi, à n'importe qui. tes yeux finissent par s'arrêter sur cette demoiselle, ta cible pour la soirée. elle est charmante. plus jeune que toi, ce qui ne te dérange pas le moins du monde. tu t'avances, ta bière à la main et tu t'installes à ses côtés, sans en avoir été invité. alors, tes amies t'ont abandonnées ? tu supposes qu'elle n'était pas venue ici seule, mais en réalité tu n'en as pas la moindre idée. c'est une manière comme une autre de commencer la conversation.

_________________
kill them with success and bury them with a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 140
✩ avatar : anaïs pouliot.
✩ crédits : balaclava (avatar) + tumblr + solosands
★ âge : 23
elle est naïve et sucrée
Sujet: Re: saturday night (harluke)   Mar 3 Avr - 17:52

les nuits seront plus belles si tu les laisse filer. c'est ce dont tu as cherché à te convaincre, un peu enrubannée dans cette robe d'un velours pourpre qui fait ressortir ton teint couleur pêche d'été. c'est olivia, qui t'a prêté la robe. évidemment. avec sa mine olive et ses cheveux bruns, tu es certaine qu'elle ressemble à autre chose qu'à une version cheap de la mère noël, avec, mais tes deux colocataires, en coeur et d'un seul être, t'ont assuré que tu étais à tomber. à tomber, à tomber où d'ailleurs ? tu n'as jamais eu envie de tomber, en tout cas nulle part ailleurs qu'entre les bras du seul être qui te semble noble et digne d'intérêt, celui que tu as interviewé, il y a seulement quelques jours. tes yeux s'en émerveillent encore, de ces traits parfaits, de la profondeur, immense, océanique de ses yeux, des mots qu'il distillaient, avec patience et parcimonie, pour te faire succomber de délices. il te suffit de penser à un seul de ses gestes pour sentir grimper, accompagnée d'une profonde honte, une chaleur entre tes deux jambes croisées. ce soir, emma et olivia doivent te montrer la voie, espérer qu'enfin, tu te libères un peu. l'ennui, c'est qu'il n'aura fallu que de vingt malheureuses minutes pour les perdre dans la foule et voilà que le bar, qui ne cesse de se remplir, ne t'isole, toi, ton charmant minois et ta robe échancrée, les reins calés contre le bar et la panique qui s'installe. tu tiens à deux mains -c'est un réflexe, celui de t'accrocher aux choses- un cocktail dont tu as oublié le nom, quelque chose qu'emma adore boire, ça sent les fruits de la passion. tu ne l'as presque pas touché, n'osant presque pas profiter de la sophistication là où avant, tu aurais pu avaler une bière en baissant les yeux. un parfum masculin entêtant, pointu, calibré traîne autour de toi. tu sens cette silhouette se déplacer jusqu'à venir s'adosser là, à quelques dizaines de centimètres seulement de ta hanche et de ton corps fragilisé. alors, tes amies t'ont abandonnées ? tu n'as pas osé tourner un regard vers lui, voilà qu'au premier, tes joues se colorent d'un joli rose poudré. l'homme qui t'adresse la parole a bien évidemment de son côté les charmes de la nature -c'est indiscutable-. à tel point que tu en croirais, dans un premier temps, à une sorte de blague. elles... elles sont probablement parties danser, tu dis, mal à l'aise dans la nonchalance, les épaules qui se haussent de manière peu assurée.

_________________

like a love song on the radio, will you hold me tight and not let go ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 252
✩ avatar : chace crawford
✩ crédits : tearsflight (avatar) astra (sign)
★ âge : 30
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: saturday night (harluke)   Lun 16 Avr - 8:10

tu n'hésites pas un seul instant à t'approcher de cette charmante demoiselle. pourquoi le ferais-tu ? alors que de toute évidence elle est seule et que tu pourrais lui apporter une présence plus qu'agréable. sans vouloir te vanter, bien sûr. mais tu as parfaitement conscience que tu plais aux femmes, luke. t'as un charme naturelle qui te permet de les faire tomber les unes après les autres. ce soir, t'as trouvé ta cible. avant de les approcher, tu ne sais jamais si ce sera facile ou non. certaines semblent déterminées à résister au départ. campée sur leurs idées qu'elles ne sont pas ce genre de filles à craquer si facilement. mais elles finissent par découvrir plus tard dans la soirée, qu'elles sont en réalité exactement ce genre de filles et que résister ne servait à rien, finalement. t'as le sourire aux lèvres quand tu abordes cette demoiselle. les filles qui se retrouvent seules en soirée, sont toujours des proies plus faciles. enfin, en règle générale. elle semble vite déstabilisée quand son regard croise rapidement le tiens. peut-être n'est-elle pas habituée à se faire draguer ? dans ce cas-là, t'as bien choisi ta cible. elles sont toujours plus faciles à amadouer. se laissant vite avoir par de simples petits compliments qu'elles n'ont jamais eu l'habitude d'entendre. elles... elles sont probablement parties danser. elle n'est pas très sûre d'elle. ça se sent. toi au contraire, tu montres clairement de l'assurance et tu prends place à ses côtés sans en avoir été invité. laisse-moi t'offrir un verre, dans ce cas-là. tu suggères, tout en appelant déjà le serveur. tu ne lui laisses pas vraiment le choix, finalement. tu passes vite commande et tu reportes ensuite ton regard clair sur le sien. une fille aussi jolie que toi ne devrait jamais être seule. le genre de phrase toute faite. c'est facile, tu le sais bien. mais tu essayes, tu scrutes sa réaction.

_________________
kill them with success and bury them with a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 140
✩ avatar : anaïs pouliot.
✩ crédits : balaclava (avatar) + tumblr + solosands
★ âge : 23
elle est naïve et sucrée
Sujet: Re: saturday night (harluke)   Lun 23 Avr - 10:09

c'est pas tellement que tu n'es pas jolie, harley. tu as de ton côté les grands yeux pleins d'amour des filles de la famille besson, des jambes fuselées par la course à pied et le tennis, des lèvres qui veulent embrasser le monde quand elles se fondent en un petit sourire, toujours discret, toujours mal à l'aise. tu n'as pas la blondeur incandescente de tes cousines ni leurs yeux d'azur, mais on ne peut pas dire que tu ne sois pas, quand tu fais un petit effort, jolie. tu ne te risquerais pas non plus à dire que tu attires les regards, car justement ce soir comme tous les autres soirs, tu ne cherches pas à les attirer. alors lorsque ce type, grand et bien habillé, se glisse à tes côtés comme si de toutes les filles il avait tenu à poser les yeux sur toi, c'est la robe que tu accuses. tu te dis qu'elle était trop courte, qu'elle te serre la taille et que maintenant, on te prend pour ce que tu n'es pas. tu trouves ça terrifiant et délicieux, mais la proximité qu'il installe entre vous, en moins de temps qu'il ne faut pour le prononcer, te donne subitement un peu chaud aux joues. laisse-moi t'offrir un verre, dans ce cas-là. explique ce jeune-homme quand toi tu cherches avidement la compagnie de tes deux amies. tu imagines soudain olivia et emma, ayant un peu trop bu, riant aux éclats sur le trottoir encore tiède, une clope à la main. ça te donne envie de t'en caler une entre les lèvres, toi qui n'a jamais fumé. tu le vois tendre la main et c'est bien trop tard pour refuser, ce verre arrivera, il te regardera le boire avec ses yeux qui te semblent pouvoir voir à travers ce fin tissu qui caresse tes formes. double coup de chaud. une fille aussi jolie que toi ne devrait jamais être seule. dit-il en captant volontairement ton regard. ça te semble étonnant mais aussi détonnant. tu imagines qu'il se trompe ou qu'il sort ce baratin à la moindre des filles potables, car tu n'as jamais été fille à être entourée par une nuée de prétendants. tes grands yeux cherchent une réponse sur son visage parfait, ta respiration se saccade, à peine. je... tu dis, hésitante, pleine d'incompréhension. mais je ne suis pas seule. puis, réalisant ton erreur, ainsi que la prétention dont tu viens de faire preuve. ni aussi jolie que ça, tu rajoutes en baissant les yeux vers le sol.

_________________

like a love song on the radio, will you hold me tight and not let go ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 252
✩ avatar : chace crawford
✩ crédits : tearsflight (avatar) astra (sign)
★ âge : 30
il est fruité mais piquant
Sujet: Re: saturday night (harluke)   Ven 27 Avr - 10:42

ta cible était toute choisie pour la soirée. depuis que tu t'es installée à ses côtés, tu ne la lâches surtout pas des yeux. tu lui offres d'ailleurs rapidement un verre, histoire de bien commencé cette conversation. une fois la demoiselle servie et ton propre verre entre les mains, tu reportes ton regard sur le sien et tu commences avec ton baratin. t'as toujours trouvé les mots pour les faire rougir ou engendrer n'importe quelle réaction de leur part. sourire en coin, tu prends note de chaque mouvement qu'elle fait et de chaque expression qui passe sur son visage. t'as vite le sentiment que cette fille n'est de loin pas habituée à recevoir des compliments. elle semble mal à l'aise et étonnée par tes propos. pourtant, tu ne vois pas en quoi ils sont étonnants. elle est belle, c'est une certitude. mais t'as le don de voir la beauté en chaque femme qui habite cette planète. ou presque. il y a tout de même quelques exceptions à cette règle. je... mais je ne suis pas seule. qu'elle affirme et tu souris. peut-être qu'elle n'était pas seule à la base, mais pour l'heure, elle l'est. un rapide coup d'oeil autour de vous t'indique que pour le moment, personne ne semble vouloir venir à son secours. ni aussi jolie que ça. qu'elle ajoute ensuite, son regard qui fuit sur le sol. tu secoues la tête. et bien je ne suis clairement pas d'accord avec ça. tu réponds en toute franchise. et tu n'es pas seule, où sont passés les personnes qui étaient avec toi ? tu demandes. tu veux te préparer à ce qu'il t'attend. est-ce que tu vas devoir partir d'un moment à l'autre ou as-tu encore un moment pour lui faire encore quelques compliments qu'elle aura de toute évidence de la peine à accepter.

_________________
kill them with success and bury them with a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✩ messages : 140
✩ avatar : anaïs pouliot.
✩ crédits : balaclava (avatar) + tumblr + solosands
★ âge : 23
elle est naïve et sucrée
Sujet: Re: saturday night (harluke)   Jeu 17 Mai - 11:42

il est malin, le type qui s'est installé à côté de toi. lorsque le verre glisse jusqu'à ton bras, tu tends timidement des doigts longs et fins, des doigts que tu aurais pu occuper à jouer sur un piano si tu n'avais pas toujours préféré lancer des balles et taper dans des sacs de boxe. le contact glacé du verre te fait remonter le long de la peau un frisson accusateur, on dirait qu'on te regarde, de loin, de haut peut-être, comme si ton père, ta mère, n'importe quel ancêtre besson flottait au dessus de vos têtes avec un air mécontent. pour chasser cette image, tu portes rapidement, avidement le verre à tes lèvres, un breuvage sucré y coule, ça t'apaise un temps. et puis, il n'y a pas de risques pour le moment. tu n'as pas quitté cet homme des yeux alors ton verre est hors de danger, il servira seulement à calmer tes nerfs, détendre et chasser ces angoisses qui te collent à la peau. il y a ces beaux yeux qui te suivent du regard, qui semblent vouloir lire à travers toi, deviner ce qui te fâche ou te freine. si seulement il savait, cet homme au visage lisse, au sourire enjôleur, aux épaules bien dessinées, si seulement il savait que tu as l'expérience d'une huitre à peine née, que tu ne sais ni séduire ni plaire, et ne parlons même pas de savoir satisfaire, dans l'intimité, un homme comme lui. tu en tremblerais presque de penser à cela, nouvelle gorgée pour te clarifier les idées. tes joues roses et ton regard fuyant, tu le vois secouer le visage, le regard grand et qui paraît cette fois-ci bien honnête. et bien je ne suis clairement pas d'accord avec ça. tu le regarde un instant, prenant le risque de t'y perdre, ton bras encore presque en mouvement. alors c'est ça, c'est ça de plaire, tu le sais parce qu'il a dans le regard cette petite lueur que tu voyais dans les yeux des garçons qui regardaient ta soeur. et tu n'es pas seule, où sont passés les personnes qui étaient avec toi ? il demande, et immédiatement tes yeux balayent la salle, désemparée face à l'absence de tes amies. tu les connais, enfin tu commences, et tu te doutes que te voyant discuter avec un jeune homme aux tels charmes, elles ne viendraient jamais se manifester quand bien même elles seraient à quelques centimètres de là. mais elle ne le sont pas, tu en es sûre. je... je crois qu'elles sont à l'extérieur, parties fumer. ça fait un moment que je ne les vois pas, tu glisses innocemment, sans comprendre qu'il s'emparera de cette information, qu'il la transformera en une occasion, que tu t'engage dans un jeu dont tu ne connais pas les règles. tu portes une nouvelle fois contre tes lèvres charnues et innocentes la boisson au goût sucré.

_________________

like a love song on the radio, will you hold me tight and not let go ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: saturday night (harluke)   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  

 saturday night (harluke)

Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to PUP ! :: Chapter Two / Trois-Rivières. :: Je viens du Sud. :: Val Maurice.-

Sauter vers: